Imposantes marches nocturnes contre l’élection présidentielle de ce 12 décembre

alger marches nocturnes
La mobilisation des citoyens se poursuit la nuit. D. R.

Par Mounir Serraï Les Algériens réitèrent leur rejet total de l’élection présidentielle prévue pour ce jeudi 12 décembre. Des centaines de milliers d’Algériens sont sortis ce soir, la veille du scrutin, dans des marches pour confirmer leur rejet de ce scrutin qualifié de «cinquième mandat sans Bouteflika».

A Alger, les grands boulevards sont bondés de monde. Malgré l’impressionnant dispositif sécuritaire déployé dès la matinée, des dizaines de milliers d’Algériens ont battu le pavé pour signifier leur colère quant à l’entêtement du pouvoir à vouloir faire passer son scrutin présidentiel. Avec la même hargne et détermination, ils ont sillonné plusieurs quartiers de la capitale pour rejoindre l’emblématique Place Audin ou encore la Grande Poste.

Mêmes slogans, même détermination. Les Algériens refusent d’abdiquer et expriment ainsi leur détermination à poursuivre le combat jusqu’au bout. La mobilisation en cette veille de la présidentielle rejetée a été au rendez-vous dans la majeure partie des villes du pays. Les populations sont sorties massivement protester contre cette élection  boycottée par toute l’opposition.

Ainsi, des marches nocturnes ont eu lieu à Oran, Annaba, Constantine, Jijel, Ghardaïa, Ouargla, Tébessa, Sétif, Bordj Bou Arréridj, Bouira, Boumerdès, Béjaïa et Tizi Ouzou. Les manifestants réaffirment leur rejet total de ces élections.

Des votes symboliques en hommage aux détenus du Hirak ont été organisés dans plusieurs villes du pays et des appels ont été lancés pour des marches durant la journée de jeudi.

M. S.

Comment (10)

    Zaatar
    12 décembre 2019 - 15 h 46 min

    Énorme affrontement à Bejaia devant une caserne. Ca a l’air de vraiment barder.

    2
    3
    Zaatar
    12 décembre 2019 - 9 h 42 min

    Oui j’aurais du préciser tu as raison. La loi de H’mida, c’est lui qui fait et défait les lois comme il veut. En parlant de légitimité, c’est tout la le problème, toi ou nous tous dirons qu’il est illégitime, lui te dira qu’il est légitime et c’est notre parole contre la sienne. Ensuite on lui dira nous c’est le peuple, et il te répliquera alors allons aux urnes. On lui dira c’est nous qui organiserons ces élections. Il nous dira vous n’avez pas les moyens ni la logistique , on chargera les administrations qui sont à sa botte. Resultat des courses l’ami anonyme, tant que peuple n’aura pas bousculé effectivement ce pouvoir rien n’y fera. Pour avoir une chance de le bousculer il n y a pas trente six solutions. Soit on lui rentre dedans histoire de tout formater avec toutes les conséquences que ça implique et ça le peuple de part l’expérience qu’il a déjà vécue n’en veut pas, reste alors à tenter de le bousculer sur son terrain sachant que c’est lui qui fixe les règles du jeu. Autrement dit le considérer comme légitime et le combattre avec ses armes. C’est ce que nous n’arrivons pas à faire car l’égoïsme de chacun est utilisé par ce pouvoir pour diviser. Le hirak qui donne l’impression soit disant d’une unité n’est qu’un leurre, car il n’a aucun représentant ni aucun leader pour justement aller combattre le pouvoir avec ses règles à lui , sur son terrain mais avec une force supérieure à celle du pouvoir. Par conséquent tout ce qui se passe fait les affaires du pouvoir.

    2
    8
    ABOU NOUASS
    12 décembre 2019 - 8 h 12 min

    Oui il y a de la manipulation des moukhabarates de G.S , c’est un fait , mais ils sont repérables à leur façon d’intervenir, de s’habiller aussi pour qu’ils se reconnaissent entre eux.
    Il suffit d’avoir l’œil alerte et ne pas tomber dans leurs bras.
    Vaille que vaille , nous vaincrons cette hydre qui nous a embrigadé 60 ans durant.
    Rien n’est éternel en ce bas monde , sauf Dieu !
    Continuons avec notre silmiya.

    10
    2
    Anonyme
    12 décembre 2019 - 5 h 20 min

    A Bouira ce fût l’affrontement. On déplore des blessés heureusement pas de décès. La raison est que le dispositif anti émeute protégeait un centre de vote que les manifestants voulaient fermer. Les forces anti émeute ont du battre en retraite vu le nombre de manifestants, mais un renfort de la gendarmerie est arrivé et ce fût la grande bagarre. Voilà ce qu’espérait ce pouvoir. La grande bagarre pour utiliser les grands moyens. Etre contre les élections, les boycotter et manifester pour exprimer sa colère est une chose. Aller empêcher l’élection de se dérouler et empêcher les autres de voter en est une autre. Les deux ne sont pas compatibles. Et donc forcément ça fera des étincelles.

    5
    14
    Vroum Vroum 😤..
    12 décembre 2019 - 1 h 44 min

    Attention je ne suis jamais contre le Hirak , selon mon analyse les Éléments propices à infiltrer et manipuler les foules sont les Islamistes et le Mak , Révolution du Sourire , Rachad et Al Maghribya , un objectif commun , faire traîner au maximum le Hirak , rejetant toutes formes de solutions , investir les forum en taxant de Cachiristes ou Harkis tout ce qui va à contre sens de leur objectif , comment reconnaître des éléments du Mak ou islamistes en Jeans avec le Drapeau National ou Amazigh impossible , sauf par les slogans pour influencer , intimider… il sera très très difficile au Hirak d’arrêter personne n’osera exprimer son entendement personnel d’apaisement dans les Foules ou son quartier de peur d’être pris à partie.. il est très difficile d’arrêter un mouvement Populaire sans organisation , d’un côté cela peut paraître avantageux de ne pas avoir d’organisation , et le plus dangereux et le manque d’organisation qui mene à l’anarchie , un corps sans tete , imprevisible , des meneurs décidés s’approprient la foule , l’influence… Voilà je pense que le Hirak à perdu son authenticité du début , et suis certain que les Islamistes Frères Musulman Wahabites dit Salafistes , Mak , Révolution du Sourire , ne sont pas étranger en partie à l’évolution du Hirak , ces Éléments perturbateurs logiquement partagent un objectif commun perpétuer le Hirak bien au-delà de la normale , le rejet de tout . .Attention c’est une simple Analyse qui je pense mérite réflexion sérieuse , les Éléments du Mak et Islamistes Frères Musulman Wahabites ne pouvaient rêver mieux qu’un Hirak dans lequel il se fondent avec un objectif autre que celui du Hirak . . En Parallèle les Chaîne Médias Almaghribya et Rachad , Al Jazeera et certaines autres leur rôles est d’instrumentaliser l’info à géométrie variable .. intoxication de l’info… faudrait être naïf pour croire que le Joli Hirak ne suscite pas la tentation d’agendas islamistes ou Mak ou les deux associés … Voilà juste une Analyse contre la naïveté . .Hirak ne te fais pas avoir ! Joue ton Rôle, ton propre Rôle , et mefie toi du Mak et Islamistes Frères Musulman Wahabites dit Salafistes et les adeptes de la Révolution du Sourire qui sont tes ennemis cher Hirak , qui gravitent en ton sein . . Voila un examen objectif .

    9
    27
      Anonyme
      12 décembre 2019 - 6 h 20 min

      Fakou!! les éléments provocateurs sont des flics en civil, filmés au sein des brigades anti-émeutes. Ils ont tabassé plusieurs manifestants et journalistes hier. Va voir les vidéos, il n’y a aucun doute!! On veut terroriser pour que les gens ne sortent pas aujourd’hui

      40
      2
      Zaatar
      12 décembre 2019 - 6 h 22 min

      @Vroum Vroum,
      La messe est dite. Bientôt on n’aura plus besoin d’analyses ou de commentaires descriptifs. Bientôt sera sonné la fin de la récréation. Il suffit juste qu’un semblant de pouvoir civil soit mis en place qui va endosser toutes les responsabilités des futures décisions entre autre sonner la fin de la récréation . Je ne sais pas exactement combien de temps cela prendra, peut-être un mois ou deux, mais après les eaux reprendront leurs cours et crois moi le bâton va sevir car il aura la loi derrière lui.

      6
      15
        Anonyme
        12 décembre 2019 - 7 h 49 min

        @Zaatar de quelle loi tu parles??? Tu crois qu’ils ont besoin de légitimité pour faire ce qu’ils veulent?? Quelle légitimité peuvent-ils tirer d’une élection où 90% de la population les rejette?? Ils vont essayer de continuer avec la même méthode utilisée depuis 62 sauf que cette fois…le peuple ne se laissera pas faire. Aucun ministre, député, aucun premier ministre et encore moins la marionnette de Mihoubi ne fera un pas sans une escorte de 50 camions de gendarmes ou cns. Aucune visite de ministres ou chef d’état étranger etc… ils vivront dans des bunkers coupés du monde. Le peuple n’a pas dit son dernier mot. Une dictature est possible quand vous avez une minorité dans l’opposition, pas quand vous avez la majorité contre vous, cela ne s’est jamais vu dans l’histoire

        21
        2
          Zaatar
          12 décembre 2019 - 12 h 44 min

          Ton erreur anonyme est que tu confond la légitimité officielle et la légitimité non officielle ou si tu veux celle entre nous. Bien évidemment, entre nous et dans les coulisses on sait tous qu’il n’a aucune légitimité, mais c’est entre nous, car officiellement c’est lui qui tient le pouvoir et il est légitime officiellement à l’égard de tous les regards. C’est pour cette raison qu’il faut le combattre en officiel. C’est à dire en combat politique , mais tous les coups sont permis dans l’arène et en dehors de l’arène. Ne seront vus bien sur que ceux dans l’arène. Ce qui revient à dire, que ce hirak aurait du avoir des leaders, pour le combattre dans l’arène, car officiellement il porte la voix du peuple. La maintenant, une fois le président connu est élu, il sera officiel, mettra en place tous les éléments officiels de l’état et établira de nouvelles lois qui donneront le champ libre ou si tu veux les arguments pour tasser ce hirak qui deviendra hors la loi. Sa loi a lui qui est devenue officielle mais be l’est point entre nous car illégitime. Je crois que me suis fait comprendre comme ça non?

          2
          6
      Merouch
      12 décembre 2019 - 9 h 00 min

      Trop d’idées mal exprimées et des erreurs.
      Il faut parler de AL MAGHARIBIA et non AL Maghribia (qui est une chaine marocaine).

      1
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.