Hakim Belahcel : «Le FFS fait l’objet d’une campagne de sape savamment orchestrée»

belahcel FFS
Le secrétaire national du FFS, Hakim Belahcel. PPAgency

Par Lina S. – Le premier secrétaire national du Front des forces socialistes a affirmé dans une lettre adressée aux militants du parti que le FFS «fait l’objet aujourd’hui d’une campagne de sape savamment orchestrée». Pour Hakim Belahcel, cette campagne vise à «neutraliser» le FFS et le «contraindre à s’affairer dans ses problèmes internes».

«Les officines du pouvoir ne veulent pas et ne souhaitent pas faire face à un FFS percutant et entreprenant. Elles s’ingénient depuis des mois maintenant à conspirer contre lui pour lui faire payer ses positions radicales et courageuses», a-t-il écrit dans son message qui fait suite à des actes de violences qui ont opposé des camps du parti.

«Nous avons le devoir et la ferme volonté d’enclencher une nouvelle dynamique partisane qui nous permettra d’organiser le sixième congrès national ordinaire dans les meilleurs délais et dans de meilleures conditions», a assuré le premier secrétaire national du FFS, qui appelle à la «sagesse» et la «clairvoyance» qui «doivent l’emporter sur la violence et les actes irréfléchis» et faire en sorte de «remettre [le parti] sur orbite le plus vite possible pour l’intérêt suprême de l’Algérie».

L. S.

Comment (8)

    Anonyme
    21 avril 2019 - 11 h 55 min

    Un Etat de droit on le construit d’abord dans sa boutique

    صالح/ الجزائر
    21 avril 2019 - 8 h 01 min

    Mais il faudrait peut être ne pas se cacher derrière : le FFS «fait l’objet aujourd’hui d’une campagne de sape savamment orchestrée» , et affronter courageusement un autre aspect d’une autre réalité , à savoir est ce les militants et responsables actuels , post 2015 , pourraient-ils remplacer la stature et la longue longévité de Da Lhocine à la tête du parti ( 1963- 2015 ) ? .

    boukhebouze
    21 avril 2019 - 5 h 13 min

    le pouvoir a d autres chats a fouetter que de s occuper d un petit parti regionaliste

    2
    2
    skoupi
    20 avril 2019 - 23 h 37 min

    ………..qui veut diviser,se divise…

    FFS PARTI D'OPPOSITION MONDIALEMENT CONNU ET RECONNU
    20 avril 2019 - 21 h 42 min

    C’est vrai que le FFS représente la première force de frappe qui fait trembler le(s) pouvoir(s) « occultes » et autres cabinets noirs ou gris ou rouges…soyons un peu sérieux. Depuis que Ait Ahmed est parti, paix à son âme, ses anciens compagnons se déchirent. La culture de l’alternance est à instaurer au plus vite. C’est son absence qui cause autant de tort à notre société, à tous les niveaux.

    2
    2
    MELLO
    20 avril 2019 - 21 h 05 min

    On savait que depuis que le FFS s’est démarqué de l’élection présidentielle prévue en ce 18 Avril 2019, qu’il ne voulait pas s’inscrire dans l’agenda de ce pouvoir , et pas seulement, mais avec un boycott ACTIF, expliquer aux citoyens le refus du refus de ces élections. Alors que le FFS préconisait et tenait à l’élection d’une assemblée constituante, le pouvoir convoquant le corps électoral pour cette élection du 18 Avril. Le boycottage est perçu comme une radicalisation nouvelle. Réclamant ouvertement la restitution du pouvoir au peuple , le FFS a axé son travail pédagogique sur la nécessité de construire un État de droit dépouillé de tous ces suceurs de sang, dépouillé de toute cette oligarchie néfaste. De ces positions rigoureuses et sans ambiguïté, le FFS doit payer tout ce positionnement.

    2
    3
      Anonyme
      21 avril 2019 - 11 h 53 min

      Plutôt il faut parler de la culture de la louche qui est prédominante, omnipotente… malheureusement qui a remplacer de loin l’idéal du FFS

      1
      1
    Maboul
    20 avril 2019 - 20 h 18 min

    Vous ne pensez pas que les services ont d autre chat à fouetter que des occuper d un parti qui connaît des problèmes de personnes depuis la disparition de son fondateur.. Donc en étant objectif…. Il faut chercher le mal la ou il est et no pas accuser les autres… O

    3
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.