Hausse inquiétante des crimes : l’autre menace due à l’illégitimité du pouvoir

police meurtres
La crise politique commence à montrer ses conséquences négatives sur la société. D. R.

Par Houari A. – Le phénomène a atteint des proportions alarmantes si l’on en juge par les comptes rendus quotidiens qui, depuis quelques semaines, font état d’une multiplication jusque-là inexpliquée du nombre de meurtres, souvent crapuleux, à travers le pays.

Deux caractéristiques communes distinguent cette vague de crimes : l’extrême violence utilisée par les auteurs de ces actes et les raisons sociales ou familiales à l’origine de ces forfaits. Comment expliquer cette explosion de violence dans la société ? Des observateurs ont estimé que cette situation est induite par le statu quo politique né de la prise de pouvoir par les symboles du régime au lendemain de la démission de Bouteflika et les conséquences que cela a engendrées. Pour ces observateurs, de nombreux phénomènes négatifs vont encore être générés par le caractère illégitime du pouvoir, dont une absence de plus en plus remarquée de l’autorité et l’apparition de zones de non-droit.

Plus la crise dure en raison du refus des tenants du pouvoir actuels de restituer le pouvoir usurpé depuis le 9 juillet dernier, plus les fondements de l’Etat sont menacés d’écroulement. Parallèlement au caractère pacifique du mouvement de contestation populaire, que le pouvoir tente de dévoyer et de contrecarrer par moult moyens perfides, la société, consciente de la gravité de l’enjeu du hirak – éradiquer à jamais le système et ses symboles – multiplie les initiatives pour pallier les défaillances des autorités publiques, allant de leur incapacité à assurer leur banale mission d’entretien de la voie publique jusqu’à celle de garantir la tranquillité et la sécurité des citoyens.

Les réseaux sociaux, bien qu’infestés par les parasites disséminés par le pouvoir, servent de moyen de communication privilégié pour appeler à la vigilance et à la sagesse, et remplacent ainsi les moyens médiatiques traditionnels dont les tenants du régime se servent pour mener leur vaine propagande.

H. A.

Comment (12)

    Justice !
    14 août 2019 - 2 h 48 min

    Chers compatriotes vous qui aimez l’Algérie,

    Vous connaissez ou vous croiserez en Algérie ou a l’étranger un ou une protégé(e) de la clique de Bouteflika ? ne comptez pas sur la justice, vous savez ce qu’il vous reste a faire..

    3
    7
    Chaoui Ou Zien
    13 août 2019 - 20 h 34 min

    Quand on mobilise toutes les forces de la police et la gendarmerie pour « encadrer » des algeriens qui pourtant manifestent pacifiquement, on laisse la place vide a des vaut rien qui cherchent a « gagner » leur vie aux depens de celle des autres. Doublons ou meme triplons les peines de prison pour ceux et celles attrapes en train de profiter malhonetement de ce vide securitaire.

    11
    5
    Vroum Vroum 😤..
    13 août 2019 - 19 h 34 min

    Ce laxisme releve d’un manque de motivation des Forces de l’ordre et leur hiérarchie.. un laisser aller , qui accentue l’insécurité , sinon comment expliquer cette montée de meurtres crapuleux , insécurité… Quand le chat n’est pas là les souris dansent . . Tant que la Solution n’est pas là , on pourra pas retrouver une sérénité dans la Société et celà à tous les étages.. donc l’Article reflète celà .

    8
    5
    LOGIQUE
    13 août 2019 - 14 h 41 min

    Tout était prévu par nos ennemis que l’on sombre dans la violence

    11
    7
    Brahms
    13 août 2019 - 14 h 03 min

    Le mouton coûte 50 000 dinars sans compter les boissons, les glaces, les légumes, les fruits, les vêtements donc pour une famille de pauvres, la fête restera impossible à tenir si bien que les marmots de cette famille vont partir à la chasse pour arracher des sacs à mains, cambriolages de villa, agressions afin de trouver du cash – flow dans le but de faire la fête.
    Après ce sera la rentrée scolaire donc encore besoin de cash – flow sans oublier les factures de la vie quotidienne, loyer et nourriture donc forcément la délinquance va monter crescendo.
    Enfin, le billet d’avion était à 1000 € entre Paris et Alger et ce, pour 1 personne hors frais de train, taxi et hôtels.

    16
    6
    Zenaty
    13 août 2019 - 13 h 08 min

    Oui c est bien Ça, L ALGÉRIE AVANT TOUT… Un point Une Algérie Démocratique Libre, Et Une Deuxième République…. VIVE LES CITOYENNES ET LES CITOYENS POUR UNE ALGÉRIE PLURIELS ET RESPECTUEUSES. ALGÉRIENS DEPUIS la Nuits des temps à Aujourd’hui Nous Sommes des Êtres humains Libres et Respectueux De La VIE

    4
    11
    Ahmed
    13 août 2019 - 12 h 26 min

    Eduquez et occupez vous de vos enfants
    ne mettez pas tout sur le dos de l’état

    34
    6
      ke niveau
      13 août 2019 - 22 h 52 min

      de quel etat parle tu ?ou bien tu voulais parler d’un minister de l’enseigment que son ministre et analphabete
      des ministres qui sont en prison, d’un ministre de la justice
      corrupteur de 2 ex premier ministre en prison
      et tu ose dire eduquez vos enfants ?
      bouteflika a mis le pays et son peuple KO…les occidentaux son fiere de l’etat

      6
      8
        Anonyme
        13 août 2019 - 23 h 57 min

        @Ke Niveau
        13 août 2019 – 22 h 52 min

        Si tu eleves tes enfants dans le droit chemin et que tu sois un exemple pour eux ni Bouteflika ni les ministres n’y pourront rien
        Arrêtez de tout mettre sur le dos des autres pour fuir
        vos responsabilités

        13
        2
          Précision
          14 août 2019 - 2 h 43 min

          Si vous croyez que la bande de Boutetflika qui a minée la société algérienne de voleurs et naturalisés allait vous laisser tranquille vous vous trompez.
          Tout est fait pour détourner les yeux du citoyens qui passera de longues années a courir derrière le pain et l’eau au lieu de courir derrières les membres de cette bande d’escrocs.

          3
          4
      Naturalisé
      14 août 2019 - 2 h 50 min

      @Ahmed le chiatte naturalisé au papiers algériens et cœur marocain aux mille pseudos défenseur de la bande de Dalton depuis des années.

      2
      7
    Anonyme
    13 août 2019 - 8 h 16 min

    Peut-être des règlements de comptes de la part de personnes qui veulent éliminer des témoins gênants pour éviter d’être dénoncés…

    22
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.