Les enseignants des écoles supérieures appellent à la  restitution du pouvoir au peuple»

enseignants
Après les étudiants, les enseignants se structurent. PPAgency

Par Mounir Serraï − Les enseignants des écoles supérieures lancent leur propre forum afin de rendre visible leur contribution au hirak, qui continue depuis le 22 février. La création de ce forum entre, précisent ses initiateurs dans une déclaration, dans ce processus d’organisation des Algériens par corporation. «C’est dans le cadre de ce processus d’organisation du changement que des enseignants des écoles supérieures du Centre, impliqués individuellement et collectivement dans le hirak algérien, ont décidé de créer un espace commun de débat, de concertation, de réflexion et de proposition», affirment-ils, estimant qu’il faut rapprocher les propositions émanant de différentes entités et organisations en vue d’arriver à une feuille de route commune.

Ce forum inter-écoles s’appuie sur les forums institutionnels créés par des enseignants au niveau de chaque école. Il est désigné par l’acronyme Fores-DZ : FORum des enseignants des écoles supérieures-DjaZair. «En plus de son implication dans le hirak, le Fores-DZ ambitionne de constituer une force de proposition pour le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique», ajoutent-ils, affirmant qu’ils œuvreront à «porter les grandes valeurs et aspirations du hirak : unité nationale, pacifisme, Etat de droit, justice sociale, Etat civil et démocratique, justice indépendante, lutte contre la corruption, liberté d’expression et d’opinion, renouvellement des responsables défaillants des institutions républicaines».

Aussi, ces enseignants s’engagent à «répondre aux grands enjeux de la société algérienne et inscrire l’université dans le débat social présent et à venir et à peser dans les politiques publiques et occuper ainsi une place primordiale au cœur de la société». Les membres du Fores-DZ exhortent «les Algériennes et les Algériens à continuer à préserver le caractère pacifique de leur mouvement et l’unité de leurs rangs». Ils appellent, par ailleurs, les tenants du pouvoir à «respecter les libertés fondamentales et à favoriser la restitution du pouvoir au peuple».

M. S.

Comment (3)

    mouatène
    17 juillet 2019 - 9 h 37 min

    ENFIN !!! c’est cette frange d’algériens que le peuple attendait. elle est légitimement celle qui est apte à mener la transition et ce, jusqu’à la présidentielle et les les législatives et meme aux locales. ne lachez rien, le peuple sera forcément avec vous. ne permettez pas aux analphabètes qui ont conduit le pays à cette situation, d’etre encore candidats aux prochaine échéances éléctorales, quelles qu’elles soient. c’est à partir de là que le pays verra le bout du long chemin qui vous attendra. Gloire aux Martyrs de l’Algérie et que vive le peuple algérien dans la paix et la prospérité.

    Blakel
    17 juillet 2019 - 2 h 36 min

    Bravo, belle initiative, il faut continuer jusqu’à l’avènement d’une vrai république débarrassée des octogénaires maffieux accrochés au pouvoir.

    8
    1
    Chelabi
    16 juillet 2019 - 20 h 28 min

    Bravo! Les magistrats devraient en prendre de la graine.

    8
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.