Le MSP veut criminaliser l’usage du français dans les institutions officielles

okri MSP
Abderrazak Mokri, le chef du MSP. PPAgency

Par Mounir Serraï Le Mouvement de la société pour la paix (MSP), présidé par l’islamiste Abderrezak Mokri, très proche de l’AKP d’Erdogan, veut criminaliser l’usage de la langue française dans les institutions et les documents officiels. C’est du moins l’une de ses propositions phares relatives à la mouture de la révision constitutionnelle. Ainsi donc, pour ce pendant de la confrérie des Frères musulmans, le problème de démocratie en Algérie sera réglé en supprimant tout usage de la langue française dans les institutions officielles, comme si le sous-développement dans lequel baigne le pays est dû aux adeptes de la langue de Voltaire.

Une «trouvaille» donc de ce parti qui a excellé dans le «larbinisme» depuis sa création. En effet, le MSP a soutenu Bouteflika depuis son arrivée au pouvoir en 1999 jusqu’à sa chute en 2019. C’est ce même Abderrezak Mokri qui a soutenu indirectement le 4e mandat en optant pour un boycott massif. C’est lui-même qui a plaidé en 2018 pour le rallongement du même quatrième mandat, démarchant ainsi au profit du frère du Président déchu qui voulait reporter la présidentielle de 2019 au nom de l’urgence d’une révision constitutionnelle.

Entretenant une grande proximité avec le pouvoir, Abderrezak Mokri, dont la fille étudie en langue française dans une université canadienne, cherche, selon toute vraisemblance, à provoquer un faux débat sur un sujet qui ne concerne nullement une Loi fondamentale pour, visiblement, faire passer son prochain appui à la révision constitutionnelle. Son objectif est de susciter un débat périphérique pour voiler les questions essentielles, celles des équilibres du pouvoir, de l’indépendance de la justice, de la consécration totale et effective de toutes les libertés individuelles et collectives… Sinon, pourquoi cherche-t-il à criminaliser l’usage d’une langue qui est d’ailleurs très peu utilisée après plus de 50 ans d’arabisation acharnée ?

M. S.

Comment (124)

    dzman
    25 mai 2020 - 6 h 49 min

    D’après vous, un pays qui veut rendre obligatoire l’utilisation de sa langue officielle est un crime.
    Je veux bien qu’on m’explique, l’arabe est langue officielle d’après la constitution mais les documents de l’état algérien sont rédigés dans une langue étrangère !
    Imaginez un seul instant, en France, l’administration française utilise l’anglais dans ses documents officiels. Quelle sera la réaction du peuple français ? Il y aura une révolution dans le sang.
    Votre façon de traiter le sujet avec une telle légèreté révèle beaucoup de choses.

    Aldebaran
    24 mai 2020 - 15 h 09 min

    Bonjour,
    je souhaite réagir envers les personnes qui voient la langue française comme un « butin de guerre » comme l’aurait affirmé tel ou tel personnage célèbre.
    Je suis en désaccord avec cela. Comment peut-on s’accaparer la langue de son génocidaire ?
    La France ; dès l’invasion de 1830, a fait une colonisation de peuplement. Elle a cherché à raser de la carte du monde, le peuple algérien.
    Une question : Les européens, lors de ce qu’ils ont appelé la « Reconquista », pourquoi n’ont-il pas pris la langue arabe comme butin de guerre, puisque c’était la langue la plus utilisée à cette époque. La langue du savoir, de la modernité de la science ? La langue arabe qui était la plus adaptée, la plus évoluée, aurait du être prise aussitôt et rassembler les européens en devenir ?
    Les livres étaient écrits en arabe pas besoin de traduction.

    Comment peut-on parler de butin un moyen qui permet de conserver ses chaînes. Certains sont en contradictions avec leurs propos. Ils citent des morts, martyr algérien, pour la libération tout en vantant l’intégration de la langue de leur persécuteur comme une avancée culturelle et libératrice. On voit le résultat.
    Juste à part : Pensez-vous que les juifs ont intégré la langue allemande (celle des nazi) dans leur culture ? Parlent-ils allemands partout où ils se trouvent, en s’étant dit que cette langue est plus moderne et scientifique que la leur? Ils disent plutôt plus jamais çà non ?
    Pourtant, on peut pas dire que la langue juive est plus sophistiquée et scientifique que la langue arabe qui a fait ses preuves. Donc, les juifs auraient du se jeter sur ce butin de guerre qu’est la langue allemande, européenne et qui a donnée des scientifique de renom, non ?
    Rien de tout cela !
    N’oublions pas : « La langue forge la pensée ». Et c’est pourquoi les algériens restent, comme tous les peuples des pays francophone, des colonisés dans leur tête. Il n’y a qu’à voir le problème du franc CFA.
    Un peuple, pour ma part, ne peut avoir d’autres langues que celle qui est dans sa profondeur originelle.
    L’Algérie en a deux : le berbère, son fondement millénaire, et l’arabe du Coran.
    J’ai découvert que certains citaient la « Derja ». Je laisse les connaisseurs approfondir.
    Mais, en tous cas, surtout pas le français.
    Malheureusement beaucoup d’algérien, sur ce site en particulier, se présentant comme intellectuel, ne savent raisonner et penser qu’en français.
    Non ! La langue française n’est pas un tribu de guerre mais un boulet qui divisera les algériens.
    La preuve.
    C’est une entrave à l’indépendance intellectuelle, culturelle et historique.
    Les pays du monde qui ont compris tendent vers l’anglais, d’autre vers le chinois et le russe.
    Les chercheurs ou doctorants algérien qui publient en français ne réussissent pas. Ce qui publient en anglais se voient publier.
    La France, mon pays, opte pour l’anglais.
    Voici une vidéo qui montre l’avenir de la langue française en France.
    https://www.youtube.com/watch?v=k6XmCllMmMw

    Cordialement,
    Benali

      Habemus papam
      24 mai 2020 - 18 h 05 min

      T’aura pu nous pondre ton commentaire en arabe académique c’eut été plus cohérent… en tous cas
      Niveau syntaxique irréprochable
      عيدك مبارك سعيد

      Tamda
      27 mai 2020 - 15 h 24 min

      @_Aldebaran:24 mai 2020 – 15 h 09 min
      Azul,

      « A malin, malin et demi !»

      Puisque vous y êtes, cher Monsieur Benali, récrivez votre poste en substituant le lexème « français » dans tous ses dérivés lexicaux au lexème « arabe » et les dérivés lexicaux correspondant de ce dernier et … Tamazgha, se retrouvera enfin libérée de tous ses envahisseurs et leurs cultures inhérentes.

      Bien à vous Monsieur Benali le Francais,
      Mmi-s Umaziγ

    BENZAIT N
    24 mai 2020 - 10 h 17 min

    C’est une cascade de catastrophes , la langue Française est un tribut de guerre comme l’a si bien dit Kaid Ahmed

    habemus papam
    24 mai 2020 - 0 h 10 min

    Pauvre MSP (Misère Sociale du Peuple) non de dieu le tout pissant être plus « politiquement »minable à ce point…le FLN des DAF et groupuscules des frontières ne pouvait enfanter PIRE…criminaliser l’usage d’un BUTIN DE GUERRE chèrement payé par nos CHAABANI, BENMHIDI, ZIGHOUT, AMIROUCHE, DA ELHOCINE, BOUDHIAF…BOURAGAA et le million et demi de moujhaheds incconus qui se sot sacrifiés pour la souveraineté et NON PAS pour que le pays soit mis aux enchères par des NEO-INDIGENES au profit de la finance internationale!!!
    aid moubarek au peuple Algérien UNI

    E miss tmourth
    23 mai 2020 - 22 h 47 min

    J’ai détesté Ali Belhadj, Abassi Madani et tous les nervis du FIS dissous. Néanmoins, ils ont annoncé la couleur et leur programme dès le début.
    Par contre, ces hypocrites du Hamas, on ne sait dans quelle case les mettre?
    Ils n’ont ni idéologie et encore moins de programme si ce n’est celui de se vendre au puissant du moment.

    Pourriez vous me rappeler où était leur chef Abou Djerra Soltani, lorsqu’il était pourchassé par des Algériens un certain dimanche après midi?

    BENMOUFFOK
    23 mai 2020 - 19 h 12 min

    (…) cet hypocrite en puissance avec veste réversible multi couleur, nous la joue anti France, alors que ses enfants font leur études là bas et qu’il y a mis ces réserves en cas de coup dur.
    C’est lui et sa clique qui devrait être criminalisé depuis longtemps, mais en les imposteurs incompétents actuel préféré enfermer les journalistes et ceux qui ont quelque chose à dire, Mokri, il savent comment l’acheter et le faire taire, donc inoffensif.

    ader
    23 mai 2020 - 15 h 49 min

    40 ans d’arabisation forcée dans ce pays n’ont pas suffit à imposer l’arabe INCROYABLE et malgré tout les algériens continuent à parler français à étudier en français et ne rêve d’une seule chose aller en france!!! pas en arabie séoudite ni egypte ni ailleurs!!! alors la question qu’il faut se poser sincèrement qu’ a apporté l’arabe et l’islam à ce pays? RIEN DE RIEN ! si pardon l’abrutissement l ‘analphabétisation trilingue , l’ignorance , le raciste et la haine des autres la déculturation le manque de politesse et de savoir vivre ect….ect… ect…. je rajouterai il n’y a qu’à voir la gueule du bonhomme pour comprendre qui est son père!!

    Vroum Vroum 😤..
    23 mai 2020 - 11 h 47 min

    @Anonyme 7h09…Moi je parle d’un Parti dissout, le Fis Islamistes Rachad Califat et met en garde contre les Islamistes, J’en ai rien à faire de ton avis qui botte en touche, si Ali Belhadj n’est pas arrêté c’est pour le laisser un exemple parlant sur ce qu’est l’Islamiste Intégriste Fis, quand on voit Ali Belhadj on voit le Terrorisme Fis Ais Decenie noire… Voilà à quoi il sert Le Ali Belhadj Wahabite Sectaire , il sert d’epouvantail , repoussoir ambulant. La Majorité des Algériens rejettent l’intégrisme Fis Ali Belhadj qui sert à ne pas faire oublier le Terrorisme Islamiste Decenie noire… Et comptabiliser les nouveaux venus Intégristes,.. . Quand à Mokri si tu l’arrêté , on t’appelera Dictature , qui a arrêté un Chef de Parti politique autorisé .. Tant que Mokri, Djabalah, reste dans le cadre de la loi et que la constitution n’interdit pas l’islam Politique, tu ne peux les arrêter… .. Par contre le Fis Islamistes est dissout, ces Zitout et Dhina est autres en Exile soit ont été condamné ou doivent se rendre à la justice et refusent de rentrer, si ils rentrent ils seraient aussitôt arrêté.. Quand à Mokri, Djabalah, tant qu’ils respectent la Loi en vigueur, tu ne peux les arrêter , y’a la Loi, et selon Toi @Anonyme tu t’assois sur la Loi, tu veux ta Loi, et tu voudrais diriger l’Algérie ?.. Ta un cerveau fait le marcher.. Tu veux un État de Droit tu a appelé à un État de Droit, une Justice indépendante et tu voudrais t’asseoir sur la Loi..!!… Par contre le problème des Islamistes est qu’ils utilisent la religion comme support pour faire de la Politique et en plus les Islamistes Frères Musulmans se croient plus Musulmans que les Musulmans, un cancer.. Et Toi @Anonyme qui parle d’Etat de Droit, indépendance de la Justice et tu t’assois sur la Loi en voulant arrêter Mokri qui ne sort pas du cadre de la Loi… Serais-tu un Dictateur ?..

    MOKRI ET PLAN D' ORDOGAN
    23 mai 2020 - 7 h 02 min

    et si par hasard , il n’ y avait pas de plan caché d’ envahissemnt turck du cote est ? ,
    la chasse aux francissants algeriens qui constituent l’ encadrement et l’ intelligence du pays et le socle de defence redoutable dans nos institutions de securité n’ est en faite qu’ un piege qui est tendu à l algerie et qui se renferme de plus en plus pour fragiliser l algerie sur le plan de la securite et la deñudée sur le plan de l encadrement interne ou externe a travers sa diaspora francisante qui seront de ce fait elime ou force a l exile ou a la retraite pour ceux de l interieur .
    ce plan a deja commence par l elimination du corps seciritaire et de renseignement et ex generaux exile ou emprisoné en
    l accusant de francisant ,
    posons nous la question est ce qu ‘il ya eu UNE SEUL ARRESTATION D ISLAMISTE eh bien non jamais ,
    mokri et companie connus pour etre un rabatteur d ordogan n’ est il pas entrain preparer le terrain à une action turko / quatariste / frere musulmans qui se prepare a l est du pays a travers
    l elimination des defences qui peuvent resister aux turk , eh oui cette chasse aux francisant qui permettra a moyen terme la chourouk-isation et
    facilitera la prise de pouvoir des freres musulman qui n ‘ aurons aucune resistance a livre le pays à ordogan et au quatar .

    Yacine
    23 mai 2020 - 2 h 44 min

    Mais non , il ne veut rien criminaliser du tout ! Il veut juste créer la polémique pour faire parler de lui et provoquer l’hystérie de quelques incultes et autres aliénés identitaires pour qui l’Algerie est un prolongement de l’Arabie saoudite .
    Le but recherché c’est de ressusciter après avoir été enterré par la révolution du 22 février !
    Mais c’est fini ce Makri rejoindra la poubelle de l’histoire comme tous les symboles l’aliénation. Doucement , mais sûrement , car l’Algerie nouvelle est en marche et ne s’arrêtera jamais !!!

    EL.HAF
    23 mai 2020 - 2 h 18 min

    Mais oui missiou mokerie je serai totalement de votre avis si vous criminalisez la paire de lunettes que vous portez, ainsi que la montre avec laquelle vous fanfaronnez sans oublier la voiture que vous conduisez et même les micros dans les quels vous crachez.

    Felfel Har
    22 mai 2020 - 23 h 17 min

    Mr. Mokri l’heure est au multilinguisme et les nations dominantes encouragent leurs citoyens à apprendre de nouvelles langues pour s’enrichir de leur culture. Savez-vous que le pays où on apprend le plus l’anglais c’est la Chine. Et pourtant, les Chinois sont aussi chatouilleux en ce qui concerne leur langue.
    Cherchez-vous à nous imposer le turc, ya si Mokri El Torqui?

      dzman
      25 mai 2020 - 7 h 58 min

      Monsieur (…), utiliser sa langue officiel dans les documents officiel et pas une langue étrangère, n’empêche en rien l’apprentissage des autres langues étrangère.
      C’est juste une question de souveraineté.

    Rosebud
    22 mai 2020 - 19 h 20 min

    Non à l anglais.déja entendu parler de l imperialisme culturel? L Allemagne en est le parfait Exempel. De Plus en Plus d anglisisme. Pourquoi passt bilingue Arabe et français.

    vrirouche
    22 mai 2020 - 14 h 02 min

    MAKRI TU NE VAS PAS M IMPOSER L ARABE NI LE FANATISME ISLAMIQUE. JE SUIS AGNOSTIQUE QUI CROIT EN DIEU PLUS BEAU .MON ADN EST NUMIDE MA LANGUE TAMAZIGHT .JE NE SUIS NI ARABE NI A ARABISER . ALGERIEN AMAZIGH NI PLUS NI MOINS .POUR LA RELIGION LA MIENNE EST DE CHEIKH MOHAND OUL HOCINE AVEC SA SPECIFITE KABYLE …TES ENFANTS étudient AU CANADA ET MOI J AI RÉUSSI A ENVOYER LES MIENS EN FRANCE GRACE A DIEU ET JE CONSEILLE MES COMPATRIOTES A te combattre toi et le fln rnd taj et autres charlatans

    Hamid
    22 mai 2020 - 4 h 51 min

    I am not a fan of Mr Mokri .Let’s just ignore him .As an Algerian ,I ‘m asking why should we adopt the French language in our state institutions ? Isn’t it a low status language in these days in comparison to the English language that offers numerous advantages ? And so on top of everything else , what’s wrong with the use of the Arabic language ? For eight centuries , Arabic had notched up a proud record of achievements in all kinds of knowledge from literature and philosophy to science and medicine .Here is an example : Al Khwarizmi ( the father of Algebra and the grandfather of computer science – algorithm ) .But there’s a group of haters and attackers styling themselves ‘ French ‘ seem to be prisoners of their own ignorance of the Arabo- Islamic civilisation .In order to cover our identity , we have to linguistically distance ourselves from that colonial language that corrupts our religion, our culture and our future growing generation .The French language is still at war with us .So going back to our roots is a virtue and Arabic is a part of it .As such it’s to be welcomed as policy to pursue the liberating agenda , something we should all rejoice , why not celebrate it ? I’m very proud of my Algerian identity .I was born and raised in Algeria .I reject that language. And when I die , I’ll get buried there InchAllah .That’s all from me for now , stay safe and enjoy the last two days of Ramadhan .Unbelievably , time is passing so fast.Tahia Eldzair as always ………………….

      Trinita
      22 mai 2020 - 13 h 36 min

      My Grand mother, and all the people before her since centuries were not speaking any word of arabic, at least somes sourates that they learnt but without understanding the meaning. were they arabic or not? Were they algerian or not? Regards.

        Language
        23 mai 2020 - 15 h 33 min

        For this Guy it’s not about language it’s about Politics.
        There is a tendency all over to use language as a Subject for debate. He knows that perfectly well and know as well the impact. He is getting the expected Buzz. That’s a Complete Waste of time. Let’s agree to leave those matters to Experts far from politics or religion and let them come back with proposals which would take into consideration different Uses: Education, Culture, Official communication, International mobility, national mobility, Strategic positioning and long term Objectives. Etc…Eg. In some places the Speed of keyboard typing is a criteria for language efficiency analysis. Let’s leave those topics to Experts far from Politics and once done we would have The Rationale for a Decision or a change if needed. Again as of TODAY, we are not Ready nor we Need to discuss this. We lack studies, expertise and scientific approach. In the meantime, let’s Master All of French, English, Arabic and be comfortable with the use of Algerian Arabic and Tamazight in daily interactions.

      Santa Claus
      22 mai 2020 - 13 h 55 min

      When suggesting the English language as a replacement for the French language, isn’t it important, first of all, to master the language of Shakespeare?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.