Ali Ghediri, Louisa Hanoune et Moussa Touati rejetés par les manifestants

procès Blida Hanoune
Louisa Hanoune. New Press

Par Houari A. – Les manifestants à Alger ont prié le candidat à la présidentielle Ali Ghediri et les présidents de parti Louisa Hanoune (PT) et Moussa Touati (FNA), de ne pas participer à leurs côtés à la marche de ce vendredi contre le cinquième mandat. Cette attitude des manifestants confirme le rejet de toute la classe politique, pouvoir et opposition, par les citoyens qui réclament un changement radical du régime politique.

Les manifestations contre la participation du président sortant à la présidentielle d’avril prochain ont poussé plusieurs candidats à se retirer de la course, alors que d’autres ont été contraints de boycotter carrément l’élection, dès le départ, suite aux pressions de la rue.

Le président du Front El-Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, qui a déposé son dossier de candidature au Conseil constitutionnel dimanche dernier, a néanmoins conditionné sa participation au retrait de Bouteflika. De son côté, le général à la retraite Ali Ghediri a laissé entendre que lui aussi pourrait ne pas aller jusqu’au bout de son projet de candidature à la magistrature suprême, affirmant qu’il écouterait la «voix du peuple».

Sa déconvenue de ce vendredi accélérera-t-elle sa décision ?

H. A.    

 

Comment (45)

    Nasser
    9 mars 2019 - 21 h 41 min

    NON!
    La majorité des manifestants ne sont pas « contre » la candidature de Ghedhiri……..Ils sont contre le 5ème mandat quelque soit la personne et contre tout le « système » politique actuel et passé ! Ils ne veulent pas donner l’impression que leurs manifestations sont « manipulés » par une quelconque personne ou groupe! D’ailleurs même Louiza Hannoun aussi et autres ont été priés de quitter les lieux! On a remarqué aussi que l’ex FIS tente déjà de s’y incruster en appelant par leur Guemazi (un ex terroriste) à rejoindre les manifestants …on devine l’objectif (détourner, récupérer, foutre la confusion et sûrement la pagaille)…Ils l’ont déjà fait en 88…Attention!!

    Il fallait expulser MOKRI l'islamiste trompeur
    9 mars 2019 - 14 h 58 min

    mokri appartient comme un objet au système , il aurait dû être expulsé

    manipulation
    9 mars 2019 - 10 h 37 min

    c’est l’islamiste traitre zitout qui a ordonne de chahuter ghediri. et voilameme maintenant, ils choisissent pour nous

    Anonyme
    9 mars 2019 - 10 h 00 min

    1) Rejeter Moussa Touati est une oeuvre de salubrité publique, car il y a à peine quelques jours il était pour le 5e mandat.
    2) Ne pas rejeter Louisa Hanoune car elle a, dès le départ, rejeté le 5e mandat. Elle a fait plein de c… depuis 1990 et a fait tout faux en soutenant les 4 mandats de Boutef. Pardonnons lui ses innombrables turpitudes car elle aime le peuple.
    3) Témoigner de la reconnaissance à Ali Ghediri qui a eu l’honneur et le mérite de secouer le cocotier par son entêtement à se porter candidat contre Boutef, et de briser le mur de la peur en défiant les zélés partisans du 5e mandat, malgré les menaces proférées contre lui.

      Tredouane
      9 mars 2019 - 16 h 09 min

      Excusez moi mais,ne poussez pas la Nation à dévoiler tout ce qu’il sais sur Mme Louiza ,je lui conseil vivement et tout simplement de s’effacer.comme beaucoup de pseudo politiques.
      La Nation Algérie à un petit carnet plein de secrets.Vive L’Alger souveraine et digne vive La Nation

    chaoui 40!
    9 mars 2019 - 9 h 48 min

    Je comprends mieux les changements constitutionnels qui empêchent les émigrés de se présenter aux élections. Hors Algérie, il y a des sommités dans tous les domaines. J’en ai rencontré beaucoup. Consultez la liste des chercheurs du CNRS canadien, vous y trouverez beaucoup de nos concitoyens. A eux seuls, nos compatriotes des départements des génie mécanique, industriel, électrique et civil de l’Université de Sherbrooke (Québec) pourraient nous construire une Algérie des plus moderne. Je ne parle pas des 10 000 médecins que nous avons donné à la France gratuitement, de tous ces enfants d’émigrés qui ont acquis un bagage certain à l’étranger. Tous rêvent de leur pays ou du pays de leurs parents. Ce pays où l’équité et le respect avaient un sens, même sous la colonisation. C’est cet esprit que nous devons retrouver, plus qu’une nouvelle république et un nouveau président. Créons une nouvelle Algérie, avec tous ses enfants ! Ceux qui ont fui ne doivent pas être ignorés. Ils restent nos enfants.
    J’espère que tous les Algériens sont bien conscients de cela. Nous manquons de savoir-faire et si nous voulons nous en sortir sans l’aide étrangère, appuyons-nous au moins sur nos émigrés. Ils sont tous bi-nationaux, c’est dire qu’ils ne nous ont pas effacés de leur vie !

    A3ZRINE
    9 mars 2019 - 9 h 45 min

    Où est leurs base ces partis s’ils en ont bien sûr, hués par le peuple et priés de quitter les lieux. Donc l’enseignement à tirer de cet événement est la politique du quotat pratiquée par Fakhamatouhou, il les a embarqués avec lui dans son aventure et les pauvres n’ont rien vu venir. Ils pensaient pouvoir changer le régime de l’intérieur mais ils sont tombés dans leur propre piège ou le piège de Fakhamatouhou en les attirant par des privilèges, en réalité il les a corrompu au point de devenir des partis du pouvoir.
    Après lecture des faits, nous ne pouvons reprocher à Fakhamatouhou un manque d’intelligence, il l’a été jusqu’au bout. A vous opposition, je vous dis que Boutef vous a éloigné de votre base, qui est le peuple, maintenant » the game is over  » vous avez perdu, retirez vous avec honneur, il vous reste que ça à défendre.

    صالح/ الجزائر
    9 mars 2019 - 9 h 45 min

    Les manifestants avaient sûrement pitié d’eux , car on ne peut à la fois « Être au four et au moulin » . Il fallait choisir son camp définitif ou bien on est hypocrite .
    Jusqu’à récemment, la patronne du PT (depuis 30 ans), qui a participé aux élections des mandats successifs du Rais , depuis 2004 (…), oublie exprès qu’elle s’exprimait au nom des travailleurs, chassés de leurs lieux de travail , comme s’elle était porte-parole du même Rais, et elle était fière de la mission. Elle s’est réveillée tard.
    Le général à la retraite a fait son choix: il a opté pour le 18 Avril.
    le peuple a fait lui aussi son choix: il dit non au 5e mandat de la honte, des prédateurs .
    Quant au président du FNA , qui a servi lui aussi de décor démocratique pour ne pas dire de lièvre depuis 2004 , il avait appelé, en 2014, au Rais à ne pas briguer un 4e mandat, et il lui a demandé , le 27 Mars 2015, de quitter le pouvoir : «Partez, vous avez méprisé et affamé le peuple», et il a déclaré, le 19 Septembre 2017 , que “ce serait de la folie de penser au 5e mandat”.
    Mais pour des raisons obscures le président du FNA (depuis 20 ans) a changé de convictions , en défendant à partir du 28 Juillet 2018 une «période de transition étalée sur trois ans durant laquelle des élections libres et transparentes seront organisées. Une phase transitoire qui sera pilotée par le président en exercice dont le quatrième mandat sera ainsi prolongé sans avoir à passer par une quelconque élection» . Un désir analogue à celui des prédateurs qui n’a pas, en fin de compte, abouti.

    Lahouaria
    9 mars 2019 - 8 h 26 min

    Il est tant que Madame Louisa Hanoune prenne sa retraite politique et laisse sa place à une jeune femme de 20 ans car depuis les années 80, tu as fais le double des années Bouteflika dont tu assènes de s’en aller …

    Blakel
    9 mars 2019 - 3 h 55 min

    Trop de radicalité, va nuire au mouvement. On ne peut pas mettre dans le même panier, les personnalités qui ont exercé le vrai pouvoir, et une opposante, qui s’est parfois compromise dans le « soutien critique » au pouvoir. Quand à Ali Ghediri, qui a eu en tant qu’ ancien offcier supérieur, une carrière comparable à celle d’un haut fonctionnaire, rien ne prouve qu’il ait été impliqué dans les malversations du régime. A défaut de preuve, on peut quand même, lui accorder le bénéfice du doute. Vouloir se passer totalement de certains représentants de l’opposition démocratique traditionnelle, sous prétexte qu’ils n’avaient pas été à la hauteur de leur responsabilité, me paraît excessif (Je ne parle pas des purs khobzistes comme Moussa Touati). Je pense qu’ils doivent participer aux côtés de nouveaux représentants. Partir totalement d’une feuille blanche, me parait utopique. D’autant plus que les anciens du FIS essaient d’avancer leurs pions pour récupérer le mouvement, profitant de l’ignorance ou la naïveté d’une partie de la population (avec comme d’habitude, la justice sociale, et la lutte contre la corruption comme couverture). Nous n’avons pas une longue tradition et culture de la gouvernance démocratique, il va falloir être très vigilant.

      anonyme
      9 mars 2019 - 9 h 32 min

      L’Algérie dispose d’hommes et de femmes que tous les pays rêvent d’avoir … J’ai parcouru beaucoup de pays et j’ai rencontré des frères et soeurs algériens qui ont fait ma fierté. Nous pouvons nous passer de ces hurluberlus diplômés de l’ENA – algérienne ou française – ou de Al Azhar très facilement. Le changement, c’est maintenant et nous devons tout changer !

    Juan Carlos de La Tragenta
    8 mars 2019 - 23 h 26 min

    Elle est samta et elle veut être de la partie et ne pas rendre de futurs comptes .Apparemment c est pas ca première tentative? hihihi

    Couteau suisse
    8 mars 2019 - 23 h 26 min

    Tout le monde est rejeté mis à part Rachid Nekkaz qui est porté par la jeunesse.

    chana khadra
    8 mars 2019 - 22 h 58 min

    le civisme oblige tout citoyen à aller voter, même blanc il ne faut pas que l’histoire se répète , en 91 on nous appelaient a boycoter les élections pour supprimer le fln et à la fin avec a peu pres 25% et ce jusqu’à nos jours on nous rabache que le fis a gagne et l’élection était la plus honnête la stabilite de notre patrie en dépend soyons nombreux dans les bureaux de vote

    Anonyme
    8 mars 2019 - 22 h 56 min

    Un fils de bonne famille, integre, diplômé, fils de chahid, ancien directeur central des ressiurces humaine de l ANP, candidat independant., invité à quitter la manivestation populaire du 8 mars 2019 par des elements inconnus sans barbe. De quelle droits ces quelques elements s approprient la rue. Poutine n est le chef d aucun parti mais il gait trembler l occident car c est un patriote et ancien militaire.ii me semble qu on donne l opportunité aux cellules cancereuse de reprendre le corps Algerien….quel dommage car je suis trisye pour ce comportement.

      anonyme
      9 mars 2019 - 9 h 57 min

      Le peuple ne veut plus ni de l' »ancien régime », ni de ses représentants, ni de ses symboles. Il veut une Algérie nouvelle, avec de nouveaux dirigeants, de nouvelles instances. Bref que du nouveau ! Le qualificatif « fils de chahid » ou « moudjahid » ne doivent plus suffire à qualifier. Je n’étais pas né le 1er novembre 1954 et mon père était trop vieux pour rejoindre le maquis. Dois-je être éternellement une victime de l’iniquité qui habite mon pays depuis notre indépendance ? Se battre pour son pays, c’est normal et cela ne doit pas être « récompensé. A bas tous les privilèges : nous devons tous être traités de la même manière par notre mère, l’Algérie !

      Chibl
      9 mars 2019 - 10 h 57 min

      c’est quoi encore, tu compares Ghediri a Poutine?

    Mhand
    8 mars 2019 - 21 h 03 min

    Il fau ausi regeter Makri. je crois quil est pire que ses trois.

    TARZAN
    8 mars 2019 - 20 h 49 min

    là le peuple m’a prouvé qu’il n’est pas dupe, il manque que rebrab qui doit expliquer d’où vient sa fortune cet ancien cadre du secteur public, protégé par la france et ami du roi du maroc!

      SaidZ
      9 mars 2019 - 0 h 20 min

      Rabrab est jusqu’à preuve de contraire l’un des meilleurs enfants de ce pays, il investit dans son pays et des milliers de familles se nourrissent grâce à son engagement économique et social. Contrairement aux voleurs à la chekara qui les transfèrent vers …tenez vous bien …Fafa entre autre. Non tarzan, le peuple n’est plus dans jungle …il est désormais dans toutes les villes d’Algérie.

      Gatt M'digouti
      9 mars 2019 - 9 h 13 min

      contentes toi de défendre chakib khelil, domaine ou tu excelles ainsi que l’achat de la raffinerie en ruines en Sicile ! ….!!!

    Anonyme
    8 mars 2019 - 19 h 15 min

    Attention Attention

    Les francs maçons sont en force sur les réseaux sociaux pour mettre leurs pions en Algérie.

      Anonyme
      8 mars 2019 - 22 h 19 min

      Tu veux dire les Qataris, zitout et hafid Derraji

    UMERI
    8 mars 2019 - 19 h 13 min

    Les citoyens ont raison de rejeter Na Louisa que les jeunes ont grandi, avec la présence de cette dame a la tête du P T, laquelle a accompagné Bouteflika, lors des élections présidentielles et législatives, en se suffisant du cota d’ élus, fixé par ce pouvoir. Soutenue par l’électorat islamiste,depuis sa participation au conclave de St Egidio . Moussa Touati a également servi de lièvre et repêché a chaque fois qu’il était en difficultés. Quant à Mr Ghediri, il a commis un impair, en sous-estimant la capacité du peuple algérien.

    Slimane MEDANI
    8 mars 2019 - 19 h 05 min

    Attention !! C’est un grosse manipulation !!!

    Posez-vous quelques questions :
    > qui a lancé le premier appel à la manifestation ?? ANONYME !!!!
    > pourquoi les marches sont facilitées à ce point sans aucune provocation ? Vous pensez qu’il ne savent pas faire ou qu’ils sont devenu subitement sages et sensés ! mon œil !!!
    > qui ça arrange le boycott ou le report ? LE POUVOIR !!!
    > pourquoi Ghediri a été attaché ? C’EST LE SEUL QUI LEUR FAIT PEUR ET QUI LES MENACE
    > pourquoi les partis alliés ne sont pas attaqués (Mokri) ???

    Alors vous-en pensez quoi maintenant ???

    Bien sur que le peuple est civilisé et sait et veux marcher normalement, depuis toujours … quand il n’y a pas de provocation.

    Vive l’Algérie.

    anti khafafich
    8 mars 2019 - 18 h 50 min

    les islamistes sont entrain de guetter le moment venu pour s’accaparer l’exploit du peuple comme pour les années 80 et 90. j’espère que tout le peuple ira jusqu’aux urnes car c’est la que se passera la vraie manifestation pacifique, civilisée et bla bla, ceux qui appelent au boycott sont des laches ou des marionnettes. l’opposition de pacotille n’a rien appri de la decennie rouge et je commence a penser que meme le peuple ne sera pas au rdv, je suis décu aujourd’hui et meme je dirais abbatu, est ce le moment de dire au peuple algérien عظم الله أجركم ? je ne l’espere pas et je ne le veux pas

      ZORO
      8 mars 2019 - 20 h 28 min

      @ Anti khafafich.
      Casse toi AK .est tu aveugle pour ne pas voir que les jeunes d aujourd hui vivent a l ere de l internet et arrivent a comprendre mieux les choses. Autant que le pouvoir tu brandis le spectre de l islamisme croyant faire peur a cette jeunesse qui chaque jour affronte la mer et toutes ces tempetes pour fuir la misere de ce pouvoir qui s est servi de vous pour perdurer en contrepartie de strapontins a votre mesure.SI tu avais un brin d intelligence ,le moment ou Elayachi (jounaliste arabopone libre penseur homme de gauche belabesien qui soutenait le mouvement amazigh) avait quitter Ghidiri ,tu aurais compris que chez ce general il y avait du louche. Le temps a donne raison a hmida el ayachi puisque larbi ei assoul ont eux aussi quitte le general .
      SIGNEZORO…Z…

        anti khafafich
        8 mars 2019 - 23 h 56 min

        casse toi ???? quelle classe !!!
        qu’a fait l’oppsition hier ? n’ a t elle pas fait la priere derriere guemazi ?
        que fait zitout, rachad, el maghribia et cies ces derniers jours ?
        toi tu es aveugle …

          Z0R0
          9 mars 2019 - 6 h 03 min

          C est de la super classe a ton niveau qui traite de lâches les millions d Algeriens qui appellent aux boycott.
          (Sans rancune AK je me suis habitué a tes kharjettes )
          SigneZORO. ..Z….

          anti khafafich
          9 mars 2019 - 6 h 31 min

          tu es lache car tu appelles au boycott

      anonyme
      9 mars 2019 - 10 h 08 min

      Les islamistes, c’est fini en Algérie. On a vu tous les égorgements, tous les assassinats et les viols dont sont capables « nos frères » musulmans. Les islamistes servent la France, les USA et leurs alliés atlanto-sionistes. Ils sont tous à éradiquer, car ils n’ont rien de musulman.

    intolerance
    8 mars 2019 - 18 h 50 min

    la mentalite extremiste est en marche avec nous. comment ils peuvent rejeter un homme honorable tel que ghediri de la marche de l’inclusion. j’ai peur qu e nous faisons les memes erreurs que nos aines ont fait depuis 1962. soyons tolerant des autres.

      Youssef
      8 mars 2019 - 21 h 09 min

      Comment tu peux savoir qu’il est honorable ou pas. C’est pas possible des gens comme vous vous avez toujours besoin d’une idole. Moi personnellement ce monsieur je ne le connais pas donc je ne peux pas le juger

    DZA
    8 mars 2019 - 18 h 45 min

    Il est difficile de mettre dans le sac Ali Ghédiri, illustre inconnu il y a 3 mois, avec Moussa Touati et Louisa Hanoune .
    Si les 2 présidents de partis politiques, sont fameux pour avoir, à des moments et des degrés différents occupé et occupent encore la scène politique du pays. Il n’en est rien pour Ali Ghédiri, dont la notoriété se limite aux lecteurs de journaux, et s’est amplifiée récemment, depuis qu’il a interpellé son ex supérieur Gaïd Salah.
    Je me demande, combien parmi ceux qui l’ont chahuté à la manifestation, ont lu ses écrits dans les journaux.
    Cet ex général major, avec tous les défauts qu’on peut lui trouver sur le plan de la communication, les idées qu’il véhicule sont dignes d’intérêt et de respect.
    Je pense que A.Ghédiri est victime des stéréotypes qu’on les gens sur les hauts gradés de l’ANP. Certains militaires ont terni l’image de l’institution dans des affaires d’enrichissement personnel douteux en abusant de leur fonction d’officier. Pour le commun des mortels, il est plus facile de généraliser que de chercher à distinguer le bon du mauvais, surtout quand ce n’est pas simple.
    Quoi que suivit d’une séparation, le rapprochement et l’adhésion de Mokrane ait El Arbi, au candidat Ghédiri, me semble un gage indiscutable quant à la bonne foi et l’intégrité de ce dernier.

    Il n’est pas, non plus exclu, que les baltaguias du système et les militants des partis de l’alliance présidentielle soient étranger au dénigrement de Ghédiri lors da la manifestation.
    A.Ghédiri est l‘adversaire déclaré du système. C’est l’homme qui a osé malgré les lois qui bâillonnent tous ses condisciples.
    Rappelons-nous la réaction violente Gaïd Salah à la lettre de Ghédiri.
    Tout compte fait, avec les retraits de plusieurs candidats, il ne restait qu’un candidat sérieux.

    Ali Ghédiri, quoi que certains veulent faire passer pour un lièvre, y compris les partisans du boycott reste,
    un candidat qui sort de l’ordinaire, qui mérite qu’on s’intéresse à sa personnalité et surtout à son programme avec plus d’objectivité.

    elgat
    8 mars 2019 - 18 h 35 min

    Un dicton algerien dit : » La folle commence par se frapper la tête »
    Laissons de coté touati qui fait partie de la pseudo l’opposition qui ne fait que parler depuis 27 ans et qui fait le jeu du pouvoir.
    mais pourquoi s’en prendre a Louisa Hanoune qui malgré ses combats d’arrière garde du trotskisme reste plus au moins celle qui a des positions constantes , est ce parce-que c’est une femme? Concernant Ali Guediri, qui a mon avis est le seul et le premier qui a parlé de 2 eme république et qui semble être le seul avoir menacé le pouvoir, est ce parce-que c’est un ex militaire?. Zeroual, lui aussi était militaire pourtant ?. S’agit il de simples préjugés d’une opinion non initiée aux jeux du pouvoir, ou s’agit il d’une vrai manipulation cachée dans la foule, pour écarter d’éventuels concurrents.

    Zaatar
    8 mars 2019 - 18 h 28 min

    Le travail de sape de H’mida à commencé. Je reste persuadé que H’mida engagera toutes ses forces de crapuleries dans la bataille. Il tentera tout pour berner encore le peuple. De toutes les manières il se voit encore aux manettes du pays et donc sa capacité d’influence et de nuisances est intacte et est décuplée en pareille circonstances. Il cherchera fatalement à trouver la solution qui lui sied le mieux, et bien sûr en restant au pouvoir. Il vendra sa mère pour cela s’il le faut.

    Anonyme
    8 mars 2019 - 17 h 50 min

    Ce sont des groupuscules tres bien identifiés qui ont hué Ghediri et les autres. Curieusement ils n’ont pas hué Makri. Faqo. Les barbus sans barbe on vous a reconnu, vous n’allez pas nous refaire le coup du FIS.

    Vroum Vroum 😤..
    8 mars 2019 - 17 h 46 min

    Dans la conjoncture actuelle , dont ceux qui voulaient la pagaille ont réussi, ..Comment semer le désarroi et voie sans issue ..Un Cinquième Mandat s’ils vous plaît ! en espérant récupérer la mise !…Il serait probable que pour sortir de ce mauvais pas , un Conseil de Transition Indepandants ai lieu pour calmer le jeu et organiser une élection ou alors le Conseil constitutionnel invalide le Cinquième Mandat et ça repart…Au départ une simple Élection présidentielle a organiser , des Candidats , le Peuple vote et Ckhlass…mais des personnages compliqués , detestant la facilité , ont contaminé grave la situation …un sacré noeud….mais les Islamistes en embuscade pourraient encore compliquer le noeud …Voilà où on arrive quand la respiration Politique est étouffée depuis des années , ils croyaient que le Président Bouteflika est immortel ..ils ont tellement reculé pour mieux sauter , que le précipice s’est élargit au point d’être infranchissable . .Ils auraient été jusqu’à réhabiliter le Fis pour mieux s’imposer , on pourrait croire une grande complicité entre les Islamistes Frères Musulman FIS er Mr Benflis , Mokri , Djabalah…la fameuse ‘opposition ‘ ..que Allah nous garde de cette « opposition  » et le Cinquième Mandat . .C’est mon avis …

    DYHIA-DZ
    8 mars 2019 - 17 h 14 min

    Il faut attendre si le  » peuple » va rejeter les islamistes qui par calcul se font très discrets.

    Lors de la réunion de l’opposition, Ben-Hadj a été remplacé par un autre BARBU inconnu pour rester discret. ???

      Anonyme
      8 mars 2019 - 17 h 39 min

      .Celui qui respectera les valeurs republicaines,et les regles democratiques et le droit universel sera parti prenante du peuple Algerien et des institutions…..loin de tout extremisme religieux ou autre…..nous sommes tous Algeriens dans toutes notre diversite qui fait et fera toujours notre force inebranlable dans l amour de la Patrie…

    Kamel
    8 mars 2019 - 17 h 03 min

    Comme je suis bien à ma place contrairement à ghoul, ouyaya, said, je marche la tête haute. de tous ces (ex)zélateurs, celui qui m a le plus étonné c’est benyounes. Fils de Chahid, de famille révolutionnaire, frêre d’un grand du vrai FLN, en majusucule. Pourquoi s’est il rabaissé a se mettre sous la botte d’un grabataire., chamate rouhou il n’avait rien à gagner.

    No news
    8 mars 2019 - 16 h 18 min

    Tout algerien a le droit de manifester. Ce n’est pas le role d’une minorite qui decide ce qui est halal et ce qui n’est pas. Ghediri est un patriote et il y en pas beaucoup aussi patriote que lui parmi ces marcheurs. Attention a la famille revolutionnaire mark 2 qui veut deja decider. Attention aux extremistes qui sont manipules par les partis dis de l »opposition. L’opposition du systeme a peur car avec ghediri il peut les battre toutes.

    No news
    8 mars 2019 - 16 h 14 min

    Tout algerien a le droit de manifester. Ce n’est pas le role d’une minorite qui decide ce qui est halal et ce qui n’est pas. Ghediri est un patriote et il y en pas beaucoup aussi patriote que lui parmi ces marcheurs. Attention a la famille revolutionnaire mark 2 qui veut deja decider. Attention aux extremistes qui sont manipules par les partis dis de l »opposition. L’opposition du systeme a peur car avec ghediri peut les battre toutes.

    Anonyme
    8 mars 2019 - 16 h 09 min

    La preuve enfin que le peuple a repris et a arrache sa souverainete longtemps confisquee par le clan des lascars autour de Bouteflika..Aujourd hui le peuple Algerien renvoie Louisa Hanoun,Ali Ghdiri et Moussa Touati aux vestieres …on ne peut etre plus clair:vouloir danser dans plusieurs mariages en meme temps est a vomir….Vous devez faire un choix transparent et definitiv des le depart…temporiser…attendre…reflechir.. indecis .. .tout cela n est valable que pour les opportunistes,ils reagissent suivant les circonstances….et peuvent changer de masque a tout instant..comme un moulin a vent…non non et non….Trois generations de perdues c est largement suffisant…L Algerie est une grande Nation par ses hommes ..ses femmes et ses enfants,par ses intellectuels. .ses savants..son armee et ses institutions…Cette grande Patrie comparable a un continent..riche par ses ressources naturelles,intellectuelles,historiques

    TOP 16
    8 mars 2019 - 16 h 07 min

    Le peuple Algérien est mature et il n’a pas besoins des manipulateurs et des chasseurs de voix;pour le moment nous luttons pour libéré le pays des mains des hors la loi et les corrompus injuste;et après on choisira le plus patriote, honnète et intelligent;fini les clans;fini la politique des arrière pensée;fini les proches et la famille;la priorité aux plus compétent,vive une Algérie Unie et solidaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.