L’épouse de Karim Tabbou s’insurge devant la situation de son époux

Comment (8)

    Anonyme
    28 mars 2020 - 20 h 12 min

    Dites nous juste ce qu’il faisait avec les terroristes de Rachad dans les locaux d’eL maghribia ???? Une manipulation grossière du peuple, arrêtez de faire couler vos larmes de crocodiles. Votre complot contre le peuple algérien est mis à nu.
    On a besoin de penseurs, et pas de danseurs. Karim Tabou n’a jamais écrit une seule ligne dans sa vie, et vous voulez le faire passer pour un intellectuel révolutionnaire ????
    Cessez de nous manipuler.

    1
    3
      Anonyme
      29 mars 2020 - 10 h 22 min

      La rencontre sur le plateau d’ Al Maghrabia est saine et légitime.
      Des Algériens dialoguent enfin, Karim Tabbou n’était pas l’unique interlocuteur.
      Ah si on avait donné une chance à Sant Egidio!!!
      J’ai tellement de critiques à faire à Karim Tabbou, cette rencontre n’en est pas une.

      1
      1
    Anonyme
    28 mars 2020 - 11 h 57 min

    Madame,
    Pendant 3 ans, un homme tout comme votre mari, militant démocrate et ex cadre du FFS a subi avec ses compagnons l’ injustice et l’arbitraire par les éléments et au sein de « ANTAR ».
    Tout comme votre mari, cet homme et ses compagnons ont été harcelés, frappés, humiliés, torturés.
    Son avocat, seul en première ligne, subit et continue de subir encore le harcèlement des « DRS boys ».
    Il n’ a malheureusement pas bénéficié de l’ apport d’ un collectif d’avocats »
    Madame, le silence glaçant de votre mari, du FFS, des partis dits « démocratiques « , des militants, des journalistes et d’une majorité de la societe civile fut lourd, incompréhensible et lâche.
    Le résultat de cette lâcheté est là sous nos yeux.
    Je prie dieu le tout puissant afin d’ épargner à votre mari le sort de cet homme, mort en prison.
    Madame, cet homme, tout comme votre mari, il avait une femme et des enfants, vous le connaissiez, il s’appelle Kamel Eddine Fekkhar.
    Je ne vais pas vous rappeler l’adage,
    Quand ils sont venus arrêter des juifs, je n’ai pas réagi, je ne suis pas juif, quand ils sont venus arrêter des communistes, je ne me suis pas indigné, je ne suis pas communiste.
    Quand ils sont venus m’arrêter, il ne y avait personne. Ils étaient tous arrêtés.

    2
    1
    Anonyme
    26 mars 2020 - 14 h 46 min

    Madame,

    Portez tout d’Abord une tenue Algérienne, pour parler au nom du peuple.
    On ne peut parler au nom de l’Algérie, quand on porte les signe des wahhabites/qataris
    L’Algérie a son Dieu aussi.

    4
    4
    Marcus Leo
    24 mars 2020 - 18 h 15 min

    Courage Madame, vous n’êtes pas seule vous avez tout le Peuple avec vous, ils peuvent user du Droit comme bien leur semble mais la Justice du Peuple les a d’ors et déjà condamné.

    18
    25
      Anonyme
      26 mars 2020 - 14 h 40 min

      Merci de ne pas pas parler au nom de tout le peuple.
      Parlez juste au nom de marcus et zitout.

      4
      5
        Le clou d'acier
        27 mars 2020 - 4 h 43 min

        KT est un citoyen patriotique en prison pour libérer les esclaves qui sont dehors.

        3
        1
        Marcus Leo
        28 mars 2020 - 20 h 36 min

        Je ne conçois pas que l’on puisse enfermer un homme pour ses idées, même vous Monsieur Anonyme je vous défendrait si vous deviez vivre une telle injustice zitout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.