Heurts entre les forces de l’ordre et les étudiants à Alger-Centre

Comment (9)

    kad
    22 mai 2019 - 9 h 54 min

    Essayons d’être assez intelligents pour éviter le pire. Le Hirak est parti pour dire NON au 5 eme mandat de Bouteflika, ensuite il demande à Bensalah et Bedoui de partir. C’est là que commence à apparaître des slogans douteux qui ont été soufflé, au demeurant, par la presse française aux tunisiens lors de leur printemps. Dans notre hirak on sent que plus les revendications perdurent lamentablement, et croupissent dans leur jus, ça devient nauséabond. Ne faudrait-il pas saisir toute porte de sortie honorable pour les uns et pour les autres, il reste cependant la possibilité de reprendre le Hirak à tout moment, si besoin se fait sentir. Donc le Hirak n’a pas pour vocation de brimer ceux qui ont appartenu à l’ancien système sous peine de devenir pire qu’eux, ni de se complaire dans une révolution utopique au détriment de la stabilité et de la pérennité de nos institutions. Il y a aussi la mixité ainsi que le syndrome de convivialité qui motive nos jeunes à sortir faire des marches à tort et à travers, ils prennent ça pour un loisir en délaissant leurs études dans la plupart des cas. Il y a aussi les manipulateurs aux desseins funestes pour notre pays qui activent à l’ombre de ce Hirak, dans la presse étrangère et les réseaux sociaux, des flatteurs sournois. Mais enfin, il faut savoir s’arrêter au bon moment et être constructif, le chef de l’état major de l’armée nous a assurés de son soutien pour l’édification de la nouvelle république, il a donné des gages en mettant entre les mains de la justice la maffia au pouvoir depuis des décennies. Aujourd’hui, même notre justice semble s’être débarrassée de ces carcans et s’occupe activement et sereinement des malfaiteurs de la république. L’article sept de notre constitution nous permet de sasser le bon grain de l’ivraie lors des élections, c’est une arme redoutable entre les mains du peuple, à lui de l’utiliser judicieusement. Enfin, soyons raisonnables et positifs, nous n’avons que ce pays, prenons en soins, ne doutons pas de la parole de Gaid Salah car il engage son honneur et celui de notre armée. N’écoutons pas le chant des sirènes, il nous mènera droit sur les récifs.

    8
    5
    Kader
    22 mai 2019 - 0 h 24 min

    Salam aaleykom AP. Nous remarquons un phénomène, un fléau, il s’ agit de plusieurs sites pornographiques qui font dans le racisme dissimulé. Plusieurs sites pornographiques font dans la souillure volontaire et portent volontairement atteinte à l’ honneur du Maghreb en particulier celui des Algériens en choisissant des femmes Algériens et Maghrébines pour ainsi dire déviriliser l’ homme Algérien à travers le déshonneur de sa féminine d’ origine, el rkhass ouwled rkhass. Il serait grand temps de réagir et de voir ce que vous pouvez faire pour arrêter ces pervers haineux la plupart neo colonial skynhead de souiller notre pays à travers ces sites pornos qui infestent internet et qui portent atteinte véritablement à l’ estime et à l’ honneur des Algériens. Il faut que vous rentrez en jeu rapidement car sans force Algérienne, le pauvre Algérien de france vit la tête baissé, humilié par ces femmes écœurantes et ces racistes tellement en haine de l’ Algérien qu’ ils se donne un malin plaisir sadique et pervers à souiller, salir l’ Algérien et les Maghrébins à travers ses sites pornos. Diro hadja yel wataniyin. Un site est le plus frappant, il s’ agit de jaques et michel.

    7
    6
    UMERI
    21 mai 2019 - 23 h 39 min

    En principe, le rôle de la police, consiste à neutraliser les « casseurs » ceux qui utilise la violence, menacent les personnes et les biens, qu’ils doivent protéger et non, s’en prendre violemment à des marcheurs pacifiques. ce qu’ils ont fait aujourd’hui à nos étudiants, s’appelle, un abus d’autorité, interdit par la constitution, que le pouvoir, adule tant .G. Salah, appelle, à protéger le peuple et sa police, fait le contraire, à moins, que, c’est concerté, avec une volonté de nuire au peuple algérien, lequel, vent debout, ne veut pas de la feuille de route, sensée maintenir le régime Bouteflika et non l’instauration d’un Etat de droit.

    7
    7
    Boualem
    21 mai 2019 - 23 h 22 min

    Bravo pour notre police il faut arrêter cette mascarade

    10
    11
    amirouche
    21 mai 2019 - 22 h 12 min

    L’armée n’a pas vocation à faire la politique. Gaid Salah a effectivement été en phase au début du HARAK. La bravo. IL a neutralisé Said Bouteflika le fou qui voulait déclarer l’état de siège. Il a obligé Bouteflika Said à partir. Encore Bravo. Mais pour la suite il a tout faux. Le peuple ne peut pas aller à l’election présidentielle avec Bensalah président et Bedoui premier ministre. Il aurait accompagné le peuple là oui. Lui imposer des solutions ce n’est pas bon. Il lui reste du temps pour sortir de la grande porte. Il peut aussi. Mais s’il commence par faire l’idiot il partira par la petite porte. c’est à lui de choisir.

    8
    9
    Er
    21 mai 2019 - 20 h 56 min

    Anya mange ta soupe et reste tranquille l armée loukene gaid a refusé le 5 mandat avant l annonce de boutef oui le peuple le soutiendra mais la trop tard y’a gaid t es le plus vieux de l armée au monde va profiter de tes jours avec ta femme et tes enfants tu n a même pas les neurone a gouverné rouh sebah matin et soir pour q le bon dieu te pardonnera pour le mal q tu as subit au algeriens

    5
    9
    alge...rien
    21 mai 2019 - 20 h 35 min

    honteux c’est honteusement honteux ! des structures republicaines qui utilisent la violence contre le peuple sorti demander un etat honnete et transparent ! on defend l’iissaba ! scandaleux !

    8
    11
    Nâmane Dziri
    21 mai 2019 - 19 h 19 min

    Allez, ça suffit à présent ! L’armée DOIT siffler LA FIN de la RÉCRÉATION….. Ça devient ridicul à la longue. On sent la manipulation des agents du mossad à mille lieux à la ronde…

    8
    12
    Enya
    21 mai 2019 - 16 h 16 min

    la police a raison : ca suffit avec ce cirque ou les etudiants manifestent chaque mardi , c’est quoi leur programme non avoué?????
    les robes noires qui manifestent a leur tour c’est quoi??? alors qu’auparavant ces memes robes noires etaient le bras juridique de la dictature de Bouteflika
    il faut arreter ce cirque et faire confiance a l’armée mais maintenir les revendications tout comme la manifestation de vendredi…

    20
    35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.