Un journal britannique s’interroge : «Bouteflika joue-t-il sa dernière carte ?»

Bouteflika justice
L'ex-président Abdelaziz Bouteflika. D. R.

Par Kamel M. – Pour The Guardian, «la promesse de réformes profondes du président [Bouteflika] a apaisé les manifestations mais pourrait ne pas être la fin de la crise». Le journal britannique se demande si l’Algérie «est au seuil de la liberté» ou si «Bouteflika joue sa dernière carte».

«Bouteflika, un maître de la feinte politique, a-t-il réussi une manœuvre habile afin de se donner plus de temps pour renforcer le système répressif, corrompu et opaque avant son départ ?» s’interroge The Guardian. «Bien que Bouteflika ait annulé les élections prévues pour le 18 avril, il n’a donné aucune indication quant à sa démission à l’expiration de son mandat le mois prochain», écrit le quotidien britannique qui se réfère à «de nombreux analystes» selon lesquels «Bouteflika ne jouit pas d’une légitimité constitutionnelle pour se maintenir au pouvoir, comme il a apparemment l’intention de le faire après la fin de son mandat».

Au sujet de la conférence nationale proposée par le président de la République, The Guardian juge celle-ci «trop éloignée et trop vague pour de nombreux Algériens, en particulier les jeunes, qui réclament un réel changement du système politique sclérosé, dominé par des clans opaques de fonctionnaires, d’hommes d’affaires et de politiciens dans un contexte de chômage croissant, de corruption généralisée et de pénurie chronique de logements».

«Le départ du Premier ministre impopulaire, Ahmed Ouyahia, ne devrait pas non plus satisfaire les manifestants», estime le journal qui qualifie le nouveau chef de l’Exécutif, Noureddine Bedoui, de «technocrate pur».

«Si une victoire est sans aucun doute remportée [par Bouteflika], la crise est loin d’être terminée et la menace d’une véritable instabilité subsiste», note The Guardian qui prédit une forte mobilisation vendredi prochain. «L’ampleur des manifestations sera suivie de près par les observateurs qui tentent de deviner l’avenir de ce vaste Etat africain et méditerranéen d’importance stratégique», conclut le journal.

K. M.

Comment (31)

    ANONYME
    13 mars 2019 - 19 h 24 min

    CE POUVOIR A TRAVERS CET HOMME DOIT DISPARAÎTRE. ILS ONT AFFAIBLI LE PAYS. IL N EST PAS L HOMME DU PRESENT NI DE L AVENIR IMMEDIAT. IL DOIT CEDER LE POUVOIR A UN INTERIM CONSTITUTIONNELEMENT RECONNU POUR ORGANISER DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES DANS LES 3 MOIS. LE NOUVEAU PRESIDENT ELU AURA LA LÉGITIMITÉ NÉCESSAIRE ET SUFFISANTE POUR MENER LA REFONTE TOTALE DE LA RÉPUBLIQUE.

    Anonyme
    13 mars 2019 - 16 h 47 min

    Il a plus d’un tour de magie dans son sac. Il sait ‘ dribbler ‘, peut-être mieux que tout le monde.

    2
    1
    KouderBelala
    13 mars 2019 - 15 h 28 min

    . Ma parole, Ils prennent le peuple pour des moins que RIEN ou comme des analphabètes qui ne savent pas lire entre les lignes??? Car sans se rendre comptent »Les RÉDACTEURS DE LA LETTRE » donnent la preuve dans sa SOIS DISONS feuille de route de sortie de crise : « Alors qu’un cinquième mandat « N’EN A JAMAIS ÉTÉ QUESTION » et le coco qui a présenter et défendu son dossier « FILMER ET ENREGISTRER » qui lui dit d’aller le faire ???». Ce qui démontre aussi que l’autorité du Président de la République n’a « JAMAIS ÉTAIT AUSSI PATENTE ???»Tout le temps; Y compris sur des questions qui relèvent de sa volonté et qui ont engageaient sa responsabilité sur ce qui a été décider en son NOM « DEPUIS sa maladie 2013» et cela me semble t.il est immensément très GRAVE et mérite des « RÉPONSES CLAIRE AU PEUPLE » : donc il faut poser la question « CRUCIALE QUI DÉCIDER EN SON NOM DANS CES TEMPS Là??? JUSQU’AU JOUR DE RENVERSEMENT DE SITUATION ACTUEL PARLE PEUPLE !!!!»

    Med Hangal
    13 mars 2019 - 13 h 26 min

    Pour qui sonne le glas !.

    Anonyme
    13 mars 2019 - 11 h 57 min

    Oui certainement pour sa personne c’est sa dernière carte mais sa famille sera monarque de l’Algérie…

    3
    6
      abdel
      13 mars 2019 - 14 h 20 min

      meme si boutef ,avait une admiration sans borne pour hassan 2,le peuple algerien ne sera jamais un « sujet » de personne et surtout pas de cette famille clanique !!

      14
      1
    ABDEL
    13 mars 2019 - 11 h 53 min

    « le machielevique florentin » d’alger joue -t-il sa derniere carte,? peut etre! son projet de départ en 99, plus au moins avoué,etait une présidence a vie….son projet initial se trouve donc contrarié par les manifestants,alors il ( la régence) utilise tous les stratagemes pour conserver ce pouvoir.

    11
    1
    elhadj
    13 mars 2019 - 11 h 48 min

    ce qui est flagrant en n écoutant pas la voix du peuple,c est que ce président a en fin de compte ruiné,conduit et exposé le pays a l explosion et avec ce résultat catastrophique et malgré son état de sante déplorable ,le rejet quasi general de sa reconduction même provisoire ou limitée il s accroche illégitimement et obstinément au fauteuil pour permettre a encore cette anarchie qui semble s installer de nous conduire vers l inconnu. en définitive il n a légué que désespoir et faillite avec toutes les dérives possibles et l histoire retiendra.

    2
    1
    Anonyme
    13 mars 2019 - 11 h 35 min

    ce n est pas un jeu l avenir d un pays qui dépend de la bonne ou la mauvaise décision d un sinistre président moribond qui s accroche désespérément a un pouvoir de mafieux il aurai pu se retire avec tout les honneurs du a son rang quant il était au somme de sa gloire a la fin du 3ême ,il a eu une 2ême chance a la fin du 4ême ,,mais non il a fallu qu il se prenne un demi dieu et a préférer attendre d être chasser comme un vulgaire dictateur

    10
    1
    Salim Samai
    13 mars 2019 - 10 h 39 min

    L´INTERLOCUTEUR du Peuple Algerien n´est PLUS le President Bouteflika!

    Il faut MAINTENIR la SYMBIOSE Peuple-ANP-Institutions de l´Etat qui est la garantie de la FORCE et de la LEGITIMITE de la Nation!

    Dans l´Interet Supreme de la Nation, il faut donc CHANGER de Systeme et l´ORGANISER comme ce PEUPLE l´a INTELLIGEMMENT et SAINEMENT EXIGÈ!

    17
    1
    Anonyme
    13 mars 2019 - 10 h 35 min

    Ainsi, les éléphants rejoindront honteusement le cirque.

    9
    2
      city
      13 mars 2019 - 12 h 15 min

      non nous préférons le cimetière des elephants

    Transparence
    13 mars 2019 - 10 h 30 min

    Le peuple a dit  » Dégage!. »

    15
    5
    El Hawess
    13 mars 2019 - 10 h 26 min

    Depuis quand les Arabes abandonnent le pouvoir sans révolte,sans causé des destructions avant de partir,les Arabes croient en mourant ou pouvoir leurs permettre d’accéder directement aux Paradis ou le chauffage est gratuit,comment faire confiance à celui qui a juré sûr le livre sacré le Coran est puis il a menti quelques minutes après

    15
    5
    Lghoul
    13 mars 2019 - 10 h 16 min

    ECHEC ET MAT !

    DZenne
    13 mars 2019 - 10 h 01 min

    APN et président illégitime

    10
    1
    Bouzorane
    13 mars 2019 - 9 h 41 min

    «Bouteflika joue-t-il sa dernière carte ?»
    Je pense qu’il va pratiquer la politique de la terre brûlée.
    Il va dissoudre toutes les institutions (commission électorale, gouvernement, parlement, sénat,….). Il va créé le vide sidéral autour de lui pour rendre impossible son éventuel retrait.
    Il tentera désespérément de mettre le peuple devant le fait accompli, sans se préoccuper le moins du monde des conséquences !
    Ce sera « après moi le déluge »!!

    7
    8
    C'est quoi etre colonisé?
    13 mars 2019 - 8 h 51 min

    Désobeissance civile. Un Etat illégitime un président non élu un parloir vide de sens….Les richesses dilapidées

    17
    7
    Kahina-DZ
    13 mars 2019 - 7 h 41 min

    Une réaction tardive qui a permis aux manipulateurs et aux pays prédateurs de vouloir récupérer la voix du peuple Algérie. Il a fallu se retirer du 5eme mandat dés la première manifestation.
    Il ya un danger qui guette le pays. Le peuple doit agir avec sagesse.
    Non au 5eme mandat et non au prolongement du 4eme, mais NON à la destruction de l’ÉTAT Algérien.
    On ne construit pas une 2eme république en 24h.
    Le choix des personnes pour la transition est très décisif.

    57
    2
      EL Che
      13 mars 2019 - 9 h 36 min

      @ Kahina-Dz – je suis tout a fait d’accord avec votre Analyse , la sagesse doit être de mise car le risque est très élevé oui pour le changement mais sans precipitation ni radicalism la due diligence est aussi de mise …..Tahya AL Jazayer

      23
      1
      souma
      13 mars 2019 - 10 h 39 min

      Non , pas de grève générale , faut réfléchir,,,,,,,on se fera encore entendre par des manifestations pacifiques et slogans expressifs,,,,,,,,,,,voilà la valeur du peuple irréprochable .

      18
    Anonyme
    13 mars 2019 - 6 h 58 min

    Un 5eme mandat sans passer par les elections FAKOU فاقو. Rusé jusqu‘a la mort.

    28
    6
    Anonyme
    13 mars 2019 - 6 h 20 min

    il faudra des années et des années pour nettoyer le … que laissera ce pouvoir rompu à l’imposture et à l’intrigue, …

    26
    4
    Anonyme
    13 mars 2019 - 6 h 12 min

    Bouteflika, mort ou vivant, est président jusqu’au 18 Avril, après ses frères doivent plier bagage de la présidence qu’ils ont colonisée. BASTA.

    42
    6
    EL BEY II
    13 mars 2019 - 5 h 50 min

    C’est le tour de manèges à l’Algérienne,à moi à toi:à la famille au clan,aux voyous,aux cheikhs zaouia,aux militaire,aux traitres,l’essentiel d’etres le chef de tout ce bazar;d’ailleurs la notre des services secret de 1964 confirme la personnalité de Bouteflika,les Marocains sont connus pour leur amour à l’argent sale et la corruption ainsi le pouvoir absolu de la naissance jusqu’à la mort et puis le légué a la famille,ce n’est pas aujourd’hui que les Bouteflika vont rendre le pouvoir au peuple;rappelez des terroristes du FIS;lorsqu’ils déclare nous voulons la démocratie juste pour accédé ou pouvoir,après il faut la oublie c’est Haram;c’est du KIF KIF;est aucun n’est vraiment croyant sauf aux affaires et les magouilles;plus revelateur les déclaration Française et son soutien aux corrompus,cela montre que le chemin et long et l’indépendance n’est pas totalement acquit

    28
    10
    Les Bouteflika doivent déménager
    13 mars 2019 - 5 h 49 min

    Les frères du président doivent dégager du palais le 18 avril 2019 avant minuit, ils exagèrent avec leur projet farfelu de prolongation, ils prennent les algériens pour des inconscient.
    Vous les Bouteflika ayez honte et disparaissez de notre pays que vous avez sali avec vos naima salhi et le reste tous minables.

    54
    10
    Anonyme
    13 mars 2019 - 5 h 19 min

    La persistance d’un vieil homme gravement malade à rester au pouvoir ce n’est pas par amour à l’Algerie bien au contraire c’est pour continuer à la mettre en ruine, processus de destruction déjà mis en route depuis que la famille du président gouverne dans l’illégalité

    41
    5
    Anonyme
    13 mars 2019 - 4 h 48 min

    Leur seul souci, ce n’est pas le devenir du peuple Algérien, mais comment déstabiliser le pays pour mettre main basse sur ses richesses et le contrôler.

    39
    4
      Elephant Man.
      13 mars 2019 - 5 h 13 min

      @Anonyme 4h48
      Exactement il n’y a qu’à voir les troupes UK en Syrie, Yémen..
      CHARITÉ BIEN ORDONNÉE COMMENCE PAR SOI-MÊME ! Corruption zerma leur gouvernement in UK est gangrené par le sionisme et lobbies judéosionistes une enquête … a fait un tabac sur le sujet. Sans parler du fait que l’axe atlantosioniste ordonne UK exécute.
      L’UK soutient Guaido le sioniste contre Maduro élu démocratiquement.

      12
      24
        Anonyme
        13 mars 2019 - 8 h 24 min

        Elephant Man – 13 mars 2019 – 5 h 13 min
        Je persiste et signe, le plus grand danger en Algérie est le maintien du clan et tribut de Boutef.
        Si Boutef est hors line tous ses mouvements seront off line.
        Pour tuer un serpent il faut écraser sa tête.

        26
        2
          Elephant Man
          13 mars 2019 - 11 h 52 min

          @Anonyme
          Je parle d’ingérence des soi-disant démocraties UK et cie et nous avons vu le résultat en Syrie plus près en Libye…et pas que. Je persiste et signe 😉

          2
          2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.