ExxonMobil recrute Ould-Kaddour pour le remercier d’avoir arnaqué Sonatrach ?

Ould-Kaddour ExxonMobil
Abdelmoumen Ould-Kaddour. D. R.

Par Mohamed K. – «Selon des informations parvenues de sources sûres, pour service rendu, l’ex-président-directeur général de Sonatrach Abdelmoumen Ould-Kaddour, installé à Marseille, vient d’obtenir un contrat de travail auprès de la société pétrolière et gazière américaine ExxonMobil», révèle le journaliste Albert Farhat dans un article paru dans Mediapart.

«Le contrat de travail en question, qui a pris effet à partir du 1er janvier 2020, avait été accordé par le président-directeur général, Darren Woods, sur intervention de l’ex-ministre de l’Energie Chakib Khalil auprès du lobby américain du pétrole, et notamment de son ami, l’ex-vice-président américain et ex-président-directeur général de Halliburton Dick Cheney», selon la même source.

Le magazine des professions juridiques Le Monde du droit a indiqué, il y a quelques jours, que Sonatrach a dû emprunter 250 millions de dollars pour entretenir la raffinerie d’Augusta, en Sicile. «Allen & Overy Paris a conseillé The Arab Petroleum Investments Corporation (APICORP), une institution financière multilatérale de développement, dans le cadre de deux facilités de crédit d’un montant total de 250 millions de dollars à Sonatrach Petroleum Investment Corporation (SPIC), une filiale de Sonatrach SPA, la compagnie nationale algérienne pétrolière et gazière», a précisé le média spécialisé.

«La facilité de préfinancement bilatérale, d’un montant de 100 millions de dollars, a pour objet de financer la maintenance de la raffinerie de Sonatrach Raffineria Italiana, située à Augusta, en Sicile, que Sonatrach a acquise auprès d’ExxonMobil en décembre 2018», a encore expliqué Le Monde du droit, en notant que «la facilité syndiquée lettre de crédit d’un montant de 150 millions de dollars est utilisable pour financer l’acquisition de pétrole brut par Sonatrach Raffineria Italiana auprès de Saudi Aramco».

L’ancien directeur général de Schlumberger pour l’Afrique du Nord avait pourtant mis en garde, dans les colonnes d’Algeriepatriotique, l’Etat algérien sur ce scandale, en révélant que la compagnie américaine ExxonMobil essayait depuis plusieurs années de se débarrasser de sa plus grande raffinerie européenne à Augusta sans qu’elle puisse lui trouver un repreneur en raison de plusieurs facteurs. Hocine-Nasser Bouabsa évoquait, notamment, la surcapacité par rapport à la demande en carburant en Europe, la vétusté de la raffinerie construite en 1949, l’emplacement de la raffinerie dans une région très polluée et la réaction de l’opinion publique locale, qui réclame la fermeture pure et simple de ladite raffinerie pour des raisons écologiques.

L’expert signalait, par ailleurs, des ramifications entre les syndicats et la mafia qui causent un facteur de coût supplémentaire non négligeable au détriment de la rentabilité et la délocalisation par beaucoup d’acteurs majeurs du raffinage, comme ExxonMobil et Total, de leurs activités en dehors de l’Europe.

Hocine-Nasser Bouabsa indiquait, en outre, qu’étant vieille de 70 ans la raffinerie est en fin de cycle, en se référant à des sources qui affirment qu’elle doit fermer définitivement dans onze ans, en concluant que «le peuple et l’Etat algériens n’ont aucun intérêt dans l’acquisition de cette raffinerie».

M. K.

Comment (45)

    la corruption n'existe pas aux USA
    14 février 2020 - 0 h 58 min

    certains ici croient que la corruption aux USA est monnaie courante, et généralisée! les USA ne sont pas l’italie, ni la rance ni le maroc qui sont les champions du monde de la corruption. et les entreprises américaines ne font pas du social, non plus. le rachat de la raffinerie par sonatrach, il n’y a que les USA (toujours visionnaires) qui voient la bonne affaire de sonatrach et la russie qui panique pour en construire une au maroc pour la concurrencer. je défie quiconque ici, de pouvoir acheter une quelconque raffinerie de pétrole dans l’espace schenggen,même en roumanie. essayez! aucun pays ne va céder une industrie de hautement stratégique, où vous laisse investir sur son territoire ce genre d’industrie. essayez! SONATRACH L’A FAIT ET VOILA POURQUOI ILS L’ONT EMBAUCHE, IL EST COMPETENT CE OULD MACHIN QUE JE NE CONNAIS MEME PAS MAIS LES AMERICAINS PROUVENT CE QU’IL VAUT. relevez le niveau svp et sortez des critiques systématiques négatives et destructrices, n’écoutez pas les marocains qui sont plus nombreux que vous algériens. voyez ce qui est bien pour votre pays et non pas contre votre pays à la grande joie de ces marocains vicieux. en algérie on écarte tous ceux qui sont proches des USA malheureusement par les rumeurs et mensonges. c’est le peuple algérien manipulé qui détruit son propre pays. quand khalil a fait gagner à l’algérie 300 milliards de dollars (du jamais vu depuis notre indépendance), et on le taxe (juste par de srumeurs et mensonges véhiculés par nos ennemis) d’avoir détourné 50 millions d’euros, et du coup vous l’avez banni de la gestion de l’économie algérienne, franchement racontez ça à n’importe quel cadre supérieur occidental, il va vous prendre pour des idiots!

    7
    29
      Anonyme
      14 février 2020 - 10 h 38 min

      Je conviens. Je suis vertu que C’est l’ unique pays qui répondra positivement si une part de cet argent dilapidé par la caste algérienne. Ils sont rudes mais correct. Les arabes croient utiliser leurs puissances sans payer le prix. Ce manager a été à l’école pratique des USA, du reste il avait refusé de sortir de prison sans explication sur son arrestation! Il a dit clairement que chaque année disparaissait une somme énorme des caisses de Sonatrach, 8000.000.000$/an!!

      2
      5
        A' Cesare ce qui est de Cesare.
        15 février 2020 - 18 h 56 min

        Je le redis, les USA seront prompts à fournir toute assistance, s’ il s’ avérerait que l’ argent de l’État algérien serait caché aux USA ou même avoir transité à travers une banque USA. Ce qui ne sera jamais facilité par certains milieux européens, habitués et huilés par la caste algérienne!

      Lghoul
      14 février 2020 - 12 h 10 min

      Ya Monsieur: Il n’est pas question de compétence ou d’amateurisme. Il est plutôt une question d’espionnage au profit d’une puissance étrangère. Si ce type est passé par le tribunal militaire de blida, ce n’est pas pour des prunes.

      6
      7
    LES AMERICAINS NE FONT PAS DU SOCIAL
    14 février 2020 - 0 h 30 min

    si il a été embauché par les américains, d’abord c’est une bonne chose et il faut se réjouir au lieu de se plaindre et casser les intérêts de l’algérie à la moindre occasion. si les américains ont fait appel à lui, c’est qu’ils ont besoin de ses compétences ni plus ni moins. ils ne font ni du social ni de l’espionnage à travers lui, car la CIA est bien plus informé que notre propre chef d’Etat de ce qui se passe en algérie. je ne comprends pas la facilité des algériens à critiquer systématiquement tout ce qui peut être bénéfique à l’algérie. et applaudir tout ce qui va nous nuire, comme ce recrutement dans l’équipe national d’un espion marocain. je vois que les service de renseignements algériens ne briefent pas encore les personnalités algériennes comme le font systématiquement tous les grands pays. on a vu comment khaled à été embrigadé par le makhzen sans que nos services ne voyaient le dangereux jeu marocain pour détourner le raï et récolter à notre place les lauriers de nos créations. en faisant rentrer un marocain dans l’équipe ,nationale, belmadi vient de signer la fin de notre équipe nationale, c’est écrit. ON NE GAGNERA PLUS RIEN MAINTENANT. COMMENT IL OSE ALLER A L’ENCONTRE DES RECOMMANDATIONS DE NOS SAINTS OULEMAS ET LES RECOMMANDATIONS DE NOS AÏEULS???? pourtant TOUT LE MONDE sait, et ça été dit dernièrement par la france (sans qu’ils ne mesurent l’irresponsabilité de telles informations) que tous leurs informateurs sont marocains) que TOUS les marocains et sans exception, je dis bien TOUS, travaillent pour le makhzen. COMMENT BELMADI LAISSE RENTRER UN LOUP DANS LA MAISON????? CA C’EST PLUS GRAVE QUE L’AFFAIRE OULD MACHIN

    4
    19
    Le Berbère
    13 février 2020 - 23 h 58 min

    Le plan machiavélique pour achevé l’Algérie été élaboré durant les années 1956 et 1957 sous la responsabilité de … fondateur de service des renseignement de l’ALN ( Abdelhafid Boussouf) certains vont tout de suite constaté le patronyme de ce personnage que son non de famille commence par hasard par un  » Bou  » ..pour le reste, les harkis et les collabos ont bien fait le boulot ces 58 ans de notre indépendance à goût amarre ..ils ont dépouillé notre pays, ils ont tué une bonne partie de nos compatriotes durant la décennie noire et surtout ils ont réussi à faire exilé nos meilleurs citoyens qui étaient l’avenir et l’espoir de ce pays. Nous allons jusqu’au bout dans nos revendications pour restitué nôtre Algérie et on est pris à refaire un certain 1 novembre 54 pour cette Algérie nous aimons tous car elle est arrosée avec le sang et sueur sacré de nos valeureux chouhadas et chahidattes..Tahya Al Djazëir libre et souveraine et vive le authentique peuple algérien.

    10
    5
    Citizen
    13 février 2020 - 22 h 20 min

    Qu’est-ce que le concept de « Défense Nationale » dont tire sa légitimité et sa raison d’être l’« Armée Nationale Populaire » avec toutes ses ressources, tant intellectuelles que matérielles ? La Nation est-elle uniquement une affaire militaire de protection de territoire sur lequel on fait paître 40 millions d’hominidés, un peu comme ces parcs nationaux de l’Afrique sub-saharienne ?

    Ou alors la Nation est cette noble instance qui vient sortir l’hominidé de sa faune pour l’élever à un état civil dont le fondement est l’égalité des droits et des devoirs, « liberté – égalité – fraternité ». Pourquoi le concept de « Défense Nationale » ne reposerait-t-il pas sur la lutte contre ce massacre des droits des citoyens, tout autant qu’il repose sur la protection du territoire ?

    Toutes ces centaines de milliers d’âmes algériennes qui ont souffert le martyre faute de soins médicaux, toute cette jeunesse algérienne qu’on a privé de savoir et d’éducation, toutes ces dizaines millions algériens qu’on a accablées de malheur et de honte, tout ce massacre, digne du massacre colonial qui l’a précédé, ne mérite-t-il par qu’un « Patriot-Act » soit instauré, une sorte de nouveau Novembre 54, pour éliminer ces malfaiteurs ?

    4
    5
    Brahms
    13 février 2020 - 21 h 02 min

    Ce Ould Kaddour a des yeux de Renard, il n’y a que le fric qui l’intéresse. Alors notre Cher Ministre de la Justice que fait – il, dodo ? Annulation du contrat pour vice caché, surfacturation et manœuvre dolosive. A défaut, ce piège va nous coûter au final entre 500 millions de dollars et 1 milliard de dollars donc autant en construire une en Algérie, flambant neuve.

    17
    8
    Vérité
    13 février 2020 - 19 h 47 min

    Aux pays des orphelins les escrocs sont Rois, 132ans de lutte et de souffrance des millions de morts et disparus, pour donner le pouvoir à des traîtres, ce que le début le pire reste à venir

    23
    5
    Ould Kaddour Président !
    13 février 2020 - 19 h 30 min

    Il devrait se présenter aux prochaines élections présidentielles. Il est capé : compétences nationales et internationales, diplômés de grandes écoles,… Il ferait un bon président avec une vision, une tactique et un mode opératoire pour le pays. Faisons le buzz pour que ça arrive!

    9
    28
      fausse equation
      13 février 2020 - 23 h 52 min

      En fin de compte, ce n’est pas une question de competance du tout… ca s’embauche ca… question de self-respect et de respect et d’amour pour les siens. ca ne s’apprend nulle-part qu’a la maison, au tres jeune age. Dit-on « tel pere, tel fils ! »

      3
      4
    TNT
    13 février 2020 - 19 h 03 min

    Ce n’est pas la faute a ce traitre ni a son maitre Bouteflika,c’est la faute au peuple qui fait confiance ou premier venu,le traitre Bouteflika a acheter tout le monde avec l’argent de nos Chahid,et bientot on aura meme pas les moyens se nourrir,on s’est fait avoir de tout les cotés,au lieu de chercher comment trouvé les solutions pour récupéré l’argent volé,on met les gens en prisons,puis quelques temps après ils seront libéré et bien profité de cette argent mal acquit

    14
    8
    echec
    13 février 2020 - 18 h 46 min

    IL YA des Milliers de Bras Cassés planqué a SONATRACH AIR ALGERIE et autres vaches laitiéres de l état fils de et filles……pourquoi ils sont pas recruté chez les geants pétroliers????? Arrétons la DEMAGOGIE CE Mr a été recruté sur la bas de ses compétences EXON c est pas la mairie de bIR GHBALOU yen a qui sont VOLEURS en PLUS D étre incompétents

    14
    38
      Anonyme
      13 février 2020 - 19 h 52 min

      Y’ a-t-il du pétrole dans Bir Ghbalou. une boune quistion.

      9
      7
    Citizen
    13 février 2020 - 17 h 11 min

    Il a certainement une multi-nationalité, ce qui le rendrait inextradable vers l’Algerie s’il devait rendre des comptes à la justice, c’est bien ce que prévoit la réforme constitutionnelle proposée par la présidence de la république, instaurer un bordel à ciel ouvert en Algérie.

    16
    12
    Chaoui Ou Zien
    13 février 2020 - 16 h 41 min

    Comme je l’ai dit dans des commentaires passes des l’achat de cette rafinerie, c’est le cote ecologique de l’acquisition qui m’inquiete le plus. Exxon Mobile ne l’aurait jamais literalement fourguee a notre pays sans cette importante et grave variable dans l’equation et sans en savoir quelque chose surement pas divulguee dans le contrat de vente. Situee sur la cote, pas un petit lac ou cours d’eau, tout accident ecologique serait bien au dela des moyens financiers de l’algerie. Il pourrait pousser a la banqueroute meme une societe aussi riche qu’Exxon. Meme si rien n’arrive d’ici a sa fermeture dans quelques petites annees notre pays serait aussi responsable du nettoyage ecologique qui s’ensuivrait y compris celui laisse par Exxon durant ses nombreuses annees comme proprietaire. Les fonds marins ne seraient pas faciles a nettoyer et pourtant on exigera de notre pays de le faire. Sans exageration aucune, cette rafinerie pourrait couler notre pays, literalement mis dans in bourbier sans fond par ould kaddour et ses commanditaires. C’est une affaires qui va nous creer de grandes miseres, a nous pas a Exxon, pour des decenies a venir. Que Dieu maudisse bouteflika, ses gredins naturalises, et tous ceux qui ont contribue a son installation, de pres et de loin, a el mouradia en 1999.

    24
    8
    elhadj
    13 février 2020 - 16 h 21 min

    non il est toujours conseiller a Qatar, pour desservir les intérêts de son pays et sonatrach

    10
    12
    [email protected]
    13 février 2020 - 16 h 13 min

    Tout le monde vol moi aussi je profite !
    Le pauvre peuple peut faire du tamtam mais ça ne va jamais plus loin.
    D’après ce que je lis partout…nous sommes pourris jusqu’à la moelle !
    ===Le Hirak a quand même reussi à neutraliser les « partis » politiques et autres organisations bidon et magouilleuses.
    Il a permis de montrer l’existence réelle de la corruption à haut niveau chez nous.
    Il fait trembler les enragés du système jusqu’à leur effondrement.
    Il nous montre qu’on nest Algériens tout simplement avant de se dire Arabes, Berbères, religieux…
    Je crois qu’il faut continuer.

    19
    7
    lhadi
    13 février 2020 - 16 h 05 min

    L’image du renard dans le poulailler est le symbole par excellence pour décrire les rapports des Epiméthée des temps modernes avec la société algérienne.

    L’Algérie a besoin des prométhée des temps modernes pour déconstruire l’Etat patrimonial qui a permis l’émergence d’une république de copains et de coquins.

    Fraternellment lhadi
    ([email protected])

    11
    12
    Anonyme
    13 février 2020 - 15 h 56 min

    Kaddour c’est Bouteflika, Bouteflika c’est le clan d’oujda, et qui oujda dit Maroc, et ce n’est ni Kaddour ni Bouteflika le clan d’oujda, c’est les généraux qui ont placé ces traîtres à tête de ce pays orphelin

    20
    9
    Anonyme
    13 février 2020 - 14 h 27 min

    Où étaient l’ armée et le drs??? L’ ambassadeur de l’ UE dit que  » c’est compliqué de rapatrier les sommes colossales volées et investies en Europe… « . Il s’ agit de centaines de milliards $,c’ est plus que la souveraineté mais la nymphe du peuple qui a été systématiquement détournée, les accords  » d’ association à l’UE  » sont la contrepartie de la caste qui s’ est sucrée en complicité avec les puissances économiques! Il faut juger tous ceux qui de loin ou de près avaient participé en acts ou en feignant de ne rien voir ce vol du siècle. Paradoxalement pendant qu’on exfiltrait les centaines de milliards $ on nous it de nationalisme de pacotille en revendiquant les crânes d’ anciens combattants, ou pire, la grande mosquée d’ Alger…

    20
    8
    Felfel Har
    13 février 2020 - 14 h 04 min

    Les gènes de la trahison sont inscrits dans son ADN. Ce n’est pas la première fois qu’il affiche son allégeance aux USA. Rappelez-vous l’affaire KBR qui lui a valu de faire un séjour en prison! Et qui l’a remis en selle? Qui lui a donné carte blanche pour rouler l’Algérie dans la farine en lui faisant acheter une raffinerie rouillée en Sicile alors que 5 autres, flambant neuf, devaient être réalisées en Algérie? Décidément, les amis des Bouteflika, Chakib et Ould Kaddour, se sont avérés n’être que des agents privilégiant des intérêts autres qu’algériens.
    Le drame dans tout ça, aucun de ceux qui se présentent à nous comme des mortellement patriotes dans le gouvernement et au parlement, dans les rangs de l’armée et des services de sécurité, au sein du monde de la justice et dans les salons des partis politiques, n’a osé sonner l’alerte. Tous coupables par association dans ces crimes d’État! Et on ose clamer que le peuple est à la solde d’une « main étrangère »!

    19
    10
    zahira
    13 février 2020 - 13 h 49 min

    L’Avion Présidentiel? laissez-moi rire !
    Il a couté très très cher.
    Connaissant le fonctionnement du système, aucun haut responsable Algérien ne se risquerait à le prendre!
    On préfère choisir son mode de déplacement à la dernière minute, et maintenu et gardé par les membres de la famille …
    On nous importe des tas de poisons pour remplir nos estomac insatiables, mais eux qui les fourni?

    11
    9
    Hakim
    13 février 2020 - 13 h 36 min

    Il est comme même diplômé du MIT, il a été recruté pour ses compétences.
    Et à titre de renseignement, un compétent qui vole est plus rentable pour son pays qu´un incompétent honnête.

    2
    19
    Vroum Vroum 😤..
    13 février 2020 - 13 h 31 min

    Selon des Experts dont Farhat ait Ali , ce n’est pas une bonne affaire , et il faudrait 10 ans pour qu’elle ai une petite rentabilité pour les grands frais engagés , à cela s’ajoute les frais de Transport en millions de dollars du pétrole à la Rafinerie vielle de 70 ans , une fois le produit raffiné , en des millions de dollars pour rapatrier par Navires le produit fini ..en plus des frais d’entretiens , mise à niveau , masse Salariale de 600 employés Italiens payés aux normes UE…l’équivalent de 4000 employés Algérien au Pays !!..et donc au bout de 10 ans pour y voir une petite rentabilité , la Raffinerie aura 80 ans , normalement en fin de vie , ….il faudrait des Dizaines de Navires quotidien pour fournir la raffinerie en pétrole et vice versa pour le rapatriement du produit fini en Algérie !!.. Selon ce que j’ai pu lire , le pourcentage d’avis d’experts Négatif et bien plus grand que les avis positifs . Conclusion vu que le Pétrole est en Algérie pourquoi ne pas avoir investi dans la construction d’une Raffinerie neuve en Algérie puisque Sonatrach à le savoir faire ?..en plus de la création d’emplois , made in Algeria . Pourquoi compliquer ce qui aurait été simple . . Entre autres j’ai lu le rapport de Farhat ait Ali sur cette affaire , c’est un Homme qui n’a pas sa langue dans sa poche , très crédible . . Ce que je déplore c’est que l’affaire est conclue , ça me rappelle l’affaire Areva en France ou la PDG Anne Lauvergeon a fait des investissements hasardeux qui au début semblaient bien et finalement une catastrophe financière , en rachetant des Mines en Afrique ou Construction d’un EPR en Europe qui ont été un gouffre financier . . Finalement la ex PDG de Areva , est partie , mais la facture est pour le Trésor Français !… Ould Kaddour s’en va et la Facture est pour le Trésor Algérien !!.. Le pire est que ces factures se chiffrent en milliards de dollars !!.. C’est pourquoi ce genre de décision Investissements doivent être avalisees par un Groupe d’experts élargit , et non par 3 ou 7 personnes sous influence du PDG qui lui aussi est sujet des erreurs de stratégie ou investissement !..Les Hommes passent mais la Facture reste , et qui va la payer ?…Le pire est que soit l’ex PDG de Areva ou Ex PDG Ould Kaddour de Sonatrach , une fois partis ou éjectés , ne seront jamais dans le besoin , ils continuent à vivre très confortable , loin des quartiers populaires et jamais inquiétés . .On changera de PDG , … On a aussi le cas de Aigle azur , qui a été coulée à cause des erreurs de son Patron et staff qui l’entourent… Un fond D’investissement qui ira voir ailleurs une nouvelle proie…Une petite « Erreur d’appréciation  » par un décideur peut être fatale pour l’entreprise , alors que tout c’est passé dans un petit Bureau et quelques Personnes !!… Le cas de l’acquisition de la Vieille raffinerie de Augusta , c’est faite dans joli Bureau et quelques Personnes …. Qui va payer la Facture .. ?… . Une très bonne nouvelle est que l’expert Économique Mr Ferhat Ait Ali est le nouveau Ministre de l’industrie , alors je pense que la maison sera très bien gardée .

    11
    11
    Brahms
    13 février 2020 - 13 h 07 min

    Le Gouvernement algérien devrait annuler ce contrat commercial pour manœuvre dolosive. C’est la honte, un espion au sein de la Sonatarch qui sert les concurrents pour ses intérêts personnels. Encore un beau clown ce Ould Kaddour.

    12
    9
    koubaka
    13 février 2020 - 13 h 02 min

    L’Euroupe arrive facilement à s’ingérer et exhorter (pour ne pas dire sommer) les pays Africains, mais lorsqu’il s’agit de nous laisser rapatrier notre argent…volé par les corrompus (leurs complices), ils disent que c’est une opération très difficile !
    Ne comptons pas sur eux pour nous remettre les concernés par des affaires louches !
    N’oublions jamais ça !

    11
    7
    Mounir Sari
    13 février 2020 - 12 h 12 min

    Enfin de compte ça a toujours été le pauvre peuple que nous sommes qui paie les pots cassés!!!

    10
    7
      Anonyme
      13 février 2020 - 18 h 05 min

      Et tu croyais que ça pouvait être autrement?

      5
      7
    kahina-DZ
    13 février 2020 - 12 h 10 min

    Ould-Kaddour connait tous les secrets de la SONATRACH. Son recrutement n’est pas une récompense, mais une suite de l’arnaque. Il sera le tunnel qui mènera à la sonatrach.
    J’espère qu’il va respecter les lois d’éthique concernant l’obligation à la confidentialité professionnelle.

    26
    18
      Anonyme
      13 février 2020 - 19 h 43 min

      Et la suite, la solution quoi? Un investissement de 750 millions$$, plus prêt 250 millions , et encore de l’argent son entretien, et si seulement techniquement elle accepte la qualité du pétrole Algérien, on sera obligé d’importer le pétrole Saoudien pour le traiter et le renvoyer en Algérie, donc on reste comme même importateur. C’est l’affaire du siècle !

      4
      5
    Zaatar
    13 février 2020 - 11 h 45 min

    Il y a a peine 3 ans il croupissait dans l’une des geôles du pays. Et maintenant il est dans l’effectif d’Exxonmobil, après avoir été PDG de sonatrach…ya khouya mayna…

    14
    8
    Anonyme
    13 février 2020 - 11 h 22 min

    kaddour est diplômé de la MIT. Il parait que ceux qui fréquentent cet institut de recherchent sont souvent approchés par la CIA.

    44
    14
      Anonyme
      13 février 2020 - 13 h 46 min

      Sur les 10 derniers directeurs de la CIA, un seul a fait le MIT et cela remonte à 1995…

      8
      8
        Anonyme
        13 février 2020 - 19 h 14 min

        Et puis, développe.
        Pour faire partie de la CIA on a pas besoin de de faire le MIT

        3
        5
    Lghoul
    13 février 2020 - 11 h 15 min

    Le peuple passif ou actif, du Hirak ou des sous-terrains, n’a plus besoin de schéma pour comprendre que le pays et es ressources ont été vendus par des mercenaires connus comme des objets personnels. Oui le CV de ce type est tacheté d’affaire « d’espionnage avec une puissance étrangère » et pour nous démontrer que c;est vrai, ils le mettent a la tête de Sonatrach. Alors quelles preuves supplémentaires le peuple algérien voudrait avoir pour comprendre a la fin que des mercenaires, des bandits et des corrompus sans foi ni loi ont pris le pays en otage ?

    60
    11
      Bozscags
      13 février 2020 - 13 h 35 min

      Pourquoi la justice algérienne n’a pas lancé un mandat d’arrêt international contre ce traitre merci mr bouteflika le traître.

      11
      8
        Lghoul
        15 février 2020 - 10 h 43 min

        Pourquoi ? Parceque nous sommes sous l’emprise de gens redevables et sous chantage. Meditez un peu.
        Ils sont sous les ordres de la franc-maconnerie.
        Pourquoi boutef et khelil visitent les zaouias, une tentacule secrete et passe partout ? Ces gens n’ont ni nationalite et ni religion.

      @LGHOUL
      13 février 2020 - 15 h 58 min

      C’est celui qui l’a designé à la tete de Sonatrach qui doit rendre des compte,tout comme celui ou ceux qui ont permis ou fermés les yeux sur les pratiques douteuses de sellal,ouyahia,ould abbes etc..
      Dans un autre plan,je trouve assez drôle qu’en algérie pour aider les autres on fait don de 150 millions de dollars .Par contre pour s’aider notre pays s’endette en empruntant 150 millions de$.
      C’est l e monde à l’envers.Dans notre pays tout se fait dans le sens invers de la simple logique.

      8
      8
        Lghoul
        15 février 2020 - 10 h 47 min

        Mais monsieur ou madame, c’est tout cela le but initial: L’Algerie doit toujours payer et jamais ne rien recevoir pour l’affaiblir au maximum pour atteindre un point de faiblesse de non retour. Tout doit quitter le pays.
        Meme le peuple.

    Selecto
    13 février 2020 - 11 h 11 min

    Les habitants d’Augusta exigent depuis des années le démantèlement de cette raffinerie qui cause de graves problèmes de pollution mais la maffia locale qui s’y oppose a sa fermeture.
    Ce que ne dit pas l’article c’est que dans l’équipe de The Arab Petroleum Investments Corporation se trouvent des escrocs en cols blancs d’origines Libanaises et Syriennes en lien avec Chakib Khelil.

    52
    10
    Anonyme
    13 février 2020 - 11 h 07 min

    Il faut un mandat d’arrêt international contre Khellil et Ould Kaddour et Bedjaoui et Harbour et toute la clique de naturalisés qui ont pillés nos richesses !
    L’état doit agir avec fermeté il en va de sa crédibilité !

    Quid de Bendaoud Belkecir and Co??

    52
    12
      Anonyme
      13 février 2020 - 13 h 49 min

      Belkecir dirige encore avec le clan de wassini Bouazza. Il n’est pas près d’être arrêté…

      9
      8
    Abou Stroff
    13 février 2020 - 11 h 06 min

    je pense que l’Etat algérien devrait recruter un djinn maléfique qui rencontrera, par hasard, le ould kaddour, lui lira ses droits et l’enverra ad patres.
    en effet, avec ce genre de vermine, on ne discute pas, on exécute.
    PS: on devrait aussi s’intéresser à ceux qui ont recruté cet agent et lui ont ouvert la porte de notre « coffre-fort ».

    47
    14
    Anonyme
    13 février 2020 - 11 h 03 min

    Il fait partie des bataillons de marocains ramenés par bouteflika durant 20 ans pour dépecer l’Algérie…Ces gens là n’ont aucune attache affectives avec notre pays c’est pour cela qu’ils l’ont mis à genoux sans scrupules…Maudit soit le règne du makhzen des bouteflika…
    Il est plus qu urgent de DEMAROCANISER toutes nos institutions ! Il reste beaucoup de marocains et de naturalisés tapis…

    60
    17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.