Des sources marocaines laissent entendre qu’Amar Saïdani sera extradé

Saïdani extradition
L'ex-secrétaire général du FLN Amar Saïdani. D. R.

Par Kamel M. – «Il existe entre le Maroc et l’Algérie des accords judiciaires qui font qu’Amar Saïdani pourrait être remis aux autorités algériennes s’il est condamné par la justice», indiquent des analystes marocains qui précisent que «le Maroc ne pourra pas se soustraire à cette obligation». Ces analystes ajoutent que «Rabat ne peut pas jouer la carte de l’opposition algérienne en accueillant sur son sol des opposants réclamés par la justice de leur pays».

Ces sources marocaines ont, par ailleurs, démenti l’information relayée par de nombreuses sources médiatiques selon laquelle l’ancien président de l’APN aurait obtenu l’asile politique. «Pour le moment, en tout cas, il ne s’agit que de supputations et d’articles de presse, mais il n’y a rien de concret à ce sujet», explique-t-on. Mais les Marocains ne cachent toutefois pas leur soutien à l’ex-secrétaire général du FLN pour avoir pris fait et cause, dans un entretien à un site algérien proche des centres de décision en France, pour le Makhzen en s’en prenant de façon inédite à l’Algérie qui «a dépensé son argent inutilement pour les Sahraouis».

A Rabat, on justifie la présence d’Amar Saïdani, impliqué dans de nombreuses affaires de corruption et de détournement de fonds, par le fait qu’il ne fait l’objet d’aucune condamnation jusqu’à présent. Ce qui implique une extradition de fait une fois le procès le concernant sera ouvert et que le verdict sera prononcé à son encontre. Il en est donc de même – si on prend les autorités marocaines au mot – de l’ex-officier radié des services Hicham Aboud, qui s’est également envolé pour Casablanca dès la publication par le gouvernement français du décret autorisant l’extradition de ressortissants algériens concernés par des mandats d’arrêt internationaux. Ce qui est le cas de l’ancien protégé du colonel Fawzi, alors directeur du Centre de diffusion et de documentation, relevant du DRS à l’époque, lui aussi limogé.

Amar Saïdani apparaît dans l’affaire du détournement de fonds à l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC). L’instruction est remontée jusqu’à 2007, date à laquelle l’ancien secrétaire général du FLN a été cité dans le scandale du blé à Djelfa. Des sources judiciaires proches du dossier ont révélé qu’il «est impliqué au même titre qu’un ancien ministre de l’Agriculture». La décision d’Amar Saïdani de se réfugier au Maroc coïncide avec l’emprisonnement du directeur de l’OAIC et de l’inspecteur général dont le procureur de la République vient de révéler la fortune amassée en Algérie et à l’étranger en dinars, en dollars et en euros, ainsi que les nombreux biens immobiliers acquis avec l’argent de la corruption.

Si l’innommable Amar Saïdani avait été épargné par la justice grâce à sa position à la tête du FLN et à sa proximité avec les centres de décision politique influents sous Bouteflika, il n’en demeure pas moins qu’il devra être jugé pour plusieurs délits. Il est notamment accusé d’avoir participé au détournement de 4 000 milliards dans l’affaire de la Générale des concessions agricoles (GCA). En 2008, alors qu’il s’apprêtait à quitter Alger à destination de Paris, Amar Saïdani avait été refoulé de l’aéroport car il était frappé d’une interdiction de sortie du territoire national ordonnée par la justice. En juin 2007, il fut convoqué par le tribunal de Djelfa mais n’a jamais répondu à cette convocation. Cette affaire, qui a éclaté vers la fin de l’année 2006, et qui avait fait la Une des journaux, porte sur des délits de passation de marchés contraires à la législation, contrats fictifs, faux et usage de faux et paiement par anticipation à la réception d’ouvrages. Amar Saïdani y était mêlé à travers sa société-écran Al-Karama.

Algeriepatriotique avait mis la main, en novembre 2014, sur un document qui confirmait les acquisitions immobilières d’Amar Saïdani dans la capitale française. Il s’agit du contrat d’achat de l’un des deux appartements que nous avions pu «recenser» en avril 2014. D’une superficie de 101,61 m2, cet appartement a été acheté auprès d’un couple mexicain en novembre 2009. Il est situé au 9/15 boulevard Victor-Hugo, à Neuilly-sur-Seine. L’acquisition a été effectuée au nom de la société civile immobilière L’Olivier, créée en juillet 2009 – soit quelques mois auparavant – et gérée par l’une des filles d’Amar Saïdani, Kenza. Le siège social de la SCI L’Olivier, spécialisée dans l’acquisition et l’exploitation de tous biens et droits immobiliers, est sis au 48, rue de la Bienfaisance, dans le très chic VIIIe arrondissement de Paris. Outre Amar Saïdani, sont actionnaires dans cette société tous ses enfants et son épouse.

Pour acquérir l’appartement en question, Amar Saïdani a pris ses dispositions en évitant de payer cash la totalité du prix. En effet, comme le souligne le contrat, à travers la société L’Olivier, il a versé 317 500 euros et contracté un crédit immobilier de 347 500 euros auprès du Crédit du Nord, avec un taux d’intérêt annuel de 3,55%. Le coût de ce crédit est fixé à 147 745 euros, avec possibilité de réévaluation. Il le remboursera en 180 mensualités de 2 700 euros. Pour conclure cette transaction, le concerné a également déboursé plus de 33 000 euros en frais.

K. M.

Comment (52)

    Brahms
    14 avril 2021 - 18 h 59 min

    Bernard Madoff est mort,

    Le grand escroc de l’hisoire qui avait croqué à ses victimes 17 milliards de dollars sur des placements financiers bidons s’en est allé. Tout se paie dans la vie et même ses marmots sont partis avant lui.

    (…)

    Rendez l’argent Mr AMAR avant de partir.

    Brahms
    12 avril 2021 - 13 h 46 min

    « Que foutent les flopées d’Algériens ? » : Pascal Praud recadre Jean Messiha après un tweet acerbe.

    Il y a quelques jours, son tweet sur l’agression de Bernard Tapie avait fait couler de l’encre. Jean Messiha a récidivé, ce 9 avril avec une nouvelle punchline dénonçant l’immigration…

    Sur l’Algérie, l’homme d’extrême droite a alerté : « Un ministre algérien traite la France d »ennemi traditionnel et éternel’. Réaction d’Emmanuel Macron ? Aucune. Il ne veut pas nuire à la ‘réconciliation’ promue par Benjamin Stora. Si on est ennemis, que foutent les flopées d’Algériens ici ? »

    Sur le plateau de « L’heure des pros », Pascal Praud lui en a dit tout ce qu’il pensait, ce lundi matin. L’animateur star de CNews a annoncé à ses téléspectateurs : « Je voulais montrer le tweet de Jean Messiha sur l’Algérie ». Et de juger : « Voyez Jean Messiha, je vous reçois tous les lundi et votre parole est intéressante, mais pourquoi traiter les Algériens comme vous le faites ? ‘Les flopées’ – on ne parle pas comme ça des gens, Jean Messiha, moi ça me choque ».

    ALORS, Mr AMAR, vous placez 300 millions d’euros en France pour entendre les discours de Jean Messiha, il vous a dit dehors.

    On veut les Sous...l’Argent... les Euros
    11 avril 2021 - 22 h 10 min

    …, que le Makhzen garde ses Déchets, l’Algerie n’est pas une Poubelle.

    Algérienne
    11 avril 2021 - 18 h 33 min

    Espérons que sa retraite a été bloquée.
    Donnez le montant de sa retraites aux Zawaliyates.
    Partagez sa retraite aux femmes des chouhadas qu’il a méprisées.

    Setifis
    11 avril 2021 - 18 h 20 min

    Bon article d’investigation. Cet individu arrivé en gueux du désert Tunisien a réussi à faire des ravages dans les caisses du peuple Algérien avec une facilité déconcertante. Ils nous a cannibalisés et il s’est barré à l’étranger en nous faisant un bras d’honneur. Qu’attendent les instances judiciaires et le ministre concerné pour saisir Interpol ?

      Anonyme
      11 avril 2021 - 21 h 16 min

      Les questions qui méritent d’être posée est comment a-t-il fait pour transférer toutes ces devises, et aussi comment a t il pu quitter le territoire national en plein Hirak ? Décidément, les Marocains Bouteflika Band et cette … de Tunisien nous ont bien roulé dans la farine !

    Anonyme
    11 avril 2021 - 13 h 48 min

    Il faut leur envoyer un dur des durs pour le récupérer comme un rat dans un sac.

    Brahms
    11 avril 2021 - 7 h 19 min

    Il va finir comme le caporel chef de Gaïd Salah

    Paris – Maroc – Qatar – Dubaï – Turquie puis direction Alger pour la prison d’EL Harrach, voilà son destin.

    Ensuite, la saisie de tous ses biens mal acquis en Europe et ses enfants iront travailler à Rungis pour 1600 € par mois soit l’équivalent de 30 000 dinars par mois vu qu’en France, il y a beaucoup de charges et d’impôts à payer contrairement à l’Algérie.

    Il n’a pas la fibre algérienne, c’est juste un voleur, son masque d’escroc est tombé définitivement.

    Riche par le vol, la rapine. Après il ira faire le Ramadan pour aller prier à la Mosquée (Mouhahahahahaha) et quand l’Imam le verra venir à la mosquée, il dira dans son coeur, allatiffe (il mange le couscous du pauvre).

    Voisin en Faillite
    11 avril 2021 - 0 h 47 min

    Une fois utilisé pour amuser leur galerie et vidé de son cerveau, ils vont le jeter comme un rat.
    Oui c’est zouzou qui dirige leur pays.

    Vroum Vroum 😤..
    11 avril 2021 - 0 h 33 min

    Saidani doit presser de l’huile actuellement à quoi bon se payer un Appertement à Neuilly (Paris) et finir fugitif, caché.??

    Chantage maître chanteur
    10 avril 2021 - 21 h 54 min

    Il vont lui faire cracher tout ce qu’il sait sur les dossiers secrets de l’Algérie.
    En faisant le faisant chanter de le renvoyer en Algérie où balancer des informations compromettant pour l’Algérie.

    Anonyme
    10 avril 2021 - 21 h 12 min

    Ils vont lui donner le choix de demander asile a un autre pays et le laisser partir…..je ne vois pas Andre Azoulay livrer Saidani a l Algerie…oui c est Andre Azoulay qui decide au Maroc car il est le veritable ministre des affaires etrangeres du Maroc…

    Monnaie d'échange?
    10 avril 2021 - 16 h 48 min

    Une opportunité pour les mokokos de marchander le retour des marocains expulsés d’el Ardja contre ce Diplodocus de Ammar Saidani.

    rami
    10 avril 2021 - 16 h 45 min

    Que les 2 lascars, Saidani Et Hichem, soient extradés sinon il faut appliquer la politique de représailles par le renvoi des clandestins marocains, innocentes victimes qui subiront les conséquences de la politique de leur makhzen, D’ailleurs pour des raisons de sécurité, il est temps de recenser tous les marocains en situation irrégulière après identification et établissement de leurs lieux de résidence pour des raisons de sécurité et le cas échéant renvoyé quiconque se signalerait par un comportement suspect.

    La Loi du Talion
    10 avril 2021 - 14 h 00 min

    Il faut envoyer nos services de sécurité afin de d’exfiltrer. Ensuite une fois à Alger, le goudronner, lui coller les plumes et le mettre à la Grande Poste d’Alger pour les Algeriens lui fassent part de sa colère. Ensuite le juger, récupérer les ressources spoliées au pays et le faire moisir dans une prison du désert à vie!

    Anonyme
    10 avril 2021 - 8 h 16 min

    Pendant qu’on arrêtait les Haddad et les Kouninef, Saadani était en Algérie et n’a pas été inquiété. On l’a laissé partir en connaissance de cause. Je ne crois pas une seconde qu’il y ait une volonté réelle de le juger

    Brahms
    10 avril 2021 - 6 h 46 min

    Un voleur qui pense ?

    Bien mal acquis, il y a des procédures actuellement en France devant le Palais de Justice. Des associations algériennes établies en France vont surement passer à l’action pour poursuivre tous ces oligarques, ces rapineurs en collaboration avec des Cabinets d’avocats pour mettre au pilori tous ces margoulins.

    Quand il sera au cachot avec ses marmots pour vols, recels de biens volés, associations de malfaiteurs, vols en bande organisée, dilapidation de deniers publics, blanchiment d’argent donc au moins 15 ans derrière les barreaux pour tous ces crimes économiques.

    Bernard Madoff a prit 150 ans de prison, en Amérique, il n’ y a pas de pardon, je m’excuse, je ne recommencerais plus.

    Surfer d'argent
    9 avril 2021 - 20 h 11 min

    Si on nous le donne pas, nous irons le chercher et ensuite on établira avec le Maroc la RECIPROCITÉ dans un futur proche !

      Crédible
      9 avril 2021 - 21 h 21 min

      Slowly!!! ce n’est pas comme cela qu’on intervient dans un tel sujet! Sinon, on n’est pas crédible.

    Raïna
    9 avril 2021 - 19 h 11 min

    Les marokis doivent comprendre qu’il n’y aura ni préalable,ni compromis et aucune négociation concernant l’extradition du traître corrompu Saadani,sa place est à El Harrach et pour le restant de ses jours.
    Les autorités algériennes devraient le déchoir de sa nationalité lui et ainsi que sa progéniture et par la même occasion procéder à l’expulsion des centaines de milliers de marokis

    CHAOUI-BAHBOUH
    9 avril 2021 - 18 h 33 min

    Très Chers Sœurs et Frères, avectous mes excuses, SAÏDANI LA (…), DOIT COMPARAITRE DEVANT LA JUSTICE, POUR AU MOINS DEMONTRER AU PEUPLE Algerien, que personne de cette fripouillerie, n’echappera à la justice sur terre, celle d’après, elle sera devant ALLAH Sobhanou, il fzit rendre Justice à yous ceux souffrent et vivent des aides et la mendicité, la pauvreté est devant chasue porte au moindre sur estimation le piege se referme sur sa victime, les Pistons, les Connaissances, j’ai vu beaucoups de cireurs et caresseurs des dos sous forme de demande de la charité, pourquoi, cette nergue humaine toute honte bie, ils se sentent au-dessus de tous, les billets volés leurs donnent des Ailes comme les Chauves sourir, Tant que la justice, n’a pas démarrée son rouleau compresseur, nous, nous sortiron pas de ce Tunel sans fin, il faut que les services de Secirites doivent jouire de la liberté Republicaine dans les respects et la loyauté et de respecter leurs serments avec la main droite posee sur le SACRÉ CORAN. Cordialement LORIOT D’EL-MADHER ET DES 48 WILAYAS DE NOTRE TRÉS BRAU PAYS !!!

    le niveau
    9 avril 2021 - 16 h 53 min

    l’extrader vers l’algerie et pas d’ouverture des frontieres

    Deadpool
    9 avril 2021 - 16 h 45 min

    Bonjour,

    Lui et tous ceux planqué chez les rampants, à défaut de mettre sois même les doigts dans la m…. les rattraper.

    Faut même pas espérer une quittance sur les 700000 esclaves pour le roi pederastes.
    Tout au plus un petit délai prorogé.
    Tout doit être rembourser ,de par le sang des (…) empoisonnée aussi.

    Ps: je reste convaincu que la religion doit être écarté de tous projet politique et économique.
    Bonne journée.

    Anonyme
    9 avril 2021 - 16 h 43 min

    En en son temps, ils avaient aussi extradé le sanguinaire Benayada, mais…avec le couteau sur la gorge. Où quand l’Algérie, même affaiblie par les hordes sauvages, était tout de même plus respectée que celle laissée par Bouteflika Band.

    Elephant Man
    9 avril 2021 - 16 h 42 min

    Extradé ou pas cela ne change absolument rien à la donne.
    Ensuite « … en accueillant sur son sol des activistes … » quelle tartufferie en quoi des traîtres à la Patrie et corrompus sont-ils des activistes….Effectivement « activistes » zaama mercenaires payés par et au profit de la narco-terroriste-monarchie.
    Un peu de sérieux les termes ont leur importance quel enfumage.
    Je réitère extradition ou pas expulsion de TOUS les clandestins d’où qu’ils viennent et les naturalisés traîtres à la Patrie à l’Algérie puisqu’ils oeuvrent exclusivement pour une nation étrangère à savoir leur narco-terroriste-monarchie.
    Le reste n’est que balivernes et billevesées.

      PETITE-SOURIS
      11 avril 2021 - 1 h 33 min

      Non Non et Non Missiou l’Elephant qui trompe beaucoup.
      Il faut que ce canaillocrate et lâche politique qui a détourné pas moins de 5000 milliards soit extradé et jugé devant le peuple Algérien.
      Je suis de votre avis si j’ai compris que tous ceux qui ont fait ou font du mal à leur pays doivent être extradés, expulsés voir livrés les mains menottées.
      Toute la mafia qui ronge encore notre économie doit être mise hors d’état de nuire pour une nouvelle Algérie si chère au nouveau président si je peux me permettre de le dire.

    FAIRE PLAISIR AUX MEDIAS ETRANGERS FLATTEURS
    9 avril 2021 - 15 h 55 min

    Vous attendez beaucoup de l’état dans tout les domaines…
    Parfois le peuple aussi doit jouer, aider le système, se mobiliser pour aider le pays, le nettoyer et pas pour le détruire.
    Laissons-les travailler quelques mois sans les harceler et puis on avisera .
    Si l’état s’occupe à temps plein a raisonner les foules, il ne peut pas travailler pour le sérieux, et les temps sont durs !
    Ceci dit ça commence à sentir mauvais côté Hirak !
    On sent la manipulation islamo-séparatiste!
    Ils ne parlent que de mosquée, vendredi, ramadhan…et les autres de séparation.
    Mais que veulent ils à la fin?
    Ne voient-ils pas que l’étranger souffle sur les braises?
    Tout ces mouvements sentent le désir du fauteuil, mefions-nous!
    Dawla madania, kabylie libre, milliards…que des slogans qui sont fabriqués et médiatisés par nos ennemis.
    Quand on voit l’exitation des jeunes prêts à tout on se rend compte combien le Silmiya est fragile!
    Il suffit de peu, ATTENTION !
    ELLI MA HHAMDOU OU HOUWA YECHKOR, YAHHAMDOU OU HOUWA YEDHHOR !
    Vous croyez que tout ces affreux pantins qui vomissent sur youtube sont des vrais Algériens? wallah walou , ghaddarines !
    MA HOMCHI MENNA !
    Quand au drapeau nouveau sortez-le à Yanayer ou Noel mais pas à tout berzingue !
    A l’heure du regroupement et du mondialisme nos exités ne voient que séparation , guerre civile et utopie.

    Anonyme3.
    9 avril 2021 - 15 h 52 min

    La seule solution pour punir ces lâches c’est de nationalisé tout leurs biens mal acquis et le vendre au enchères en directe sur nos tvs publics et privés,comme ca le peuple verra ce que ces lâches ont volés et vont souffrir lentement en voyant leurs biens volés vendus . pour ce qui est de l’extradition ,il ne faut pas attendre qu’un jour la France et le royaume de la zetla vont extrader amir el mazda,Aboud ou les autres harkis ,ces deux pays veulent a tout prix voir nôtre pays sombrer en flammes.(…) Il faut dénoncé cette ces traîtres avant qu’il soit trop tard ou déjà on voit leurs le tbehdil de Rachad lès vendredis ,bientôt lès laics de leurs mama mia et lès berbères le samedi et leurs enfants les étudiants le mardi,il faut agir intelligemment avant que ça soit trop tard ,on attend un discours fort de la part du président et le réveille dès journalistes,des hommes politique ,des hommes sages et dès patriotes de se lever contre ces lâches de rashad avec leurs <> a l’extérieur et a l’intérieur.

    CAFTAN ALGÉRIEN
    9 avril 2021 - 15 h 29 min

    C’est l’autre voleur, ghani mehdi, qui a demandé à ses parrains marocains de ne pas garder Saadani, car ce dernier fait partie de la 3issaba.
    Laissez moi rire !
    ghani mehdi et sa bande mafieuse ne veut pas s’encombrer avec Saadani au maroc qui est leur destination future. Chacun réserve sa place à l’avance !

    Fennecdz
    9 avril 2021 - 15 h 20 min

    Dites moi si je me trompe mais comment on peut acheter un appartement en 2009 et avoir fini de l avoir payé aujourd’hui sachant que ce voleur a payé 180 mensualités de 2700€ alors que de 2009 à 2021 ( inclus pour prendre vraiment large) il n’y a que 156 mensualités ????
    Franchement si même vos articles ne disent pas vraiment la vérité alors ou faut il aller pour la,trouver ?

    souad
    9 avril 2021 - 15 h 04 min

    Perfect, YEZIDOU ala khirhom et qu’ils nous renvoient hichem aboud aussi.

      Nadir
      9 avril 2021 - 15 h 46 min

      On l’a oublié celui la. Bonne proposition.

    Anonyme
    9 avril 2021 - 14 h 11 min

    À choisir, on préfère expédier les 500 000 makhzanis qui squattent nos territoires.
    Rien à négocier.

    RRab3i
    9 avril 2021 - 14 h 04 min

    la réaction des marocains me coupe le souffle si toutefois c est confirmer
    je connais au moins un qui va faire la gueule

    PERSONNE NE PEUT Y TOUCHER .
    9 avril 2021 - 13 h 30 min

    Je reitere , ce que j’ai deja ecris hier . personne a l’heure actuelle ne peut expulser les 700.000 clandos marocains , vu qu’ils ont un fort lobbye , detenant meme des postes clès au sein des murs de la Republique . ces marocains ont ètès ramenè par boutesrika au tout debut de son mandat (la plupart originaire de Tanger et sa region ) comme l’actuel patron du FLN , qui bosse pour les interets de deux tableaux … franco-marocain .il vient de placer sa fille (plus marocaine qu’Algerienne )a NAFTAL a un poste de responsabilitè tres important avec des dossiers brulants entre les mains .

    Nadir
    9 avril 2021 - 13 h 28 min

    La question est que, soit ils l’extradent soit 500000 marocains vont être expulsé, leur décision est vite prise.

      Anonyme
      9 avril 2021 - 16 h 34 min

      Ils sont 700.000! Ils ont fait des petits.

    Brahms
    9 avril 2021 - 13 h 15 min

    AMAR touchait un salaire en dinars mais il a payé en euros en France allez comprendre leur système.

    La déclaration de devise à la douane, rien
    La déclaration à la Banque d’Algérie, rien
    Patrimoine illicite,
    Il n’a payé aucun impôts en Algérie,
    Il a carotté l’OAIC (agriculture laissant les travailleurs démunis)

    Par contre, il paye toutes les taxes, frais et impôts en France avec l’argent public algérien.

    Que voulez vous faire de ce bonhomme. L’Algérie veut des hommes pas des voleurs qui vident les caisses.

    Anonyme
    9 avril 2021 - 13 h 14 min

    RAMENER CE SANGLIER AU BERCAIL.TRAITE DE LA NATION

    VOUS CROYEZ ENCORE LES MENTEURS MAROCAINS??????
    9 avril 2021 - 12 h 56 min

    les marocains sont très vicieux et le maroc est le pays des menteurs. c’est sans aucune hésitation pour dire que les marocains sont un peuple le plus menteur au monde, si nos saints aieux nosu mettaient en garde contre eux , c’est tout simplement parce qu’ils sont traitres, menteurs et vicieux, mais ils demeurent très très lâches et sont prêts à sacrifier leur propre mère pour sauver leur peau. si marrakech est appelé par le touristes paumés français « arnakèche » ce n’est pas par hasard. et donc croire aux médias sionistes marocains, car ils sont sionistes et soutenus par des sionistes, c’est la pire chose à ne pas faire. je conseille aux gens qui lisent les médias marocains de ne pas tenir compte de l’information qu’ils vous donnent, ils vous manipulent quelque que soit votre degrés d’intelligence, par contre, ils peuvent vous orienter vers la recherche de l’information ailleurs concernant le sujet. et méfiez vous des sources françaises que se cachent derrière les marocains du makhzen, comme jeune afrique, les afrik, maghreb magazine, les afriques, etc. et si en faisant des recoupements d’information que vous saisissez le mensonge et le vice marocain. ils jouent beaucoup sur les mots et leur double sens, qui affectent le subconscient du lecteur et donc le manipuler voire l’hypnotiser pour finir par y croire profondément. c’est le cas de la manipulation sur le sahara occidental, par les mensonges répétés et généralisés dans les médias criminels et complices, hélas sans les démentir, ce qui est une faute grave qu’on paye aujourd’hui. si le maroc inonde le monde par les cartes du maroc avec le sahara occidental qui devient marocain, comme dans les dictionnaires larousse géré par une franco marocaine, l’organsiation des festivités sportives, culturelles, scientifiques etc. au sahara occidental, l’ouverture des consulats, des mùarocains qui passent dans les télés du monde parlent tous du saahara marocain pour le faire admettre dans els esprits des gens, etc. tout ça a pour but de rendre le combat des sahraouis totalement illégal dans les esprits de l’opinion internationale, pour arriver en foin de compte à rendre le polisario tout simplement un groupe terroriste interdit dans le monde. le maroc a deux obstacles: l’afrique et l’algérie. pour l’algérie le maroc , la france et le mossad travaillent pour déstabiliser l’algérie de l’intérieur, une autre décennie noire est en préparation. l’algérie est inonée de marocains espions et ils sont même dans ce qui réunifié les algériens dans la joie: l’équipe national avec ce stagiaire espion que nos autorités et les renseignements n’ont pas mesuré les conséquences. l’algérie ne donne pas d’intérêts aux petit coups marocains, les jugeant, hélas, individuellement. mai si vous les additionnez, vous mesurerez l’erreur que vous faites et la montagne de problèmes que vous allez régler plus tard. regardez le sahara occidental, sur le plan de la communication ils ont écrasé l’algérie, et moi, maintes fois j’ai demandé d’envoyer des algériens en formation aux USA et Canada pour apprendre les techniques de communication et de marketing, mais aussi en droit international et finances. nous avons un déficit immense par rapport au maroc dans ces domaines qui permettent la domination du monde.

    Kahina-DZ
    9 avril 2021 - 12 h 54 min

    Juste des avances, pour dire que le makhzan est prêt à négocier DREBKI.
    Mais, que demandera la débilité makhzanie??
    L’ouverture des frontieres,ou, ne plus soutenir la cause Sahraouie.
    Le makhzan oublie qu’il a un juste un voleur et non pas un cerveau rare ??

    Selecto
    9 avril 2021 - 12 h 52 min

    Les Marocains ne sont pas suicidaires au point de protéger cette (…) indéfiniment d’autant plus qu’il ne sert plus a rien alors ils finiront par le sacrifier et se sera le sort des autres minables.
    (…)
    Quant a ses biens en France les Français finiront par les récupérer d’une manière ou d’une autre.

      benchikh
      9 avril 2021 - 20 h 56 min

      bien dit ,comme dit un proverbe créole
      “Avant que tu aies été lapin, j’étais déjà clapier.”Un lapin n’ira pas loin .

    Biskri Ahmid
    9 avril 2021 - 12 h 49 min

    Bravo pour votre article qui donne des informations précises sur la corruption de cet homme politique qui fait honte à l’Algérie.
    Par ailleurs, je contaste que l’excentrique Rachid Nekkaz a été le premier a dénoncer la corruption de Amar Saïdani. Bravant la peur qui paralysait la majorité des algériens, Rachid Nekkaz n’a pas hésité dès 2014 a dénoncer et a parler des biens mal acquis en france par Amar Saïdani et sa famille en organisant plusieurs manifestations. Tout le monde a pu voir l’agression dont avait été victime Rachid Nekkaz devant l’appartement à Neuilly de Amar Saïdanir et de constater la protection qu’il bénéficiait des autorités Francais puisque l’agresseur un membre de sa famille n’a été condamné qu’a 127 euros.
    Je ne suis pas toujours d’accord avec les prises de position Rachid Nekkaz que je considère comme un agitateur politique ayant vraisenblablement un agenda éléboré à l’étranger, mais là il faut reconnaitre que si l’ ex-patron du FLN Amar Saïdani est dans cette situation c’est à cause des actions de ce Rachid Nekkaz. Insh’allah j’espère que la justice algérienne fera le maximun pour obtenir son extradiction et le condamner lourdement.

      Selecto
      9 avril 2021 - 14 h 23 min

      Nekkaz n’était rien dans les problèmes de Drabki, il était déjà dans le viseur depuis un certain temps.
      Nekkaz et Drabki avaient la même position sur l’ouverture des frontières avec le Maroc et la négation des droits du peuple Sahraoui autrement dit contre les positions de principes de l’Etat algérien, les traitres.

      TOLGA - ZAÂTCHA
      9 avril 2021 - 16 h 14 min

      Nkikiz n’est pas et n’a JAMAIS été une « référence » loin s’en faut… On ne sait même pas D’OÙ IL VIENT ? ni surtout QUI NOUS L’A ENVOYÉ…?

      Pour moi, ce mec, est une véritable énigme. Donc, c’est un DANGER potentiel pour l’Algérie d’où MÉFIANCE LA PLUS ABSOLUE…

      Concernant, à présent, l’affaire du drabki tunisien. Je peux m’avancer et dire que :

      TOUT EST POSSIBLE EN L’ESPÈCE. CELA DÉPENDRA, SURTOUT, DU DEAL QUI SERA CONCLU ENTRE LES DEUX PAYS QUI VERRONT D’ABORD ET AVANT TOUT, À NE POINT S’Y MÉPRENDRE, LEURS PROPRES INTÉRÊTS BIEN COMPRIS DE L’HEURE PLUS QUE CELUI DE SIMPLES INDIVIDUS TRAITRES ET FÉLONS…

      Aussi, et comme le disait si bien le Cardinal RICHELIEU lors du siège de La Rochelle par les Anglais :

      LÀ OÙ L’INTÉRÊT DE L’ÉTAT COMMENCE TOUS LES MOYENS SONT BONS…

      Dont acte.

    Anonyme
    9 avril 2021 - 12 h 46 min

    Ils ont intérêt à l’expédier vers Algérie, sinon c’est l’Algérie qui ira le chercher.

    Belveder
    9 avril 2021 - 12 h 41 min

    Possible Le Tout est une quéstion de Négociations

    DONNANT DONNANT
    9 avril 2021 - 12 h 13 min

    Le Maroc a tout intérêt à jouer le jeu car viendra le jour où ses opposants viendront en Algérie.
    Les traitres d’ailleurs n’apportent qu’embarras et malheurs.
    Si la France n’extrade pas nos voleurs coupons les liens avec.

      Elephant Man
      9 avril 2021 - 16 h 37 min

      @DONNANT-DONNANT
      Attention donnant-donnant suppose un partenariat ce que la narco-terroriste-monarchie n’est absolument pas …au contraire…, quant à ses soi-disant opposants ils iront se réfugier chez l’entité sioniste et en France l’Algérie n’en a cure.
      Saïdani n’est en rien un « opposant » mais un traître à la Patrie et pro-makhnaz outre ses affaires de corruption.

    Anonyme
    9 avril 2021 - 12 h 09 min

    Ils veulent dire gardez nous les 700 000 clandestins et nous vous livrons le gibier
    NON NON ET NON

      Anonyme
      12 avril 2021 - 1 h 44 min

      Il faut lui louer une tondeuse
      électrique {écologique}, à 10 dollars
      de l’heure, pour qu’il aille chercher
      de l’herbe bien verte, à faire tondre
      dans le désert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.