Le directeur d’Ennahar TV Mohamed Mokadem interpellé à l’aéroport d’Alger

Anis Ennahar TV
Anis Rahmani, de son vrai nom Mohamed Mokadem. D. R.

Par Nabil D. – Nous apprenons de sources informées que le directeur de la chaîne de télévision Ennahar TV et du quotidien arabophone éponyme a été interpellé à l’aéroport d’Alger, à son retour de Dubaï où il effectue de très fréquents déplacements. Anis Rahmani, de son vrai nom Mohamed Mokadem, a été libéré quelques heures plus tard mais s’est vu retirer son passeport. Objet d’une enquête judiciaire, il est donc interdit de quitter le territoire national, ont précisé nos sources.

Mohamed Mokadem a bâti un véritable empire médiatique grâce au soutien du frère de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika dont il a servi les intérêts jusqu’à sa chute, avant de tourner casaque et de mettre ses médias au service de l’ex-chef d’état-major Ahmed Gaïd-Salah, qui avait usurpé le pouvoir jusqu’à sa mort subite.

Après avoir été actionné par ses mentors pour dézinguer le candidat de Gaïd-Salah à la présidentielle du 12 décembre, Anis Rahmani a tenté de se racheter en faisant preuve d’une extrême platitude à l’égard de celui qui, contrairement à ce qu’on lui avait assuré, allait occuper le palais d’El-Mouradia, mais il semble que ses courbettes n’aient pas suffi à sauvegarder son immunité qui l’a protégé jusqu’ici, d’autant qu’il est dans le collimateur d’Abdelmadjid Tebboune depuis 2017, lorsque Saïd Bouteflika l’avait lâché sur lui au plus fort de la première guerre entre le très puissant Ali Haddad et l’éphémère Premier ministre.

Le vent a tourné et le nouveau riche Anis Rahmani devra s’expliquer à son tour sur l’origine de sa fortune acquise, elle aussi, grâce aux indus avantages qui ont conduit en prison de nombreux hommes d’affaires, proches de l’ancien cercle présidentiel.

La chaîne privée Ennahar TV s’est distinguée, depuis sa création, par ses campagnes sordides contre des cibles que lui désignent les officines secrètes qui se sont toujours servies de cet outil de propagande pour abattre médiatiquement toute personne ou tout parti qui dérangerait les plans du régime ou constituerait une menace pour son maintien. C’est ainsi qu’Anis Rahmani s’est attaqué au candidat Ali Benflis en 2014, allant jusqu’à l’accuser d’être un fils de harki et recourant sans vergogne aux moyens les plus abjects pour ternir l’image de celui qui était à deux doigts de faire tomber Bouteflika par la voie des urnes. Le même Anis Rahmani qui avoue, sans aucune retenue, se vendre au plus offrant, tout en s’adonnant à un vil chantage pour obtenir des marchés publicitaires auprès d’hommes d’affaires dont il menaçait de révéler les frasques au cas où ils ne l’arroseraient pas.

Cette interpellation d’Anis Rahmani prélude, sans doute, à l’ouverture d’une enquête sur les fonds qui permettent aux chaînes de télévision «algériennes» privées de droit étranger d’émettre, sachant que leurs propriétaires doivent transférer des sommes colossales pour le paiement du signal en euros sonnants et trébuchants. L’enquête devrait révéler d’énormes surprises.

N. D.

Comment (33)

    tawat
    1 février 2020 - 10 h 35 min

    Cette chaîne a été surnommée ENAR car il a jeté de l’huile sur le feu lors des tristes événements du M’zab car à son correspondant, qui a choisi son camp, a donné des fausses nouvelles alarmistes au détriment du peuple mozabite qui est la principale victime. La population exige une enquête sur les dessous de cette affaire où des dizaines de personnes ont été assassinées et leurs biens détruits………..d’autant plus que aboujoura Soltani et Saidani ont accusé nommément le DRS derrière cela ……………..la Justice doit s’auto-saisir.

    Code de conduite : Un train peut en cacher un autre !
    31 janvier 2020 - 21 h 19 min

    Ne vous méprenez pas mes honorables compatriotes. Ce type demeure intouchable car protégé par plus puissants. De toute la 3issaba, il demeure le seul à qui Gaid Salah n’a rien pu faire. Et pourtant ce n’est pas l’envie qui lui manquait ou lui faisait défaut. Il suffit pour vous en rendre compte de compulser quelques passages des fameux « Wikileaks » pour vous rendre compte que sieur Mokadem roule pour les puissants du moment, à savoir la CIA qui l’avait chaudement recommandée, ainsi que sa femme Souad, dans les différents rapports rédigés par les ambassadeurs US et autres chargés de missions américains qui se sont succédés à Alger. Ses fréquents rendez-vous et autres rencontres avec ses maitres dans les lieux les plus huppés d’Alger ne sont également plus à démontrer. Les wikileaks papers nous indiquent qu’il pratiquait, ainsi que sa femme, de la délation nominative et de la divulgation d’infos (classés top-secret). Un enregistrement d’un conversation téléphonique (qui existe toujours sur youtube), nous démontre la puissance du moment du concerné à telle enseigne qu’il se permet de tancer vertement le colonel Smail (du DRS) en refusant d’obéir à une injonction verbale le sommant d’envoyer l’un de ses journalistes pour une enquête de routine. Ses fréquents aller-retours aux émirats prouvent qu’il est à la solde d’une entité beaucoup plus hermétique et dangereuse que ne pourrait l’etre une 3Issaba interne, dénuée de toute forme d’intelligence. Comme disait Skully dans la série aux frontières du réel : la vérité est toujours ailleurs !

    Anonyme Utile
    31 janvier 2020 - 14 h 39 min

    Les Bouteflika ont chargé le traître Mohamed Mokademde détruire, à travers « sa chaîne TV Ennahar », les valeurs sacrées de la société Algérienne, ciment de notre peuple depuis des milliers d’années, conformément au protocole sioniste, qui a fait ses preuves en occident, comme le prouve la décadence des sociétés occidentales.

    La chaîne TV Ennaha, a été créée illégalement avec l’argent du peuple, par saïd Bouteflika.
    La chaîne TV Ennahar, appelée chaîne tv de la honte était une chaîne tv destinée exclusivement à la propagande des Bouteflika.

    Et c’est comme cela, que les Bouteflika, les marocains ont institutionnalisé la corruption en Algérie, comme le prouve la réalité.

    Le traître Mohamed Mokadem était le cheval de Troie des Bouteflika et de nos pires ennemis étrangers, preuve à l’appui.

    Ce traître a vendu des secrets d’état à nos pires ennemis. Et c’est Wikileaks qui l’a dénoncé. Ce traître travaillait pour les émirats Arabes unis contre l’Algérie, conformément à l’agenda des sionistes arabes, les Ben zayed.

    Le traître Mohamed Mokadem n’échappera pas à une très lourde condamnation et finira réellement ses jours en prison, comme ses mentors et sponsors, les Bouteflika.

    16
    6
    Agheryène
    31 janvier 2020 - 5 h 41 min

    Ce n’était pas trop tôt, et de telles actions on aimerait en voir des dizaines par jour, mais malheureusement c’est comme du mercurochrome sur une jambe de bois, tant qu’on n’a pas d’état de droit, et tant qu’on a un président illégitime, avec une justice, et des merdias encore aux ordres.

    18
    4
    anonyme
    30 janvier 2020 - 21 h 24 min

    Qu’on ferme toutes ces chaines mer…

    19
    6
      Il a été exfiltré, il se trouve actuellement à Dubai.
      1 février 2020 - 1 h 15 min

      Il a été exfiltré, il se trouve actuellement à Dubai.
      Il est aussi responsable des milliards de ses protecteurs, à Dubai mais aussi en Turquie.

    Abdel
    30 janvier 2020 - 19 h 36 min

    C’est seulement la partie visible de l’iceberg, pendant qu’ils amassaient des milliards en devises qu’ils planquaient dans des pays étrangers,
    Ces monstres ont servie l’idéologie des islamistes par leurs propagandes pour manipuler leur peuple,
    à tel point qu’on est devenu des sous-êtres soumis aux débilités des barbares de pseudos islamistes comme les marocains avec le roi.
    des émissions à longueurs de journées animées par des monstres que beaucoup des nôtres prennent pour des paroles divines, ou dieu et nôtre prophète n’ont plus lieu d’existé puisque leurs paroles sont sacrées, nous avons même dépassé certains pays, même les talibans n’ont pas atteint ce summum de débilité.

    37
    10
    Lghoul
    30 janvier 2020 - 14 h 35 min

    Les magouilleurs finissent toujours de tomber sous les foudres de la magouille. Ils se font utiliser comme des journaux. Une fois lus, ils les jettent. Ou sont tous les « héros » d’antan ? De fakhamatouhoum qui faisait tomber la pluie et faisait pousser le raisin et la datte au pole nord a khelil, ouyahia, le drebki etc. etc. Donc impossible de co-habiter avec la saleté sans devenir sale. Le même sort est aussi reservé aux girouettes sans principes, sans décence et sans éthique. Ils se retrouveront tous et toutes, un beau matin, complétement nus.

    35
    9
    Peine capitale pour trahison et vous verrez
    30 janvier 2020 - 14 h 08 min

    M. le Président Tebboune : Même si vous êtes illégitime, essayez juste de prendre les choses au sérieux comme voter une loi qui appliquera la peine capitale pour trahison pour toute forme de pillage et vous allez voir des départs massifs vers l`étranger de tout ceux qui ont quelque chose à se reprocher. Ça va être très bénéfique pour le pays et tout le peuple vous acclamera. Le FLN et le RND se videront de ses parasites et vous laisseront gouverner tant bien que mal car il n `aura plus rien à gratter.

    29
    15
    Vert ,blanc et rouge.
    30 janvier 2020 - 13 h 45 min

    Les baiseurs dès mains de JB quand il s’agit d’un corrompu arabo musulman ils félicitent nôtre justice et aucune critique, mais quand il s’agit de l’un dès leurs ou un c… qui arrange leurs idéologie ils sortent tous comme un convoi de sauterelles et commencent à envahir nos villes et nos quartiers avec leurs même slogans que 95% du peuple connaît.

    10
    21
    La Datte
    30 janvier 2020 - 12 h 52 min

    Etant dans le collimateur d’Abdelmadjid Tebboune depuis 2017, y’a-t-il alors un rapport avec la dernière visite du ministre des Affaires étrangères des Emirats arabes unis. Ce retour brusque au bercail est bizarre.
    Dans ce cas, quelle est la monnaie d’échange ?

    10
    18
    Ayweel
    30 janvier 2020 - 12 h 22 min

    Ce que je retiens de cet arrogant personnage c’est son comportement enfantin, une arrogance démesurée et son immaturité avérée. Si l’Algérie est aujourd’hui est à deux doigts du gouffre c’est à cause de ces personnes qui pour leurs intérêts matériels sont arrivés à insulter, à menacer, à faire le chantage et même à prendre en otage des éléments qui font partie d’une ‘institution garante de la sécurité et de la protection de notre pays. Si aujourd’hui cet institution a perdu toute estime et tout respect auprès des algériens c’est à cause des attaques de ce personnage. Seul un agent d’un service de sécurité d’un pays ennemis ose faire ceci à une institution pilier porteur de la structure sécuritaire de notre pays. Dans les pays qui se respectent un tel personnage aurait déjà et depuis longtemps payé pour ses frasques. Comme ceux qui nous gouvernent sont irrespectueux ils osent mettre entre les mains de ce gamin l’un des outils les plus puissants dans le monde actuel, en l’occurrence les médias.

    43
    11
    Anonyme
    30 janvier 2020 - 11 h 44 min

    Dubaï lieu de dépôt en banque de tous les voleurs algériens….ils les ont attiré en ne demandant pas l origine des fonds et maintenant ils les tiennent par la barbichette!!
    Bon retour de boomerang des émirats et surtout de ceux qui sont leurs commanditaires !!!
    On ne joue pas dans la cour des grands quand on est qu un traître à sa nation.

    61
    11
      Anonyme
      30 janvier 2020 - 16 h 05 min

      Vous voulez dire des voleurs qui se font voler,et ils ne peuvent même pas porter plainte pour des raisons de «catimini». Je parierais à 99% qu’ils ne reverront jamais la couleur de l’argent déposé,à moins de s’exposer aux vues et aux sues de tout le monde. Il ne leur reste qu’à se faire Hara-Kiri.

      20
      9
        Selecto
        30 janvier 2020 - 17 h 06 min

        C’est pareil en France, le fisc ferme les yeux sur les investissements et les virements dans les comptes de nos voleurs pour laisser passer quelque mois ensuite leur demander l’origine des fonds tout en sachant qu’ils seraient impossible pour eux, c’est comme ça que leurs biens et leurs comptes sont saisies, c’est pareil aux Emirats.
        Ce minable de Mokadem possede beaucoup de bien en France même au nom de sa femme.
        Le perdant final c’est le Trésor public algérien.

        Ces escrocs méritent la corde.

        22
        8
      Anonyme
      30 janvier 2020 - 17 h 35 min

      Belkecir c’est pour quand ?

      14
      8
    Anonyme
    30 janvier 2020 - 11 h 38 min

    En voilà un qui mérite bien ce qui lui arrive car il a marché dans toutes les magouilles du pouvoir pour travestir la vérité et enfoncer les gens honnêtes et honorables.Il a toujours été au service du plus puissant avec sa chaîne ordurière pour faire les sales besognes sans aucune déontologie et l’essentiel pour lui tel un monstre froid est de servir et couvrir ses crapuleux maîtres.

    39
    11
    Omar Khayyem
    30 janvier 2020 - 10 h 52 min

    Tout ce que l’humain dans sa dégénérescence mentale et psychique peut concentrer comme VILETÉ (Qui inspire le mépris, qui est sans dignité, sans courage et sans loyauté) LA BASSESSE dans tous ses ÉTATS et ÉCLATS est incarnée par ce type …qui n’est dans la réalité que la partie apparente de l’iceberg du VICE NATIONAL sport favori de ceux et celles qui se donnent une ÉTOFFE de responsables de notre pays…et QUI 58 ans durant ont DÉPECER L’ALGÉRIE jusqu’à faire fuir ou pousser à la disparition des generations entières de ses enfants authentiques…Tant que ses ÉNERGUMÈNES courent ports et aéroports le MERCENARIAT continuera à prospérer dans les bas fonds de la criminalité multiformes!!!
    Gloire à ns CHOUHADAS et au PEUPLE SOUVERAIN

    33
    11
    Ali El Vérité
    30 janvier 2020 - 10 h 33 min

    Rassurez-vous il n’aura rien juste de la pub gratuite, Mr Rahmouni il sait beaucoup de choses sur de nombreux corrompus dirigeants, et comme il fait peur de divulguer quelques secrets, je ne penses pas que nos nouveaux dirigeants aussi corrompus que les ex puissent faire quelque choses d’autres sauf de la pub gratuite

    25
    15
    58 ans
    30 janvier 2020 - 10 h 29 min

    la guerre de milles ans est déclarer depuis le said b c est incruster

    11
    10
      Le Berbère
      30 janvier 2020 - 14 h 33 min

      La question qui se pose. C’est combien d’euros ou de dollars se énergumène à planqué dans les banques de golfe persique et en Turquie ? Sachant que cette argent est détourné de fisc algérien avec l’aide de certains responsables de l’ancien régime et le clan de son douar frontalier.

      29
      3
        Algerien Pur Et Dur
        30 janvier 2020 - 15 h 23 min

        Au suivant…au suivant…au suivant…et au suivant, inchallah amin.

        12
        8
    Souileh Meftach
    30 janvier 2020 - 10 h 29 min

    L’agent des marocains et des émiratis réussira à s’en sortir vu les dossiers qu’il possède, sur les mafias. Le Hirak et tous les patriotes Algériens, doivent savoir que c’est lui en personne grâce à l’argent du Makhzen et des Makhtoum de Dubai, qui a racheté et transformé, plusieurs centres d’appels, en centre de doubabs electroniques anti hirak et anti démocrates (comme la hasbara sioniste) Les bâtiments se trouvent à abu dhabi, tunis, casablanca et blida. Ils développent de la propagande selon ses intérêts contre des personnalités Algériennes et surtout contre le peuple et le hirak en particulier, sur Internet et les médias sociaux. Il a suivit un cour donné par Simon Benmeshloul à Dubai/ Comment changer les infos sur Wikipédia et dévier les articles en faveur des intérêts de ses clans. Cours de propagande, manipulation, désinformation, et d’autres opérations institutionnalisées, pour justifier auprès des opinons publiques étrangères, le pouvoir des mafias économico-militaires..Et surtout le bien fondé de la signature de la loi sur les hydrocarbures et le bon traitement de total entre autre

    21
    12
    Mounir Sari
    30 janvier 2020 - 10 h 28 min

    Il s’agit d’un non événement.Les loups ne se bouffent pas entre-eux!!!!

    18
    13
    Anonyme
    30 janvier 2020 - 10 h 03 min

    Il faut sevir contre ses vendus au plus offrant et mettre fin a ce systeme ou reigne la finance douteuse….Le cancer de la corruption qui ronge nos institutions doit etre aneanti ..c est une veritable guerre qu il faut mener contre la finance douteuse et la corruption a grande echelle….sinon toute evolution democratique et une justice independante serait vaine…Il y a des etats qui appliquent la peine de mort pour acte de corruption averee…car c est le seul moyen credible pour combattre la corruption…la peine capitale pour les tetes pourries…aucun remede n est meilleur…pour sauver notre pays de la descente en enfer et mettre fin a cette mafia qui gere les medias et les administrations jusqu au plus haut des etages …Une reforme des lois et de la constitution dans ce sens est plus que urgente..Tahya al JAZAIER

    17
    12
    Le Temps
    30 janvier 2020 - 9 h 55 min

    Déjà que ces chaînes ont fait de nos enfants de véritables ruminants

    42
    11
      Tamazgha
      30 janvier 2020 - 11 h 43 min

      Perspicace commentaire (…) à la triste et regrettable réalité de certaines chaînes, sans oublier aussi le résultat de l’école Algérienne.

      36
      4
      Anonyme
      31 janvier 2020 - 12 h 58 min

      Maintenant qu il a tout planqué on procédé à son interpellation (mise en scène) pour la consommation interne à la veille du vendredi

      6
      1
    Le légume
    30 janvier 2020 - 9 h 29 min

    Ce nouveau riche (en magouilles) Anis Rahmani revenant dans la gueule du loup, est louche. Voila encore une preuve tangible que ce pouvoir n’a pas d’amis, que des intérêts du moment.
    Tant que la guerre se fasse entre eux, tant mieux !!! Une implosion et une autodestruction n’est que bénéf pour le peuple.

    42
    13
      Le Berbère
      30 janvier 2020 - 14 h 37 min

      La question qui se pose. C’est combien d’euros ou de dollars se énergumène à planqué dans les banques de golfe persique et en Turquie ? Sachant que cette argent est détourné de fisc algérien avec l’aide de certains responsables de l’ancien régime et le clan de son douar frontalier . Je vous dit une chose mes chers compatriotes. Il nous faut le double en terme du temps pour remettre les choses en ordre et effacer les vingt ans de d’occupation de pays par les naturalisés de l’Ouest..il nous faut au moins quatre décennies .

      17
    Opprimé
    30 janvier 2020 - 9 h 15 min

    C’est de la poudre aux yeux, c’est encore de la manipulation politiciennes, pourquoi ne pas empêcher les gros bonnets à quitter le pays avec des milliards de dollars, vous voulez des noms, dans une jungle on sacrifier toujours les plus Faibles, Mr Tebboune ni moins ni plus différent que le traître Bouteflika il a été son élève et il restera à jamais, s’ils existent des sauveurs pour notre pays en ruine, ce n’est jamais avec des anciens corrompus, des ex complices de cette ruine programmée, s’il était vraiment honnête pourquoi n’a jamais opposé au traître Bouteflika, comme il avait fait Monsieur Benbitour

    34
    15
    Anonyme
    30 janvier 2020 - 9 h 08 min

     »L’enquête devrait révéler d’énormes surprises. »

    Des surprises on en a à en vomir.

    30
    9
      Anonyme
      30 janvier 2020 - 10 h 14 min

      Pas besoin d’enquête! avec ce qu’on sait déjà de lui il en a pour 20ans de prison…

      20
      10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.