RCD : «L’élection présidentielle du 12 décembre est déjà disqualifiée»

RCD présidentielle
Mohcine Belabbas, président du RCD. D. R.

«Neuf mois après le 22 février, la décantation se précise. D’une part, il y a ceux qui, sans calcul, ont pris à bras le corps et répercutent les exigences du peuple algérien, en lutte pour le recouvrement de sa souveraineté entière. D’autre part, il y a ceux qui ont choisi, pour des raisons diverses, de se mettre sous le giron d’un chef d’état-major hors temps», note le RCD dans une déclaration rendue publique ce samedi.

«Le plus important, aujourd’hui, est de consolider la seule alternative viable : la transition démocratique et pacifique contre la tentation de restauration du système politique par une mascarade électorale dont les résultats sont connus d’avance», souligne le parti qui «salue la disponibilité de partis, organisations, collectifs et personnalités qui inscrivent leur action dans une perspective unitaire et autonome».

«Ce sens de la responsabilité a déjà disqualifié les repositionnements opportunistes ou sectaires», relève le RCD, pour lequel «cette autre décantation est aussi d’une grande importance pour l’avenir du pays». Le parti de Mohcine Belabbas rappelle, par ailleurs, les manœuvres du pouvoir pour contrer la Révolution du 22 Février. Le RCD cite «les menées subversives contre l’unité de la nation, l’encerclement de la capitale, les arrestations et détentions arbitraires, les chantages en tous genres puisés des fichiers de la police politique du régime comme ce fut le cas des magistrats grévistes, la perturbation de l’accès aux réseaux sociaux et l’intervention auprès de gouvernements étrangers pour entraver les médias qui couvrent les activités du Hirak». Ces manœuvres sont symptomatiques de la «panique» qui s’est emparée du pouvoir «agonisant», selon le RCD.

Le parti dénonce la «soumission avilissante de la justice aux ordres est sans appel» et ses «inconséquences flagrantes». «Le RCD, dont de nombreux militants sont pris en otage dans les prisons de Gaïd-Salah, est fier de la détermination et de la dignité dont font preuves les détenus de l’emblème amazigh, pour qui seule compte l’Algérie libre et démocratique pour laquelle ils se battent», affirme le parti qui estime, s’agissant de l’élection présidentielle imposée par l’état-major de l’armée, que «le rendez-vous du 12 décembre est déjà disqualifié».

N. D.

Comment (17)

    Anonyme
    17 novembre 2019 - 0 h 54 min

    Le BHL bis.

    85
    167
      Anonyme
      17 novembre 2019 - 9 h 49 min

      Tu l’a déjà dit, tu n’a vraiment pas d’imagination !! Cherches autre chose, Netanyahou par exemple…

      92
      87
        Anonyme
        17 novembre 2019 - 13 h 22 min

        Il est toujours le BHL bis. rien n’a changé.
        Sa personne est tellement stérile qu’il mérite un commentaire de son niveau. Et pici tou ya El-fahem

        20
        25
      mokrane
      17 novembre 2019 - 14 h 46 min

      Tiens tiens et ce n’ est pas votre gourou popotame gaid salah que nous avons vu côte à côte avec des officiers israeliens ?? Les sahyon c’ est vous à l’ image de vos demi frères EAU et non pas les Nationalistes Algériens autochtones. L’ inversion accusatoire a pour unique finalité un boomerang humiliant.

      49
      9
        Anonyme
        17 novembre 2019 - 14 h 56 min

        Chacun a son BHL

    Dream
    16 novembre 2019 - 20 h 34 min

    Mais ou sont ‘ils les autres leaders des parties politiques algerien je vois ke le FFS et RCD et parfois jil jadid ki denonce les jeux dangereux du pouvoir.

    32
    3
    Anonyme
    16 novembre 2019 - 19 h 46 min

    Partez avant qu’il ne soit trop tard. Demandez conseil à la France et à son armée.

    65
    104
    thamourth
    16 novembre 2019 - 19 h 46 min

    Il est en embuscade. Une transition où sa place sera assuré par ses promoteurs. Les résidus des partis politiques font parti de la cycle, et ils tentent de se faire une place en criant »je suis là ».
    Il n’a pas compris que les algériens appellent à une nouvelle République.
    Vous n’avez plus de place en politique en Algérie.

    23
    85
    Kif kif
    16 novembre 2019 - 19 h 44 min

    Dommage y’a si Mohcine, il ne fallait pas s’associe avec l’homme le plus vendu du pays Mr Girouette said Saadi

    11
    76
    Houari
    16 novembre 2019 - 18 h 57 min

    Ce mohcine et ses frères sentent que le POUVOIR va leur échapper DÉFINITIVEMENT, comme d’hab., avec ce vote, C’est tout. Ils savent, pertinemment, qu’ils n’auront RIEN ! Absolument RIEN…! Comme toujours et ce, jusqu’à la FIN DES TEMPS !

    61
    116
      HYPONE
      17 novembre 2019 - 22 h 27 min

      Ce régionaliste DOIT absolument SE TAIRE et prendre LA POUDRE D’ESCAMPETTE tant il est faux. On ne peut être fier de brigands et de traîtres qui portent la fourchette
      et non L’EMBLÈME NATIONAL pour qui sont morts des millions de CHOUHADAS depuis 1830.

      IL N’Y A PAS deux EMBLÈMES NATIONAUX en ALGÉRIE mais UN SEUL !!! LE VERT – BLANC – ROUGE que vous le vouliez ou pas… ….

      TAHIYA ALDJAZAYER !!!

      ALLAH YERHAM ECHOUHADAS !!!

      1
      39
    azul
    16 novembre 2019 - 17 h 55 min

    azul yaa mohcine et bonne continuation …

    133
    59
    Lghoul
    16 novembre 2019 - 17 h 12 min

    @DZZZ – Mr Belabbas est le seul chef de parti qui sort presque tous les vendredis. Il a meme sauve un citoyen des mains de la police. Mais quand on a un esprit rempli de negativisme latent, il est difficile de changer sa facon de penser ou de voir les choses.

    170
    79
    DZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ
    16 novembre 2019 - 16 h 14 min

    Quel Génie, ce Mohcine.
    Le peuple est sous la pluie dehors, Mohcine récupère les fruits au chaud.
    Un manipulateur d’un autre clan.

    126
    235
      Anonyme
      16 novembre 2019 - 20 h 00 min

      Mohcine manifeste tous les vendredis, une partie des manifestants se regroupent devant le siège du RCD avant de commencer la marche. Arrêtes ton khorti…

      139
      78
        Anonyme
        16 novembre 2019 - 21 h 47 min

        Ton Mohcine marche dans son bureau .

        3
        45
        Anonyme
        17 novembre 2019 - 0 h 53 min

        Le Khorti c’est bien toi et ton bien aimé mouh cine.

        3
        42

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.