Issad Rebrab de nouveau chez les gendarmes : qui dit vrai ? Qui dit faux ?

Issad Rebrab. New Press

Par Houari A. – Issad Rebrab s’est présenté à la brigade de Gendarmerie nationale ce lundi matin pour la seconde fois. Selon le patron de Cevital, cette nouvelle convocation s’inscrit «dans le cadre des blocages [du] projet Evcon». «Nous poursuivons l’étude de l’affaire de nos équipements retenus au port d’Alger depuis juin 2018», a-t-il précisé.

Cependant, les chaînes de télévision privées qui relaient l’information parlent de l’ouverture d’une enquête relative à des surfacturations de matériels et de produits importés par le magnat de l’agroalimentaire. Ces médias ne précisent pas leurs sources. L’information leur est-elle parvenue de la Gendarmerie nationale ou ne sont-ce que des supputations et des extrapolations, comme ce fut le cas lors de la première convocation d’Issad Rebrab la semaine dernière ?

Le richissime homme d’affaires avait expliqué dans un message posté sur son compte Twitter qu’il avait été entendu au sujet du blocage de ses projets au profit d’autres hommes d’affaires et que lui aussi était «victime du système et de sa mafia économique».

En réponse aux blocages dont il affirme faire l’objet, Issad Rebrab s’est tourné vers la France où il a inauguré une usine en présence du président français Emmanuel Macron. Le richissime homme d’affaires a fait carrière dans l’importation du rond à béton dans le milieu des années 1980, avant de se convertir dans l’agroalimentaire jusqu’à dominer le marché algérien du sucre et de l’huile. Issad Rebrab a également prospéré dans le secteur automobile avant que la marque sud-coréenne dont il était le représentant exclusif en Algérie ne s’allie avec son rival Mahieddine Tahkout, lui aussi concerné par les enquêtes en cours.

H. A.

Comment (87)

    Anonyme DZ
    24 avril 2019 - 15 h 07 min

    Interessant martch derby entre le duo Said Beouteflika-Ali Haddad et le duo Toutfik- Isaad Rebrab. dont le denominateur commun a toujours ete la combine et la destruction de l’Algerie.

    3
    6
    dal G ri
    24 avril 2019 - 12 h 14 min

    j ai vu sur certains quotidiens qu il y a des personnes qui manifestent pour libérer rebrab je ne comprend pas ce qu il veulent la démocratie la justice sauf quant ça les touchent ,ils doivent se mettre dans la tête que personne n est au dessus de la loi même les magistrats pour ceux qui l ignorent,,,si vous avez des contestations justifiées et que vous n étés intéresser vous avez le droit saisir le procureur

    8
    17
      A wineth
      24 avril 2019 - 22 h 27 min

      Vous ne comprenez pas ce qu’ils veulent?
      Ils veulent une justice sereine indépendante, surtout pas une justice aux ordres ni une justice spectacle.
      Issad Rebrab est incarcéré par la volonté d’un seul homme, Gaîd Salah. Le dossier est vide, nous le savons et nous le démontrerons.
      Le moment venu, nous prendrons l’opinion publique à témoins, avec des éléments concernant cette justice privatisée et surtout les raisons honteuses qui ont amené cet emballement judiciaire.
      Issab Rebrab, sera innocenté, ça nous le savons, il sortira encore plus grand, nous le savons aussi, il sera acquitté au nom du peuple Algérien!!!

      26
      2
        AHMED A
        27 avril 2019 - 4 h 08 min

        ILS DISENT LA JUSTICE MAINTENENT EST INDEPENDANTE ET TRAVAILLE SANS COUP DE TELEPHONE ET ONT ENTEND DES ARRESTATIONS DES HAUTS RESPONSABLE A LA JUSTICE AINSI DES ENTREPRENEURES OU EX MINISTRES MAIS OU LES VERDICTS ? RIEN N’A FILTRER . ILS INFORMENT RIEN A LA PRESSE OU LES MEDIATS ,LE PEUPLE VEUT SAVOIR LES VERDICTS ET LES SANCTIONS DE CES CORROMPUS QUI ONT PILLE LE PAYS PENDANT 57ANS.
        INFORMEZ LE PUBLIC LA PRESSE ET LES MEDIAS TOUS CES CONDANATIONS SI VOUS VOULEZ UNE VRAI DEMOCRACY AU PAYS

      A Dal G Ri ...
      25 avril 2019 - 5 h 27 min

      …Allez-vous saisir le procureur, vous, pour rappeler que le Drabki, Tliba et les fils Gaïd ont commis des infractions aussi mais qu’ils sont quand-même intouchables ?

      15
    kaderette
    24 avril 2019 - 10 h 16 min

    rebrab,haddad,zoukh,ould je ne sais quoi ou tout simplement le tout petit kouider, laissons la justice faire son travail de fourmi. le Hirek n’a pas à se meler de ça ! esperons que justice sera faite sur le meme pied d’égalité pour tous ces Algeriens et ça se saura naturellement.
    gardons le sang froid car le tunnel est encore très long. ce vendredi mettra en épreuve le hirak et nous saurons si vraiment nous sommes vraiment defait des reflexes du systeme agonisant

    4
    1
    Anonyme
    23 avril 2019 - 11 h 24 min

    Tant que les affairistes émiratis ne seront pas convoqués, toute cette agitation n’aura aucune crédibilité.

    94
    9
    Sobril
    23 avril 2019 - 10 h 23 min

    @SLIMANE 23 avril 08:58

    Relisez votre commentaire et constatez que vous êtes en train justement de semer le germe empoisonné de la Fitna absolue : Mr.Issad rebrab est d´abord un citoyen algérien. Il n´a pas encore été jugé et donc ne le jugez pas. Quand en plus vous nous parlez des « arabophones » et des « Kabyles » vous répétez exactement les termes des pires colonialistes racistes qui ont souhaité diviser le peuple algérien et les autres peuples en ethnies, pour bien les dépecer. Alors que l´Algérie a besoin de sagesse vous et les autres commentataires faites dans les mêmes slogans du régime contesté par le peuple algérien entier. Trouver des ennemis de l´intérieur et des mains étrangéres, dénigrer les peuples voisins et enfin commencer à nous parler des « arabophones » et des  » Kabyles « . Donc on aura bientôt du « Chaoui »,  » Mozabithes »  » Touaregs » comme en Libye….

    24
    9
    TARZAN
    23 avril 2019 - 9 h 41 min

    et c’est surtout pas rebrab qui dit la vérité! ce regard très malin et rapace me répugne. quand je me rappelle que certains ici (des marocains surement) qui appelaient à ce qu’ils soit candidat à l’élection présidentielle algérienne!! quand je me rappelle comment il est allé vite soutenir le candidat du système ghediri sur ordre de toufik, car il faut le rappeler que rebrab est une grosse pièce du rouage du système et les importations de produits dit « sensibles » n’étaient réservés qu’à des gens comme lui avec la bénédiction des généraux de l’époque (et je profite pour saluer le travail de bouteflika qui a assainie notre armée). mais là où je découvre ce côté vicieux de rebrab c’est quand il se présente vers les journalistes pour dire que la douane l’avait entendu pour « comprendre pourquoi il a été empêché par le « système » (svp) de faire son travail »!!!!!! comme quelqu’un qui a des choses à se reprocher et prend les gens pour des imbéciles: « qu’est ce que tu as mangé hier? hier j’ai mangé chez ma tante! ».

    15
    56
    Anonyme
    23 avril 2019 - 9 h 35 min

    Je pense que le cas Rebrab est plutôt politique, il n’a rien avoir avec les cas des autres parasites arrivistes. Je pense plutôt qu’on voudrait le protéger en le mettant à l’abri.

    21
    10
    Slimane
    23 avril 2019 - 8 h 58 min

    Bonjour,
    Quand je lis ces messages je me dis que notre belle révolution et en train de partir en vrille.
    C’est exactement ce que veux le pouvoir. Il sont assez diaboliques de prévoir que cette « arrestation » allait créer ce débat et division. C’est un point extrêmement sensible. Ils savent que la plupart des Kabyles vont se révolter, en plus des toutes les familles qui vivent grâces aux emplois que ce monsieur à créés. Et d’un autre coté les arabophones risquent de ne pas le soutenir ce qui va créer une séparation et désolidarisation.
    Il y’ a un risque de soulèvement en Kabylie et désengagement dans les autres régions. Et voilà le pouvoir aura gagné.

    صباح الخير،
    عندما قرأت هذه الرسائل أقول لنفسي ثورتنا في خطر .
    هذا هو بالضبط ما تريد السلطة. من الشيطاني أن نتوقع أن هذا « الاعتقال » سيخلق هذا النقاش والانقسام. هذه نقطة حساسة للغاية. إنهم يعرفون أن معظم القبائل ستثور ، بالإضافة إلى جميع العائلات التي تعيش بفضل الوظائف التي خلقها هذا الرجل. ومن ناحية أخرى ، قد لا يدعمها المتحدثون باللغة العربية ، مما سيؤدي إلى الانفصال.
    هناك خطر من الانتفاضة في القبايل وف ض الاشتباك في مناطق أخرى. وهنا السلطة ستفوز.

    Vive l’Algérie

    16
    15
      Amergu
      23 avril 2019 - 22 h 23 min

      @_Slimane: 23 avril 2019 – 8 h 58 min.
      Pourriez-vous Monsieur nous traduire ce que vous avez écrit en langue francaise dasn l’autre langue nationale?
      Merci d’avance

      9
      6
        Anonyme
        24 avril 2019 - 8 h 30 min

        S’il ne connait pas notre autre langue nationale comment voudriez-vous qu’il traduise ? Déjà qu’il a fait l’effort d’écrire en deux langues … moi je lui dis merci. A la faveur du changement attendu du système, on devrait envisager, en plus de nos deux langues, une troisième langue, voire une quatrième langue afin de faciliter les échanges culturels, éducatifs, commerciaux, amicaux, les investissements dans notre pays, etc … nous aurions une vraie dimension internationale.

        8
        2
    Hamlaoui
    23 avril 2019 - 8 h 31 min

    Tous les algériens qui ont été reçus par un ou plusieurs membres des gouvernements français sont louchent. Rabrab était en compagnie de Macron…… DONC il est louche, sans tenir compte du comment il a démarré son business . Pas de sentiment pour les méchants tartuffes traîtres qui ont volés transférés des fonds a l’étranger. La création d’emplois n’est pas un critère pour dédouaner les corrompus responsables de la misère du peuple et de la morts en haute mer des jeunes algériennes et algériens. Haddad Said boutef les frères kouinnef tahkout OUYAHIA les promoteurs les agences intérimaires privés ont eux aussi créés des emplois sinon comment ils vont fructifier leurs affaires et se faire des masses de milliards…..!!!!€£$

    20
    44
      Anonyme
      23 avril 2019 - 16 h 57 min

      Rebrab comme entrepreneur s’est rendu en France, comme il s’est rendu dans d’autres pays, pour défendre les intérêts de ses entreprises, comme n’importe quel PDG. Parle nous plutôt des réunions de Gaïd Salah avec Bouteflika, dans l’hôpital militaire français du Val de Grâce, bien plus problématiques.

      21
      9
    Anonyme
    23 avril 2019 - 3 h 44 min

    Rebrab a eu le tort de soutenir Ali Ghediri qui s’en est pris ouvertement à Gaïd Salah.

    19
    19
      Hamlaoui
      23 avril 2019 - 8 h 41 min

      Rabrab a eu tort de choisirmacron comme
      Compagnon . Il a manger avec un charignard . S’il est propre il naura pas de difficulté à le prouver et sera blanchi avec les excuses et les indemnisations y afférentes. S’il est coupable il doit payer comme tous les coupables et ce en fonction de la gravité des délits commis. Espérant qu’ la justice sera équitable et impartiale . La balance est dans le camps des juges

      20
      27
    Bebete
    23 avril 2019 - 3 h 27 min

    L Armée dans les casernes
    l état de droit primo ,
    Un président legitime
    Des juges indépendants secundo
    Une juridiction propre pour des jugements justes,
    Pour l instant rien n est fait!

    24
    10
    Anonyme Utile
    23 avril 2019 - 1 h 34 min

    J’apporte tout mon soutien à Mr Rebrab.

    Mr Rebrab avait des des mégas projets industriels qui allaient d’une part, créer 1 millions d’emplois directs et indirects et d’autre part, porter nos exportations hors hydrocarbures, à 35 milliards de dollars.

    Mr Rebrab avait prévu de créer en Algérie, des industries ultra modernes de sidérurgie, de métallurgie, de construction mécanique, de construction automobile pouvant produire 1 millions d’unités par an, de construction naval, d’électronique de pointe …..

    Les projets de Mr Rebrab ont été bloqués par le traître et cheval de Troie de la France, saïd Bouteflika, qui exécute l’agenda de la France en Algérie, sur ordre de la France.

    Grâce au PEUPLE ALGÉRIEN qui a tout libéré, Mr Rebrab pourra reprendre ses mégas projets industriels extraordinaires, créer 1 million d’emplois directs et indirects et fera décoller l’économie nationale en portant les exportations hors hydrocarbure, avec les projets cités ci-dessus, à 35 milliards de dollars.

    Par ailleurs, son nouveau complexe industriel Ev con, qui sera implanté à Blida, exploitera une technologie de pointe, révolutionnaire et unique au monde, pouvant porter à lui tout seul nos exportations à 100 milliards de dollars dans le domaine de l’ultra filtration et de le dessalement à coût inégalé, d’ici 3 ans étant donné la demande très importante mondiale.

    Ce future fleuron de très haute technologie au niveau national et mondial a été bloqué par le marocain saïd Bouteflika, le cheval de Troie de la France, et sur son ordre, preuves t témoignages publiés sur le web, à l’appui.

    Grâce au PEUPLE ALGERIEN qui a tout libéré, Mr Rebrab pourra lancer cebijou de très haute technologie, qui générera 100 milliards de dollars dici 3 ans et fera décoler réellement l’industrie et l’économie en Algérie.

    Je souhaite à Mr Rebrab une longue vie, une bonne santé, un bon courage et une Bonne chance.

    62
    22
      Anonyme
      23 avril 2019 - 6 h 52 min

      Oui mais à la base , il a démarré avec de l’argent louche et du favoritisme, il doit payer lui aussi.La loi doit s’appliquer à tous, y compris aux militaires magouilleurs!
      Quant aux projets industrialisants que vous citez, ceux là ou d’une moins une telle ébauche existait jusqu’au début des années 80 et à ensuite été dépecée par les différents chacals qui se sont succédés à la tête de l’Algerie.
      De toute façon, de tels projets doivent être portés par l’etat et non par des oligarquesn!
      Et financés proprement.
      Dans la future république propre inchallah

      18
      78
      big boy
      23 avril 2019 - 16 h 30 min

      « saïd Bouteflika, le cheval de Troie de la France, et sur son ordre, preuves t témoignages publiés sur le web, à l’appui »

      Vous etes un menteur , Rebrab est a cote de Macron depuis 2015… Rebrab a vu Macron 3 fois en 6 mois.. C’est Rebrab le cheval de troie de la France…
      La france doit diviser lagerie entre Kabyle et arabe si elle veu continuer son emprise.. et CEVITAL sert a cela depuis 20 ans..

      4
      48
        Anonyme Utile
        24 avril 2019 - 11 h 55 min

        Tu n’es qu’un troll en service commandé. Saïd Bouteflika te paie bien, pour perturber, notre forum, EN VAIN. Va jouer au … ailleurs.

        27
        1
        Anonyme
        24 avril 2019 - 18 h 58 min

        Vous êtes un menteur.
        Les projets de Rebrab ont été initiés au temps d’ Arnaud Montebourg.
        En 2015, Rebrab a été reçu par Hollande à l’Elysée lors d’une rencontre avec des chefs d’entreprise de plusieurs pays.

        40
      sud
      24 avril 2019 - 14 h 30 min

      @Anonyme Utile
      23 avril 2019 – 1 h 34 min

      des megats projets surtout implantés dans votre région avec l’argent de tout un peuple alors que le sud dont vous vous pompez les richesses (petrole et gaz) …

      2
      27
    Anonyme
    23 avril 2019 - 0 h 32 min

    Les chaines de télévision privées, la presse privée, les sites électroniques privés ne sont absolument pas crédibles. Ils ne nous servent que fake news sur fake news, n’ont même pas le réflexe élémentaire qui consiste à prendre leur téléphone pour demander ce qui se passe à la personne concernée, cf Sidi Saïd qui n’a pas été démis de son poste de SG de l’Ugta comme la meute des  » journalistes » l’a clamé sur tous les tons. Entre autres rumeurs qui font le miel des informateurs censés nous informer.
    De plus, est ce que c’est le moment de faire des procès à la va vite alors que nous sommes avec un fantôme de gouvernement de transition lui même contesté par la population? Pourquoi cette précipitation, pourquoi pas instruire ces procès plus tard dans la sérénité sous un gouvernement élu et légitime ?*
    Et des procès instruits par quels magistrats ? Les mêmes que ceux de l’Ancien Régime. Ne faudrait il pas commencer par épurer la Justice avant de lui confier le démantèlement de l’industrie du pays à mettre des industriels en cabane histoire de détruire notre industrie naissante ? Se rendent ils compte qu’avec un tel comportement ils vont faire fuir tous les investisseurs potentiels, et qu’ils sont en train de compromettre l’industrialisation future du pays ?
    Et la presse qui se prend pour des procureurs alors qu’elle n’ a aucun élément pour juger tel ou tel, seulement des on-dit ? Et la populace de foncer sur tout ce qui bouge comme un taureau devant un chiffon rouge.
    Nous sommes en train de nous ridiculiser et la presse étrangère est en train de faire ses choux gras de nos errances pour rester polis. Nous avons la presse et l’opposition les plus nulles du monde, alors que dire de la justice. Non, décidément, nous ne sommes pas mûrs pour la démocratie.

    54
    3
    Anonyme
    23 avril 2019 - 0 h 32 min

    Ce Rebrab n’est finalement qu’un fiéfé….. MENTEUR ! Normal. pour un VOLEUR qui s’est fait du pèze sur le dos du peuple Algérien durant la décennie noire… Pendant que le peuple enterrait ses enfants, le sieur Rebrab et tant d’autres de son espèce comptait leur fric sale qu’ils avaient dépouillé au peuple. Mais comme dit le sage : LA ROUE FINIT TOUJOURS PAR TOURNER DU CÔTÉ DU PEUPLE !!! LE SEUL VAINQUEUR….. Allez va, Monsieur Rabrab ! Les 4 Ha. pointent à l’horizon……

    20
    44
    El pueblo
    22 avril 2019 - 23 h 40 min

    ON VEUT AUSSI LA TÊTE DE FAKAKIR L’ ANALPHABÈTE
    TOUT CE BEAU MONDE DOIT PASSER A LA TRAPPE

    19
    fennecdz
    22 avril 2019 - 23 h 35 min

    Mais qu est ce que la justice attend pour arrêter le numero 1 : said bouteflika

    34
    1
      Anonyme
      23 avril 2019 - 6 h 44 min

      Désolé mais n°1 c’est Abdelaziz Bouteflika puis vient n° 2 Saïd Bouteflika!

      25
      6
    Anonyme
    22 avril 2019 - 23 h 24 min

    Ce type sort du néant et rapidement est devenu milliardaire.On sait bien que ce n’est ni rockefeller’ ni henry Ford ni aucun des vrais self-made-man man américains.
    Il a bénéficié de complicité et d’irregularites pour bâtir son empire.
    Kabyle ou pas, il doit passer à la casserole.
    Arrêtez de nous bassiner avec vos régionalismes à la noix.
    Pour votre information je suis kabyle ne et ayant grandi à Alger, mais je me considère Algérien avant tout et ma considération va aux hommes honnêtes et ayant des qualités humaines, peu importe leur race , leur origine ou leur croyance ou non croyance.

    22
    57
    Anonyme
    22 avril 2019 - 23 h 20 min

    Ce n’est pas Rebrab qui gérait l’Algérie dans la clandestinité. On se trompe de direction.
    Espérons qu’il ne s’agit pas de règlements de comptes

    41
    16
      bigboy
      23 avril 2019 - 16 h 17 min

      mais oui bien sur, mr Rebrab s’est fait tout seul.. et vous a vendu le sucre 3 fois le prix, il a volé l’argent du peuple et t’es content.. donc il a du te payer beaucoup pour que tu le trouves genial et que tu balances des commentaires.. tu travailles pour qui ? l’etat francais ?

      4
      16
    CONSIGNE D'UTILISATION
    22 avril 2019 - 22 h 30 min

    Qui veut combattre les corrompus il faut qu’ il soit PROPRE .

    36
    5
    Djamel AIT HAMOUDI
    22 avril 2019 - 21 h 36 min

    Tout ça c’est de l’endorphine, nous n’avons pas besoin d’une justice qui se met en route maintenant, toujours le même système qui n’a rien fait hier, y compris le général Gaïd Salah, qui a assuré la protection de tout le système pendant 20 ans.

    On cherche à détourné notre attention et relâcher notre vigilance. Il nous faut d’abord un gouvernement de transition composé de l’opposition et des membres de la société civil. Ensuit des élections et ensuite l’installation d’une justice indépendante. Pour qu’enfin nous puissions traiter ces affaires.

    Plus c’est gros et plus sa passe. Depuis le début le général Gaïd Salah cherche l’attention sur lui pour se dédouaner de sa complaisance et de son implication dans l’état désastreux de notre pays.

    Le commandement militaire doit resté dans ses quartiers et cessé de s’immiscer dans les affaires interne de la société civil mais plutôt de s’occupé des ennemis de l’extérieure.

    Ce systèmes est en train de déménager et cherche à se faire une nouvelle image auprès du peuple.

    Dégagé tous, nous serons établir un état de droit pour tout les citoyennes et citoyens Algérien.

    48
    10
      Ret
      23 avril 2019 - 13 h 53 min

      Ya nassss ya nassss ould keddour va signe demain un accord avec les americain pour le gaz de schiste voila la mauvaise nouvelle pour l algerie

      21
      4
    Anonyme
    22 avril 2019 - 21 h 09 min

    Au final gaid sala h voulais tt juste sa proie qui est rebrab .D abord la convocation des petsonalite au tribunal de sidi mèhemed n est qu’ un scénario et le principale personnage est gaid salah car un juge a declarer a la tele qu il y a unisuement la cour supreme qui a le droit de convoque donc arretez de nous prendre pour des brebis

    28
    10
    Yes
    22 avril 2019 - 20 h 59 min

    Nul n’est au dessus de la loi,certes. Mais fzut être honnête lucide : ce n’est pas comme ça qu’on fait justice,c du spectacle fzut pour divertir ,faire diversion et satisfaire l’hysterie de certains . Dans des affaires aussi complexes certes on écoute les présumés,on écoute l’adversaire,on constitue un dossier…etc..etc…
    Ensuite on passe à l’inculpation s’il y a lieu et procès avec avocats..Etc. Là la presse fait office de tribunal et se comporte en juge en passant des images … C pas sérieux,c des règlements de comptes,chasse aux sorcières faits pour za3ma calmer la rue et donner en pâture des boucs émissaires.
    Ça n’augure rien de bon,le hirak sera divisé et détruit,et ça peut aller plus loin à la division du peuple. C exactement ce que cherche ce pouvoir.
    C pas comme ça qu’on rend justice.

    45
    5
    Anonyme
    22 avril 2019 - 20 h 56 min

    Tant que je n’ai pas vu Said et Teliba menottes aux poignées, tout cela reste une vulgaire mise en scène qui sait qui cibler.

    32
    6
    Anonyme
    22 avril 2019 - 20 h 54 min

    Les algériens détestent Rebrab sans savoir pourquoi. Si quelqu’un à quelque chose de concrêt contre lui qu’il nous le fasse savoir dans son commentaire. Mais se contenter de féliciter cette mystérieuse justice qui se réveille du jour au lendemain pour choisir sur qui abattre, c’est un peu subjectif.
    Rebrab a fait fortune loin des caisses du trésor et des pétro-dinars.Sous d’autres cieux il ressuscite des sociétés au bord de la faillite. En Éthiopie on lui a accordé du terrain cultivable jusqu’au porte du port pour exporter ses produits vers toute la région. et ce après une réunion avec … le gouvernement éthiopien. Et en Algérie on continue à le détester sans savoir pourquoi.
    Je suis navré de le dire, mais le racisme a encore de beaux jours devant lui. Et finalement le plus grand danger pour ce pauvre pays, ce n’est pas les diables qu’il y a en haut, mais l’ignorance du peuple et sa psychologie malade.

    97
    12
      Rayés AL Bahriya
      25 avril 2019 - 1 h 55 min

      ponce pilâtes au lieu de condamner Barabas
      et de libérer Jésus de Naraterh…
      Il a jugé Rebrab et libérer Said Bouteflika.
      Hypocritas de Juges ….

      6
      1
    MELLO
    22 avril 2019 - 20 h 42 min

    Pourquoi, pourquoi Rebrab n’a pas été arrêté et emprisonné par le clan Bouteflika qui était son ennemi ?
    N’est il pas logique qu’il aille en prison du temps de Bouteflika ? Il y a anguille sous roche.
    Said Bouteflika pouvait bien le faire.

    23
    8
    Anonyme
    22 avril 2019 - 20 h 11 min

    Comment va-t-on faire avec ceux qui se sont enfuis à l’étranger comme SELLAL (le fameux directeur de campagne pour un 5ème mandat) ?

    21
    4
    Vroum Vroum 😤..
    22 avril 2019 - 20 h 01 min

    Enfin les choses semblent bouger , on est au début, que la Justice soit implacable et efficace . .Laissons le fil se dérouler ,

    13
    49
    Anonymeplus
    22 avril 2019 - 19 h 30 min

    Un voyou comme les autres, sa place est en prison pour dilapidations de biens publics, trafic d’influence, marchés obtenus de façon non réglementaire, abus de biens sociaux, abus de confiance, lettres de crédits obtenus de façon scandaleuses, tchipa, copinage, etc…
    La liste est très longue pour tous les crimes économiques commis par rebrab et cevital. C’est rebrab qui a montré à kouninef, hadad, ben amor and CO comment voler dans les caisses de l’état.
    Un criminel économique voilà ce qu’est le rebrab, l’Algérie doit nationaliser cevital mais également etrhb, et toutes les industries qui ont été créé uniquement avec l’argent des algériens et une administration corrompue, qui s’assemble se ressemble.

    16
    46
    Mouloud
    22 avril 2019 - 19 h 12 min

    Holaaaaaa!pour embarquer ce monsieur il faut d abord commencer par ceux qui se se si t partageable gâteau.. tout est corrompu et tout fait un ensemble hermétique.. il y a du beau monde dans ce foutoir et ce n est pas une justice qui en fait partie qui va juger ses complices..halte au miroir aux alouettes et aux attrapé nigaux..pour pas dire autre chose..les dossiers de toutes les affaires c est la justice qui les a mis aux oubliettes.une justice qui s est bien sucrée.. bien en graisser et qui veut nous faire croire ..subitement..comme par magie..qu elle sort d un état de léthargie.. .pfff..on nous prend pour qui??. Des moutons..prets a applaudir des mains et des fesses..fakouuuu!.si ce mo sieur a profité.. détourné.. escroqué.. .banco! Directs la barre..mais..boutef and co..des généraux bourrés aux as..fes ministres..les mecs de l assemblée.. du sénat.. des partis…tiens tiens..ceux des douanes..ceux qui permettent le passage des camions de drogue.aux frontières.. etc.etc.etc…avant d envoyer les coupables..il faut d abord une justice propre..au fait..l affaire de la coke..700 et 300 kg..l autoroute…et les et 35 p 1oo6000000 de véhicules bas de gamme importés.. alors qu’ a raison de 1000000 million de véhicule par co structeur on aurait 6 usines de montage..du boulot.. et 35 p 100 d economies en usd..sauf que les meules prennent le chemin des comptes 0ff shore..ou plus près les banques de notre amie la France.. sacrée bande ..les prisons des USA ne suffiraient pas pour les abriter

    21
    5
    karimdz
    22 avril 2019 - 18 h 48 min

    Certaines réactions en disent long sur le sectarisme de certains algériens ulcérés par l arrestation par la gendarmerie de rebrab. Il incarnait une région, la réussite et était meme présidentiable !

    Sauf que la vérité finit toujours par faire surface, et démasquer l individu qui est devenu l un des milliardaires du pays.

    Je peux comprendre que ce symbolisme régional qui est stigmatisé, qui tombera peut être, a fait mal à certains, mais il n y a pas de bons et de mauvais voyous…

    Quand à vouloir faire croire que la justice est sélective, les frère kouninef de l ouest, pour rappel, ont également subi le meme sort, et d autres issus d autres régions seront également à une de l actualité.

    Mais il est vrai que le sectaire ne voit que sa région, çà critiquait les arabes, et les régions de l ouest, de l est, mais force est de constater que les voyous sont partout y compris dans la région de kabylie…

    37
    115
      kimraDz
      22 avril 2019 - 20 h 40 min

      il ne s’agit nullement d’un régionalisme, il s’agit de défendre un homme honnete pourchassé parce qu’il créait la richesse, nous nous érigeons contre cette mascarade judiciaire, la justice n’est pas à instrumentaliser, il s’agit d’un problème politique à régler politiquement…sinon nous ne tairons pas…affaire à suivre

      61
      11
      Vous êtes des pisses vinaigre !
      23 avril 2019 - 18 h 55 min

      Dans un pays qui se respecte la justice n’est pas aux ordres. Ce n’est pas au chef d’état major d’intimer l’arrestation d’une personne, fusse d’un bandit de grand chemin. Il y a des procédures à respecter. Pourquoi Rabrab n’a pas été arrêté avant le 22/02/2019. La justice l’a bloqué, il s’est défendu et il a eu gain de cause ! Pourquoi revenir à charge aujourd’hui ? c’est simple, c’est pour faire un exemple, pensant freiner ainsi le Hirak. Vous aurez l’effet inverse. Mais les algériens sensés l’ont bien compris. Il savent que la dictature des poupées russes est aux abois. Sachez que la misère du peuple est meilleure à leurs yeux que votre suffisance faite de rapines et de passe-droits. Vous êtes une caste privilégiée et votre heure viendra !

      27
      1
    Non a la discrimination
    22 avril 2019 - 18 h 29 min

    Cette JUSTICE a sa BOUSSOLE coincée sur les régions CENTRE et OUEST du pays . Comme si Annaba, Tebessa, Batna et BBA n’abritent que des saints .

    45
    24
      BenyellesAhmed Chafik
      22 avril 2019 - 23 h 04 min

      I. Rebrab Presidentiable? I.Rebrab est un homme d’affaire propre? Jamais! ni l’un ni l’autre. Les inities savent comment I. Rebrab a construit sa Fortune, Du Rond beton irradie importe d’Ukraine, aux marches enormes de l’Etat qu’il a acquis avec la benediction de Certains cercles Occultes, dont le General Touati, dans les annees 1990.
      I. Rebrab , en 1979, sa fortune ne depassait pas 1 million de Dinars ( 100 Millions de cts) alors en 2010, sa fortune s’eleve a 2 Milliards de Dollars ( des Milliers de Milliards en DA). Personne ne doute que c’est un personne perseverante , mais on ne peut jamais passer de 1millions de DA ( 12.000 Dollars) en 1979 a 2 milliards de dollars apres 20 ans. Impossible. Meme Bill Gates n’a pas pu le faire en 20 ans d’existence.

      8
      56
        Blakel
        23 avril 2019 - 3 h 31 min

        Je ne vais pas rentrer dans le débat, sur le fait de savoir, si Mr Rebrab est totalement propre ou pas. Cependant quand on attaque quelqu’un, ce serait bien de le faire, avec un minimum de rigueur. Je peux comprendre que votre hostilité à son encontre, et la forte émotion que suscite en vous, l’espoir qu’il puisse être condamné, mais ça ne doit pas vous faire perdre le sens de la mesure. Vous comparez son patrimoine entre 1979 (source ?) et 2010, et vous dîtes que même Bill Gates ne s’est pas enrichi autant en 20 ans. Je dois vous faire remarquer que :
        – entre 1979 et 2010, il ne s’est pas écoulé 20 ans, mais 31 ans ;
        – Bill Gates démarre de rien en 1975, lorsqu’il fonde Microsoft. Dès 1986 (soit 11 ans après), alors que Microsoft fait son entrée en Bourse, il est déjà milliardaire, et il devient l’homme le plus riche du monde dix ans plus tard en 1996. Enfin en 2007 (soit 32 ans après ses débuts), sa fortune personnelle était déjà estimée à 56 milliards de dollars.
        – les Marck Zuckerberg, Jeff Bezos, Ellon Musk…sont devenus milliardaires encore plus rapidement que Bill Gates, et il y a plus d’une centaine d’entrepreneurs qui sont devenus milliardaires en moins de 20 ans, ces dernières années dans le monde ;
        – Rebrab n’a pas commencé en 1979, mais en 1968 (il y a plus de 40 ans de ça) ;
        Après, je ne prétends pas que dans un pays comme l’Algérie, où l’Etat de droit n’existe pas, il ait pu développer son activité sans la protection, ou le soutien obligatoire de tel ou tel général. Etait-il possible de faire autrement d’ailleurs ?

        57
        4
          big boy
          23 avril 2019 - 16 h 25 min

          ah tien un defenseur du mafieux Rebrab.. le milliardaire qui a fait tout cela sans voler le peuple algerien… mais bien sur..

          1
          27
    Nord-Africain
    22 avril 2019 - 18 h 18 min

    J ai une proposition à faire à mes frères algériens.Amnistier tous les corrompus et toutes les sangsues à condition qu ils régularisent leur situation,faire rentrer leurs avoirs au pays,payer les impôts et rendre les acquis indûment gagnés.ça va les rassurer quand ils savent qu ils ne risquent pas la prison.Même ceux jugé par contumace y réfléchiront.Azul!

    33
    13
      karimdz
      22 avril 2019 - 18 h 29 min

      J ai émis également cette suggestion, l Algérie doit consacrer plus son temps au développement qu à des jugements sans fin

      Si tous ces individus qui ont fait fortune grace à la corruption de l ancien système, rendaient l argent des algériens, ils pourraient être graciés. Il y a plusieurs centaines de milliards de dollars à récolter, peut etre meme plus.

      Mais je ne suis pas certains que tous se plieront, mais c est jouable.

      Salam !

      28
      19
      Anonyme
      23 avril 2019 - 0 h 05 min

      Non non, j’ai mieux encore à proposer: mettre le feu à toutes les usines du pays détenues par les Algériens ou alors vendons les au dinar symbolique à des étrangers, comme ça ira plus vite. Nous devons de tout urgence démanteler notre appareil industriel. N’oublions pas non plus de leur vendre notre sous sol et nos puits de pétrole.
      Puis faisons juger les anciens dirigeants, les dignitaires déchus, les industriels etc… par des tribunaux populaires …- non, pas les tribunaux populaires, ceux existant déjà font très bien leur travail de justice aux ordres- avec une seule sanction: la mort en place publique bien entendu.
      Le pays pourra ainsi tranquillement retourner à l’Age de Pierre sans même l’intervention étrangère sur les ailes de la démocratie par bombes…laquelle intervention étrangère n’aura plus qu’à cueillir le fruit bien mur.

      6
      3
    Anonimaoui
    22 avril 2019 - 18 h 03 min

    C’est très bien une justice qui se réveille comme ça par miracle après plus de 20 ans de jugements truqués, de corruption à grande échelle, de décisions nocturnes téléphone aidant et surtout de hogra systématique à l’encontre des petites gens. Mais il me semble que cette justice a sa bousole coincée sur les régions centre et ouest du pays . Comme si Annaba, Tebessa, Batna et BBA n’abritent que des saints hommes, la Scandinavie en plus propre. Moi je suis sûr et archi convaincu que ces chahuts judiciaires en plus de régler des comptes entre Clans viennent surtout chahuter la révolution populaire et arriver au mois de Ramadan sans grands frais.

    48
    17
      karimdz
      22 avril 2019 - 18 h 34 min

      Ce qui t embête, c est que bon nombre de voyous sont issus de ta région, je peux comprendre que cela t agace, mais la justice s occupera de tous les voyous à l est à l ouest.

      32
      66
      Nord-Africain
      22 avril 2019 - 22 h 52 min

      L islam,la raison conseillent le pardon et la clémence.Les gouvernants sont comme nos pères!On peut avoir un père qui dépense plus d argent à l extérieur du foyer familial qu à l intérieur.Il faudra pas quand même se venger de lui mais bien sûr le raisonner en douceur.L erreur est une humaine surtout quand on vit dans un monde très enclin à la cupidité!On peut pas créer un lac propre dans une mer souillée!Il nous faut un ould lahlal qui nous discipline tout en nous entretenant bien car nous autres nous ne sommes pas faciles à gérer!.Essayant en Algérie Gaid Sallh puisqu il commence déjà le boulot et semble déterminé à nettoyer le pays sinon une contre-révolution nous ferait obstacle plus tard.Je suis sincère et j aime du bien à mon Afrique du Nord!Tanmirt!

      4
      31
    Hocine-Nasser Bouabsa
    22 avril 2019 - 17 h 03 min

    Rebrab l’a lui-même déclaré. Le Groupe Cevital (qui appartient à la famille Rebrab) a créé une toile d’entreprises en France, en Espagne, à Italie, Ethiopie, Brésil, Côte-d’Ivoire et Singapour, pour ne citer que ces pays. D’où les questions qui intéressent la Justice et la Douane.

    1. Comment a t-il fait pour transférer les fonds ?
    2. Déclare-t-il les revenues de ces entreprises au fisc algérien ?
    3. A t-il transféré les bénéfices en Algérie ?
    4. Y-a-t-il une pratique de surfacturation qui fait saigner les reserves en devise ?
    5. Comment sont traitées fiscalement ces déboires, comme en Italie ou il a perdu 60 millions Euro dans l’affaire des aciéries Puccini ?

    Par ailleurs, la douane ne doit pas baisser les bras dans l’affaire EvCon. Car il y a vraiment grave affaire de surfacturation? Le fisc et la douane doivent éxiger de voir les comptes de la filiale allemande EvCon GmbH, qui appartient à 80 % à Cevital.

    43
    61
      MELLO
      22 avril 2019 - 20 h 37 min

      Mr Bouabsa, ces allégations ne peuvent que condamner directement Mr Rebrab. Or , si vous posez ces questions ,c’est que vous avez certainement les réponses , puisque vous visez directement les activités financières de Rebrab. Pourtant depuis déjà des années, Rebrab s’est positionné contre le clan Bouteflika et que celui ci n’avait rien fait pour arrêter et emprisonner le patron de
      CEVITAL. Bizarre ! Non ?

      19
      5
      Anonyme
      23 avril 2019 - 1 h 05 min

      @ Hocine-Nasser Bouabsa
      Monsieur le procureur, il existe dans les pays civilisés, des institutions et organismes financiers qui accordent des prêts aux entreprises, lorsqu’ils sont convaincus par leurs projets. Les Etats eux mêmes, soucieux d’obtenir l’implantation sur leur territoires d’investisseurs, accordent des facilités. Cevital comme tant d’autres entreprises dans le monde,
      a utilisé toutes les opportunités que recèle la mondialisation. Demandez donc à vos maîtres Gaïd Salh, Saïdani et Tliba, ils vous expliqueront.

      20
      4
      A wineth
      25 avril 2019 - 22 h 42 min

      Vous dites que dans l’affaire Ev Con, il y’a une grave affaire de surfacturation?
      Avez vous des preuves?
      Si vous en avez, chiche, apportez les.
      La vérité est que vous n’avez rien si ce n’est la haine en vers le 2ème contributeur du pays après Sonatrach et surtout qui nourris 18000 familles Algériennes.
      Malgré vos mensonges, votre haine et votre fiel, il sortira libre au nom du peuple Algérien.
      Après cet épisode facheux, j’en suis sure, encore plus qu’avant, Issad Rebrab reconnaitra les siens.
      l’avenir de certaines villes d’Algérie sera radieux!!!

    La Divina Commedia di Dante Alighieri
    22 avril 2019 - 16 h 54 min

    Pauvre petit agneau innocent. Cela fait tant de peine.
    .
    Ce gentil monsieur si humble et si généreux, si propre et intègre, si beau grand, fort et intelligent, il a les yeux tellement bleus qu’on lui donnerait le bon dieu sans confession.
    .
    Verdict:
    NATIONALISATION DE CEVITAL AU DINAR SYMBOLIQUE !
    (pour préserver les emplois bien sûr…)

    46
    67
      Anonyme
      23 avril 2019 - 0 h 27 min

      Tu es mechant mais juste.
      Par contre il faut tringler tous les autres, haddad, kouninef, tahkout, benamor, tliba mochete de la religion etc…

      5
      3
      Blakel
      28 avril 2019 - 23 h 10 min

      Pourquoi tu proposes pas plutôt la renationalisation des ports, qui ont été privatisé par tes maîtres, au profit des émiratis. Privatisation qui a constitué une violation de notre souveraineté, et pose un problème de sécurité, dans la mesure où les ports constituent des points d’entrée maritime de personnes et de marchandises, assimilables à des frontières maritimes.

    Anonyme
    22 avril 2019 - 16 h 47 min

    M. Rebrab n’est pas un  » richissime homme d’affaires » car un homme d’affaires comme son nom l’indique fait des affaires en tant qu’intermédiaire, c’est une activité parasitaire la plupart du temps douteuse, un homme d’affaires ne construit pas d’usines. M. Rebrab est un industriel et un grand, de ceux que l’on appelle  » chevalier d’industrie ».
    Il a construit ses usines malgré les blocages du gouvernement, et c’est tout à son honneur qu’il ne soit pas allé de guerre lasse les construire au maroc où on lui aurait élevé une statue. …

    74
    27
    Anonyme
    22 avril 2019 - 16 h 47 min

    hedad, rebrab, ouyahia certainement demain ou pares demain sidi said et tout les autres??? comme tliba, tahkout, kouninef, les gininars de l’iport import et de la cocaine etc.….

    17
    9
    ZORO
    22 avril 2019 - 16 h 44 min

    Cessez d induire les gens en erreur en parlant de KDS qui meritent leurs sort ,dans un but seulement separatiste. S il existe des KDS ,il y a aussi des ADS (arabe de service) et des CDS (CHAOUI DE SERVICE) et le service etant ce POUVOIR MAFIEUX qui ronge et avilise le pays depuis des lustres et contre lequel tous les algeriens s unissent pour le mettre hors d etat de nuire dans le futur.
    SigneZORO. ..Z….

    34
    13
    Kalm
    22 avril 2019 - 16 h 41 min

    Limafi karchah al tbane maykhaf mnarr….

    18
    selma
    22 avril 2019 - 15 h 58 min

    Non, la vraie justice aurait dû commencer par d’abord Fakhamatouhou, ses frères notamment Said, Ghoul, Ouyahia, Toufik, Chakib Khelil et Ould Kaddour, les gouverneurs de banque, successifs, Bouchouareb, Sidi Said ainsi que les malfrats de la finance. Car, contrairement à ces derniers , Rebrab a au moins investi dans son pays et créé des emplois. Donc, nous ne pouvons parler, aujourd’hui, de véritable liberté de la justice

    118
    19
    AAA
    22 avril 2019 - 15 h 24 min

    ENFIN UNE VRAIE JUSTICE COMMENCE A NAITRE DANS LE PAYS DU MILLION ET DEMI DE MARTYRS EN ESPERANT QUE LES PROCHAINS SERONT LA FAMILLE BOUTEFLIKA Y COMPRIS ABDEL AZZIZ ET SAID SANS OUBLIER LES CHAKIB KHALLIL ET TOUFIK QUI SONT ‘RASS EL ASSIBA »..

    26
    29
      Justice
      22 avril 2019 - 16 h 27 min

      cette vegence n’est pas pour apaiser la transition, c’est une justice aux ordres que NOUS REFUSONS.
      le même système continue les même procédés

      40
      15
    karimdz
    22 avril 2019 - 15 h 20 min

    Rebrab n était pas l innocent homme d affaires que certains sectaires ont bien voulu nous faire croire.

    Non, c était un individu qui a profité du système, raflant les marchés, bénéficiant de subventions énormes et qui non satisfait, surfacturer…

    Comme je l écrivais plus tôt, rebrab hadad sont des jumeaux… Comme les jumeaux sont inséparables, rebrab devrait rejoindre hadad pour l apaiser.

    33
    115
      Anonyme
      22 avril 2019 - 17 h 12 min

      Tu n’as aucune preuve, tu ne fais que colporter des ragots de concierge frustré de sa pauvreté pendant que des gens ingénieux et travailleurs se sont décarcassés à construire des usines malgré les entraves.

      34
      14
        karimdz
        22 avril 2019 - 18 h 22 min

        rebrab s est décarcassé avec aisance, c est le cas de le dire, l argent il l a mal acquis, tu trouves que c est un bosseur, si c est ta vision du travail, du travail facile forcément…

        Les preuves elles dates pas d aujourdhui

        13
        47
    Hocine-Nasser Bouabsa
    22 avril 2019 - 14 h 54 min

    Rebrab a été transféré vers le tribunal. Finies les protections. Il ne peut pas être au-dessus de la loi.

    29
    59
      La justice doit passée
      22 avril 2019 - 15 h 49 min

      Il n’est pas aussi blanc qu’il le dit. Il faut parti des prédateurs corrompus de ces 30 dernières années. Il serait bon de savoir qui est dans son actionnariat réel. La justice doit passée aussi pour Mr Rebrab, l’homme de Fafa!

      23
      47
    Ayweel
    22 avril 2019 - 14 h 12 min

    Pour arriver à ce qu’il est maintenant il lui a fallu 40 années de travail et de patiente et non quelques années voire même quelques mois.Certes, et tous les algériens le savent, ne peut réussir dans les affaires que celui qui est épaulé, pistonné et prêt à payer le pourcentage demandé par les responsables ALCAPONNIENS . Doit-on reprocher à quelqu’un qui veut devenir milliardaire en investissant dans son pays, en créant travail pour les algériens et pour les familles algériennes et en assurant un renflouement des caisses du trésor algérien en payant ses impôts, d’avoir usé de ces pratiques lorsque on sait qu’on est dans un pays où un simple citoyen doit payer les dessous du bureau pour acquérir son droit. Ce qui est important à saisir c’est que nul n’est au-dessus de la loi et que les entreprises de Monsieur Rabrab sont implantées sur le sol algérien et de ce fait ne peuvent s’envoler, et que seul une commission formée de spécialistes et experts en droit économique, fiscalistes, experts et versificateurs généraux du trésor publique, peut nous répondre si Monsieur Rabrab avait tort ou avait raison. il est temps que les algériens comprennent que c’est la richesse des citoyens travailleurs, honnêtes et nationalistes qui fait la richesse de la nation et que les commis de l’état à tous les niveaux comprennent que l’enrichissement se fait par le travail et non par l’argent du dessous de la table.Je pense qu’il vaut mieux commencer tout d’abord par convoquer saidani, atliba, sellal, boujarah soltani, chekib khelil, oualdabass et tous les autres qui se sont enrichi illicitement et en investissant l’argent du peuple algérien dans des appartements à l’étranger.

    76
    18
      Le problème ...
      22 avril 2019 - 15 h 00 min

      … C’est que le système s’abrite derrière des KBS (Kabyles De Service) pour les sales boulots pour être enfin jetés comme des klinex usagés à la première occasion. Triste sort. Mais c’est bien fait pour leurs …. Le seul Hic !
      Avec les commanditaires toujours tapis dans l’ombre dont personne n’ose prononcer le nom, l’Algérie n’est pas encore sortie de l’auberge. Si les KBS peuvent à eux seuls soulager vos malheurs, alors, restez couchés.

      25
      29
        Anonyme
        22 avril 2019 - 16 h 01 min

        KBS, ADS, CDS, … s’appellent tous PDS (Profiteurs De Service). Les PDS se servent du pouvoir et le pouvoir se sert d’eux, profits réciproques, couverture réciproque, tous complices.

        28
        10
    CHREA
    22 avril 2019 - 14 h 09 min

    SI ON JUGE LE SYSTEME BOUTEFLIKA ET L’ETAT VOYOU CE MONSIEUR N’EN FAIT PAS PARTI. IL LE COMBAT DEPUIS 2003.
    IL FAUT PAS MELANGER ENTRE LES RENTIERS ET VOLEURS DE SAID ET LES INDUSTRIELS QUI CREENT DE LA RICHESSE ET AURAIENT PU NOUS SORTIR DE LA DEPENDANCE DU PETROLE SANS LE SABOTAGE DU CLAN BOUTEFLIKA.
    AVEC UNE DEMI-DOUZAINE DE REBRAB ON OUBLIERA LE PETROLE. AVEC SA TECHNOLOGIE IVCON CE MONSIEUR EST DEJA RENTRE DANS L’HISTOIRE, MAIS C’EST VRAI QUE PERSONNE N’EST PROPHETE EN SON PAYS.
    IL FAUT DIRE AUSSI QUE CREER LA CONFUSION PERMET DE FAIRE OUBLIER LES VRAIS CORROMPUS.
    DE TOUTE FACON LAISSER LE CREER SON USINE EVCON A BLIDA POUR DIMINUER NOTRE CHOMAGE ET VOTRE JUSTICE ATTENDRA SON INDEPENDANCE POUR JUGER.

    86
    24
      Mon opinion
      22 avril 2019 - 16 h 23 min

      Salam,
      @CHREA, vous avez tout à fait raison.

      27
      8
    maori
    22 avril 2019 - 14 h 01 min

    J’ai rencontré hier matin un voisin qui faisait une grise mine, je lui ai posé la question si ses enfants allaient bien , il m’a répondu que oui ; je lui ai reposé la question si lui ou dans sa famille il n’avait pas de problème, il m’a confié que non, alors je lui ai posé la question si c’ est à cause de la situation dans le pays? il m’a repondu « oui, c’est à cause qu’on a arrêté Haddad »…..!

    16
    24
    Salim Samai
    22 avril 2019 - 13 h 17 min

    C´est pour cela qu´il faut en DZ une JUSTICE INTEGRE au dessus de tout et de tous!
    Nous AVONS UN BESOIN URGENT de « quelqu´un » á qui FAIRE CONFIANCE et CROIRE lorsqu´il TRANCHERA comme Salomon entre TOUS!!!

    33
    6
    Anonyme
    22 avril 2019 - 13 h 15 min

    l´Algérie est arrivée à importer pour plus de 60 milliards! Il est logique que ce forcing pour le « tout Import », meme parfois dégusé en production locale profitait à ceux qui le permettaient. C´était un moyen de syphoner les pétrodollars qui coulaient à flots! Tout le monde s en doutait en Algérie, en attendant d´en avoir les preuve maintenant: Ces criminels doivent payer un grand Prix. Penser seulement à tous ces harragas noyés!

    29
    9
    El Vérité
    22 avril 2019 - 12 h 45 min

    Nos chanceux citoyens nés sous la bonne étoile Bouteflikienne, où ils manquent de rien gloire et richesse, es-que le moment est arrivé pour qu’ils puissent se rendre compte du mal qui ont fait au pays ou juste de la propagande pour berné une population désorientée

    61
    3
    Anonyme
    22 avril 2019 - 12 h 29 min

    Pourquoi vous n’ecrivez pas des kouninef ?! Vous avez encore de Saïd ?

    56
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.