La statue de Sheshonq, Camus et le conseil du Français au «peuple kabyle»

cacnaq Sheshonq
La polémique autour de la statue de Sheshonq atteint l'Hexagone. D. R.

Par Abdelkader S. – Octave Larmagnac-Matheron est revenu sur l’affaire de la statue du roi Sheshonq dont la statue a été érigée à Tizi Ouzou à l’occasion du Nouvel An amazigh, Yennayer, suscitant une vive polémique sur l’origine du dynaste berbère dont l’Algérie, la Libye et l’Egypte se disputent la paternité. Le philosophe français s’interroge, dans un article paru dans Philosophie Magazine sous le titre «Camus, la Kabylie et le pharaon» : «Que fait donc un monument en l’honneur d’un pharaon (qui aurait régné entre 945 et 924 av. J.-C., et fondé la XXIIe dynastie et réunifié l’Egypte, rien de moins !) en plein cœur du Maghreb ?» «C’est que Cacnaq, comme on le nomme ici, serait d’origine berbère – comme la majeure partie des habitants de Tizi Ouzou», note-t-il.

«Si certains y croient fermement, d’autres sont plus dubitatifs», relativise Octave Larmagnac-Matheron, qui se remémore un travail journalistique œuvre de l’auteur de L’Etranger. «Du 5 au 15 juin 1939, Albert Camus réalise une série de reportages en Kabylie pour le journal Alger républicain. Ils sont rassemblés sous le titre Misère de Kabylie (Domens, 2020). Camus y brosse le portrait, émouvant, d’un peuple plus marginalisé encore qu’il ne l’est aujourd’hui», écrit le philosophe qui semble méconnaître la réalité sociologique de l’Algérie ou qui cherche à allumer le feu de la discorde entre Algériens. Si, en effet, pour lui, il existe un «contraste entre l’humilité des Kabyles et les dimensions monumentales de la statue» du pharaon qui côtoie les Genêts, «les peuples berbères représentent, pour Camus, la possibilité d’une démocratie réelle, une démocratie libertaire qui accepte et accueille la pluralité des hommes».

Ainsi, Octave Larmagnac-Matheron s’engouffre dans la brèche ouverte par Albert Camus qui voudrait que les Algériens de Kabylie seraient plus aptes à la «chose démocratique» que le reste de leurs concitoyens. «L’exemple de la Kabylie permet de penser une vie politique vraiment humaine, expurgée de son dogmatisme toujours un peu théologique, de ses idoles tyranniques. A condition, peut-être, que les Kabyles échappent à l’écueil de placer leur destin sous l’égide de héros pharaoniques», conseille le philosophe français qui joue insidieusement – ou inconsciemment, accordons-lui le bénéfice du doute – la carte du séparatisme que certaines officines attisent pour morceler l’Algérie comme cela est en train de se faire dans l’autre pays qui se revendique, lui aussi, de Sheshonq : la Libye meurtrie par la guerre civile ravageuse que lui a inspiré un autre philosophe français, en l’occurrence Bernard-Henri Lévy.

A. S.

Comment (65)

    L'Histoire ne fait plus de mal,
    20 janvier 2021 - 22 h 14 min

    à personne. C’est juste un constat pour la mémoire. Passons à autre chose.
    Par contre, s’échiner tous ensemble à trouver des solutions économiques pour le pays, ou alors oser réclamer une société de droit pour une égalité pour tous devant là, c’est le pied pour tout le monde.
    Et de plus, ce sont des sujets qui rassemblent et qui élèvent du ras des pâquerettes où nous nous trouvons !

      karimdz
      21 janvier 2021 - 19 h 56 min

      Tu as raison, passons à des choses plus importantes, qu’est l’avenir et la prospérité de notre pays que nous voulons puissant, économiquement et militairement.

      Quand à cette statue, c’est un non évènement, elle a fait un pschitt, et n’a pas convaincu qu’une poignée de personnes en Algérie.

        @Karimdz
        21 janvier 2021 - 21 h 08 min

        Oser dire que le système a rendu l’Algérie
        « Faragh Echrhall ».
        Se contenter de nous regarder nous entre-bouffer sur des questions stériles n’est pas innocent. Nous avons besoin d’une société de Droit qui consacrera chacun de nous comme citoyen à part entière, avec ses devoirs et ses droits. Nous avons besoin d’une saine émulation entre nous et non d’invective et autre violence verbale à la limite du racisme. Mais qui va demander des comptes à nos responsables payés pour responsabiliser la société ? Qui en est légitime selon vous ?

          karimdz
          22 janvier 2021 - 13 h 50 min

          Evitons les polémiques inutiles, stériles, surtout en cette conjoncture, et soucions nous du présent et surtout de l’avenir.

          La justice fait son travail, s’agissant de demander des comptes à d’anciens responsables, nous ne devons pas non plus passer notre temps qu’à cela, mais construire une nouvelle Algérie, rétablir la confiance entre l Etat et les citoyens pour récolter demain les fruits de cette nouvelle politique.

    Chacnaq Et Jacques Benet.
    20 janvier 2021 - 20 h 35 min

    @ Hmed Hamou :D’abord va lire l’histoire et tu verras qui sont lès hommes derrière le déclenchement de la guerre contre lès haineux qui aujourd’hui font tout pour divisé le peuple Algérien à dès tribus.
    Djamel abdelnasser,et irakiens, syriens et autres que vous appelez Bouarabenes ont aidés avec armes et agent et non autorisés .si vous pensez que les gens sont dupes vous vous trompez. Toutes cette mascarade de drapeau, de langue avec un alphabet bizarre et aujourd’hui une statue c’est pour effacé l’histoire Algérienne de 1832 a 1954 et la révolution 54/62 lès kabyles comme le reste ont payés de la barbarie dès benêts et ont donné leurs vies pour une Algérie indépendante.critiquer juste une fois votre fafa et vous verrez comment elle tournera son dos et essayera de flirter avec une autre communauté.

      Hmed hamou
      20 janvier 2021 - 22 h 29 min

      Pour moi c’est déjà tout vu.
      Et concernant l’histoire de notre glorieuse révolution j’ai décidé de ne lire que l’histoire écrite et raconté par notre historien Dr mohamed Amine Belghit. Un historien plein d’audace et digne de confiance et en plus si ya une chose quon ne saurait lui reprocher c’est d’être un berberistes ethno-centriste ! Que demander de plus pour un historien, côté objectivité.
      Et si lui dit que c’est frère gamal abdel nasser qui a donné le feu vert à Benbella pour déclencher notre révolution c’est pas toi qui va me faire croire le contre ! T’es docteur en histoire toi ? C’est pas toi qu’on invite sur les plateau télé que je sache !
      Alors, tant que mr Belghit ne dira pas que les « Bouarabenes », comme tu dis, ont aidés avec armes et agent…  » alors cela relève de la mythologie grecque, autrement dit c’est ce qu’on appelle en arabe académique « assatir al awaline ». Je comprends que tu veuilles partager avec tes frères orientaux des honneurs, surtout les honneurs que tu n’a pas chèrement payé ! Un peu comme celui « qui invite son beau père chez son cousin »!

      En résumé. Le seul « Bouarabene », pour l’instant avéré et confirmé par notre historien mr Belghit à avoir participé à notre révolution, avec sa lampe de poche, c’est gamal abdel nasser et c’est pour ça, pour lui rendre hommage, on a érigé la statue de shashnaq, son ancêtre, à Tizi ! Et après on ose nous accuser d’ethno-centrisme ou d’ingratitude!

    Chachnaq et jacques benet.
    20 janvier 2021 - 14 h 01 min

    Comme si on avait aucun héro kabyle pour aller a L’Egypte via la libye nous ramener une statue dès pharaons.cette statue est une insulte aux héros et nationalistes kabyles qui ont combattus Jacques benêt et L’OAS que les servants veulent qu’ils reviennent en Algérie via leur porte.

      Hmed hamou
      20 janvier 2021 - 16 h 48 min

      [« Cette statue est une insulte aux héros et nationalistes kabyles qui ont combattus Jacques benêt et L’OAS que les servants veulent qu’ils reviennent en Algérie via leur porte. « ]
      De quelles insultes et à quels héros et nationalistes tu parles ? Moi j’ai entendu le grand historien mohamed Amine Belghit, sur un plateau d’une télévision ALGÉRIENNE, et la vidéo est encore disponible sur YouTube, que c’est djamel Abel nasser qui a donné le feu vert à mr benbella pour déclencher notre glorieuse révolution!! Donc, si on croit si mohamed Amine Belghit, et moi je le crois, le premier héro dans cette histoire serait djamel abdel nasser. Aussi, ériger la statue de shashnaq à Tizi ne saurait constituer une insulte à notre héro djamel abdel nasser étant donné que shashnaq est son illustre compatriote !
      Ou bien quand mohamed Amine Belghit, déclare sans gêne aucune et qui continue à sévir sur nos plateaux tv sans que personne ne le remette à sa place, oui, quand c’est cette histoirien qui déclare que c’est djamel Abdennasser qui aurait donné le feu vert à Benbella pour déclencher notre révolution personne n’y a vu la moindre insulte et personne avait jugé utile de lui fermer sa gueule et le bannir des plateau TV en lui signifiant que l’Algérie, ne manquaient pas d’hommes suffisamment intelligents, suffisamment nationalistes et suffisamment courageux pour déclencher notre révolution sans qu’on ait besoin que quiconque, fut-il « le grand » gamal, le fasse à notre place!??
      Et aujourd’hui, on voit une insulte à nos héros dans une statue inerte et muette ?
      Alors, disons que la statue de shashnaq n’est plus pour célébrer un roi amazigh mais plutôt pour rendre hommage à djamel abdel Nasser pour avoir donné le feu vert a benbella pour déclencher notre révolution…
      Tu en pense quoi ? Ça change tout là !

        ZORO
        20 janvier 2021 - 22 h 40 min

        @ Ahmed hamourabi .😂😂
        Cette statue est inerte et muette mais represente plus de danger que le cheval de troie.
        SigneZORO. ..Z…

    Chachnaq et l'Emir Abdelkader !!
    20 janvier 2021 - 12 h 34 min

    Quand le pouvoir algérien avait choisi d’ériger une statue en l’honneur de l’Emir Abdelkader et d’imposer à tous les algériens l’Emir comme seul héros national , comme symbole représentatif contre l’occupant et ce, sans sans consulter personne, il n’y a pas eu ce tollé général, ces menaces venant de toutes parts en ce qui concerne la magnifique statue de notre Chachnaq qui a reçu le titre de Pharaon lors de la conquête d’une partie de l’Egypte !

    Les berbère algériens , notamment de la Kabylie, n’imposent rien à personne, ils demandent juste qu’on respecte ce en quoi ils croient eux , comme on respecte ceux qui pensent que l’Emir Abdelkader est leur seul héros, leur seule référence ou symbole de la lutte contre l’occupant ! Cela ne devrait pas aller plus loin et chercher à aggraver la fracture encore ouverte entre nous les algériens ! C’est un fait historique connu et avéré point barre !

      karimdz
      20 janvier 2021 - 13 h 04 min

      L unanimité des algériens sur la question, n est pas le problème, et pour rappel, celle ci n est déjà pas acquise chez les berbères, et même les kabyles, comment le pourrait elle de la part de tous les algériens.

      La question primordial qui se pose, est ce que les personnes qui ont conçu et installée cette statue, ont obtenu l autorisation des pouvoirs publics ?

      Si oui, pas de souci, sinon, il est clair que leurs auteurs ont violé la loi, et l Etat se doit de rétablir le droit, déboulonner celle ci, et les poursuivre en justice.

    karimdz
    20 janvier 2021 - 12 h 17 min

    Au delà de la polémique que se disputent plusieurs pays, il y a quand même une question qui a été élucidée lors de l’installation de cette statue : le ou les auteurs ont ils obtenu l’autorisation de la commune ?

    Si c’est le cas tant mieux, sinon cela voudrait dire, que certains s’estiment au dessus des lois, et se permettent tout, pourquoi pas demain une statue dans chaque quartier de chaque ville et village en Algérie !!!

    Il ne peut y avoir de zones de non droit en Algérie, et les autorités, si cette statue a été installée illégalement, de déboulonner celle ci et d’ester en justice leurs auteurs.

      ZORO
      20 janvier 2021 - 21 h 47 min

      A karim Dz
      Ont ils eu autorisation de lever autre drapeau que celui des chouhaddas ?? That’s the question .
      SigneZORO. ..Z…

        karimdz
        21 janvier 2021 - 19 h 50 min

        La très grande majorité des algériens ne reconnait que le drapeau vert blanc, frappé en son centre du croissant et de l étoile rouges, et comme tu le rappelles à juste titre, sacré par le sang de nos chouhaddas.

    Belveder
    20 janvier 2021 - 10 h 06 min

    qui a est a l origine de l édification de cette statue l APC,,,,?? le Ministére de la culture?? avec quel objéctif?? le Vote????

    Anonyme
    20 janvier 2021 - 7 h 12 min

    C’est de l’idolâtrie infamante.

      Anonyme
      20 janvier 2021 - 11 h 54 min

      La croyance en l’islam ou les autres religions monothéistes ne sont pas de l’idolâtrie?

    Lezarabe
    19 janvier 2021 - 22 h 58 min

    Assegass amegaz sheshonq. Repose en paix notre hero ainsi qu’a tous nos ancetres amazigh

    benchikh
    19 janvier 2021 - 20 h 56 min

    j’invite ce M Octave le philosophe qui doit dire que la vérité en respectant cette filière » la philosophie » comme son professeur Socrate ,de nous parler sur l’épidémie qui a envahie l’Europe.Comment une telle chose se produit chez vous et vous êtes neutre. Moi je ne prétendre pas d’être un philosophe ,mais je préfère dire la vérité et j’analyse ce qui se passe autour de moi, c’est un devoir envers les autres .Vous n’avez pas penser comment ce virus a pu gagner l’Europe à cette vitesse et pourquoi la France en premier lieu ??? qui était derrière cette propagation ?? vous devez vous concentrez plus sur des sujets plus importantes qui frappent votre existence .

      ZORO
      20 janvier 2021 - 12 h 45 min

      (…) j ai souvent ecrit sur Ap que le plus grand danger pour le maghreb arabe c est le mot amazigh et la forchitta .Aujourd’hui ce que je disais se concretise a travers ce statue de Troie nommee Chichnak.

    Arezki OUCHIVANE
    19 janvier 2021 - 19 h 31 min

    LE FILS DU PEUPLE KABYLE RÉPOND au fils du peuple « français » que vous êtes. Quand votre pays tuait à bras le corps dans MON PAYS L’ALGÉRIE, les soldats sanguinaires du corps expéditionnaire coloniale de bugeaud, cavignac et autres officiers assassins NE FAISAIENT AUCUNE DIFFÉRENCE entre LES CITOYENS ALGÉRIENS : ARABES, KABYLES, CHAOUIS, MOZABITES et TARGUIS… NOUS ÉTIONS TOUS BONS À ÊTRE EXTERMINÉS JUSQU’AU DERNIER… que ce soit par balles ou par enfumades dans les grottes de la DAHRA… A cette époque, NOUS ÉTIONS TOUS DES BICOTS !!! VOUS NE FAISIEZ PAS LE « choix »… Alors, aujourd’hui, ne venez pas nous DIVISER car VOUS NE LE POURREZ PAS !!! Dussiez-vous remuer ciel et terre pour nous faire lever « les uns contre les autres »… ÇA NE PREND PAS ! ET ÇA NE PRENDRA PAS…!!! Alors, un bon conseil : FERMEZ-LA !!!!!
    EN ALGE2RIE, IL N’Y A QUE DES ALGÉRIENS TOUS LIÉS PAR – UN SEUL ET MÊME DESTIN – et TENEZ-VOUS-LE POUR DIT…
    UN KABYLE PUR SOUCHE PUR SANG.

      Anonyme
      19 janvier 2021 - 21 h 20 min

      On parle du patrimoine Algérien de tous les Algériens.
      Ton commentaire n’a aucun sens.

        Arezki OUCHIVANE
        19 janvier 2021 - 21 h 56 min

        Je n’ai pas parlé de « ton patrimoine » mais à propos du « conseil » du Français au «peuple kabyle». Tu n’as pas bien lu ni encore moins saisi la nuance vicieuse que ce « français »….. « conseille » au PEUPLE KABYLE.
        – En ALGÉRIE, il n’y a qu’UN SEUL PEUPLE : LE PEUPLE ALGÉRIEN !
        – Quant à « SON conseil », (…)
        Maintenant, si tu gobe TOUT ce qui vient de « TA MAMA… faffa », MOI, PAS !!!
        Alors, ton « écrit » n’a absolument aucun intérêt ni encore moins aucun. A moins que…..
        APPRENDS A LIRE ET A ANALYSER (…) …..

      Un Algerien.
      19 janvier 2021 - 21 h 53 min

      N’utilise pas le mots ON car tu ès tout seul , je ne pense pas que lès lecteurs D’AP veulent de ton amitié qui est anti islam et Algérienne.

      La choucroute
      20 janvier 2021 - 4 h 09 min

      Imposture. Personne ne nous a tire’ dessus, comme les frenchies et khortis. Les frenchies ont eut leur compte, mis les khortis pas encore. C’est fini le temps ou on payait pour vos delires.

    Kateb Yacine
    19 janvier 2021 - 19 h 21 min

    Et si on jeter un coup d’oeil sur ce que pense Kateb Yacine sur Albert Camus ?

    https://www.youtube.com/watch?v=1YLZ92sbB4o

    Algerien Pur Et Dur
    19 janvier 2021 - 19 h 16 min

    Loin de moi l’idee de m’immiscer dans ce debat ou les opinions tranchantes abondent mais le fait que certains veulent faire de Cesnaq le roi des amazighes me fait tourner le sang. C’est certes un pharaon d’origine amazigh (et peut etre meme fier de son amazighite) et libre donc a ceux qui veulent lui eriger une statue. Mais n’oublions pas qu’il a choisi de creer sa dynastie en Egypte pas en terre amazigh. Tout comme les fatimides, une dynastie issue de tribus berberes, ont decide de construire et avec luxe la ville du Caire, loin de chez eux. Comme quoi la fascination qu’exerce l’Egypte sur nous ne date pas d’aujoudhui. Par contre, Massinissa a choisi d’etablir sa Numidie chez lui dans le pays de ses ancetres. Pour moi c’est donc incontestablement lui qui est le roi des imazighenes. Il est donc temps que Constantine, l’ancienne Cirtha, capitale de Massinissa, se releve de la honte que lui ont fait subir des arabo baathistes en mal d’orientalisme en l’affublant recemment du titre de capitale de la culture arabe, et le faire en lui erigeant une grande statue a sa gloire dans son centre ville. A moins bien sur que ses habitants veulent continuer a faire trainer les choses en longueur courant le risque de la voir erigee ailleurs, en Libye peut etre ou meme en Egypte bien que je ne veuille pas donner aucune idee a ses contrees lointaines.

    loklan
    19 janvier 2021 - 19 h 12 min

    C’ est ce Octave Larmagnac-Matheron li za3za3kom autant ?? A chaque fois qu’ il y a des choses positives dans lequel essaie de s’ engouffrer les ennemis pour la négativer directement ou indirectement nous devons la rejeter ?? Arrêtons l’ armement militaire alors dans ce cas là !! Un abrutissement pensif des plus bas, de surcroit dire que shishnaq est la cause de ce qui se passe en Lybie, c’ est vraiment vraiment vraiment burlesque, risible et déjanté. Si un étranger vient louer la Kabylie, de surcroit francais, les complexés hassad viscéral parle de mythe Kabyle (tant bien même un mythe n’ émane jamais du néant) ou de soutiens au séparatisme, voyez la défaillance humaine, la perfidie qui n’ humilie que ses malades. Albert Camus était donc un pro MAK ??? Yakhi. Cessons d’ être stupide. Réponse néanmoins à cet étranger de Octave Larmagnac-Matheron : Louer la Kabylie avec subjectivité, cela pourrais vous humilier et par les Kabyles eux mêmes, si vous en parlez objectivement en respectant leur nature originelle, leur religion, leur valeur et vertus, leur mœurs loin de toute européanité ni francité ,il en sera tout autrement. La seule et unique démocratie en Kabylie c’ est tajmaat ( assemblée), sinon pour le reste nous ne sommes en rien démocrate, absolument rien même si les Kabyles ont une haine absolue conte la tyrannie, la dictature, une autorité autre que la leur jusqu’ à ce qu’ elle tombe. Sachez que la Kabylie, identitairement se bat pour le recouvrement de l’ Amazighité au niveau National Algérien, (…) ENFIN, NOUS AIMONS SHESHONQ CAR SES AÏEUX ETAIENT ORIGINAIRE D’ ALGERIE, CAR IL EST UN SYMBOLE IDENTITAIRE AMAZIGH » NATIONAL », CAR IL A MIT FIN A LA TYRANNIE DE RAMSES MAIS POUR REPONDRE A VOTRE PHRASE : » A condition, peut-être, que les Kabyles échappent à l’écueil de placer leur destin sous l’égide de héros pharaoniques », SACHEZ QUE NOUS NE L’ AIMONS PAS CAR IL ETAIT PHARAON EN EGYPTE OU QUE NOUS SOMMES EPERDUS DU PHARAONISME EGYPTIEN ETC, DE CELA, JE VOUS LE DIS EN TOUTE FRANCHISE, NOUS EN AVONS ABSOLUMENT MAIS ALORS ABSOLUMENT RIEN A CONTRECARRER.

    Kahina-DZ
    19 janvier 2021 - 17 h 23 min

    Cléopâ[email protected]
    19 janvier 2021 – 14 h 02 min

    Tu as voulu jouer à l’intilligeou, tu t’es fait piéger par ta propre question !!

    Effectivement, pourquoi l’Égypte n’est pas dérangé par le fait que Cléopâtre soit d’origine Grecque, mais elle semble dérangée par les vraies origines de Sheshonq ?? La réponse à cette question dévoile les arrières- pensées de l’Égypte et ses collabo !!
    Et pourtant c’est l’histoire de Cléopâtre qui a attisé la curiosité du monde envers l’Égypte antique…Surtout après la diffusion du classique Hollywoodien CLÉOPÂTRE …

    Casbi
    19 janvier 2021 - 16 h 34 min

    Persister a trop regarder derriere soi, on prend alors le risque de chuter quand on veut avancer. Cette statue en Kabylie est un cadeau empoisonne.

    Hmed hamou
    19 janvier 2021 - 16 h 09 min

    Avant d’aller philosopher sur le fond des choses, considérons juste un instant le côté esthétique de la chose. Et la première chose qui saute au yeux, c’est la mocheté de la chose, « l’œuvre ». C’est le grotesque en gigantesque. Comparées au chef-d’œuvre artistique de la statue de sidi okba al fihri, qui trône au centre de Biskra, réalisée dans les années 70-80 je crois, par sans doute des maîtres sculpteurs italiens. Au centre de la ville de notre ami « al beskri » qui passe don temps à nous jouer à l’imam du halal et du haram sans l’islam!
    Comparés au chef-d’œuvre de la statue (halal) de sidi 3okba al fihri, la statue de ce chachnaq à Tizi et encore pire la statue dun autre koceila à bejaia sont ridicule et de piètres factures. elles sont même une agression pour les yeux, pour pour le goût, avant qu’elles ne soit une offense pour l’art. Ça se voit qu’on n’y a mis ni le cœur ni la moindre considération ni pour ces personnages historiques en question (réels ou fantasmés) ni pour les gens qui devront se les farcir tous les jours. Sans doute bricolées, chèrement en plus (c’est la règle chez nous, moins c’est bon plus c’est cher), par des apprentis maçons à leurs heures perdues, entre deux couplages de dalles… Autrement dit, comment a t-on osé exposer des mochetés pareilles… depuis les soi disant « artistes » qui les ont bricolé et dont les noms leurs seront associés, que les commanditaires qui les ont réceptionnées et même les citoyens de ces villes qui ont accepté qu’elle défigurent leur environnement ! Ils ont dû s’y opposer. Si ce n’est par respect aux personnages représentés aumoins par respect à l’art outragé et leur environnement défiguré ! Un belle arbre, un peu de verdure, un olivier, à la place ne serait-il pas mieux, aumoins les oiseaux en mangeraient de ses fruit et y feraient même leurs nids tant tout est bétonné ! Ou bien on tient à exposer notre médiocrité et surtout notre mauvais goût aux yeux du monde. Surtout que cette histoire a fini par attirer l’attention de beaucoup de monde.
    Autrement dit, qu’on a pas les moyens techniques, financiers, « gustatifs », … pour faire des choses comme il faut, il vaut mieux s’abstenir que de faire n’importe. Ou aumoins commencer modestement avant de se lance dans le gigantisme.
    Amoins que le but dans tout ça ne soit de mettre aux gens plein les yeux jusqu’à la nausée. Et que finalement tous ces chefs « œuvres » de mauvais ne soient pas des ratés, mais sont exécutés dans le respect stricte d’un cahier des charge bien précis. Dans ce cas, chapeau les artistes.

    Anonyme3.
    19 janvier 2021 - 15 h 51 min

    Ils importent que dès choses qui divisent , pourquoi pas une statue qui unis le peuple comme une statue d’un guerrier kabyle qui s’est battus et mort pour la dignité de la région kabyles et de L’ALgérie ou un intellectuel, un penseur , un écrivain ou autres patriotes qui sont dès milliers.que va dire un enfant kabyle quand il grandira ,verra et redeviendra que son drapeau est son alphabet sont importer de France, la statue d’un pharaon et lès berberes extrémistes avec lès makistes qui font la pluie et le beau temps dans sa région.le problème ce n’est pas aujourd’hui , lès français sont entrain d’utiliser ces moutons pour préparer une génération qui leurs ouvre la grande porte d’entrée en Algérie .

    Kahina-DZ
    19 janvier 2021 - 15 h 09 min

    La misère de l’époque est le résultat du pillage de nos richesses par le colon français. Le peuple Algérien a été privé de ses droits dans sa propre patrie, pendant que les colons s’engraissaient comme des cochons.
    Si ma mémoire est bonne la misère à la gavroche et à la cossette est la mèche de la dynamite qui a fait exploser la révolution française !! Regardez votre réalité en face avant de critiquer les autres nations…
    Concernant la Kabylie, sachez que l’Algérie est indivisible n’en déplaises aux rêveurs et aux baveurs !!
    Octave Larmagnac-Matheron est déçu de voir l’Algérie se réconcilier avec son patrimoine historique…Le colon français ne sera jamais une fierté de notre passé…Mais un passage noir de notre histoire !
    Monsieur Octave, qui t’a encouragé à philosopher sur le patrimoine historique Algérien !!
    Les philosophes des tubes digestifs !! De nos jours la liberté de penser est contrôlée par les impulsions de l’appareil digestif qu’on ose appeler la démo-cratie !!

    Anonyme3.
    19 janvier 2021 - 15 h 02 min

    Ce philosophe qui réfléchit comme son frère henry et certains comme lui parle de misère dès kabyles en Algérie alors que la majorité dans lès gouvernements et institution militaire je dirai même la sonatrach sont kabyles , ce frenchi est il venu en Algérie pour voir de ses propres yeux la misère? Tant que lès servants aillent pleurnicher chez eux pour une carte résidence et un carnet de bon du mois cette graine continuera à s’ingérer dans nos affaires internes.la question que je pose à ce philosophe frenchi pourquoi ne pas défendre ceux qui sont en France dont la majorité vivent du jour le jour,les sans emplois , les victimes de la haine et du racisme,les humiliations envers les minorités , les insultes directe des zemmours et cie,les sdf qui vivent sous lès ponts,les prostituées dans lès lieux publics et la drogue qui fait ravage chez lès jeunes français sans parler dès anti dedresseurs et lès divorces.L’Algerie comme tout les pays n’est pas parfaite qui a arraché son indépendance dès barbares qui l’ont pillés pendant 132 ans et détruits sa culture à que 58 ans d’indépendance.meme le diable ne pensera pas a divisé le peuple Algérien comme ce philosophe frenchi.

    Abou Stroff
    19 janvier 2021 - 14 h 35 min

    je pense que lorsqu’une société manque de perspectives à cause essentiellement de sa stérilité remarquable, lorsque le présent est lugubre et lorsque le futur est sombre à cause du fait que la dite société subit l’histoire au lieu de la faire, alors la dite société regarde dans son « rétroviseur » et se met à s’inventer un passé mythique qui lui permet de ne pas sombrer dans une dépression sans fond. en d’autres termes , elle se met à pratiquer un onanisme qui ne dit pas son nom pour meubler la vacuité incommensurable de son vécu.

    Cléopâtre
    19 janvier 2021 - 14 h 02 min

    C’est vrai, pourquoi les Grecs ne revendiquent pas Cléopâtre et ne dressent-ils pas sa statue à Athènes, puisqu’elle est supposée être une Ptolémée, c’est à dire descendante d’Alexandre le Grand, un Grec de Macédoine?
    Mais c’est vrai qu’ils ne manquent pas de belle statues!

      DYHIA-DZ
      19 janvier 2021 - 15 h 27 min

      Cléopâtre
      19 janvier 2021 – 14 h 02 min

      Ne joue pas au rusé !!
      Je poserai ta question autrement:
      Pourquoi l’Égypte n’osera Jamais nier que Cléopâtre est d’origine Grecque?? au contraire l’Égypte le reconnait ouvertement = L’Égypte et ses collabo ont les yeux fixés vers Libye, la Tunisie et l’Algérie !!
      (…)

        Cléopâtre
        21 janvier 2021 - 16 h 42 min

        Il n’y a aucune ruse. J’ai juste aimé votre post nationaliste et j’ai voulu abonder dans votre sens.
        J’ai donné d’ailleurs une réponse à ma question: les grecs ont une foule de héros mythologiques plus prestigieux que Cléopâtre et de magnifiques statues qui les représentent et n’ont pas besoin d’elle. Alors que nous, on est obligé(?) de les importer d’Egypte. Massinissa ne nous suffit plus?

    Nadir
    19 janvier 2021 - 13 h 48 min

    Il est connu que le pire ennemi des religions monothéiste c’est les pharaons, donc ramener un pharaon en plein milieu de la Kabylie est un message clair pour les islamistes pour pour leur dire que la Kabylie est l’ennemi de l’islam, séparer pour bien régner. Je viens de lire un message d’un internaute qui dit ( Qui a décider de créer cette statut et de la mettre au milieux de la Kabylie ?) Répondre a cette question est extrêmement important.

      loklan
      19 janvier 2021 - 19 h 22 min

      (…) Sheshonq est cité dans la Thora, l’ Evangile et le Coran comme étant très aimé de Dieu, la preuve en est que dans l’ évangile il est écrit que sheshnaq décida d’ envahir et d’ écraser les tribus d’ israel après que ces derniers se soient rebellés contre l’ éternel à la mort de Salomon. Sheshnaq croyait et était soumis à Dieu.

    Anonyme
    19 janvier 2021 - 13 h 46 min

    L’ algérien appréhende la démocratie à partir de l’ arabislamisme comme souche culturelle, ce qui donne une volonté d’ islamiser la démocratie. Une expérience historique comme celle du ressenti ne peut s’ inventer. En effet comme les valeurs fondantes de la personnalité musulmane sont aux antipodes de l’ organisation démocratique où les lois obéissent à la cité et pas au clergé, l’ islam bloque cette dynamique. Le droit en Algérie est subventionné à l’ islam si bien que les femmes en terme d’ héritage sont la moitié des droits des mâles. On vous dira que les droits des femmes même en occident ont connu des évolutions récentes, oui, la différence est que quand on a affaire à la tradition on peut lutter et changer les lois, par contre quand il s’ agit de loi » d’ Allah  » c’est une codification définitive qui n’est pas révocable. C’est une variable civilisationnelle qui fait que même en Turquie où les laïcs ont dessiné un pays laïc, l’ introduction de l’ islam politique à nécessité de défaire la laïcité et libertés individuelles pour instaurer une vision islamique. En Algérie après la cassure entre arabislamisme des monarchies du golfe il n y a plus de place pour la synthèse des valeurs et la production d’ identité de convenance, ni l’ arabisation encore moins l’ islam ne travaillent pour la sécurité stratégique du pays pire, ces deux fléaux sont le cheval de Troie qui au bon moment livreront le pays au colonialisme hallal.

      Anonyme
      19 janvier 2021 - 18 h 44 min

      …Lire(..ledroit est subordonné à l’islam et pas subventionné…

    Bab Elwab
    19 janvier 2021 - 12 h 37 min

    On fait taire les Hommes et Femmes et on nous plante des statues!!!
    Le peuple n’a jamais réclamé une quelconque statue. C’est juste polémiquer, parler de rien pour ne pas évoquer les choses sérieuses. cette statue est à mettre dans le même registre que naima et chems eldinne.

    karimdz
    19 janvier 2021 - 12 h 02 min

    Personnellement quand j ai vu la photo de cette statue, cela m a renvoyé naturellement vers un pharaon d Egypte, de par sa tenue et ses emblèmes. J’observe qu’il y a divergence entre plusieurs peuples de l’Afrique du Nord qui se partagent son origine.

    Ceci dit, quand on lit cet article et beaucoup d algériens le savent, diviser pour régner a été la pierre angulaire de la politique coloniale et force est de constater que les sectaires s y sont engouffrés.

    Il n y a pas d algériens plus intelligents, plus démocrates, plus intègres, etc, au nord qu’au sud, ni plus à l est qu’à l ouest. Partout en Algérie, il y a des algériens qui le sont et qui partagent des valeurs communes.

    La réponse à cette politique insidieuse, c est de se revendiquer avant tout comme algérien, qui plus est patriote, fier de son identité, qui repose sur une triple dimension, arabo berbero musulmane.

    Karamazov
    19 janvier 2021 - 11 h 48 min

    Iben moua , avant A3mar Neguadi que j’ai connu , il y a des lustres , je n’avais jamais entendu parler de ce Pharaon. Le seul pharaon que je connaisse et Pharaonnatouna qui a régné avec sa Mafia , pour dire famille en italien, chinou pendant vinta.

    Cela splik sans doute pourquoi j’ai du mal à établir un lien entre Yennayer et ce Pharaon. Si , donc, Yennayer est une réalité , je parle de la commémoration du jour de l’an, le lien est pour moi tout à fait discutable , et même farfelu.

    Cependant , il ne faut chercher dans cet événement autre chose qu’un défoulement de quelques zozos illuminés . Mais pourquoi pas ?

    Si vous venez à Guezgata vous verrez la statue de Jeddi Nozor trôner sur la place du village, isk pour autant na3boudou el asnam ? Ou que nous vouions un culte aux anciens comme ces salafistes islamistes ? Où , ô sacrilège, que nous avions apostasié nôtre religion la3ziza , pour adorer des totems ?

    Que nenni !

    Pas plus qu’il n’y est de main de l’étranger , ou matière à menacer l’unité nationale.

    Il faut admettre kamim qu’il y a de quoi susciter la curiosité , la-bas de l’autre coté de la méditerranée où ce qui se passe chinou ne leur est pas indifférent , pas plus que nous le soyons sur ce qui se passe chez eux.

    Ramenons donc les choses à leur mesure et ne faisons pas dans la disproportion. Et allez voir la staue de Jeddi Nozor à Guezgata , vous verrez , qu’a coté , celle ce Schnock à Les-Zoizos , qui n’a rien d’officiel ou même de consensuel, est ridiculement rikiki.

      Anonyme
      20 janvier 2021 - 8 h 03 min

      Beaucoup de dates commémoratives sont approximatives et farfelues dans beaucoup de pays. La question n’est pas là. Les yaom al’Îlm et autres dates « décrétées » sont tout autant farfelues comme tu dis. Le problème est de savoir si cette date retenue par l’académie berbère fait l’unanimité. Il se trouve que cette date se trouve légitimitée par son succès car elle répond à un besoin identitaire profond. Je ne l’ai jamais adoptée personnellement mais vu son succès autour de moi, je ne vais pas pas perdre mon temps à convaincre les autres de l’abandonner

    Anonyme
    19 janvier 2021 - 11 h 22 min

    La grande Algerie est une et indivisible…notre glorieuse histoire depuis la nuit des temps le confirme…un peuple uni ,intelligent,fier de son Algerianite…..

    FREE MEN NATION
    19 janvier 2021 - 10 h 55 min

    Oui les geants ne peuvent cotoyer les cîmes elevées du Djurdjura , le massif montagneux des Numides, havre de paix et ode à la nature.
    Sheshonq , ne tronque pas la burre ,
    Avernouss Du Numide eternel et plusieurs fois millenaires.
    La Libye avait ete detruite par le panarabisme raciste et son allié sioniste B.H Levy , aux memes combats de la fraterie semites…!
    L »Amazighité derange tant cette france la creatrice du Royaume Arabe si cher au Napoleon 3…
    Qd aux narrateurs menteurs, je vous dit :  » dezzou ma3houm  » ,  » poussez avec eux ».
    La Kabylie a damé le Pion Roi..!
    Assegwas Amegaz…
    2971….

    Anonyme
    19 janvier 2021 - 10 h 50 min

    Je n ai pas encore la réponse à ma question qui a décidé d érigé cette statue.les pouvoirs publics?? Ministère ?? APC? APw??

      Kasso
      19 janvier 2021 - 11 h 32 min

      Si les gens bien cultivées qui sont derrière de cette statue et le choix de lieux de l’emplacement.

    Anonyme
    19 janvier 2021 - 10 h 43 min

    Ces philosophes sont tres en retard,ils vivent toujours dans leur passe colonial…et comme vous le dites « la carte du séparatisme que certaines officines attisent pour morceler l’Algérie comme cela est en train de se faire » dans d autres pays dont la Libye meurtrie par l agression des armees de l OTAN et la guerre civile ravageuse que lui a inspiré un autre philosophe français, en l’occurrence Bernard-Henri Lévy…Qu ils se detrompent…,l independance de la Nation Algerienne,la souverainete du peuple Algerien dans toute sa diversite et la conception de l Algerie une et indivisible appuyee sur la fiertee nationale restent les fondement de notre art de gouverner la grande Algerie…..point barre.

    Anonyme
    19 janvier 2021 - 10 h 38 min

    C’est un roi berbere pour tous les berberes. C’est juste que la Kabylie lui a consacré une profonde pensée. Tout le reste peut etre discuté par tout le monde et sans aucune arriere pensée. Donc je ne vois aucune division si quelqu’un discute un sujet quelconque.

    19eme Siècle ou 925 av JC
    19 janvier 2021 - 10 h 29 min

    Une chose est sure!
    Cet historien est un VESTIGE vivant des Idées Coloniales et de l’anthropologie militaire…du 19eme Siècle.

    lhadi
    19 janvier 2021 - 10 h 13 min

    L’Algérie, pays dont les frontières sont délimitées par le sang de nos braves martyrs, a été, de tout temps, confrontée aux initiatives d’une « coalition de croisés » qui, hier comme aujourd’hui, veut sacrifier, affaiblir la marche de la nation algérienne vers un avenir meilleur.

    Ceux qui laissent le pays seul face à ses ennemis, ne peuvent prétendre à la bénédiction de nos ancêtres qui nous ont légué l’amour de la patrie et du drapeau avec comme leitmotiv l’intérêt suprême de la patrie au-dessus de toute autre considération.

    L’avenir du peuple et de la nation algérienne dépend du travail qui répond aux défis et aux enjeux qui assaillent le pays d’un million et demi de martyrs.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

      Samy Foura
      25 janvier 2021 - 15 h 05 min

      @Lhadi,dois-je te rappeler que le peuple algérien,tout le peuple algérien a mené une lutte sans merci contre le colonialisme.Il en est sorti victorieux grâce aux braves dont la plupart sont morts.Mais cette victoire a malheureusement été confisquée par des individus innommables que tout le monde connait pour leur soif du pouvoir et de la puissance du moment.Alors arrêtons de nous mentir et appelons un chat,un chat!!!

    LALGERINO
    19 janvier 2021 - 9 h 34 min

    – Camus parle de la misère des kabyles.Mais en ce temps-là, tout le monde était misérable.Sauf les Français
    de souche.
    -Mr Octave Larmagnac s’engouffre dans le reportage de Camus, pour créer la division.
    Mais vous créez encore plus de division en affirmant que les kabyles sont plus aptes à la démocratie que les autres Algériens.Sur quel fait scientifique et avéré vous basez-vous? Sur les appellations des partis autoproclamés « Démocrates »? Du style RCD et autres?
    L’Algérie est énorme , il y a de la place pour tout le monde:Kabyles, Chaouis, Berbères d’Oranie,Tlemcen
    etc…

      Camus le colonialiste
      19 janvier 2021 - 18 h 55 min

      Camus était un colonialiste dans la peau d’un humaniste, Sartre ne le portait pas dans son cœur car il a refusé de signer son appel pour gracier Taleb Abderrahmane et le sauver de la guillotine, Camus était pour son exécution.

        Anonyme
        19 janvier 2021 - 21 h 28 min

        Les mots ont un sens. Camus n’a pas signé la pétition à la demande de Jean Sénac, qui d’ailleurs ne le lui a jamais pardonné et a rompu tout contact avec lui. Cela ne veut pas dire qu’il était « pour » son exécution.

        Samy Foura
        25 janvier 2021 - 15 h 18 min

        @Camus Le Colonialiste,Albert Camus était journaliste et écrivain.Il est mort en 1960 dans un accident de voiture,je crois.Ce n’était pas un colonialiste mais un Algérien né du mauvais coté de la barrière,c’est selon.

    Kabyle -DZ
    19 janvier 2021 - 9 h 06 min

    M. Larmagnac-Matheron,

    La Kabylie a beaucoup souffert des bombardements du colon français. La Kabylie a subi toutes les atrocités possibles de la part du colon français. Si la Kabylie te tient à cœur comme tu le prétends, il ne te reste qu’à le prouver en défendant le droit des victimes de la guerre sauvage imposée à cette région indéboulonnable de son génome qui est l’Algérie.
    La démocratie existe depuis des millénaires en Kabylie ( thajmaath), à cet effet nous ne sommes pas prêts à moderniser notre démocratie selon vos goûts qui ne sont pas nos goûts.
    LAISSEZ NOUS EN PAIX. Nous sommes Algériens et nous mourons Algériens. POINT BARRE.

      Aurès
      19 janvier 2021 - 18 h 57 min

      Merci cher compatriote.
      Nous sommes Algériens et nous mourrons Algériens !

    malcomX
    19 janvier 2021 - 8 h 55 min

    Si je comprends bien, la polémique s’empare de tous les protagonistes envahisseurs de Thamazgha (Afrique du Nord), orientaux comme occidentaux. Mwa, je constate que les enfants de thamazgha tracent leur chemin, doucement et pacifiquement mais sûrement. Le fleuve, détourné, retrouvera tôt ou tard son lit originel pour le plus grand bonheur de tous les algériens.

      Ghedia
      19 janvier 2021 - 14 h 28 min

      On devrait considérer Camus comme un des nôtres. Il est ne chez nous, en Algerie, et à grandi encore chez nous, dans un quartier populaire (Belcourt) parmi les enfants du peuple puisque lui-même était de condition sociale modeste. Moi-même, dans un article que je lui avais consacré, en 2009, sur Agoravox, j’avais proposé de de ramener ses restes et de les mettre dans un endroit approprié (cimetière chrétien) au lieu de sa « Panthéonisation » comme suggéré par Nicolas Sarkozy à l’époque. Mais de là à lui ériger une statue, je crois que le pas ne doit pas être franchie. Quant à ce Chichnaq que beaucoup d’Algériens viennent de découvrir et par la même occasion lui vouer tout leur amour, je crois que c’est une erreur monumentale. A la hauteur de la statue qu’on lui a érigé au cœur de la Kabylie. Ce n’est, de mon point de vue, moi qui ne suis pas historien, je le précise, qu’un travestissement de l’Histoire millénaire de l’Algerie.

        Casbi
        19 janvier 2021 - 17 h 39 min

        Comme tout  » pied noir  » qui se respectait, Camus etait pour l’Algerie francaise (aux cotes de sa mere ). D’origine espagnole humble, l’Algerie lui avait reussi, il menait la vie de privilege. Camus n’avait jamais pris la peine de connaitre les Algeriens, il ne les cotoyait pas et se souciait peu de leurs conditions. Comme tout  »pied noir  » Algerie francaise, Camus aimait notre pays mais etait indifferent a son peuple. Le regne de Boutefilka est termine, l’Algerie n’enterrera jamais plus les fervents de l’Algerie Francaise tout simplement parce qu’ils aimaient notre pays et surtout ses privileges a l’epoque ayant opte pour l’envahisseur.

    DYHIA-DZ
    19 janvier 2021 - 8 h 50 min

    Il faut noter que la statue du Roi Amazighe Algérien ne se trouve pas en plein cœur du Maghreb…MAIS elle se trouve à Tizi-ouzou = en PLEIN CŒUR D’ALGÉRIE !!! On ne partage rien avec ton marrouk.
    Ssi Octave parle de la Kabylie comme si c’était une partie indépendante de l’Algérie…Tu peux toujours rêver ya Ssi Octave. Ce qui dévoile l’arrière pensée malsaine de Octave Larmagnac-Matheron.
    Et pourtant vos livres d’histoires ne manquent Jamais une occasion pour préciser que Cléopâtre est d’origine grecque…Mais quand il s’agit de l’Algérie, la falsification de l’histoire devient HALLAL = un devoir !
    Laissez l’histoire de l’Algérie aux Algériens = ses propriétaires…sinon ça devient de l’ingérence à coloration coloniale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.