Achats d’armes : le classement mondial de l’Algérie selon une étude suédoise

sous-marin armes
Un sous-marin furtif dernière génération de la marine algérienne. D. R.

Par Houari A. – «L’Algérie représente 56% des importations africaines d’armes majeures entre 2014 et 2018», indique le dernier rapport du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri).

Confrontée au terrorisme islamiste qui a ensanglanté le pays dans les années 1990, l’armée algérienne avait dû renforcer ses effectifs et moderniser ses équipements. Cet effort de modernisation, qui a été accompagné d’une formation efficace, a permis à l’Armée nationale populaire de se hisser au rang des armées les plus efficaces et les plus expérimentées dans la lutte antiterroriste dans le monde. L’Algérie est, de ce fait, considérée comme un allié stratégique dans la guerre contre l’extrémisme violent et le crime transfrontalier.

En Afrique subsaharienne, les cinq plus grands importateurs d’armement sont le Nigeria, l’Angola, le Soudan, le Cameroun et le Sénégal. «A eux seuls, ils représentent 56% des importations d’armement de cette sous-région», précise l’étude du think tank suédois, soit l’équivalent des importations algériennes dictées, en outre, par les menaces extérieures dues à l’instabilité qui règne en Libye et au Mali.

Le rapport note que les importations d’armement au Moyen-Orient ont «quasi doublé ces cinq dernières années». Celles-ci ont augmenté de 87% entre 2009 et 2013 et 2014 et 2018 et représentent 35% des importations mondiales d’armement en 2014 et 2018.

Selon le Sipri, l’Arabie Saoudite est devenue le premier importateur d’armement au monde durant la même période, avec une augmentation de 192% par rapport à la période allant de 2009 à 2013. Les importations d’armement de l’Egypte, troisième plus gros importateur, ont triplé (206%), souligne le rapport.

Le Sipri est un institut international de recherche sur les conflits, les armes et leur contrôle et le désarmement. Fondé en 1966, le Sipri fournit des données, des analyses et des recommandations sur la base de sources ouvertes aux décideurs politiques, aux chercheurs, aux médias et à tout public intéressé.

H. A.

Comment (4)

    Salim Samai
    13 mars 2019 - 10 h 33 min

    Les MEILLEURES DEFENSES sont le PEUPLE et la SYMBIOSE du Peuple avec son Armee!
    L´ANP sans symbiose avec le Peuple n´est rien!

    Les USA/OTAN ne sont pas á Baghdad, Kabul, en Syrie ou ailleurs parce que l´Írak, la Syrie, et l´Afghanistan n´ónt pas d´armees our parce que les troupes de l´ÒTAN sont superieures!
    C´est pace que des LOCAUX leur ont OUVERT le PORTAIL, les ont INFORMÈS et les ont SERVIS!
    Les ou DES Kurdes ont joué ce role en Syrie et en Irak!

    26
    6
    Elephant Man
    13 mars 2019 - 5 h 25 min

    L’armée algérienne est 27ème au niveau mondial perte de 4 places par rapport à 2018 (MakhNazi 60eme, Libye 77 et 80eme Tunisie) mais first 1ère au niveau du maghreb et 2nde derrière l’Égypte au niveau de l’Afrique.
    Un détail pas terrorisme islamiste mais terrorisme sioniste qui arme finance les DAECH Al Quaïda FIS …HTC ex Front Al Nosra (qui fait du bon boulot dixit Fabius exMAE français).
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

    70
    25
      ANONYME
      13 mars 2019 - 6 h 46 min

      Un pourri qui trouve moyen de voter négatif pour ce commentaire.
      Cela se voit qu’il n’a rien d’algérien. Où est ton NIF toi qui embrasse à longueur de temps des mains et des savates.

      46
      33
        Hadj Moussa / Moussa Lhadj
        13 mars 2019 - 9 h 03 min

        terrorisme islamiste mais terrorisme sioniste.
        Mieux : terrorisme Islamo-Bedouino-Sioniste.
        (L’islam ici n’ayant rien avoir avec notre religion).

        23
        8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.