Bouteflika : «L’ANP a besoin d’un peuple conscient pour la protection du pays»

Bouteflika
Le président Bouteflika en avril 2014, lors de sa prestation de serment. New Press

Par Hani Abdi − Dans un message à l’occasion du double anniversaire de la création de l’UGTA et de la nationalisation des hydrocarbures, lu par le ministre de l’Intérieur Noureddine Bedoui, le président Abdelaziz Bouteflika rend un vibrant hommage à l’ANP et à ce qu’elle a accompli en matière de sécurisation du pays.

«Au volet sécuritaire, l’instabilité et les fléaux du terrorisme et du crime transfrontalier marquent notre voisinage immédiat et s’imposent à notre vaillante Armée nationale populaire (ANP), que nous saluons encore une fois», affirme le chef de l’Etat, assurant qu’il est conscient de tous les défis qui restent à relever.

«Cependant, notre armée a besoin d’un peuple conscient, mobilisé et vaillant pour être un précieux appui et un solide bouclier afin de préserver la stabilité de notre pays», soutient le chef de l’Etat, qui reconnaît qu’il y a encore beaucoup à faire dans divers domaines. «Il est vrai que nous jouissons d’un progrès social et économique, mais nous demeurons profondément conscients de la nécessité de plus d’efficacité économique pour garantir la pérennité de notre choix sacré, celui de la justice sociale et de la solidarité nationale», relève encore le chef de l’Etat, pour lequel «l’Algérie dispose du potentiel et des capacités lui permettant de gagner cette bataille, celle de l’édification et du développement et nous pouvons, à ce propos, méditer l’exemple de la wilaya d’Adrar». Cette wilaya a accueilli les festivités du 24 février. «En effet, le sous-sol de cette région confirme, année après année, l’immense potentiel qui nous reste, comme dans les champs gaziers de Reggane et Timimoun, et les capacités découvertes ou à découvrir», poursuit-il.

Le président Bouteflika, candidat à sa propre succession, explique ainsi la nécessité de consolider tous les acquis et de poursuivre le travail inachevé. «Cet exposé succinct sur les différentes étapes de l’histoire contemporaine de l’Algérie en matière de lutte et d’édification se veut une manifeste illustration de mon message, le message des vertus de la continuité. La continuité qui fait que chaque génération apporte sa pierre à l’édifice des réalisations. Une continuité garantissant la persévérance dans la bonne voie et permettant de remédier aux erreurs marginales. Une continuité qui permet à l’Algérie de passer à la vitesse supérieure dans la course au progrès et à la prospérité», conclut le chef de l’Etat, qui ne semble nullement ébranlé par les manifestations contre le cinquième mandat.

H. A.

Comment (19)

    anonyme
    25 février 2019 - 16 h 06 min

    Bouteflika : «L’ANP a besoin d’un peuple conscient pour la protection du pays»

    « Et le peuple n’a pas besoin d’un président inconscient »
    Ceci dit ce message émane de ces sangsues, voraces tapies dans l’ombre et qui pillent le pays en votre nom
    Ils n’ont aucun respect pour vous à part leurs privilèges, c’est eux vos pires ennemis et veulent vous faire payer tous leurs crimes envers la nation , oukssimou billah el adhim qu’ils n’ont aucun respect pour vous
    Ils profitent de cette vacance de l’état pour piller et détruire le pays voilà la vérité
    N’y a t’il pas un seul homme proche de vous qui a un brin de dignité pour vous rapporter tout ça, à moins qu’ils ne profitent eux aussi et j’en suis quasi certain
    Sauf que ces corrompus ne savent pas que le peuple veut aussi la tête de ce système pourri et nauséabond

    Mir
    25 février 2019 - 11 h 42 min

    Encore une lettre. Ce n’est pas un Président qu’on a, mais un écrivain public.
    Des lettres écrites depuis un siècles, on change la date et on mets le tampon, aucune citation de l’actualité, que des généralités en langue de bois.
    Les gens qui écrivent des Lettres en son nom n’ont pas encore compris que le facteur ne pourra jamais les distribuer car il ne connait pas l’adresse. Retour à l’envoyeur !

    Anonyme
    24 février 2019 - 23 h 52 min

    C est bien pour la protection du pays qu’on manifeste contre le 5ême contre les corrompus contre les usurpateurs et pour une deuxième république ,,pour Ali

    7
    1
    Vroum Vroum 😤..
    24 février 2019 - 23 h 25 min

    …lu le message du Président Bouteflika…mais on est en 2019 et donner cette image d’une Algérie ou on lit « les messages du Président  » , un Cinquième Mandat , sans voir le Président , une candidature qui fait jaser , ridiculiser l’Algérie dans le monde , est-ce serrieux ?…Vous portez préjudice au Président Bouteflika , à son image , toute sa carrière Politique et Patriotisme pour l’Algérie , vous faites de l’Homme , du Président , une cible néfaste et détruisez son image , juste pour garder le Pouvoir et les privilèges qui vont avec…Cinquième ou pas cinquième , je voterai pour le Général Ali Ghediri et son programme…J’ai énormément de respect pour le Président Bouteflika et tout son attachement pour l’Algérie , mais un Cinquième Mandat n’a pas de sens , et va à l’opposé du bon sens …Le Général Ali Ghediri sera mon Candidat pour qui je voterai…Cinquième ou pas cinquième !!

    Mus
    24 février 2019 - 22 h 54 min

    Ya esseyed Rais, il est trop tard pour vous et votre système, c’est le message des manif populaires des 22 et 24 de ce mois. Un message clair et net que ni vous, ni ceux qui vous manipulent et vous tiennent en otage, ni vos thuriféraires du genre Bouchareb, Sidi Said, Haddad, Ouyahia, Ghoul, Benyounes, Sahli, Sellal et leurs acolytes, ne voulez comprendre. Ressaisissez vous pendant qu’il est temps et répondez positivement à l’élan populaire en faveur du changement pacifique et ordonné. Retirez-vous dans la dignité au nom de l’amour du pays et des chouhadas. Ce n’est pas par des lettres anonymes de circonstance et à partir d’hôpitaux à l’étranger – pendant que les hôpitaux nationaux manquent du minimum vital pour assurer des soins efficaces aux citoyens- que l’on gère les affaires de l’Etat d’un grand pays comme l’Algérie. Vous avez fait votre temps comme vous le reconnaissiez à Setif en 2012. Alors, l’heure de la retraite a sonné, même plus, elle a tardé. Ce régime, le peuple n’en veut plus. Ceux qui font mine de soutenir un 5 ième mandat sont ceux là même qui applaudiront à votre départ pour se soumettre et se mettre immédiatement au service de celui ou celle qui vous succédera. Ceux qui vous respectent se trouvent parmi les manifestants et l’opposition qui exigent votre départ dans l’intérêt de l’Algérie et du votre. Vous avez besoin de repos, de santé et de méditation après une vie politique chargée. Bouchareb et consorts ne vous soutiennent pas mais ne se soucient de la préservation de leurs bas intérêts personnels et de clans. La situation actuelle vous donne une chance unique de vous réconcilier définitivement avec votre peuple et votre conscience. Pensez-y!

    6
    1
      hercule
      25 février 2019 - 4 h 04 min

      Mazel atgoulou esseyed Rais.
      Meme s’il va lire ton message il va rigoler. Cette bande de malfaiteurs et voleurs ne se soucient plus du peuple, tout ce qui leur importe c’est leur prestige et les profits qu’ils tirent.
      Ce qu’il veut par dessus tout c’est de mourir sur le trone peu importe les conséquences pour l’Algérie.
      Son discours de 2012 c’était la peur qui lui serrait la poitrine car on était en plein mouvements du printemps arabe en Tunisie, en Egypte…etc.
      Alors arrêtez avec vos paroles douces et vos supplications. Ce n’est pas ce type de langage qu’il faut utiliser avec ces bandits. Il faut utiliser les vrais et crus mots. Il faut les dénoncer.
      Hadou ma yahhachmouche. Ils n’ont pas honte.
      Ils dégageront tot ou tard. Le processus est en marche.
      Vous paierez cher.
      BASTA.

      5
      1
    Chibl
    24 février 2019 - 21 h 53 min

    L ANP c’est pas Gaid Salah ya monsieur LEBRISIDEN ( qui n en a plus pour longtemps).

    4
    1
    Chibl
    24 février 2019 - 21 h 44 min

    Bouteflika confond entre l’ANP et les militaires qui le soutiennent, excusez le il n’a pas toutes ses facultés.

    3
    2
    Tredaoune
    24 février 2019 - 21 h 27 min

    Qui a peur du Peuple ,qui a peur de Nation Algérie,un enjeux géopolitique que celui de savoir d’où va tourné le vent;je pense excusez moi j en suis sur que la Nation Algérie est vraiment consciente et très vigilante par contre beaucoup de ces politiques son sous la moyenne.
    Dommage on ne peux pas tout dire sur un site internet.

    Réseau 16
    24 février 2019 - 20 h 35 min

    Mr Bouteflika il fallait penser avant, maintenant c’est trop tard le peuple à décider de prendre son destin en main,le peuple Algérien il vous a fait confiance mais vous l’avez trahi a maintes reprises, vous avez raté l’histoire,la gloire,de resté éternelle dans l’esprit des citoyens comme certains héros,et le plus gros de ne pas être aux Paradis où ils demeurent à jamais nos héros Chahid et vrais Moudjahid, conclusion vous avez tout raté sauf d’avoir l’une de plus conséquente fortune du monde,seul soulagement vous ne pouvez pas l’emporter avec vous

    7
    1
    Juan Carlos de la Tragenta
    24 février 2019 - 20 h 23 min

    Il ne peut meme pas s essuyer la bouche notre pauvre président , alors discuter établir des plans , négocier , faire écrire une lettre , vous êtes prêt a tout pour garder le pouvoir ceux qui entretienne ce 5 eme mandat . il parle de sagesse pour la marche du peuple ses meme types ne savent meme pas ce que ca veut dire la sagesse sinon ils auront fait marche arrière . Non ils continuent dans leurs mensonges , ils persistent à nous faire croire que notre président parle rigole va au toilette seul ect ect hé ben c est faux et honteux je sais de koi je parle , mon père est mort d un AVC Allah y Rhamo cet été et il avait meme âge 82 ans , un grand moudjahidine qui avait refusé leur carte et leur privilèges déjà à l époque ; il en a jamais voulu , il avait la classe c était un grd monsieur un gentleman mon papa Allah y rhamek ; alors qd je vois ses gens faire ceci a une personne âgée je peux m empêcher d y penser et j en ai les larmes aux yeux.

    5
    1
    Ayweel
    24 février 2019 - 20 h 14 min

    Effectivement, le peuple est bien conscient et il te demande pacifiquement de te retirer au nom de la constitution. Donc c’est à l’armée de choisir entre un peuple conscient ou président inconscient.

    Anonyme
    24 février 2019 - 19 h 37 min

    Bouteflika : «L’ANP a besoin d’un peuple conscient pour la protection du pays»

    Il n’a pas dit cela lorsqu’il était valide sachant que le peuple est toujours conscient !
    Etant aujourd’hui malade, nous pensons qu’il n’a rien dit de cela!

    4
    1
    Anonyme
    24 février 2019 - 19 h 19 min

    Un président qui parle à son peuple par l’intermédiaire de messagers ne s’est jamais vu à moins qu’il ne soit en prison ou Dieu.

    NON et NON au 5éme mandat
    24 février 2019 - 19 h 08 min

    Ce pauvre Bouteflika n’est même pas conscient et ils nous balancent n’importe quoi comme si on était du bétail Hachahoum. Ceux qui commentent ici sont pour la plus part des intellectuels ou ‘anciens cadres.Arrêter vos sales manigances.

    DZA
    24 février 2019 - 19 h 03 min

    Rien de nouveau, un discours qui confirme l’égocentrisme du personnage. La continuité, la continuité, comprenez par là : moi, rien que moi, toujours moi, vos manifestations ou pas, c’est d’abord moi.
    Le mépris d’un potentat pour le peuple et le pays.
    Tout le reste du discours, c’est du réchauffé.

    hercule
    24 février 2019 - 18 h 24 min

    Il y a encore beaucoup à faire dans divers domaines MAIS SANS TOI. NON AU 5EME MANDAT.

    21
    3
    Rani zaafane
    24 février 2019 - 18 h 20 min

    Moi je dis que le peuple .l’ANP et la patrie toute entière ont besoin d’un président conscient.disposant de toutes ses facultés jaloux de sa dignité et celle de son pays et qui soit à l’écoute des ses citoyens et non d’un cadre figé.Il est vrai que le pouvoir fait perdre la boussole au plus malin .

    21
    2
    Néon Bleu
    24 février 2019 - 18 h 05 min

    Arrêter de se moquer du peuple Algérien,le peuple n’est pas dupe et il sait exactement où sont des intérêts,il va assez fait confiance mais à chaque fois vous l’avez trahi, vous avez promis deux mandats, vous êtes à la quatrième et vous voulez un cinquième voir six ou sept, vous avez promis une justice pour tout le monde, s’est produit le contraire,une justice aux plus offrant, vous avez promis développement du pays s’est produit le contraire à un point nos malades meurent faute de soins et médicaments, vous avez promis l’égalité des chances s’est produit le contraire, pour avoir un travail ou un logement piston ou CHKARA, graisser la patte de vos amis, vous avez promis la sécurité du pays nous sommes devenus une plaque tournante de la Cocaïne , vous avez promis de garder nos cerveaux, il s’est produit le contraire vous les avez chassé hors Nation, votre bilan est catastrophique sur tout les domaines,sauf en réhabilitent les traîtres et faire volatilisé mille milliards de dollars, ainsi décoré Chakib pour avoir arnaqué les Algériens

    32
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.