Un jeune manifestant en possession d’un emblème amazigh sera présenté devant le procureur dimanche

détenus Loudahi
Lors d'un rassemblement devant la Cour du Ruisseau pour la libération des détenus d'opinion. PPAgency

Par Mounir Serraï L’un des jeunes manifestants interpellés hier vendredi à Réghaïa est maintenu en garde à vue. Djilali Loudahi sera présenté devant le procureur demain dimanche. Il a été interpellé lors d’un contrôle au niveau du barrage filtrant installé par la gendarmerie à Réghaïa avec deux autres membres de sa famille. Les deux autres ont été relâchés. Quant à lui, on lui reproche sa possession d’un emblème amazigh.

Il est à rappeler qu’en ce 38e vendredi de manifestation, les services de la gendarmerie ont interpellé plusieurs manifestants à l’entrée est d’Alger avant qu’ils ne soient relâchés en fin de journée. Les services de sécurité ont renforcé les contrôles dans les barrages filtrants, installés au niveau de tous les axes routiers menant à la capitale, traquant les manifestants, notamment ceux qui porteraient l’étendard amazigh dans leurs sacs.

Pourtant, aucun texte de loi n’interdit d’avoir cet étendard. La preuve en est les dizaines de verdicts prononcés par des tribunaux, notamment à Annaba, Oran, Chlef et Constantine, les juges ayant acquitté les mis en cause et restitué leurs étendards.

M. S.

Comment (4)

    Vert Blanc Rouge
    9 novembre 2019 - 21 h 55 min

    @Mounir Serraï
    Pourtant, aucun texte de loi n’interdit d’avoir cet étendard.

    Je vais vous dire pourquoi aucun texte de loi n’interdit d’avoir cet étendard.
    Parce que personne n’aurait pensé qu’un jour on hisserait un autre emblème autre que le vert blanc rouge jusqu’aux kabyles même
    Pigé?

    2
    61
    Bibi
    9 novembre 2019 - 10 h 02 min

    A force de réprimer et d’humilier les porteurs de cet emblème, que cherche ce pouvoir ?
    La Kabylie jusqu’à preuve du contraire est une région d’Algérie, le pouvoir depuis des lustres n’a cessé de la présenter aux autres Algériens comme une région séparatiste pour justifier toute la Hogra qui est leur mode de gouvernance.
    En mettant en avant toujours cette région et en humiliant et en faisant de cette population des sous hommes, il ne fait que donner aux autres un signal et un avertissement, pour qu’ils restent tranquille et les laisse piller tranquillement ce qu’il reste.
    Toutes les régions d’Algérie sont importantes et sont une force pour notre pays pour essayer de reconstruire. L’ostracisme, le racisme de cette junte, me rappelle un triste précédent dans l’histoire. Le Rwanda.

    56
    6
      Anonyme
      9 novembre 2019 - 21 h 49 min

      Bibi
      9 novembre 2019 – 10 h 02 min
      A force de réprimer et d’humilier les porteurs de cet emblème, que cherche ce pouvoir ?
      La Kabylie jusqu’à preuve du contraire est une région d’Algérie

      Si vous vous sentez vraiment Algériens il n’y a qu’un seul drapeau vert blanc rouge
      Vous êtes la seule région qui porte un autre emblème

      3
      59
    Dream
    9 novembre 2019 - 9 h 57 min

    Des barrage et des fouilles on voit ca que ds des pays en guerre franchement de q ‘elle securite et democratie parle le gros la .le pays est devenu une prison a ciel ouvert pire ke la chine rien ne bouge. Des jeunes et moins jeunes innocent en prison ya de koi q’en est les derniers au monde ds tous les domains, on vit ds le minimum et selon leur choix et desire a quand la liberte?

    53
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.