Benflis : «Les décisions de Bouteflika sont une manœuvre désespérée»

ANP Benflis
Ali Benflis, président de Talaie El-Hourriyet. PPAgency

Par Hani Abdi − Le président de Talaie El Houriyet, Ali Benflis, estime que les décisions de Bouteflika sont une «manœuvre désespérée» d’un pouvoir qui mène sa guerre d’usure contre la souveraineté populaire. «Le peuple algérien a incontestablement mis sur la défensive le régime politique en place et les forces extraconstitutionnelles, dont les dernières manœuvres désespérées occasionnent des dégâts ravageurs au pays. Le message à la nation du 11 mars courant compte parmi ces dernières manœuvres désespérées», insiste Benflis.

«Premièrement, dans ce message à la nation, ses auteurs font admettre au Président que ni sa santé ni son âge ne l’autorisaient à postuler à un cinquième mandat. Dans ce message comme dans celui du 3 mars 2019, le Président révèle − explicitement dans le premier et implicitement dans le second − qu’il est sous l’influence de forces occultes et qu’il n’est pas le seul maître de ses décisions», soutient-il. «Cette manière de faire dénote une persistance dans le défi insupportable à l’égard du peuple algérien qui, après avoir refusé l’idée extravagante d’un cinquième mandat puis l’idée non moins extravagante d’un cinquième mandat abrégé, se voit mis devant le fait accompli d’une prorogation illégitime et inconstitutionnelle du mandat présidentiel en cours», relève-t-il.

Benflis estime ainsi que le projet de réforme propose une nouvelle république en foulant aux pieds les lois de la République. «Au total, le message à la nation n’est ni le résultat d’une écoute attentive et sincère du peuple ni l’émanation d’une volonté de renouveau et de changement. Il n’est qu’un autre acte désespéré d’un système politique en quête d’une échappatoire ou d’un nouveau souffle», affirme-t-il, précisant que «dans de telles conditions, il est manifeste que le message du 11 mars 2019 est politiquement un acte outrageant et que force restera à la volonté du peuple qui est résolue et inentamée».

H. A.

Comment (15)

    djazairi hour
    13 mars 2019 - 17 h 07 min

    ceux qui collent les etiquettes à benflis, mokri, said saadi ou dautres pour semer la division au seins de l’opposition et l’affaiblir travaillent dans l’interet du système: leur objectif est de voir faiblir le mouvement populaire actuel et donner une chance à la mafia qui nous gouverne de se relever et de continuer son usurpation du pouvoir et sa main mise sur les richesses du pays au détriment du peuple.
    mefiez vous de cela, ils ont leurs intérêts avec l’oligarchie de bouteflika, c’est des chiates et ramasseur des miettes que leur laissent tomber les usurpateurs.
    le président, le gouvernnement actuel n’ont jamais été elus par le peuple:il doivent degager!
    je suis un democrate, un communiste, mais je veux bien marcher ce vendredi 15 mars 2019 avec benfils, djaballah, said sadi, ali gueddiri, ferhat mhenni, sofiane djillali….. pour que ce cancer de regime degage!
    meme si ouhayia et bouteflika veulent se rejoindre a nous, place audin, ils sont les biens venus, pourvu qu’ils scandent tous non au 4,5eme mandant, et systeme degage.
    les devisions islamistes-démocrates-communistes- arabes-kabyles ont déjà rendu un grand service au régime mafieux en 1990,1991,1992: cela lui a permit de se prolonger pendant 30 ans et continuer a spolier notre pays et nos richesses et a nous mépriser comme s’ils étaient des seigneurs et nous leurs esclaves.
    RDV tous unis ce vendredi 15/07/2019 sur tous les place de liberté d’Algerie, pour manifester contre le prolongement du mandat du régime bouteflika, et pour que le système dégage!

    Anonyme
    13 mars 2019 - 9 h 22 min

    Benflis, tu fera partie des gens à dégager au lieu de présenter un candidat d’opposition et s’unir contre Saïd bouteflika… Vous avez chercher vos propres intérêts qui sont soutenir boutefs comme en 2009…

    2
    2
    Khorrotov
    13 mars 2019 - 1 h 43 min

    Benflis est un opposant, mais un islamiste bon teint qui ne porte pas de barbe, mais une cravate.

    5
    1
    Vroum Vroum 😤..
    13 mars 2019 - 0 h 07 min

    Mr Benflis votre argumentation tiens la route , vous dites des vérités , soit !..mais pourquoi vous etes vous désisté soudainement , dans quelle stratégie vous etes vous engagé ?.. car en Vous desistant Vous , Mr Mokri , Mr Djabalah , vous avez contribuer à cette impasse que maintenant vous semblez étonné et vous presentez comme le moralisateur !!.. Cette opposition que vous incarnez avec Mr Mokri frere Musulman , Mr Djabalah Frères Musulman , en vous desistant tous les Trois prouve votre stratégie de mener à l’impasse Électorale , et voie sans issue que vous exploitez maintenant en tant que represantant de l’Opposition (Islamistes masqués )..On vous a vu en bon termes avec Mr Guemazi (FIS ) qui a fait l’imam dans la Prière à laquelle vous assistiez avec vos compères Mokri , Djabalah.. . Le jeu trouble des Islamistes Frères Musulman FIS ..représenté à l’étranger par Rachad de Dhina, Zitout et Al Maghribya Ben Chenouf basé en Suisse et à Londres , financé par le Wahabisme Qatar et Saouds… . Votre désistement Vous Mr Benflis , Mr Mokri et Mr Djabalah à contribué à cette impasse Politique sans issue que vous exploitez substantiellement , pour en tirer profit …Comme ce fut le cas en Tunisie avec Ghanouchi Enahda ou Égypte Morsi qui une fois élu voulait engager l’Égypte en alliance avec Erdogan Turquie Frères islamiste , Usa , Israël , Qatar Wahabites , Gb , Otan contre la Syrie , coup d’État contre la Syrie , partis de 84 Pays , les Islamistes Frères Musulman du Djihad Wahabites sont venus detruire la Syrie via la Turquie Erdogan le Frere Musulman… Voila mon Analyse , car quand on se présente à la Présidence , on pose sa Candidature , on ne se desiste pas si facilement autrement que par une stratégie pour l’après… .Mr Benflis le pompier piromane .. .Respect pour l’Homme qu’est Mr Benflis , mon analyse se porte sur la stratégie douteuse et orientation islamiste de Mr Benflis … Nous sommes presque tous Musulmans en Algérie , mais ces « Islamistes Frères Musulman  » se seraient approprié la religion Musulmanne , et s’en présentent les seuls vrais Musulmans en nous faisant passer pour des copie , des demis musulmans… C’est ça e danger islamiste que vous semblez représenter de manière caché Mr Benflis..réhabiliter le FIS Decenie Noire Islamistes ..C’est juste une Analyse qui me semble vraisemblablement appropriée … Je préfère de loin Mr Ali Ghediri car avec lui on sait au moins ou on va et comme on y va .

    Nasser
    12 mars 2019 - 23 h 09 min

    Les manipulateurs (de l’opposition et du pouvoir) ne veulent pas changer de « Système », ils veulent changer le pouvoir pour prendre sa place!

    Anonyme
    12 mars 2019 - 21 h 15 min

    Les décisions de Bouteflika sont inappropriées illégales non conformes a la constitution, abusives

    4
    1
    icialG
    12 mars 2019 - 21 h 15 min

    Les décisions de Bouteflika sont inappropriées illégales non conformes a la constitution, abusives

    1
    1
    Anonyme
    12 mars 2019 - 20 h 42 min

    Monsieur Benflis est interdit de micro et d image aux television nationales…il n est pas mediatise pour connaitre vraiment sa pensee….je pense que beaucoup ne le jugent pas sur sa juste valeur…c est un homme honnete,on ne peut rien lui reprocher.sinon d avoir travailler avec Bouteflika avec lequel il ne s est jamais entendu et se sont separes pour s aligner avec l opposition systeme du clan Bouteflika….Il n attend rien en retour que de militer pour defendre les interets du pays…C est un homme politique tres utile pour denoncer les abus du pouvoir….
    J ecris ces lignes parce que dernierement j ai toujours comme vous penser du mal de cet homme et un jour j ai eu l occasion pour la premiere fois de suivre des interview tel celui a RT et j ai ete tres surpris positivement….je pense que Benflis merite sa place dans la scene politique Algerienne,et qu on le juge sur sa juste valeur..

    7
    7
    Rais
    12 mars 2019 - 19 h 18 min

    Le problem c’est que tous le monde veut etre le leader et dans la premier page de mass media. C’est pour cette raison qu’ils n’accepteront jamais une solution, qu’elle que soit la solution sauf si ils sont en charge et seulement eux en charge comme tous les presidents a vie des parties democrat…LOL (sauf FFS)

    C vrais
    12 mars 2019 - 17 h 46 min

    Je ferai jamais confiance à benflis il pue l’islamo baathiste!!!

    17
    8
    صالح/ الجزائر
    12 mars 2019 - 17 h 40 min

    Il ne faut pas oublier que vous , le juriste , étiez directeur de la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika pour l’élection présidentielle de 1999, quant vous avez déclaré , sur une chaîne tv publique nationale , que le dossier du candidat , près la cour des comptes , est vide .

    13
    3
    Anonyme
    12 mars 2019 - 17 h 40 min

    vous etes hors jeu et non qualifie pour parler .vous n’avez pas honte .le peuple vous vomit, il n’a pas besoin des gens comme vous .

    15
    5
    Kaci
    12 mars 2019 - 17 h 28 min

    le Dr Freud répond à une femme névrosée qui lui demandait comment faire pour être bien  » faites comme vous voulez de toutes les manières ça sera mal ». C’est la réponse à ,offrir à ce pouvoir avec les réformettes qu’il nous promet.

    5
    3
    SLIMAN
    12 mars 2019 - 17 h 13 min

    d’accord avec toi felfel tu as tout à fait raison ils sont prêts à tout ce genre de personnage pour être à table ce ne sont que des opportuniste on les voit une fois tous les 5 ans en fait il a été chassé du gouvernement de Bouteflika et ça n’est qu’un revanchard il n’est pas là pour construire l’Algérie il y a d’autres Algériens qui sont capable de prendre le relai je te remercie pour ton commentaire

    11
    3
    Felfel Har
    12 mars 2019 - 16 h 44 min

    Mr. Benflis, vos génuflexions derrière un imam lors de la prière « Iskat ennitham » vous disqualifient pour parler au nom de la majorité du peuple. Vous devriez rejoinde Abassi Madani. Vous n’avez plus de crédibilité!

    19
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.