La militante sahraouie Minetu Larabas Sueidat reçue au Parlement italien

Sahara Sueidat
Mme Minetu Larabas Sueidat. D. R.

De Rome, Mourad Rouighi – La militante sahraouie et présidente de l’Union nationale des femmes sahraouies, Mme Minetu Larabas Sueidat, poursuit sa mission explicative et de sensibilisation de l’opinion italienne sur la situation au Sahara Occidental, dans le cadre d’une mission qu’elle mène à travers plusieurs pays d’Europe et entamée la semaine dernière.

Première étape de ce long périple, la capitale Rome et le Parlement italien qui a organisé une conférence animée par la militante sahraouie, à laquelle ont pris part plusieurs députés et sénateurs, qui ont renouvelé à la déléguée sahraouie leur attachement pour le respect du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination et pour l’indépendance totale des territoires occupés du Sahara Occidental.

Le plat fort de cette visite fut la rencontre qu’a eue Minetu Larabas avec la Commission des affaires étrangères et des droits de l’Homme de la Chambre des députés, durant laquelle la militante sahraouie a loué l’action du réseau infatigable d’associations italiennes agissant en défense du peuple sahraoui et ces jumelages entre diverses municipalités de toutes les régions de la péninsule et les villes sahraouies libérées ; les membres de cette commission ont, de leur côté, insisté sur les perspectives politiques dans le Sahara Occidental et de la situation sociale ainsi que les conditions de vie des femmes et enfants sahraouis.

«Il y a une forte oppression de la part de l’occupant marocain, qui empêche les intellectuels sahraouis de s’exprimer», leur a répondu Minetu Larabas, «la vie des femmes, des enfants et des personnes âgées, sous l’occupation marocaine est très dure. Seule la communauté peut demander et prétendre de la part de Rabat le respect des droits humains pour notre peuple», a-t-elle dénoncé.

Ce à quoi, nombre de parlementaires ont promis aux délégués sahraouis présents que la diplomatie italienne est bien intentionnée à agir dans ce sens, qu’ils allaient interpeller le ministre des Affaires étrangères, Enzo Moavero Milanesi, et lui illustrer les principaux thèmes de cette rencontre.

De même, le groupe interparlementaire italien d’amitié et de solidarité avec le peuple sahraoui a réaffirmé, en marge de cette visite, son engagement à défendre les droits des Sahraouis et le respect des droits de l’Homme et à lui apporter l’aide et le soutien nécessaires, tout en dénonçant toutes les violations en matière de droits de l’Homme.

Par ailleurs, Mme Minetu Larabas a déclaré qu’elle était venue en Italie pour sensibiliser l’opinion publique de ce pays quant à la situation des droits de l’Homme du Sahara Occidental et pour transmettre l’appel de ses concitoyens, qui demandent qu’on les aide à reconquérir pacifiquement leur dignité, leur liberté et leur indépendance.

La militante sahraouie, qui est de tous les combats pour le respect des droits humains au Sahara Occidental et qui a subi, à ce titre, le harcèlement et les intimidations constantes de la part des autorités occupantes et des forces de police, a ajouté que, face aux exactions marocaines, «le peuple sahraoui ne restera pas silencieux. Il continuera de résister et de militer par tous les moyens légaux pour le respect de son droit inaliénable à l’indépendance. Ni la torture ni la prison ne m’empêcheront de dénoncer les atteintes aux droits de l’Homme et les crimes commis contre la population sahraouie par l’occupant marocain.

Nous devons convaincre la communauté internationale que l’unique voie possible est l’organisation d’un référendum libre et équitable pour mettre fin au conflit, ou de préconiser toute autre solution qui garantisse le droit des Sahraouis à l’autodétermination», a-t-elle conclu.

M. R.

Comment (9)

    Moh
    20 mai 2019 - 19 h 55 min

    Toute les associations de femmes en France Françaises ou franco algériennes boycottent les femmes Sahraouies et leur juste cause contrairement aux associations de femmes italiennes, américaines et des pays scandinaves.

    2
    3
    Yeoman
    20 mai 2019 - 3 h 07 min

    Encore et toujours avec vous, frères Sahraouis. Il n’y aura jamais de démocratie et de stabilité en Afrique du Nord tant que des voyous tapis dans les rouages de certains états européens continueront de s’enrichir au dépend du Sahara Occidental et auront tout intérêt à f…. la m… dans nos pays. Le Maroc n’est qu’un instrument dans cette affaire mais les marocains, puisqu’ils se laissent utiliser et berner comme des moutons, paieront la facture. Et elle sera salée.

    karimdz
    19 mai 2019 - 9 h 50 min

    Madame Larabas, vous menez un combat noble pour la libération de votre pays, in shAllah pour bientôt.

    Le combat du peuple sahraoui renvoit à celui du peuple palestinien, tellement, les deux occupations se ressemblent. Et quand on sait que c est isra hell qui conseille et collabore avec le makhzen, il n y a rien de surprenant.

    12
    16
    RAYES EL BAHRIYA
    18 mai 2019 - 23 h 52 min

    alors que Ould Abbas du p.fln pretendait avoir commis des attentats contre des eglises en algerie
    durant la guerre de liberation ; le complot ourdi par ce marocain transfuge ; contre la revolution algerienne
    qui etait universaliste et humaniste , voici le coup de poignard commis par ces mokoko transfuges dans
    les rouages de l etat algrien au nez et a la barbe de notre peuple et notre glorieuse histoire.
    ce qui explique la visite faite au maroc par le pape fran$cois , alors que notre pays etait le berceau de
    saint augustin le docteur de l eglise d occident…
    on appel la justice algerienne de dechoir ces transfuges traitres qui on salit notre drapeau national et
    usurper notre FLN historique.
    ces voyous on fait du FLN un parti de mafias et de voleurs!
    la honte
    peuple ALGERIEN DEBOUT
    DEBOUT
    SI IL TE RESTE UN PEU DE DIGNITEE
    DEBOUT ALGERIENS

    12
    20
    Rayés AL Bahriya
    18 mai 2019 - 21 h 03 min

    Le pape Mobilette visite le pays arabe
    marocain…
    ça me ferait marrer qu’on lui pique sa
    mobilette.
    Le Sahara occidental a été trahi par ce
    régime de boutesrika.
    Honte à vous …

    7
    19
    M'Hamed HAMROUCH
    18 mai 2019 - 13 h 27 min

    Tôt ou tard le Sahara occidental aura son indépendance parce qu’on n’y peut rien contre la volonté des peuples et ce n’est certainement pas cette France néocolonialiste qui a crié durant 132 années que l’Algérie était française qui va me contredire.

    39
    29
    Jean-Boucane
    18 mai 2019 - 13 h 14 min

    Les saharaouis degagent beaucoup de charme et de bonté… je comprends qu’elles ne veulent pas etre comme les filles que l’on croise à marrakech!!!

    38
    31
    Ziad ALAMI
    18 mai 2019 - 13 h 14 min

    Je continue à dire et à écrire que l’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que bla bla bla et une perte de temps sur un dossier de décolonisation qui a trop duré.

    25
    31
      Elephant Man
      18 mai 2019 - 17 h 20 min

      @Ziad Alami
      Toujours sur la même longueur d’onde que vous.
      Seule et unique solution GUERRE DE DÉCOLONISATION GUERRE DE LIBÉRATION DE LA RASD et ça vaut pour la PALESTINE OCCUPÉE.
      On peut souligner malgré tout l’excellente initiative italienne qui dénote de loin avec un Moscovici.

      19
      19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.