La plainte de Zekri contre Fassassi déclarée recevable par le tribunal de Bobigny

Zekri Fassassi tribunal Bobigny
Abdallah Zekri en compagnie de Maître Khadidja Aoudia. D. R.

La 14e chambre du tribunal correctionnel de Bobigny, dans le nord de Paris, a déclaré recevable la constitution de partie civile d’Abdallah Zekri et a condamné le secrétaire général de la Fédération française des associations islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles (FFAICA), Assani Fassassi, pour diffamation à l’encontre du président de l’Observatoire de lutte contre l’islamophobie et délégué général du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Le 3 février 2019, au cours d’une réunion du Conseil d’administration du CFCM, qui portait sur une éventuelle réforme de la loi de 1905, réforme à laquelle Abdallah Zekri s’était opposé, le président de la FFAICA, brièvement interrompu lors de son intervention, l’a pris à parti en déclarant : «Avec votre bâton de gendarme, vous étiez gendarme de l’Etat colonial français, ayant massacré et tué ses frères.»

Ces propos ont été condamnés aussi bien par la justice que par des témoins qui ont estimé que de telles allégations «portent délibérément atteinte à la dignité et à l’honorabilité de Zekri, militant très engagé, connu et respecté sur la scène politique pour son engagement politique et associatif depuis de nombreuses années».

Lors de l’audience du tribunal correctionnel de Bobigny, le 18 juin dernier, Assani Fassassi a nié avoir tenu ce discours, allant jusqu’à accuser de «faux témoignage» les personnes présentes à la réunion qui ont confirmé ce dérapage verbal, «sans, toutefois, qu’il ait eu le courage de porter plainte contre eux», soulignent des sources proches du dossier, qui relèvent que «tous ses mensonges éhontés n’ont pas convaincu le tribunal qui l’a condamné à une amende pécuniaire pour préjudice moral et aux dépens».

R. I.

Comment (5)

    Les musulmans se déchirent
    17 septembre 2020 - 18 h 38 min

    Les clowns qui veulent représenter des populations musulmanes se font la gueguerre !!! Ah oui, on peut compter sur eux pour mener leurs missions affichées.
    Une honte.

    VIVE UNE TELLE JUSTICE....
    17 septembre 2020 - 18 h 37 min

    VIVE UNE TELLE JUSTICE QUI HONORE LA FRANCE ET SON PRINCIPE SACRO-SAINT D’INDÉPENDANCE… Néanmoins, A QUAND LA CONDAMNATION DU TRAITRE ALGERIEN….. zemour QUI INSULTE A TOUT BOUT DE CHAMPS SANS POUR AUTANT ÊTRE JAMAIS INQUIÉTÉ ? JUSQU’A QUAND UNE TELLE INJUSTICE VA-T-ELLE DURER…?

      @ Vive une..,
      17 septembre 2020 - 21 h 12 min

      Désolé l’ami chaque système à ses failles

      La liberté d’expression est sacrée. Je peux insulter demain Macron en face à face la seule sanction sera un tour au commissariat pour savoir si je suis français et je n’ai pas de mandat de recherche et puis au bout de 2 heures je rentre chez moi.
      Rappellez vous le casse toi pauvre con de Sarkozy, le me. N’a absolument rien eu. Donc Zemmour va continuer à déblatérer autant qu’il veut mais son audience est minime. Si tous les Algériens zappe cette chaîne il sera renvoyé dare dare car les seuls qui font son audience c’est les Algériens à la recherche toujours d’un coupable !!!!! De tout nos maux

        VIVE UNE TELLE JUSTICE....
        17 septembre 2020 - 22 h 06 min

        @[email protected] Vive Une.., 17 septembre 2020 – 21 h 12 min.
        Parfaitement d’accord avec toi l’ami. Certes la « liberté d’expression » est « sacrée »… mais il ne faut pas que cela tourne à de l’insulte déguisée et gratuite comme le fait l’Algérien Zemour.
        Perso, je pars d’un principe tout aussi sacré celui de J.J.ROUSSEAU : « MA LIBERTÉ S’ARRÊTE, LÀ OÙ COMMENCE CELLE DES AUTRES… ». Alors, « liberté d’expression » ou… « blasphème » voici un autre stratagème diabolique pour se donner LE DROIT D’INSULTER AUTRUI GRATUITEMENT mais sans pour autant être condamné… et que l’on ne vienne pas me dire le contraire. Ce qui DOIT y avoir entre nous en tant que personnes humaines c’est : LE RESPECT et RIEN QUE LE RESPECT !!! Tout le reste n’est que fausse littérature…

        kamel mestar
        19 septembre 2020 - 18 h 14 min

        erreur il est francais pas algerien ou doi je voir le simple raccourci d entacher l algérie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.