RCD : «L’agenda antinational confié à Gaïd-Salah pour son exécution se dévoile un peu plus»

RCD Belabbas Tabbou
Mohcine Belabbas, président du RCD. PPAgency

Le RCD a estimé, dans un communiqué rendu public ce jeudi, que «l’agenda antinational confié à Gaïd-Salah pour son exécution se dévoile un peu plus». «Il s’agit ni plus ni moins que de faire taire tous les opposants à un simulacre de transfert de pouvoir par une présidentielle voulue sur mesure par ses parrains de l’ombre à l’intérieur comme à l’extérieur du pays», accuse le parti de Mohcine Belabbas, suite à l’emprisonnement de Karim Tabou, coordinateur national de l’UDS, «après son enlèvement par des barbouzes en son domicile» et son Placement sous mandat de dépôt au motif de l’atteinte au moral de l’armée».

Le RCD dit demeurer convaincu qu’«aucune solution qui consiste à résoudre la crise du système ne peut être imposée au peuple algérien mobilisé». «Par contre, note-t-il, cette feuille de route qui met en branle la répression et la division du peuple algérien risque de porter atteinte à l’unité du peuple algérien, ses promoteurs porteront l’entière responsabilité».

Le RCD met en garde contre la «poursuite de telles dérives» et appelle les Algériennes et les Algériens «à la vigilance et la poursuite de la mobilisation pacifique» et réitère son appel à la libération des tous les détenus d’opinion «tout en restant convaincu qu’une solution démocratique et pacifique est toujours à la portée de tous les acteurs politiques soucieux du devenir du pays et de la nation».

M. K.

 

Comment (8)

    Lghoul
    13 septembre 2019 - 12 h 44 min

    L’agenda de GS est dicté par deux choses: 1/ La protection de sa famille et 2/ La protection des interets des chameliers du moyen orient auxquels ils est lié depuis belle lurrette.

    21
    7
    Dégage Juda
    13 septembre 2019 - 9 h 03 min

    Il prend son cas pour une généralité.
    Il accuse les autres de ce qu’il est et de ce qu’il a fait et continue à faire à l’Algérie et aux peuple algériens.
    Il conspire avec les pays étranger notamment le maroc contre l’Algérie et les algériens .

    37
    50
    ABOU NOUASS
    13 septembre 2019 - 8 h 45 min

    Laissons le aboyer, mordre et baver des lèvres .
    Il rêve du pouvoir, il rage contre tout opposant, et il finira , avec la détermination de cette jeunesse, à perdre les pédales et se faire hara-kiri .

    Évitons d’entrer dans son jeu, un jour ou l’autre ses pairs vont le lâcher car l’Etat Major est paraît-il divisé ces dernières semaines.

    Nous aurons la peau de ce sanglier blessé car ses rêves ne sont que le fruit de son imagination.

    41
    12
    Anonyme
    13 septembre 2019 - 7 h 53 min

    C’est clair,Gaïd Salah est missionné pour maintenir le régime mafieux et corrompu tel qu’il sévit dans notre pays depuis 1962.La liberté et la démocratie font peur à tous ces dictateurs repus de la mamelle de la rente qu’ils se partagent.Ils croient que la répression fera plier la volonté du peuple qui a décidé de mettre fin à leur méfaits.

    31
    9
    AIT HAMOUDI DJAMEL
    12 septembre 2019 - 21 h 47 min

    Si les militaires sont de vrais patriotes aux services de la nation, il est temps de relevé GS et EM de tout commandement pour atteinte a la sécurité de la souveraineté nationale.
    Comment demain ils oseront expliquer leur inaction, leur passivité a l’implication de l’armée dans les affaires civiles.
    Nous les traiterons comme c »est Harkis, qui au non de la loi française, qui spolié les droits des autochtones, ont fait la guerres contre leur semblable, leur famille pour rester fidèle a la l’oppresseur de tout un peuple. Car c’est ceux qu’est l’armée algérienne avec GS et l’EM, aux services de l’Arabie Saoudite qui refuse de nous voir vivre mieux nous et nos enfants il ne vous êtes plus qu’à déserté ou reprenendre le commandement.
    Karim Tabou et la preuve que vous êtes nuisibles a notre avenir. Vous êtes devenus des SS, fidèle au méthode de la gestapo. Hitler et sa machine de guerre a perdu devant les pays libre et démocratique, vous perdrez devant de le peuple Algérien qui est déjà libre et démocratique dans ses actes. Demain nous vous pourchasserons pour vos actes de trahison et d’atteinte aux droits de l’homme. Et vous pouvez toujours vous rendre en Arabie Saoudite ou aux Emirats, vos maîtres ne pourrons pas vous protéger.

    60
    10
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 21 h 14 min

    il faut empêcher ce vote par tout les moyens dans ces conditions !! l’armée n’est pas ce chef d’état-major que je n’ose même pas nommer .si non ce pays est parti pour un siècle de dictature en plus imbécile et inculte

    34
    10
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 19 h 56 min

    Le peuple Algerien est decide a ne pas baisser les bras jusqu au depart de gres ou de force de toute cette bande de malfaiteurs corrompus jusqu a la moelle et deboulonner ce systeme politique pourri…

    29
    7
    Mounir Sari
    12 septembre 2019 - 18 h 07 min

    Même du temps de Bouteflika on n’a pas connu une dictature pareille.On devrait décerner un prix Nobel de la dictature au nouveau Sissi Algérien Gaid Salah!!!!

    52
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.