L’ancien journaliste de la Télévision nationale Harrath Bendjeddou n’est plus

Harrath Bendjedou
Harrath Bendjedou. D. R.

L’ancien présentateur vedette du JT de la télévision algérienne des années 1970 Harrath Bendjeddou est décédé mercredi soir à Alger, à l’âge de 84 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de sa famille.

Le défunt moudjahid était un des pionniers des services de l’information de la télévision nationale au lendemain de l’indépendance de l’Algérie. Il a été l’un des artisans, le 28 octobre 1962, du recouvrement de la souveraineté nationale sur la Radio et la Télévision algériennes, symbole du patriotisme des journalistes et techniciens algériens, qui ont démontré leur capacité à relever le défi d’assurer la transmission des programmes.

Dans les années 1980, Harrath Bendjedou a également été correspondant de l’APS à Tunis. Il sera inhumé aujourd’hui au cimetière d’El Alia à Alger après la prière d’El-Dhohr.

R. N.

Comment (16)

    BOULEVARD DE LA REPUBLIQUE
    17 mai 2019 - 12 h 00 min

    Un grand homme et un grand journaliste nous quitte. pour information , la RTA était le berceau de grands journalistes élégants, respectables ,honnêtes , humbles et compétents qu’on ne trouve plus de nos jours. les derniers directeurs de l’Entv et de l’Enrs fermèrent les portes à leurs enfants tout en traitant leurs parents longtemps partis de la radio, de aadham errachia. ainsi parlaient les fils de harkis

    3
    1
    Mme CH
    17 mai 2019 - 1 h 40 min

    Inna Lillahi Wa Inna Ilayhi Raji3oun…! Nos sincères condoléances et toute notre compassion à la famille et aux proches du défunt Allah Yarhmou…!
    A Dieu nous appartenons et A Lui nous retournons….!
    Les juenes journalistes doivent s’inspirer un peu de ces journalistes qui ont marqué leur époque et l’histoire retiendra qu’ils travaillaient pour l’intérêt de leur Patrie….!!!!
    Au fait, saviez-vous ce qu’est devenu Kamel Daoud…..ne me dites pas qu’il est avec le Hirak…???

    3
    4
      Anonyme
      17 mai 2019 - 17 h 05 min

      Silmya pas hirak

      1
      1
        Mme CH
        17 mai 2019 - 23 h 59 min

        Vu…c’est noté….! Silmya..!

    Anonyme
    17 mai 2019 - 0 h 14 min

    Allah yarhamouhou, wa yaghfir lahou, dans son paradis
    Toute notre compassion à sa famille, et à ses proches, et toute notre hommage
    A ce rand journaliste de la RTA
    Dès les premières heures, de l’indépendance, le 28.10.1962, en face des grandes difficultés
    Des grandes volontés, et des grandes sacrifices

    4
    2
    Anonyme
    16 mai 2019 - 16 h 34 min

    Paix à son âme

    11
    Abou Stroff
    16 mai 2019 - 15 h 25 min

    rabbi yerhmou! Bendjeddou faisait partie des hommes qui ont marqués les années 70 et qui rayonnaient grâce à leur patriotisme.

    14
    3
    passager
    16 mai 2019 - 14 h 59 min

    Des gens qui étaient simples , correctes et respectables…qui symbolisaient la compétence et la modestie contrairement à ceux qui représentent aujourd’hui l’incompétence et l’arrogance

    21
    1
      Anonyme
      16 mai 2019 - 21 h 45 min

      Surtout ce Karim Bensalem, nul il se prend pour un vrai, une fois il a humilier un journaliste Mauritanien très simple et mieux que lui dans ses qualités…

      2
      1
    Nour
    16 mai 2019 - 14 h 45 min

    Allah yarhmou wa yarhem Brahim Belbahri et souhaitons longue vie à Mohamed Bouka3beche.

    15
    Kahina-DZ
    16 mai 2019 - 14 h 39 min

    Allah Yerrahmou…
    La belle époque où le journaliste ne défendait que l’Algérie et non pas ses sponsors…
    Charisme et patriotisme…Devenus une perle rare.

    21
    1
    Ahcene
    16 mai 2019 - 13 h 46 min

    Iles étaient trois à présenter le 20h en arabe et deux en réseve : Harrath Bendjeddou, Brahim Belbahri, Mohamed Said (chef d’un parti maintenant) , Mohamed Malaika,et Salah Dib.

    12
    1
    Zaatar
    16 mai 2019 - 12 h 48 min

    Paix à son âme. Ils étaient deux à se relayer pour le journal de 20h (je ne me rappelle plus du nom du second, je revois son visage, grande moustache). Et El Hachemi Souami pour le deuxième journal en Français à 22h, 22h30.

    16
    1
      Nour
      16 mai 2019 - 14 h 43 min

      Ils étaients 3 au début (Mohamed Bouka3beche, Brahim Belbahri et Harrath Ben Jedou)

      11
        Semid
        16 mai 2019 - 19 h 39 min

        ALLAH yarahmou. Condoléances et sympathie à toute la famille.

        Zaatar
        16 mai 2019 - 20 h 51 min

        Bouka3beche, est le nom que je cherchais..merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.