Les frondeurs de l’UGTA maintiennent la pression sur Sidi-Saïd

Sidi- Saïd UGTA
Les syndicalistes veulent le départ de Sidi-Saïd . PPAgency

Par R. Mahmoudi – Les signataires de l’appel pour la réappropriation de l’UGTA par les travailleurs et pour la tenue d’un congrès national extraordinaire avant la fin de l’année ont rendu publique une nouvelle déclaration dans laquelle ils se disent déterminés à aller jusqu’au bout de leur démarche.

Rendant compte de leur réunion tenue le 8 mai dernier au siège de l’Union locale de Rouiba, pour faire un bilan des actions réalisées et arrêter un programme des actions à venir, les frondeurs, qui représentent quatre unions de wilayas (Béjaïa, Saïda, Tizi Ouzou et Tlemcen), en plus de la Fédération nationale des travailleurs des mines et assimilés, décident de maintenir la pression sur la direction actuelle de la centrale syndicale, en appelant les syndicalistes et les travailleurs à maintenir et à renforcer la mobilisation à travers la multiplication des rassemblements, à partir du 22 mai prochain, pour «dire non au congrès préfabriqué du 20 juin» et exiger le départ des membres du secrétariat national avec, à leur tête, le secrétaire général, «ainsi que de tous ceux qui les soutiennent», insistent les signataires.

Les frondeurs prévoient également, entre autres actions de protestation, l’organisation, le 12 juin prochain, sur l’esplanade de la Maison du peuple à Alger, d’un rassemblement national des syndicalistes et des travailleurs autour des mêmes mots d’ordre.

Enfin, les détracteurs d’Abdelmadjid Sidi-Saïd lancent auprès des travailleurs ainsi qu’à travers internet une pétition nationale intitulée «Un million de signatures pour exiger la restitution de l’UGTA aux travailleurs».

R. M.

Comment (15)

    La sueur du prolétariat!
    14 mai 2019 - 3 h 41 min

    Ce Monsieur, Sidi Said, a su durant de nombreuses années profiter de la sueur des travailleurs et des ouvriers.
    C’est un parasite! A la tète de l’UGTA, syndicat unique, il s’est comporté en larbin du régime dictatorial, malade, pourri.et extra-constitutionnel.
    Il fut nuisible à l’Algérie et aux algériens.
    Il est grand temps qu’il se retire et disparaisse!

    Mme CH
    14 mai 2019 - 2 h 52 min

    Mais il n’a vraiment pas honte ce larbin….!!! Au lieu d’aller se soigner………..n’avait-il pas déclaré un jour qu’il était malade et qu’il allait se retirer…?? Il devrait passer à El Harrach puisque tout le monde sait qu’il a trempé ses doigts dans le pot du miel avec la 3issaba…! Où est l’argent des travailleurs qui a été déposé dans la banque Al Khalifa…..et l’affaire des fausses cartes d’adhérents …??

    Allez Oust….!

    Anonyme
    13 mai 2019 - 21 h 18 min

    La classe ouvrière victime et trahie par les responsables de l’UGTA
    La fermeture des usines, et le chomage pour des milliers de travailleurs,
    Le bradage, et la revente de ces usines à vil prix symbolique, et insignifiant aux oligarches parasitaires

    La paysannerie trahie par les responsables de l’UNPA,
    L’agression sur les fonciers des terres agricoles fertiles exportatrices de légumes, et de fruits
    Cédées aux profits de trafiquants, de fraudeurs, de promoteurs immobiliers , de fossoyeurs, de faussaires,
    De faux investisseurs, de corrupteurs, et de corrompus

    Anonyme
    13 mai 2019 - 19 h 28 min

    DON CORLEONE ET SA SMALA AUX VISAGES HIDEUX ET MÉPRISANTS
    (…) YA LATIF

    anonyme
    13 mai 2019 - 19 h 24 min

    A l’heure qu’il est cet ours devrait être sous les verrous, son heure viendra inchallah

    Anonyme
    13 mai 2019 - 17 h 57 min

    moi ça m échappe vu qu il y a 40 000 000 de bonnes raison pour inculper il suffit comparait son salaire son compte en banque et son patrimoine

    Brahms
    13 mai 2019 - 15 h 08 min

    Ce Said était complice avec le patronat pour maintenir la misère sociale dans le pays. Il n’a d’ailleurs jamais signé la moindre négociation sur les salaires, un arriviste, incompétent, voulant juste manger dans la mangeoire.

    10
    MELLO
    13 mai 2019 - 13 h 37 min

    Pourtant ses maîtres et ses alliés ont été mis hors d’état de nuire, alors qu ‘attend t il pour partir ? Ce personnage sarcastique devrait être la première victime de cette justice au téléphone.

    Anonyme
    13 mai 2019 - 11 h 26 min

    mahouche massenssel hada?

    icialG
    13 mai 2019 - 11 h 08 min

    COMMENT SE FAIT IL QU IL N EST PAS ENCORE CONVOQUER PAR LA COUR DES COMPTES

    Apache
    13 mai 2019 - 11 h 02 min

    Il faut maintenir la pression sue ce gros faux représentant des travailleurs jusqu’à ce qu’il dégage. Et surtout ilfaut l’empêcher de quitter le territoire national pour qu’il soit jugé et pour qu’il restitue l’argent des travailleurs qu’il a volé.

    10
    1
    Anonyme
    13 mai 2019 - 10 h 32 min

    allez oust déguerpis la chaise vide de ton bureau est meilleure qu’avec ta présence.tu n’as jamais été un représentant syndicale de la classe ouvrière mais un pion au service de sa majesté et de la classe bourgeoise et patronale.tu persiste a rester a ton poste et tu t’accroche en faisant croire a la classe prolétaire que tu est toujours un syndicaliste avec votre casquette qui ne représente pas une classe ouvrière mais un je ne sais quoi……..???alors stp du vent il est encor temps avec ou sans congres tes jours sont comptes dans ton fastueux palais mais en attendant laissez les dossiers ouvert depuis votre installation âpres le départ éternel de FEU ABDELHAK BENHAMOUDA LE VRAI ET GRAND SYNDICALISTE.

    9
    1
    Gatt M'digouti
    13 mai 2019 - 8 h 20 min

    Un édenté aux dents longues ! un ex crocs ! escroc quoi !

    12
    Zaatar
    13 mai 2019 - 8 h 08 min

    Superbe photo…

    13
    1
      kern
      13 mai 2019 - 9 h 15 min

      Il bénéficie (MERCI EL-3ISSABA) d’une super protection avec les trois barracudas derrière lui

      9
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.