Prochaines législatives algériennes à Marseille : l’ancien clan a la peau dure !

Marseille législatives
Un bureau de vote au consulat d'Algérie à Marseille. Archives/D. R.

Contribution de Maya Loucif  – A Marseille, à la veille du lancement de la campagne électorale pour le renouvellement de l’Assemblée populaire nationale, beaucoup d’émigrés algériens s’inquiètent des manœuvres d’un député FLN sortant déjà mal élu lors des précédentes joutes en 2017. A l’époque A. Toumi était coopté par l’ex-consul en poste à Marseille, révoqué depuis, Boudjemaa Rouibah, membre du comité central du FLN. En plus du soutien du SG de l’époque, Djamel Ould-Abbès, appuyé de son fils «trésorier» qui vendait les strapontins pour l’APN.

A. Toumi bénéficiait aussi des faveurs de l’ex-député affairiste Djamel Bouras représentant de la communauté algérienne dans la région parisienne et incarnant la issaba à l’étranger puisque ce dernier s’est engagé, sans vergogne, dans la défense d’un cinquième mandat… Ainsi, selon nos informations, le député sortant de Marseille, A. Toumi, entend revenir pour contrarier la nouvelle Algérie en usant de relais extérieurs au FLN pour l’imposer comme tête de liste de cette formation de l’autre côté de la Méditerranée. Même individu, mêmes méthodes. Argent et promesse de récompenses matérielles pour exercer un lobbying en décalage avec la rupture promise par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Le nouveau candidat à la candidature, A. Toumi, tournant la page de ses anciens protecteurs qu’il feint de critiquer désormais, continue de mentir sur son CV, se présentant tantôt comme théologien, tantôt comme sociologue auprès d’une communauté d’Algériens de Marseille très dubitative. Même à Noailles, dans ce quartier commerçant populaire où il tente de draguer l’électorat, on ironise sur le discours et les diplômes de «Docteur Toumi…». Hakim, agent immobilier qui vote à chaque élection, s’interroge : «A-t-il jamais étudié ? A-t-il déjà travaillé ce drôle de député qui vient de réapparaître à la veille des législatives ?»

Mais l’opportunisme fait fi de ces commentaires. Toumi fait croire qu’il est le chouchou du FLN en Europe en exhibant un document suspect qui le désignerait comme le favori de l’ex-parti unique. Pour rappel, cet individu a, par le passé, tenté plusieurs fois de s’imposer candidat du RND à l’époque d’Ouyahia, en racontant à qui voulait le croire qu’il figurait parmi les proches de l’enfant terrible d’Iboudrarène. Par la suite, en 2012, il a utilisé ses relations de courtisan avec le fameux Si Affif au sein du FLN pour obtenir une place de suppléant… Petite récompense en échange de gros cadeaux. On parlait à l’époque d’un bien immobilier. Djamel Bouras, lui, avait pris la place de Fella Bouzidi contre une Peugeot 508 ! Mais Si Affif, fâché en découvrant que Toumi courtisait aussi son rival Amar Frikha, ex-directeur de cabinet du FLN sous le magister d’Abdelaziz Belkhadem et ancien wali révoqué aussi pour mauvaise gestion, a fini par lâcher le candidat Toumi.

Enfin, lors du scrutin de 2017, l’inépuisable A. Toumi récidive. Il aurait, selon des sources concordantes, versé entre 26 000 et 36 000 euros au fils d’Ould-Abbès pour acheter sa place de tête de liste FLN à Marseille. Finis les cadeaux sans garantie. Il passe à la caisse.

Il faut préciser que lors de ce scrutin symbolisant la domination de la «ch’kara», le FLN ne l’a emporté qu’à St-Etienne et à Marseille où l’ex-consul général Boudjemaa Rouibah a bourré les urnes dans 4 centres de vote (Aubagne, Aix, Istres et Avignon) avec environ 4 000 voix en faveur de son protégé A. Toumi, en le qualifiant au détriment du candidat du RND qui n’était pas dans les bonnes grâces du consul. En effet, les militants du FLN ont fait l’anti-campagne dans la plupart des villes de France en raison d’un ras-le-bol contre ces pratiques que A. Toumi voudrait rééditer.

M. L.

Comment (12)

    Anonyme
    4 avril 2021 - 9 h 40 min

    @ Anonyme
    4 avril 2021 – 8 h 49 min
    Ne faites surtout pas cette erreur,il faut aller voter en masse,pour barrer la route a ces voyoux…les abcents seront les grands perdants….donc faire usage de notre droit de vote est un devoir national ,citoyen et patriote.donc il faut absolument voter en masse…..les elections et notre bulletin de vote sont un moyen efficace pour s exprimer librement et imposer notre choix…Algeriens votez en masse et surtout pas d absence ni de boycott…c est notre avenir et celui de nos enfants

    Anonyme
    4 avril 2021 - 9 h 22 min

    Il faut comprendre une fois pour toute que notre force c est notre union pour elire les meilleurs d entre nous et surtout de la nouvelle generation et envoyer ces profiteurs opportunistes a la retraite,ils ont fait beaucoup de mal ..qu ils comprennent et qu ils partent se reposer et laisser notre nouvelle generation gerer et resoudre ce dont a besoin la diaspora Algerienne en Europe..Il y a des montagnes a deplacer dans un changement radical des besoins et des buts et objectifs des Algeriens en Europe…Nous devons agir et non plus subir…

    Anonyme
    4 avril 2021 - 8 h 49 min

    La prochaine assemblée sera composée en majorité de députés ayant déjà exercé au moins un mandat électif. Bien sûr le taux de participation sera ridicule comme d’habitude

    Anonyme
    4 avril 2021 - 8 h 14 min

    Il faut boycoter l ancien systeme et opter pour la nouvelle generation d Algeriens bien eduques,hautement qualifies,intellectuels et scientifiques pour gerer la diaspora Algerienne dans de meilleures conditions de developpement social etculturel… Il faut en finir avec les loubards et les manipulateurs ..il faut imposer et suivre les changements en Algerie et faire sortir le pays des griffes des corrompus et des lobbys de l import /import et de l economie informelle..C est a nous Algeriens de la diaspora de nous unir et de nous engager dans les combats politiques,economiques,social et culturels dans l union totale …L Algerie d aujourd hui est sur la bonne voie ,quoiqu ils continuent a soutenir et infiltrer le Hirak qui a obtenu toutes les revendications exigees..rien que pour destabiliser le pays et preserver leurs privileges de l argent facile,nous ne cederons jamais de soutenir le president de la republique a approfondir les reformes pour une justice totalement independante pour mener une guerre contre la corruption et ramener les milliards detournes sur des comptes en France et les biens immobiliers fruits de ces detournements de fonds du peuple Algeriens…les lois internationales le permettent….Nous insistons afin que notre pays ne sera plus la vache a traire de ces bandits voleurs et lobbys de l import/import lies a des services etrangers contre la Nation Algerienne… Qassaman…Qassaman…Qassaman..l Algerie vaincra.TAHYA AL JAZAIER

    Anonyme
    3 avril 2021 - 14 h 27 min

    Pourquoi gaspiller l’argent du peuple si celui ci sera absent ? Les elections ne sont pas une urgence pour le pays.

    Zyriab
    3 avril 2021 - 14 h 15 min

    Effectivement on constate la réapparition de Said Abdiche ex consul à Vitry et sa bande

    Ghouti
    3 avril 2021 - 13 h 41 min

    Les turc en 1821 était en guerre contre la Grèce soutenu par la France royaume unie la la Russie et elle avais perdu la guerre . Comment pouvais elle aider la régence d alger à l époque? Émir abdel kader à échouer à évincer la France car le peuple algérien n était pas unis comme maintenant.

      Benzaim Boukahil
      3 avril 2021 - 16 h 55 min

      En renvoyant les navires appartenant à ladite Régence sur Alger en lieu et place de les laisser couler par l’ennemi de l’époque…en envoyant plus de Janissaires pour préparer la défense d’Alger en 1830 soit 9 ans plus tard…et surtout en faisant décapiter le des qui avait capitulé en livrant la ville aux français pour sauvegarder sa vie celle de ses proches en prenant au passage son trésor pour s’exiler tranquillement vers l’Italie…

      Les turcs étaient plus préoccupés par le fait de faire rentrer l’impôt indu versés par les quelques tribus qu’il tenaient sous domination et aussi par les jolies jeunes filles algériennes tunisiennes envoyés en masse chaque année en Turquie pour satisfaire les appétist inssassiable des chefs de l’empire…

      La malédiction qui toucha l’empire ottoman fera qu dieu leur confisquera le califat, puis fera jeter l’avillissement sur les membres de la famille régnante qui finirent exilés après 1924, beaucoup connurent les affres de la dépression passant d’une vie de luxe à une vie de misère…dans certaines capitales arabes et mêmes occidentale…

      Ils réclament encore à ce jour réparation à l’état turc kémaliste…

      Benzaim BOUKAHIL
      Marseille

        Karim
        3 avril 2021 - 18 h 04 min

        Toumi Bourras, les vieux escrocs du Fln, encore de la magouille aujourd’hui, mentir au peuple et acheter une place, voilà la légitimité en Algérie. Bourras qui défend le 5eme mandat toujours des mafieux en Algérie. Nous espérons un véritable changement avec une vraie représentation car L’Algérie mérite de meilleurs députés en France et non des clowns. A quand une vraie personnalité et un gouvernement de jeunes, malheureusement c’est une routine qui s’est installé en Algérie et c’est pas demain la veille que ça va changer !!!! Dehors Toumi et bourras et chaabna, nous avons besoin de nouveaux visages pas de vos méthodes de magouilles, vous êtes la honte de L’Algérie !

    Benzaim Boukahil
    3 avril 2021 - 13 h 16 min

    Toumi/Bouras

    C’est tout ce que la communauté algérienne en France à pu produire ?
    🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️

    On vaut mieux que ça je crois. On mérite plus que des ex représentants de la issaba ou de gang…

    Pour un poste de député représentant des algériens de France, l’article 51 interdit il également les binationaux de se présenter ?

    Pour améliorer le service délivré aux citoyens🇩🇿 dans les consulats🇩🇿 de France, et défendre leur intérêts en France, ce n’est pas les ex obligés de la issaba qui le feront avec abnégation.

    Il y’a 2 semaines je me suis présenté au consulat à Marseille pour demander de l’aide et des renseignements pour un projet en Algérie, l’agent qui m’a reçu n’avait pas de masque, m’a parlé sur un ton condescendant et s’est débarrassé de moi en me demandant de « fermer le portail d’entree  » en partant, le consulat pour les gens comme moi, c’est ce type de service.🤦‍♂️

    Benzaim BOUKAHIL
    Marseille

    Agents de l'ex Amicale des Algériens
    3 avril 2021 - 12 h 58 min

    Tout ces escrocs sont soutenus par les réseaux de l’ex Amicale des Algériens en Europe qui contrôlent les consulats dans toute la France grâce aux agents qui s’y trouvent encore en fonctions car il y a a boire et a manger dans les consulats.
    Ils représentent la communauté algérienne et la représentent sur le papier en réalité c’est une bande d’un cercle fermé de malfaiteurs.

    Anonyme
    3 avril 2021 - 12 h 00 min

    Les membres du Front de Liquidation National ne comprendront que par la force car ils se sont incrustés par la force

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.