Le film «Abou Leïla» primé au Festival du film fantastique de Neuchâtel

Abou Leïla
Scène du film "Abou Leïla". D. R.

Le film d’Amine Sidi-Boumédiène Abou Leïla a été distingué lors de l’édition 2019 du Festival international du film fantastique de Neuchâtel, en Suisse. L’œuvre a reçu un Méliès d’argent du meilleur long-métrage fantastique. Cette distinction servira à donner plus de visibilité au film.

Abou Leïla, coproduction franco-algéro-qatarie, est l’histoire de deux amis, Samir et Lotfi, qui se lancent à la poursuite du terroriste Abou Leïla. Ils ont fui Alger, frappée par une vague de violence terroriste. Dans le contexte instable de la décennie noire, ils vont à la recherche du dangereux terroriste dans le Sahara.

Une histoire a priori loufoque mais dont l’absurde met très vite en exergue l’extrême violence dont peut faire preuve l’être humain.

Le long métrage de fiction Abou Leïla était en compétition lors de la 582e Semaine internationale de la critique, parallèle du 72e Festival de Cannes, en mai dernier.

Il est à noter que la production irlandaise Extra Ordinary a reçu le prix Narcisse du meilleur film, la plus haute distinction du Festival international du film fantastique de Neuchâtel.

R. C.

Commentaires

    Anonyme
    17 août 2019 - 16 h 28 min

    Que vient faire le Qatar dans ce film.
    Le Qatre a 4 pieds en Algérie.C’est un peu trop.

    1
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.