Du rôle des Emirats dans la crise algérienne

Mohamed Algérie
Mohamed Ben Zayed Al-Nahyan, chef des forces armées émiraties. D. R.

Par Dr Arab Kennouche – La gravité de la situation politique en cours en Algérie doit nous permettre de jeter un nouveau regard sur le haut degré de trahison de l’ex-président déchu à l’endroit de l’ANP. Dans l’histoire de l’Algérie contemporaine, depuis l’indépendance, peu de présidents peuvent, en effet, se targuer d’avoir mis en prison directement ou indirectement deux grands responsables militaires de la sécurité nationale au grade de général, d’avoir forcé à l’exil un ancien chef d’état-major et membre du HCE, d’avoir mis sous les barreaux ou forcé à la retraite de nombreux chefs de Région militaire, sans compter un nombre encore impressionnant de hauts responsables de la police, des douanes ou de la justice civile et militaire dont des ministres en instance de procès.

Pire qu’une hécatombe, le couple Gaïd-Salah-Bouteflika aura été le pire ennemi de la stabilité institutionnelle du pays, au point où, aujourd’hui, personne ne peut dire comment la situation évoluera. S’il est vrai que l’Algérie a connu pendant une vingtaine d’années, un développement phénoménal de la corruption que l’actuel chef d’état-major fait mine de vouloir juguler, en raclant de fond en comble plus maladroitement qu’adroitement, il faudra tout de même s’atteler un jour à rouvrir le dossier des rapports ANP et présidence de la République ces vingt dernières années, non plus cette fois-ci dans le volet corruption, mais plutôt dans celui des choix stratégiques hasardeux d’un Bouteflika, vieil ami des Emirats Arabes unis.

Le couple infernal qui s’est permis l’emprisonnement de deux généraux-majors du DRS, événement aussi brutal que révélateur d’une vision stratégique alignée sur Abu-Dhabi, devra un jour justifier des bienfaits d’une relation incestueuse avec cette monarchie du Golfe – rencontre cruciale entre le ministre de la Défense émirati Hamad Mohammad Al-Routhaïmi et Gaïd-Salah du 25 février 2015 –, qui a étendu sa sphère d’influence sur tout le pourtour nord-africain par une diplomatie des petits-pas, souvent concrétisée par des contrats d’armements – comme celui de véhicules tous-terrains Nimr dont on se serait bien passé – et qui visent à terme, une inféodation et une installation définitive de bases militaires en Algérie. Si on peut comprendre la démarche d’Abdelaziz Bouteflika de rendre l’ascenseur à ses anciens parrains du Golfe, contre les intérêts suprêmes de l’Etat algérien, il semble plus difficile d’accepter qu’un chef d’état-major puisse, de la sorte, laisser la porte entrouverte aux émirs félons du Golfe, qui de fait ne font que de l’entregent et de la sous-traitance pour la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

Cela commence, en effet, par des véhicules tous-terrains, mais on ne sait jamais comment cela se termine. Prêter autant de puissance aux Al-Nahyane, qui disposeraient d’une industrie militaire, c’est méconnaître l’histoire de ces Etats fédérés créés de toute pièce par la perfide Albion pour diviser la Péninsule arabique jadis en quête de reconnaissance. Il est donc pour le moins douteux de voir un chef d’état-major se rendre presque chaque année à la foire d’exposition d’armes locales – il participe à l’ouverture même du salon IDEX 2019 du 15 au 21 février avant de rentrer précipitamment sur Alger suite aux manifestations –, qui n’a aucun intérêt stratégique pour l’ANP si l’on considère les types d’armes exposées ; de l’artillerie légère qui ne sert que de prétexte pour de plus grandes réalisations comme l’implantation définitive de bases américaines sous bannière émiratie.

Encore une fois, une telle démarche serait en parfait accord avec la personnalité d’un Abdelaziz Bouteflika qui, très tôt, a donné à comprendre aux Algériens, en nommant son frère conseiller à la Présidence, que sa famille comptait avant tout, bien avant les intérêts stratégiques de l’Algérie. Mais comment donc un général de l’ANP a-t-il pu être berné en allant signer des contrats d’armement chez une monarchie belliciste qui agit en Libye voisine ? Il se peut bien que l’intérêt ne fût que financier et que le prétexte de cet achat dût consolider les relations marchandes entre les deux Etats, surtout dans l’implantation réciproque de banques. C’est ce que semble révéler une sombre affaire de banque algérienne affiliée à la Sonatrach (la BEA en l’occurrence) et actionnant à Abu Dhabi, par le biais d’une banque partenaire (ARBIFT), afin de permettre le transfert vers l’émirat d’importantes sommes en devises qui, à ce jour, restent introuvables.

Quelle que soit l’issue de cette affaire, une question fondamentale se pose au sujet du degré de compromission du commandement de l’ANP et de ses intérêts stratégiques avec un Etat ennemi par la force des choses. Plus précisément visé, l’état-major devra un jour justifier de ces achats d’armements inutiles et dispendieux, dont on peut penser sans exagération aucune, qu’ils furent le prélude à de plus grandes compromissions, comme l’atteste la diplomatie active des Emirats, notamment dans la corne de l’Afrique, au «Somaliland» (base militaire implantée).

Il est connu que Gaïd-Salah maîtrise encore mal les ficelles de la géostratégie internationale et est peu habitué des politiques d’achat d’armements. Ancien commandant des forces terrestres durant la décennie noire, il est un homme de terrain complètement déconnecté des enjeux internationaux qu’il a dû abandonner à son chef direct, l’ancien président déchu. En se précipitant à Abu Dhabi, le chef d’état-major s’est retrouvé jeté dans la gueule du loup sans le savoir, croyant tout simplement avoir à faire à bien plus petit que lui, un prince émirati, sans grand danger, omettant de voir l’armada américaine nichée en embuscade. Aujourd’hui, l’état-major algérien semble phagocyté par Abu-Dhabi à qui il est lié par des engagements dont on ne peut cependant qu’émettre l’hypothèse d’accords profonds de nature politique et économique. En ce sens, Abdelaziz Bouteflika, fin connaisseur de la scène proche-orientale contrairement à son chef d’état-major, a trompé l’armée en l’impliquant dans une relation incestueuse.

Aujourd’hui, personne ne connaît exactement le degré de trahison ou de compromission né de cette relation, mais il faut rappeler que cette relation a été longue, profonde et jalonnée d’accords militaires. Or, pour qui s’intéresse un tant soit peu à la capacité de nuisance des Emirats, on ne peut s’abstenir de penser que l’Algérie a été piégée au point qu’aujourd’hui, ces micro-Etats savent imposer leur point de vue dans le jeu algérien du hirak.

Est-il donc permis de penser que Gaïd-Salah est pieds et poings liés avec Abu-Dhabi, de sorte que sa marge de manœuvre est excessivement réduite dans la crise politique actuelle ? Doit-il encore donner des gages du régime Bouteflika – dont il est le symbole par excellence dont les Algériens exigent le départ – aux princes d’Abu Dhabi ? Autant de questions insolubles pour le moment, mais qui expliqueraient en partie l’attitude incohérente du pouvoir en place devant l’exaspération des manifestants du hirak.

A. K.

 

Comment (66)

    Brahms
    13 août 2019 - 7 h 19 min

    Les Algériens ont trop de retard partout. On est très loin. Les gens sont mal éduqués, il y a beaucoup de carences. Regardez la chaîne de télévision ENNAHAR, les citoyens se plaignent sans arrêt. Vous verrez qu’ils passent leur temps à courir après du pain, du lait, des médicaments et des logements sociaux. Nous sommes donc à l’opposé des citoyens du Moyen – Orient qui n’ont pas le même environnement (Un koweïtien ne courre pas après du pain ou du lait), le fossé est trop grand.

    3
    1
    Anonyme
    13 août 2019 - 5 h 24 min

    L urgence :se defaire de ces malfrats de l Arabie et leurs satellites en Algerie et exiger d urgence la formation de la haute instance independante des elections et convoquer le peuple aux prochaines elections presidentielles en fixant definitivement la date…..Tout est entre les mains de ce president provisoire de transition Abdelkader Bensalah qui doit absolument se liberer des pressions nefastes du traitre Gaied Salah..je pese bien mes mots car le comportement de Gaied Salah lui est dicte par les Emirats arabes unis..qui le tiennent en laisse car ils ont certainement des cartes pour le faire chanter….Une fois le nouveau president elu ..sa premiere decision est de nommer un ministre civil de la defense et de dissoudre l assemblee du peuple et de convoquer le peuple a elire un nouveau parlement..une fois le nouveau parlement installe ..il doit proceder a des reformes profondes du systeme politique et surtout a reformer la loi electorale et la cours constitutionnelle pour mieux assoir la souverainete du peuple et le pouvoir exclusif du peuple et des institutions Algeriennes….c est l unique et la seule voie qui nous arrachera des griffes de ces traitres et malfrats…Que Gaied Salah et sa marionnette Abdelkader Bensalah ne nous font plus perdre du temps car le peuple Algerien ne lachera pas a atteindre ses buts dans la realisation d une veritable democratie Algerienne et l instauration de la 2 eme republique civile et democratique…QASSAMEN…Tahya Al Jazaier Horra ila al Abed.

    2
    1
    Flicha
    12 août 2019 - 17 h 43 min

    Merci de nous donner plus de nouvelles de Nezzar.

    Brahms
    11 août 2019 - 16 h 26 min

    L’environnement de ce bédouin, c’est quoi ? Le matin, il regarde les bourses du monde et jouent sur des actions donc il a besoin de cash – flow pour créer un actif et quand vous créez un actif, vous avez un revenu supplémentaire. Explication :

    Vous achetez par exemple l’action Unibail – Rodamco (Indice CAC 40) sur la bourse de Paris, l’action coûte 123 € et chaque année, vous aurez droit à 10 € de dividende qui sera versé en 02 fois en mars et juillet de chaque année.

    Ce bédouin avec ses capitaux issus de la Mecque, des produits dérivés et des gains pétroliers va donc miser 12 300 000 € sur l’action.

    Par cet achat, il possédera 100 000 actions donc avec un dividende à 10 €, par action ce qui lui donnera un actif de :

    – 100 000 actions x 10 € = 1 000 000 € (revenu par an)

    Ce bédouin touchera donc chaque année 1 000 000 €, grâce à son investissement.

    Son travail consistera donc juste à regarder les cours de la Bourse de Paris et les résultats financiers de l’action Unibail Rodamco.

    Comme à l’accoutumée, ce bédouin se reposera pendant que les salariés d’Europe iront au boulot à 05 heures du matin jusqu’à 18 heures alors que lui se la coulera douce à attendre des capitaux.

    C’est donc très facile de devenir riche et de faire parti du G20.

    Voilà, une partie de la réalité. Ce bédouin appliquera la même technique sur l’or et sur l’immobilier. Nos musulmans naïfs sont donc très loin de comprendre ce qui se trame.

    14
    8
    Patriote
    11 août 2019 - 13 h 18 min

    Vous ne devez pas consacrer un article à ces bédouins qui n’ont ni dignité ni charisme , ils sont soumis aux dictats des grandes puissances et des sionistes sans lesquels ils ne sont incapables de décider de quoique ce soit , le peuple Algérien , ce grand peuple qui n’a jamais courber l’échine quelque que soit l’adversaire a décidé de reprendre en main son destin . Après la constitution de la nouvelle république nous allons nous occuper de ces vauriens bédouins (Hachakoum ) pour revoir toutes les facilités que le traitre Bouteflika a offert à ces bédouins et à leurs acolytes . Vive l’Algerie .

    31
    5
      Moh
      11 août 2019 - 17 h 36 min

      Patriote tu sais un grand peuple c’est un peuple qui as construit un etat de droit prospère où chacun possède des droits et devoirs et où la qualité de vie est baromètre du développement du pays .
      Notre pays est sous-développe nos rue sont sales et puent les égouts , l’insécurité et la violence omniprésente , incivisme et indispline les valeurs du peuple .
      Arreter d’ouvrir notre gueule avec « le nif »
      car c’est faux et batissons un beau pays propre democrate et innovateur

      16
      3
        Anonyme
        12 août 2019 - 14 h 26 min

        Nous sommes toujours à dénigrer notre pays!!!
        C est vrai que nous avons certains problèmes de management car la corruption a faussé le travail des honnêtes gens mais on peut les régler si le peuple prend conscience d une égalité des droits et donc des devoirs.
        J ai eu l occasion de visiter beaucoup de pays » dit touristique «  et à part les pays d Europe occidentale ,le reste est une vaste fumisterie,la misère et la saleté côtoie les complexes luxueux fait pour le tourisme…
        Sortez un peu des circuits touristiques et vous allez voir que l Algérie n a rien à envier à certains…
        Le Maroc,la Tunisie,l Egypte l Indonésie,le Mexique,et même l Espagne et bien d autres pays puissants comme les États Unis ou la chine…

        3
        1
          Naturalisé
          12 août 2019 - 23 h 40 min

          Tout ça pour blanchir vos escrocs qui ont vidé les caisses comme Chakib Khelil Hamech Bejaoui sous la protection des escrocs Louh et Belaiz et leur chef Said Bouteflika et son frère qui l’a pris comme conseiller pour bien protéger la bande.

          2
          1
    azouz
    11 août 2019 - 10 h 09 min

    Laïcar- croyant

    La grande mosquée d’Alger doit être convertie en un centre de recherches,une université des sciences, une bibliothèque ou une salle de spectacles (théâtre,cinéma ) etc..
    c’est le moment pour les Algériens de sortir de la stratégie arabo-musulmane qui consiste à aliéner,
    à abêtir et soumettre tous les pays consentants à leur suprématie.
    Il est du devoir des intellectuels Algériens honnêtes de saisir cette opportunité pour se dresser avec
    force , sans avoir peur d’être vilipender par cette masse d’incultes qui refuse le progrès, contre tout
    projet visant à nous affaiblir intellectuellement et par voie de conséquence économiquement.
    Je sais que c’est un voeu pas pieux mais je le formule quand même.

    34
    7
      Anonyme
      11 août 2019 - 11 h 24 min

      Vous avez entièrement raison !l’Algerie dispose de toute la matière grise pour propulser le pays dans une ère nouvelle et prospère.Je reste convaincu que l’Algerie peut devenir la Silicone Valley de l’Afrique mais pour cela il faudra se débarrasser des bédouins obèses du Golfe et sortir de leur ligue Arabe.

      33
      7
        Précision
        11 août 2019 - 15 h 49 min

        Le sujet n’a rien a voir avec Arabes ou Berbères car parmi ces intégristes il y a beaucoup de Kabyles.
        Abbas Madani né Sidi Okba wilaya de Biskra était d’origine Kabyle.

        11
        3
      Ziri Warsenis
      11 août 2019 - 16 h 02 min

      À défaut d’un grand hôpital, car les travaux seraient très importants, une transformation pour un centre national des arts et de la culture. Ça aidera grandement la jeunesse à s’ouvrir à la créativité, le talent brut existe à travers tout le pays, aussi à déformater les esprits de la bigoterie, de la pensée magique et de la superstition. Cultiver le sens de la vie, non pas s’enfoncer dans le culte de la mort, de la comptabilité de 3azrine et d’autres perles du genre. S’ouvrir au monde et aller vers le savoir, le beau, voguer sur la mer libre de la connaissance, dixit un écrivain proscrit chez lui.

      13
      4
    Ahmed
    11 août 2019 - 0 h 03 min

    on dirait qu’on regrette l’époque des prédateurs et corrompus

    8
    29
    Brahms
    10 août 2019 - 21 h 45 min

    Les bédouins de la bédouinerie (AL SAOUDS) se frottent les mains
    2 millions de pèlerins à 5 050 €, le voyage sans compter la vente de produits dérivés (babioles de Chine) vont permettre un jackpot considérable donc (pas besoin de jouer au Loto). Après, ils pourront se payer des Rolls Royce à 400 000 €, des bateaux à 100 millions d’euros, des tableaux et des châteaux à Paris pour 300 millions et ce, jusqu’à l’année prochaine pour un nouveau Jackpot (gagnant à tous les coups donc pas besoin pour les AL SAOUDS ou leurs enfants de trimer dans des usines ou d’attendre les aides sociales ou encore d’habiter dans un logement social à attendre les aides de la Caisse d’allocations familiales). Quand les poules auront des dents, les pèlerins comprendront le système mis en place par ces AL SAOUDS.

    33
    5
      Anonyme
      11 août 2019 - 3 h 58 min

      En effet 2 millions de pèlerins à 5000 €, ça fait 10 milliards d’ Euros par an. Une sacrée rente.

      20
      3
        Anonyme
        11 août 2019 - 10 h 33 min

        Effectivement un sacré pactole qui leurs sert à propager leur salafisme dans le monde Arabo/musulman et l’achat d’arme les plus dévastatrices pour bombarder les civils Yéménites.

        34
        2
        Anonyme
        11 août 2019 - 12 h 37 min

        Leur ancêtre a su créer une multinationale qui leur rapporte gros grâce aux nais.

        10
        3
          Ju
          11 août 2019 - 18 h 59 min

          La meute des
          « loups voraces » ,
          de la
          « finance internationale » ,
          américano-juif – arabo-moyen-orientale-
          et les fonds de pensions
          internationaux, en mal de placement,
          en ces temps de taux négatif
          internationaux
          à la bave, dégoulinante, débordante,
          scrute l’évaporation
          des réserves de devises de
          l’Algérie.

          Pour enfin, faire de l’Algérie,
          un « emprunteur » et un
          « débiteur docile » , obéissant au
          ordre économique de
          « réforme dictée » et inconditionnelle,
          extérieur au pays.

          Quand l’ordre financier international,
          remplace, la légitimité politique
          du peuple.

          La faute, à l’absence, de toute
          pro-activité politique, du pouvoir,
          prompt à répondre aux questions
          de la population.

          J’ATTENDS LE SURSAUT…

          4
          2
    Anonyme
    10 août 2019 - 19 h 29 min

    C’est la raison pour laquelle l’Algerie une fois débarrassée de Pampers Gaid et de tout les fossiles de son Etat Major qui je rappelle ont plus de 80 balais devra sans plus attendre sortir de cette fosse à purin de ligue Arabe .Mettre tout ses baboucholatres de la péninsule du chameau dehors et fermer toute nos représentation nationale quelqu’elle soit ,sans oublier de ne plus leur accorder les moindres droits de chasse avec escorte qui décime toute nos gazelle et outarde dans notre Sahara .

    62
    11
    INDÉPENDANCE TOTAL
    10 août 2019 - 16 h 22 min

    Cette crise doit être règlé par des Algériens nationalistes et d’écarter un à un tout les requins qui nous encercle que ce soit la France et CO. ou les pays Arabes (soit disant !)

    45
    6
    Anonyme
    10 août 2019 - 15 h 19 min

    C’est malheureux mais c’est comme ça ! Sans le concours des barbus obscurantistes ( décennie rouge avec 200 000 morts, des milliers de disparus, des dizaines de milliers de handicapés, des centaines de milliards de $ de destructions, des dizaines d’années de retard pour le développement), et l’angélisme de quelques hauts responsables militaires, Bouteflika ( incompétent et corrompu) n’aurait jamais accédé au poste de président de l’état Algérien.
    Une fois parachuté et intronisé ( contre l’avis du peuple qui ne l’a jamais élu ), il fallait s’attendre à ce que ce dernier renvoie l’ascenseur à ses bienfaiteurs du golfe. Il les a introduit comme on introduit des loups dans une bergerie, avec les ravages que tout le monde connait.
    Mais en dépit de tout cela , le peuple Algérien n’est pas un troupeau de moutons , c’est un peuple guerrier, il s’affranchira bientôt de ces bédouins du moyen orient.

    47
    7
    Mounir
    10 août 2019 - 14 h 45 min

    Arrêtez de chercher des bouc-émissaires aux problèmes de l’Algérie: juifs, français, marocains, arabes du golfe….Cette fameuse main de l’étranger.
    Tous les problèmes profonds du pays sont de la responsabilité d’algériens uniquement.
    Le patriotisme poussé à l’extrême par les dirigeants de ce pays se transforme en haine des autres.

    Retroussez-vous les manches et travaillez!

    46
    69
      sielgat
      10 août 2019 - 18 h 32 min

      Allah yatik essaha! je ne comprend pas le s 22 pouces en bas

      18
      31
        Anonyme
        10 août 2019 - 19 h 20 min

        Tu n’as compris parce qu’il pue l’imposteur marocain tout comme toi.

        30
        26
        said
        10 août 2019 - 19 h 35 min

        On était bien avec Ederdja, le Français et le Kabyle, c’est depuis l’Arabisation qu’on begaye en parlant et qu’on ne comprend plus rien aux médias!
        Ce n’est pas le peuple qui s’est imposé cette langue bonne à la lecture du Coran et la culture Arabe.
        Ce n’est pas les Algériens qui ont décidé les MAUVAIS choix politiques !

        93
        59
        Naturalisé
        10 août 2019 - 19 h 42 min

        @Mounir et toi c’est le chiatte aux mille pseudos le ch… de la clique de Bouteflika et sa bande d’escrocs et naturalisés.
        Arrêtes de poser une question pour répondre a toi même sous un autre pseudo.
        Pas d’ouverture des frontières avec votre mère patrie !

        31
        20
      Ahmed
      11 août 2019 - 0 h 08 min

      @Mounir
      10 août 2019 – 14 h 45 min

      Bien vu
      En effet des fois c’est les francais, d’autres fois c’est les mokokos , d’autres fois c’est les sionistees, d’autres fois c’est les barbus etc….

      15
      23
        Anonyme
        11 août 2019 - 11 h 36 min

        Tous a la fois …la grande Algerie les derange tous et veulent la destabiliser..Mais le peuple Algerien est present et dejouera tous leurs complots et a leur tete les princes des tenebres d orient..

        12
        3
      MELLO
      11 août 2019 - 15 h 10 min

      Le seul peuple Algérien n’a aucune responsabilité sur ce qui arrive . Jamais le peuple peut être mis a l’index , lui qui a tant subi et souffert de ces parasites et ces interférences qui viennent de l’étranger.
      – la Notion de Algérie pays arabe est venue de Gamal Abdennacer.
      – l’arabisation a outrance est venue des pays du Golfe , eux qui ont opté pour l’Anglais , car anciennement colonies Anglaises.
      – l’organisation administrative , la police , la gendarmerie ainsi que leurs couleurs vient de la France.
      -La designation des principaux responsables ne se fait qu’avec l’accord de la France,
      – les événements de Kabylie en 1980 , en 2001 , de Berriane , viennent des pays du Golfe.
      – L’interdiction du port de l’étendard Amazigh vient des pays du Golfe…
      Sans oublier l’exploitation des ressources hydrocarbures confiée aux Américains.
      Tant d’autres décisions viennent des pays étrangers.
      Pourquoi ? Aucun gouvernement , aucun president Algérien n’est issu démocratiquement du suffrage populaire.
      Tous ces écarts d’autodétermination font que le peuple Algérien s’est retrouvé a l’écart des décisions qui le concernent.

      9
      1
    Anonyme
    10 août 2019 - 14 h 22 min

    Il. E s agit plus d analyser et de ruminer les analyses.. c très simple..il faut yerhalou ga3a. Nouvelle république…. les buveur de pisse de chameaux 🐫 oust d Algérie epicitou.

    79
    7
    Tous ceux qui se disent arabes par opportunisme...
    10 août 2019 - 14 h 14 min

    …(les cachiristes, les baltaguis, les pseudo-arabes algériens, les islamistes amnistiés de la concorde civile, les faux moudjahids, les barons de la drogue, ahl chquara, les députés de complaisance, les sénateurs à vie et j’en passe…) tombent à bras raccourcis sur les kabyle, le drapeau amazigh, les jeunes qui le porte, les patriotes qui aiment leurs pays, les revendications légitimes de liberté, de démocratie et de tolérance pour nous faire oublier leurs grosses forfaitures.
    Depuis l’indépendance, ces Kharabes ont sucé la moelle algérienne de façon éhontée. Plus c’est gros et plus ça passe et personne ne trouve rien à redire ! Le pays est troqué pour satisfaire les lubies.
    Maintenant que ce syndicat du crime est mis à jour allons-nous continuer à être dupés par ces vrais bandits drapés d’un izar d’hypocrisie de faux nationalistes ???

    80
    18
    MELLO
    10 août 2019 - 14 h 02 min

    L’influence des Emirats est bien plus ancrée dans les esprits réfractaires de ceux qui ne sont guidés par leur panse au lieu d’un quelconque état d’esprit alerte. La photo jointe a l’article est bien plus parlante que n’importe quel commentaire audacieux, avec un regard malicieux et narquois du porteur de turban et le visage mesquin , racoleur de l’autre. 
    L’intronisation de cette monarchie dans la politique Algérienne , s’est emparée de divers problèmes sociaux comme le problème de Berriane. Les confrontations qui opposaient les divers groupes sociaux entre Ibadites et Malekites en fut un exemple frappant, avec des pertes humaines et des emprisonnements d’hommes comme Md Baba Nadjar et ses amis , suivi par la suite du Dr Fekkhar jusqu’a sa liquidation pure et simple.
    L’interdiction du port de l’emblème Amazigh par les manifestants du mouvement pacifique est un autre exemple de cette intronisation Emiratis qui ont peur que cette revolution ne réussisse avec possibilité de contagion sur les monarchies.
    La presence d’un être , rompu aux palais des rois et des princes, que fut Bouteflika marqua de son empreinte cette sequestration morale de l’Algerie au profit de ces monarchies arabes. Durant tous ses mandats , les seuls modes de gestion fut la corruption , c’est ainsi que tous les rapports internationaux , tous les classements relèguent l’Algérie parmi les pays les plus corrompus de la planète. Les plus gros investissements dans l’immobilier et le tourisme se réalisèrent avec les pays du golfe dont le mega projet EMIRAL qui a englobé tout ce qui reste du Club des pins et de Moretti , selon des procedures complètement opaques.
    Quel espoir pour cette Algérie dont les responsables incultes mais violents qui ont toujours vécus dans des espaces clos comme justement ce club des Pins ou qui osent boucler leurs quartiers par « mesure de sécurité » ? N’y a t il pas , dans toute cette gabegie, cette fameuse main Emiratie qui nous a « fourgué » un projet inutile d’un véhicule dénommé Nimr , qu’on aurait pu , si la transparence était de mise , avoir de chez la maison mère ?. N’y a t’ il pas , dans toute cette gabegie , la main Emiratie dans le traitement harcelant de tout ce qui touche aux droits de l’homme en Algérie ?

    36
    10
      Précision
      10 août 2019 - 19 h 44 min

      A te lire on dirait qu’il n’ y pas de Kabyles crapules comme dans les autres régions d’Algérie.

      17
      86
        MELLO
        11 août 2019 - 15 h 15 min

        La vérité est ailleurs ….
        Les conflits touchant des regions n’ont aucun commun accord avec les citoyens.

        4
        1
      Aurès
      10 août 2019 - 19 h 47 min

      Arrête un peu avec cette histoire de drapeau Berbère car il n’y a qu’un seul drapeau algérien a savoir le vert blanc rouge.

      48
      92
        Ayweel
        10 août 2019 - 23 h 08 min

        Monsieur Aures, faites la différence entre un drapeau National et un emblème culturel. Ne mélangez pas les choses, je te conseille de visiter les ruines de Timgad pour te rafraîchir la mémoire. Bien que les livres d’histoires parlent des ruines romaines, mais en vérité c’est les bras et mains du peuple autochtone qui ont ont construit la ville de thimgal.

        21
        7
          Aurès
          11 août 2019 - 15 h 52 min

          Notre drapeau national vert blanc rouge c’est notre drapeau culturel aussi.

          12
          7
        MELLO
        11 août 2019 - 16 h 48 min

        Puisque tu y tiens tant , cher patriote , peux tu m’expliquer la signification des trois couleurs ?

        6
        6
    Vangelis
    10 août 2019 - 13 h 54 min

    L’ex fakhamatouhoum est, dit-on, responsable de beaucoup de choses, négatives pour le pays.

    Si on se réfère à l’histoire de l’Algérie on est en droit de dire qu’elle n’a jamais eu de président ayant les coudées franches, fusse-t-il patriote. C’est l’E.M de l’armée qui dirige le pays. C’est lui qui décide. C’est lui qui oriente. C’est lui qui met le pays dans le sous développement. C’est encore lui qui ternit l’image du pays. C’est donc lui qui est le principal responsable de la situation actuelle.

    Pour faire bonne figure et flouer à nouveau le peuple, il met en prison tous ceux qui seraient susceptibles de le mettre à nu tout en prétendant avoir satisfait toutes les demandes majeures des révolutionnaires citoyens.

    Il agit comme étant le propriétaire du pays et ne veut rien entendre à une transition qui l’écarterait des futures décisions, non il veut aller aux élections présidentielles afin d’avoir un fantoche à sa botte qui va lui obéir au doigt et à l’œil. N’est-ce pas là, une autre situation où il prouve qu’il est le détenteur du réel pouvoir ?

    On aura beau rechercher des responsables de l’état de l’Algérie, il n’empêche que le seul et l’unique responsable est l’E.M aidé par un peuple qui a été floué par des promesses et qui ont reconduit un régime depuis maintenant bien plus qu’un demi siècle.

    122
    6
    Anonyme
    10 août 2019 - 13 h 36 min

    A un responsable africain qui tourmentait un diplomate français sur la colonisation,il lui répondit : »pour être colonisé il faut être colonisable ». On nous a arabisé et islamisé pour être les serviteurs des khaliji. Bukhari (52:255) – L’esclave qui reconnait l’islam et continue à servir son maître musulman recevra une double récompense au paradis.

    95
    12
      Frontières fermées
      10 août 2019 - 19 h 49 min

      Les frontières resteront fermées avec le pays de vos amis Marocains du Rif les colons du Sahara occidental.

      16
      16
    Kahina-DZ
    10 août 2019 - 13 h 04 min

    La source de tous nos problèmes s’appelle Abdelaziz Bouteflika.
    Le Bouteflikisme a détruit les fondements de l’Algérie.

    52
    17
      Anonyme
      10 août 2019 - 16 h 31 min

      S’il n’y avait que lui. Moi je vois plus de 10000 Boutefs. Il va falloir en construire des prisons!!!

      30
      4
    SaidZ
    10 août 2019 - 11 h 58 min

    Moi, j’attends de voir boutef à la prison. ils nous ont bien dit qu’il était apte pour un 5e mandat non? ils nous nous ont dit que les « médecins » ont certifié non?
    NB: ça fait maintenant 4 mois qu’il n’est plus président mais son cadre est toujours accroché aux murs des institutions publiques !!!! l’avez-vous remarqué?

    37
    9
    El HIRAK
    10 août 2019 - 11 h 55 min

    Depuis quand les Arabes aiment l’Algérie et son peuple, pour les sacrifices et mourir pour des traîtres ça oui mais pour aider non, laisser nous tranquille, essaient de magouilles avec vos ennemis comme d’habitude

    77
    3
    Salim Samai
    10 août 2019 - 11 h 31 min

    Ce dossier est trop complexe et trop PERSONNIFIÈ pour mon niveau! Mais « Traitre, Felon » et autres INSULTES ne sont ni DEBAT ni FECONDS et ne generent que l´Insulte encore!
    .
    Maintenant une observation de Fellah et d´Homme de Terrain: « Controle de l´ANP sur l´ANP »!
    Quand un Officier/Soldat de l´ANP VOLAIT & BRICOLAIT hors la loi; ses ORGANES de CONTROLE
    le savaient! Ils sont donc aussi COMPLICES! C´est le CHANGEMENT á ORGANISER á l´AVENIR!

    Il en va de meme pour MOI, le Fellah de Bouhmar, le Wali, le Juge, le Militaire Retraité, le President de la Republique ou Salah-Mergaza de Tebessa á Maghnia! Il faut des ORGANISMES de CONTROLE avec des Pouvoirs qui SEVISSENT!

    Je ne joue pas avec mes impots parcequ´HONNETE mais parce que je crains la « Repression/Chatiment » qui est 100000 fois probable!

    18
    6
    Abou Stroff
    10 août 2019 - 11 h 19 min

    je crois que nous n’avons pas à chercher midi à quatorze heures!
    en effet, les émirats (états artificiels créés sur des puits de pétrole ou de gaz pour servir les puissances impérialistes) doivent avoir une feuille et il est tout à fait inutile de disserter sur leurs desseins.
    par contre, si nous acceptons la sentence que: »L’œuf qui a reçu une quantité appropriée de chaleur se transforme en poussin, mais la chaleur ne peut transformer une pierre en poussin, car leurs bases sont différentes », alors il nous faut réorienter nos critiques et nous concentrer sur le fait indéniable que nous sommes manipulables et corvéables à merci parce que nous sommes l’oeuf de la sentence pré-citée.
    en d’autres termes, agissons pour éliminer les alliés indigènes des émirats et ces derniers seront aussi puissants qu’un ver de terre écrasé par un camion de 20 tonnes.

    48
    3
    Anonyme
    10 août 2019 - 11 h 08 min

    Comment se débarrasser du reste de traîtres dont Gaïd Salah qu à laisser Bouteflika ?
    Bouteflika a été le plus grand destructeur de la nation Algérie,il doit être jugé …
    Comment a t il ose vendre notre beau pays à des pays aussi vils qui utilisent la religion pour s accaparer de nos richesses?
    Même nos gazelles( protégées) ont été transférées et font la joie et la fierté de leur parcs animaliers……

    71
    7
    Anonyme
    10 août 2019 - 10 h 20 min

    La fin de cette vermine se saurait tardait. La fin de cet ignorant est pour bientôt et ce tare de Gaid le sait. Il sait que son heure , l heure d être jugé est pour bientôt.
    Les émirats ne le tiennent pas que uniquement par sa corruption mais apparement par des dossiers beaucoup plus graves plus compromettant et il n y a pas de fumée sans feu.
    Le peuple vaincra et l Algérie se relèvera Bi Idni Allah et se débarrassera de cette racaille

    69
    7
      Sid
      10 août 2019 - 13 h 14 min

      Quand on met à la tête de son pays des traîtres, il ne faut pas s étonner de voir les charognard roder autour. Gaid et la bande de généraux qui le soutiennent doivent être écarté ASAP!
      Quand au crapaud du golf, il ne faut pas s’inquiéter , une fois notre pays entre des bonnes mains, en les ecrasera LITTÉRALEMENT !

      69
      5
        Anonyme
        10 août 2019 - 16 h 59 min

        Pour ceux qui n,ont pas compris ,GS, veut a tout prix faire elire une marionnette comme president.pendant 20 ans lui et ses acolytes ont pietine la constitution et aujourd,hui il veut nous croire que lui ,respecte cette constitution.

        69
        4
    ABOU NOUASS
    10 août 2019 - 9 h 40 min

    Avec Ben Bella ce fut l’alliance forcée avec Nacer l’égyptien et De Gaulle
    Avec BOUmediène c’était avec Hafez el Assad le Syrien et la Russie
    Avec Chadli c’était avec tout le monde et personne.
    Avec le Nain Boutef ‘ c’est avec les émiratis et fafa auxquels il a renvoyé l’Ascenseur .

    Gaid salah, inculte et rustre, s’est retrouvé dans le piège de fakhamatou le Nabot comme un rat qui l’a promu au plus haut grade de l’armée et bien engraissé la patte en dollars sonnants et trébuchants.

    Ferré par la fratrie Boutef qui voulait sa revanche contre les caciques de l’état major , il la mis El Gaid dans la mouise jusqu’aux oreilles.

    Maintenant que le pot aux roses est découvert, se sentant fait comme fait comme un débutant, le voilà qui rame à vue et emprisonne à tout va, disant aujourd’hui ce qu’il contredira demain.
    Trop tard El gaid, suis tes frères vers El-harrach.

    Quant aux émiratis et leurs maîtres la donne sera changée incessamment

    Tahya El Djazair .

    72
    11
      MELLO
      10 août 2019 - 11 h 08 min

      Petit correctif :
      Avec Boumediene c’était Hafed el Assad et l’URSS,
      sans oublier tous les pays socialites de l’époque.

      71
      5
    Vroum Vroum 😤..
    10 août 2019 - 9 h 25 min

    Gaid Sallah détruit l’Algérie , il est contre le Peuple , cela n’a que trop duré , il a été avec Bouteflika jusqu’au bout , Complice de Bouteflika jusqu’au , Corrompus comme Bouteflika , à eux deux il ont mené l’Algérie au bord du gouffre , situation bloqué , Gaid Sallah a 82 ans ‘accroché au Pouvoir , par peur de rendre des Comptes , le Faux Député Escrocs Tliba est son protégé , le Duo Gaid Sallah /Bouteflika ont chargé le Traître Saadani de détruire le DRS et son Chef , disloquer les bases de la Sécurité du Pays , pour le mener là où il est , Gaid Sallah doit être entendu par la justice , il est aussi Corompus que son Ami Bouteflika et Said Bouteflika , Mr Gaid Sallah est entrain de détruire l’Algérie , Bouteflika a commencé et Gaid Sallah fini le Travail , il est pas à la hauteur , pour se protéger Gaid Sallah fait venir une Délégation Militaire Étrangère US Otan Sioniste à Alger en plein mouvement Populaire !!!.. la Preuve qu’il vend l’Algérie après l’avoir disloqué , Gaid Sallah doit partir est rendre des Comptes à la Justice , libérer le Commandant de la Wilaya 4 ALN , libérer le Candidat Général Ali Ghediri , libérer le Général Benhadad , arrêter les Poursuites contre le Patriote Général Nezzar…ect.. Ce Gaid Sallah après avec la complicité de Bouteflika , disloqué le DRS qui leur tenait Tête , et c’est le Voleur Saadani de Neuilly-sur-Seine ex Secrétaire général du FLN qui fut chargé du travail de sallir le Général Toufic et ainsi disloquer le Service DRS , ..plus d’obstacle à leur travail de réduire l’Algérie à ce point , Le Mouvement Populaire à empêcher le Cinquième Mandat puis la Chute de Bouteflika ami De Gaid Sallah et Complice , ..Gaid Sallah pour sauver sa Tête, à trahis Bouteflika en émettant l’article de sa destitution…Mais il reste Gaid Sallah qui devra aller devant le Juge à la suite de Bouteflika …Gaid Sallah fini le Travail destructeur de Bouteflika… Le Mouvement Populaire le fera fuir et quittera l’Algérie .. Lui et Bouteflika nous ont trompé , vendus l’Algérie , trahis la confiance du Peuple . .Notre ANP est otage de Gaid Sallah qui utilise le poste de Chef d’État Major pour sauver sa Tète au point de Trahir son Ami Bouteflika au point de le destituer et ainsi prendre sa place par la ruse . .Tliba est le protégé de Caïd Sallah , Saadani est le protégé de Caïd Sallah , tous des Corompus , pourris , qui ont ruiné l’Algérie et continus de nous narguer . .

    75
    16
    Anonyme
    10 août 2019 - 9 h 08 min

    Gaid SALAH a demandé le soutien des Emirats de MBZ et de l’Arabie de MBS pays connus pour leur amitié avec Israël et les USA de TRUMP qui les tient en laisse comme des petits caniches de salon.

    Depuis que ces 2 pays artificiels créés de toute pièce par la Grande Bretagne sont en crise avec le Qatar et le Makhzen, Gaid SALAH est parti demander leur soutien en particulier pour neutraliser le Hirak mais aussi pour trouver un moyen de neutraliser les 2 satellites espions français commandés par le Makhzen.

    Quand on connaît la mentalité moyenâgeuse des ces bédouins du désert, on se dit que le pire attend notre pays si cet écervelé de Gaid SALAH reste aux commandes.

    72
    9
    Anonyme
    10 août 2019 - 9 h 04 min

    Les arabes disent le retour à la source est une vertu… Afin de se libérer de l’ingérence arabe en particulier égyptienne , émirati et saoudienne. Il faut revenir à la source de l’Algérie

    74
    3
    Insultes aux sacrifices de nos chouhada
    10 août 2019 - 8 h 38 min

    Le peuple algérien n’oubliera jamais les propos du Cheikh Sultan Mohamed Alqassimi gouverneur de l’Emirat de Sharjah qui a déclaré au salon du livre de Londres que c’était le général De Gaulle qui a donné l’indépendance a l’Algérie pour faire plaisir a l’Egypte.

    Après cette déclaration il a pris l’avion pour le Maroc où il possède des investissements même dans les villes occupées du Sahara occidental.

    Ni Bouteflika ni son protégé ministre des affaires étrangères Abdelkader Messahel n’ont oser répondre par la convocation de l’ambassadeur des Emirats Arabes Unis.
    Merci a AP qui a été le seul journal a lui répondre.

    72
    8
    El Vérité
    10 août 2019 - 8 h 11 min

    C’est aux pays des orphelins qu’on apprend a coupé les cheveux,sinon comment des pingouins d’Arabie nous dictent nos lois et devoirs,Bouteflika et son clan d’Oujda ont détruit l’Algérie et l’ont regressée au dernier rang mondiale,comme preuve le jour ou il s’est fait viré,il a signer sa démission habillé avec le symbole Marocain; le Djallaba,juste pour dire aux Algériens; je vous ai eux;un traitre reste un traitre et c’est dans ses gènes il ne pourra se comporter autrement

    69
    5
      Selecto
      10 août 2019 - 8 h 52 min

      Sur son lit de mort Ben Bella a déclaré qu’il était d’origine marocaine, Bouteflika ses ministres et hauts fonctionnaires naturalisés le feront aussi.
      Tant que ces … respirent encore la patrie sera en danger !

      69
      11
        Momoh
        10 août 2019 - 10 h 27 min

        La djellaba n’est pas un symbole marocain mais maghrébin, apprend ton histoire au lieu de la bradé aux voisins. Et après on s’étonne qu’ils s’accaparent tout notre patrimoine culturel.

        28
        14
          Anonyme
          10 août 2019 - 13 h 01 min

          Chacun a sa propre Jalabba.
          Nous avons notre propre Djellaba Algérienne qui ne ressemble pas à celle des autres.
          La jallaba Algérienne est plus belle.

          73
          6
      Anonyme
      10 août 2019 - 9 h 24 min

      Djellaba symbole marocain?? Rak ghalett hbibi. On porte ça aussi en Algérie depuis la nuit des temps. Les algeriens ont arrêté de la porter en adoptant les kamis d’arabie (beaucoup plus laids) alors que les marocains continuent de la porter en la « modernisant ». On en trouve de très belles encore à Tlemcen ou à Oran fabriquées localement

      34
      12
        WIFAK
        10 août 2019 - 10 h 08 min

        Désolé l’ami c’est le BERNOUS, qui a combattu l’ennemi,j’ignore jusqu’a aujourd’hui que le Djalleba est d’origine Algérienne,au pays des Bouteflika la copie est devenue l’originale,et l’original devenue une fausse copie,chaqu’un vois le soleil à sa porte,donnez moi le nom d’un dirigeant du clan d’Oujda et environ qui est honnète;lorsque le BERNOUS gouverné le pays souffre mais la tète en haut,une corruption limité et le hogra encore moins,mais depuis que le Djalleba appris les commandes,tète en bas et ont porte plus de pantalons c’est nos femmes qui le portent

        24
        6
          Anonyme
          10 août 2019 - 12 h 11 min

          @Wifak l’un n’empêche pas l’autre. Je n’ai pas parlé du burnous qu’on met par dessus. Le burnous est bien sûr le vêtement berbère par excellence porté au Maroc et en Algérie (et aussi chez les berbères tunisiens). Dans les 2 cas c’est des vêtements communs aux trois pays avec des variantes et des noms parfois différents en berbère et en arabe (Tadjellabit Takebbut, Kechabia etc..)

          12
          14
        Chelieth
        10 août 2019 - 15 h 04 min

        Error my friend. Elquachabia et le burnous sont deux choses differentes. L’une est fermee l’autre ne l’est pas. Parce qu’il est plus facile de jeter ses pans sur les epaules en pleine galopade, le burnous etait un vetement de guerre par excellence. Compare a la quachabia, on peut aussi s’en debarasser beaucoup plus facilement pour retrouver une liberte de mouvement necessaire dans des situations hostiles.

        8
        2
    Brahms
    10 août 2019 - 8 h 05 min

    Bouteflika n’a rien apporté de bon au peuple algérien. Avec sa venue, il a juste caché le financement des islamistes radicaux par les pays du Golfe (émiratis) et ce, au moment de la 1ère guerre du Golfe afin de faire diversion donnant plus de 250 000 morts et des milliers de blessés graves et de disparus. Ces pays du Golfe ne sont que des corbeaux de malheurs pour les algériens. On ne vit d’ailleurs pas dans le même environnement qu’eux donc ce n’est pas la peine de les suivre ou de copier sur eux. Ces pays du Golfe sont acoquinés aux empires Anglais et Américains et ne cherchent que le contrôle des richesses, du cash – flow sous couvert de religion, de voyages à la Mecque et de produits dérivés (babioles de Chine).

    70
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.