Mohcine Belabbès dénonce «le refus du système de permettre la construction d’un Etat de droit»

Belabbès
Mohcine Belabbès, président du RCD. D. R.

Par Mounir Serraï − Le président du RCD, Mohcine Belabbès, dénonce ceux qui, aujourd’hui, «réduisent» le contenu du soulèvement du 22 février au départ et au jugement de quelques figures du système politique qui a confisqué la victoire de la nation contre le colonialisme.

«Quelques semaines après de grandioses démonstrations unitaires de rue, l’état-major de l’armée s’est rangé par opportunisme du côté du mouvement populaire pour exiger la démission de Bouteflika. Il a, du même coup, mis la main sur l’ensemble de l’appareil répressif du pays, y compris l’appareil judiciaire jusque-là contrôlé par le clan présidentiel», a déclaré M. Belabbès à l’ouverture du Conseil national de son parti. Et d’enchaîner que «le clan symbolisé par Gaïd-Salah n’a pas pour ligne directrice de nettoyer les écuries d’Augias». «Le voudrait-il, il ne le pourrait pas pour une raison simple, c’est que lui-même, ses compagnons d’infortune dans cette aventure et leurs familles traînent des soupçons de faits de corruption comme tout le reste de la 3issaba», ajoute le président du RCD.

Pour Mohcine Belabbès, «l’opacité est un fait dans la gestion des budgets faramineux du ministère de la Défense nationale, dont les partenaires économiques et financiers sont des entités nationales mais aussi étrangères».

Le premier responsable du RCD poursuit en affirmant que «l’unique but de ce « nettoyage » par le biais de la récupération de l’appareil judiciaire est de baliser la voie pour les militaires afin d’installer une nouvelle « potiche » au niveau de la présidence de la République».

M. Belabbès souligne dans ce sillage que le soulèvement du 22 février 2019 est une «une révolte contre l’injustice et les précarités installées à tous les niveaux de la vie nationale par un régime mystificateur». «Un régime qui voulait réduire les Algériennes et les Algériens à de simples tubes digestifs et leur ôter leur humanité et leurs aspirations à vivre en liberté dans un pays libre. Le soulèvement du 22 février est la confluence de toutes les révoltes des populations algériennes et du refus de la fatalité de la dictature depuis le premier jour de l’indépendance. Ce n’est pas un mouvement de revendication, mais un soulèvement pour la réappropriation des libertés et du destin du pays», insiste le chef du RCD. Selon lui, le pouvoir vise «à affaiblir, à défaut de le liquider ou de l’étouffer, le contenu démocratique et progressiste porté par les populations dans les manifestions».

Pour Mohcine Belabès, le système politique en place, symbolisé par Gaïd-Salah, «refuse de permettre aux Algériennes et aux Algériens de construire un Etat de droit démocratique». «Cette opération qui consiste à mater et à détourner la volonté populaire a un nom : c’est la contre-révolution ! Elle a un porte-voix : Gaïd-Salah ! Elle a un programme qui consiste à créer des lignes de fracture au sein des populations, de semer la peur et la confusion en vue de se présenter comme le garant de la paix civile après avoir provoqué le pire. Elle a déjà ses clients, mais aussi ses relais objectifs», dénonce encore le président du RCD.

M. Belabbès relève dans ce contexte «la répression qui s’abat ouvertement aujourd’hui contre des composantes du soulèvement» et qui «touche avant tout les défenseurs de l’option démocratique et progressiste». Il explique en partie cela par «la disponibilité exprimée par les forces conservatrices et le repli sur soi pour se mettre sous la protection de l’armée les préservent de la furie du pouvoir de fait en abdiquant avant de livrer bataille». Mais aussi par le fait que «le logiciel politico-idéologique du pouvoir et des sphères « bazaris » de tous bords qui ont émergé sous l’aile du règne du président déchu est le même».

Le RCD alerte à nouveau sur «la division recherchée par le pouvoir de fait», qui est d’ «isoler les forces revendiquant la rupture avec le système par le moyen d’une transition démocratique qui s’inspire des principes universels, d’une démocratie régie par l’alternance au pouvoir, des libertés, avec son contenu philosophique et social et de l’’égalité en droits, le tout garanti par une justice indépendante». Il estime dans ce sillage que «la judiciarisation de l’interdiction de l’emblème amazigh a un double objectif : amputer le camp démocratique de son ancrage national et pousser le camp populiste-conservateur à se rassembler». «Les déclarations d’un Djaballah ou d’un Makri ou le silence de nombreux acteurs politiques sont significatifs d’opportunismes ancrés ou naissants qui portent en eux la peur de la démocratie et de la transparence», dénonce M. Belabbès.

Le RCD affirme avoir toujours milité pour «un regroupement plus large autour de la nécessité d’une transition». «L’objectif pour nous est de jeter les bases de la construction d’un Etat de droit démocratique, les mécanismes et leurs articulations doivent être discutés pour arriver au consensus nécessaire», précise Mohcine Belabbès pour lequel «l’option qui consiste à réduire la crise à de nouvelles élections présidentielles est la pire». «Elle est le corollaire direct de l’instrumentalisation de l’appareil administratif, sécuritaire et judiciaire. C’est la politique qui est en cours», conclut-il.

M. S.

Comment (41)

    Tafath
    7 juillet 2019 - 20 h 16 min

    @Algérie debout….on a vu aussi au Val de Grâce ton patriote gaid salah quand fakhamatouhou était hospitalisé à Paris avec comme option le portrait de hollande au dessus de sa tête. Qui est le pion du fafa dans cette histoire.

    7
    8
      Anonyme
      7 juillet 2019 - 22 h 50 min

      Je suis d’accord mais rien ne change à mon post ou du moins tu peux le rajouter sur la liste que j’ai cité avec beaucoup d’autres encore. Je ne suis partisan d’aucune chapelle, je dis qu’ils doivent tous dégagez. On sit qu’ils prennent tous leurs ordres chez fafa , qu’ils se font influencer par BLH et ses satellites. Cela te vexe que je cite le RCD? Tu vois ce parti diriger le pays quand je vois la maturité de Belabbas, je me dis NON JAMAIS, les Algériens ne mettront jamais un bulletin de vote dans l’urne pour lui. Désolé mais te fais pas du mal, ainsi va la vie !

      10
      10
        MELLO
        8 juillet 2019 - 12 h 24 min

        Les Algeriens ? Inutile de parler au nom des autres . Ce jeune loup de la politique est bien meilleur que toutes ces fripouilles qui offrent du kachir pour soutenir la candidature d’ un cadre.

        2
        1
    Algérie Debout
    7 juillet 2019 - 17 h 45 min

    On voit souvent les leaders du RCD sur les terrasses de café a Paris sirotant leurs petits verres en prenant les ordres de FaFa. Notre souveraineté avec les Boutef, Toufik, Hanoune, Sadi, Saidi, Belabbes,les oligarques, fln, rnd.. pourraiient être totalement bradé avec cette bande. Le danger nous guette si nous ne sommes pas vigilants. Heureusement que les Patriotes sont là et Debout. Algérie Debout !

    10
    12
    Anonyme
    7 juillet 2019 - 13 h 58 min

    Tu peux citer Benyounes et Toumi et d’autres qui ont goûte à la soupe venant du RCD! Un parti qui refuse de discuter mais qui supporte Me Hanoune qui a cru faire « un enfant dans le dos des Algériens ». Et vous voulez faire que l’on vous fasse confiance? La résistance aux changements de parts et d’autres sont très fortes mais la Révolution Populaire sera la plus forte et comme un Tsunami balayera tout ce passif nuisible à notre futur.On veut un vrai projet de société moderne, innovant et créatrice de richesse pas de » partis figurants » faisant du buzz, tout et son contraire et dans la négation de tout !!!

    10
    12
    Anonyme
    7 juillet 2019 - 11 h 30 min

    En effet, ce n’est pas avec des marrionettes et A LA VA VITE qu’ils vont halaliser la continuation du systeme et du 5ie mandat. Le dernier mot revient au PEUPLE. Que les girouettes et tubes digestifs viennent le convaincre le vendredi prochain dans les rues des principales villes algeriennes. Chiche, faites leur un discours a la grande poste par exemple ! Si benflouss et djilali representent vraiment le peuple, qu’ils viennent donc le renconter avec leur « missive salvatrice » et pour lui juste dire bonjour. Chiche !

    7
    3
    @Lghoul
    7 juillet 2019 - 10 h 18 min

    Naima Salhi devrait être interdit de politique et passer en justice puis condamner pour racisme envers des algériens !! Quand au RCD, le parti girouette, opportuniste qui a partagé plusieurs fois le couscous avec les islamistes mais pas que:les militaires, la sécurité militaire, Bouteflika,… cela nous donne une idée de leur ossature politique tout comme Me Hanoune qui négociait dans le dos des Algériens avec Toufik et Saîd. « Hurler avec le loup et pleurer avec le berger » est la devise de ces partis que l’on ose appeler démocrates. A vomir, dégoût total. On ne parle pas du programme économique pour l’un il est inconnu, inexistant car que sur des thématiques sociétales clivantes et l’autre nous vente le Venezuela, le Troskysme,… et tout 2 veulent nous vendre une constituante pour que l’on reste encore enfoncé dans la crise pendant 57 ans. NON je ne vois l’avenir de mon pays dans Naima Sahli (ou un intégrisme religieux), ni dans le RCD, ni dans le PT. Je rêverais d’un grand parti RÉPUBLICAIN DÉMOCRATE, , SOUVERAINISTE, NATIONALISTE avec UN PROGRAMME ECONOMIQUE OUVERT, ce parti si il existerais pourrait drainer une grande majorité des Algériens à lui seul car la demande et l’attente des citoyens est là. Il nous faut ces LEADERS courageux qui nous manquent tant pour créer la dynamique. Le reste n’est que pipi de chat !!!

    6
    79
      Lghoul
      7 juillet 2019 - 12 h 15 min

      Le « programme economique » dont le RCD doit parler est moins bon que le « programme du president » qui a dure 20 ans mais que personne ne connait. Il serait interessant d’aller demander a ould abbas qui nous chantait ce fameux programme pour des annees, aujourd’hui a la cour suppreme.

      6
      9
        @Lghoul
        7 juillet 2019 - 13 h 44 min

        Les mercenaires du RCD sont mobilisés sur AP mais qui vivra verra. Le RCD fait parti du passif et du système, il faut vous préparez à le voir disparaître dans les oubliettes de l’histoire. Les Algériens ont de la mémoire et ne sont plus dupes. Les faits sont têtus. Les femmes, les hommes de grandes valeurs, de grandes compétences existent pour relever les défis socio-culturo-politiques, économiques. On ne peut pas faire du neuf en reprenant du vieux.

        5
        10
          Lghoul
          7 juillet 2019 - 17 h 13 min

          « Mercenaires du RCD » parce qu’on veut pas donner gratuitement notre gaz a la france depuis 2004 (propos de benfliss), nos terres aux emiratis et nos outardes aux saoudiens. Oui nous sommes des mercenaires car on ne se reunit pas, du president au premier ministre dans un hopital militaire francais. Nous sommes des mercenaires parce qu’on arrete nos Moudjahed et on invite les bachagha a alger.
          Meme nos vignobles sont offerts a depardieu. Alors que nous reste t il pour ne pas etre mercenaires ?

          5
          5
          Tu étais ou?
          7 juillet 2019 - 18 h 17 min

          Le Mercenaire, tu étais ou pendant la décennie noire pendant que les Algériens se faisaient égorger, tirer comme des lapins, en France caché derrière ton PC pendant que nous on défendait par notre sang le pays. Je ne sais même pas si tu as donné la dîme que chaque Algérien doit à nos martyrs, les 2 ans de service militaire. Malheureusement nous avons quelques poules mouillés dans nos rangs mais la grande majorité, les hommes on est toujours là pour la patrie.
          Ne parles pas de nos moudjahids, gloire a eux et continue a te cacher derrière ton clavier. Si tu veux être un vrai patriote quitte ton confort parisien et vient t’engager politiquement en Algérie, le minimum que tu puisses faire. Viens voir les hommes en vrais pas de façon virtuel.

          8
          1
        Anonyme
        7 juillet 2019 - 14 h 20 min

        Comme ton parrain Toufik et ta maraine Louisa et toute la bande des anciens qui ont fait de l’entrisme dans la bande à Boutef pour taper dans le pot de miel. Tu vois de qui je parle? Et de tout ceux qui ont été a la soupe que je vais éviter de citer, la liste est trop longue.

        5
        4
      @ @Lghoul
      7 juillet 2019 - 14 h 14 min

      Bravo pour ton post très juste et pertinent. Tu as réussi un tour de force en unissant les partisans de Naima Salhi, du RCD et le PT. Bien joué, tu viabilises les freins aux changements en plus des partis obsolètes que sont le FLN, RND, TAJ, MPA, MSP,….Les Ecuries d’Augias doivent être nettoyés faisons confiance à Abdelaziz Rahabi , le coordinateur des forces du changement pour nous sortir une feuille de route qui fasse consensus pour une 2eme République.

      5
      4
    Karim
    6 juillet 2019 - 21 h 25 min

    @tafath…quel prétentieux à vous entendre en dirait y’a que les kabyles qui ont fait la guerre de libération, la guerre de libération a été mener par tous les algériennes et les algériens du nord à l’extreme sud et de l’est à l’ouest. Je vous précise juste une chose je viens d’une famille qui compte plusieurs chahides et de glorieux moudjahidines (officiers de l’ALN) donc tu m’as pas libérer et tu n’es pas entrain de me libérer, je connais trés bien l’histoire de mon pays, ça serit bien que la france nous restitue les archives afin de pouvoir répondre à la question suivante : LES PLUS HARKIS ÉTAIENT DE QUELLE RÉGION ? Tu me fais penser au juifs avec leurs shoah pendant la 2 guerre mondiale pour un oui pour un non ils mettent en avant la shoah toutes en sachant que d’autres pays en payer un lourd tribu comme exemple la russie avec 25 millions de morts pour libérer l’europe et j’en passe.
    La moralité de l’histoire dans une vrai démocratie c’est la majorité qui l’emporte à bon entendeur !!!!!!

    45
    35
      Nationaliste Kabyle
      7 juillet 2019 - 1 h 11 min

      Ya si Karim, j’ai toujours lutté contre toute tentative de régionalisation, mais les faits sont têtus comme on dit. Va prendre les cartes des attentats et combats entre l’armée française et l’ALN de 54, 56 et 57 et regarde la répartition de ces attentats. Les 3/4 se trouvent en kabylie. Il y a au musée d’el moudjahid à maqam echahid une carte du déclenchement de la guerre va vite la regarder. Tu me diras quelle est la 1ère région concernée. Si tu a encore des doutes va demander aux ministère des moudjahines la région qui compte le plus de veuves de chahids en Algérie. En disant ça, on ne revendique rien de plus que n’importe quelle région, par contre il ne faut jamais oser mettre en doute le patriotisme des kabyles sinon on vous resortira les chiffres à chaque fois!!!

      54
      34
        Izou
        7 juillet 2019 - 9 h 24 min

        On dirait la France qui se prononce !

        9
        21
        Tafath
        9 juillet 2019 - 12 h 17 min

        @kabyle nationaliste……je suis minoritaire.
        « Les minoritaires nouveau nom donné aux kabyles dont je suis issu de père et de mère et de mes ancêtres depuis la nuit des temps.
        Je suis minoritaire comme les 25 milles combattants kabyles venus défendre staoueli un 14 juin 1830 et sont trahis par le Dey Hussein, je suis minoritaire comme fadma n Sumer qui a combatu 10 généraux,je suis minoritaire comme cheikh aheddad et El mokrani, Amar Imache fondateur du comité des ouvriers Nord africains en 1924 .
        Je suis minoritaire comme la majorité absolue des membres de l’étoile nord africaine .
        Je suis minoritaire parce que j’ai pris le maquis en 1947 comme les colonels krim Belkacem et Ouamrane .
        Je suis minoritaire parce que comme Ahmed oumeri j’ai déserté l’armée et prit les armes en 1945 contre les colons et les caïds .
        Je suis minoritaire comme krim Belkacem parce que j’ai mis le feu aux poudres le 1er novembre 1954 en wilaya 3 .
        Je suis minoritaire parce que comme Didouche Mourad j’ai mis le feu au nord constantinois le 1er novembre 54 et j’ai irrigué cette terre de mon sang .
        Je suis minoritaire comme Ouamrane parce que je suis parti avec 23 de mes frères à boufarik attaquer une caserne alors qu’ils ne connaissaient ni la région ni la langue usitée et qu’après l’arrestation de mon frère de combat Rabah Bitat je dus prendre le relais à la tête de la wilaya 4.
        Je suis minoritaire comme Abane Ramdane qui :
        -Demanda à Moufdi Zakaria de composer un hymne national
        – envoya un autre minoritaire Omar Boudaoud lancer la fédération de France qui porta la guerre chez l’ennemi .
        -donna accord à un autre minoritaire Aissat Idir qui créa l’UGTA le 24 fevrier 1956
        – Rassembla toutes les organisations politiques et L’UGEMA sous la bannière du FLN / ALN
        – prépara le congrès de la soummam
        Chez les minoritaires de Ighzer Amokrane ou il y avait aucun risque d’être perturbé .
        Je suis minoritaire comme Le colonel Ali Mellah et tous ces minoritaires qui partirent combattre l’armée bellouniste qui trouva refuge au sud et qui devint la wilaya 6 .
        Je suis minoritaire comme Le colonel Amirouche qui
        – irriga le sol des ouled Nails par son sang avec son frère de combat Si El Haoues .
        – fit une mission de réconciliation auprès de ses frères de combat de la wilaya 1
        -qui créa une école en tunisie pour former l’élite algérienne .
        – qui combattait le régionalisme et l’injustice .
        Je suis minoritaire comme Ait Ahmed dont l’histoire est connue internationalement .
        Je suis minoritaire parce que c’est dans un village en region minoritaire que fut tiré la proclamation du 1er novembre et je le reste parce que C’est mon grand frère Belkacem Krim qui signa les accords d’evian pour me permettre de vivre libre et de dire ce que je pense sans rougir ni baisser les yeux « . Ikhlef abderrahmane.
        Je suis minoritaire et fière de l’être parce que :
        – En 1963 j’étais le seul à porter des armes contre les Vacanciers de Zoudj Bghal et leurs Parains Déserteurs de l’armée Française auteurs du détournement des idéaux de Novembre .
        – En 1980 j’étais le seul à demander de vivre démocratiquement en toute liberté
        – En 2001 j’étais le seul à sortir en sacrifiant 127 de mes enfants pour prévenir contre le Pouvoir absolu de Tabjnanou
        Je suis minorotaire et fière de l’être parce que selon les Statistiques officielles de L’ONM et de la RADP j’ai donné le plus grand nombre de Chouhadas .

        « EN CONCLUSION.
        Je pris DIEU de me laisser minoritaire A L’IMAGE DE MES ANCÊTRES . »
        ET toi qui me lis et qui se reconnaît dans ces combats patriotiques dis toi que toi aussi tu dois être fier d’être ce minoritaire tant décrié par les Cacheristes.
        Yetnahaw gaa et toutes ces mesquines tentatives de division ne feront rien à notre union .

          MELLO
          10 juillet 2019 - 13 h 09 min

          Aux yeux d’un membre d’une minorité , une minorité se definit par un sentiment particulier de SOLIDARITE et D’IDENTITE .
          Nous devons arrêter d’utiliser le terme de minorité , car cela n’a de sens que dans des sociétés primaires. Chez les pays développés , on parle de DIVERSITE et D’EGALITE.

    Salim salhi
    6 juillet 2019 - 19 h 28 min

    Pourquoi être toujours dans l’outrance. Pourquoi tjrs crier plus fort que tout le monde. Vous me faites penser à une fable de La Fontaine intitulée  » La grenouille et le boeuf ». Savez-vous ce qui est arrivé à la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf? Un peu de retenue et d’humilité ne nous ferait pas de mal.

    20
    15
    D’où vient le problème du RCD?
    6 juillet 2019 - 18 h 12 min

    Je lis dans certains post que le RCD représente moins de 1%, je pense que c’est une réalité. Mais le RCD ne veut pas faire plus, il a un rôle d’agitateur, de polémiste. C’est comme lorsque vous voulez séduire une joli fille, vous vous donnez les moyens,vous vous adaptez, vous faites des concessions, vous essayer de réunir les centre d’intérêts communs, vous ne parlez de sujet qui vont la fuir fuir,… ect .Un parti politique c’est pareil, il doit essayer de ratisser le plus large possible sans perdre son âme. Le RCD c’est tout le contraire, il segmente tellement son discours politique qu’il minimise sa part de marché car ce n’est pas un parti de gouvernement mais un parti crée pour sa capacité d’agitateur. Donc si le RCD voulait augmenter son audience, il faudrait qu’il séduise les Algériens en allant sur des thématiques dans un premier temps qui donnent envie d’aller vers lui et non pas de le rejeter . Exemple la Régionalisation par la décentralisation OUI, le Régionalisme NON (certains font la confusion), la Laïcité OUI mais il faut attendre le JUST IN TIME et mettre cet aspect dans un plus long terme, la société n’est pas prête, l’égalité homme/femme, la société est prête pour cela surtout les jeunes. Quelle est le projet économique du RCD? On le connaît pas! Pourquoi cette proximité avec le PT d’obédience Trotskiste, qui sont pour une économie fermé ! On sent de l’incohérence ou du moins on ne voit pas la cohérence, la sincérité d’ou la méfiance des Algériens pourtant il y a une grande place pour un parti type RCD mais plus innovant, moderne et peut être rafraîchir les têtes de gondoles qui représentent ce parti.

    21
    26
      Lghoul
      6 juillet 2019 - 20 h 51 min

      Au moins il n’est pas en proximite avec naima salhi qui est proche de siadek.

      20
      73
    kerbadji_a
    6 juillet 2019 - 15 h 00 min

    a la lecture des divers commentaires, il en ressort un point commun : la haine degoulinante de tout ce qui a trait a la kabylie, ainsi qu’a la regionalisation (seule vraie strategie adaptee a notre vaste pays).
    mais, le RCD a toujours eu une longueur d’avance sur les autres parti(e)s, d’ou le mepris affiche par une grande partie des interventions.
    et, a la limite, meme avec 1% des 42 millions des algeriens, le RCD a quand meme raison !, et c’est donc une question de nombre et non de principes democratiques. en fin de compte, il faudra bien un jour peut etre se resoudre a opter pour les idees du Mak.
    je signale que je ne suis pas du RCD, pour ceux qui en douteraient ….

    42
    39
      Victimisation et deni de Réalité!
      6 juillet 2019 - 17 h 07 min

      Toujours dans la victimisation avec ce complexe de supériorité en manipulant par des fausses interprétations, je vous plains. NON, le RCD n’est pas un parti qui a raison mais un parti opportuniste sans ossature politique avec des alliances contre natures, des trahisons, des mensonges, des reniements. Nul besoin de vous justifier que vous n’êtes pas du RDC, on s’en fout royalement, c’est votre droit et votre liberté Quand au MAK, le chiffon rouge que vous agitez, c’est un parti qui n’aurait jamais du existé si les partis de tout aurait fait le JOB correctement mais il disparaîtra aussi vite qu’il est apparu. Les partis dont la doctrine est basée sur la religion et/ou l’ethnie sont pour moi un danger pour la République que sa vous plaise ou pas.

      27
      25
        Azdai
        6 juillet 2019 - 18 h 05 min

        j’apprécie votre intervention, mais je souhaiterai que vous expliquiez comment est ce que le RCD est un parti ethnique !

        13
        13
          Je répond à Azdai
          6 juillet 2019 - 20 h 09 min

          C’est l’image que ce parti donne de lui, une perception peut être fausse (?) mais c’est ce qui se dégage de ces dirigeants. Encore une fois, je crois qu’il y a un espace immense pour un parti Démocrate Républicain avec des projets de sociétés innovants, un projet économique ouvert et créateur de richesse. L’espace est énorme car un tel projet pourrait fédérer une grande majorité d’Algérien. Je pense que malheureusement les hommes politiques de tout bords sont limités y compris le RCD, enfermés dans des dogmes, des alliances impossibles, incapables de se réinventer. Les partis actuels doivent se régénérer par du sang neuf mais aussi en se recomposant de façon horizontale. Du re-engineering s’impose dans le paysage politique mais à leurs décharges le paysage/ tissu politique a été détruit par Bouteflika qui nous a tiré vers la médiocrité.

          8
          5
      Se résoudre au Mak dites vous ?
      6 juillet 2019 - 17 h 33 min

      Et bien faites le, vous êtes libre et responsable de vos actes. La grande majorité des Kabyles dont je suis prendront aussi nos responsabilité. Vous semblez être une naïve et/ou manipulatrice pour semer la zizanie avec une totale méconnaissance de la réalité Algérienne.

      26
      6
    MELLO
    6 juillet 2019 - 14 h 35 min

    Difficile , vraiment difficile pour certains de comprendre le message , aussi clair que limpide, de Mohcein Belabes. La politique, lorsqu’elle sort de la tête de ces politiciens de nouvelles générations , elle ne se prend pas en sandwitch de Kachir . C’est de la politique SVP.
    Il ( Belabbes) parle pour attirer notre attention , car je pense que c’est un aspect fondamental , sur ce qu’ils nous ont fait , ce qu’ils ont fait de nous . Mais tôt ou tard, ils paieront pour ce qu’ils ont fait . Moi, je pense que le seul tribunal qui vaut la peine est celui de la conscience. Parce que le propre de ce regime c’est de tout galvauder , de tout gacher. Un mouvement – le hirak – unique au monde , proposé au Prix Nobel du pacifisme, avec plus de 20 millions d’Algériens et d’algériennes, se retrouve comme inaudible , reduit pratiquement a néant , par ceux qui se gargarisent des richesses du pays.
    Aujourd’hui ce Belabbes illustre , de manière terrible , a quel point ces gens veulent absolument nous jeter en barbarie et faire de nous des barbares. Aucune société , au monde , ne peut subir indéfiniment une violation permanente et multiforme de son existence.

    24
    33
      tafath
      7 juillet 2019 - 1 h 31 min

      @karim…répondez-moi plutôt , Vous, de quelle region sont issus la majorité des colonels de l’ALN. Ah ya boureb vous disiez qu’est ce qu’ils ont les kabyles avec la França. Maintenant qu’on vous a libéré vous dites que tout le monde a fait la guerre. LHEDRA FLITSAA depuis1962 et le système vous berne mais ceux que tu appelles ce sont toujours dressés contre ce
      pouvoir. La dernière en date c’ était en 2001 .VOUS ETIEZ OÙ? Mais comme il n’est jamais trop tard pour bien faire la minorité est toujours la pour l’Algérie. Votre Fakhamatouhou que vous avez adulé pendant vingt ans disait que la langue amazigh ne sera jamais langue nationale et si elle devait l’être ce serait par référendum.mais cela sans compter sur la determination de la minorité qui a fait que la langue amazigh est langue nationale et officielle. Vous voyez comment les HOMMES LIBRES MÈNENT LES COMBATS. VIVE L’ALGERIE…VIVE IMAZIGHEN.

      11
      11
    DYHIA-DZ
    6 juillet 2019 - 14 h 29 min

    Ce Mohcine parle beaucoup, mais aucune proposition concrète. Des discours vides.

     »L’ÉTAT de droit » est devenu à la mode, depuis qu’il a été proposé par une léctrice de AP. Il a été repris par Djemai du FLN et puis tous les autres.
    Arrêtez d’être des perroquets, soyez créatifs et visionnaires..
    Savez vous c’est quoi un ÉTAT de droit ?? Si oui, commencez à l’appliquer au niveau de vos partis.

    32
    34
    Rachid Djha
    6 juillet 2019 - 14 h 08 min

    Bizzarement depuis le 22 férvrier 2019 ce Mohcine Belabbès n’appelle plus a l’ouverture des frontieres du Hashich avec la féodale Narco-Monarchie absolue.

    Moralité, plus opportuniste que ce sieur tu meurt.

    34
    39
    AAA
    6 juillet 2019 - 14 h 03 min

    POURTANT ON A DIT « TATNAHAW GAA »

    24
    15
    Refus de la résidentiel du RCD, cela se comprend !
    6 juillet 2019 - 13 h 12 min

    Si élection Présidentiel il y a, il est certain que le RCD sera laminé par le suffrage universelle. Il disparaîtra dans les oubliettes de l’histoire. Le suffrage universelle transparent, démocratique et loyale ne fera pas de cadeau aux partis qui prennent beaucoup de place dans le débat politique à travers les médias essentiellement francophone en faisant le buzz mais qui ne représentent rien au niveau national. On peut comprendre la trouille du RCD de tout faire pour ne pas aller vers une élection présidentielle car c’est signé son acte médical de décès.

    42
    46
      Algerien ou nass
      6 juillet 2019 - 17 h 42 min

      Oui karim c’est cette minorité qui a donné 11 colonels de l’ALN sur 17. Mais je t’en veux pas tu est une victime de la issaba tu ne connait l’histoire de l’Algerie. Dommage.

      17
      18
        Ce n'est pas Karim qui répond !
        6 juillet 2019 - 20 h 31 min

        Ne comparons pas les poires et les pommes ou plutôt ne mélangeons pas les serviettes avec les torchons. L’ALN étaient composés d’hommes, des vrais, de Patriotes, des Nationalistes qui ont su mettre en valeur leurs différences et en faire une force qui nous a donné notre liberté. Ne les comparez pas aux hommes politiques d’aujourd’hui, vous leurs manquez de respects,vous les dévalorisés. Ils sont des icônes pour les Algériens à ne pas toucher. Mais le niveau de ceux qui se veulent leurs héritiers est à pleurer et/ou qui parlent en leurs noms devraient être humble. La contribution des Kabyles et de la Kabylie est indiscutable et la République doit en être reconnaissant et fière à tout jamais mais pas d’amalgame et/ou de manipulation. Je veux que l’on définisse par ma citoyenneté algérienne pas par mon lieu et/ou ma région de naissance, en tant que Républicain, ma citoyenneté Algérienne est au dessus de toute autre considération y compris mon statut de musulman.Tout individu, de quelque sexe qui soit, quelque soit sa région, quelque soit sa religion, quelque soit son opinion politique est avant tout Algérien si il se réclame un Patriote de la République Algérienne et il aime ce pays. Tout le reste ne devrait pas avoir lieu à discuter et rester dans la sphère privé. Espérant être claire !

        12
        2
    Nettoyer Les Ecuries d'Augias c'est Vous Avec !
    6 juillet 2019 - 13 h 01 min

    On ne veut ni FLN, ni RND, ni PT, ni du RCD, ni FFS, ni TAJ, ni MPA, ni partis Islamistes, vous devez TOUS DEGAGEZ. Cela fait 57 ans que vous tous dans l’échecs que ce soit la majorité ou l’opposition. Vous voulez vous refaire une virginité sur le Mouvement Populaire. On dit NON !!! Les Algériens veulent voir au pouvoir des Républicains Démocrates (des vrais pas des têtes de gondoles fabriquées par les laboratoires de l’ex DRS), Nationalistes, Souverainistes avec un projet économiques novateur, ouvert et performant ou l’entrepreneuriat, le travail, la méritocratie, les compétences, l’innovation et la recherche seront les clefs de notre modèle Algérien. Mr Belabbès vous faites parti du passif, vous avez échoué là ou le Hirak a réussi grâce à la volonté des citoyens et uniquement eux, n’essayer comme à vos habitudes d’essayer de prendre le train en marche. Nous ne voulons pas de vous comme des autres. L’armée doit être professionnelle, moderne, jeune à la pointe de la technologie et de l’innovation dans le secteur militaire et du renseignement. Elle doit être garante de notre sécurité intérieur, extérieur. Elle doit assurer que notre Etat Républicain ne dérive en aucun cas dans les mains d’extrémistes religieux ou groupes éthiques pour un pays et un peuple un et indivisible. Le 1% que vous représentez sur les 42 millions d’Algériens (soit maximum 420000 fidèles) ne pourra jamais prétendre à nous gouverner, les élections libres et transparentes feront tomber les masques. Nous verrons alors la vrai photographie politique de l’Algérie. Les urnes seront le juge de paix et elle vont démystifiées les usurpateurs de tout bords. Gloire à nos Martyrs, Vive l’Algérie, Gloire au génie de ce Peuple Algérien qui finit pas de nous émerveiller !!!!

    31
    28
      MELLO
      7 juillet 2019 - 20 h 04 min

      Comment oser dire des inepties pareilles ? Avant d’aller en prison , Lakhdar Bouragaa avait dit : « De tripoli ( le congres) a nos jours , il n’y a eu aucune légalité du pouvoir en Algérie ». Entre cet homme qui avait le courage de dire : le problème en Algerie ce sont ceux qui proposent leurs services a l’armée …
      En Algérie, il ne reste , au final que le fratricide pour trancher ; la pensée et la mémoire sont enterrées par des années de souffrance , de violence et de sang .
      Y a t il encore une place pour l’honneur , la dignité et le respect ?

      1
      5
    Droits Humains
    6 juillet 2019 - 12 h 49 min

    Il est drôle ce dirigeant du RCD. Il ne risque rien, puisqu’il parle de « système », terme générique et anonyme qui ne risque pas de lui apporter le contradictoire. Le système c’est toi ya Mohcine, tu ne te regarde pas dans la glace ???

    37
    43
    SaidZ
    6 juillet 2019 - 12 h 35 min

    Merci mohcine pour la synthèse et de continuer à faire barrage à la 3issaba aux multiples coucches, comme un oignon. le bonnheur du peuple ne viendra certainement de nos casernes.
    je tiens aussi à remercier AP pour son travail journalistique très professionnel et objectif sans censure ni parti pris.

    37
    31
    Karim
    6 juillet 2019 - 12 h 33 min

    C’est l’hôpital qui se fou de la charité, c’est de l’hypocrisie à l’état pure.
    Les masques commencent à tomber vous savez pertinement que vous pouvez jamais gagner au élections libres et démocratiques, parce que vous êtes régionaliste et vous représenter une minorité.
    Donc tant qu’à faire faire durer la crise et passer par des négociations et imoposer vous conditions (RCD, FFS, Karim tabou,……) qui sont système de régions avec une large autonomie ainsi que d’autres revendications.
    Je tiens à vous préciser juste une chose c’est vous aurez jamais gains de causes avec vous aidez tordues et complotiste grace aux patriotes algérien, l’algérie est uni et indivisibke et elle le restera.

    50
    46
      AmiroucheHaouas
      6 juillet 2019 - 13 h 14 min

      Ce monsieur il est toujours là pour tirer sur toute initiative de sortie de crise. Son parti crée dans un laboratoire financé par des résidents à El Harrach et soutenu par des cercles parisiens, qui a toujours fait partie du pouvoir, le vrai , a un poids négligeable sur le plan électoral.

      31
      40
      Tafath
      6 juillet 2019 - 14 h 39 min

      @karim…de quelle minorité vous parlez?
      De celle qui a livré la guerre à la France et t’a libéré ? Comme l’histoire souvent se répète, nous la minorité kabyle allons te liberer encore une fois ….

      37
      37

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.