Affaire EST-WAC : la Commission de discipline de la CAF statuera mercredi

match CAF
Le match de la finale retour en l'ES Tunis et WA Casablanca va être rejoué sur terrain neutre. D. R.

La Commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) se réunira mercredi pour statuer sur le dossier de la finale retour de la Ligue des champions ES Tunis-WA Casablanca, a annoncé, lundi, le club tunisien sur son site officiel.

«La Commission de discipline de la CAF précise que l’EST et la Fédération tunisienne (FTF) ont jusqu’à demain (mardi) pour présenter tous leurs documents pour la réunion de mercredi», précise la même source. Cette réunion décisive du jury disciplinaire de la CAF fait suite à la décision du Tribunal arbitral sportif (TAS) qui a annulé, mercredi dernier, pour des «raisons formelles» la décision prise par le Comité exécutif de la CAF de faire rejouer sur un terrain neutre la finale retour de la Ligue des champions entre l’EST et le WAC.

Après une audience tenue à Lausanne (Suisse) en présence de toutes les parties et de leurs conseils, le TAS a conclu que le Comité exécutif de la CAF n’était pas compétent pour ordonner que la finale retour soit rejouée et a décidé d’annuler la décision attaquée. Le bureau exécutif de l’instance continentale avait décidé, le 5 juin, au terme d’une réunion tenue à Paris, de faire rejouer la finale retour, invoquant des problèmes de sécurité.

L’instance continentale a demandé également à l’Espérance de restituer le trophée et les médailles en attendant la désignation de la date et du stade qui accueillera la finale retour à rejouer après la CAN-2019 disputée en Egypte (21 juin-19juillet).

Le WAC avait refusé de poursuivre le match disputé dans le stade olympique de Radès pour protester contre le non-recours à l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR), défaillante, pour vérifier la validité d’un but refusé par l’arbitre gambien, Bakary Gassama, à la 61e minute, lequel a estimé que l’égalisation des Marocains était entachée d’une position d’hors jeu.

L’EST menait au score 1-0, après le nul 1-1 au match aller disputé au stade Mohamed-V de Casablanca.

R. S.

Comment (3)

    Thebest
    5 août 2019 - 22 h 25 min

    Déjà la CAF devrait condamner les marocains pour comportement anti sportif d’avoir arrêté e refusé de reprendre la partie malgré les décisions de l’arbitre. Les Marocains ont tout bonnement enfreint la loi du fair-play et du football. Ensuite les tunisiens doivent refuser de rejouer et doivent saisir le TAS. Les anglais n’ont pas arrêté de jouer quand Maradona avait marqué de la main. Par ailleurs, le journal marocain le Point, veut faire croire que les attentats de Paris et le massacre des français par des marocains, veut faire porter le chapeau à des Algériens pour sauver l’image négative des marocains dans le monde, et pour cela il nous sort qu’un certain  » Damien » un suisses mais qui devient algérien, etait au courant des attentats DAESH commis par de marocains. Ce torchon racheté par le Maroc nous balance que les algériens étaient commanditaires alors que DAESH est composé que de marocains. Lisez l’article et vous comprendrez que ce torchon a une Haine farouche envers les Algeriens et fait tout pour ménager les marocains qui le financent. Ce torchon devrait être interdit à la vente en Afrique, en Amérique et en Asie car c’est un n torchon de propagande marocaine

    8
    7
    MELLO
    5 août 2019 - 19 h 28 min

    Oulach l’match oulach , le TAS a statue’ a la place de ces incapables de la CAF pour un défaut de VAR.
    D’ailleurs , honnêtement , pourquoi l’utilisation de ce VAR qui devient agaçant ?. Ce VAR ôte au football tout son charme des moments de joie. La VAR a l’origine a été pensée pour statuer sur les limites de franchissement de la ligne de but par le ballon , c’est tout, avec une camera sur la ligne de but. Pour les penalties , seul la decision de l’arbitre peut être prise en considération .

    5
    1
    Anonyme
    5 août 2019 - 18 h 42 min

    Le WAC avait refusé de poursuivre le match…Sentence logique : Match perdu pour le WAC et forte amende! Mais, le travail de coulisses de Lakjaa et de son roi, aidé en cela par leur Bof, Ahmedx2, finira par faire déchanter les Tunisiens.

    10
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.