De Villepin : «Le peuple algérien a fait preuve d’une très grande maturité»

De Villepin : «Le peuple algérien a fait preuve d’une très grande maturité»
Dominique de Villepin. D. R.

Par Karim B. – Dominique de Villepin s’est exprimé sur l’Algérie, considérant que «toutes les crises dont on parle aujourd’hui, l’Algérie, le Venezuela, la France, le Royaume-Uni, ont un point commun». «C’est une crise de confiance entre le peuple et le pouvoir», a souligné l’ancien ministre français des Affaires étrangères sous Jacques Chirac, estimant que «ce qui se joue en Algérie, c’est la capacité à bâtir un chemin qui permette au peuple de faire confiance en ceux qui le dirigent pour préparer une réponse qui soit à la mesure des enjeux, c’est-à-dire un nouveau système, comme on dit en Algérie, qui ne soit pas le système figé qu’ils ont connu».

De Villepin conseille au président français d’éviter toute ingérence dans les affaires intérieures de l’Algérie, faisant sien le leitmotiv de l’Elysée et du Quai d’Orsay, «ni ingérence ni indifférence». «C’est vrai qu’il y a un risque migratoire, qui va des 200 000 binationaux jusqu’à éventuellement beaucoup plus. C’est un risque qui a toujours été présent dans l’esprit des pouvoirs successifs en France depuis des décennies. Ceci dit, et c’est là où nous avons une responsabilité aussi vis-à-vis de nos amis algériens, faisons en sorte, sans ingérence, sans indifférence, d’accompagner l’Algérie pour l’aider justement à trouver la bonne voie qui permettra de trouver une solution».

Réagissant à la décision de Bouteflika de renoncer à briguer un cinquième mandat, l’ancien ministre français a affirmé qu’«il y a quelques éléments qui semblent m’indiquer qu’il y a une écoute». «Le premier élément, c’est un gouvernement élargi d’union nationale. Le deuxième élément, c’est qu’à la tête de la commission qui va être chargée de mettre en place ce processus, il y a une personnalité respectée qui ne joue pas une carte personnelle ou une carte politique», a-t-il expliqué sur la chaîne d’information BFMTV.

«Je crois qu’il va falloir être très vigilant au cours des prochaines semaines», a insisté De Villepin, pour qui les événements en Algérie sont «un processus compliqué parce qu’il s’agit de remettre sur la table une Constitution, le changement d’un système, des années de conservatisme». «Nous sommes, dans le fond, dans le troisième âge des indépendances, après la Guerre de libération, après la décennie terroriste, nous entrons dans l’âge du changement, dans l’âge d’une nouvelle transition», a-t-il dit. «Tout ceci doit être préparé», a ajouté De Villepin. «Il y a d’un côté une attente immense mais, d’un autre côté, une très grande maturité dont a fait preuve le peuple algérien, la jeunesse algérienne, descendant dans la rue de façon pacifique», a-t-il fait observer.

Interrogé sur une éventuelle menace islamiste, Dominique de Villepin a répondu que «la force d’un Etat, c’est d’être capable de se préparer, d’envisager tous les scénarios et d’adopter les mesures qui permettent de prendre en compte les risques». «Il ne faut pas alimenter la peur», a-t-il conseillé, en confiant qu’il se «méfie de ces dirigeants (français, ndlr) qui brandissent la peur en squattant le pire». «Ce n’est pas une attitude responsable», a-t-il conclu.

K. B.

Comment (39)

    Docteur Farouk HAMZA
    18 mars 2019 - 17 h 10 min

    J’ai beaucoup de respect et de l’admiration pour Monsieur De Villepin que j’ai écouté avec attention du BFM et j’ai retenu de son interview, concernant l’Algérie, ces trois mots :  » pas d’ingérence, pas d’indifférence et accompagner….. » Je trouve que c’est une position, si elle est effective comme le dit Monsieur De Villepin, une sage décision de la France.

    Nacereddine
    18 mars 2019 - 16 h 31 min

    De Villepin : «Le peuple algérien a fait preuve d’une très grande maturité» : qui est ce De villepin pour évaluer le taux de maturité des algérien , un français …. encore un français a la grosse gueule . on connais votre histoire les francais et votre degré de maturité , De Villepin et toutes la classe politique francaise , gardez vos analyses pour vous , on besoin ni de vous et de personne .le peuple algérien aspire a du changement et grace a dieu il aura son changement ,que sa déplaise ou non aux francais aux americains au russes et autres .

    Foutage de gueule !
    17 mars 2019 - 23 h 19 min

    On nous avait envoyé Sarko, maintenant c De Villepin et demain……?

    BELKBIR
    17 mars 2019 - 18 h 13 min

    Un pépin pour les chers patriotes:
    De Viilepin est né…au Maroc et a de facto la double nationalité (droit marocain, de terre). Il est de Meknès où il a décroché son Bac au Lycée Paul-Valery.
    Une machination du Makhzen ? Ou une énième tentative de détourner l´attention sur la faiilite du système clanique et prédateur , et du fait que tout un peuple(avec l´exception de quelques baltajias dérouté) rejette en masse.

      tcheupiz
      17 mars 2019 - 21 h 17 min

      Ce n’est parce qu’il est né au Maroc et qu’il a fait sa scolarité là-bas qu’il oeuvrerait à l’affaiblissement de l’état Algérie, un peu de sérieux…

    Hoho
    17 mars 2019 - 16 h 16 min

    Ce n’est pas le boucher qui est bon .c’est le mouton.

    Hoho
    17 mars 2019 - 15 h 13 min

    1) l immigration est une chance inespérée pour la France.. c est mieux-desole- que les pauvres hères du levant .
    2)ne croyez pas au refus de Chirac( Villepin n’en étant que le poète) d’aller en Irak …les US les ont arnaques tout comme la Turquie de 8 milliards de $ après la première guerre du Golfe…sans compter qu’ils les ont dégagés des champs de napht….
    Voilà toute l’histoire…. Ils ne changeront jamais … Les girouettes n’ont t elles pas souvent le profil du coq?

      Rayah
      17 mars 2019 - 21 h 57 min

      Tout a fait d’accord avec Hoho. La France avec Chirac etait contre l’invasion de l’Irak parce qu’elle n’etait pas inclue dans le partage du butin de petrole irakien. Le Sud de l’Irak avec Basra riche en petrole devait revenir a l’Angleterre et le Nord encore plus riche en petrole revenait aux USA. La decision de Chirac etait plutot motivee par l’histoire coloniale de la France, ‘ je partage ou je devoile tout ‘. Le role de Villepin etait simplement celui de poete, faire du pedantisme. Un colonialiste analyse la situation politique d’un pays qu’il consoit vulnerable en tant que predateur, ‘what’s in it for me ? ‘ ‘Quelle est ma part du gateau. Un colonialiste ne peut s’empecher de convoiter l’ex colonie. L’interet que porte Villepin a la situation politique de notre pays ne peut jamais etre amical .

    👍 Chirac/De villepin 👍
    17 mars 2019 - 13 h 52 min

    J’ai énormément de respect pour Monsieur JACQUES CHIRAC et Monsieur DOMINIQUE DE VILLEPIN.
    Ils aimaient énormément leurs pays et leurs peuple.
    Ils ont indéniablement marqués l’histoire de la France comme des grands hommes patriotes .
    C’est une espèce en voie de disparition Hélas.
    Merci pour vôtre franchise.

    Kenza
    17 mars 2019 - 13 h 29 min

    Je crois sincèrement que si Mr De Villepin, l’un des derniers grands gaullistes, avait succédé à Chirac au lieu que ça soit Sarkosy, la situation de la France serait meilleure aujourd’hui. Tout le drame de la France, c’est sa perte de souveraineté et son alignement sur la politique américano-sioniste, conséquences de l’intégration de la France dans l’OTAN sous la présidence Sarkosy….tout en sachant, bien sûr, que c’est également lié à son appartenance à l’UE.
    Perso, rien que pour sa position contre l’intervention en Irak, j’ai un grand respect pour Mr De Villepin.
    Les français, grâce à la propagande et la désinformation des médias sionistes comme BFMtv et la majorité des chaînes, ne savent plus choisir ou choisissent mal leurs gouvernants…ont-ils même la possibilité de les choisir quand on voit comment Macron, candidat des Rothschild, a été imposé aux français.

    Un Grand Monsieur !
    17 mars 2019 - 13 h 02 min

    Un Oracle, un Sage, un Éclairé ! On aurait tant aimé le voir joué un plus grand rôle en France.

      Hoho
      18 mars 2019 - 10 h 10 min

      Tu confonds la réalité avec Hollywood… Regarde où travaille le vile pin actuellement.. Naïf !

    ***ILS VONT REPERDRE L'ALGÉRIE !!!
    17 mars 2019 - 12 h 43 min

    Ils ont peur de perdre encore une fois l’Algérie et qu’elle ce redresse au inombrables sabotages interne et externe que les Algériens on connus et ils ont peur que tout les Algériens quittent la France. En espérent un autre vrais président proche du peuple et loin des traitres et qui cette fois si sera le seul à signer des contrats et à prendre des décisions et de redresser le pays.

    icialG
    17 mars 2019 - 12 h 42 min

    MERCI DE CONSTATER que les nouvelles générations on acquis un niveau intellectuel élevé qui expriment ses opinions politico social a travers le médias sage et avisé ,,,,(rien a voir avec les gilets jaunes)

    Vostaf
    17 mars 2019 - 12 h 25 min

    Un grand homme. De grands mots. Une grande analyse. Quelqu’un qui a essayé d’empêché le carnage en Irak. Un ami fiable.

      Anonyme
      17 mars 2019 - 16 h 47 min

      Un ami qui aime ses intérêts.

        Anonyme
        20 mars 2019 - 22 h 15 min

        De Villlepin est un homme politique d’une grande valeur pour la France, c’est un grand homme constant dans ces idées et peu démagogue. C’est l’un des rares hommes politiques Français qui a un veritable projet pour la France, un gaulliste et visionnaire comme rare. Il a su dans le passé prendre des décisions difficiles et courageuses qui l’ont bien honoré. Dommage que les Français soient aveuglés par des opportunistes qui cachent leur véritable jeu et dont leur seule ambition est de rester au pouvoir. C’est De villepin qui aurait dû succéder à Chirac.
        A bon entendeur

        Vostaf
        23 mai 2019 - 4 h 27 min

        Et toi? Tes intérêts t’en fais dons à l’UNICEF?

    AUCUN CONSEIL MERCI
    17 mars 2019 - 12 h 00 min

    Le gouvernement don vous étiez le premier ministre, c’est à dire celui du président Jacques Chirac.
    Était celui avec qui les relations France Algérie étaient les plus sincères les plus amicale les plus honnêtes.
    Ou les souvenirs étaient pleins de bons moments.
    Mais cela n’est plus du tout le cas bien au contraire.
    L’Algérie ne veut AUCUN conseil minimes soit ils du gouvernement français ni d’aucun autres gouvernement d’ailleurs.
    Chacun se mêle de ces affaires interne.
    Même si nos choix sont mauvaises mais ils resteront nos choix.
    Et nous nous en voudrons qu’à nous même.

    Anonyme
    17 mars 2019 - 11 h 59 min

    De Villepin : «Le peuple algérien a fait preuve d’une très grande maturité»
    Une déclaration officielle de compliments au peuple algérien, pour la consommation, et la consolation
    De Villepin soutient officieusement, et dans les coulisses, et rouages diplomatiques
    La stratégie politique de continuité, et du fait accompli, d’un système oligarche-prédateur-rentier, en faillite

    Les déclarations des officiels, des dirigeants, et des responsables français à prendre
    Avec beaucoup de précautions, de prudence, de réserves, et de vigilance
    La tragique, et triste intervention française en Libye , en 2011, est restée gravée dans la mémoire
    Du peuple algérien vacciné du virus appelé « intervention néo-colonialiste française »

    Jazayria
    17 mars 2019 - 11 h 57 min

    Votre analyse est pertinente Monsieur et vos mots sont justes. Vous êtes un des seuls de la classe politique française à parler de manière rationnelle et non émotionnelle quand il s’agit de l’Algérie. Vous meritiez d’être président à la place de ce voyou de Sarkozy. Après Chirac la France a perdu de son prestige, elle est aujourd’hui totalement au service des sionistes.

    soufiane
    17 mars 2019 - 11 h 50 min

    honnêtement, ils a dit la parole qui il fout ,mais ils monque boucoup de évocations sincère sur la position de sont président qui doit lui dire c,et ils arrive pas a donné un bon point de vue (comme en a une histoire très compliqué) C,et un autre sujet ? qui ils se taise ou comme certains algeriene qui ent dit qu ,il occupe de ça….! Mr Macron vous êtes pas honnête depuis que vous êtes venue en algerie chercher le soutien pas du peuple des autres mafia comme vous Mr Macron vous êtes entrene de perdre les français sincère ( les gilets jeunes ) merci Mr devillpin faite encore un effort plus courageux

    Anonyme
    17 mars 2019 - 11 h 35 min

    ce qu’on dit à De Villepin c’est qu’en face du risque migratoire il y une chance pour des dizaines de milliers de binationaux de rentrer définitivement pour construire leur pays: l’Algerie. Une Algérie qui se construit telle que l’Algérie des années Boumedienne avec la liberté et la démocratie en plus et avec les traîtres et les mafieux en moins…..méditez cela..

    Lghoul
    17 mars 2019 - 11 h 20 min

    Ce type est donc alle chercher un « soutien » contre le peuple ! Il veulent dire qu’ils peuvent vivre SEULS et avec des ETRANGERS en ecartant le peuple. Ils peuvent mene lui changer de pays en lui donnant des VISAS pour la chine qui absorbera facilement 42 millions d’ames. Ya l’lkhawa c’est clair aclvec quels ennemis on a affaire.

    Anonyme
    17 mars 2019 - 11 h 02 min

    De Viilepin est un excellent diplomate,sincere et courageux…on n oublira jamais ses discours oses au conseil de securite de l ONU contre la guerre en Irak ….Il a failli succeder a Chirac comme president Francais sans ce complot des lobbiistes autour de Sarkosy pour lui barrer la route,les deux hommes se disputaient la relève. « Je le pendrai à un croc de boucher », disait alors Nicolas Sarkozy à propos de Dominique de Villepin…bon bref.
    Il est avec Hubert Vidrine deux hommes politiques deux diplomates de premier plan…

    Djamel AIT HAMOUDI
    17 mars 2019 - 10 h 56 min

    Pour qu’un telle homme d’État reconnu tant par les Américains que les Russes en passant par la Chine, les pays arabes et même par l’Israël sorte de son silence médiatique pour commenter de la sorte ces événements en Algérie, cela demontre que le peuple Algérien restera et deviendra un cas d’école pour tout les peuples. Le peuple Algérien vient de formé la pointe de la lance des peuples libre.
    Merci pour son soutien et vive l’Algérie.

    le niveau
    17 mars 2019 - 10 h 56 min

    oke il parle 👀 mais ne voit t’il pas se qui se passe chez lui meme pas capable de dire au president
    arrete le massacre des gilet jaune et rabaisse les impots et cherreter de la vie etc etc
    ont va pas dicuter sur le pacifisme du peuple algerien ont oublie
    mais monsieur villepin t’aurais pue dire se message a macron et ca clikk…

    Salim31
    17 mars 2019 - 10 h 23 min

    Je ne doute pas des intentions de Mr de villepin qui a toujours ete correcte concernant l algerie et les causes justes en generale , toutefois il dit que les simulitudes sont la crise de confiance mais il c est l echec du mode gouvernance tel que concu par la france et copier par les pouvoirs algerien qui deviennent obselete ici et en france _ le systeme jacobien base sur la gestion des affaire du peuple par des partis politique et fonctionnaires ( pour le cas de l algerie le fonctionnaire qui est le veritable gouverneur ) est obselete et depasse que se soit en france ou encore pire en algerie puisque nous copions indefiniment un systeme a l origine depasse .
    Les nouvelles technologie et la dephasage entre ancienne et nouvelles generations concernant les affaires courantes et meme defis mondiaux exige une nouvelle perception de gouvernance a l image de pays scandinaves ou anglo saxon _ la gestion des villes et cite doit revenir a leur habitant ni partis politique ni fonctionnaire _ par exemple des comite populaires et comite de quartier apolitiques qui gere nos ville et nos qurtiers donnons leur les budgets pharaonique que gaspillent les wali et chef daira actuellement ils ferons des miracles ils l ont deja prouve dans des villages en kabyli en dans la societe mozabites nous devon nous inspirer de nos model de notre genie populaire millenaire qui sait gere les cites il l a prouve pendant des milenaire .

    Abou Stroff
    17 mars 2019 - 10 h 14 min

    je crois qu’au regard de ce qui s’est passé hier à paris (des émeutes comparables à celles que l’on observe dans les pays arriérés), le pouvoir algérien (l’actuel ou celui qui lui succédera) devra prendre les mesures appropriées pour faire face à un possible flux massif de frenchies vers l’algérie.

    Elephant Man
    17 mars 2019 - 10 h 11 min

    C’est De Villepin qui a fait nommé l’unique Ministre d’origine digne ce nom à savoir en plus d’origine Algérienne Azouz Begag Ministre délégué à la Promotion de l’Egalité des Chances, pour la victime que je suis de voiture bélier 24/01/2016 et ses conséquences plus que barbares sous Flamby (conséquences directes de discrimination à l’embauche et parodie de justice) et jusqu’à encore récemment une 2ème tentative d’homicide volontaire février mars 2019 c’est tout UN SYMBOLE !
    Ne pas censurer AP merci.

      Elephant Man
      17 mars 2019 - 10 h 37 min

      PS : je ne partage son opinion sur le Venezuela où embargo sanctions … tentative de coup d’état et de renverser le Président Maduro antisioniste propalestinien.. proche de Cuba Chine Russie Iran etc.. et en vu de mettre Guaido le pantin de l’axe atlanto-occidentalosioniste;

        UMERI
        17 mars 2019 - 14 h 47 min

        Entièrement d’ accord avec vous, qu’il cite l’Algérie, la France et le Royaume uni, c’est vrai, la gouvernance est médiocre, non représentative, mais, De-Villepin, diplomate actif, qui a rejeté à l’ O N U, l’idée d’envahir l’Irak, par les U S A, doit comprendre, que pour le Venezuela, c’est le même scénario qui se prépare et n’a rien de comparable avec notre pays.

    maori
    17 mars 2019 - 8 h 52 min

    Mr De Villepin a été un homme politique sage, mesuré et perspicace. Ses paroles ci-dessus démontrent son sens de l’analyse à cette occasion comme il l’avait démontré à l’onu en refusant l’engagement de son pays pour la guerre contre l’IRAK et démentant ou au moins doutant de l’existence des armes à destruction massive. La France à raté d’élire à sa tête un tel homme politique mais enfin….

    Rayes Al Bahriya
    17 mars 2019 - 8 h 44 min

    Ce qui fait courir toutes grands risques générés par ce pouvoir depuis 1962.
    Trop d’etatisme a tué l’état….
    Trop de socialisme à tué le socle social;
    Trop de populisme à tué [email protected] confiance du peuple ,
    Trop ;
    On rentre dans la phase de deglaciation des régimes aristocratiques et leur corollaire la gouvernance par la peur….et la terreur ;
    Trop de dirigisme à tué l’alternative démocratique…
    Il faut une relève pour ce grand pays , une nouvelle élite et une démocratie majeur…
    Vive l’Algérie
    Vive le peuple
    Allah yarham Echouhada ..

      Lghoul
      17 mars 2019 - 11 h 45 min

      Et de bon exemple a suivre pour les peuples qui voudront se liberer. Et d’avertissement aux despotes et dicateurs du monde.

      Narjysse
      17 mars 2019 - 14 h 05 min

      « trop, d’étatisme, socialisme, populisme,…etc… » où es ce que vous avez vu ça ?? Justement ce système néolibérale qui a privatisé tout les secteurs public et qui a détruit l’état algérien.  » Trop d’étatisme » lol l’état n’existe plus il es réduit à des concessionnaires , des entrepreneurs qui spéculent les biens algériens et les commercialisent à leurs guise . Justement changeant ce système et remettant les structures publiques en place pour faire un état fort. Cette nouvelle bourgeoisie doit dégager et doit rendre les biens de la nation à commencer par les biens immobilier qu’elle s’est accaparer avec une bouchée de pain. Aussi faut mettre fin à l’import export de cette mafia et c’est à l’état de s’occuper de ce secteur.

    Anonyme
    17 mars 2019 - 7 h 59 min

    Villepin est un homme fort avec une communication lucide, des termes précis, bien choisis et une position honnête.

    K. DZ
    17 mars 2019 - 7 h 59 min

    D’accord merci, mais commence par condamner ton pays pour crime contre l’humanité et ensuite occupes-toi de ce qui te regarde. Circulez y a rien à voir allez ouste, du balai !

    Anonyme
    17 mars 2019 - 7 h 52 min

    Le blabla à la française : parler pour ne dire que des poncifs, pour enfoncer des portes (déjà) ouvertes, pour noyer le poisson dans l’eau.
    Eux aussi, qu’ils ne parlent plus de nous, on s’en fout de leur avis, ils n’ont qu’à s’occuper de leurs affaires au lieu de foutre la pagaille partout où ils passent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.