Une citoyenne dénonce le retour du terroriste Madani Mezrag sur la scène politique

Comment (4)

    Anonyme
    17 décembre 2019 - 16 h 17 min

    Une gueule a faire vomir.voila c’est ce que j’ai a dire de ce criminel.

    Anonimaoui
    17 décembre 2019 - 15 h 48 min

    Ça prouve que la issaba au pouvoir est coincée et surtout aux aguets. Recouvrir au service de ce criminel islamiste qui s’est vanté, le lâche, d’avoir tué de ses mains un jeune appelé du service national, est un acte de haute trahison du commandement militaire envers tous les Algériens , civiles et militaires, qui se sont sacrifiés pour sauver le pays des griffes des islamistes terroristes.

    14
    @ben
    17 décembre 2019 - 14 h 49 min

    Son apparition prouve que le terrorisme a été une arme du système contre le peuple.
    Son apparition au còtés de l’état major montre également que Gaid n’en a cure du pauvre petit Djoundi qui était exposé aux criminels menés par mezrag.
    Le système met en prison celles et ceux qui défendent le Hirak et ses revendications et s’affiche avec l’assassin des Algériens et des policiers,ces mèmes policiers qui,aujourd’hui répriment violemment leurs frères et soeurs.
    Gaid ,en se rapprochant de Merzag,prépare le retour au terrorisme tant redouté par les Algéeirne,et c’est Mezrag qui en est chargé.C’est une supposition mais qui peut-etre plausible.Gaid salah et ses acolytes sont corrompus jusqu’aux OS.Ils sont capables de tout pour sauver leurs peaux.Alors VIGILANCE,VIGILANCE,VIGILANCE

    12
    1
    ben
    17 décembre 2019 - 9 h 34 min

    MADANI MEZRAG DOIT ÊTRE JUGER PAR LE PEUPLE ET CONDAMNER A LA PRISON A VIE ET AINSI QUE LES RESPONSABLES DU FIS

    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.