Interdiction de l’université d’été du RAJ : Aït Larbi dénonce une «dictature»

Aït Larbi opposition
Mokrane Aït Larbi en compagnie de Djamila Bouhired. PPAgency

Par Mounir Serraï L’université d’été du Rassemblement action jeunesse (RAJ), qui devait commencer ses travaux ce 28 août avec un riche programme, a été interdite par la wilaya de Béjaïa. Cette interdiction a été vivement dénoncée par Hakim Addad, membre actif de cette association dont il était président auparavant.

Sur son mur Facebook, il condamne «vivement, vigoureusement, avec rage et fermeté cette inique décision». «La solidarité étant aussi par l’action, soyons à l’écoute du RAJ pour répondre à d’éventuelles actions à mener. Pacifiquement, cela s’entend», souligne-t-il, rappelant que «d’autres dirigeants, bien plus gradés et ‘’puissants’’ se sont essayés par le passé au jeu de l’intimidation, de l’interdiction et autre, ils se sont cassé les dents et ne sont plus là. Nous, si.»

D’autres figures militantes pour les droits de l’Homme ont également dénoncé cette interdiction. C’est le cas de l’avocat et militant des droits de l’Homme Mokrane Aït Larbi qui rappelle que «les réunions pacifiques sont garanties à la fois par la Constitution, que le pouvoir «respecte» dans le discours, et par les conventions internationales ratifiées par l’Algérie. Aucun responsable n’a donc le droit d’interdire une réunion pacifique.»

«Tout en dénonçant cette décision arbitraire qui porte atteinte aux libertés publiques et aux droits de l’Homme, je demande aux autorités publiques de respecter les lois et les engagements internationaux. Je considère, par ailleurs, cet acte comme une provocation à la révolution pacifique. Cette décision est une frappe de la contrerévolution, affirme Me Aït Larbi.

Selon lui, «parce que l’organisation de réunions et de rassemblements fait partie des droits fondamentaux inaliénables en toutes circonstances, j’exprime ma solidarité avec l’association RAJ». «Nous devons nous mobiliser pour imposer le respect de nos droits et de nos libertés», conclut-il.

RAJ appelle à un rassemblement ce mercredi à Béjaïa 

Le Rassemblement action jeunesse (RAJ) appelle à un rassemblement ce mercredi suite à l’interdiction de la wilaya de Béjaïa de la tenue de son université d’été prévue du 28 au 30 août à Béjaïa.

Le RAJ invite «l’ensemble des acteurs sociaux, politiques et syndicaux, militants et citoyens à la solidarité et à la mobilisation, en participant au rassemblement, avec prise de parole, à la place de la Liberté d’expression Saïd-Mekbel, à Béjaïa, à 18 h».

Ce rassemblement vise ainsi, affirme Abdelouahab Fersaoui, à «défendre les libertés individuelles et collectives, le changement pacifique et radical du système et l’instauration d’une nouvelle République basée sur la démocratie, la justice sociale, les libertés individuelles et collectives, l’égalité et la pluralité».

M. S.

Comment (32)

    Anonyme
    28 août 2019 - 22 h 26 min

    Elephant Man
    28 août 2019 – 10 h 08 min
    Les ennemis de l’Algérie sont des gens qui passent leur temps à déconsidérer tout citoyen, ou tout parti politique, ou toute association en les assimilant à des hommes politiques étrangers ou à des mouvements politiques sensés être anti algériens. Ceci afin de les discréditer et d’éviter ainsi de diffuser leurs propositions en faveur de l’évolution de notre pays.
    Etes-vous habilitée à délivrer un certificat de patriotisme à tout individu ou parti politique qui prônent telles ou telles propositions? Si oui, dites-nous ce que vous avez fait pour notre pays et qui vous en donne le droit.
    Dans la description que vous faites du RAJ, vous n’apportez aucune preuve de ce que vous affirmez, sinon des racontars et ragots de bas étage qui circulent sur la toile. Et même, si certaines idées de ce mouvement de jeunes algériens vous choquent pourquoi ne pas nous faire part de vos arguments? Peut-être n’en n’avez-vous pas ? Dans ce cas on peut comprendre votre hargne vis-à-vis de ce mouvement qui, somme toute, n’a jamais tué personne ni cacher des millions de $ à l’étranger.
    Au contraire, si l’on en croit ceux qui militent dans ce mouvement, le RAJ est une association socioculturelle qui a comme principal objectif la sensibilisation et la mobilisation des jeunes aux problèmes sociaux, ainsi que la promotion de toute activité culturelle et des droits de l’homme. N’est-ce pas une noble intention ?
    Da plus, le RAJ se donne pour mission de regrouper et de permettre l’expression de ces jeunes Algériennes et jeunes Algériens qui refusent la fatalité du chômage, du désœuvrement qui engendrent pour beaucoup d’entre eux le désespoir et l’exclusion. Est-ce là un programme foncièrement anti algérien que de vouloir donner de la dignité et de l’espoir à la jeunesse de ce pays? En quoi ce mouvement qui essaie de motiver notre jeunesse, c’est-à-dire plus de la moitié de la population algérienne, afin qu’elle contribue au développement civique de notre pays soit selon vous un ennemi de l’Algérie ?
    Ce pouvoir qui a pu gouverner à sa guise (et que vous semblez soutenir) n’est-il pas le responsable de la situation alarmante dans lequel se trouve notre Algérie ? Et voyez vous, vous qui faites en toutes circonstances références au sionisme français ou autre, le sionisme international n’a pas eu à intervenir car nous avions les dirigeants adéquats pour mener notre pays à la faillite. Et, en plus, ils l’ont fait en volant des milliards de $. Ce sont eux les véritables escrocs, pas le RAJ.
    Votre commentaire dénie aux citoyennes et citoyens de ce pays de mettre un point final à l’état de dépendance économique et morale dans lequel on les tenait depuis 57 ans. Et le chemin passe par notre jeunesse qui croit en une démocratie qu’ils vont inventer. Aujourd’hui ou plus tard, peu importe, l’idée est semée…
    Enfin, pour vous, il semble qu’un franco algérien n’a pas la légitimité pour agir pour le bien du pays de ses ancêtres. Et pourtant ces gens qui sont de deux cultures et fortement diplômés n’en sont pas moins de dignes représentant de notre pays, ici et à l’étranger. Le fait qu’ils mettent leur compétence et/ou leur conviction à la disposition de notre pays exprime un indiscutable patriotisme. Alors que certains de nos compatriotes se complaisent dans la négation de tout ce qui pourrait lui ouvrir un avenir prometteur.
    Prôner l’interdiction du RAJ, comme vous suggérez, montre le peu de cas que vous faites de la soif de liberté et d’espoir de notre jeunesse.

    19
    7
      Anonyme
      29 août 2019 - 19 h 12 min

      Dommage que vous ne parlez de l’envahissement du pays par des clandestins, utilisé comme moyen pour effacer l’identité de l’Algérie. Quelle est la position du RAJ sur cette question ? On a l’impression que vous tentez de faire une diversion en prenant les gens pour des idiots.

      4
      9
        Anonyme
        30 août 2019 - 22 h 09 min

        Vous avez mal lu ce commentaire qui était adressé à Elephant Man.
        Je n’ai pas commenté les prises de position de RAJ sur l’immigration ou tous autres sujets. Ce n’était pas le but de mon commentaire. Je suis contre le fait qu’on demande l’interdiction d’un mouvement politique ou associatif sous prétexte qu’il prône des idées qu’on ne partage pas.
        J’ignore la position du RAJ concernant l’immigration clandestine dans notre pays.
        Je ne vois pas en quoi je fais une diversion en expliquant, avec respect vis à vis d’Elephant Man, ce que je pense et crois être raisonnable. Et je ne pense pas avoir considéré comme idiot ou idiote tout lecteur et toute lectrice qui a bien voulu prendre connaissance de mon humble opinion.
        Quant à l’identité algérienne, 130 ans de colonisation française et quelques siècles de colonisation arabe puis turque, ont-elles effacé cette identité à ce jour?
        Notre identité est la résultante de cette longue histoire que continue d’écrire à ce jour la courageuse jeunesse de ce pays en se levant pour faire émerger cette société civile dont ma génération de 1962 a été privée.

        2
        1
          Anonyme
          31 août 2019 - 11 h 26 min

          D’abord merci pour votre commentaire. Je ne suis pas pour l’interdictions de l’expression des associations, bien au contraire. Mais lorsqu’une association telle que le RAJ encourage l’envahissement de notre pays par des clandestins qui forcent massivement nos frontières au mépris des lois, je ne suis pas d’accord. Il suffit de voir par qui est financé ce RAJ, l’objets des séminaires qu’il a organisés sur la question de la migration clandestine, quel est le pédigré du responsable de ce RAJ pour vite comprendre que les choses ne sont pas nettes. Quand à justifier notre envahissement par des clandestins en invoquant les invasions sanglantes précédant avant 1962, cette justification est plus que décevante, les époques et les enjeux n’étant pas les mêmes. Justement nous en avons marre de la violence. L’introduction (organisée ?) massive illégale d’une population prolifique dans le pays ne peut conduire au final qu’à la violence et/ou à l’effacement de notre identité, et c’est ce qu’il faut prévenir.

          2
          2
    Cheval de Troie
    28 août 2019 - 21 h 43 min

    L’envahissement de l’Algérie par les clandestins sera fatal au pays, ceci est programmé. Le RAJ semble être un des instruments pour réaliser ce funeste projet.

    9
    22
      anonyme
      29 août 2019 - 6 h 26 min

      C’est exact. Ce raj ne semble pas seulement faire marcher le projet de l’envahissement de l’Algérie par ces clandestins mais ce raj tente pas tous ses moyens pour détruire l’Algérie par ces envahisseurs. Nous espérons que seul le peuple prenne conscience de la dangerosité de ces migrants ravageurs et les chasse sans hésitation.

      10
      22
    Rais
    28 août 2019 - 18 h 23 min

    Mais qui est cet person Ait Labri?

    5
    21
      azul
      28 août 2019 - 18 h 48 min

      c est lElephant Man

      11
      7
      Abdelghani
      30 août 2019 - 20 h 38 min

      @ Rais
      28 août 2019 – 18 h 23 min
      « Mais qui est cet person Ait Labri? »
      On n’a pas compris de qui vous parlez, essayez d’apprendre à écrire avant de vous lancez dans des insultes qui ne sont que votre reflet de votre personne.

    Lghoul
    28 août 2019 - 16 h 06 min

    Pendant que gaid salah donne des ordres pour interdire toute rencontre ou discussion, il nous demande de courrir comme le vent vers des elections qui ont ni queue et ni tete ! Quelle illogisme venant de quelqu’un qui est a la tete de l’institution la plus organisée du pays. Il faut mériter et l’ANP et le peuple ! Mais ce dernier ne voudrait plus etre gouverné par la médiocrité et les anaplhabetes; horreur qui a commencé massivement depuis 1999.

    16
    6
    yacine
    28 août 2019 - 13 h 38 min

    On se battera pour la liberte d’expression meme pour des partis avec lesquels nous ne sommes d’accord sur rien du tout !
    Democratie veut dire , liberte d’opinion , de reunion et d’expression .
    Ne pas accepter ces principes est de la DICTATURE pure et simple et nous la
    combatterons jusqu’a notre dernier souffle .
    De toutes les facons , nous avons le temps et la revolution va continuer jusqu’a la victoire finale . Democratie reelle et etat de droit sont nos objectifs.
    L’algerie appartient au peuple et non aux …s des generaux corrompus et de leurs affides !

    17
    8
    Le Citadain
    28 août 2019 - 13 h 05 min

    Le Général à la trouillle le peuple Soudanais à gagné et les généraux ont perdu, tôt ou tard les civiles vont prendre le pouvoir et toutes les personnes qui ont commis des injustices vont être condamné

    21
    12
      Elephant Man
      28 août 2019 - 20 h 01 min

      @Le Citadin
      Quelle naïveté, avant de crier victoire soudanaise renseignez-vous une transition de 39 mois !!!
      Un « conseil souverain » composé de 11 membres 6 civils et 5 militaires …Pompeo a promis qu’il soutiendrait ce gouvernement de transition……
      Élections prévues en 2022, ce conseil souverain sera d’abord dirigé par un général pendant 21 mois ensuite les 18 mois restants par un civil.
      Je réitère il ne faut jamais regarder ni à droite ni à gauche mais tracer son propre chemin.
      Quant à ce RAJ il doit être interdit au même titre que le MAK FIS et cie….PAS DE SIONISTES en Algérie.

      7
      19
    anonyme
    28 août 2019 - 11 h 50 min

    Ce raj n’est vraiment d’aucune utilité en Algérie, ce rassemblement est anti algérien, ses membres utilisent inconsciemment tout ce qui peut nuire à l’Algérie juste pour ressembler à des européens gauchistes qui sont responsables du remplacement de populations et de la destruction de l’Europe. raj est pro invasion de l’Algérie par les nombreux peuples subsahariens, raj est donc considéré un ennemi de l’Algérie.

    C’est qui cette université d’été ???, ça n’a pas de sens ???.

    12
    40
    RAJ ennemi de l'Algerie
    28 août 2019 - 11 h 25 min

    Ce minus de raj, le FIS et les islamistes n’ont aucune place en Algérie.
    RAJ doit disparaître, il ne sert qu’à détruire.

    12
    35
    Interdiction du RAJ en Algérie
    28 août 2019 - 11 h 20 min

    On en a assez de la traîtrise, ce raj est visiblement aux services des ennemis contre l’Algerie, ces membres du raj voulaient à tout prix nous coller la délinquance africaine et leur démographie,.
    Algérie aux algériens patriotes ni raj ni migrants subsahariens. Nous mêmes on ne s’en sort pas dans les circonstances actuelles de notre pays…

    15
    42
      Anonyme
      28 août 2019 - 18 h 00 min

      Vous avez bien été formé par Elephant Man!! La même propagande!! Il manque un peu le mot sioniste pour ressembler au maître!!!

      28
      14
        Le sioniste c'est vous même
        28 août 2019 - 19 h 30 min

        Raj est à effacer du pays, les traitres sont priés de deguerpir, raj idem

        9
        17
    Elephant Man
    28 août 2019 - 10 h 08 min

    Ce RAJ doit être interdit, au même titre que le MAK FIS et cie, au vu de son anitpatriotisme avéré et ses accointances sionistes manifestes.
    Il est pro invasion migrants subsahariens et cie à la BHL sioniste.
    Il est issu du FFS, faisait parti du CNDC commission nationale pour la démocratie et le changement, a milité pour le printemps arabe en Algérie en 2011 lorsque celui-ci est arrivé en Égypte Tunisie Libye …
    Comment peut-on accorder le moindre crédit à ce RAJ une imposture totale et ennemi de l’Algérie.
    Et enfin pour reprendre @Question 02/08 ce RAJ refuse d’apporter son soutien au peuple Sahraoui « ÉTONNANT NON ? ».
    Pour reprendre @Hunter Algérien 03/08 : « ce RAJ escroquerie totale…a été créé par un franco-algérien membre de SOS Racisme → gauche française et BHL ……ce RAJ qui n’est autre qu’une extension du sionisme français en Algérie…que ce RAJ au début des manifestations a appelé les manifestants à prendre les armes… ».

    33
    66
      azul
      28 août 2019 - 11 h 11 min

      @l éléphant
      comment croirait-on à tes mensonges
      mokrane ait larbi est issu du rcd pas du ffs
      c’est para-port à des ignorants somme toi
      que les algériens qui méritent vraiment la democratie
      n arrivent plus à leurs satisfactions.

      33
      12
      Anonyme
      28 août 2019 - 12 h 03 min

      On est pas encore sorti de « l’atteinte à la sûreté de l’état »
      « Intelligence avec l’ennemi » etc… Un commentaire qui sent bien les années 70 et 80. Un vrai voyage dans le temps!!

      33
      14
        Anonyme
        29 août 2019 - 15 h 40 min

        Il faut que ce raj comprenne qu’il n’est pas désiré en Algérie tout comme les fanatiques islamistes et les migrants subsahariens, ce monde nuisible, indésirable doit absolument quitter notre pays.

        3
        4
      Elephant Man
      28 août 2019 - 13 h 41 min

      @Azul et @Anonyme 12h03
      LA RÉALITÉ DES FAITS.
      Il n’y a que la vérité qui blesse.
      Continuez à vivre dans votre monde VIRTUEL de oui oui..
      Be seeing you 😉

      12
      38
        azul
        28 août 2019 - 14 h 32 min

        @l elephant
        Les gens nous enseignent toujours la démocratie mais les gens qui nous enseignent la démocratie ne veulent pas l’apprendre eux-mêmes.

        11
        9
      Anonyme
      28 août 2019 - 15 h 51 min

      Le RAJ anti-patriotique, accointances sionistes!! manifestes!! Pro-invasions à la BHL, pour le printemps arabe, imposture totale et ennemi de l’Algérie, escroquerie totale, extension du sionisme en Algérie etc….!!! A ce stade de délire on est plus proche des neuroleptiques que du débat…

      23
      9
      SoyonsLogiques
      28 août 2019 - 16 h 34 min

      En democratie,on n’interdit pas (C’est de la pure lacheté),on contre un parti par des idées et non par la force.
      Je ne connais ce RAJ.Par contre je connais bien le FIS et le MAK qui n’ont aucun projet positif pour notre pays tout comme d’ailleurs Le MSP et Djaballah.
      Et pourtant ces partis existent et sont actifs.Legalement et démocratiquement ,on ne peut les interdire.Si on n’est pas d’accord avec leurs idées ,ils faut les combattre et eventuellement les affaiblir non par la force mais par d’autres idées,d’autres arguments.
      Celui qui veut les interdire ou empêcher leurs activités n’est pas mieux qu’eux,mais `peur d’eux,donc il tient au pouvoir par la force.C’est tout simplement de la dictature qui tentera à tout prix la regeneration d’une autre bande pire que la premiere.L’avenir nous le dira

      14
      6
    Amar
    28 août 2019 - 9 h 49 min

    CES TRAITRES PEUVENT ORGANISER LEUR RENCONTRE A PARIS.

    24
    44
      Lghoul
      28 août 2019 - 16 h 40 min

      Comme la fameuse rencontre de gaid salah avec boutef, son ex chef et des minsitres de la RADP, a val de grace, un hopital militaire francais ou meme les robinets ont des oreilles. a moins qu’ils soient tous sur la meme longeur d’onde…

      17
      12
      azul
      28 août 2019 - 18 h 52 min

      L’insulte est l’arme du faible.

      11
      4
    ABOU NOUASS
    28 août 2019 - 7 h 47 min

    Le Grand Sachem dit non !

    Ce chef sans tête , s’entête vraiment et l’on voit mainenant jusqu’où se situe son niveau intellectuel.
    Effronté , il interdit à tours de bras tout ce qui lui semble gênant, mais tout en piètinant les doits et les devoirs supposés étalés manifestement dans sa fameuse constitution de pacotille.

    On est devant une situation kafkaienne dont il ne se rend même pas compte tellement ses discours et ses
    menaces sont d’une platitude à en rire.

    Cette caste de militaires engoncés dans leur uniforme qui sont constamment sur leur garde ne se rendent pas compte que le Monde entier les observe et remarque le caractère irrévérencieux et désinvolte affiché envers ce peuple pacifiste .

    Les enturbannés du moyen orient doivent se frotter les mains, admiratifs de leur protégé Sergent Garcia outrecuidant comme l’ont été tous ceux qui se sont soumis à eux (Fafa et Moyen orientaux).

    Ce qu’ils ignorent , par contre, c’est que notre valeureuse jeunesse , avide de liberté et de reconquête de ce beau pays, réussira , à chasser tous ces vassaux ignobles sans honneur ni dignité dans les semaines à venir.
    Quand un peuple se met debout d’une seule voix , nul ne peut se mettre sur son chemin.

    Quant aux menaces verbales, c’est anxiogène un peu, mais c’est aussi endémique dans les casernes .

    Vive l’Algérie des Hommes Libres.
    Gloire à notre jeunesse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    31
    18
    Zaatar
    28 août 2019 - 7 h 18 min

    La dictature ne date pas d’aujourd’hui nous la vivons depuis juillet 62… elle se déguise, se transforme ou se travestie pour mieux te manger mon enfant…

    35
    20
      azul
      28 août 2019 - 11 h 24 min

      Ne te réjouis pas de la réussite d’un voleur, sa chute n’attendra pas sa mort.

      12
      6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.