Déclarations de Zaïm sur la corruption : la LFP décide de se constituer partie civile

USM Annaba LFP
le président de l'USM Annaba, Abdelbasset Zaïm. D. R.

La Ligue de football professionnel (LFP) a décidé de se constituer partie civile contre le président de l’USM Annaba (Ligue2) Abdelbasset Zaïm pour «propos graves portant sur la corruption et arrangement» de matchs, tenus dimanche soir sur le plateau d’une chaîne privée.

«Le bureau exécutif de la LFP, qui s’est réuni lundi 8 avril en réunion ordinaire à Alger, a décidé d’inviter, devant la commission de discipline, les présidents des clubs du CS Constantine, Tarek Arama, et de l’USM Annaba, Abdelbasset Zaïm, à venir s’expliquer sur leur récente déclaration portant atteinte à la dignité et à l’honneur envers officiel», écrit la LFP dans un communiqué, publié lundi, sur son site officiel.

Le président de l’USM Annaba a jeté un pavé dans la mare en reconnaissant avoir déboursé la somme de 7 milliards de centimes pour acheter des matchs, ce qui a permis à son équipe d’accéder la saison dernière de la division nationale amateur (DNA) en Ligue 2. «Je reconnais avoir déboursé 7 milliards de centimes pour acheter des matchs qui ont permis à l’USM Annaba d’accéder en Ligue 2. A tous ceux qui ne cessent d’insulter ma mère, je leur dis que Zaïm n’est pas un voleur. S’il n’a pas mis son argent, leur équipe serait aujourd’hui en division amateur», a affirmé Zaïm sur le plateau d’El-Heddaf TV, avant d’accuser les deux clubs l’AS Khroub et l’USM Khenchela, respectivement leader et dauphin de la DNA (groupe Est) d’utiliser le même procédé pour accéder au terme de cette saison en Ligue 2.

«Si l’AS Khroub et l’USM Khenchela vont accéder en Ligue 2, c’est qu’ils ont acheté des matchs. Celui qui ne recourt pas à cette méthode à l’Est ne pourra jamais prétendre à l’accession, c’est le système. Je ne suis pas venu à Annaba pour acheter et vendre mais ils nous forcent à le faire», a-t-il ajouté.

R. S.

Comment (5)

    Anonyme
    11 avril 2019 - 9 h 58 min

    Pour mettre à nu la corruption il faut garantir l’immunité judiciaire aux délateurs .Au lieu de cela chez nous on se précipite à les mettre en prison pour les rendre inaudibles.

    Elephant Man
    9 avril 2019 - 22 h 36 min

    Cessez cette autoflagellation pathologique.
    Rien que le mot foot = CORRUPTION et FRIC … combien de match truqués et achetés …Tapie une suggestion ?!

    Hamra
    9 avril 2019 - 8 h 46 min

    Depuis Mr Louh est ministre de l’injustice la corruption est devenue légale et même exigée, c’est l’erreur des Algériens d’avoir fait confiance à des Marocains fraîchement naturalisé

    12
    2
    St CLOUD
    9 avril 2019 - 7 h 53 min

    Ce n’est pas un secret de polichinelle, nous sommes le pays le plus corrompu où monde, Lorsque Mr Louh vafrorise et protège les corrompus que reste-t-il à commenté Rien à part de subir où partir

    9
    4
    El Vérité
    9 avril 2019 - 7 h 32 min

    Ce qu’il dit Mr Zaim est bien vrai ne caché pas le soleil avec un Tamis, Messieurs Rouraoua est un corrompu Zetchi aussi, l’ex Ministre des sports aussi, le président de la République aussi les premiers Ministres aussi, les Ministres, les Walis, les chefs de Daira, les chefs d’entreprise, et certains Imams, les Bouteflika sont des génies de la magouille manipulation et corruption, on est où avec les sièges de députés vendu par les fils d’oujda àbbes et Bouhadja, les 701 kg de cocaïne

    16
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.