Mohcine Belabbas dénonce «les errements politiques du commandement militaire»

RCD Belabbas
Mohcine Belabbas, président du RCD. PPAgency

Par Mounir S. Le président du RCD, Mohcine Belabbas, accable la haute hiérarchie militaire, qui a accaparé tous les pouvoirs depuis le début de la crise politique. Dans une tribune publiée sur les colonnes du quotidien El-Watan, Mohcine Belabbas souligne «ces errements politiques du commandement militaire, qui a accaparé tous les pouvoirs depuis que l’ancien chef de l’Etat a été contraint à la démission sous la pression de la rue et son lâchage par ses obligés qu’il a lui-même portés à la responsabilité, ont mis en évidence, de façon flagrante, les priorités à prendre en charge pour un nouveau départ pour notre pays». Il s’agit, pour le président du RCD, de la séparation des différents pouvoirs qui fondent les Etats modernes. «Les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire doivent se compléter et se contrôler mutuellement.»

Considérant que la Révolution pacifique du 22 Février a restitué la dignité et la fierté d’être Algérien, Mohcine Belabbas fait état de «la dérive originelle qui est celle du pouvoir législatif, réduit, depuis l’Assemblée constituante de septembre 1962, à une chambre d’enregistrement». «Une Assemblée constituante résultat d’une liste unique choisie par Ahmed Ben Bella, autoproclamé chef du bureau politique du FLN et plébiscité par un simulacre de vote populaire. Une Assemblée dessaisie de l’objet de son institution, qui est de concevoir une Constitution et l’adopter. C’est encore le même Ahmed Ben Bella qui a proposé la première Constitution de l’Algérie indépendante à une réunion de délégués du FLN, dans une salle de cinéma, avant de la faire adopter, en dépit d’une forte opposition, par un coup de force à l’Assemblée et, plus tard, par un référendum», poursuit ce chef politique qui ne voit aucune solution dans l’élection du 12 décembre prochain.

«La dérive est aussi, affirme Mohcine Belabbas, celle du pouvoir exécutif dont les titulaires, acquis à la conception autoritaire du pouvoir, se recrutent dans les clans qui ont confisqué l’indépendance nationale.» «Des sociétaires à l’incompétence politique avérée, inadaptés à gérer les problèmes, incapables de faire des choix et de concevoir des stratégies et, surtout, corruptibles. Des dirigeants semant les graines de la division, de la haine et de la fitna», soutient le premier responsable du RCD, qui milite pour un processus constituant. «Le pouvoir du suffrage est, quant à lui, carrément détourné. Conçu comme un droit citoyen permettant l’expression de la souveraineté populaire, il a été rendu inopérant du fait de la non-reconnaissance effective de la pluralité, des atteintes répétées à la liberté d’organisation et d’expression et, surtout, de l’usage systématique de la fraude électorale», ajoute le président du RCD.

«On le sait tous, il n’y a pas de politique qui vaille en dehors des réalités. Plus que jamais, la raison du peuple doit primer sur la raison du pouvoir. Il s’agit, donc, de rendre au peuple sa souveraineté en faisant de lui l’auteur et le légitimateur de la nouvelle Constitution. C’est là le sens du peuple législateur souverain», conclut Mohcine Belabbas.

M. S.

Comment (13)

    Anonyme
    28 novembre 2019 - 7 h 24 min

    @Sam 15h10…C’est de ton Pays Perdu en « ISRAËL  » ou Usa ou Gb , ou Saouds que tu parles en disant « Junte » militaire ?.. Oui les l’armées de l’OTAN sont une Junte militaire qui envahit la Syrie , à detruit la Yougoslavie , envahit l’Afghanistan , Irak , Somalie , déstabilisation de l’Ukraine…sème la m… dans le monde , derrière des millions de cadavres et réfugiés… et tu viens sur AP insulter notre ANP à nous Algériens ??… une Junte ??… . . Un Algérien est fiers de son ANP .. allez @Sam  » debecte  » , Sam  » botte  » , va vomir ailleur . .Pas touché à notre ANP.. .

    3
    37
    Il est encore dehors celui là ?
    27 novembre 2019 - 19 h 52 min

    Il connait mieux le Maroc et la France que l’Algérie.

    6
    52
    RCD=MAK
    27 novembre 2019 - 17 h 31 min

    Nettoie d’abord ton partis qui est plein dès haineux et ennemis du peuple Algérien,vous insultés et critiqués tout le monde sauf lès gens de votre communauté kabyle et votre france ,pays de vos rêves.le dernier du peuple le sais et peut être l’une dès raisons que vous êtes restés les derniers de la classe des partis politique ,même derrière l’ugta de sidhoum said.

    5
    58
    Algerien
    27 novembre 2019 - 16 h 12 min

    Le trop de quelque chose est le manque de quelque chose, ce monsieur est entrain de faire beaucoup de bruit .depuis le jour ou le multipartisme est né on entend que la critique dès cafés maures.personnelement je ne vois aucune personne capable de gérer le pays.

    5
    51
    Vroum Vroum 😤..
    26 novembre 2019 - 22 h 44 min

    Vous aviez au début le choix du Candidat Général Ali Ghediri qui appelait à la Deuxième République et malheureusement le Pouvoir Gaid Sallah l’a mis en Prison…mais vous avez fait les difficiles , oublié le Candidat Général Ali Ghediri pour le changement ..alors bon appétit .

    1
    18
    Thamourth
    26 novembre 2019 - 22 h 25 min

    … Il fait partie de la fin cycle politique, et à l’avenir il doit chercher un travail pour gagner sa vie comme tout le monde, et pas sur le dos du peuple algérien.

    6
    45
      Anonyme
      27 novembre 2019 - 9 h 08 min

      Toi aussi tu devras chercher un travail après la chute de votre Îssaba. Tu ne seras plus payé pour troller…

      45
      15
    Anonyme
    26 novembre 2019 - 18 h 26 min

    Sam
    26 novembre 2019 – 15 h 10 min

    ya kho, vous voulez interdire aux gens d’exprimer leur avis.
    Ça devient une autre dictature.

    7
    71
    Mounir Sari
    26 novembre 2019 - 17 h 19 min

    Quelque soit le candidat qui va sortir vainqueur le jour des élections et qui a déjà été choisi d’ailleurs dans les laboratoires du dictateur sanguinaire Gaid Salah, tout le peuple Algérien sortira dans la rue jusqu’à ce qu’un autre président sera élu par le peuple et non pas désigné par le Sissi Gaid Salah….

    119
    30
    Anonyme
    26 novembre 2019 - 13 h 48 min

    Mouh cine

    Tu es la vraie errance politique qui te fait balancer de Tizi ( malheureusement, car c’est ma ville natale) en direction de Marrakech pour atterrir en France.

    68
    218
      Sam
      26 novembre 2019 - 15 h 10 min

      Vous préférez peut-être benflis le voleur traitre ou teboune le dealer de la coc ?! Ces 2 là ont sollicité les chancelleries étrangères pour être reçus par les ambassadeurs et avoir un peu de crédibilité car le Peuple les chassent de partout! Après 9 mois de lutte contre la junte militaire le Peuple algérien s’est solidarisé et les harkas 2019 comme vous sont identifiés et identifiables!
      (Tizi n’est pas ma ville natale!)

      101
      18
    Côté RCD, On vient de découvrir quelque chose
    26 novembre 2019 - 13 h 05 min

    Théorème :
    D’après Mohcine Belabbas : la haute hiérarchie militaire a accaparé tous les pouvoirs depuis le début de la crise politique c’est à dire le 22 Février 2019.

    Preuve :
    Mr Mohcine Belabbas à oublier de joindre la démonstration à son courrier ou courriel.

    Nota Bene :
    La démonstration du théorème apparaîtra dans la prochaine édition.

    8
    91
      L'oiseau migrateur.
      27 novembre 2019 - 16 h 48 min

      Je ne vois pas Mr Leghdiri comme président peut être le mot général à fait de lui un bon candidat,il me fait de la peine je crois qu’il est peu naïf certains opportunistes l’ont poussé pour continuer à dirigé le pays et lès …. dès ait larbi,assoul et Bouchachi l’ont abandonnés et ont surfé sur l’authentique hirak.voila le résultat 9 mois après c’est l’anarchie.

      3
      28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.