Le chantage du «Collectif de Novembre»

vote Collectif de Novembre
Rejet massif de la mascarade du 12 décembre. D. R.

Par Saâdeddine Kouidri – Le «Collectif de Novembre» affirme que «l’enjeu encore caché de ces élections pour l’UE est d’affaiblir autant que possible notre Etat, à défaut de réussir à le détruire, et de nous forcer à appliquer la fin des barrières douanières prévue pour 2020 après le sursis de 2017».

Nous savons toutes et tous que depuis 1962, l’Etat français, bourgeois et socialiste, a continué à nous faire la guerre avec d’autres moyens que le feu, au point de déclarer dans son Parlement que la colonisation est positive. Notre génocide est donc positif aux yeux des parlementaires français. Pas seulement, car Bouteflika et ses adjoints, dont Gaïd-Salah, Saïd, etc., qui osent présenter un cadre comme office de candidature à la présidentielle, est un autre summum du mépris et ils étaient donc d’accord ou, du moins, ils ne dénonçaient pas l’accord signé avec l’UE qui risque de nous dépouiller encore plus de nos richesses.

Ce danger qui nous guette est avancé par le «Collectif de Novembre» comme argument pour aller voter le 12 décembre. Le Mouvement du 22 Février dirigé par la jeunesse qui ne veut pas être la proie de la crevette de la Méditerranée et du ridicule d’Abdel-Cadre comme candidat à la présidentielle, se soulève et pendant dix mois énonce la voie à suivre. C’est plutôt en s’adossant à cette force que tout pouvoir post-Bouteflika peut affronter dignement n’importe quel ennemi et le vaincre. Car ce n’est pas certain qu’après, ce ne sera pas la réaction qui sera sur la scène et la réaction est un allié de l’impérialisme. Tout le monde est pour l’élection d’un Président sauf les partis politiques qui sont pour la transition et la Constituante et qui se caractérisent dans leur majorité dans la connivence avec l’islamisme. Alliées naturelles de la cinquième colonne, ces associations financées par impérialisme, les «qui tue qui» d’hier.

Certes, ces forces sont actives et tentent de prendre le Hirak en otage. Ce n’est pas une raison de tourner le dos au mouvement, bien au contraire, et ce n’est surtout pas le moment non plus de suivre l’agenda du pouvoir qui tourne le dos au débat. En prenant parti avec le pouvoir, on se met contre le mouvement citoyen qui sait avant tout qu’un vote ne peut pas se faire avec cette chape de plomb imposée par Gaïd-Salah. Si cela n’est pas évident aux yeux du «Collectif de Novembre», Boudiaf le 1er-Novembriste risque de s’aveugler dans sa tombe.

S. K.

Comment (11)

    Zenaty
    6 décembre 2019 - 3 h 41 min

    Vive la Liberté un Peuple Unis et Unique de l Est à l’Ouest et du Nord au Sud. Pour Une Deuxième République Citoyennes et des Citoyens Responsables Nous Sommes des Patriotes depuis la nuit des Temps. MAINTENANT. IL FAUT PENSER AUX NOUVELLES GÉNÉRATIONS À NOS ENFANTS. NOUS AVONS UN DEVOIR ENVERS NOS ANCETRES.. VIVE L ALGERIE AVANT TOUT UNE DEUXIÈME RÉPUBLIQUE UNE SEUL ALGÉRIE

    Momo
    4 décembre 2019 - 21 h 33 min

    Cette histoire de Parlement européen est un complot grossièrement orchestré contre le peuple dans lequel la France est complice.
    Depuis, le 22 février passé, tous les opposants à ce système, qu’ils soient dans le hirak ou à l’extérieur du Hirak, n’ont cessé de dire et de répéter : pas d’ingérence étrangère. Pourquoi ? parce qu’on savait tous comment le système finira par tourner à son avantage un éventuel soutien extérieur au hirak. Et ça n’a pas raté !
    Sous prétexte de combattre le ‘colonialisme’ dont ils sont, de fait, le bras séculier en Algérie, ils ont rameuté des masses de kachiristes malléables et corvéables à merci qui nous chantent zaama le nationalisme à 2 sous et invitent, par une vente concomitante grossière, à soutenir Gaid Salah et les élections du 12 décembre.
    Ce parlement européen est consultatif. Ces décisions n’engagent pas les gouvernements européens. Donc tout ce qu’il peut dire c’est du pipeau. Si les européens voulaient réellement soutenir les hirakistes algériens, ils auraient passé une motion de soutien via la commission européenne qui elle engage réellement la responsabilité des gouvernements européens. Ils ne l’ont pas fait. Pire encore, la présidente de la commission Ursula von der Leyen est pour les élections du 12 décembre. L’Espagne, l’Allemagne, Le Danemark ont dépêché leurs ambassadeurs respectifs chez Mihoubi, en groupe. Le ministre de l’intérieur espagnol a dit ouvertement, en conférence de presse à Alger, qu’il était pour les élections. Macron au début était ouvertement pour les élections. Ayant pris peur, il ne se rétracta pas mais évita d’en parler en public. Donc l’Europe du pouvoir est carrément pour le système. L’Europe des salons feutrés et des lambris dorés qui n’a aucun poids politique a été invitée à rentrer dans la danse pour donner une occasion à Gaid Salah et à ses kachiristes de nous donner des leçons de nationalisme simulé.
    Yal khawa s’il y a une guerre demain, les premiers à retourner les armes contre le peuple seront Gaid Salah et ses affidés. Il ne faut pas qu’ils vous leurrent avec Novembaria baissa. C’est du leurre !

    36
    4
    Sniper
    4 décembre 2019 - 19 h 52 min

    La bande de maquereaux qui ont pris le pays en otage, cherchent-ils à faire croire qu’ils sont les seuls à s’indigner de l’ingérence européenne? Le peuple est aussi opposé à la moindre immixtion dans nos affaires. Il se démarque toutefois des larbins de services qui pensent nous tromper avec leur vente concomitante: rejet de l’UE et soutien au dictateur.
    D’accord pour remettre l’UE à sa place mais refus de soutenir les falsificateurs comme Gaid Salah qui pense que nos marches hebdomadaires sont en sa faveur. Le comble de l’ironie!

    32
    5
    SOYOUZ
    4 décembre 2019 - 17 h 51 min

    Il faudrait interdire la confiscation des symboles appartenant à tous le peuple à des fins politiques comme ce collectif de novembre, le FLN etc….et mettre fin à l’usurpation de noms tels que El moudjahid, Chaab etc pour les journaux car s’ils avaient une utilité avant pour emballer la sardine à défaut d’emballer le peuple, maintenant comme il n’ y a plus de sardines, à part pomper la manne publicitaire , tous ces chiffons sont balayés par AP est autres qui défendent plus que des noms mais des valeurs car tout simplement ils ont une éthique….

    52
    5
    Felfel Har
    4 décembre 2019 - 16 h 49 min

    Mais arrêtons donc cette mascarade! L’immixtion de l’UE a été voulue par tous ceux qui ont dirigé le pays depuis 1962, civils et miltaires confondus. Les Européens se permettent de nous tancer parce qu’ils ont des secrets sur tous ceux qui y ont planqué leur butin, ont acquis résidences et fonds de commerce, s’y sont précipités pour soigner leurs petits bobos, y ont envoyé leur épouse pour faire des emplettes après des séances chez l’esthéticienne (luposuction, lifting, injection de Botox), ont permis à leurs rejetons d’aller dépenser sans compter l’argent volé au peuple algérien, ont quémandé une carte de séjour et déposé un dossier en vue d’obtenir la nationalité.
    La France tient à jour tout un fichier de ces mortellement « faux » patriotes (anciens moudjahidine, mon oeil!) et elle aura raison de les faire chanter et d’exercer des pressions. Al3ab la3bek ya bâ! Leurs services secrets et leur fisc veillent au grain. Quand trop de mouches tournent autour d’un tas de m…, il faut s’en débarrasser et les mouches iront ailleurs.
    Qui répondra aux cris de cette vierge effarouchée, qui viendra à son secours, qui s’appitoiera sur ses lamentations quand on sait avec quelle ardeur elle s’est donnée tant de fois?
    SVP, cessez de condamner un intrus quand c’est vous qui l’avez invité!

    41
    5
    Momo
    4 décembre 2019 - 13 h 13 min

    Voilà le Genre de papier qui prête à confusion et brouille les cartes pour des raisons mystérieuses. Yal khawa, nous ne sommes pas en présence de 3 forces: les partis politiques qui sont pour la transition, le hirak qui serait pour les présidentielles sans la issaba et la issaba qui veut ses élections sans les 2 premiers.
    Il y a deux forces en présence: le système qui incarne la contre-révolution et le hirak qui mène une révolution pacifique. Les partis politiques valent 0 dans l’équation. Individuellement, les militants de ces peuvent se retrouver dans le hirak ou avec la iissaba.
    Le hirak veut certes des élections sans la issaba mais il ne veut pas seulement remplacer des hommes corrompus par d’autres qui seraient plus propres. Il veut refonder l’état, les institutions et la gouvernance car ils sont les vecteurs par lesquels agissent la corruption et la prévarication. Ce qui nécessite forcément une période de transition, plus ou moins longue, sous la direction d’un présidium qui sortira du hirak.
    Dire que la transition est une revendication des partis politiques et non pas du Hirak est TOTALEMENT FAUX!

    40
    10
      Lghoul
      4 décembre 2019 - 14 h 45 min

      Bien clarifié momo. Bravo !

      34
      9
      Anonyme
      5 décembre 2019 - 8 h 36 min

      Voilà ce qui s’appelle justement avoir tout faux dans le raisonnement à tenir politiquement. Les partis d’opposition, qui n’ont d’opposition que le nom, effectivement en valeur absolue ne valent rien, mais cependant œuvrent en interne, en externe, en sous-sol en sous-marins, font des choses, bougent et proposent histoire de dire qu’on est la et qu’on convoite le pouvoir. Resultat il y a des membres de certains de ces partis qui s’infiltrent dans le pouvoir et occupent des postes en attendant mieux. On a bien sur donc une belle hypocrisie. Au pouvoir les choses sont claires, c’est hna immoute kaci et bien sur l’hypocrisie est partout. Au hirak, on défile tous les vendredi sous la surveillance de la police et on attend que ça change. On se met à l’opposition concrète du pouvoir et on chante et danse tous les vendredi en criant pouvoir assassin et les généraux à la poubelle. Oui, le pouvoir les entend, mais il leur dit continuez ainsi, demain il fera jour pour vous attendez alors le lever de soleil du énième vendredi.

      8
      5
    Anonyme
    4 décembre 2019 - 12 h 46 min

    Le parti de Novembre doit aller se reposer ,il a fait assez de mal au pays!!!!
    Qu il ne craint rien l Algérie ne va pas descendre plus bas que ce qu il en a fait!!!!
    Un ballon de baudruche, plein d illusions, mais qui en éclatant à montrer toutes les turpitudes de ces éléments ….

    42
    9
    Bibi
    4 décembre 2019 - 10 h 34 min

    Une facilité enfantine !!!
    A chaque problème que rencontre le pays, c’est toujours la faute de l’autre, des complots ourdis contre nous.
    Cela fait des lustres que ces logorrhées sont utilisées jusqu’à l’usure.
    A t’on un jour fait quelque chose qu’on a assumée sans voir la main de l’autre, à se dire que l’Algérie depuis la nuit des temps et le centre et l’Alpha et Omega de la planète !
    Pouvons nous nous dire juste que notre pays n’a jamais eu un d’état digne de ce nom!
    Que nous avons été dirigé depuis le départ par des maquignons avec tout le respect que je dois à cette profession. Quant un ministre, de l’intérieur de surcroît, traîte sa population de pédéraste, c’est encore la main étrangère et un complot cette fois ci des Incas ou des Mayas !
    Nous sommes devenus la risée du monde et ce n’est que les conséquences de toute cette chienlit qui s’accroche au pouvoir comme des morpions. Yetnahaou gaâ est l’unique et la salvatrice solution.

    44
    13
    Lghoul
    4 décembre 2019 - 9 h 23 min

    ““Le Collectif de Novembre» affirme que «l’enjeu encore caché de ces élections pour l’UE est d’affaiblir autant que possible notre Etat”” – D’abord laissez moi rire s’il vous plait
    Ensuite que reste it a l’état comme “forces” pour clamer zaama que le même état n’est pas déja très très faible car il est pris en otage par un groupe d’interêts de type mafiosi ?
    Je dirai a ce “collectif” – La dernière trouvaille des groupes sataniques: Nous sommes en 2019 et aucun imbécile heureux ne pourra plus nous chanter la chanson du nationalisme, de la main de l’étranger et de hizb frança, des caractéristiques qui vous vont comme des bagues de fiancailles.
    Les couleuvres et les crocodiles vivants ne pourront plus passer.
    Pour ce qui est de l’UE, pourquoi n’ont ils pas raison ? Parce que vous pensez que c’est “démocratique” de jeter en prison des citoyens pour un oui et pour un non en particulier un moudjahed de 86 and sans aucun respect pour son passé alors que des khelil et des bouchouareb sont libres comme le vent ? Vous pensez que c’est dans la logique des choses qu’une équipe d’incompétents illegitime depuis le mois de juillet 2019 prenne en otage un payset un peuple entier ou 40 millions de citoyens la rejette massivement depuis le 22 février ? Vous penez que c’est normal qu’un vice minister de la défense agé de 80 ans accumule 1000 portefeuils ministériels pour devenir un roi-pharaon qui décide sans justice aucune sur la vie et de la mort de 40 millions de citoyens ?
    Vous pensez que c’est normal que le peuple se taise en voyant que 90% des ministers sont corrompus – don’t 2 premiers misnitres son ten prison – ? Vous pensez que c;est normal de vouloir nous imposer de force, bessif, sans aucune discussion, des vieux et des incompétents du même système corrompu pendant 57 ans ? Alors le hizb franç, l’ingérence étrangère c’est vous. Sans votre dictature, sans votre oppression, sans votre arrogance, sans votre ingnardise des faits sur le terrain en faisant semblant que tout va très bien madame la marquise, personne ne s’occupera de notre pays. Vous êtes les premiers responsables de tout ce qui se passe de mauvais dans ce pays. C’est vous qui avez privatisé toutes les institutions de l’état qui appartiennent normalement au peuple pour vos propres affaires privées. Pendant que vous mettiez vos familles en sécurité en france, pendant que vous vous soignez en france, pendant que vous offrez tous les contracts a la France, pendant que vous fermez des chaines de TV qui rapprotent la verité sur vos stratagèmes diaboliques en france, vous nous parlez maintenant “d’ingérence étrangère”. Alors on attend de vous de nous dire quelle serait la prochaine chanson diabolique de déception car le disque est rayé. On ne vous a que trop compris. Continuez votre cinema et vos comedies car on sait que vous n;avez jamais honte de vous regarder dand un miroir. Il ne vous reste qu’une semaine pour nous amuser encore car par la suite, les choses sérieuses et le vrai travail pour repêcher le bateau qui coule vont commencer grâce a l’effort considerable du peuple.

    46
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.