Escarmouches entre groupes de jeunes inconnus et policiers après la marche

escarmouches
La manifestation pacifique du 8 mars s'est déroulée dans le calme. New Press

Par Hani Abdi − Des échauffourées ont été enregistrées entre des groupes de jeunes et des policiers près du Palais du peuple, après la fin de l’imposante marche pacifique contre le cinquième mandat.

Des inconnus, venus après la dispersion dans le calme des manifestants, sont venus pour tenter de forcer l’important dispositif sécuritaire important déployé sur le chemin menant vers la place Addis Abeba. Des jets de pierres et de projectiles ont été enregistrés. Les forces antiémeute ont usé de bombes lacrymogènes pour tenter de les disperser. Les escarmouches ont duré près d’une heure, avant que les jeunes de se dispersent totalement.

Ces scènes de violence nous rappellent celle de vendredi dernier, où des jeunes inconnus ont provoqué des escarmouches avec les forces policières, après les marches pacifiques. Des dizaines d’entre eux ont été arrêtés.

La police ainsi que la justice ont assuré qu’ils n’avaient rien à voir avec les manifestants. Certains d’entre eux sont connus et fichés auprès de la police.Le parquet avait précisé qu’«un groupe de personnes, ayant profité de la situation, s’est adonné, à la fin des manifestations, à des actes de vandalisme, ce qui a engendré plusieurs blessés parmi les policiers, la dégradation d’édifices publics et de propriétés privées, tout en enregistrant des actes de vols».

H. A.

Comment (23)

    TARZAN
    9 mars 2019 - 22 h 32 min

    il faut utiliser des vidéos et appareils photos avec objectifs pour débusquer les meneurs qui cherchent l’embrasement général. on me signale que beaucoup de marocains ont été vu dans la marche et autres avec accent non algérien. des policiers ont été cerné puis lynché, ils ont été sauver d’une mort certaine grace à l’intervention de patriotes algériens qui manifestaient dans le calme et la dignité. il faut impérativement planquer des agents avec vidéos et appareils photos avec un zoomage très grand. c’est le meilleur moyen pour arrêter les agents étrangers et ennemis de l’algérie

    Rea
    9 mars 2019 - 11 h 29 min

    Je ne reconnais comme Algériens que les vrais berbére . Les autres , out en arabie Saoudite

    4
    27
      Kouder Belala
      9 mars 2019 - 15 h 56 min

      Espèce de GRAND …cette démarche est vielle comme le monde et cela s’appelle tout bonnement « DIVISER POUR RÉGNER » Est cela que tu cherche à faire aboutir???…!!Mais je suis sur et certain que la majorité de notre peuple verras et comprendras dans ton intervention l’œil ou la main de MACHIAVEL ou celle des SERVICES.!!!!!…..

      11
      1
    Reda
    9 mars 2019 - 11 h 03 min

    Des escarmouches? Allons allons,, c’est des commandos qui scandaient des slogans islamistes C’est la prolongation des gréves islamistes menées par le CNAPESTE de triste mémoire et que Benghabrit a su contenir . Un complots menés par les salafistes islamistes integristes. Et soit-disant l' »opposition » invite Guemmazi à ses réunions!!!! 1991 est de retour, ce n’est pas des petites frappes

    5
    5
    hamlaoui
    9 mars 2019 - 7 h 38 min

    montrer les photos de ces voyous. ne plus montrer les photos et le cadre même vide de boutef et les photos des voyous du régime. ces mafieux sont connus. dresser une liste exhaustive des personnes qui doivent être bannis, écartés de toute activité politique, associative de la nouvelle Algérie qui sera conduite pas ZEROUAL pour assurer la transition, avant de passer le flambeau aux jeunes . le principe de base de base ======
    ; 1-ne jamais considérer la france, le maroc, le qatar l’arabie saoudite l’egypte comme pays amis, ils sont plutôt catalogués comme alliés du duo USA/israel.=== 2- l’Algérie pluriel et citoyenne appartient à toutes et tous les algériens sans distinction appartenance religieuse, de couleurs politique.. ces algériennes et algériens qui vive une citoyenneté et un amour pour l’Algérie puissante par sa diversité culturelle, géographique qui nourrit tous ses enfants qui travaillent et aident les bras cassé à se ranger du coté de ce qui apportent une plus-value

    14
    3
    BabElOuedAchouhadas
    9 mars 2019 - 1 h 05 min

    Il faut s’assurer que ces voyous ne soient pas des enfants des marocains qui sont aujourd’hui au sein du pouvoir et/ou des fils de harkis inféodés à fafa dont l’objectif serait de ternir l’image du peuple algérien sorti dans la rue pour dire pacifiquement BASTA.

    15
    10
    Juan Carlos de La Tragenta
    9 mars 2019 - 0 h 33 min

    De la p’tite vermine qui est manipulé ou bien non juste pour s en prendre aux forces de l ordres juste comme ca pour faire parlé d eux et ca marche et c est aussi leurs façons de se manifester et ils font aussi parti du peuple qu on le veuille ou pas , ils ne sont pas contagieux et ca qu ils ont cherché a faire la premier fois mais le peuple; ses forces de sécurités et l ensemble de la jeunesse est contre donc ca marchera pas leur tentatives ca prendra pas lah hidikom les jeunes de citée ou autres en Algerie nrel chitan ca sert absolument à rien et ne sera jamais à votre avantage ou bénéfices croyez moi , on ne vous oubliera pas et ne vous laisserons pas tomber tt ses gens marchent aussi pour vous ne l oubliez pas alors ne gâchez pas tout svp pour l amour de l Algerie , ; mais j aurais aimer aussi qu on parle de la discutions téléphonique entre deux personnages public dont un ancien PM qui était y a pas lgtps directeur de campagne du 5 eme mandat , pourquoi ses hommes n ont pas été interpellés car si ils ont vraiment dis ce que j ai entendu sur le net c est grave et bien plus dangereux que ces ptis jeunes perdus et connus des services ; pkoi ne pas les avoir interpellés et les présenter devant un Juge ses deux hommes pace que si ils avaient réussi leurs basse manœuvre ils auront fais des centaines de morts peut être et le départ d une guerre civile pt être juste pour ca il ne faut jamais les oublier ses types le fric je m enfou ca viens ca pars mais ca …? non c est du pipi de chat se ptis drogués ou pti dealers n ont ils n ont jamais effrayer qui que ce soit ni en France et ni ailleurs alors encor moins en Algerie sauf sils sont soutenu par le pouvoir et deviennent un outil de déstabilisation mais l ANP et ni les forces de sécurités l accepterons et encor moins le peuple algerien.

    4
    2
    les arrêter au plus vite et les démasquer devant le peuple
    9 mars 2019 - 0 h 31 min

    Avec les moyens de surveillance disposés aux alentours du palais du Peuple, c’est une mission de salubrité publique que de les arrêter au plus vite et de les démasquer devant le peuple en les montant sur les médias publics dans toute leur vérité.

    11
    2
    Felfel Har
    9 mars 2019 - 0 h 00 min

    Il y a fort à parier que ces loubards sont grassement payés par ceux que ces marches dérangent. Cherchez à qui profitent ces attaques! La police les arrêtera pour les libérer la semaine prochaine.
    Il appartient aux manifestants de les neutraliser pour ne pas perdre l’immense sympathie et respect que le reste du monde leur a déja montrés en raison de leur discipline, de leur non-violence, de leur calme. La presse étrangère montrent en boucles ces marches populaires en Algérie en signalant leur exemplarité.

    12
    3
    indigné
    8 mars 2019 - 22 h 48 min

    les partisans du statut quo veulent saboter le mouvement pacifique pour un Etat de droit démocratique et social.Dégagez,le peuple a pris son destin en mains.

    19
    4
    Reda
    8 mars 2019 - 22 h 32 min

    Ce sont des baltaghiyas payés par Hadad – Ouyahia – Sellal – Sidi Daïd et tous leurs semblables qui sont entrain de foutre la pagaille.
    Notre ARMÉE, Notre POLICE et Notre GENDARMERIE….. DOIVENT les arrêter et les mettre hors d’état de nuire et les conduire manu-militari en prison pour ensuite les juger.
    VIVE TOUS NOS SERVICES DE SÉCURITÉ !
    VIVE L’ALGÉRIE !
    VIVE LE PEUPLE ALGÉRIEN !
    GLOIRE ÉTERNELLE A NOS CHOUHADAS !

    23
    7
    beloud omar
    8 mars 2019 - 22 h 00 min

    Monsieur le responsable de la surete faite votre enquéte et démasqué d’ou ils sortent ses salopards car ils sont payé par quelqu’un

    27
    3
      sabrina
      9 mars 2019 - 0 h 06 min

      Beloud omar je dirais ils sont payés par zitout rahmani ou amira fr ou le makhnez tout de suite ses … marocains disent par le gouvernement

      9
      4
    Anonyme
    8 mars 2019 - 21 h 54 min

    anonyme baltaguiyas comme toi ya guélite

    3
    14
      sabrina
      9 mars 2019 - 0 h 14 min

      Anonyme avec le A majuscule alors vous êtes deux Anonymes d’accord le cafard marocain c’est l’autre merci pour votre commentaire

      9
      2
      Nasser Nasro
      9 mars 2019 - 3 h 17 min

      @anonyme tu viens de confirmer que tu fais partie des baltaguias payé à 2 balles par les truands du système, ta place est ailleurs ya cachir, tu t’oppose à la volonté des millions d’algériens qui tente de s’approprier le processus électoral pour une fois depuis notre indépendance et se libérer d’un système mafieux que tu défends et dans lequel tu te reconnais. C’est grâce à eux que tu t’engraisse comme beaucoup d’opportunistes comme toi et tu sais très bien que tu ne risque plus d’avoir ta place dans une deuxième république. ya cachir payé à 2 balles.

      6
      4
    Bj
    8 mars 2019 - 21 h 49 min

    L’intelligence politique algérienne doit être à l’œuvre. Cette situation ne doit pas continuer indéfiniment afin d’éviter le pourrissement et la reprise des manifestations populaires par des parties hostiles à l’Algérie réelles et non fantasmées contrairement à ce que prétendent des pseudo-intellectuels idéalistes très peu au fait des réalités pragmatiques d’un pays regorgeant de matières premières hautement stratégiques. Une mutation du pouvoir est plus que nécessaire. Un débat national doit être organisé ainsi qu’un report des élections. L’Algérie doit être représentée par un Président pouvant véritablement représenter l’Algérie.

    Les responsables politiques doivent impérativement trouver une solution ces jours-ci afin de garantir une situation de stabilité politique sans statu-quo. On ne peut décemment laisser un pays aller à la dérive politique sous prétexte de vouloir absolument représenter un candidat, aussi illustre soit-il, ce qui est le cas de l’immense Bouteflika, alors qu’il ne peut galvaniser le Peuple sur son Nom en raison de son incapacité physique.

    Il est urgent qu’émergent de nouveaux présidentiables, Or pour cela il faut du temps car un programme politique ne s’improvise pas.

    Il est même envisageable de changer les institutions afin d’ajouter une part plus importante de démocratie directe.

    Le pouvoir politique doit regagner la confiance du Peuple et pour cela il est impératif d’engager un véritable dialogue national.
    Parallèlement tous les services de sécurité doivent être sur le qui-vive afin d’empêcher que le mouvement soit repris par des parties qui souhaitent la destruction de l’état national algérien, les irrédendistes ainsi que les États ennemis.

    Boumediene est toujours très aimé en Algérie, c’est de cette figure que devra s’inspirer le nouveau candidat, le nouvel ami du Peuple et serviteur de l’Algérie.

    L’armée doit veiller à ce que l’Algérie ne soit pas prise en otage par un clan car cela par la fragilité politique causée entraînera de facto l’ingérence étrangère (cas Venezuelien) et la mise en place d’un candidat traître.

    Tahya El Djazayer.

    10
    10
    Azerty
    8 mars 2019 - 21 h 46 min

    Les baltaguiyas bien payés par le mak+bhl qui ont de grands intérêts pour que le pays s embrase dans une guerre civile et se divise….Voilà le projet du chanteur mehenni et de son acolyte bhl….

    15
    10
      Anonyme
      9 mars 2019 - 10 h 24 min

      Hors sujet.

      1
      5
        Tout est possible
        9 mars 2019 - 11 h 40 min

        @azerty….Oui effectivement tout est envisageable avec ce genre d énergumène (f.mehenni) et ses fréquentations sulfureuses

        5
        1
    EL KHOU
    8 mars 2019 - 21 h 33 min

    Envoyés par qui nous savons. Il n’ y’ a donc pas lieu de s’inquiéter.

    8
    3
    Youssef
    8 mars 2019 - 21 h 06 min

    Comment je suis fière aujourd’hui d’être algérien. Mais quelle belle leçon nous avons donné au monde. Je vis en France et tous les Français sans exception sont admiratif du comportement des manifestants elle dit rien. Et je reprends espoir merci mes compatriotes merci merci merci

    34
    3
    Anonyme
    8 mars 2019 - 20 h 21 min

    Des baltaguiyas bien payés

    22
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.