Tribunal militaire de Blida : Louisa Hanoune retrouve sa liberté

PT Louisa Hanoune
Louisa Hanoune. D. R.

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, retrouve sa liberté. Condamnée aujourd’hui en appel à trois années de prison dont 9 mois ferme, Louisa Hanoune a quitté sa cellule à la prison de Koléa, où elle a passé plus de 9 mois.

Arrêtée le 9 mai dernier sur ordre de l’ancien chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd-Salah, et accusée de complot contre le système et l’armée, Louisa Hanoune a purgé, dimanche, sa peine à la prison ferme. La libération de Louisa Hanoune semble avoir été faite sur la forte pression nationale et internationale, sachant que la première responsable du PT a tissé durant sa longue carrière politique des relations très étroites avec des formations politiques en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. Des appels et des pétitions ont été lancés pour sa libération. En Algérie aussi, plusieurs partis et organisations de défense des droits de l’Homme ont appelé à sa libération.

Dans une première réaction, la direction de son parti a exprimé son soulagement quant à sa libération mais a souligné, néanmoins, l’injustice qu’elle a subie car, pour le PT, elle n’aurait jamais dû mettre les pieds à la prison.

Si Louisa Hanoune a été libérée, ce n’est pas le cas des autres prévenus, à savoir le frère du président déchu, Saïd Bouteflika, l’ancien responsable du Département du renseignement et de la sécurité (DRS), Mohamed Mediène, et l’ancien coordinateur des services de renseignements Athmane Tartag, qui ont vu leurs lourdes peines de prison ferme pour, tout le moins étrange, une histoire de complot contre l’autorité de l’Etat et de l’armée.

En effet, la Cour d’appel de Blida a confirmé leurs peines de prison de 15 ans ferme prononcées lors du procès expéditif en première instance en novembre dernier.

M. S.

Comment (29)

    Louiza Hanoun fait partie...
    11 février 2020 - 14 h 56 min

    …des quelques rares Hommes politiques algériens qui méritent le respect. Il nous faut une grande refondation de notre paysage politique (les partis démocrates, la société civile, les associations et le Hirak doivent s’unir pour jeter les bases d’une société de droits, où, pour obtenir une place il faut mouiller sa chemise ! Mais, pour réussir il faut veiller à ne pas se laisser infiltrer par le FLN, le RND et leurs partis satellites. Je dis à Louiza Hanoun, bienvenue, car elle a beaucoup manquée au mouvement.
    Il n ‘y a que les khobzistes, les baltaguis, les cachiristes, les nouveaux harkis et ceux qui n’ont rien fait de leur vies qui la discréditent. Louiza = Radjla !

      Anonyme
      11 février 2020 - 16 h 20 min

      Il faudrait qu’elle revisite son logiciel politique. Avec le Troskysme on va continuer a creuser le fond. Je ne sais pas si elle a une vision politique mais je le souviens qu’elle vantait le modèle économique du Venezuela. Moi je pense que sa place n’est pas en prison, mais elle a droit a une retraite paisible, décente afin de pouvoir se remettre a la page du monde du 21 siècle en lisant, voyageant,…

    Clarification
    11 février 2020 - 14 h 17 min

    J’epere apporter une petite clarification, sur une erreure ou une conception errone’e qui genere des des commentaires sans tete ni queue – Combien meme je comprends son origine: ABUS DE FONCTION (et non de pouvoir).

    Qu’est-ce que c’est quun ministre de la Justice?
    Ce role/fonction existe comme une extension de la responsabilite’ d’un president duemment_elu (1) d’assurer l’interet de la societe’ devant les Lois du pays et le respect de tous les Engagements de l’Etat a travers ses elus et institutions ainsi que les Traite’s Internationaux Ratifie’s par l’Algerie(2).

    En Algerie comme dans tout pays reconnu par l’ONU, le POUVOIR et l’AUTORITE’ reviennent au Peuple. Ces pouvoirs sont obligatoirement enonce’s a travers des Textes de Lois, a travers des mecanismes propres a chaque pays et tels enonce’s dans la Constitution du dit pays. Ainsi, les Lois meme du pays se doivent d’etre en conformite’ avec la Constitution, c.a.d. qu’aucune d’elle ne doit contredire ou induire une contradiction de la Constitution. Par example, la declaration que « tous les citoyens sont egaux en Droits » est en opposition de la notion de religion d’Etat (quelque soit la religion, des que toutes les religions rabaissent la Femme devant l’Homme. Bref,
    Ainsi, Seul les Citoyens disposent d’un Pouvoir qu’ils detiennent d’une Autorite’ Morale affirme’e a travers une Constitution vote’e par une VASTE MAJORITE’ et exerce’e a travers des Institutions Elues, dont la Presidence(dans le cas d’une Republique). le Ministre de la Justice, a pour role de gerer et coordonner la FONCTION Defendre l’Interet Publique du Respect de la Loi, par tout le monde, c.a.d. Defendre les Actions et engagements, pris par le pays a travers ses institutions, mais aussi de poursuivre aupres des Institutions designe’es (Cours nationales ou internationales) de tous les fauteurs – Mener une prosecution a l’encontre du fauteur.

    A l’Interieur du pays, c’est donc au Ministre de la Justice que revient la FONCTION DE VEILLER AU RESPECT DES LOIS. La SEULE FINALITE’ de toute action entreprise par le Ministere ou quelconque de ses sous-structures (Police ou Bureaux d’Investigation) est d’ACCUSER les fauteurs DEVANT UN/e JUDGE et de DEMANDER (Requisitoire) l’ORDONNACE PAR LE/a JUGE l’execution DES DISPOSITIONS ENNONCE’ES DANS LA LOI.(Loi suppose’e avoir ete debattue et approuve’e par les elus du Peuple)
    Le/a Judge est une entite’ INDEPENDENTE et n’a de COMPTE A RENDRE qu’a la Loi.

    Quand un Avocat/accuse’ estime qu’il y a eu faute dans la decision du/e Judge, il y a Recours, qui declanche la Re-Examination du cas par un Panel de 3 Judges, qui confirment ou cassent la decision du/e 1er Judge.

    Quand un Procureur(celui/celle qui mene la Procecution « qui accuse ») demande l’arret ou mise a depot ou prise de biens… d’une personne reelle ou morale(compagnie/association), ce procureur DOIT Demander au prealable(avant) la Creation d’un CAS aupres du Judge d’Instruction, sur presentation d’un dossier.
    Ce dossier doit CLAIREMENT identifier l’accuse/e, les Chef d’Accusation(Lois viole’es et comment, et enfin des PREUVES TANGIBLES, qui se suffisent ou indiquent l’existence de telles preuves et donc besoin d’enquete, qui aboutissent a la saisie de documents, fouilles et mise en depot/arrestation pour eviter que l’accuse’/e ne fuit. Dans les Democraties Occidentales, l’Arret de Personnes est un Acte Grave aupres des Juges et de la Loi. L’accuse’/e a 3 droits elementaires: (1) Presumption d’Innocence, (2) Proces Expeditif(proces immediat) et (3) Droit de se Defendre, qui necessite une representation par un/e Avocat/e et La Liberte’ de contre-Enqueter et preparer sa propre defense ainsi que l’Acces au Dossier d’Instruction.

    Dans les cas des Detenus d’Opinion Algeriens et Porteurs de Drapeaux, ce n’est pas autant le Procureur qu’il y a lieu de condamner, mais le Judge d’Instruction, qui a Instruit le Dossier et donc autorise’ le Procureur a mener ses Intrusions, sous-pretexte d’enqueter – On n’enquete pas pour le plaisir de le faire, etc. sans accuser.
    Puis quand a relacher les Detenus, il est faux que le Presdident n’a pas de role, ou s’interferait. Car, vu que celui qui a introduit une poursuite judiciaire est son subordonne’, il peut a son plaisir l’instruire d’abamdonner la procecution. Il revient alors au Judge d’ordonner une enquete sur l’instruction falacieuse(faux dossier) ou laisser aller. Dans un cas ou l’autre, le Judge doit justifier sa decision et la conformite’ a la Loi de sa Decision. Dans certains pays, la justice(judges) peuvent s’auto-saisir, dans d’autres(USA par example) Non.

    Quand un Judge faute et le processus de recour maintien la faute, en soutien apparent du 1er judge, un recourt et denonciation peuvent etre presente’es aupres de la Commission Judiciaire a travers un elu/Avocat. La commission peut alors mettre en examen le Judge et le processus du cas. Cette action mene vers La Destitution du(es) Judge.
    Les Actions de Destitution consernent tous les hauts fonctionnaires designe’s, depuis le Presidents, aux Ministres et autres qui auront trahi la confiance citoyenne, exprime’e a travers le vote. C’est aussi une fraude, des lors que les elus et institutions sont SOUS-CONTRAT PAYE’ – Les Impots.

    Excellente Nouvelle !
    11 février 2020 - 12 h 28 min

    Oui je me réjouis MAIS je reste troublé par je fait qu’elle a été attrapé en flagrant délit de réunion avec Toufik, Tarrag, Said Bouteflika alors que sur le plan politique elle représente très peu comparativement a d’autres !!!
    C’est troublant. Sa notoriété public est inversement proportionnelle a son poids politique dans le pays. Mais elle ne méritait pas la prison mais en voulant jouer les apprentis sorciers, elle s’est brûlé les doigts. Elle devrait se retirer après cette histoire et ne plus se moquer des Algériens. Hurler avec les loups et pleurer avec le berger c’est fini, on ne sera plus dupes.

      Non-Sense
      11 février 2020 - 14 h 28 min

      Votre commentaire n’a pas de sens. Qu’est-ce que ca veut dire « Oui je me réjouis MAIS » ?
      Soit elle a faute’, soit elle n’a pas faute’. Si elle a faute’, faut qu’elle paye le prix approprie’. Dans ce cas-ci, comploter contre le Droit d’un Souverain(Le Peuple) a son choix a travers des urnes transparantes de son President. Accusation grave, qui merite plus de quelques mois.
      Si elle n’a pas faute’, alors ou son les Poursuites contre ces accusateurs a tort. Que justice lui soit faite.
      Puis vous dites, qu’elle n’a pas de poids Politique(c.a.d. aupres du Publique), cela n’est-il pas une accusation que vous porte, c.a.d. Une Imposture, comme tout l’appareil de l’Etat Algerien !!!
      Il est temps de regarder la realite’ en face. L’avenir et le Sort de Millions d’enfants et innocents Algeriens est en question.

      Les mots et actions ont des sens et des consequences.

    INJUTICE
    11 février 2020 - 12 h 16 min

    Louisa est une taupe des traitres Bouteflika et le clan d’oujda,louisa a manger avec les loups étrangers,et dévoré des nombreux citoyens,pour avoir le coeur net essayez d’aller enquéter a Annaba et les plaignes de la wilaya du Taref,ou ses frères ont bénéficier des nombreux avantages,pourquoi pas;pourquoi pas les autres,sauf elle,celle qui mange avec les loups et elle pleurniche avec les bergers,elle est de la meme race que Saidani, Djamai,Tliba,TLAI et les autres;un voleur soutient son complice

    Vroum Vroum 😤..
    11 février 2020 - 12 h 15 min

    Très bonne nouvelle et 9 mois de trop en Prison..Une Femme Politique très courageuse contrairement à certains derrière leur claviers qui soufflent sur les braises et qui pleureraient si ils faisaient 1 jour de détention .. Bienvenue chez vous Mme Louisa Hanoun . . Je pense que le Président Teboune et le Général Chengriha cherchent à apaiser les tensions , stabiliser le Pays . Et c’est dans l’intérêt de tous . .Sauf des saboteurs aboyeurs , du Non Non à tout, à tout . .!! Ceux là on leur dit aller coucher !..et celui qui se sent visé , il l’aura bien merite . .Sinon respect à tous les Algériens sincères et Patriotes .

    Sans pitié pour nos tortionnaires
    11 février 2020 - 10 h 12 min

    Ce n’est pas normal que des malfrats comme Louis Hannoune sur simple manifestations de par et d’autres de l’intérieur de l’Algérie comme de l’extérieur du pays nôtre gouvernement cède face à la rue et à l’ingérence étrangère.
    La France ne veut même pas rendre les crânes d’algeriens qu’elle détient dans son musée en France.
    L’algérie n’a qu’à de mander l’extradition de l’ancien ministre de l’industrie Abdeslam Bouchouareb et de Sid Ahmed Ghozali, et les autres tous planquer à paris en Espagne ou ailleurs.
    Femme ou pas il ne faut être impitoyable face eaux à ceux qui étaient associées aux ennemis de l’Algérie les Boutiflica et toutes celles et ceux qui gravitaient autour d’eux moyennant une par du gâteau.

    Zyriab
    11 février 2020 - 10 h 12 min

    A L’image de toute la Société qui n’a toujours pas compris que avant toute chose l’habitant de ce pays doit être d’abord et avant tout un CITOYEN et non une chose que l’on manipule au gré des aléas Toute la société vit de mensonge par le mensonge pour le mensonge et personne ne peut s’en passer Tout le monde vit dans le dénie permanent Chacun convaincu que les mensonges qu’il profèrent sont vérité absolue et tous les autres doivent Tous sans exception y croire .Chacun vivant son propre mensonge et n’y croyant pas mais veut convaincre tous son environnement Pour juste avoir une place sociale

    Ali
    11 février 2020 - 9 h 05 min

    La boniche des Bouteflika libérée, la confidente de Said Bouteflika relaxée, deux poids et deux mesures, c’est une spécialité Algérienne et nulle part ailleurs, nos traîtres dirigeants sont fière de cette justice de téléphone Arabe

      Anonyme
      11 février 2020 - 13 h 46 min

      Oui c’est ça, et toi tu étais le 1er opposant à Boutef…

        ali
        11 février 2020 - 15 h 46 min

        Anonyme,pour ta rassuré je n’ai jamais fait confiance,ni aux Marocains ni aux Tunisiens,surtout pas a ceux qui change de nationalité comme un caméléon,j’ai toujours lutter contre les traitres,les faux moudjahid,et les taupe de ton genre,un harki soutient un collabo

    Injustice
    11 février 2020 - 8 h 43 min

    Louisa la marseillaise est innocente, dans une république Bananiere, ceux qui sont tort c’est les plus faibles, Louisa hier elle mangeait avec les loups et aujourd’hui, elle se revendique innocente, c’est la justice des barbares des vendus des injustes

    Anonyme
    11 février 2020 - 8 h 27 min

    Le peuple n’a jamais ėtė un souci pour eux, il a toujours ėtė insignifiant, la preuve un jugement taillė sur mesure sur une femme qui a toujours utilisė sa position pour s’enrichir, se goinfrer sur le dos de millions de travailleurs vivant dans la misère, toujours lièvre de boutehfifa car ca paye rubis sur ongle. Une femme sans conscience, grande gueule dans le vide, s’accaparant du poste plus de 30 ans et vous voulez qu’elle comprenne l’alternance, la 2 ene rėpublique ou tikok!!!
    Elle a ėtė faite par le pouvoir juste pour l’arnaque, l’entourloupe, lakhda3 et la truandise. Tabtoub doit dėgager!

    Anonyme
    11 février 2020 - 7 h 46 min

    Je me demande encore comment certains ont pu croire que cette dame qui n’a aucun poids politique ni réseau a pu jouer le moindre rôle

      Djomballo
      11 février 2020 - 8 h 47 min

      « Arrêtée le 9 mai dernier sur ordre de l’ancien chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd-Salah ».
      La question ne se pose plus, arrêtée « sur ordre » du dictateur. Je ne suis pas croyant, mais là, je peux dire dieu
      et la crise cardiaque lui viennent en aide.

        Nora
        11 février 2020 - 11 h 49 min

        Le com. de 8h 27 signė de Nora
        Les pouces vers le bas ont le ventre plein de Bellat !!! Sans pieds, rampant et ‘lahassines’ de talons!! ‘Ethel wach idir’!!!

    GOOL GOOL
    11 février 2020 - 7 h 27 min

    Louisa libérée bientôt ça sera le tour de Haddad, d’ouyahia, de Sellal et sans oublier le fiston trafiquant de cocaïne, et à l’occasion le Général Hamel et son allié Ould abbés, le coupable dans ce pays c’est le peuple naïf et soumis lâches et corrupteurs

    Yacine
    11 février 2020 - 6 h 43 min

    Je ne suis pas partisan des Said Bouteflika , Tartag ou le général Toufik , mais j’estime que le premier a droit à un procès équitable, et non à la vengeance de Gaid Salah .
    Je pense aussi que tous ceux qui ont été incarcérés sur ordre doivent quitter la prison !

      Anonyme
      11 février 2020 - 7 h 23 min

      Encore un vendu un cachiriste, apparemment t’estime que t’es héros sont innocents même Louisa Kernoun, tous est sans exception sont des tricheurs et des traîtres, un procès équitable en Algérie tu rêve de quelle planète tu débarque

        Yacine
        11 février 2020 - 17 h 11 min

        @anonyme, tu me traites de cachiriste ! Si tu savais , tu aurais parlé autrement ! Mais passons …
        Par mon propos , je ne veux pas perpétuer une injustice en commettant d’autres injustices , car , ce n’est pas le sens que donnent les millions d’Algeriens dont je suis en descendant tous les vendredis , tous les mardis et tous les dimanches et samedis en Algérie et ailleurs dans la rue . Moi je dis tout simplement qu’une justice aux ordres ordonnée par un pouvoir illégitime ne peut pas rendre la justice que réclame le peuple ! Ce n’est qu’un simulacre de justice motivé par un une volonté de manipulation , et un désir de justice ! Seule une justice indépendante sous un gouvernement légitime peut rendre la justice ! Pour cela , il faut une période de transition gérée par un gouvernement de compétences nationales indépendantes du pouvoir . Un processus constituant pour une constitution consensuelle. La dissolution des deux parlements godillots (APN et Conseil de la nation) . Organiser des élections générales libres , transparentes et sous la responsabilité d’une vraie commission indépendante d’organisation , de gestion et de proclamation des résultats à tous les niveaux , présidentiel , législatif et local sous l’œil vigilant de tous les Algériens ! Ce sont ces institutions légitimes qui mettront en place une justice qui peut porter vraiment ce nom !
        Ce n’est que de cette manière qu’on se débarrassera définitivement du règne de l’injustice d’aujourd’hui qui n’est que la judiciarisation des conflits et autres guerres des clans !
        L’indépendance de la justice ne peut se réaliser sans le droit à l’équité pour tout justiciable et la présomption d’innocence qui fonde la neutralité du jugement !
        Ce à quoi nous assistons aujourd’hui est une fuite en avant que tente une partie du clan qui veut se débarrasser de l’autre partie qui l’aurait gêné dans ses desseins de perpétuer le système, mais à soon avantage exclusif !
        C’est le sens de la folie meurtrière qui s’est emparée du de Gaid Salah pendant la période où il s’était emparé de tous les leviers de commande !
        Hier , il était l’ami intime des Boutef , leur confident, leur défenseur et leur soutien, aujourd’hui, et avant que la mort ne l’emporte , il voulait les supprimer ainsi que leurs suppôts et leurs fidèles serviteurs !

      Anonyme
      11 février 2020 - 8 h 02 min

      @Yacine effectivement il faut rejuger tous ceux qui ont été condamnés par niveau ardoise. S’ils n’ont pas eu de vrais procès c’est parceque la bande a toujours peur de leur déclarations. Mais ce n’est pas Tebboune qui va oser les juger car lui aussi aura peur qu’on divulgue certains de ses secrets…

        Anonyme
        11 février 2020 - 13 h 22 min

        Un voleur soutient son complice, dis moi ce que tu fréquente et je te dirais qui es-tu

    Excellente Nouvelle !
    11 février 2020 - 6 h 25 min

    Excellente nouvelle! Sa place n’est pas en prison. Cependant, elle devrait en tirer des leçons pour l’avenir, c’est a dire ne plus faire de la politique à l’ancienne. Il faudra arrêter avec l’opacité, les combines d’epiciers et la politique avec un petit p. Le PT devrait aussi saisir l’opportunité de revoir son logiciel politique et arrêter certains archaïsmes doctrinaires passéistes, obsolètes et dogmatiques plus adaptés à notre siècle et au développement du pays. Je suis ravis de voir cette DAME de caractère sortir de prison, c’est une excellente nouvelle pour la respiration du paysage politique Algérien.

      Anonyme
      11 février 2020 - 7 h 41 min

      Drôle de commentaire, tu te réjouis de sa libération…pour lui faire un procès avec plein d’accusations dont tu ne connais absolument rien. J’espère que tu n’es pas juriste…

        Excellente Nouvelle !
        11 février 2020 - 12 h 23 min

        Oui je me réjouis MAIS je reste troublé par je fait qu’elle a été attrapé en flagrant délit de réunion avec Toufik, Tarrag, Said Bouteflika alors que sur le plan politique elle représente très peu comparativement a d’autres !!!
        C’est troublant. Sa notoriété public est inversement proportionnelle a son poids politique dans le pays. Mais elle ne méritait pas la prison mais en voulant ju payer les apprentis sorciers, elle s’est brûlé les doigts. Elle devrait se retirer après cette histoire.

    Brahms
    11 février 2020 - 3 h 38 min

    Louisa Hanoune a été manipulée à la base, elle a été prise dans le tourbillon car elle pensait être avec des pointures. Seulement, pour diriger un Etat, il faut être de bonne foi, prêter serment, accomplir sa mission durant un certain temps puis se retirer avec les honneurs en ayant servi les institutions de son pays de façon juste et loyale.
    Or, chez nous, le politicien, le fonctionnaire a pour habitude de s’écarter de sa mission et va transformer son poste de travail en fonds de commerce et va commencer à faire un business pour gagner plus d’argent car il estimera toujours que 50 000 ou 100 000 dinars par mois, c’est insuffisant pour lui.
    Il va donc frauder, magouiller, tisser des alliances puis se prendra pour un stratège, jusqu’au jour où il sera tellement gourmand, que cela se verra à vue d’œil et finira au cachot avec des condamnations à la clé.

    Guilty
    11 février 2020 - 1 h 45 min

    SOn parti n’est pas politique et elle n’est pas politicienne. ELLE A Defraude’ combien de membres qu’elle menait en bateau. Elle meritE au moins un jour par adherent. Pas elle seulement, tous les pseudo-partis, c.a.d. quiconque agre’e doit voir ses chefs en vacance a blida pour quelques mois au compte de la tromperie de leurs adherents et quelques annees, pour accepter et participer au traffic des elections, atteinte au droit des algeriens tous les algeriens – une profanation a l’encontre des Martyrs 54-62 et de la liberte’ apres. Ca, ca merite quelques siecles de prison tout de meme. QuAnd aux 3 autres … et d’autres encore, faut les guarder vivants qu’ils subissent la justice du Peuple, quand celui-ci recouvrera sa Souverainte’.
    Mechant? moi? je suis tres gentil. Demandez-vous, combien de jeunes se sont suicide’ de desespoir que toute cette racaille a engendre’ des decennies durant. Cependant Karim Tabou, le seul qui semble propre est toujours derriere les barreaux.

    Djemel
    11 février 2020 - 1 h 41 min

    Il est difficile de croire en la justice de Zeghmati, Louh…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.