Ces pays qui veulent éjecter l’Algérie de la présidence du Commissariat à la paix

Chergui Commissariat
L'Algérien Smaïl Chergui, commissaire à la paix et à la sécurité à l'UA. D. R.

Par Nabil D. – Le Nigeria fait le forcing au sein de l’Union africaine pour éjecter l’Algérie de la présidence du Commissariat à la paix et la sécurité. «Depuis la création du poste de commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, il est occupé par un Algérien, mais maintenant, il y a un accord quasi unanime sur le fait que le travail, avec des responsabilités élargies, devrait être confié à une autre puissance africaine : le Nigeria», écrit Africa Intelligence.

Selon le média panafricain, les Etats membres de l’Union africaine «sont parvenus à un quasi-consensus sur le fait que le portefeuille élargi ne devrait pas revenir à l’Algérie ou à un autre pays du Maghreb». «Après deux mandats de trois ans, Smaïl Chergui sera très probablement le dernier Algérien à le conserver», croit savoir Africa Intelligence qui ne cite pas de sources mais qui lie ce probable changement à «l’étendue des conflits» en Afrique de l’Ouest et dans le Sahel, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) estimant que «c’est maintenant son tour» de diriger le Commissariat à la paix et à la sécurité.

Le Nigeria est en pole position, indique le site anglophone, qui révèle que des discussions à ce sujet ont eu lieu entre les quinze Etats membres de la CEDEAO. «A lui seul, le Nigeria représente plus de la moitié de l’économie de l’ensemble de la CEDEAO, est son principal contributeur financier et héberge son siège à Abuja», note Africa Intelligence, en rappelant que ce pays n’a pas réussi à imposer son candidat au poste en 2017 face à Smaïl Chergui. Toujours selon Africa Intelligence, le Nigeria proposerait son ancien ambassadeur en Ethiopie, Bankole Adeoye, qui a notamment travaillé longtemps au sein du Nepad, ou l’actuel conseiller du président nigérian pour les questions de paix et de sécurité, Mustapha Hadiza.

L’Afrique du Nord compte deux sièges au sein du Conseil de paix et de sécurité (CPS), l’Afrique centrale, l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe trois, tandis que quatre sièges reviennent à l’Afrique de l’Ouest.

Le CPS est donc constitué de quinze membres élus par le Conseil exécutif et sont confirmés par la Conférence de l’Union africaine lors de ses sessions ordinaires. Pour la continuité, cinq membres sont élus pour un mandat de trois ans et dix pour un mandat de deux ans. Bien qu’il n’y ait pas de membres permanents, le Protocole relatif au CPS n’empêche aucun Etat membre de se présenter pour une réélection immédiate.

L’Algérie est avertie. Le poste de commissaire risque de lui filer entre les doigts dans quelques mois.

N. D.

Comment (46)

    Brahms
    13 juin 2020 - 21 h 33 min

    (…) Le Nigeria fera quoi, rien du tout, car tous des corrompus ayant des appartements de luxe en Europe. Ils ont l’organisation terroriste BOKO – Haram car la junte militaire nigériane capte tout, laissant des miettes à leurs populations.

      sda
      13 juin 2020 - 23 h 14 min

      ca ne vous rappel pas un autre pays ?!

        Walid. N
        15 juin 2020 - 10 h 49 min

        IL EST TEMPS DE FAIRE UNE ENQUETE
        QUI A DONNÉ L’ORDRE À CE RESPOBSABLE
        DE NE PAS QUITTER SON POSTE JUSQU’À
        SON ARRESTATION PAR LES TERRORISTES
        GERES PAR LES SERVICES MAROCAINS.OU SONT -ILS
        PASSES LES SERVICES ? LAISSANT LE TERRAIN
        LIBRE POUR LES MAROCAINS. IL FAUT DEMANDER
        À CES RESPONSABLES

      hosna
      14 juin 2020 - 10 h 38 min

      A un moment ou un autre il faut bien passer le flambeau, non ? mais la question n’est pas là, au bout de trois ans il faut tirer un bilan de cette présidence, qu’elles sont les réalisations obtenues. Alors! on pourra s’enorgueillir ou aller nous faire cuire un oeuf. car s’il s’agit de rester au sommet juste pour surveiller les autres, ce n’est pas une affaire. Cependant, l’Algérie devrait d’abord s’occuper de ses intérêts économiques et politiques sans état d’âme. Arrêter de compter ses amis et ses ennemis qui eux ne font pas dans la romance, virevoltent dès qu’ils sentent le vent tourner. L’exemple de la Turquie est très intéressant, voilà un pays qui se dit ami inconditionnel mais au comportement des plus opportunistes. Sa posture en Lybie est des plus édifiante, la Turquie place avant tout sa gourmandise envers les hydrocarbures, son intervention dans le conflit est sans équivoque, cela ressemble à de l’impérialisme nostalgique qu’elle a connu jadis, qu’elle voudrait bien rejouer un coup de janissaire. Anti-impérialisme que l’Algérie en a fait pourtant un de ses chevaux de bataille durant ces 60 dernières années???Bon! l’Algérie devrait regarder midi à sa porte point barre tout le reste est fioriture…

    Algerien Pur Et Dur
    13 juin 2020 - 17 h 04 min

    @ Iles Ou Plus Grand Pays D’Afrique ?
    13 juin 2020 – 11 h 16 min
    Ca nous eloigne encore plus du sujet (C’est la faute de Belveder) mais voila une petite histoire qui rejoint celle d’Alger, bien qu’elle concerne une ville qui est loin d’avoir la meme envergure que la capitale; telle qu’elle m’a ete racontee par mon pere quand j’etais gosse. Mon pere etait un natif du douar Kimmel, une des 14 communes des Aures dont le chef lieu etait Arris. Il etait aussi tres bien verse dans l’histoire des territoires limitrophes des Aures. J’ajouterai meme un vrai Kamous (dictionnaire) de la langue Amazigh mais s’est helas ferme a jamais sans reveler son contenu (comme beaucoup d’autres d’ailleurs) grace aux effets nefastes des arabo-baathistes (couramment en train d’operer leur mue en l’oxymore “badissia-novembria) qui ont dirige le pays d’une main de fer et toujours mal depuis 1962. Cette petite histoire concerne la ville de Oued Souf, a peu pres a 200 kms a vol d’oiseau d’Arris. Un guerrier arabe durant el foutouhates el islamia (ce devrait etre el arabia car l’islam tolerant n’a rien a voir la dedans) “pacifiques” toisait d’une maniere arrogante et menacante un pauvre quidam desarme de la region. Du haut de son cheval, il lui posa cette question l’epee tiree. Comme s’appelle cette contree dans votre langue de barbares? Le pauvre quidam repondit: “Souf” anaam sidi. Et ca veut dire quoi “souf” dans votre langue de barbare? Ca veut dire “oued” anaam sidi. Apres avoir reflechi un instant, il lui repondit: desormais je voudrai que vous ajoutiez “oued” a “souf” et je veux que “oued” vienne en premier bien sur. Je repasserai et notre punition serait encore plus severe si ton espece desobeit. C’est ainsi que Souf est devenue le pleonasme “Oued Souf” et ses habitants “essouafas” se sont transormes en une peuplade qui est helas devenue encore plus arabe que les vrais arabes. Si on ajoute toutes ces petites histoires les unes aux autres, on se ferai une tres bonne idee sur la vraie histoire de la conquete arabe du pays et ses vraies intentions.

      11111
      13 juin 2020 - 22 h 56 min

      toute l humanite essayent de s elever par la science et les legs scientifiques qui ameliorent la vie et le sort des humains et vous vous etes encore a compte le nombre d arabe et des berberes. retroussez vos manches et allez bossez au lieu de tourner en ronds comme des mules avec des oeilleres.

        Iles Ou Plus Grand Pays D’Afrique ?
        14 juin 2020 - 0 h 10 min

        @11111 Azoul.
        (…) s’elever par la science et les legs scientifiques » ne peut se faire dans un pays où tout est bati sur du faux et surtout trainer des boulets de gens qui donnent des leçons aux personnes qu’ils ne connaissent même pas. Tu viens d’apprendre une des raisons qui pousse à devenir étranger dans son propre pays.
        Thanemirth.

        Algerien Pur Et Dur
        14 juin 2020 - 0 h 58 min

        Si on ne sait pas d’ou on vient, on ne peut savoir ou l’on va. Ce ne serait pas du 11111 mais du 00000. Ce debat tres utile n’empechera pas la science de poursuivre son bonhomme de chemin pour ceux qui veulent vraiment s’y devouer. N’essaies donc pas ya mr « sous le couvers de la science » de nous tirer un tour de « ri-ri » de ton chapeau a lapin. Alors je continue cette histoire de Oued Souf juste pour ton plaisir. Plus recemment, tes semblables ont essaye de noyer definitivement l’origine du mot en mettant sur des panneaux de signalisation a la sortie de Oued Souf pas moins que « Oued Essouyouf. » On retourne donc a l’epee tiree et c’est pour ca qu’on continuera a faire de la resistance jusqu’a ce que le dernier de la population algerienne sorte du coma ou l’ont mis tes semblables.

          @Algerien Pur et Dur
          14 juin 2020 - 12 h 13 min

          Je salue votre perspicacité et contribution pour l’affirmation de la personnalité algérienne avec ses racines Amazighes. Bien sûr que tous les tenants de l’araboislamisme borgne et sectaire n’ont aucun intérêt à ce que le peuple apprenne la vraie histoire du pays. Car cela dévoilera au grand jour les fourberies et autres balivernes qui leur servent de fond de commerce pour propager leur idéologie néfaste, comme cette soi-disant djahilia qui régnait en Afrique du Nord avant l’arrivée des envahisseurs arabes. Chose qui est complètement fausse, bien sûr. Bien au contraire, notre pays depuis l’Antiquité était parmi les plus avancés du bassin méditerranéen. Tous les rois Amazighs frappaient une monnaie durant leur règne à leur effigie, ex Masensen, Syphax, Makawsen, Urmenad, Yugurten, Juba I, Juba II, Ptolémée. Le nombre d’écrivain qui ont contribué à la pensée universelle est extraordinaire, dont Apulée de Madaure l’auteur du premier roman universel: “La métamorphose ou la légende de l’âne d’or”. Le sujet de ce roman a été puisé d’un conte du terroir amazigh, ce que des recherches et études ont prouvé.
          La construction d’un mausolée comme celui d’Imedghassen, au 3e siècle avant JC, donc bien avant Masensen, démontre la puissance et la capacité du souverain de cette période, dont nous ne connaissons malheureusement pas le nom.
          Votre anecdote sur Oued Souf, dédoublement du nom, on le retrouve à plusieurs endroits en Afrique du Nord, comme Bir Aghbalou dans le Titteri. Et bien sûr le nom arabe précède toujours, comme sur les écriteaux, les enseignes, panneaux indicateurs, logo etc. l’arabe toujours dans la partie supérieure. Comme dit le dicton populaire : Dja l’bareh sbah sareh !
          Les déformations et arabisations des noms sont une spécialité des algériens aliénés qui veulent être plus arabes que les arabes qui les rejettent et ne reconnaissent pas leur fausse arabité : Ahaggar (El Hogar) qui deviendra bientôt El hidjra des salafistes. Même chose pour El Mougar, In Salah qui devient Ain Salah, même chose pour In Amenas qui devient Ain comme tous les autres toponymes commençant par “In” qui veut le lieu ou le site, comme “Alem” en Chaouia.
          La plus grande fourberie étant la déformation de “Amnokal”, le Chef ou l’Aguellid chez les Touaregs qui devient “Amine El 3oqal”. Rien de moins. Et la liste est longue.
          Je suggère d’écouter sur YouTube le monologue de Slimane Benaissa concernant le message (Rissala) que les Amazighs avait reçu à l’époque de la soi-disant foutouha, pour ne pas dire invasion arabe.

          devoir de mémoire
          14 juin 2020 - 14 h 50 min

          Tous d’abord je tiens à remercier tous les « Algerien Pur Et Dur » pour leurs contributions et je tiens aussi à rajouter :
          Le plus grand philosophe de tous les temps : Saint Augustin qui est Amazigh, ( je sais oubli involontaire) enseigné dans toutes les universités du monde et respecté par toute la galaxie, sauf chez lui.

      Algerien Pur Et Dur
      14 juin 2020 - 14 h 28 min

      @Algerien Pur Et Dur
      14 juin 2020 – 12 h 13 min

      Ce fut un plaisir de vous lire aussi. Un vrai baume au coeur. Je n’ai jamais ecoute les monologues de Slimane Benaissa et je vous promets de le faire, time permitting bien sur. Laissez moi vous dire aussi que mon pere, un auresien pur jus comme je l’ai deja dit et qu’il repose en paix, avait aussi beaucoup de monologues sur cette epoque la. Il etait tres religieux mais pas fanatique car Il savait faire la part des choses. L’une d’elle ou il relatait avec beaucoup de details tout en riant aux larmes une seance ou un imam, venu de l’orient durant les foutouhates, apprenait a un groupe de montagnards chaouis curieux mais qui ne parlaient pas un traitre mot d’arabe a faire la priere, etait particulierement hilarante. Mais c’est pour une autre fois.

    Felfel Har
    13 juin 2020 - 16 h 59 min

    Tout ce qui nous arrive est la faute de Bouteflika qui a fait pris en otage notre diplomatie et qui en a fait sa chasse gardée. Il prétendait être un diplomate hors pair alors qu’il n’a jamais pensé visiter un seul pays « frère ». Il a oublié que du temps où il était MAE, il était entouré de diplomates chevronnés comme Dembri, Benyahia, Ferhat Lounas, Lamamra, etc. qui lui mâchaient le travail, lui ne se concentrant que sur la bringue et le bling bling. Il a pensé se refaire en annulant la dette de nombreux pays quand l’état de nos finances extérieures le lui ont permis. Ils ne nous jamais remercié et pire, ils se sont alignés sur des pays qui affichent clairement leur hostilité envers l’Algérie.
    Il oublie un facteur important, c’est que les pays africains sont soumis, pieds et poings liés, à l’ex-puissance coloniale. Ils obéissent au doigt et à l’oeil. Prenez l’exemple des pays francophones qui, contre la volonté de leur peuple, ont pris le parti du Maroc, ce virus inoculé au sein de l’OUA pour faire sauter le semblant d’unité voulu par ses fondateurs. Faut-il rappeler que Hassan II parlait de pays « tam-tam », une insulte digne des plus virulents colonisateurs français?
    Nos autorités n’ont ni l’envergure ni la légitimité pour faire entendre notre voix et, quand nous parvenons à entreprendre une quelconque initiative pour règler un conflit continental, d’autres pays (France, Maroc, Égypte, etc. ) s’interposent pour la saboter. Il suffit de remettre de l’ordre dans nos affaires internes, de mettre en place des institutions crédibles et légitimes, de relancer notre économie dans le cadre d’une république authentiquement représentative de la volonté populaire pour qu’enfin notre diplomatie retrouve son prestige et son efficacité. Nous sommes le pays le plus vaste d’Afrique avec des ressources variées et abondantes qu’il suffit d’exploiter en évitant les erreurs du passé.

      Belveder
      13 juin 2020 - 17 h 12 min

      tu as raison tout ce qui nous arrive est la faute a Bouteflika meme le COVID vu que nous somme un peuple parfait et exemplaire

        Felfel Har
        13 juin 2020 - 17 h 52 min

        @Belveder
        Je me suis limité au domaine de la diplomatie et le constat est sans appel. Le Covid, par contre, ne lui a pas été imputé et je ne l’ai pas évoqué.
        Les gens sont libres de tisser des lauriers à qui ils veulent, mais la réalité est comme on dit chez « Wadjeh lakhrouf ma3rouf ».
        Salutations!

    Mohend
    13 juin 2020 - 13 h 20 min

    Arrêtez de pleurnicher, depuis des lustres que le régime algérien dit que l’Algérie est un pays arabe, le régime algérien ne regarde jamais vers l’Afrique, ils ont l’orient comme horizon indépassable, la ligue arabe, les pays arabe, la politique arabe de l’Algérie, les frères arabes de l’Algérie, les africains vous ont facilité les choses, à présent dansez, la politique et en particulier la géopolitique est une réflexion de fond et à long terme, ou sont les pays africains dont l’Algérie à annuler lâchement la dette ? et tant d’autres questions, nous avons failli partout, pendant les 20 dernières années l’Algérie est dirigée par des voyous et des voleurs, à présent nous allons récolter les fruits, ils sont et le seront pour très longtemps amères.

    Iles ou plus grand pays d'Afrique ?
    13 juin 2020 - 11 h 16 min

    @Algerien Pur Et Dur (Hors sujet mais mise au point)
    Imagines-toi un enfant élevé dans une famille, arrivé à sa majorité on lui annonce qu’il n’est qu’un recueilli, que ses parents là, ne sont pas ses vrais parents ?
    Entre autres, depuis qu’on a prouvé que le mot « Algérie » vient du mot Amazigh Dziri et non pas el djazair (les iles) puisque mathématiquement le pluriels en arabe classique est el Djouzour, c’est le coup de grâce.
    Sois très indulgent avec les Belveder, Zoro and Co. Ils sont plus à plaindre qu’a blâmé. Donnons leurs encore un peu de temps pour digérer la supercherie du colonisateur français et des arabo-islamo-baathistes qui les ont mis dans cette situation.
    Mais une chose est certaine, désormais leur descendance sera plus acharnée en Amazighité que toi ou moi.

    Je ne suis ni fier ni j’ai honte de mes origines . Aslouka Aslouka point bar.

    coachdz
    13 juin 2020 - 10 h 54 min

    le nigeria veut s,approprier « commissariat de la paix » comment dire c’est l’hôpital qui se fou de la charité , disons que mème si nous savons que le marocains sont derrière a l’image de la hyène qui attend que la lionne ait fini de tuer la gazelle pour lui la voler , le nigeria avec son armée incapable d »éradiquer boco haram depuis des années veux se présenter en faiseur de paix en afrique, c’est presque risible si ce n’étais les milliers de mort assassiné par cette secte, et nos voisins qui assassine tous les jours leur sujets a tel point que ceci rejoigne dans le monde des tero de toute nationanitlé ou ils deviennent majoritaire comme en syrie, non vraiment le monde va tres mal quand on voit que le soucis de faire bien (la paix) n’est qu’un objectif lointain et tres secondaire pour ses pays en quete de reconnaissance qui peine a faire la paix dans leur propre pays, seul compte la chaise (le koursi) pour des theses connues le chao

    Turn-over, quoi d'anormal ???
    13 juin 2020 - 10 h 27 min

    « L’Algérie est avertie. Le poste de commissaire risque de lui filer entre les doigts dans quelques mois. »

    Quoi d’anormal, c’est le Turn-over classique au sein des institutions ou des instances internationales.

    Sprinkler
    13 juin 2020 - 9 h 48 min

    (…) ce débat qui ne doit pas se borner à disserter sur ce Nigéria qui manœuvre en coulisses pour évincer l’ algérien Smaîl Chergui de son poste. Nous en avons bien saisi les enjeux. Mais il est normal et de bonne intention de s’interroger sur ce  » porte-voix  » du makhzen et du néo-colonialisme qu’est Africa Intelligence et son tropisme politique…A plus forte raison lorsque ce relaie de la France-Afrique nous attaque frontalement, à travers par exemple cet article insultant intitulé  » Alger assortit son offensive diplomatique (au Mali) en faisant don de véhicules (militaires) usagers « …Vous qualifiez cette caisse de résonance des lobbys hostiles à l’Algérie de  » média panafricain  » alors que ce n’est rien moins qu’un organe de presse français (Indigo Publications…) de la même engeance que ce torchon de  » Jeûne Afrique « . En vous remerciant de ne pas censurer.

    El Vérité
    13 juin 2020 - 9 h 07 min

    Comment faire la paix chez les voisins quant ton propre foyer il est en conflit,en emprisonnant les innocents et libérés les coupables et les trafiquants,l’ Algérie de l’époque est finie;c’est une nouvelle génération formée sur les magouilles et les enrichissement illicite

    Aures
    13 juin 2020 - 4 h 28 min

    Comprendre que le retour du Maroc au sein de l’UA n’est que le cheval de Troie qui aura pour seul but la division et la manipulation pour rallier un maximum d’états à sa cause pour l’annexion définitive du Sahara occidental en excluant la RASD sachant que si les 2/3 des 55 pays votent cette exclusion, ça sera une grande victoire pour le Maroc sur le continent africain. Cette option est fort possible car ces pays sont pour la plupart des girouettes et des corrompus sans réelle conviction politique ou idéologique. Le Maroc est aussi à la solde de la France qui a beaucoup d’intérêt en Afrique. Le Maroc sert aussi les intérêts d’Israël qui a grandement envie de se faire reconnaître en Afrique et de faire du business . En échange, la France et Israël useront de toute leur influence et relais aux USA pour renvoyez l’ascenseur au Maroc et faire reconnaître définitivement la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental avec une sous- condition que le Maroc accepte au préalable la souveraineté d’Israël sur les territoires occupés palestiniens.C est ce qu on appelle un rendu pour un vomi.
    Viendra ensuite l’alliance diabolique France Maroc Israël pour mettre à mort l’ Algerie en la balkanisan avec pour but pour le maroc de récupérer ce qu’il appelle le Sahara oriental car l’idée du Grand Maroc n’ a jamais quitté le makhzen et tous les nationalistes racistes extrémistes expansionnistes marocains tout comme l’idée du Grand Israël est toujours d’actualité chez les sionistes.
    Comme vous pouvez le constater le Maroc et Israël ont la même idéologie de conquête .
    Maintenant vous connaissez une partie des desseins diaboliques de vos adversaires qui vous attendent au tournant.

      Quidam Boualam
      13 juin 2020 - 12 h 28 min

      Franchement Aures
      En te demanderait quelle heure il est tu répondrais que c’est la faute du Maroc. Tu t’égares complétement car ce qui compte pour toi c’est insulter le Maroc. Pour quel effet? que dalle.
      L’article parle d’un changement normal dans une instance de l’Union africaine mais toi tu dérapes grave.
      Cela dit, il faut bien se poser la question à quoi ont servi ces mécanismes africains? Ont ils servi en Libye, en RDC, au Soudan, ………? Que Dalle
      Tu sais pourquoi ? eh bien parce que les pays africains se sont trop chamaillé entre eux et ont laissé les autres venir les autres venir manipuler. Ils manquent de confiance entre eux ? Exactement comme entre l’Algérie et le Maroc.
      Pur ce qui est du Sahara , l’Algérie s’est pleinement investi pour le retirer au Maroc mais elle a échoué.
      Sait-on ce que cela nous a couté? et pourquoi cet échec après tant d’années?
      Tu as une réponse?

        def
        13 juin 2020 - 23 h 11 min

        tt simplement l algeruen c 1 has been. les africains veulent manger se vetir se soigner et craquer la vie a pleine dent . ils en ont assez des discours fatigants et ennuyeux des annees 70. w lfahem yefham.

    Yiwen
    12 juin 2020 - 21 h 38 min

    Quelques coquilles se sont glissées malencontreusement dans mon précédent post que je vous prie de remplacer par celui-ci:

    1) Il n’est pas normal que l’Algérie tienne à conserver le poste de Commissaire à la paix et à la sécurité, comme s’il s’agissait d’un héritage personnel. Tous les postes doivent être brigués selon les règles de l’équité, de l’alternance et de la démocratie.

    2) L’Algérie s’est détournée de l’Afrique il y a bien longtemps et le traitement réservé aux Africains sub-sahariens en Algérie est fait de racisme primaire; les pays d’Afrique sub-saharienne ne le savent que trop.

    3) Comme la plupart des pays défaillants sont au sud du Sahara, il est normal que des Etats plus touchés et plus proches d’eux veuillent gérer les questions de paix et de sécurité.

    4) Smaïl Chergui est loin d’avoir l’intelligence, l’étoffe et l’aura d’un Ramtane Lamamra. Il assure à peine le service minimum.

    Parole d’Algérien qui connaît la maison Union africaine.

    Raïna
    12 juin 2020 - 21 h 26 min

    Je doute fort que ce « commissariat de la paix » sert à quoi que ce soit.
    L’ Afrique est le continent le plus riche en ressources naturelles mais hélas le peuple africain demeure et reste le plus pauvre de la planète.Bien que les puissances occidentales ont la main mise sur les richesses africaines il faut rappeler que la mauvaise gouvernance,la corruption,
    l’absence de démocratie,de liberté et de justice sont des facteurs aggravants d’instabilité,d’insécurité et de sous-développement..

    Anonyme
    12 juin 2020 - 21 h 01 min

    La ruse ca fait partie de la guerre. Combien de batailles et de guerres ont été remporter sur la ruse la tromperie .vs comprenez mieux mon premier com AP.
    Pleins de camions et de chars en file indienne sur des km . Leurs sattelites vont voir ce mouvement mais nous le diront pas . Ces exercices d intimidations n ont servi a rien sauf une démonstration de nos forces sur un espace pdt un temps donné rien de plus mais la ruse a ma manière. Faites le inch Allah et on en parle après .on sort pas du territoire algérien et au pire on leur dira que c’est un execice offensif de grdes envergures fait a la maison tt simplement mais ça FauT qu’il le sache a la fin , faut faire comme si on allait attaquer ou annexer faut que ça fasse vrai. Même Poutine sera bleufer et verrez tout leur représentant venir chercher rbal ou prendre connaissances . Faut que ça fuite srtt pas . Venez me voir après et vs me dites mais faites ça grandeur nature réelle pour eux mais c était kdouba en fin de compte. On leur fait migoter que c est une question de temps mais nous sommes prêt a entré et libéré ville par ville ces pays qui sont un véritable danger pour l Algérie.Ben oui mes compatriotes.
    C est pas a nous qui vont apprendre a faire la grimace qd même.
    (…)
    Faites moi confiance…je kiffe trop mon pays et tous en fait à part Les traîtres ;les nouveaux harka de 2020 et qui soit au manette à l intérieur et ceux d extérieur .
    L Algerie avant tout.

    Algerien Pur Et Dur
    12 juin 2020 - 20 h 48 min

    Lima yenfaâ edfaaâ. Honnetement, a quoi nous a servi cette « Afrique »? Apres nous avoir vole le nom du continent, un mot d’origine amazigh pour ceux qui ne le save pas, maintenant ils ne vous veulent plus africains? On ne leur vend rien et pareille de l’autre cote. Ils se font exploiter par les ex-puissances coloniales (et ca semble leur plaire) et en echange ils nous envoient leurs mendiants en famille: peres, meres, grand meres et grands peres et des nuees d’enfants. Ils recommencent a coloniser nos villes, villages, et meme campagnes au grand silence d’el mouradia. Pour eux, l’Algerie leur appartient et nous ne sommes que des « squateurs » venus d’ailleurs car on n’a pas la meme couleur de peau. Ils nous chippent plusieurs milliards de dollars de dette, pardonnee unilateralement et sans demander l’avis de personne par un fakhamatouhou de M hachakoum sans rien obtenir en echange; meme pas des gestes et actions politiques favorables a l’Algerie. Au contraire. Avoir des relations avec l’afrique du sud, a la rigeur, mais les autres? Seulement de l’argent perdu. Plusieurs ambassades et consulats algeriens devraient etre fermees et vendues au plus offrant. Il n’y rien a gratter de leur cote, ni hier, ni aujoudhui, et encore moins demain. Fermeture hermetique des frontieres apres avoir donne un ultimatum aux touaregs. Ils doivent choisir ce cote ci des frontieres ou l’autre cote et vite mais pas les deux a la fois. Pour ceux qui croient que c’est du racisme, ce n’en n’est pas. Le racisme vient d’eux. Moi j’aurai choisi de vivre en paix avec eux mais apparemment ils ne l’entendent pas de cette oreille et ils ne nous considerent pas du tout des freres et soeurs du meme continent. Je ne me fais plus d’illusions. Et dire que plusieurs de leurs chefs et leaders ont ete formes dans les ecoles algeriennes du temps de Boumedienne. J’en sais quelque chose; j’etais etudiant a la meme epoque. (…) Donnez le pouvoir a ceux qui en sont capable et qui ne pensent qu’aux interets de leurs pays (ni khouya el arabi ni aami ni amar bouzouar) et vous verrez comment ce pays va finalement decoller, vite et tres haut. Je le redis: « lima yenfaâ edfaaâ ». On devrait mettre ca sur le fronton de l’aeroport Houari Boumedienne.

      Belveder
      12 juin 2020 - 21 h 33 min

      Tu a réussi à faire rentrer Amazigh dans le sujet de l article c est pathologique chez vous

        Algerien Pur Et Dur
        13 juin 2020 - 0 h 25 min

        On ne juge pas gratuitement les gens qu’on ne connait ni d’Adam ni d’Eve. Je n’ai utilise le mot amazigh qu’une seule fois et en plus dans le cadre de mon commentaire dont tu n’as lu, je suis sur, que le mot amazigh, car, apparemment, il te donne des haut-le-coeur au point de friser la maladie. Je n’ai en aucun cas attaque ceux qui sont libre de se croire arabe et que je considere autant algeriens que moi. Rappelles toi que les amazighs sont chez eux. L’Arabie ne conviendra peut etre mieux s’ils te derangent autant. (…)

        Anonyme
        13 juin 2020 - 7 h 43 min

        @Zero
        Toi aussi c est pathologique chez vous de penser Qu on attaque de l arabe des Qu on parle d amazigh

          Observateur
          13 juin 2020 - 19 h 53 min

          C’est la rotation régulière au sein des instances internationales et rien de plus. Ce Chergui esst un incompétent notoire extrêmement corrompu et avide. C’est à cause de lui que de grands pays Africains alliés de l’Algérie comme le Nigeria et l’Afrique du Sud se sont détournés d’un axe qui aurait pu peser en Afrique. C’est encore à cause de lui que tout est bloqué. Son arrogance extrême et son mépris des noirs Africains ont porté un immense préjudice à la politique et l’image de l’Algérie. (…)

      ok
      13 juin 2020 - 23 h 28 min

      oui tu as raison isolons nous de notre pourtour immediat et il y a nos freres allemands coreens chinois russes australiens plus les inouites. tellement ils nous adoooooooorent et on leeeeees kiffes bcp bcp.ils vont tous nous renfre heureeeeeeeeux. waw (…)

    loklan
    12 juin 2020 - 20 h 06 min

    J’ ai lu cela il y a deux ou trois jour. Je me rappel que quand l’ Afrique du Sud voulait réunir tout les pays de l’ UA concernant le Sahara Occidental, mimi six avait rapidement lui aussi à son tour organisé une réunion avec d’ autres pays africains. Je pense que la CEDEAO (…) est bien plus acquise au royaume de la prostitution cherifiene.

    Pied de grue
    12 juin 2020 - 19 h 15 min

    Ce vent de l’Ouest n’a jamais résolu ne serait qu’un seul conflit, entre guerres civiles, famine, séparatisme, terrorisme…. il est là juste pour la forme et encaissé son salaire en attendant la retraite dorée. qu’il dégage

    Bouzwija
    12 juin 2020 - 19 h 00 min

    Les coups bas pleuvent tous azimuts, voilà ce qui arrive quand une armée puissante n’a aucune projection et laisse les malfaisants agir à leur bon vouloir à ses frontières, l’Algérie a été coupée de ses profondeurs et tout est fait pour qu’elle n’ait plus son mot à dire sur ce qui se passe dans les pays limitrophes, l’exemple de la Libye est très révélateur de son impuissance, une diplomatie frileuse est une diplomatie morte, subir des insultes incessants sans donner la réplique est un aveu de faiblesse, les logorrhées du sinistre des mauvaises affaires étrangères du mokhrib sont un exemple, ne dit-on pas que la sagesse est le début de la faiblesse et la faiblesse le début de la démission, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire, le temps presse.

    Nourdine
    12 juin 2020 - 18 h 38 min

    Un journal panafricain qui pue le makhzen;

      Moh
      12 juin 2020 - 21 h 00 min

      C’est ce que j’allais dire merci.

    Belveder
    12 juin 2020 - 18 h 06 min

    EN dehors de toute Polémique a quoi sert Ce haut commissariat?? UN continent ravagé par la Guerre mené parfois par de ENFANTS SOLDATS sur fond de trafic de Drogues de minerais et autres richesses pillé pour les autres puissances
    Messieurs ne vous donnez pas Plus d importance que vous en Avez et sortez de ses PALAIS DES CONGRés pour voir la réalité

    je ne vais plus parler et ça va être mon dernoier post
    12 juin 2020 - 17 h 44 min

    cela ne m’étonne pas, la diplomatie algérienne est tombée si bas qu’elle aura du mal à se relever. elle est devenue inaudible, incomprise, stérile, ringarde, molle, inconsistante et nuisible. voilà! au fait c’est vrai que le Chili retire son ambassade d’algérie parce que ce pays jadis ami, trouve l’algérie pays non stratégique? de toute les façons cette information on l’aura jamais en algérie qui censure tout! alors on demande à algérie patriotique de nous informer en contactant directement le ministère chilien des affaires étrangères. merci!

    Tupac Tustrak
    12 juin 2020 - 17 h 20 min

    Les esclaves du Makhzen qui vivent écrasé par un régime dictatorial d’un autre temps et qui subisse
    la hogra quotidienne par les massacre des militaires du royaume enchanté de mimi 6
    le dictateur qui écrase les mokoko esclaves sous les ordres du gouvernement sioniste azoulaye
    qui rêve de voir la grande Algérie mise aux oubliettes de sa glorieuse histoire et de son passer révolutionnaire par ses hommes de grande qualité qui ont fait barrage aux colonisateur français en
    sacrifiant 1,5 millions de Chouadas qui ont payé de leur vie pour que le peuple Algérien
    vive en total liberté et une belle démocratie de justice et d’honneur !
    La puissante armée de libération nationale digne héritière de la guerre de libération protégera toujours le peuple Algériens et ses dirigeants qui protège le peuple sahraouis pour qu’un jours ils puissent vivre dignement sur les terres que le Makhzen drapeau Lyauté leur a pris sous un déluge de feux et de massacre pour que le peuple saharouis demande protection à l’Algérie et ses dignes révolutionnaire qui se battent aujourd’hui pour les peuples opprimés de Palestine et beaucoup d’autre !

      AMAZIGHEN IMQRAN
      13 juin 2020 - 12 h 43 min

      Tupac
      je te conseille de demander à tes amis parmi nos concitoyens en qui tu as confiance et qui ont visiter le Maroc de te raconter ce qu’ils y ont vu la bas.
      Je te le souhaite vivement
      Azul

      AMQRAN
      13 juin 2020 - 12 h 57 min

      Tupac
      Je te conseille de réfléchir un peu.
      Comme ça tu estimes que nous sommes libres aujourd’hui? Avec les arrestations et les bastonnades du vendredi?
      Je te conseille donc de te documenter. Et puis en s’en fout du Maroc et des sahraouis il faut d’abord rendre la liberté aux algériens.
      Et puis j’ai des amis qui ont visité le Maroc ils me jurent que les marocains vivent mieux que nous!!!!! demande autour de toi

        jfk
        13 juin 2020 - 23 h 47 min

        laissez svp le gamin rever ne brisez pas c convictions c tres normale a son age.

    Lghoul
    12 juin 2020 - 17 h 20 min

    De quelle paix nous parlent ils quand la guerre qui ne veut pas finir fait des ravages ? Quand toutes les aspirations africaines convergent vers la guerre pourquoi parler de paix ? Il serait alors plus juste et plus logique de parler de « commissariat a la guerre ». Et puis 3 mandats en serie ya sidi, on veut depasser fakhamatouhoum ou quoi ? Decidemment, les mandats qui ne finissent jamais sont devenus une drogue chez les disciples de fakhama premier.

    Anonyme
    12 juin 2020 - 16 h 44 min

    De quoi réjouir notre voisin de l’ouest. Chergui était sa bête noire.

      Oussama
      13 juin 2020 - 21 h 19 min

      Corrompus car vous l avais fait en premiers ce soit disant l annulation des dettes 😉👍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.