Le frère de Dahmoune : de livreur de pizza à président de commission à l’APN

Dahmoune
Salah-Eddine Dahmoune, promu pour sa proximité avec le clan. D. R.

Par Mohamed K. – Selon des informations concordantes, recoupées par Algeriepatriotique par des sources diverses, l’actuel ministre de l’Intérieur s’est rendu coupable des mêmes faits illégaux pour lesquels d’anciens ministres sont jugés actuellement. Passe-droits, abus de pouvoir et trafic d’influence sont, a-t-on appris, le lot quotidien de la gestion de ce commis de l’Etat qui doit sa fulgurante ascension à sa proximité avec un des frères de l’ancien président de la République.

Selon ces sources, Salah-Eddine Dahmoune a fait élire son frère, livreur de pizza en Allemagne, député représentant la communauté algérienne à l’étranger lors des élections législatives de 2017. Ce ministre avait sollicité l’intervention de Nacer Bouteflika, l’ex-inamovible secrétaire général du ministère de la Formation professionnelle, pour intercéder auprès de Djamel Ould-Abbès, alors secrétaire général du FLN, pour faire accéder son frère à l’hémicycle Zighoud-Youcef où il finira non seulement par être coopté, mais par être désigné président de la commission parlementaire mixte Algérie-Union européenne.

Le frère de Salah-Eddine Dahmoune, devenu l’interlocuteur numéro un de l’Union européenne en Algérie, avait émigré en Allemagne où il vivait en situation irrégulière jusqu’à ce qu’il se mariât avec une Iranienne qui avait acquis la nationalité allemande. Il sera engagé comme gardien de nuit puis promu agent de bureau à l’ambassade d’Algérie à Berlin, indiquent encore ces sources fiables selon lesquelles le ministre de l’Intérieur est lié avec la famille Bouteflika par des liens de voisinage à Oujda puis à Maghnia. Cette relation a permis à ce diplômé de l’ENA de gravir les échelons jusqu’à occuper des postes sensibles au ministère de l’Intérieur avant d’être parachuté à la tête du département où il a participé aux opérations de fraude de toutes les élections précédentes sous la houlette de l’actuel Premier ministre, Noureddine Bedoui dont il a pris la place.

Sa dernière sortie insultante à l’égard des millions de manifestants qui réclament la chute du régime a provoqué un tollé général, si bien que d’aucuns se demandent si ce «dérapage» n’est pas prémédité pour provoquer des heurts et justifier une répression massive qui déboucherait sur la proclamation de l’état d’urgence et annulerait les élections du 12 décembre dont le pouvoir sait qu’elles seront un fiasco total.

M. K.

Comment (56)

    Felfel Har
    6 décembre 2019 - 17 h 56 min

    Rien de nouveau, rien de surprenant dans les arcanes du pouvoir pourri que Bouteflika a instauré et que GS, en parfait dictateur, tente de perpétrer pour assurer sa survie (jusqu’à quand?) et celle de ses co-conspirateurs. Rien de bon n’est jamais sorti d’une dictature imbécile et absurde! Ce pouvoir mafieux ne fait que prolonger une parenthèse douloureuse de notre Histoire, nous qui avons combattu pour élever notre pays au rang de puissance régionale respectée.
    Ne pas punir l’auteur d’insultes et d’injures à l’endroit du peuple révèle le fossé qui sépare le peuple de ceux qui aspirent à le diriger. Il révèle aussi l’imbécilité de ces zélateurs qui rêvent de respectabilité, d’honneur et de dignité. Je ferai donc appel à l’homme de lettres argentin Jorge Luis Borges pour les dénoncer pour ce qu’ils sont réellement: « Les dictatures fomentent l’oppression, la servilité et la cruauté; mais le plus abominable, est qu’elles fomentent l’idiotie. »
    Il n’y a qu’en Algérie où on nomme des idiots comme ministres (incultes, incompétents et voyous), alors que de vraies compétences sont marginalisées, voire ignorées. Leurs insultes sont comme le boomerang, elles se retournent contre leurs auteurs et c’est le peuple qui en rit le dernier.

    35
    3
    Azul
    6 décembre 2019 - 16 h 17 min

    @ Anonyme
    L’orthographe des noms marocains est souvent ardue. Alors, ne demandez pas à un marocain comment il s’appelle mais comment il s’épelle

    8
    2
    Azul
    6 décembre 2019 - 16 h 12 min

    @ Anonyme
    Je regrette l’Y de l’ancienne orthographe du mot abîme. Car Y était du nombre de ces lettres qui ont un double avantage : indiquer l’étymologie et faire peindre la chose par le mot : ABYME.

    10
    1
      Anonyme
      6 décembre 2019 - 19 h 15 min

      Il vous répondra que ce n’est pas la pelle tout est cousu au travers de ses ficelles.

      4
      5
        Anonyme
        7 décembre 2019 - 11 h 10 min

        Yaatik saha khouya!! Tu a tout dit!!

    Brahms
    6 décembre 2019 - 10 h 18 min

    Sur Internet ou Darknet, vous pouvez acheter des diplômes pour 150 € et vous faire passer pour un super salarié alors que l’objectif sera de voler le pays sous couvert d’une fausse qualité.
    Le cas Bedjaoui est un exemple et bien d’autres qui prennent des raccourcis pour acheter des diplômes afin d’avoir des postes de travail important et comme il n’y a aucun contrôle à posteriori, le fraudeur se fondera dans la masse et se fera passer pour un professionnel alors qu’il n’a aucune compétence, il improvisera et malheureusement, il y a beaucoup de contrefaçons en Algérie. Regardez le nombre de décès sur les routes, hôpitaux, les constructions à la va vite donnant des drames à Boumerdes (plus de 2500 morts lors du tremblement de terre).

    32
    7
    Omar Khayyam
    6 décembre 2019 - 7 h 12 min

    Notre pays est malade de ses DJOUHELS POTENTATS arrivés au pouvoir par la ruse et la violence
    Et il est de notoriété planétaire que bouteflika est un défroqué et DERANGÉ MENTAL…!! Comment peut-on concevoir que toute cette “ basse-cour” dont il s’est entouré soit différente de son artisan… Nous pouvons AFFIRMER que le projet de bouteflika avait un objectif NIHILISTE!!! Mais les ALGÉRIENS en peuple FHEL puisant dans ses DIVERSITÉS CULTURELLES ANCESTRALES s’est réveillé pour dire NON STOP BARAKET!!! C’est ce que l’on peut appeler le RÉFLEXE ATAVIQUE…quand à ce “petit ministre être si fragile… »il n’est rien d’ autre que l’ incarnation de la DÉVIANCE MENTALE bouteflikienne…
    El Mejd à tous les AHRARS de notre pays décédés et vivants

    25
    6
    Blakel
    6 décembre 2019 - 3 h 39 min

    On comprends mieux du coup pourquoi l’accord commercial UE-Algérie, nous a été plutôt défavorable……
    Bled Mickey comme disent certains.

    36
    7
    Anonyme
    5 décembre 2019 - 22 h 28 min

    Y a mieux, le drebki arrivé de Tunisie avec un baluchon sans le sou s’est hissé au sommet du FLN/APN, et maintenant il est riche propriétaire dans les quartiers huppés de Paris avec l’argent du peuple algérien. Quand je pense qu’il était applaudi avec mains et pieds dans les assemblées j’ai la nausée, j’ai honte d’être algérien (excusez). Sans parler de certains individus arrivés dans les mêmes conditions du Maroc et qui ont fait un parcours du genre. l’Algérie est une proie, elle sera achevée par le Sud si le clan restait au pouvoir : il y a quelques jours les médias internationaux parlaient de 500 entrées de clandestins par jour en Algérie à travers les frontières Sud (silence radio de « nos » medias sur cette question).

    40
    9
    ANTIAZUL
    5 décembre 2019 - 20 h 10 min

    Bravo à Algérie Patriotique pour la rédaction d’excellents articles, basés sur un journalisme d’investigation et qui honore votre profession.
    Vous m’avez réconciliez avec le vrai journalisme, car je croyais qu’etre journaliste était soit etre une p… ou un chomeur.
    En ces temps d’incertitude pour l’Algérie bien aimée et de son vaillant Peuple, vous éclairez l’opinion publique algérienne sur cette mascarade électorale.La vraie question qui se pose, n’est pas le choix d’un candidat à l’election présidentielle, mais entre un état de passe droit ou un état de droit.
    La réponse à cette question aura j’en suis sur, des répercussions dans tout l’afrique du nord.

    41
    14
      Azul
      5 décembre 2019 - 21 h 05 min

      tu délire Anonyme!

      14
      7
        ANTIAZUL
        5 décembre 2019 - 21 h 44 min

        @AZUL Apprends à conjuguer les verbes et évites de t’exprimer à la premiere personne du pluriel.Je constate une forme d’arrogance de ta part, qui me fais penser que tu est certainement atteint de perversion narcissique.
        En matiere de perversité, les arabes comme toi,etes les plus gros consommateurs de sites pornographiques au monde.
        Ceci explique peut etre cela.

        5
        12
          Réponse à antiazul
          6 décembre 2019 - 7 h 26 min

          Bonjour ,
          Je ne suis pas Kabyle mais je n’aime ni l’arrogance ni la prétention.
          Vous portez un tacle à Azul sans modestie aucune en voulant corriger ses fautes .
          Retour de flamme vous faites pire :
          Apprend et évite ne prennent pas de s à l’impératif .
          Tu es ne prend pas de T.
          L’humilité quand tu nous manques !

          I

          8
          7
          Anonyme
          6 décembre 2019 - 7 h 36 min

          @Anti-Azul t’inquiètes Azul je l’ai habillé pour l’hiver récemment, depuis, il voit des anonymes partout!! Il tire sur tout ce qui bouge!!

          8
          8
          Momo
          6 décembre 2019 - 16 h 02 min

          Apprend toi aussi à conjuguer tes verbes. On écrit ‘… une forme d’arrogance qui me fait… et non qui me fais…’

    Soldat Schweik
    5 décembre 2019 - 18 h 04 min

    ATTENTION!!!
    Toute cette histoire du sinistre de l’interieur pue a 1000km a la ronde la manipulation que les spins doctors ( parmi eux meme des israéliens via kariyete les himarates si chere au gaid) que la JUNTE MILITAIRE MAFIEUSE des GININARS s’est offert, a coup de millions de dollars, afin de leur fomenter des coups qui puissent arreter ou detourner notre revolution pour faire passer leur carnaval fi dechra du 12/12.
    En effet, c’est comme au billard ca semble etre un coup par bandes dont les 2 faces sont les suivantes:
    1. Le peuple reagit violement a cette basse provocation ce qui donnera le pretexte a l’instauration d’un etat de siege et d’exception par la JUNTE qui lui permetra de gagner encore 6 a 12 mois sur le trone.
    2. dans le cas contraire ce sinistre de l’interieur sera sacrifié et demis de ses fonctions avant le 12/12 dans peut etre meme trainé en justice afin de donner l’impression que la JUNTE ecoute la voix du peuple dans l’espoir de rallier certains a sa cause machiavelique d’aller voter.
    Aussi Vigilence, vigilence !!! les 2 hypothèses sont en defaveur de la revolution
    Gardons le cap et nos objectifs bien en tete :
    YETNEHAW GA3, YETHASBOU GA3.. JUSQU’AU BOUT DU BOUT
    SILMIYOUNE SAMIDOUNE WAKIFOUNE
    OURNETSROUZOU OUR’NKENOU

    52
    5
    Mon opinion
    5 décembre 2019 - 16 h 35 min

    Salam,
    Le constat est simple, c’est la décrépitude totale des fonctions institutionnelles dont la constitution a été bâties sur un socle fangeux au lendemain de l’indépendance.
    Président, ministres, députés ne veulent plus rien dire, ces mots non plus aucune signification.
    Ils ont perdu leur sève et leur saveur.
    Le clan d’oujda a une immense responsabilité dans cette incroyable catastrophe qui a plongé notre pays au seuil de l’ignorance et des ténèbres flirtant même avec Sodome et Gomorrhe pour ce qui est de certaines instances dirigeantes.
    La trahison de ce clan à l’égard du peuple et du serment des 22 de novembre 1954 est sans appel car il est impossible d’arriver à cette situation catastrophique même en le voulant.
    Il y a derrière quelque chose de diabolique qui a guidé cette caste qui a débarqué tout droit de l’enfer pour installer ce charivari.
    De loin la situation algérienne donne l’impression d’un immense Capharnaüm ou les affaires criminelles de l’oligarchie sont jugées à hue et à dia, non pas dans une haute-cour de justice mais dans une basse-cour pour reprendre le jeu de mot de Maître Sellini.
    Tout ceci dans un cadre délétère et toxique d’une campagne électorale qui sent l’arnaque à milles lieues dont le principal but est de brider le peuple pour le plonger dans les bras de l’hydre à multi-têtes afin de lui faire goûter derechef les prémices de l’enfer.
    Le commandement de l’institution militaire corrompu n’a pas les prérogatives, les moyens et les capacités pour conduire cette sortie de crise, il ne fera qu’accentuer le chaos et conduire le pays dans une impasse dont la responsabilité ne peut être esquivée, car le monde entier en est témoin, rien ne peut plus être caché.
    Par conséquent ce chaos n’augure rien de bon, il est impératif d’arrêter ce désordre et de passer à une transition démocratique comme le désir le peuple afin d’instaurer la sérénité, le calme, la discipline et l’ordre pour conduire les affaires à bon port.

    43
    9
    El Wazir
    5 décembre 2019 - 16 h 06 min

    La descente aux enfers de l’Algérie causée par des têtes à sucette comme ce gugus, où il doit son poste et celui de son frère en lèchant les mains et les pieds de ses maîtres, pauvre Algérie gouverné par des incapables et bras cassé

    42
    9
    MADJID
    5 décembre 2019 - 14 h 27 min

    Pas de niaiseries
    On ne veux pas avoir son CV
    On veut sa tête

    33
    9
    57 ans et 1/2 passer
    5 décembre 2019 - 12 h 31 min

    même pas un diplôme de boulanger ou boucher on comprend mieux la résistance des boulons
    Ai le droit ,eh tant citoyen algérien ,de saisir la justices pour injures insultes diffamation ,, auprès de ce qui reste de semblant justice ou alors notre grand chef continu a se faire le berger d une meute d hyène et c est avec ça qu il veut diriger un nouvel état parce qu il craint d avoir des gens intelligente dans son entourage
    J-7 CHEF tu maintient ta position CHEF ??

    37
    20
    Lghoul
    5 décembre 2019 - 12 h 07 min

    Une preuve qu’e les doubbabs scrutent avec attention les pages de AP: Hier dans sa wikipidéa, cet insulteur de peuple était né le 5 décembre 1954 a Guelma. Aujourd’hui, on trouve: « Monsieur Salah-Eddine Dahmoune est né le 08 décembre 1964 dans la wilaya de Guelma ». Ils l’ont rajeuni de 10 ans, sauf que son jour de naissance n’est pas tombé sur le 12 décembre mais coincide maintenant sur le jour de la grève générale, le 8 décembre. Vont ils le changer sur le 12 décembre ou peut être le jour de noél car une grosse dinde l’attend …

    39
    15
    Bibi
    5 décembre 2019 - 11 h 39 min

    Rien d’étonnant quand un quatrième année fondamentale est Vice Sinistre de la défense et Bagrat Al Arkan !!!!
    Comme si l’Algérie était dépourvue de matière grise, alors que nos cadres font le bonheur des grandes entreprises à travers le monde.
    Triste.

    47
    16
    SON LIMOGEAGE EST EN VUE
    5 décembre 2019 - 11 h 38 min

    Si l’info , donnée par AP , concernant le prochain limogeage officiel de ce sinistre est confirmée, les YouTubeurs Pro-Gaid , Anti-Hirak et Pro-élections truquées , qui ont exprimé clairement leur TOTAL accord avec les propos infâmes de ce personnage, vont être se sentir trahis par ceux même qu’ils défendent.

    Que vont-ils pouvoir inventer comme prétextes ou sornettes pour se contredire et tenter de tromper leur monde. Heureusement pour eux que le ridicule ne tue pas.

    En vérité, ces YouTubeurs là détestent leurs compatriotes et ne leur font pas confiance au point de leur préférer un système dictatorial et prédateur qui a tellement vampirisé le pays qu’il va connaître dans les 2 ans qui viennent une grave et inévitable crise économique Rien que ce fait économique là devrait pourtant alerter les plus soumis au régime en place.

    Quelque soit le prochain président nommé , il ne pourra strictement rien à faire pour inverser cette chute économique annoncée par des experts nationaux et internationaux.
    Seul un président démocratiquement élu peut avoir la légitimité et le soutien du peuple pour engager les lourdes réformes et les lourds sacrifices que le peuple devra subir.

    44
    17
      Anonyme
      5 décembre 2019 - 12 h 36 min

      Je doute un peu qu’il soit limogé car c’est lui qui doit falsifier les résultats de élections, ils ne trouveront pas mieux à quelques jours de l’élection

      37
      18
        @Anonyme 12 H 38
        5 décembre 2019 - 15 h 49 min

        Limogé ou non, ce ne changera désormais plus grand chose au mal fait au pays depuis 57 ans ni à la crise qui nous attend, elle, avec certitude.

        22
        11
    Lghoul
    5 décembre 2019 - 11 h 35 min

    Comment interpréter le silence étrange de la junte et de ses courtisans sataniques après un manque de respect a 40 millions de citoyens pacifiques ? Ma propre interprétation est que ces démons au pouvoir veulent faire d’une pierre deux coups: 1/ Ils pensent que les citoyens réagiront par la violence ce qu’ils souhaitent pour continuer dans l’opacité et 2/ – Ils veulent, a travers cet enérgumène sans éducation et sans connaissances sur le comportement « de base » de quelqu’un exerçant son rôle, insulter pour la nième fois le peuple algérien car le peuple est leur ennemi principal. Ils le haissent tellement que s’ils pouvaient lui changer de pays, ils enverront 40 millions dans une ile lointaine pour qu’ils se la coulent douce entre eux. Donc le peuple connaissant leur niveau moral et intellectuel, les a totalement ignoré, prouvant encore une fois que le peuple est mûr et trop intelligent pour leurs petites cervelles pour le pieger ou lui faire avaler des couleuvres vivantes. A la fin, le peuple donnera sa dernière leçon a ces dictateurs ignorants et corrompus: Leur démontrer qui fait vraiment marcher le pays: Les culturellement et génétiquement corrompus avec leurs cashiristes ou les 40 millions de citoyens pacifiques qui aiment a mourir, leur pays ?

    43
    17
    nous avons atteint les abîmes et nous creusons encore !
    5 décembre 2019 - 11 h 16 min

    De livreur de pizza pour finir député et interlocuteur Number One de l’UE, si ce n’est pas magique la politique en Algérie, cela explique beaucoup de choses, pendant le règne de Fakhamaatouhou, le passeport diplomatique a été distribué comme des bombons, plus d’un million de personnes détient ce magique sésame, au point où un détenteur s’est fait arrêté pour vol à l’étalage dans une grande surface en Allemagne, l’uns des policiers arrivés sur les lieux une fois ils ont contrôlé son identité, d’ironisé en disant à son collègue « c’est un diplomate algérien », et dire que la diplomatie algérienne aux heures de sa gloire a connue des Hommes comme des M’hamed Yazid et des benyahia, hélas on a confié lec clés du poulailler à la discrétion du renard.

    42
    16
    Lghoul
    5 décembre 2019 - 11 h 07 min

    Ce qui s’est passé et continue de se passer en Algérie est que tous ces gens ont pris le pays en otage et l’utilisent comme leur propre épicerie privée. Ils se servent comme et quand ils veulent et font ce que bon leur semble en s’assurant d’abord que la justice, la police, la gendarmerie et l’armée leur appartiennent. Sinon le peuple est juste pour la garniture, les travaux durs, les épreuves, les guerres et les essais psychologiques comme on le fait sur des cobbayes. Maintenant que le peuple s’est enfin réveillé, il découvre avec stupeur l’extension de la corruption qui n’est juste la petite pointe du sommet de l’iceberg. Quand on voit juste dans le premier « procès » que des premiers ministres jonglaient avec des centaines de milliards en dinars, je me demande s’il serait possible de quantifier la vraie valeur du gros magot détourné a la fin en dollars, euros et dianars ? On comprend maintenant pourquoi ils idôlatrent un tableau en bois, idôlatrent satan, les mensonges pour battre tous les records de la dépravation dans tous les domaines. Imaginez si 50% seulement de cet argent du peuple est utilisé pour la construction d’hopitaux bien équipés, des routes, des universités et la création d’emplois a la place du banditisme de grand chemin et de la debauche politique ! Chaque pierre tournée ne nous fait découvrir que des voleurs cachés. Tout est vraiment pourri, tout est contaminé a un point ou tout le pays aurait presque pu devenir un pays de voleurs. Voila ou les 20 ans de boutesrika nous ont conduit: A une désintégration totale. Alors si ces gens restent encore leur cancer et leur poison seront irreversible. S’ils passent de force comme ils l’éspèrent, le peuple, toujours sans violence aucune, doit paralyser toutes les sources de leurs revenues (de sonatrach, aux ports d’exportation et a toute la logistique ui y va avec). La grève géve générale leur apprendra qui est vraiment maitre de ce pays: Une poignée de mafiosis ou 40 millions de citoyens pacifiques.

    47
    17
    Ali +
    5 décembre 2019 - 11 h 04 min

    La nouvelle Algérie de Bouteflika , des députées prostituée, et de repris de justice, ainsi des terroristes, des Sénateurs trafiquants de tous genres et vendeurs d’alcool, des ministres repris de justice et voyous, présidents l’assemblée populaire mythomanes et pileurs, des conseillers incompétents et Caméléons, une vraie république BANANIERE

    47
    16
    SaidZ
    5 décembre 2019 - 11 h 03 min

    livreur de pizza député, il n’est pas le seul malheureusement! après les cordonniers égyptiens et syriens, nous avons vu des dealers de drogue et des hommes « d’affaires » devenir députés…comment est ce que un homme d’affaires qui signe des contrats à coup des millions de $ puisse être intéressé par un poste administratif à 4000 $ par mois !??…..Je me souviens de tous ces responsables analphabètes « trilingue » que j’ai rencontré, des proviseurs, des directeurs d’écoles, lycées, maires, mouhafadhes, chef d’aira, toutes ces entreprises aujourd’hui fermées, …

    48
    16
    khalou
    5 décembre 2019 - 11 h 01 min

    le peuple a toujours sut qu’il etait gouverné par des incultes parachutés ou le piston est monnaie courante de A a Z l’Algerie est une fourmilière ou l’armée et la police sont là pour alimenter la reine , et le peuple ? ils ont en rien a cirer depuis 54 oui 54 car en combattants le colonisateur ils s’entretuaient deja pour le pouvoir futur. et ceux d’aujourd’hui sont les heritiers direct de ceux d’avant, les vrais mouhadjines sont mort et ne sont representés nul part en algerie dans ce pouvoir voleur assassin predateur, donc si l’algerie à plusieurs siecles de retard dans tous les domaines , par exemple celui des tics ou madagascar ou l’ethiopie sont plus avancée que nous en la matiere ce n’est dut qu’a ses sous hommes qui tuerais mere et pere pour le koursi il n’est pas etonnant de voir un dahmoune insulter son propre peuple afin d’attirer la bienveillance de sa reine

    44
    16
    Anonyme
    5 décembre 2019 - 10 h 34 min

    Un livreur de pizza avec plein de diplômes universitaires il y en a plein en Europe mais est ce que ce frère a un niveau universitaire pour accéder à un poste d interlocuteur de l Algérie avec l Union européenne ??
    De plus ce mariage irano algérien me semble louche sauf si c est un mariage d intérêts ?
    Encore un autre algérien d origine marocaine qui occupe une importante fonction?
    Pour avoir un bon poste il fallait être né au Maroc cela devient très inquiétant !!!

    45
    28
    Apulée de Madaure
    5 décembre 2019 - 10 h 27 min

    Hannah Arendt :
    « Il n’a jamais fait de doute pour personne que la vérité et la politique sont en assez mauvais termes, et nul, autant que je sache, n’a jamais compté la bonne foi au nombre des vertus politiques. Les mensonges ont toujours été considérés comme des outils nécessaires et légitimes, non seulement du métier de politicien et de démagogue, mais aussi de celui d’homme d’Etat. »

    19
    20
      @Apulée
      5 décembre 2019 - 12 h 24 min

      NESS FAKOU surtout grâce au développement des réseaux sociaux et aux révélations sorties sur le Net qui ont permis de mettre à nu toutes les intox, fake news et autres propagandes grossières diffusées par des médias au service du système en échange de subventions publicitaires juteuses toutes sous le contrôle du système.

      42
      15
        Apulée De Madaure
        5 décembre 2019 - 13 h 05 min

        @@Apulée, merci pour ton intervention que je partage entièrement. En ce qui me concerne j’avoue que les réseaux sociaux mon appris plus que tout le capital culturel, historique, technique … que j’ai acquis dans toutes mes scolarités du primaire au supérieur.

        Fraternellement.

        21
        16
      Anonyme
      5 décembre 2019 - 21 h 16 min

      Chakib Khalil Ouyahia Sellal Saïd Bouteflika ont tous des diplômes universitaires. Regarde se qu’ils ont produit pour l’Algérie

      34
      10
        Anonyme
        6 décembre 2019 - 0 h 59 min

        Détenir un diplôme n’exclut pas son détenteur de la pratique de la corruption à outrance. Le mouvement citoyen ne s’y trompe en mettant tous les membres de ces clans dans le même sac, ils étaient tous pour un cinquième mandat pour poursuivre leur sale besogne. Il ne peut pas y avoir des élections présidentielles dans de telles conditions, la transparence n’est pas assurée la « issaba « continue de tirer sur les ficelles malgré la demande expresse du peuple.de son retrait total .

        2
        8
    Wardia
    5 décembre 2019 - 10 h 11 min

    Nous avons bien un drabki danseur du ventre élu 1 er secrétaire du fln. Ensuite un commerçant président de l apn et bien d autre malheureusement.

    54
    16
    Azul
    5 décembre 2019 - 9 h 24 min

    @ Anonyme
    Parler fait parler mais le vin fait déraisonner.

    24
    13
      Anonyme
      5 décembre 2019 - 11 h 15 min

      Et sinon au sujet de l’article? un avis à donner le Azul?

      23
      19
        azul
        5 décembre 2019 - 13 h 31 min

        jai fais en sorte,que jai pas vue ce pédestre…

        12
    Ça s'appelle le Népotisme
    5 décembre 2019 - 9 h 21 min

    …et c’est ça Le Mal de l’Algérie. C’est ces attitudes que le HIRAK essaye de combattre, un system où le népotisme, le téléphone, wlid amiss, passe droit, qui ont fini par mettre tout un pays à genoux. Les gens capables et diplômés sont mis de côté où forcés a émigré sous de beaux cieux pour que des IDIOTS et illettrés dirigent ce dont ils sont incapables. Comment ce fait il que le peuple puisse accepter ces gens, accepter EL BATAL ou LAKHSSARA alors que le pays se dirige droit dans le mur? On ne peut pas les laisser diriger et il faut tout simplement les juger, et les effacer de la terre entière. Ces gens sont pire que les harki, ils sont la peste qui ronge ce pays et que fait on de la peste? Vous le savez. Pas de pitié car ils n’ont pas un seul remord sur l’état où se trouve l’Algérie aujourd’hui. Vive notre HIRAK, et sauvons notre pays des mains de chiens de rue.

    51
    17
    Man Char
    5 décembre 2019 - 9 h 06 min

    Quoi de neuf ? La médiocrité a commencé en 1962 quand les Égyptiens nous ont envoyés des cordonniers enseigner l’arabe en Algérie et l’article 102 (responsables appartenant obligatoirement au parti FLN) a fait le reste.

    55
    22
    Yanis belamri
    5 décembre 2019 - 8 h 56 min

    Livreur de pizza et l interlocuteur commission euro -algerie hhhhhhh

    44
    20
    chaoui40
    5 décembre 2019 - 8 h 54 min

    Dans tous les pays du monde, on accède au pouvoir ou à de hautes fonctions par :
    1) la force (physique ou financière)
    2) la ruse (fourberie, tricherie et autre malhonnêteté)
    Comme dans un bon western ! Pourquoi voudriez-vous qu’il en fût autrement chez nous ?

    9
    73
      Anonyme
      5 décembre 2019 - 9 h 11 min

      @Chaoui40 trouves-moi un autre pays où un livreur de pizza est devenu Président d’une commission parlementaire, chiche!!

      58
      26
        chaoui40
        5 décembre 2019 - 11 h 55 min

        Je crois que tu ne comprends bien mon commentaire. La politique est un jeu de monopoly, quand elle n’est pas « populaire ». Moi, je me fiche de toute la politique « démocratique », je suis un marxiste stalinien : tout pour le peuple, par le peuple et rien que par le peuple !

        2
        26
          Anonyme
          5 décembre 2019 - 12 h 38 min

          @Chaoui un zawali qui devient député c’est bien!! Dans ce sens c’est très communiste comme trajectoire!!

          43
          18
          Anonyme
          5 décembre 2019 - 13 h 15 min

          Et les petits chats, chiens, poissons, crocodiles … que vont-ils devenir. Les pauvres, ils ne font pas parti du peuple !!!

          11
          17
      Inisi
      5 décembre 2019 - 9 h 26 min

      @_Chaoui40:
      Le résultat parle de lui-même, quand l’accession au pouvoir ou à de hautes fonctions par, je vous cite:
      « 1) la force (physique ou financière)
      2) la ruse (fourberie, tricherie et autre malhonnêteté) »

      Un triste parcours pour l’Algérie : De Benbella à Bouteflika en passant par Boumediene, Chadli, HCE, Zeroual, Gaid Salah, …

      Ces pratiques doivent disparaitres, au profit du mérite, l’intélligence, la compétence, … vive la révolution !!!

      104
      35
    TNT
    5 décembre 2019 - 8 h 51 min

    Nous sommes plus une vraie république, nous sommes devenus un Souk Marocain où on trouve de tout même de l’esclavagisme, les sous hommes, les traîtres et les voyous, il a de quoi être fier Messieurs Bouteflika et son ami GS

    51
    26
    Anonyme
    5 décembre 2019 - 8 h 24 min

    Ya dini ya dini… ya si Mohamed K tu viens de me gâcher le meilleur moment de la journée! celui où je prends tranquillement mon café le matin! Tu aurais pu attendre 10h pour lancer l’article. On croit connaître par coeur ces pourris de la bande mais on découvre quand même des horreurs tous les jours! Ils ont tout fait!! Ils n’ont aucune limite!! Le beni-âmisme a toujours existé, des maires, walis, ministres ont aidé leurs frateries mais nommer un gardien de nuit président d’une commission parlementaire??!!! là, je crois que le titre de champion du monde est assuré!!

    55
    21
    Mounir Sari
    5 décembre 2019 - 8 h 17 min

    Ce n’est pas très étonnant au pays des miracles qu’un livreur de pizza devient député.l’Octogénaire, le dictateur sanguinaire Gaid Salah avec un niveau de 4ème année primaire, il est au commande de la plus grande armée d’Afrique.Shame on you!!!!

    54
    27
    Rani zaafane
    5 décembre 2019 - 8 h 04 min

    C’est la gangrène et on ne pourra rien contre ce système .Même en coupant sa tête, il en sortira toujours une autre.Le malheur c’est que tout ce qui a été révélé n’est qu’une partie infime de ce qui s’est réellement passé. L’avenir nous réserve bien des choses!

    49
    22
    ABOU NOUASS
    5 décembre 2019 - 7 h 47 min

    Voici donc la preuve par neuf du fonctionnement de ce gang installé aux commandes de ce pays, qui pratique depuis 60 ans le népotisme à découvert et sans gêne.

    Un livreur de pizzas devenu député représentant la communauté algérienne en Europe ! C’est comme à l’époque (entre 1965 et 1975) où Boumediene nous ramenait des coordonniers, des gargotiers,ou des tanneurs tous égyptiens en qualité de coopérants techniques pour enseigner l’arabe dans les écoles.
    Le résultat on le connait et le népotisme a fait des émules.

    Je ne perds pas espoir de voir de mon vivant Inch’Allah tous ces traîtres acquis à l’étranger , passer pour expier leurs faits et crimes devant une vraie justice.

    VIVE L’ALGERIE LIBRE ET SOUVERAINE !!!!!!!!!!!!!!

    51
    22
    Si El Wazir
    5 décembre 2019 - 7 h 46 min

    Si, seulement un livreur de pizza, voir si ce n’est pas un ex terroriste réfugié en Allemagne,et d’ailleurs la majorité des ces terroristes réfugiés en Europe collaborent avec les renseignements des pays d’accueil, et même pour l’Allemagne et la Belgique avec les renseignements Marocains en collaboration avec les Israëliens, le cas d’un frère qui siège actuellement à l’assemblée populaire nationale sous étiquette FLN, l’Algérie à été vendu aux voyous et aux traîtres en 1999,l’image de l’Algérie à été salie et froissé par ces imbéciles sans aucune fierté ni dignité, notre république n’est plus une vraie république, elle est devenue une république Bananiere, ouverte à tout les excès, et une grande majorité d’Algeriens sont coupable en particulier l’armée le garant de la république, nôtre identité est perdue, et nôtre fierté avec, un quart d’innocente population morte pour Rien, que des traîtres pire que l’ex occupant dirigent le pays

    55
    21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.