La campagne contre l’ANP commence à partir de Paris : les félons ressuscités

Gèze pacifiques
François Gèze et sa «signature» Habib Souaïdia. D. R.

Par Karim B. – Les manifestations pacifiques qui ont émerveillé le monde par leur haut degré de pacifisme et de civisme ont, comme il fallait s’y attendre, éveillé les appétits de ceux qui, dans la position du sniper embusqué, attendaient le moment venu pour «tirer».

Il en est ainsi des anciens éléments du parti extrémiste FIS qui tentent vainement de tirer profit de l’appel du peuple au changement radical du régime et qui ont essayé d’embrigader des mineurs dans un semblant de marche à Kouba, fief du nervi Ali Benhadj.

A partir de Paris, c’est l’ancien félon proclamé «écrivain» qui refait surface. Dans un article – dont lui, l’analphabète, ne peut être l’auteur et dont il ne porte que la signature –, le radié de l’armée algérienne Habib Suaïdia, récupéré par les services secrets français, remet au goût du jour le démodé «qui tue qui» dans les colonnes du «très sérieux» quotidien La Découverte qui offre ainsi sa tribune à celui par qui l’Internationale socialiste avait cru, un moment, atteindre l’ANP en la discréditant et en lui imputant les crimes des terroristes islamistes qui servent aujourd’hui de bras armé au service de l’Otan en Syrie.

L’arlequin de François Gèze se fait écrire – par ce dernier vraisemblablement – que «l’Algérie a vécu deux décennies de règne de Bouteflika dans un état crépusculaire, succédant aux horreurs de la guerre de l’armée contre les civils de 1992 à 1999», année durant laquelle «les chefs de l’armée et de la police politique (le DRS) imposaient un dirigeant civil plus fréquentable pour les gouvernements occidentaux qui rechignaient à coopérer avec un régime militaire ayant multiplié crimes de guerre et crimes contre l’humanité».

La manœuvre du directeur de La Découverte à travers son bouffon est flagrante. Après avoir échoué à faire avaler la pilule de l’armée algérienne faite de «massacreurs», François Gèze et sa bande espèrent pouvoir briser le lien symbiotique entre le peuple algérien et son armée, offusqués de ce que les manifestants épargnent cette épine dorsale du pays qui n’est pas considérée comme faisant partie du système politique dont ils réclament la disparition pure et simple. Ces zélateurs du droit d’ingérence sont sourds aux clameurs des Algériens qui leur disent : «Dégage !»

K. B.

Comment (34)

    khalilsadek
    26 mars 2019 - 23 h 07 min

    Ce n’est pas a toi que je m’adresse Habib Souaidia parce que tu es un simple Harki esclave des services secrets Français et Israéliens, je m’adresserai plutôt a ce journal myope qui a laisser entendre hypocritement que «l’Algérie a vécu deux décennies de règne de Bouteflika dans un état crépusculaire…, sachez que, durant ces deux décennies qui ne sont crépusculaire que dans votre esprit comme d’habitude, monsieur Bouteflika a réalisé durant la période considérée exactement avec des chiffres vérifiables sur le terrain a l’appui UNE DEUXIÈME ALGÉRIE, soit plus qu’a RÉALISÉS LES COLONIALISTES TURC ET FRANÇAIS DURANT PLUSIEURS SIÈCLES, en termes de logements, écoles, universités, hôpitaux, barrages, routes, énergies etc.… Sans parler des réalisation dans le monde politique, c’est-à-dire l’histoire parlera encore de lui durant trois mille ans .
    Si nous voulons qu’il parte c’est par respect a son passé, sa personne, et son image et sanctionner les vautours qui l’entoures.
    Les Algériens SAURONS comme leurs habitude je l’espère, l’honorer lors de son départ de la présidence et de l’existence ici bas, parce que les sages parmi eux savent que :

    الأسد أسد وإن كلت مخالبه والكلب كلب وإن طوقته ذهبا

    والحر حر وإن جار الزمان به والعبد عبد وإن علت به الرتب

    Enfin, est naïf celui qui croit que ce n’est pas l’armée qui est visée et que toute est spontanées.

    8
    6
    GAÏD SALAH MERCI
    26 mars 2019 - 21 h 36 min

    Merci mon général GAÏD SALAH.
    Le peuple vous suis à 100% et vous soutient contre les politiciens charognards véreux.
    HAMDOULLAH

    11
    6
    Nasser
    26 mars 2019 - 21 h 12 min

    En cas d’application de l’article 102 de la Constitution relative à l’empêchement du Président « pour cause de maladie grave et durable »…le « Président du Conseil de la Nation assume la charge de Chef de l’Etat pour une durée de quatre-vingt-dix (90) jours au maximum »
    Dans ce cas la Constitution dispose que :
    – Le gouvernement doit continuer sa fonction (il ne peut être dissous) ainsi que l’APN et ce, jusqu’à la prise de fonction du nouveau Président de la République.
    – La Constitution ne peut être révisée (ou modifiée) même avec l’avis du Conseil Constitutionnelle ou les ¾ des deux chambres réunies.
    Ces prérogatives sont dévolues au Président de la République élu. (c’est-à-dire au nouveau Président de la République issu des urnes)………..
    Personne ne peux engager ou décider autre chose que ce que prévoit la Constitution!

    7
    1
    Espoir
    26 mars 2019 - 20 h 32 min

    L’APN a le devoir historique et envers les millions de martyrs (de 1830 jusqu’au 1954, 1988, 1991 à 1999, 2001, 2011) de protéger et d’accompagner le peuple Algérien pour l’instauration d’une république démocratique populaire et sociale, d’un état de droit et de justice sociale.

    7
    2
    TARZAN
    26 mars 2019 - 20 h 08 min

    là et je parle très sérieusement. l’institution militaire devrait choisir son candidat pour l’élection présidentielle. ce candidat doit sortir du ventre de l’algérie et non pas un homme préfabriqué par la france, ou le fruit du système qui nous a fait tant de mal (je pense à cet ancien importateur du système ( » il a bénéficié pendant très longtemps de monopoles sur les importations de produits de grande consommation ») , celui là qui fabrique de l’huile, qui investit en france et qui rêve de l’ouverture des frontières avec le maroc). je pense que l’institution actuelle, est la seule capable de répondre aux aspirations du peuple et surtout digne de confiance. autre question, si l’aviation algérien survole le territoire du sahara occidental pour de la reconnaissance, le maroc osera t-il envoyer des avions pourchasser nos avions au dessus des terres des sahraouis et qui ne sont pas marocaines? de quelle légitimité internationale ont le droit de pourchasser nos avions au sahara occidental??

    3
    1
    Lghoul
    26 mars 2019 - 16 h 38 min

    Ils veulent voir du sang couler a flot comme tous les khorotos qui se « respectent » et comme tout est propre, tout est en ordre et tout est pacifique, familial et en humeur de fête, ils sont déçus de nous voir dépasser de 1000 ans le khorotisme. Leur dictionnaire dit que l’armée chez les khorotos , c’est synonyme de tirer sur la foule et détruire tout ce qui tiend debout pour qu’ils viennent par la suite construire a coups de milliards. Voila les armées qu’ils adorent. Mais sans s’y attendre, le peuple et son armée leur ont fait un coup a l’anglaise, sans qu’ils ne se rendent compte. Messieurs les vautours, mettez vos logiciels, vos simulations et vos extrapolation a la poubelle. La surprise prochaine et de voir l’Algérie devenir économiquement le TIGRE de l’Afrique. Tous ses enfants rentreront avec leur savoir faire dans tous les domaines. Ils travailleront avec leurs concitoyens avec amour dans cette patrie tant méprisée.

    30
    1
    Anonyme
    26 mars 2019 - 16 h 14 min

    vous dormez ou quoi , la déclaration de gaid salah ne vous intéresse donc pas ?

    8
    2
      BOUZGHAIA
      26 mars 2019 - 16 h 25 min

      Le coup de Patogasses sur trone de Boutef, on verra qui en sera offusqué ?

      4
      4
    Anonyme
    26 mars 2019 - 15 h 56 min

    Les français cherchent à tout prix, et par tout les moyens, à vendre leur avion onéreux, et trop chère « Rafale » à l’Algérie, espérant à bluffer pour impressionner
    (comme ils ont de l’habitude à faire sans scrupules),duper,et soudoyer les militaires algériens très prudents
    Et très réservés, comme ils l’ont fait avec les militaires égyptiens (impressionnés par la campagne de Napoléon en Egypte (1799-1801), la langue, la culture, et « la civilisation des lumières » françaises ?!,…
    (l’Egypte était isolée, de la scène internationale, depuis Juillet 2013, suite au coup d’état militaire sanglant
    Du « Maréchal ?!,… » Abdelfettah Essissi

    Possible crash d’un Rafale en Égypte: Dassault Aviation s’abstient de tout commentaire

    Après la publication par Mediapart d’informations selon lesquelles l’un des chasseurs français de type Rafale livrés à l’Égypte s’était écrasé lors du récent déplacement d’Emmanuel Macron dans ce pays arabe, les commentaires de Dassault Aviation étaient espérés.

    Le constructeur français Dassault Aviation ne commente pas les informations publiées par certains médias affirmant qu’un chasseur Rafale se serait écrasé fin janvier en Égypte, ont déclaré des représentants de l’entreprise sollicités

    «La réponse de Dassault Aviation est: sans commentaire», ont-t-ils indiqué.

    Pour rappel, le média d’investigation français Mediapart avait plus tôt rapporté en se référant à ses sources qu’un Rafale s’était écrasé en Égypte et ce lors de la récente visite officielle du Président Macron dans ce pays. (du 27 au 29 Janvier 2019)

    Mediapart affirme que le crash d‘un Rafale lors de la visite de Macron en Égypte a été passé sous silence
    Selon Mediapart, le Rafale EM02-9352, livré à l’Égypte le 4 avril 2017, s’est écrasé sur la base aérienne militaire de Gebel el-Basur, à une centaine de kilomètres au nord-ouest du Caire. L’accident s’est produit, a-t-il été affirmé, sous les yeux d’une équipe de formateurs et d’experts de Dassault Aviation.
    Mediapart a en outre indiqué que, contacté à plusieurs reprises, le ministère français des Armées avait refusé de «confirmer ou démentir» ces rapports assurant qu’«il [revenait] aux Égyptiens de s’exprimer». L’Égypte n’a pas elle non plus souhaité commenter l’événement, avait alors constaté ce média.

    Rafale pour l’Égypte: 23 appareils déjà livrés, le travail se poursuit, selon Macron
    Pour rappel, la France et l’Égypte ont signé en 2015 un contrat portant la livraison de 24 chasseurs Rafale à ce pays arabe. Le montant de la transaction a été évalué à 5,2 milliards d’euros.
    En visite en Égypte à la fin du mois de janvier dernier, Emmanuel Macron a déclaré que 23 des 24 appareils commandés par Le Caire lui avaient déjà été livrés.

      Toto
      27 mars 2019 - 5 h 54 min

      Si l’Algérie commence a acheté son armement à la France ou aux Etats Unix, c’est la fin des haricots.
      Les EU brident le matériels militaire qu’ils vendent aux pays arabes et les français coopèrent avec l’entité sioniste de tous point de vue (militaire, scientifique, économique, politique).
      Le groupe de pression pro-sioniste a meme fait voter une loi pour que les entreprises francaises soit pénalisees si elles repondent au boycotte de la ligue arabe.

    Anonyme
    26 mars 2019 - 15 h 24 min

    L’état policier français, ses redoutables services secrets, et de renseignement, et ses militaires aventuriers Tentent secrètement, et par divers moyens d’affaiblir l’Algérie, son économie, ses finances, son commerce Et son Armée
    Les dirigeants, et les responsables français ne pardonnent pas à l’Algérie, et sa hiérarchie militaire D’avoir choisi la Russie comme fournisseur principal pour ses armes
    Il est vrai que les conditions technico-commerciales pour les armes russes sont bien meilleures Que les armes françaises, ces dernières coutent extremement cher (onéreuses) par rapport aux russes, chinoises, suédoises, italiennes, sud coréennes, allemandes, britanniques, japonaises….
    Un exemple : Les dirigeants, et responsables français ont réussi à duper le régime militaire, Et dictatorial égyptien à débourser , tenez vous bien, pas moins de 5.1 milliards de lourd Euro Pour la livraison de 24 Avions Rafale « polyvalent » de Serge Dassault……Pour lutter contre…..Daech au Sinai ?! (comme si l’Egypte n’a pas de F16 américains, et de Mig russes ?!,…)
    Les prets bancaires des banques françaises, à garanties étatiques françaises (les services des prets les interets,….), du montage financier-commercial ont salé l’ardoise de la facture
    La question: est ce une escroquerie du peuple égyptien , qui a d’autres soucis , problèmes Et surtout de priorités que ce genre de commerce auquel l’argent des contribuables vont atterrir Dans les poches des milliardaires du complexe banquier – militaro – industriel étatique français Le Maitre d’Oeuvre de cette supercherie Rafale, pour l’Egypte s’appelle Jean Yves Le Drian, (il faut se méfier, de ce rusé redoutable des coulisses, et des rouages,…)
    A noter qu’il y a une semaine, un des 24 Rafale livrés à l’armée de l’air égyptienne s’est écrasé A quelques dizaines de kilomètres d’un aérodrome militaire égyptien. Un véritable blackout français s’est entouré de l’affaire de l’accident ?!,…

    11
    2
      Précision
      26 mars 2019 - 16 h 20 min

      Les céréaliers français gagnes bien leur vies grâce a nos traitres qui leur achètent leur blé plus cher que le prix du marché en contre partie de commissions et d’autres avantages en France pour eux et leurs proches..

      15
      2
    Salim
    26 mars 2019 - 14 h 16 min

    L’armée Algérienne, appartient au peuple Algerien, l’armée c’est le peuple, le peuple c est l’armée, une pièce deux faces, le peuple ne peut se dissoudre,donc, l’armée est.

    29
    1
      Kaddouri
      26 mars 2019 - 16 h 06 min

      Ne t’en fais pas mon ami ! le peuple algérien n’est pas dupe comme les autres peuples de la région qui sont prêts à vendre leur honneur pour peu d’argent. N’oublie surtout pas que l’économie française est en partie bâtie sur les investissements directs algériens qui ont toujours sauvé les emplois des français dont les entreprises ont jeté la clé sous le paillasson ou ont délocalisé leur activités dans des pays pour des raisons de coûts. Qui d’entre nous ne connait pas les français pour leur cupidité. La france, ce pays que les Algériens considèrent comme l’ennemi de toujours ne nous aura jamais comme, de père en fils, l’Algérien est une créature très difficile à manier. D’ailleurs nous ne sommes pas des arabes, ces traîtres qui changent de veste à la moindre température. A qui voudrait l’entendre, NOUS SOMMES DES AMAZIGHS, DONC DES HOMMES LIBRES, SENSIBLES A LA MOINDRE HUMILIATION. A bons entendeurs salut.

      8
      4
    Anonyme
    26 mars 2019 - 13 h 30 min

    pour moi l armé est issu du peuple donc indivisible ,,,y a l armé et les civils de même souche des enfants de la même famille
    quant on dit l armé et le peuple c est la politique de dictateurs qui les divisent y a pas un militaire avec ses parents ses frères et sœurs et tout ses proches en tenus ,,alors faut arrêter larmélpepl

    22
    1
    Tin-Hinane
    26 mars 2019 - 13 h 08 min

    C’est du simple tapage, ils ne peuvent rien contre le peuple algérien, ils ne peuvent rien contre l’ANP, ils ne peuvent rien contre l’Algérie. Ils s’agitent, ils médisent, ils insultent, ils prévoient des catastrophes, ils sortent les traitres qui trainent encore chez eux en un mot ils font feu de tout bois, enfin du bois qu’ils leur restent et ils n’ont en pas beaucoup lors ils réchauffent les cendres.

    30
    Felfel Har
    26 mars 2019 - 12 h 37 min

    Soyons sérieux! Qui prête encore attention aux propos débiles d’un félon et aux pets puants d’un Gaz (Gèze) toxique. Ils ont deux apporté la preuve de leur vilenie à l’endroit de l’Algérie. Aboyez, Aboyez, c’est tout ce que vous savez faire!

    31
    2
    ben
    26 mars 2019 - 12 h 22 min

    LA PARTIE DE POKER EST TERMINER LES ISLAMISTES ON MIS TOUS LEURS PIONS ET ILS ONT PERDUS .NE TOUCHER PAS A NOTRE ALGERIE

    37
    2
    hibeche
    26 mars 2019 - 11 h 40 min

    Plutôt Bouteflika et son clan dégagent, plutôt on trouve une solution à la crise, dont l’anp est partie prenante, plus on éloigne toute ingérence étrangère.
    Toute solution acceptable est celle qui répond à l’attente du peuple algérien, qui n’a cessé de l’exprimer depuis 5 semaines.

    17
    1
    SaidZ
    26 mars 2019 - 11 h 33 min

    C’est l’histoire qui recommence! nous devons être très vigilants et faire très attention au retour des islamistes qui sont entrain de préparer le coup de la gang de Ouedjda au lendemain de l’indépendance.
    Avant de s’engager dans un quelconque processus de rassemblement des forces vives, il faudrait tracer les lignes rouges dont l’armée sera seule responsable de son application.
    L’armée doit être intransigeante et sans diplomatie avec quiconque qui essaierait d’utiliser les constantes nationales (religion,culture,fln) à des fins politiques.
    Je sous entends que vous m’avez compris que l’armée dont je parle est celle avec des responsables intègres et patriotes.

    22
    Anonyme
    26 mars 2019 - 11 h 26 min

    Notre armee est notre fierte et Je pense que notre armee nationale populaire doit rester loin de faire la politique…son role essentiel est de veiller a la securite des citoyens Algeriens et de defendre le territoire Algeriens et l integralite de nos frontieres…L armee nationale peut jouer un grand role aussi pour securiser le bon deroulement des futures elections..et la securisation des urnes a la fin des elections pour eviter toute possibilite de fraude de bourrage des urnes….qui seront transportees par l armee et livrees aux centres de tries controles par des observateurs de diverses tendances politiques et de la societe civile…….C est deja un tres grand changement transparent …le peuple Algerie reste le veritable souverain en Algerie….Son arme secrete reste son unite…

    17
    1
    HOUMTY
    26 mars 2019 - 11 h 06 min

    SALAM L’KHAWA…… J’adresse ce message a tous les manipulateurs exterieur et interieur de L’ ALGERIE aux pseudo-chaîne d’information
    occidental genre BFM poubelles et bien sur les services secret des divers pays innemis qui se reconnaîtront, qu’il n’arriveront JAMAIS je dit bien JAMAIS a détourner le peuple se sont armée pour les raisons suivente : l’A.N.P et L’ALGERIE….car se sont ces enfants et ces péres qui la composent et nous l’aimons . l’A.N.P et l’incarnation de l’A.L.N et pour finir notre glorieuse A.N.P et l’un des seul remparts avec le peule pour défendre le pays que nous a léguer 1.500.000 de chouhadas ( rahimahoum ALLAH..) et personnelement je vous dit allez tous au diable et vive la mére patrie l’ALGERIE et ca glorieuse A.N.P et a mort les traîtres de l’interieur et de l’extérieur..

    35
    1
    khalilsadek
    26 mars 2019 - 11 h 03 min

    Le peuple Algérien est attaché et aime son Armée c’est un fait avéré, et c’est la le problème des corbeaux du mal, détruire ce lien et casser cette colonne vertébrale de l’Algérie qui est son Armée, sinon comment mettre ce pays a genou puis le diviser, c’est l’objectif principal des MANIPULATEURS DE TOUTE CETTE RÉVOLTE.
    naïf celui qui croit que toute est spontané.

    35
    4
    عفاف
    26 mars 2019 - 9 h 58 min

    أولا أي شخص عاقل لن يقرأ و لن يستمع إلي تصريحات من فرنسا كانت صادرة من رسميين فرنسيين أو غيرهم. ثانيا في كل جيش في العالم صالحين و فاسدين و عوض أن نوزع الإتهامات يمينا و شمالا الأحري بالشخص أن يقدم البراهين المادية القطعية التي تثبت صدق اقواله و إلا يستحق المتابعة القضائية بتهمة القذف

    8
    1
      Arroussi
      26 mars 2019 - 14 h 09 min

      Bonjour
      Puisse que les français aime bien le peuple algérien
      Est ils connaissent beaucoup de choses sur les gens qui nous gouvernent pourquoi ils nous mettre pas on garde contre ces gent qui bouffent notre argent est qui nous ignore comme peuple algérien
      Vous étiez ou pendant ce temps là
      Alors vous conseille gardé les pour vous merci

      7
      3
        SI KOUIDER BOUNETEF
        26 mars 2019 - 20 h 02 min

        @ Arroussi 26/03-14:09 – Nuance, la France officielle aime l’Algérie mais sans les Algériens.

        4
        1
    Elephant Man
    26 mars 2019 - 9 h 40 min

    Je réitère une syrisation de l’Algérie est planifiée depuis longtemps par l’axe Washington Tel-Aviv.
    Je n’ai cessé de le dire pourquoi ces soi-disant opposant au Président Bouteflika ont-ils fait initialement campagne électorale depuis l’étranger de surcroît Paris et sur une chaîne du FIS affiliée makhNazi…
    Rien de nouveau sous le soleil.
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

    46
    15
    Anonyme
    26 mars 2019 - 9 h 35 min

    Le peuple Algérien a dit «Dégage !»
    Oui «Dégage !» François Gèze
    Oui «Dégage !» Habib Souaïdia fêlon !
    François Gèze et Habib Souaïdia dégagez ! Vous polluez l’horizon.

    52
    12
    Algerian
    26 mars 2019 - 9 h 33 min

    Si le peuple Algerien dégage tous les kabyles du rouage de l état ainsi que ses acolytes corrupteurs de sa fonction publique par excellence et ses antennes relais qui servent de propagandes,seraient une bénédiction au peuple pour s épanouir.

    147
    72
      Argentroi
      26 mars 2019 - 10 h 36 min

      Pour une fois que toute l’Algérie se met en branle comme un seul homme, tu veux la diviser ! Dépasse ton petit égo pour le moment et on te promettra dans notre nouvelle Algérie que ton chef de service, même s’il est kabyle, ne te persécuteras plus. Mais si tu continueras à t’absenter du boulot, tes retenues sur salaire ne seront pas empêchées.

      42
      3
      Anonyme
      26 mars 2019 - 11 h 17 min

      Le peuple va en premier ligne degager les idiots regionalistes de ton espece ,sache ya Bhim que la force de notre mere l Algerie c est sa diversite dans ses origines inseparables de notre unite ,un pauple ,une nation ,un Etat et une Armee…c est notre puissance….Notre arme secrete c est notre unite……point Barre.

      30
      UMERI
      26 mars 2019 - 20 h 16 min

      SI tu était militaire en service, pour ces propos haineux, à l’endroit d’autres citoyens, tu aurais écopé, un mois de cachot.Alors que le peuple algérien tout entier, marche pacifiquement contre le régime Bouteflika, tu ponds un post pareil. Il faut te faire soigner.

    ZORO
    26 mars 2019 - 9 h 05 min

    le jour ou les commanditaires des meutres de BOUDIAF. MATOUB , HACHANI , et KASDI MERBAH seront connus il ny aura plus de raison de poser la question Qui tue QUI???
    SIGNEZORO…Z…

    16
    35
    Ali
    26 mars 2019 - 8 h 45 min

    Les algériens aiment leur armée et ce n’est pas un français qui pourra changer cet état de fait.

    48
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.