Le gouvernement du Canada commente la situation politique en Algérie

trudeau Canada
Justin Trudeau, Premier ministre canadien. D. R.

Par Hani Abdi – Après la France, les Etats-Unis et l’Union européenne, le Canada commente les développements que connaît actuellement la situation politique en Algérie. Dans une déclaration de son département Affaires mondiales, le gouvernement du Canada dit «suivre de près l’évolution de la situation en Algérie». «Nous avons noté le retrait de la candidature du président Abdelaziz Bouteflika de la course à la présidence», poursuit le gouvernement canadien qui réaffirme, au passage, les relations étroites entre les deux pays et souhaite par là même au peuple algérien «la paix, la stabilité et la prospérité».

Le gouvernement canadien exprime son appui total à des élections démocratiques, libres et justes en Algérie et se tient «prêt à contribuer à ces efforts». «Nous encourageons le gouvernement de l’Algérie à fixer sans délai une nouvelle date pour la tenue des élections», précise-t-on dans la même déclaration. Le Canada rappelle dans ce sillage que «la gouvernance de l’Algérie, y compris le choix du Président, est une décision qui revient au peuple algérien».

L’Union européenne a déjà appelé les autorités algériennes à ne pas entraver la liberté d’expression et de manifestation. Le département d’Etat américain a exprimé, mardi, son soutien aux efforts que mène l’Algérie pour trouver un nouveau chemin pour l’avenir basée sur le dialogue.

«Nous soutenons les efforts en Algérie pour trouver une nouvelle voie à suivre, basée sur un dialogue qui reflète la volonté de tous les Algériens et leurs aspirations à un avenir pacifique et prospère», a affirmé le département d’Etat. Le président français a apporté son soutien franc aux efforts de Bouteflika de faire la transition.

H. A.

Comment (4)

    Musadi
    15 mars 2019 - 12 h 41 min

    Un seul mot pour l’Algérie: indépendance

    FERMER LA !!
    15 mars 2019 - 1 h 55 min

    Pour fermer leur bouche de cette coalition de mafieu il faudra faire venir les navires russe en soutien avec l’Armée Algérienne, après on vois si ils oseront encore parler de nos affaires !!!!

    2
    2
    Rayes Al Bahriya
    14 mars 2019 - 13 h 42 min

    Oui c’est ça, le pays où 80 p.c des ménages ont fini en divorces, où le taux de remplissage des prisons canadiennes par des algériens et leurs rejetons a atteint des chiffres effatsnrs , au point où le consul d’Algérie avait été convoqué par la sûreté canadienne…pour jeter un coup d’oeil aux geôliers algériens….du temps de harper…
    Le taux des assurés sociaux a atteint les 60 p.c ou plus pour les demandeurs d’aides de subsistances.
    L’éclatement des familles au Canada a atteint des records…sans compter les faits divers.
    Les diplômes universitaires valent du pippo au Canada…une déception totale.
    Sur tout avec l’arrivée des réfugiés syriens atabisants, jetés ds les bras des aides gouvernementaux de subsistance…de dernier recours.
    Allez lire le livre censuré au Canada depuis 2008…
    Noir Canada ( version Web ).
    Les amérindiens vivent l’enfer ds ce domium.
    Alors la plupart des algériens là bas veulent disimmigrer vers leur pays Algérie, si le peuple poserais le 2e république et chassera ses serviteurs de la france et de l’occident…
    Regards les scandales liés à SNC LAVALIN..
    Une corruption à grande échelle du Maghreb et du Canada, un scandale effarant.
    Maqqam Achahid a coûté 3.5 milliards de dollars au lieu de 1.5 milliards de dollars en 1983./84..
    La honte ..
    L’Algérie vache à traire ? Oui à traitre du régime en place depuis 1962..

    18
    12
    Fellag
    14 mars 2019 - 12 h 12 min

    Monsieur Trudeau l’Algérie est propriété privée de la France et elle ne permettrez à aucune nation de critiquées ces décisions concernant la politique Algérienne;elle est la garante et aussi la maitresse de nos corrompus dirigeants;et elle seule de nommé les présidents;nous connaissons très bien le Canada et aussi son peuple humains et intègre

    14
    28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.