La justice convoquera-t-elle le président déchu Bouteflika à la barre ?

justice Bouteflika
Abdelaziz Bouteflika, l'ex-Président déchu. D. R.

Par Mounir Serraï – Les deux principaux prévenus du procès de l’argent de la campagne électorale et son lien avec le montage automobile mettent tout sur le dos du président déchu, Abdelaziz Bouteflika.

En effet, les deux anciens ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia ont bien remanié leur ligne de défense, en étant plus clairs et plus directs lors de ce procès en appel qui se déroule encore à la Cour d’Alger. Lors de leurs interventions, ces deux mis en cause ont affirmé qu’ils n’étaient que des «exécutants» de décisions prises par le président de la République. Ils ont mis en avant leurs attributions constitutionnelles qui se limitent à la coordination de l’action gouvernementale, sans avoir un réel pouvoir décisionnel. Ils ont fait état des dérapages du ministre de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb mais ne pouvaient rien face à lui, qui bénéficiait de l’appui et du soutien de la Présidence.

«Je n’ai pas nommé ce ministre. J’ai demandé son limogeage à plusieurs reprises, mais je n’ai jamais eu de réponse. Je n’avais pas de pouvoir sur lui. Comment fallait-il faire pour le coincer, lui qui est nommé par décret présidentiel. Je ne peux signer de décret exécutif sans accord du Président», a précisé Abdelmalek Sellal.

De son côté, Ahmed Ouyahia a nié toutes les accusations, rappelant son rôle d’exécutant. «Je suis un exécutant. Mon rôle est d’encourager l’investissement», a déclaré devant le juge, soulignant que les avantages en question ont été accordés par la loi. Des textes de lois adoptés en Conseil des ministres puis par le Parlement et validés par le Conseil constitutionnel.

Les deux ex-Premiers ministres ont assuré que ces avantages sont les mêmes que les gouvernements successifs depuis 2000 ont accordés aux investisseurs d’autres branches et secteurs d’activités. De par leurs déclarations, les deux ex-Premiers ministres imputent la responsabilité des avantages accordés au secteur de l’automobile à Abdeslem Bouchouareb, qui était protégé par la présidence de la République. Ils ont indirectement appelé à convoquer à la barre le Président déchu et son frère conseiller.

Il est à rappeler que le frère cadet du président déchu, Saïd Bouteflika en l’occurrence, avait été ramené comme témoin lors du procès en première instance mais il avait refusé de parler. La justice va-t-elle le ramener une nouvelle fois ? Le Président déchu va-t-il être convoqué ?

M. S.

Comment (28)

    Anonyme
    3 mars 2020 - 15 h 13 min

    Le convoquer à la barre? La seule barre qu’il mérite c’est celle de la pendaison

    Les lâches
    3 mars 2020 - 15 h 08 min

    BANDE DE LÂCHES VOILA CE QUE VOUS ETES (les ex premiers ministres)
    SI VOUS ÉTIEZ VRAIMENT SINCÈRES ET INTÈGRES VOUS AUREZ DÉMISSIONNÉ DE VOS POSTES
    MAIS QUAND L’ARGENT COULE A FLOTS……………
    VOUS MÉRITEZ LA PEINE CAPITALE

    Kahina-DZ
    3 mars 2020 - 14 h 07 min

    Le peuple a besoin de comprendre que s’est -il passé durant les 20ans de Bouteflikisme qui ont poussé le pays au bord de la falaise.
    Une occasion de comprendre le fameux programme de Bouteflika…

    La legge è la legge
    3 mars 2020 - 9 h 24 min

    Il le faut : la loi l’oblige. Elle est au-dessus-de tous.

    Brahms
    3 mars 2020 - 8 h 51 min

    Ce Mr Bouteflika a laissé une mauvaise image à l’étranger ainsi qu’à son peuple. Corruption, trafics de drogue (cocaïne), détournement de fonds publics etc.. etc.. Sincèrement, il n’a pas su gérer le pays et les montages automobiles sont une catastrophe en devises où des voitures sont démontées à l’étranger pour ensuite être remonter en Algérie corsant l’addition de 42 % sur le prix du véhicule + les frais de service liés à l’expédition (coût du transport par route et par bateau). Un mandat c’est maximum 8 ans, après on dit au revoir et on laisse la place au suivant en espérant qu’il fasse mieux. Or, là, tous les égouts sont remontés, cela pue à tous les niveaux, on s’aperçoit que sa Présidence n’était qu’un jeu de duperie où ses prétendus Ministres et autres faisaient leurs courses en pillant les tiroirs caisses du Trésor Public algérien et sur 204 milliards de dollars en 2014, il n’en reste plus que 50 milliards de dollars.
    A ce jour, il n y a aucun audit financier, aucun expert comptable pour faire les comptes afin de savoir où a été dilapidé tout cet argent public ? Il faut donc agir dans l’autre sens c’est à dire qu’il faut retracer les commissions occultes, les virements internationaux, les fraudes massives pour récupérer les fonds considérables entassés dans les banques étrangères à l’insu du peuple. Sa politique n’était que de la gribouille et de la barbouille doublée de fraude mais avec sourire narquois (moqueur). Ce Bouteflika était très mauvais pour le pays (un champignon venimeux) laissant la maladie derrière lui. Il faudra au moins 20 ans de travail pour récupérer les fonds virés à l’étranger.

    Vroum Vroum 😤..
    3 mars 2020 - 8 h 19 min

    @Mounir Sari , toi aussi tu viendra un jour à la barre , à quel jeu tu joues ?

    Mounir Sari
    3 mars 2020 - 6 h 31 min

    @Vroum vroum: On parle de Bouteflika dans cet article.Que vient faire al nousrah, ben selmane et bush ici? Tu dois absolument consulter un neuro psychiatre pour qu’il te remette tes neurones en place!!!!

      Vroum Vroum 😤..
      3 mars 2020 - 7 h 42 min

      L’Hypocrite Mounir Sari qui n’attend que l’effondrement de l’Etat Algérien pour inaugurer un Régime Islamistes . .Je parle pas aux Hypocrites , passe ta Route toi et tes Bouchachi , Bouregaa , Karim Tabou , Azzul , chez Ali Belhadj l’anti Démocratie , chez Rachad ex Fis AIS armée islamique du salut . . J’ai confiance en notre ANP et Services Sécurité mais jamais aux doubles faces , hein Mounir , tu ressemble à Erdogan .

        Farida
        3 mars 2020 - 8 h 18 min

        FAKOU. Ca ne marche plus. Personne n’ecoute tes chansons. Le disque est rouillé. Tu as oublié un refrain: sioniste, hizb franca et harki.

        Mounir Sari
        3 mars 2020 - 12 h 21 min

        @Vroum Vroum: Quand AP publie des articles sur les généraux corrompus qui ont provoqué la faillite de notre pays,tu la mets tout le temps en veilleuse.Mais comme tu es rémunéré en monnaie sonnante et trébuchante par le général Lachkhem et wassini tu les défends bec et ongles jusqu’à perdre le très peu de neurones qui te restent encore!!!!

    Vroum Vroum 😤..
    3 mars 2020 - 2 h 13 min

    Un jour ou l’autre on fini par passer à la caisse . .. Il a eu la fin qu’il mérite , Bouteflika . . Combien on a été trompé ! Et vers la fin on découvre . . Le même sort attend Erdogan l’islamiste , Ben Salman , …Une fin identique à eu lieu pour Laurent Fabius Al Nosra fait du bon boulot en Syrie , Alzheimer . . Aux USA une fin encore pire avait eu lieu pour Bush Senior , et pour Nethaniaou ça sera explosif , ..à titre d’exemple pour dire que ces « Puissants  » du moment deviennent vulnérables , à peine si ils peuvent manger ou se déplacer !!.. Et dire que c’étaient des Hommes « Puissants  » . ..Et aussi les Roi Saouds qui finissent tous sur une chaise à roulettes !!.. Bush junior Président terminé Criminel de guerre et Contre l’humanité par un Tribunal pénal de Kuala Lumpur en Malaisie dont le dossier du Jugement est à l’ONU…On a eu aussi le Président Reegan , soi-disant l’homme le plus puissant du monde à son époque , finir comme Légume !!… Bouteflika a une fin identique .., .Quelle mauvaise fin ..

      Le Chant Des Cygnes
      3 mars 2020 - 11 h 23 min

      A Ploum ploum,
      Il faut arrêter de raconter n’importe quoi !
      Laurent Fabius est juste Président du conseil constitutionnel de la cinquième puissance mondiale.
      Tes diatribes et diarrhées verbales au sujet de tout et n’importe quoi jamais sur le sujet commence à fatiguer.
      Il faut arrêter avec tes accusations à emporté pièce, car à force tu deviens pire que les islamistes et les makistes que tu denonces. Il faut savoir raison garder.

    Khodja
    3 mars 2020 - 1 h 15 min

    Il ne suffit pas que le richissime roi déchu soit amené à la barre suite à la dégradation phenoménale de notre pays. Il est urgent de geler tous ses avoirs $$$$$€€€€ dans ses comptes bancaires en Suisse, à Paris et ailleurs dans les paradis fiscaux. $$$€€€ appartiennent au peuple algérien. Il a vécu dans le palais de Zeralda bâti sur mesure pour lui et sa famille au frais du peuple. De telles personnages s’accaparant du « pouvoir à vie » sont sans dignité et ils ne méritent pas notre patience de 20 ans durant. Il convient de saisir tous les biens immobiliers mal acquis là où ils se trouvent et geler tous les avoir$$$$$ €€€ appartenant au 44 millions d’algériens spoliés.

    58 ANS ET PLUS
    3 mars 2020 - 1 h 12 min

    JE vois déjà le scénario, qu il vont faire témoigner boutef qui par miracle déclarera les ministres sellal ouyahiya et said innocents et libérer d ici quelques jours comme teboun fils
    d habitude je ne suis pas joueur mais la je suis prêt a parier

    ZORO
    2 mars 2020 - 23 h 25 min

    En oct 88 Sellal etait wali de Sidi bel abbes , 3 jeunes ont ete assassinés parmi eux mon neveu un jeune age de 33 ans pere de 5 enfants. Un temoin occulaire chauffeur de bus a relate la scene et affirnait pouvoir reconnaitre le policier auteur du crime, il fut menacé et s est rétracté sous la pression . En notre presence, membres des familles des victimes,du mouhafadh, des autorités militaires et du wali Sellal bouraggaa commissaire divisionnaire incomba ces trois assassinats a des balles perdues pour blanchir le policier sous ses ordres . Je souhaite que Sellal lise ces lignes qui lui rappeleront les faits , et si aujourd hui il est poursuivi pour des affaires d argent, Demain outre tombe il aura a repondre pour complicité d assassinats, pourra t il changer de tactique de defense??
    SigneZORO. ..Z….

    Anonyme
    2 mars 2020 - 21 h 22 min

    Ces 2 lascars qui bombaient le torse ( h’mimed : suffisant, arrogant cynique, et fakakir jouant les pitres ) et voulaient imposer par la force, l’intimidation et la menace le 5e mandat d’un homme impotent, terrassé par un AVC et représenté par son portrait d’il y 20 ans, se sont encore plus enfoncés en voulant se disculper. Ainsi donc, ils n’étaient que les exécutants d’ordres donnés par un émir pharaon à travers son régent de petit frère, les pôvres !!!!
    Ce n’est pas tout à fait faux, mais leur cupidité a annihilé en eux toute forme d’honneur et de pudeur ( il y a des ordres qui ne sont jamais exécutables même dans l’armée et ils auraient pu de temps en temps refusé d’obtempérer ou mieux démissionner ). Seulement ils se sont toujours satisfait de leur misérable statut d’aplat-ventristes corvéables à merci.
    Quant aux 30 milliards trouvés chez h’mimed, selon lui ils ne proviendraient pas de la corruption, mais gagnés honnêtement ! Qu’il raconte ça à d’autres ! 30 milliards c’est le salaire d’un professeur en neurochirurgie qui aurait exercé pendant 300 ans !
    Il n’en demeure pas moins que le chef de la bande et son petit frangin doivent comparaître devant la justice et être jugés à la hauteur de leurs crimes.

    Anonyme
    2 mars 2020 - 21 h 20 min

    Adopter la même ligne de défense,et le même jour! en plus des députés qui refusent la levée de l’immunité de l’un des leurs(un voleur!!). Question à M. Sellal qui préfère mourir que d’être considéré comme un corrompu : Comment aviez-vous fait pour accumuler des millions d’€ et les faire sortir du pays? Les hyènes ne se mangent pas entres elles. La Issaba est toujours aux commandes!!

    Anonyme
    2 mars 2020 - 21 h 20 min

    Ces 2 lascars qui bombaient le torse ( h’mimed : suffisant, arrogant cynique, et fakakir jouant les pitres ) et voulaient imposer par la force, l’intimidation et la menace le 5e mandat d’un homme impotent, terrassé par un AVC et représenté par son portrait d’il y 20 ans, se sont encore plus enfoncés en voulant se disculper. Ainsi donc, ils n’étaient que les exécutants d’ordres donnés par un émir pharaon à travers son régent de petit frère, les pôvres !!!!
    Ce n’est pas tout à fait faux, mais leur cupidité a annihilé en eux toute forme d’honneur et de pudeur ( il y a des ordres qui ne sont jamais exécutables même dans l’armée et ils auraient pu de temps en temps refusé d’obtempérer ou mieux démissionner ). Seulement ils se sont toujours satisfait de leur misérable statut d’aplat-ventristes corvéables à merci.
    Quant aux 30 milliards trouvés chez h’mimed, selon lui ils ne proviendraient pas de la corruption, mais gagnés honnêtement ! Qu’il raconte ça à d’autres ! 30 milliards c’est le salaire d’un professeur en neurochirgie qui aurait exercé pendant 300 ans !
    Il n’en demeure pas moins que le chef de la bande et son petit frangin doivent comparaître devant la justice et être jugés à la hauteur de leurs crimes.

    Hocine-Nasser Bouabsa
    2 mars 2020 - 19 h 34 min

    Bouteflika est le premier responsable du désatre que vit l’Algérie depuis 20 ans. Il faut donc le juger. Sinon la nouvelle république restera une chimère.

    Azul
    2 mars 2020 - 19 h 10 min

    bien sur s’il n’est déjà pas loin.

    Chaoui Ou Zien
    2 mars 2020 - 18 h 38 min

    Ya sellal, tu es passe d’un trait de « blagueur »(de mauvais gout) a pleureur. Puisque tu reconnais que ce Bouchouareb n’etait pas non seulement a la hauteur mais aussi en mission commandee pour tu sais quel pays, un homme a conviction qui aime son pays par dessus tout aurait tout simplement dit haut et fort il part ou je pars. Mais dans ton cas, le koursi etait trop comfortable meme s’il te donnait une vue direct sur la destruction progressive et systematique de ton pays. Mais le consideres tu vraiment le tien? Permets moi d’en douter. El habs ya si sellal, el habs. Et consideres toi heureux que, en toute vraisemblance, tu vas echapper a autre chose.

    58 ans
    2 mars 2020 - 16 h 32 min

    ils on largement eu le temps de se mettre d accord sur une pirouette en mettant tout sur un moribond d autant plus qu ils ont tout fait pour le maintenir au pouvoir pour magouiller en toute quiétude

    SI RAIS
    2 mars 2020 - 16 h 18 min

    C’est encore une nouvelle comédie théatrale écrite et mise en scène par les amis et les proches du plus grand traitre de l’humanité,le traitre Abdelaziz Bouteflika et sa famille y compris le clan d’Oujda,certainement vous avez lus les déclarations de messieurs les ex collabos soit disant premiers sinistre;Ouyahia et Sellal;deux commis collabos pire que des Harkis;le premier fils de conducteur de bus le jour ou le lendemain devient archi-milliardaires,en plus il insiste sur la provenance de ces milliards,fort possible envoyés par le père noel ou il croit beaucoup;le deuxième ex petit fonctionnaire en très peut de temps il devient propriétaires de plusieurs résidences à Paris et à Londres au nom de sa fille qui sortait avec un escroc Libanais,sans parler des parts d’actions au seins de plusieurs entreprises privé en Algérie;et il ose demander le témoignage de son Roi Bouteflika,;le cinquième mandat du traitre Bouteflika il est en court géré par son élève Tebboune,si c’est le contraire pourquoi il n’a pas dissout ni l’assemblée,ni le sénat,cela veut dire le continuité du système corrompus,ou faites on est ou avec l’affaire Chikhi et le fils de ce dernier,nous vivons dans une jungle ou les plus forts dévorent les plus faible, au nom du Dieu tout puissant;au nom de le FLN et ses dirigeants venant d’un milieu de bandits

    Anonyme
    2 mars 2020 - 16 h 00 min

    Boutesri9a a été trainé dans la boue comme traitre marocain ayant coulé l`Algérie. Ceux qui lui en voulu (les généraux patriotes ) on eu ce voulaient. Mais ce demi Dieu est couvert par d`autre instances étrangères à l`Algérie (puissances financières). Ceux qui l`ont installé en 1999 ont même planifié son enterrement avec un parallèle de l`enterrement respectable de Moubarek et bien avant de Oussama Benladen. Ils sont les héros d`autres nation. On va le juger pour nettoyer ses os pour ensuite l`allonger à coté de son sous ministre des généraux.

    Felfel Har
    2 mars 2020 - 15 h 39 min

    Sans vouloir donner l’impression de tirer sur des ambulances, je souhaiterais le voir au banc des accusés pour qu’il expie tout le mal qu’il a fait au pays,… Aucune sentence ne pourra effacer son machiavélisme et son esprit revenchard. Ce sera aussi une façon pour le peuple de solder son compte avec lui, ce peuple algérien qu’il haïssait tant… et qui le lui a bien rendu.
    Nous n’irons pas jusqu’à le faire décapiter sur la place publique comme Louis XVI, mais ce sera l’occasion pour nous d’avertir tous ceux qui seraient tentés de l’émuler dans sa quête du pouvoir absolu de ce qui les attend.
    Que la justice soir rendue au nom du peuple alg(rien longtemps martyrisé, humilié et spolié!

    Mechi mtekef.
    2 mars 2020 - 15 h 30 min

    Il dira comme sellal et ouyahia ont répondu au juge,j’ai appliqué le programme dès Rboubs dzair de 1999,lès walis diront la même chose nous avons appliqué le programme du ministre de l’intérieur,lès chefs de passeports et lès maires de l’extrait de naissance diront lès walis étaient nos patrons et chaab dira nous avons rien a voir eux,nous sommes juste un tube digestives qui aime faire la gayla , frappé un et aller tué le temp dans un café maure..

    Le Chant Des Cygnes
    2 mars 2020 - 15 h 24 min

    Rien que pour l’histoire.
    Pour que nos enfants et petits enfants ainsi que les générations futures sachent que ce Marocain à mis notre pays dans un gouffre.
    Quitte à le ramener sur un brancard mais le peuple demande à ce qu’il soit jugé alors juger le et qu’ils finisse sa vie dans un mouroir et sa famille avec.
    Des générations de jeunes Sacrifiés, des Algeriens jetés dans l’exil et la harga, sans parler des biens du peuples dilapidés.
    Alors oui il faut le juger sans une once de rahma.

    Mounir Sari
    2 mars 2020 - 15 h 08 min

    Bouteflika doit être ramené à la barre pour s’expliquer sur la mise en banqueroute de notre pays.Il a détruit notre pays, appauvrit des pans entiers de notre société et cerise sur le gâteau il a offert le corps de nos concitoyens aux requins qui pullulent en Méditerranée!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.