Grand meeting ce samedi à Paris pour briser le blocus médiatique sur le Hirak

France meeting
Les voix de millions d'Algériens qui manifestent en Algérie tues en France. D. R.

Par Saïd N. Une quinzaine d’associations et de représentants de partis politiques algériens organisent ce samedi un grand meeting de solidarité avec le peuple algérien qui fait face à une escalade de répression, marquée par la poursuite des arrestations et de la censure qui sévit, notamment, dans les médias publics. Pour la diaspora algérienne, c’est aussi une façon de briser l’omerta instaurée par les médias français sur les événements qui secouent l’Algérie depuis neuf mois.

Annoncé déjà depuis plus d’une semaine, ce meeting sera l’occasion pour les organisateurs de sensibiliser l’opinion internationale sur la gravité de la situation et les périls que porte l’élection présidentielle du 12 décembre prochain. Ces dernières semaines, le pouvoir autoritaire, représenté par le chef d’état-major de l’armée, a décidé d’imposer son agenda électoral en «ordonnant» l’organisation de l’élection présidentielle le 12 décembre prochain. «Son rejet massif comme les deux tentatives précédentes (avril et juillet derniers) fait craindre au pouvoir l’échec de son scénario», lit-on dans une nouvelle déclaration diffusée vendredi.

Les initiateurs préviennent qu’«en s’entêtant dans cette voie, en systématisant la répression – kidnappings, arrestations arbitraires de militants et de manifestants, passages à tabac de manifestants, matraquages médiatiques et campagnes de haine sur les réseaux sociaux, bouclage par la gendarmerie de la capitale, présence policière massive, etc. –, le pouvoir fait courir les plus grands dangers au pays, à sa stabilité et à sa cohésion».

Des partis politiques algériens (RCD, FFS, Jil Jadid et MDS) et français (PS, EELV et NPA), en plus de plusieurs organisations syndicales et de défense des droits de l’Homme connues, ont rejoint le groupe d’associations algériennes de France qui sont à l’origine de cette initiative.

La solidarité s’est aussi élargie à des associations marocaines, tunisiennes, et même turques, et à une pléiade de personnalités historiques (Mohamed Harbi, Saddek Hadjeres…), des intellectuels et écrivains de renommée internationale (Hana Jaber, Abdellatif Laabi, Madjid Benchikh,  Saïd Bouamma, Gilles Manceron…), des artistes (Mohamed Fellag, Ben Mohamed…)

S. N.

Comment (29)

    Yaz
    10 novembre 2019 - 13 h 27 min

    Les médias français parlent rarement de l algerie. Moi je suis né en France. Je sais de quoi je parle. Ils parlent de l algerie uniquement quand c est très important comme à l époque du tremblement de terre. Il y a même un tabou autour de l algerie. Les français ont oublié l Afrique et se tourne de plus en plus vers l Europe ou l Amérique. Je suis désolé de vous l apprendre mais la France se fout de l algerie. Aucun français ne parle arabe ,aucun français ne s intéresse à la culture algérienne. Ils préfèrent s extasier sur la culture japonaise ou mexicaine ou russe. Il y a un fo nd méprisant pour tout le monde arabe et c est pareil dan s toute l Europe. C est pour cela que je conseille aux nords africains de ne pas dépenser un sou pour l Europe. Ni de tourisme ni rien. Travaillez pour votre pays car personne ne nous aime. Triste mais c est la réalité.

    11
    10
      Momo
      10 novembre 2019 - 23 h 30 min

      Ce que tu dis est vrai. Néanmoins je veux te rassurer qu’en ce qui nous concerne, nous avons autant de respect pour la France et les français qu’ils n’en ont pour nous.
      Il faut que vous compreniez une chose, nous ne demandons pas à la France de nous aimer. Tout ce que nous demandons, c’est qu’elle arrête de se mêler de nos affaires.
      Nous ne voulons plus que la France
      supportât la junte militaire pour faire main basse ensuite sur nos richesses naturelles. L’exemple
      du gaz de schiste dans le sud avec Total France en maître d’œuvre est révélateur.
      Par ailleurs, nous ne voulons plus que la France intervienne dans notre politique interne
      par Emiratis interposés.
      Alors rendez nous service. faites les manifestations à notre place. Vous qui ne nous aimez pas sortez en masse et demandez à Macron de lâcher les baskets aux algériens. Sinon, à un moment donné vous devriez accepter de vivre avec les conséquences de votre forfaiture.

      2
      3
    Anonyme
    10 novembre 2019 - 9 h 19 min

    @RBOBA.!! Mordu!! J’ai encore réussi à piéger Elephant Man. Encore une preuve que vous êtes un moucheron de Gaid!! Vous nous bernez avec la non-ingérence en vous faisant passer pour des nationalistes!! Fakou!! Vous avez vendu le pays (au vrai sens du terme) et vous venez accuser les honnêtes algériens qui veulent chasser le niveau 4ème année primaire. En 1957 quand le sénateur Kennedy a soutenu notre révolution, le FLN était ravi de ce soutien (Ben Bella l’a remercié lors de la 1ère visite de l’état algérien en octobre 62). Après 57 le FLN était aussi content quand il a réussi à obtenir le soutien des russes etc… on est donc dans la même situation avec cette seconde révolution. Si un pays se prononce ouvertement contre ce régime, on lui accordera la première visite du futur président démocratiquement élu. Le Hirak a comme soutien toute l’intelligence algérienne, vous ne faites pas le poids. Un seul anti-troll peut neutraliser une centaine de vos trolls analphabètes trilingues. Savez-vous que les services de Gaid n’ont même pas réussi à trouver assez de mains pour occuper les postes du nouveau centre de transmissions et guerre électronique inauguré il y a 1mois?? Ils ont pris des étudiants avec des uniformes pout faire croire que tout était en place !!!! On a dans le Hirak de quoi remplir une centaine de centres et défier les hackers russes ou israéliens. Réveillez-vous cessez de lutter contre votre peuple!!!!

    50
    8
      RBOBA
      10 novembre 2019 - 22 h 48 min

      Anonyme, c’est moi que vous prenez pour Elephant Man ? Mon pauvre ou ma pauvre ! Relisez ce que j’écris et je pourrais en rajouter à la suite du commentaire de Socrate que je partage.

      1
      10
        Anonyme
        11 novembre 2019 - 8 h 23 min

        @RBOBA-ElephantMan votre réponse est dans le même style d’écriture, ce qui confirme ce que j’ai dit. Vous savez, les commentateurs pro-Gaid ne sont pas très nombreux, il est donc facile de les repérer. Chacun a son style. Le votre est inimitable. Les phrases sont très courtes, déstructurées, avec une tendance à citer comme arguments des événements ou faits divers sans lien précis et sans aucune cohérence chronologique ou spatiale. Be seing you comme vous dites !!

    anonyme
    9 novembre 2019 - 22 h 56 min

    Vous avez échoué et maintenant vous faites appel à votre vraie maman pour venir à votre secours

    8
    66
      Anonyme
      10 novembre 2019 - 8 h 18 min

      Échoué ?? Le mouvement est irréversible, vous serez tous balayés. Tu parles comme les harkis en 59-60 qui espéraient encore que les Moudjahids seraient battus. Tu a vu comment ont fini ces harkis en 62…

      43
      4
        Anonyme
        10 novembre 2019 - 12 h 19 min

        @Anonyme
        10 novembre 2019 – 8 h 18 min

        Salut le moudjahid!
        Un vrai moudjahid ne vas pleurer auprès de ces anciens tortionnaires
        C’est bien toi le harki

        8
        37
          Anonyme
          10 novembre 2019 - 15 h 19 min

          @Anonyme 12h19 la 1ère guerre d’Algérie avait ses tortionnaires français mais à présent c’est vous les tortionnaires, vous avez remplacé les français en agissant de la même manière.

          32
          4
          Anonyme
          10 novembre 2019 - 19 h 54 min

          Anonyme
          10 novembre 2019 – 15 h 19 min
          @Anonyme 12h19 la 1ère guerre d’Algérie avait ses tortionnaires français mais à présent c’est vous les tortionnaires, vous avez remplacé les français en agissant de la même manière.

          C’est vous qui êtes allé se plaindre auprès de fafa n’et-ce pas, bande de harkas nouveax

          32
          43
    Anonyme
    9 novembre 2019 - 17 h 55 min

    « Des partis politiques algériens (RCD, FFS, Jil Jadid et MDS) et français (PS, EELV et NPA), en plus de plusieurs organisations syndicales et de défense des droits de l’Homme connues, ont rejoint le groupe d’associations algériennes de France qui sont à l’origine de cette initiative. »

    J’espère qu’il y a rien à voir avec la manifestation organisée par des réprésentants islamiques prochainement, représentants qui ne montreront pas d’être « solidaires » avec le hirak.

    21
    6
      Anonyme
      9 novembre 2019 - 18 h 46 min

      Qui ne manqueront pas et non qui ne montreront pas*.

      1
      7
    Anonyme
    9 novembre 2019 - 12 h 39 min

    Les médias français ne savent plus sur quel pied danser avec les Algériens !!!!
    S ils parlent ils sont insultés ,s ils se taisent ils sont accusés de complicité avec le pouvoir….
    Défendez plutôt la libre expression en Algérie et surtout qu on ferme les chaînes égouts qui déforment la réalité…
    Les médias étrangers sont libres de traiter les sujets pas comme chez nous…
    A nos journalistes de faire la grève…..

    27
    19
      Akli Khekfabe
      9 novembre 2019 - 17 h 59 min

      Il ne faut pas confondre entre information et ingérence
      On leur demande de relater les faits coome ils se presentent et se deroulent. Quand à la liberation de notre presse je pense que si voys suivez les revendications du peuple voys aurez pu remarqué qu’elle est criée à cgaque vendredi. Bonne journée

      53
      7
      Blakel
      10 novembre 2019 - 9 h 21 min

      Je pense que c’est surtout les cachiristes qui crient à l’ingérence, quand le Hirak est médiatisé à l’étranger, car cela les dérange.
      Les autres font la distinction, entre la légitime couverture médiatique, et l’ingérence politique.

      33
      3
    Momo
    9 novembre 2019 - 12 h 01 min

    Il faut que ces manifestations aient lieu devant l’assemblée nationale française, devant le ministère des affaires étrangères, devant l’ambassade des émirats à Paris et devant le siège parisien de Facebook. Ce dernier doit retirer aux Émirats le droit de gérer les comptes des citoyens arabes dans les territoires arabes et partout ailleurs en Occident.
    Nous devons déclarer la guerre à un moment donné à cet état Emirati pour lui enlever à jamais le goût de s’ingérer dans les affaires d’un pays tiers. C’est devenu un vrai cauchemar!

    65
    15
      Anonyme
      9 novembre 2019 - 16 h 17 min

      Et au Quatar,il ne faut pas l oublier!!!!

      42
      8
    Socrate
    9 novembre 2019 - 11 h 42 min

    Pourquoi est-ce encore si important ce que disent ou ne disent pas les médias français ?? La France n’est plus la métropole et l’Algérie est libre et indépendante. Nous ne sommes plus pendant la guerre d’Algérie dans laquelle la diaspora algérienne a joué un grand rôle.L’Algérie vit encore avec 60 ans de retard dans un monde qui va à toute vitesse. Gare à la sortie de route …

    26
    27
      Farida
      9 novembre 2019 - 14 h 46 min

      Tu as oublie qu’on est re-colonise depuis 62.
      La preuve est que tous les ministres habitent en france et se soignent en france.

      26
      11
        azul
        9 novembre 2019 - 19 h 25 min

        @ farida
        c’est nous qui les colonisons ,tout les Algériens sont en France
        cherche un autre pays à critiquer.

        9
        4
        Fennec
        11 novembre 2019 - 0 h 25 min

        Ils construisent une mosquée pour 2 milliards d’euros sans oublier le dessous de table
        Ils viennent tous se soigner en Europe .
        Trouver les l’erreur.

        1
        1
    Lghoul
    9 novembre 2019 - 10 h 47 min

    Quand des brigands, des mercenaires et des corrompus voudraient voler ouvertement le pouvoir en ignorant et meprisant le peuple, ce n’est plus une affaire « algero algerienne » comme ils aiment nous rappeler. C’est a eux d’ecouter le peuple algerien et d’arreter de jeter l’argent du peuple par les fenetres pour acheter soutien et protection chez les etrangers et sans honte devant les yeux de 40 millions de citoyens qui les rejettent. Il faudrait denoncer ouvertement les dictateurs et les exposer aux instances internationales et aux yeux du monde. Dans quel pays au monde on voudrait elire bessif un pseudo president du systeme de 57 ans vomis par le peuple sans justement la presence de ce peuple ? A defaut de trafiquer, ils veulent maintenant utiliser le fait accompli. Tu tournes ta tete a gauche, et hop, ils te volent ton portefeuil de la poche de droite. Quand les gens n’ont ni scrupules, ni honte et ni decence, il faudrait les exposer meme chez les esquimaux. On ne laisserai pas des voyoux nous tabasser sans alerter la police et les passants. Sinon c’est fermer les yeux sur des personnes en danger.
    Et puis qui sont ils au fait ? Depuis le 22 fevrier je ne vois que des ennemis du peuple en face puisqu’ils ne veulent ni discuter ni ecouter le peuple. Ils veulent « juste » prendre le pouvoir sans le peuple. Alors nous ne sommes plus dans l’ere pharaonique ou le peuple est l’esclave heureux. Exposons les sans hesitation et sans peur car ces gens sont prets a tout.

    57
    16
    harissa
    9 novembre 2019 - 10 h 08 min

    Quand les médias télévisés et la presse écrite français ou occidentaux abordent et essayent de comprendre le hirak aussitôt des voix s’élèvent pour dire stop à l’ingérence étrangère et affirmer que le hirak est une affaire algéro – algérienne ,si les mêmes médias n’abordent pas le sujet on les accusent de blocus médiatique ! Il y a un non – sens évident .

    50
    12
    Anonyme
    9 novembre 2019 - 9 h 30 min

    Le doute, n’est plus permis… Quant au consensus, par la complicité, pour le no comment, des forces médiatiques et financières majeurs internationales. Pour faire silence, autour du déroulement, de la prise en main, par le peuple Algérien, de devenir le seule maître, de son destin, pour la protection de ses légitimes intérêts nationaux.

    Leur préférence…
    Habituellement, les régimes politiques, de la corruption, étant
    des partenariats dociles, asservis, et tenus bien en laisse…

    Le droit, le devoir et l’obligation d’information… étant à géométrie variable…

    45
    15
    Elephant Man
    9 novembre 2019 - 9 h 08 min

    PS : le même rassemblement pour la RASD et la PALESTINE avec les mêmes RCD S.Sadi et son pote BHL le PS parti SS EELV et cie ONG qui n’ont de NON gouvernementales que le NOM associations makhnazis zaama et tutti quanti ….

    18
    79
    Elephant Man
    9 novembre 2019 - 8 h 53 min

    Qui est à l’origine du Qui tue Qui ….si ce n’est les meRdias français dans leur intégralité !
    Je réitère faîtes appel à Fabius il vous enverra le Front al Nosra après le FIS GIA qui fait du bon boulot et même mieux BHL il vous apportera la démocratie clefs en main comme en Libye en Irak aux Balkans…
    NON INGÉRENCE.

    18
    87
      Anonyme
      9 novembre 2019 - 14 h 32 min

      @Elephant Man Je suis d’accord avec vous! Pas d’ingérence!! On va se débarrasser de Gaid sans l’aide de personne!! C’est votre avis aussi ??

      23
      10
      RBOBA
      9 novembre 2019 - 23 h 50 min

      Tout à fait d’accord. Il faut être grandement naïf et/ou inconscient pour faire appel aux médias étrangers et surtout français (représentants de l’ancienne puissance coloniale). Inconscients du danger qu’ils représentent ainsi que ces partis qui n’ont plus de gauche que le nom. La plupart d’entre eux, en tout cas, ceux que vous citez étaient en faveur d’une « intervention » en Lybie afin de « protéger » les habitants de Benghazi contre les « troupes de Khadafi », dont on sait très bien maintenant que des scènes de violence avaient été tournées au Qatar ! Ces mêmes partis de « gôôôôôche » avaient souhaité et manifesté pour le même type de règlement en Syrie. Faites travailler vos méninges, votre mémoire. Oui, il ne manque plus que l’aide de Fabius et de son grand ami, homme de « gôôôôche » BHL alias Botule qui vous enverront Al Nosra « qui fait du si bon boulot en Syrie », et la trentaine de groupes terroristes exerçant leur talent en Syrie et en Irak, plus les fameux « White Helmets » ou Casques Blancs, créés par un certain James le Mesurier (citoyen britannique ce que son patronyme ne révèle pas) et agent de sa très gracieuse Majesté.

      1
      45
    Soldat Schweik
    9 novembre 2019 - 8 h 28 min

    Toute initiative est bonne pour mettre a nu a la face du monde et des peuples la JUNTE MILITAIRE des GININARS du pouvoir mafieux d’alger .
    Toutefois, pourquoi vous ne donnez pas le lieu et l’horraire de ce rassemblement pour que l’info soit complete?
    Des Lecteurs de AP en France pourrait etre interesses pour se joindre a ce meeting.

    53
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.