Jean-Pierre Raffarin prévient : «La Tunisie est à la dérive»

france Raffarin
Jean-Pierre Raffarin. D. R.

Par Sadek Sahraoui − L’ancien Premier ministre français, Jean-Pierre Raffarin, se dit très inquiet concernant l’avenir immédiat de la Tunisie. «La Tunisie est en danger. Elle est en train de dériver et peut être l’espace politique où l’islamisme peut conquérir le pouvoir de manière démocratique», a-t-il alerté mercredi, lors de son passage dans une émission matinale de la radio RTL. Pour l’ancien responsable français, il est urgent d’éviter que se produise un tel scénario. «Il faut aider la Tunisie. La Tunisie c’est notre frontière. Aujourd’hui, il y a des sujets sur lesquels il faut faire de la pédagogie de la paix», a-t-il martelé.

Jean-Pierre Raffarin a également saisi l’occasion pour mettre en garde contre «la montée des dangers dans le monde, plus particulièrement dans le monde arabe». A ce propos, il a annoncé la création, en mai prochain, d’une fondation qui portera le nom de «Leaders pour la Paix, regroupant des personnalités internationales de premier plan».

En plus de la situation politique calamiteuse qu’elle traverse actuellement, la Tunisie fait face à un péril terroriste. Moscou a fait état récemment d’un regroupement de terroristes de Daech ayant fuit la Syrie et l’Irak à la frontière tuniso-libyenne. C’est le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhail Bogdanov, qui l’a déclaré en personne, soulignant que les terroristes de Daech sont en train de se redéployer en Libye, principalement autour de la capitale, Tripoli. Autre information, non moins importante : les renseignements russes indiquent que les éléments de Daech seraient en train de fusionner avec d’autres groupes terroristes, relevant d’Aqmi.

S. S.

Comment (16)

    Lematin
    4 mars 2019 - 18 h 07 min

    Et la dérive il connait, lui qui cherche désespérément une épave salvatrice pour s’accrocher.

    Anonyme
    3 mars 2019 - 17 h 03 min

    on a marre de tous le reste, seule l’algérie nous intéresse rien a foutre ils étaient bien avec Ben Ali qu’ils assument ma hamdouche raby

    9
    4
      Wissem
      4 mars 2019 - 19 h 57 min

      A non, on est mieux sans Ben Ali et HamdouAllah.

      4
      3
    Vroum Vroum 😤..
    3 mars 2019 - 12 h 26 min

    Mr Rafarin ne fait que constater une faille au sein de la société Musulmane , issue de la société Musulmane , le mal islamiste Wahabite « Frères Musulmans » qui génère division , sédition , trahisons , exploité et utilisé par des Forces Occident Sionisme pour fragmenter et affaiblir la Société Musulmane…C’est à la Société Musulmane de gérer ce problème , son problème !!… Mr Raffarin ne fait que constater une Tunisie confronté à elle même , où les Islamistes Frères Musulman du Djihad , Enahda est la Tête présentable , qui on flingué le Pays…Le Problème à la Société Musulmane de gérer n’est pas Mr Raffarin ou autres mais le Wahabisme Takfirisme de Chez Saouds et Frères Musulman soutenus par le Qatar Wahabites et Erdogan Turquie Frères islamiste…le problème est là , problème islamiste Terrorisme qui plombent les Pays Musulmans , ce Wahabisme complice du Sionisme , l’objectif de ces deux entités est la Prise de pouvoir …et ils peuvent s’aider mutuellement selon les cas…en Libye , Syrie ..Où l’on voit clairement la collusion complice du Sionisme /Wahabisme Frères Musulmans…Pour la Tunisie idem , l’on voit en 2011 ou 12..le responsable de Enahda Frères Musulman, qui est Mr Ghanouchi se rendre à Washington rencontrer des Gens de Chez Winep Israël une branche de l’Aipac sioniste Israël qui contrôle Le Pouvoir US…Erdogan Frères Musulmans (Turquie ) avait vers 2003 ou 2002..fait le même voyage que Ghanouchi…Mr Raffarin met en garde contre la dérive en Tunisie…

    6
    5
      Osef
      11 mars 2019 - 15 h 38 min

      T’as aucun complexe pour afficher ton inculture avec autant de sérénité… Lier les frères musulmans avec le wahabisme alors qu’ils sont opposés, c’est ne strictement rien comprendre… Renseigne toi un minumum au lieu d’avaler la soupe qu’on te sert et assimiler tout initiative à référentiel islamique au terrorisme. C’est vraiment triste d’en arriver là.

    benchikh
    3 mars 2019 - 8 h 37 min

    Ah! bon ,ce que vous souhaitez ,je me demande M. qui a causé ces dégâts à la Tunisie,ce n’est pas votre serf Levy?, pour déstabiliser une région, et la remplacer par une stabilité coloniale, et donner un coup de main à l’Islam de Laurence est ces cousins germains pour rendre ces régions au moyen age ,mêlez-vous de vos affaires ,vous avez autant de troubles sociaux et économiques chez vous .Y penser sans cesse ne laboura pas le champ .

    14
    Rayés Al Bahriya
    3 mars 2019 - 8 h 15 min

    La france veut encore revenir sur les bordures et les rivage de son ex colonie d’Afrique du nord …
    Rafle à rien doit se taire au lieu de dire des bêtises…
    On a une plus grande liberté et maturité ici chez nous.
    Occupez vous de vos gilets jaunes svp..
    À bon entendeur salut..

    12
    5
    Le géographe
    3 mars 2019 - 7 h 24 min

    Ce Raffarin n’a plus sa tête à lui. Tout ce qu’il avait fait pour porter Sarkozy au pouvoir, allant jusqu’à trahit les héritiers légitimes de Chirac, De Villepin, Alliot-Marie, il ne fut pas payé en retour quand il s’est agi de prendre la présidence du sénat. Le Navire lui préféra Karcher.
    Aussi quand il parle de la Tunisie, il veut dire Algérie.

    6
    12
    jesuispatron972
    2 mars 2019 - 22 h 08 min

    La Tunisie étant une wilaya algérienne, c’est normal que ce qui se passe à Alger l’impacte! Les tunisiens nous envient notre puissance économique et militaire. Nous sommes un model pour eux. Ils ont ouvert la porte aux étrangers et aujourd’hui ils pleurent! Vive Bouteflika et l’ANP! il faut mettre à genou tous notre voisinage pour qu’ils nous fassent allégence!

    8
    43
      Wissem
      4 mars 2019 - 19 h 56 min

      La Tunisie n’est pas une willaya algérienne ok ?!! De quel puissance économique tu parle ? Une économie basé sur la rente pétrolière. C’est sa que tu appel une puissance économique ? Jaloux de votre puissance militaire ? Alors là, surtout pas !! On ne veut surtout pas être une puissance militaire. Et on ne remerciera jamais assez Bourguiba d’avoir préféré investir dans l’éducation plutôt que dans l’armement, comme l’ont fait les autres pays arabes. Et vous n’aviez jamais était notre modèle. Vous êtes même un contre modèle pour nous. Le modèle à ne surtout pas suivre quoi.

      9
      7
        Mme CH
        5 mars 2019 - 0 h 21 min

        Wissem, ne soyez pas aussi virulente et ne montez pas sur vos grands chevaux et dites vous bien que c’est grâce à l’Algérie que vous êtes encore debout….!
        Rappelez-vous quand tous les touristes ont déserté votre pays, ce sont les Algériens qui ont pris le risque de venir et dépenser de l’argent pour vous sauver de la faillite…! Ah! Ingratitude quand tu les tiens…!

        10
        6
    anonyme
    2 mars 2019 - 21 h 46 min

    l’occident est notre malheur

    9
    9
    Tout ce qu'il dit c'est le contraire.
    2 mars 2019 - 21 h 46 min

    Pierre raffarin et la France n’apprécient pas du tout que les liens qui unissent les deux pays frères entre l’Algérie et la Tunisie prennent des proportions fraternelles,
    que nous nous soutenons réciproquement mutuellement.
    Et que nous nous fusionnons comme des vrais frères.
    Cela va vraiment à l’encontre de leurs projets qui est de divisé pour mieux régner.
    Ils veulent saignée la Tunisie et l’Algérie.
    JAMAIS ils n’y parviendront JAMAIS, là est une certitude.
    Nous n’avons pas tendu la main à Mouammar Kadhafi aujourd’hui ils sont à nos portes et font leurs lois en pillant les richesses du peuple frères lybiens .
    Aujourd’hui il n’est plus question de recommencer cet erreur.
    Qui touche à la Tunisie touche à l’Algérie et vis et versa.
    Quand raffarin prédit des mauvais jours à la Tunisie s’est que ça veut dire le contraire.
    Le faite que nous joignons nos forces et coopérations réciproquement entre nos frères tunisiens, ils voient que leurs intérêts en Tunisie est en train de leurs échapper.
    Un Homme prévenu en vaut deux.

    10
    11
    Elephant Man
    2 mars 2019 - 20 h 58 min

    Permettez-moi l’ironie « Leaders pour la paix… » ce sont ces mêmes leaders qui financent le terrorisme sioniste et cette fondation sera sous la houlette de Soros c’est ça le truc…

    13
    5
    La tulipe
    2 mars 2019 - 17 h 11 min

    Il faut comprendre messieurs que si ces peuples ne gèrent pas leur destin et que leurs gouvernants corrompus ne cèdent pas leur pouvoir, vous allez connaître un flux migratoire inégalé dans histoire. 😎

    29
    8
    Anonyme
    2 mars 2019 - 16 h 35 min

    C’est ce qu’il en coute pour un pays quand son dirigeant place ses intérêts personnels avant ceux de l’état .Feu Bourguiba lui, reléguait junior à des rôles éloignés de toutes prétentions héréditaires .

    18
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.