Les origines réelles des médailles qui barrent la poitrine de l’Emir Abdelkader

AEK décorations
L'Emir Abdelkader décoré par plusieurs nations européennes pour son geste humanitaire. D. R.

Par Nabil D. – «Soixante ans après l’indépendance de notre pays, plusieurs de nos compatriotes croient encore que les décorations qui barrent la poitrine de l’Emir Abdelkader proviennent de la France coloniale», s’étonne une source informée sollicitée par Algeriepatriotique. «Ce qui, malheureusement, amplifie la rumeur maléfique et mensongère accusant cet immense personnage d’être devenu l’ami fidèle de la France», regrette notre source, qui rappelle que «l’école primaire coloniale a toujours tenté de nous le faire croire».

«La vérité sur ces décorations fait suite au sauvetage et à la protection des 12 000 chrétiens de Damas en 1860 par l’homme du XIXe siècle, et certainement pour d’autres siècles à venir», se dit persuadée notre source, selon laquelle «les Etats de l’époque, éblouis par cet acte humanitaire, ont honoré son auteur en lui décernant de hautes distinctions». «L’Emir Abdelkader venait de donner une leçon d’humanisme au monde entier – chrétien en particulier – qui avait compris que ce qu’il a accompli s’inspirait des valeurs humanitaires qu’il avait puisées dans le message coranique», souligne notre source, qui rappelle l’origine exacte des distinctions «qu’on s’entête à attribuer délibérément ou par méconnaissance aux adversaires de l’Emir Abdelkader qui avaient semé la ruine et la désolation dans son pays qu’il défendait avec hargne et passion».

Les médailles arborées par l’Emir Abdelkader et qu’on voit accrochées à sa poitrine sur certains portraits, ainsi que les présents de haute valeur symbolique, sont ceux de la Russie (la Grande Croix de l’aigle blanc), de la Prusse (la Grande Croix de l’aigle noir), de la France (le Cordon de la Légion d’honneur), de la Grèce (la Grande Croix du Sauveur), du pape (l’Ordre de Pie IV), de la reine d’Angleterre (un fusil à deux canons incrusté d’or), des Etats-Unis d’Amérique (deux pistolets incrustés d’or) et l’empire ottoman (le Mejadie de première classe). «Que cela soit écrit, appris et accompli pour combattre la falsification et le mensonge», conseille notre source.

Une vive polémique a suivi les déclarations du fils du colonel Amirouche, Nordine Aït Hamouda, sur l’Emir Abdelkader et le traité de la Tafna signé le 30 mai 1837 entre ce dernier et le général Bugeaud. Une polémique si virulente que l’Autorité de régulation de l’audiovisuel et le ministère de la Communication ont dû prendre une mesure tout à fait symbolique à l’encontre du média, interdit de diffusion pour une durée d’une semaine, ce que d’aucuns qualifient de «parodie de sanction» qui vise moins à condamner la direction de la télévision en question, proche du pouvoir, qu’à tenter de calmer une opinion publique très remontée contre ce qu’elle considère être une atteinte à un symbole de l’Etat.

N. B.

Comment (126)

    Boite de Pandore
    28 juin 2021 - 1 h 09 min

    Ouvrir ce genre de dossier en ce moment veut dire le début de quelque chose.

    Wait and see !
    Et surtout espérons que les dégâts soient minimes.

    Karamazov
    26 juin 2021 - 10 h 45 min

    @ Anonyme
    26 juin 2021 – 8 h 56 min

    Comment moua, je ne suis ni pour ni contre le Hirak ? Moua ? Alors là quelle ingratitude ! j’ai été de ses premiers apôtres et je n’ai jamais déchanté à ce jour contrairement à tous ces fait dévots qui lui ont voué un apostolat éphémère et qui ont fini par tirer sur son cadavre tout frétillant pendant que moua je lui tressais des lauriers et que je lui faisais une oraison que me jalouserait Malraux s’il avait eu l’occasion de me lire. Moua qui l’ai soutenu pendant qu’il chancelait alors que ses suppôts des premières heures lui donnait des coups aux chevilles pour qu’il tombe. Moua qui ai gratifié cet immense mouvement et ce brave peuple des plus élogieux des qualificatifs. Ah quelle ingratitude !

    Mais quelle ingratitude !

    Mais ma3lich , je n »ai pas fait ça pour qu’on me le reconnaisse , ce n’était qu’un versement à l’histoire en tout désintéressement.

    Kanta à l’ Emir , c’est parce que vous ne savez pas lire les filigranes et les connotations , autrement vous auriez compris quelle admiration je lui voue , en vérité. Si ce n’était ma légendaire modestie et mon inégalable retenue , j’aurais en effet , comme certains, versé dans l’exaltation et l’hagiographie de l’Emir. Mais je suis trop réservé et plutôt introverti pour montrer ostensiblement mon admiration. Et puis, je l’avoue , c’est aussi parce que je suis fragile des coudes pour rivaliser avec tous ses bigots qui le hissent t au pinacle si haut que mes vielles jambes ne puissent me porter .

    Ce que vous prenez comme une incapacité à choisir , une lâcheté , qui caractérise beaucoup de citoyens lambda , chez les grands érudits modestes et humbles comme moua on l’appelle : la neutralité objective. En clair moua , Môssieur l’Anonyme qui zoze me reprocher de ne pas m’engager , c’est à charge et décharge que j’instruis , moua Môssieur !

      Rire ou Pitié
      26 juin 2021 - 18 h 32 min

      On ne sait pas quoi penser
      Rire du ridicule du Commentaire
      Avoir Pitié pour l’indigence de la reflexion
      Un joyeux melange indigeste de tout, le soutiens l’Emir mais je crache sur le peuple et soutiens le Hirak mais j’ai toit compris avant les autres…
      ..Comme on dit El jahl oua TFarain

    Raïna
    25 juin 2021 - 20 h 53 min

    L’histoire retient et retiendra à jamais que l’Emir Abdel-Kader Allah y rahmou wa yrham chouhadas fut un grand homme vaillant,valeureux guerrier,juste et loyal rempli d’humanisme,de sagesse,d’héroïsme et de principes.
    Quant à certains faussaires qui veulent réécrire l’histoire à leur manière ils ne sont qu’aveugler par leur arrogance et leur régionalisme sectaire.

      Anonyme
      25 juin 2021 - 22 h 23 min

      L’histoire retient tout, les bonnes et les mauvaises choses, chacun les classent comme il l’entend…

    Karamazov
    25 juin 2021 - 18 h 21 min

    Moua je n’ai pas envie de défendre N..A parce qu’il m’a toujours été antipathique violent , véhément et imbu de lui-même. Mais concernant ses propos contre l’Emir, non seulement il les assument mais il en rajoute un max dans une vidéo chez Zizi web ,en kabyle , où il défie qui que ce soit de lui faire un procès.

    Moua je ne suis convaincu ni par ses propos ni par ceux de ceux qui le lapident. Et encore moins par ce qui est dit de l’Emir en mal ou en bien.

    Il y a donc les avisés qui lisent la vraie histoire directement chez ceux qui ont remonté le temps pour assister aux batailles héroïques de l’Emir , et non en lisant ce qu’ ont en dit ceux qui ont vu des descendants de ceux qui ont vu l’ours qui connaissait l’Emir. Il y a aussi les grands scientifiques comme ce neurochirurgien, de Les-Zoizos, il faut le souligner, qui lui lit dans les neurones la vérité. Ceux là ont la foi scientifique , el 3ilm el Yaqin. Ils peuvent donc nous assener l’histoire à coups d’encensoirs et auto-congratulations avec une érudition qui déborde de son infusion.

    Et il y a les abrutis qui ne lisent que la propagande coloniale et qui sont incapables de reconnaître la vérité ou quand un portrait qui accable l’Emir a été peint souvent d’une façon allégorique d’un autre qui lui est de son temps et qui est réaliste. Comme moua qui suis incapable de vous dire en regardant ce portrait si les les médailles qu’arbore l’Emir sont en or incrusté de diamants ou juste des breloques en toc. Tellement tout ce qui brille n’est pas or.

      Anonyme
      26 juin 2021 - 8 h 56 min

      Il y a les défenseurs et il y a les détracteurs d’accord mais tu a oublié une 3ème catégorie: Celle des Karamazov qui ne sont incapables de se positionner, comme d’habitude. Cette catégorie des ptet bien que oui, ptet bien que non, qui n’est pas pour le Hirak mai qui n’est pas contre etc…

    Hmed hamou
    25 juin 2021 - 15 h 41 min

    Les déclarations de nordine ait hamouda ont mis tout le monde d’accord. Tout ce que compte notre patrie comme patriote, ténors politique, étoiles médiatique, stars des réseaux sociaux, de toutes obédiences et de tout bords idéologiques (de rafaa à zitout, de amirdz à ZORO passant par Krimo) se sont tous entendus, dans une entente cordiale patriotique, pour une indignation collective franche et sans équivoque. Rien que pour ça, Les déclarations de nordine ait hamouda même si elles ont fait mal, mais sont aussi un mal pour un bien, en ce sens qu’elles démontrent si besoin est, que nous sommes unis et qu’on sait aussi mettre de côté nos querelles de chapelles pour faire bloc et défendre nos biens communs et nos symboles. Aussi, les déclarations de nordine ait hamouda, même s’il n’est plus qu’un citoyen lambda qui ne décide de rien, n’étant même plus député, ont suscité une telle indignation parmis nos compatriotes patriotes qu’ils ont exprimé avec tellement de conviction, fougue et spontanéité, qu’on ne peut rester insensible, qu’on ne peut qu’être admiratif. Admiratifs, plein d’espoir et même rassurés pour l’avenir.
    Car maintenant on sait, on est rassuré que nos compatriotes, comme ils viennent de le démontrer en défendant l’honneur de notre Émir, sauront dementir ceux qui pêchent dans les eaux troubles et prêchent la division. Ceux qui parlent d’indignations sélectives. Comme quoi quand c’est ait hamouda seul qui dit des choses avec des arguments même fragiles, avec des arguments quand même (recevables,discutables, réfutables), c’est le tollé général, on s’indigne, mais quand c’est bengrina (chef de parti politique puissant), naima salhi (ex député) , Benzaim (ex député du fln) qui, en meute de surcroît, insultent, diffament toute une région, sans argument ni l’ombre d’une preuve sinon la haine gratuite, personne ne trouve à redire, personne ne trouve ça digne d’indignation même pour la forme. Bien au contraire, certains leurs cherchent et leurs trouvent même des excuses comme quoi c’est ferhat qui avait commencé avec son drapeau de benêt; que c’est massinissa qui avait trahi syphax pour l’amour de la belle princesse carthaginoise sophonisbe, ou encore c’est chachnaq qui avait vendu la Palestine à Salomon et nous ferme les frontières et nous empêche d’aller libérer al Qods al charif…
    Ils avancent même comme argument que Bengrina (preuve que personne ne lui en veut, et ne tient rigueur à ses innombrables incartades), non seulement il, Bengrina, arrive DEUXIÈME aux dernières présidentielle (qu’il rate de peu); il vient même, pour confirmer sa popularité, en « s’adjugeant » démocratiquement 40 sièges de députés aux dernières législatives.Et ce malgré le boycott autrement il aurait obtenu beaucoup plus, même tant et tant.

    Mais ça c’était avant, avant l’événement qui a tout changé. Aujourd’hui, c’est différent. Depuis les déclarations de ait hamouda. Et devant le tollé général que cela a suscité et la prise de conscience générale, on sait, on est certain, du moins on est en droit d’espérer que la prochaine fois que naima salhi, Benzaim, ou bengrina, ou quelqu’un d’autre qui oserait tenir des propos tendancieux, diffamatoires, insultants comme ceux qu’ils tenaient impunément, d’une manière répétitive et depuis des années, envers toute une région de notre pays et ses habitant vivants et même morts, sans susciter aucune réaction notoire jusque là, ils sauront que dorénavant c’est fini; dorénavant il sauront à quoi s’attendre de la part de nos compatriotes ! Ils auront devant eux ce fabuleux front populaire uni et une indignation générale, aumoins de même intensité que celle que vient d’essuyer nordine ait hamouda et la chaîne TV qui lui a offert sa tribune. Ça ne peut pas être autrement. On ne peut pas admette que tant de salive et tant d’encre coulée, tant et tant d’indignation…n’auront servi à rien !
    Et que les efforts de ZORO et Krimo, entres autre, resteront vains. Notamment où:
    ZORO est allé jusqu’à sortir un verset coranique, [cette Aya pour éviter de dire des (…) تلك أمة قد خلت لها ما كسبت و لكم ما كسبتم و لا تسئلن عن ما كا نو يعملون] pour nous expliquer comme quoi chaque « oumma » (au sens génération) n’est pas comptable des actes de sa précédente ou de la suivante. Et que chaque génération, comme chaque personne, n’est comptable que de ses propres actes. Bien que cela n’a pas empêché @ZORO, d’aller exhumer massinissa et sa génération (comme aime faire souvent Naïma Salhi) et nous rappeler la prétendu trahison de massinissa vis à vis de syphax, pour éventuellement justifier si trahison y avait, et si jamais notre Émir avait trahi alors c’est chez massinissa que notre Émir est allé faire son école buissonnière.
    @ Krimo, lui, nous a conseillé une vidéo, paraît-il objective et très convaincante, d’un neuro chirurgien, un certain Hamza Benaïssa, originaire de Tizi, que certains n’ont pas tardé à confirmer, en la trouvant édifiante, avec «style fene oua aklia ».
    Même si on nous précise pas, si la qualité de la vidéo (l’objectivité, la justesse et la crédibilité de la vidéo de mr Hamza Benaïssa) est imputable aux origines de son auteur, originaire de Tizi, tout comme ait hamouda (qui, lui reste peu crédible pourtant originaire de Tizi aussi), où bien la qualité de la vidéo est imputable aux diplômes et/ou à la spécialité de mr Benaïssa: docteur en neuro chirurgie. Sachant que nordine ait hamouda lui n’est docteur de rien, encore moins en neuro chirurgie, incapable donc de pratiquer la moindre lobotomie sans que cela ne vous laisse des séquelles à vie, comme il vient de nous faire la démonstration avec ses déclarations, confondant allégrement hache et bistouri.

      Krimo
      26 juin 2021 - 1 h 17 min

      Hmed Hamou,

      Un internaute m’a suggere, et a raison de …….. je ne vais pas faire l’embardee.

      Neanmoins, ta  » kabylyose  » mets la en scene quand requis. Si tu l’aurais decouverte aux annees 80, la mienne je l’ai vecu pleinement trois decades avant et si j’inclus l’heritage t’es vraiment mal barre, du moins en ce qui me concerne. Autrement, dixit une autochtone du pays de la frite « Beaucoup de gens parlent d’ouverture d’esprit, encore faut-il éviter les courants d’air. » et clin d’oeil au salonnard de « chez …..

      Voila un lien ou tout un panel de « bach douktour » repond a Noureddine et que ta sagacite fasse le reste : https://www.youtube.com/watch?v=AOvyI66qqaI.

      Je reviens a Noureddine qui s’oublie parfois tout en m’adressant a toi . T’es au courant de l’operation Oiseau Bleu ou « Force K » mise en oeuvre en 1956 par le Deuxieme Bureau ou comment les notres ont passe l’olive a madame la france. Durant et apres la Bataille d’Alger, circulaient a la Casbah une gente habillee en bleu de chauffe sous la houlette d’un certain capitaine Leger …. d’ou la « Bleuite » . Cela fait partie aussi des regles de la guerre: intox-propagande-guerre psychologique et tout ce qui va avec aux fins que tu devines ….. C’est aussi vieux que le cheval de Troie.

      Je ne te ferai pas l’affront de rappeler ce qu’est une colonositation surtout quand lui est opposee une resistance …… alors la fin justifie les moyens, ce que fit et a fait « douce france » avec un art consomme de 1830 a 1962 ……. madame la france est passee es-maitre du genre avec la III eme republique pour que ‘la mediterranee traverse la france comme la seine traverse paris »

        Souk-Ahras
        26 juin 2021 - 15 h 46 min

        Krimo,

        Wech bik a çahbi ? N’sit ma3nat l’guedra wel keskes ?
        La réalité, mon ami, est une catégorie ontologique. La vérité, elle, et une catégorie logique.
        Les choses sont réelles ou ne le sont pas. Ce que l’on dit est vrai ou ne l’est pas.
        On a beau passer par la galaxie de l’oignon, on n’inversera pas impunément l’ordre catégoriel des choses. On est forcément rappelé par la « pesanteur » après que l’on ait épuisé tout son quota de « carburant » historiquement modifié.
        Galou la3rab galou. Aya rouh ! Zid fel’lemkaïssa dirait feu mon père.

    Karamazov
    25 juin 2021 - 11 h 15 min

    Bounichète !

    Quoi qu’il en soit N.A persiste et signe et va plus loin . Il dit  qu’ il distingue trois personnages en l’Emir : celui qui a combattu la France, celui qui la lui a vendue et celui qui l’a servit par la suite. Et il ajoute on ne pas confondre Krim et l’Emir . Krim a signé les accords d’Evian et l’Emir le traité de la Tafna.

    Pour moua il y a deux sortes de narrateurs : ceux qui encensent l’Emir et ceux qui l’offensent en racontant que si Fafa ne l’avait pas protégé les Zotomans lui auraient fait la peau. Je ne fais que regarder tout ça avec une regard éloigné levistraussien pour ne pas me luxer les synapses dans un grand écarts tellemenr ces positions sont éloignées.

    Moa, ya Don Don Diego, je ne cherchais pas à offenser la personne de l’Emir ni a frelater son image dans ton esprit ou dans celui de ses admirateurs ..Moua je ne parlais pas de L’Emir réel , mais du personnage relaté dans les écrits des uns et des autres . Mais je ne vois pas comment on nous rapporterait les faits le concernant sans mystifications.

    Dayor je ne suis pas si sûr que l’Emir s’en serait vanté car lwimim il était presque aussi modeste et humble que moua selon certains grands historiens qui me connaissent.

    Je dis qu’il y a kamim un mélange des genres et une certaine ambiguïté, non pas chez lui mais chez ceux qui lui ont fait sa mythologie.

    Ce n’est pas parce qu’un homme a une dimension internationale incontestable qu’il est immaculé.

    Kiski jidi ? Je reformule : Pour lui soigner sa mythologie pour en faire un héros hors normes il
    faut qu’il soit immaculé. Ipi , comment supporter son complexe du koulounizi , sans héros surdimensionnés ? Sans mythologie.

    Centranta , kamim. C’est long sans histoires à se raconter. Et encore la colonisation était une bonne excuse.

    «  Entre-temps, cependant, la vie continue, et c’est à travers les mythes terrifiants, si prolifiques dans les sociétés sous-développées, que le colonisé va puiser des inhibitions à son agressivité : génies malfaisants qui interviennent chaque fois que l’on bouge de travers, hommes-léopards, hommes-serpents, chiens à six pattes, zombies, toute une gamme inépuisable d’animalcules ou de géants dispose autour du colonisé un monde de prohibitions, de barrages, d’inhibitions beaucoup plus terrifiant que le monde colonialiste. » F.Fanon

      Enfant de Choeur ou Bisounours !
      25 juin 2021 - 18 h 18 min

      Arrêtez votre délire….
      Ni Krim, ni Boussouf, ni Boumedienne ni les autres n’étaient des Enfants de Choeur Naifs…
      …Réveillez vous les BISOUNOURS !
      …il y a eu une Guerre pour l’indépendance mené par des Etres Humains pas des Enfants de Chœur!

    Anonyme Utile
    25 juin 2021 - 6 h 13 min

    La france a mis à la disposition des historiens français d’abord et étrangers ensuite, une très petite partie des archives concernant l’occupation de l’Algérie par la france et la guerre d’Algérie. Les parties les pluis sensibles touchant la véritable histoire du peuple Algérien, les génocides de masse commis par l’armée coloniale nazifiée, barbare et animale française, ont été passées sous silence. Pas un seul mot de ces pseudos historiens français n’a été dit ou écrit à ce sujet.

    Devant les monstruosités des pseudos historiens français, Mr CHIKHI a déclaré à la presse, ce qui suit, je le cite : « Durant les 30 premières années de la colonisation, la France a exterminé toute la population alphabétisée ».

    Et les pseudos historiens français ont sciemment ignoré tout en collaborant avec la les services secrets français et les laissant falsifier et miner les archives et leurs rapports rendus publiques.

    Les véritables historiens ne peuvent pas se taire devant l’assassinat et le génocide de plus de 5 millions d’Algériens innocents et sans défense et l’extermination de la population alphabétisée d’un peuple.

    Même le rapport fait, par Benjamin Stora, en janvier 2021, à la demande du président français a été falsifié par les services secrets français.

    Ce qui veut dire que les archives concernant l’occupation de l’Algérie par la france et la guerre d’Algérie, qui ont été « rendus publiques », ont été fasifiées et MINEES, par les services secrets français, au préalable. Les parties les pluis sensibles touchant la véritable histoire du peuple Algérien ont été supprimées par les services secrets français.

    Les véritables archives Algériennes que la france a volé en Algérie sont toujours cachées et gardées secrètes, pour priver LE PEUPLE ALGERIEN DE SON PASSE ET DE SA VERITABLE MEMOIRE.

    Mr CHIKHI, à qui, je rends un vibrant hommage, a d’une part, déjoué à temps, le complot mémoriel anti-Algérien et d’autre part, fustigé l’historiographie française.

    Les rapports mensongers des pseudos historiens français et de celui de Benjamin Stora, falsifiés et minés par les services secrets français, puent LE COMPLOT MEMORIEL monté par la france contre l’Algérie.

    Au vu de tout cela, M. Chikhi avait appelé les chercheurs et les historiens à s’éloigner de l’école française dans la recherche historique en adoptant une véritable approche d’analyse permettant de lever le voile sur toutes les vérités.

    Le timing précis choisi par la france, coincidant avec les menaces sur notre pays sur les 7 frontières, n’est pas innocent. Sa volonté hypocrite de destabiliser l’Algérie ne fait aucun doute, mais EN? VAIN. Et elle vient de se rendre compte. Inutile de dire plus.

    Je me suis déjà expliqué au sujet de l’ancien président du RCD saïd saâdi, le grand ami de BHL et de la france qui le protège, comme elle protège les autres traîtres comme Bouchouareb, Belkecir …. ( voir lien ci-contre : https://www.algeriepatriotique.com/2021/06/19/propos-de-nordine-ait-hamouda-retour-sur-une-polemique-aux-contours-intrigants/ )

    Dans ce même commentaire je me suis également exprimé surtout, au sujet de l’ex-député du RCD Nordine Aït Hamouda, qui a montré son vrai visage haineux et anti-Algérien, suite à sa tentative infondée de destruction des symboles héroïques de la nation, comme EL AMIR ABDELKADER, notamment, dans la mémoire collective du peuple Algérien.

    En effet, l’ex-député du RCD Nordine Aït Hamouda a présent é dans un média privé Algérien, créé sous le règne de la 3ISSABA des traîtres marocains, les Bouteflika et dont on ignore qui sont réellement ses actionnaires, des copies de ces archives français falsifiés et minées par les services secrets français.
    Nordine Aït Hamouda voulait faire croire aux téléspectateurs Algériens, que les documents qu’ils présentait concernant les héros de la nation Algérienne étaient des preuves irréfutables, alors que ces documents en question étaient préalablement à leur publication, falsifiés et minés, par les services secrets français, en vue de créer de très gros et graves problèmes en Algérie en détruisant l’image de nos héros nationaux dans la mémoire collective du peuple Algérien.

    Ces mêmes services secrets français qui ont créé le groupuscule terroriste et sioniste, le mak ont également créé à ce même mak, avec la complicité des services secrets israëliens, un drapeau d’opérette, que les Algériens appellent, à juste titre, LA FOURCHETTE.

    Et Nordine Aït Hamouda et son parti, le RCD ont gobé tout cela sans réfléchir et sans se poser la moindre question.

    On ne peut pas faire confiance à quelqu’un comme Nordine Aït Hamouda, qui gobe tout ce qui vient de nos pires ennemis et tente de créer LA FITNA en ces moments où nos pires ennemis de toujours de l’axe du mal cités ci-dessous nous encerclent sur nos 7 frontières.

    Je n’accepterai jamais qu’un individu comme Nordine Aït Hamouda tente de détruire l’image du père fondateur de la nation Algérienne, à savoir EL AMIR ABDEL KADER EL DJAZAIRI, dans la mémoire collective du peuple Algérien.

    Je suggère à mes compatriotes de l’intérieur et de l’extérieur du pays de visiter, dans la mesure du possible, vu la pandémie, la merveilleuse ville de Miliana, où j’ai habité pendant une année et où EL AMIR ABDEL KADER avait habité auparavant, au milieu du 18 ème siècle, quelques années et où EL AMIR ABDEL KADER avait construit ses usines d’armement où il fabriquait malgré l’occupation d’une partie importante du pays, par la france coloniale, des fusils, des pistolets, des munitions, des canons …. pour son armée.

    Vous verrez le niveau technologique atteint par notre pays durant le règne de ce très grand homme, EL AMIR ABDEL KADER, malgré l’occupation coloniale. EL AMIR ABDEL KADER a battu et fait tomber plusieurs très grands généraux de l’armée française. Il a libéré plusieurs régions occupées par la france.Vous découvrirez par vous-même la vérité, sur place sur ce très grand homme.

    Ces usines ont été transformées en musée national protégé par le ministère de la culture.

      Anonyme
      25 juin 2021 - 6 h 27 min

      Laisse l’histoire aux historiens. L’histoirien se base sur des FAITS par sur ses opinions politiques…

        Anonyme Utile
        25 juin 2021 - 15 h 06 min

        Tout ce qui a été écrit dans ce commentaire au sujet des rapports et des archives minées par les historiens au services des services secrets français. est basé sur des faits. Et ces faits ont été dénoncés avant moi par le Dr CHIKHI, qui est un éminent historien et une autorité en la matière, dans les médias avant moi. Le Dr CHIKHI a dénoncé la supercherie des rapports et archives « rendu publiques » en france qui ont été fasifiées et minées, par les historiens français d’une manière flagrante.

        J’ai moi-même dénoncé la supercherie du drapeau d’opérette du mak créé par les services secrets français et israélien, que tes copins (…) qui gobent tout sans réflechir, brandissent pour diviser le pays conformément à l’agenda franco-israélien.
        Les démonstration limpides faites à ce sujet ne laissent aucune chance au doute.

        Il faut être vraiment aveugle pour ne pas voir tout ça.

        La légèreté malsaine que tu utilises, pour répondre montre que c’est de l’action psychologique qui consiste à détourner les regards et l’attention ailleurs. Mais ça ne marche pas. Ton action psychologique de bas de gamme n’a aucun effet, même sur les enfants.

          Anonyme
          25 juin 2021 - 18 h 59 min

          ….Dr Chikhi a été aussi critiqué par une dizaine d’histoiriens algériens qui ont dénoncé le blocage d’accès aux archives en Algérie… je te le redis les politiques n’ont pas à se mêler de l’histoire car tout fini par se savoir

    Anonyme
    25 juin 2021 - 2 h 55 min

    Souk Ahras,

    Bonjour,

    Te rappellerais-tu un échange, il ya quelque temps, avec un internaute sur la « badissia-novembria » Il avait cite une de ses sources pour se convaincre, voici l’auguste personne  » es-douktour », offusqué par les propos de Noureddine Ait Hamouda …….. Il réplique « bel addila ». Dans le lien qui suit : https://www.youtube.com/watch?v=AOvyI66qqaI a 5 min 35 de son tkaârir, il cite trois noms qui n’auraient pas tenu leurs engagements faits durant la reddition de l’Emir et qui lui valurent 5 ans de taule.
    Il cite Lamoricière, l’Eveque Dupuch et Damrémont. Le premier était concerné de prés ou de loin. Dupuch, évêque d’Alger, outre ses relations de dialogue interconfessionnel avec l’émir, il se fit un devoir de 1847 a 1852 de faire les salons parisiens et contacter tous les influents de l’époque pour faire libérer l’émir jusqu’à toucher Louis Napoléon Bonaparte, président de la IIeme et futur Napoléon III. Et Damremont, tout simplement mort 10 ans plutôt, en Octobre 1837 dans la tentative de la prise de Constantine. Bugeaud (1841-1847) puis le Duc d’Aumale deviennent fiction.

    Un « mouarakh wa bach douktour » …….. oua el keskes oualla guedra, wa elguedra oualet keskes

    Celle-là tu vas aimer, un beau Mdr : https://www.youtube.com/watch?v=ORzUNaELvOI
    Entre les minutes 10 et 11

    P.S . Ait Hamouda, parmi ses Archives qui ne mentiraient pas. La photo d’un tableau immortalisant » la libération de AEK au château d’Amboise en presence de Naboelone ethalath. Le baisemain de la femme agenouillée qu’Ait Hamouda présente comme l’épouse de l’emir, c’est sa mère. Le tableau a été peint 10 ans plus tard par Ange Tissier sur commande de la Cour avec les recommandations d’usage si chères a « douce france »

    En 1862 imaginerais-tu un de nos aïeuls se présenter a une cérémonie de ce genre avec sa propre mère ou sa propre femme ? Ya bouguelb le Women’s Lib avant l’heure.

    Bien a toi

      Krimo
      25 juin 2021 - 7 h 57 min

      Souk Ahras,

      Le com. ci dessus : Anonyme 25 juin 2021 – 2 h 55 min est de Krimo.

      Desole

        Souk-Ahras
        25 juin 2021 - 16 h 03 min

        Krimo

        Ta syntaxe est particulière, pas besoin de signature mon ami.

        Que d’aberrations de non sens et d’inexactitudes. De part et d’autre.
        La science sous couvert…. d’irrationnel. Nous sommes bien en Algérie.
        Une pataugeoire mise doctement à la disposition d’un « ghachi » que l’on croit encore neuneu. J’ai ri de dégoût.

        « Galou laa3rab galou » ! T’en souvient-il ?

        P.S : On dit souvent d’AEK qu’il était le « meilleur ami de la France ». Ce qui est une fausse affirmation française propagandiste de l’époque. En réalité, Naboulioune ethalath lui même déclara qu’il était son « meilleur ennemi » après les évènements de Damas et le décora de la Légion d’Honneur.

        Quant à la photo que Aït Hamouda produit comme étant une preuve irréfutable de la soumission d’AEK à Naboulioune ethalath, elle est la preuve irréfutable de sa crétinerie. Sait-il au moins que nombre de tableaux et de thèmes peints sur AEK, ont été réalisés à des fins de propagande subliminale pour imprimer dans la mémoire collective autochtone qu’il est « le meilleur ami de la France ». Nombreux sont ceux qui y croient encore.

        « Galou la3rab galou »

    Djamal At Zemraq
    24 juin 2021 - 19 h 18 min

    Comment expliquez vous alors cette déclaration d’Abdelkader à propos de la revolte de 1871 qu’il condamna à l’époque et que cite Charles André-julien?  » Cette insurrection a été décidéecontre la Justice, contre la volonté de Dieu et la mienne ». Il poursuit:  » Nous prions Dieu de punir les traitres et de confondre les ennemis de la France »!

      ZORO
      25 juin 2021 - 0 h 06 min

      Farhat mehenni vient de féliciter niureddine ait hamouda pour ses propos contre l émir qui rentrent dans une feuille de route tracée par béni sahyoun pour morceler le pays.
      Signe ZORO….Z…

    dixit @Karamazov
    24 juin 2021 - 10 h 21 min

    ….. »je n’ai jamais rien lu qui dise que l’Emir fut un traitre , y compris dans la littérature coloniale

    Karamazov
    24 juin 2021 - 9 h 10 min

    Iben moua , je dois avouer que je n’ai jamais rien lu qui dise que l’Emit fut un traitre , mais bien au contraire , y compris dans la littérature coloniale. Je ne pense donc pas que sa mythologie nationale a été surfaite.

    Il n’y a qu’à voir sur ce portrait la fierté avec laquelle il arbore ses médailles . Une fierté qui me fait regretter ma légendaire modestie. Quand je le regarde , ma pantitude se ragaillardie , mon orgueil national se réveille , et me fait oublier complètement que nous avons été koulounizi et réduits à l’état de sous-hommes pendant centranta.

    Ceux qui osent dire que notre Emir nous a abandonnés nous et ses compagnons d’armes aux colons qui ont fait de nous des esclaves pendant qu’il allait à la pêche aux médailles , ne sont que des ingrats qui oublient que ça eût pu être pire. Difficilement , mais ça eût pu kamim.

    Il faut reconnaitre que si la France lui a permis une cap… Pardon: une sortie honorable , et nous a graciés au lieu de nous enfumer tous, c’est kamim parce qu’elle lui reconnaissait ses incontestables qualités.

    Il n’y pas de honte à perdre une guerre , ni à se faire blouser par ses vainqueurs. On peu rester grand homme même dans la défaite. Il n’ y a donc aucune raison à être mauvais perdant. Mais delà à plastronner comme si on avait terrassé ses adversaires à la Pyrrhus , puis après avoir transmis le pouvoir à ses successeurs on a été jouer les Chikh Guivara pour libérer les peuples opprimés à travers monde, c’est un peu fort kamim.

    Non, mais ! Tous des héros , ceux qui ont gagné la guerre comme ceux qui l’ont perdue ?

      ZORO
      24 juin 2021 - 19 h 17 min

      [email protected] Karamazov
      si tu t es penché un petit chouia sur le coran tu aurais n médité cette Aya pour éviter de dire des (…) تلك أمة قد خلت لها ما كسبت و لكم ما كسبتم و لا تسئلن عن ما كا نو يعملون
      Signe ZORO…Z…

        Karamazov
        24 juin 2021 - 19 h 52 min

        Don Diégo, je n’ai pas appris le Coran par cœur, mais Chikh Abou Karl El Marxi dont la piété n’a d’égale que la mienne, dit igzaktma , la mim chose sur l’accumulation primitive.

    Anonyme
    23 juin 2021 - 20 h 09 min

    Ce que je trouve indécent, c’est qu’aucune mesure n’ait été prise contre le fils d’Amirouche. Le patriotisme n’est pas héréditaire, pour preuve, des fils de Chouhadas sont des traitres à la nation, à l’image du président du MAK. Sanctionner la chaine TV El Hayat est normal, mais quelles sanctions ont été prises contre le fils indigne du colonel Amirouche?

      Anonyme
      24 juin 2021 - 6 h 53 min

      Sanctionner?? Et voilà les reflexes Boumedienistes qui reviennent!! Ça s’appelle de la liberté d’opinion!! L’acte de reddition de l’Emir peut être considéré par certains comme de la trahison et pas par d’autres. Pour certains combattre c’est le faire jusqu’à la mort, pour d’autres non. Tu vq emprisonner pour ça?? La sanction contre la chaîne cachiriste d’El Hayat est un scandale et c’est un allergique au cachir qui te le dit. Si c’était une vraie chaîne privée elle n’aurait aucun mal à aller en justice pour casser la décision du « conseil ».

      Bonjour, Je m’appelle Djamal
      24 juin 2021 - 21 h 40 min

      Et je crois tout ce qu’il dit Charles-Andre…
      Je travaille pas pour la Chaîne Histoire, je travaille pour NouNou la Science…Le grand Douctour et Tonton Ferhat le Briziden…
      Je fais aussi des Piges pour El Hayat TV
      Alors impressionné hein ???

    Anonyme
    23 juin 2021 - 18 h 55 min

    encore un article qui a fait exploser les commentaires des sohio franco mokokos makistes, les… ennemis de l’Algérie. AbdelKader dérange aussi même mort les traitres de l’humanité

      Autre Anonyme
      23 juin 2021 - 19 h 18 min

      S’il y a ce genre de discussion entre nous à la télé , qu’attendons nous alors des autres qui disent que toute l’histoire de l’Algérie est falsifiée pour endoctriner le peuple… On n’expose pas sont linge sale au Grand PUBLIC

    ZORO
    23 juin 2021 - 18 h 29 min

    Rien d etrange , tout est dans les valeurs de ceux qui osent porter un jugement negatif sur une personnalité reconnu mondialenent, tout en savourant le deshonneur de lever la f…. du sioniste benet qui vise a charcuter l Agerie au profit de la France et d Israel . S il etait traitre L emir n aurait ete qu un apprenti chez(…) de MASSINISSA qui a vendu Syphax pour une F… aux romains ( wel fahem yefhem)
    SigneZORO. …..Z…

      Anonyme
      23 juin 2021 - 18 h 52 min

      exactement, et ce n’est pas pour rien qu’isl mentionnent tout le temps le traité de la Tafna qui s’est déroulé dans la ville de Siga, caiptale de Syphax le vrai roi de l’Algérie ancienne et pas leur massinisa le harki des romains

    Les Hommes !
    23 juin 2021 - 18 h 07 min

    Hadj Kouider il étyait un homme il a pas peur pour la france il va attaquer le algérie il a faire un grand bagarre
    pour il va massacrer les traîtres ils était travailler pour franssa contre l’algérie
    Kouider il était un chouada sans piti il prende pas l’argent de la france c’est faux à cause de marok il a
    dit tu dégage toute seule si sa la virité ;
    Vive FLN, Vive Chouadas, Vive Djeich, Vive Boumedinne , Vive

      Alouen
      24 juin 2021 - 11 h 04 min

      C’est des vrais hommes comme toi qu’il faut pour l’Algérie nouvelle. Je te dis bravo.

    Et le ministère de la culture ??
    23 juin 2021 - 15 h 40 min

    Le rôle du ministère de la culture dans un pays est de mettre fin à ce genre de débats.
    On doit avoir des musées avec des preuves et des illustrations de l’histoire de tout les grands hommes de l’Algérie .
    On pourrait même faire des films d’animation pour nos enfants ….
    l’Algérie doit faire un effort concernant son histoire sinon d’ici quelques générations , nous allons vraiment être un pays sans histoire !!!

    Vivant à l’étranger , ca m’intéresserait de passer une partie des vacances au bled en faisant visiter les musées à mes enfants , ils vont bien apprendre l’histoire de leur pays d’origine .

    Cessons d’ être un état de :
    PAROLES PAROLES PAROLES …Comme chante bien Dalida 🙂 d’ailleurs je viens de l’écouter sur la radio en rentrant .

      Anonyme
      24 juin 2021 - 6 h 59 min

      🤣🤣 wahdek!! Le ministère de la culture est censé mettre fin à ce genre de débats 🤣🤣

        Anonyme
        24 juin 2021 - 11 h 04 min

        Exactement ! 😉
        Mettre en valeur la mythologie …

    Arius
    23 juin 2021 - 15 h 30 min

    Je crois que les haineux perdent pied et deviennent hystériques !

    Adressons-nous à quelqu’un qui a travaillé sur l’Emir ABDELKADER, et en particulier sur cette affaire de Franc-Maçonnerie !!!???
    Pour répondre à l’imposteur et falsificateur Bruno Etienne, lui-même franc-Maçon.

    Il faut écouter et surtout lire le Docteur (Neurochirurgien) Hamza BENAISSA : https://youtu.be/4XZPZxSMTtI .

    Ça tombe bien, car ce grand Monsieur n’est pas de la région de l’Emir mais de Tizi Ouzou, plutôt de la région du grand Colonel Amirouche !

    Tiens au passage je voudrai dire au fils de Amirouche que si son père était encore en vie, il lui réserverait le même sort que celui qu’il a réservé à plus de 700 personnes qu’il a fait égorger, qui étaient de sa tribu, tous des VENDUS ! Il lui cracherait dessus pour commencer .

      Anonyme
      23 juin 2021 - 18 h 39 min

      Oui les médaillons et l’épée de l’émir sont un patrimoine national, où sont ils?
      Le revolver de lmarhoum Boumediene aussi …

    Mohamed Mokhtar Kharrouibi
    23 juin 2021 - 14 h 52 min

    Il a suffit d’une intervention, dans une chaine de télévision propagandiste; d’un être inculte qui se voulait savant pour que l’on se rende compte de notre indigence culturelle.
    Dans mon précédent commentaire, j’ai rappelé sommairement l’origine des médailles décernées à L’ Emir ABDELKADER.
    Aujourd’hui, je recommande à tous ceux qui veulent connaître une partie, mais combien utile, de l’histoire de ce grand Homme, de lire <> de l’Emir Abdelkader.
    ,

      LE NAIF
      23 juin 2021 - 16 h 18 min

      En effet, j’ai bien lu le livre de Bruno Etienne et il est combien révélateur. Je le conseille a tous les curieux de notre histoire.

    Kahina-DZ
    23 juin 2021 - 14 h 19 min

    Le comportement hypocrite de la France envers l’Algérien El-Amir Abdel-Kader, Paix à son Âme, s’applique toujours envers les personnalité/Célébrités Algériennes de France ( les franco-Algériens).
    Quand L’Émir Abdel-Kader combattait le colon français, il était considéré comme l’Ennemi numéro1 de la France qu’il faut chasser et éloigner de sa propre patrie. Une fois que L’Algérien l’Émir -Abdelkader a eu la reconnaissance internationale pour sa sagesse diplomatique et pour sa philosophie profonde et innovante, la France reconsidère sa position et le considère comme un ami de la France.
    Ce comportement hypocrite de la France nous rappelle ceci: Quand Benzema marque et gagne, il est considéré français…Mais quand il perd il redevient Algérien aux yeux de ceux qui le considéraient français.
    La France hypocrite et coloniale ne changera JAMAIS !!

      Anonyme
      23 juin 2021 - 15 h 45 min

      Vous avez tout faux!! L’Emir était reconnu et avait droit à une pension quand il était sous la protection de la France, donc bien avant qu’il parte en Syrie..

        On t’a reconnu NouNou
        23 juin 2021 - 17 h 19 min

        Il est trop fort

        MOI DZ
        23 juin 2021 - 18 h 34 min

        Anonyme
        23 juin 2021 – 15 h 45 min
        Si cela peut assouvir ta haine à l’Algérie…..

          Anonyme
          23 juin 2021 - 21 h 06 min

          Je n’ai aucune haine de l’Algérie MAIS j’ai une haine tenace de tous ceux qui ont sali l’Algérie et qui continue de la salir…suis mon regard…

    CAFTAN ALGÉRIEN
    23 juin 2021 - 13 h 46 min

    Cette polémique n’est pas nouvelle ! Minimiser le sacrifice des Algériens pour la libération de leur patrie, est devenu un objectif en soi chez quelques pays. Ils minimise le sacrifice des Algériens, mais d’autre part ils s’accaparent de la révolution Algérienne. Si on veut détruire un peuple, on l’attaque dans ses racines et ses fondements…
    Mais toute cette polémique profite aux anti-Algérie en France qui font tout pour embellir l’image du colon français. Ceux qui ne veulent pas reconnaitre les génocides du colon en Algérie. Oui, ils veulent falsifier l’histoire pour faire croire qu’il y avait une sorte de révolution tranquille et non pas des génocides, du NAPALM
    et de la Torture.
    L’Algérie doit récupérer le volant de son histoire…Elle doit engager des imminents historiens Algériens , pour archiver notre histoire… Qu’attendez vous pour occupez les médias pour répondre aux manipulateurs.

      CAFTAN ALGÉRIEN
      23 juin 2021 - 14 h 05 min

      Le commentaire a été écrit par Le VRAI CAFTAN ALGÉRIEN et non pas par son pilleur.

      Correction: ils minimisent

      Les Derniers Makistes
      23 juin 2021 - 15 h 23 min

      Ils sentent que leur FIN est PROCHE!
      Alors, les Révisionnistes FACHOS refont
      L’Histoire.
      Vous avez été PULVÉRISÉ par le Mouvement NATIONAL il y a plus de 60 Ans.
      Et en 2019, vous avez pris le HIRAK NATIONAL en Pleine FIGURE!
      UNE CLAQUE MONUMENTALE!
      …Maintenant Il ne vous reste que l’INSULTE et Le DÉSHONNEUR
      …Vous m’inspiriez de la HONTE.
      …Auhourd’hui, vous m’inspirez le MÉPRIS qu’on réserve aux gens qui ont perdu tous leurs REPÈRES et s’accrochent a toutes les Branches POURRIES pour ne pas COULER…prêt a toutes les Bassesses pour EXISTER encore un moment.
      L’Emir luis au moins a admis sa Défaite dans l’HONNEUR..
      VOUS, VOUS DISPARAISSEZ DANS LE DÉSHONNEUR, car le JUGEMENT de l’HiSTOIRE A ETE RENDU!
      …Vous pouvez Rejoindre ses PoubelleS.
      ….TAHYA EL DJAZAIR

      Makiste, Raciste et Anti-Nationaux
      23 juin 2021 - 15 h 34 min

      L’Union sacrée des Traitres a la Nation.
      De Ferhat a Naima en passant par Bengrina…
      Les Demeurés de Service.
      Ils se prennent qui pour un Aguellid, qui pour un Imam, qui pour une Sainte.
      Il y en a même qui se croit Patriotes..
      Un Ramassis de FANTOCHES et d’Ignares, manipulés par des Forces qui les Dépassent..
      …On vous le Répète Encore
      …Vous n’avez pas le Niveau Requis !
      …TAHYA EL DJAZAIR
      …VIVE LA NATION ALGERIENNE.

        Qui est a la Manœuvre?
        23 juin 2021 - 19 h 59 min

        Que fait l’Etat et ses Représentants ?
        Que fait la Justice ?
        Pourquoi Maintenant?
        Voila les Vraies QUESTIONS ..
        On attend une Contribution sur ces Sujets…
        Alors là Oui, ce serait INTÉRESSANT!

      VRAI CAFTAN ALGÉRIEN
      23 juin 2021 - 17 h 41 min

      Vraiment le VRAI ??? et pourquoi tu n’as pas corrigé NAPALM. Je parie que tu ne sais même pas à quoi çà sert et comment c’est fabriquer. Tu crois que c’est en corrigeant une faute que tu vas te faire passer pour moi
      AP publiez svp

    VRAI CAFTAN ALGÉRIEN
    23 juin 2021 - 13 h 34 min

    CAFTAN ALGÉRIEN
    23 juin 2021 – 12 h 30 min

    @Ch’ha Alias ELEPHANT MAN je vous prie de ne pas reprendre mes commentaires ou de me siter. Je hais tout ce qui est Ch’ha.
    Vous aurez largement de quoi reprendre vos amis politiques. Je me demande maintenant que vous dévoilez votre couleur si ce n’est pas vous le sans neurones qui me harcele sur AP.
    AP publiez moi svp pour rappel merci
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Je n’ai pas posté le commentaire ci-dessus…Comme d’hab , il appartient à l’harceleur en série.

    AP, SVP publiez.

    Anonyme
    23 juin 2021 - 13 h 05 min

    Les (…) du mak kabyles veulent s accaparer tout en Algérie. Voilà pourquoi ils ne veulent pas entendre de qui que ce soit à part leur abane, amirouche .

    MAKISTES: ASSUMEZ SEULS VOS TRAHISONS
    23 juin 2021 - 13 h 02 min

    L’Emir Dérange les MAKISTES et les Anti-Natio
    MAKISTES: ASSUMEZ SEULS VOS TRAHISONS
    Il vous perturbe meme depuis sa Mort hein ?
    Il vous derange l’Emir Abdelkader hein ?
    En fait vous accumulez les LÂCHETÉS et les TRAHISONS et vous vous posez en HISTORIENS…
    Vous Projetez vos Fantasmes de Traitres sur les Autres…pour vous donner bonne Conscience.
    Les descendants de Bellounis le Harki qui se prenait pour un Nationaliste Frétillent
    C’est l’Hopital qui se moque de la Charité.
    Le Collabo qui se cherche des Excuses!
    Vous n’en avez pas.
    ASSUMEZ SEULS VOS VOS BASSESSES et VOS TRAHISONS !
    Mais Non, même ce minimum deCourage et de Descence vous ne l’Avez pas !
    On comprend pourquoi le Makhzen Archaique qui a réellement Trahi l’Emir voit en vous des Alliés.
    l’Emir a été un BÂTISSEUR l a cherché à CONSTRUIRE et a RASSEMBLER.

    laissez l’Emir en PAIX !
    ASSUMEZ SEULS VOS VOS BASSESSES et VOS TRAHISONS !

    L'Emir Abdelkader et Saint -Augustin Universalistes
    23 juin 2021 - 12 h 45 min

    Pour l’universalité de la mémoire de l’Emir Abdelkader et Saint Augustin l’Algérie doit engager une initiative audacieuse auprès des Nations unies en proposant à l’instar du prix Nobel ou de la médaille Fields un texte fondateur de « l ‘Ordre du mérite Universel pour la Paix et l’Humanité ».
    L’Emir Abd-el-Kader et Saint Augustin ont été certainement l’un des personnages les plus Trans-historiques qui ont contribué par leur spiritualité , leur philosophie et leur piété à la Paix entre les peuples et les hommes et leur opposition intransigeante à la haine et l’intolérance .Cette initiative restera dans la mémoire des Nations Unies comme un socle vivace en reconnaissance à ses grands Humanistes.
    Une source d’inspiration à la résolution des conflits et la philosophie du vivre ensemble apaisée.Une façon de sceller leurs personnalités et leurs contributions au Panthéon de la pensée universelle .

      Anonyme
      23 juin 2021 - 13 h 27 min

      Il a inspiré qui notre émir?

        Anonyme
        23 juin 2021 - 18 h 37 min

        Messalisme islamisme arabisme et toutes les c… et sectes du Moyen-Orient.

        Anonyme
        23 juin 2021 - 18 h 47 min

        en tous cas pas les traitres makistes, zitoutistes et les esclaves mokokos de PD6 ainsi que leurs proxenetes frechy

        Anonyme
        23 juin 2021 - 18 h 49 min

        Les états unis d’amérique et les anglais, cherche tu trouves 2 villes en son nom El Kader (un des Noms d’ailleurs du Grand Seigneur des terres et les minables)

    Karamazov
    23 juin 2021 - 11 h 51 min

    Kanto fameux traité qui aurait bien porté un autre nom qu’un mauvais lapsus a failli me vous le faire révéler si j’avais cédé au démon qui m’habite qui m’y poussait , mais qui lui aurait allé comme un gant , je n’accablerai pas notre Emir de l’avoir signé.

    Il ne s’agit que d’un traité de dupes , ou plutôt d’un traité entre un renard et un loup, un traité germano-soviétique avant l’heure. El harbou khida3a , l’Emir l’ignorait-il ?

    La France laisse un territoire à l’Emir qui lui abandonne le reste du pays , en attendant. En attendant que la France puisse chasser l’Emir ou que l’Emir puisse faire de même avec la France.

    Car, comme le confirme Donremont et d’autres à qui ce traité semblait incongru, qui aurait cru que ce traité allait être respecté ?

    Moughaliti: Ni la France ni l’Emir n’avait le choix . Mais peut-on dire que La France , dans un sentiment de culpabilité peut- être, n’a pas offert une sortie honorable à L’Emir?

      Ch'ha Alias ELEPHANT MAN
      23 juin 2021 - 12 h 34 min

      @Karamazov nul doute tu maitrises ton sujet mais tu devrais prendre plus de perspective pour approfondir ton angle d’analyse. Entre camarades, il est facile de reconnaitre le language de raison et de passion qui nous anime tous dans ces débats débridés.

        Heidegger Alias ELEPHANT MAN
        23 juin 2021 - 13 h 08 min

        Je ne reviens pas sur ce que j’ai déjà écrit à maintes reprises ainsi que nombre de PATRIOTES ALGÉRIENS.
        Du niveau bac à sable …..NEURONES EN CARTON

        Kantar
        23 juin 2021 - 14 h 01 min

        Vous vous trompez. Ce traité stipulait que la France n’occuperait que la province d’Alger et qu’en aucun cas elle ne dépasserait les bibans vers l’est. Chose qu’elle n’a pas respecté et qui a conduit à la reprise des hostilités

    Karamazov
    23 juin 2021 - 9 h 19 min

    Nul n’est prophète en son pays !

    Moua je ne porte pas de jugement sur le traité de la tak..; heueu , pardon Tafna ! Il n’est pas plus déshonorant que ceux signés par La France dans un wagon et de la même façon par les Allemands quelques années plus tard. Ipi, ontarnous, ontarnous kane, il n’y a pas que l’Emir qui a perdu cette guerre.

    J’ai dis  » pas plus déshonorant » et pas aussi honorable ,

    Donc , si c’est pour nous dire que ces médailles il ne les a pas volées , je ne disconviendrai pas . Mais, m’enfin, ces médailles ils ne les a pas gagné au champ de bataille en défendant son pays Vous ne pouvez pas les ajouter à ses faits de guerre dans son pays.

    C’est comme si on se réjouissait de la médaille de Zizou. Ya Boundiou , c’est pour Fafa qu’il a gagné la coupe du monde, non ?

    Cirta25
    23 juin 2021 - 8 h 51 min

    Témoignage de El-Hossine Ben Ali Ben Abi Taleb, cousin contemporain de l’émir Abdelkader. J’ai lu une traduction. Est-ce qu’il existe une copie à la Bibliothèque Nationale à Alger ?
    Sinon, je vous invite à lire « Réflexions sur le rapprochement Franco-Arabe en Algérie » Par l’émir Khaled, petit fils d’Abdelkader. Décembre 1913. Alger. Imprimerie Gojosso. 1913.

      Qui dit tout
      23 juin 2021 - 12 h 25 min

      « Réflexions sur le rapprochement Franco-Arabe en Algérie »

      Certes il y a des descendants d’arabes en Algerie, a hauteur de moins de 10%. Voila donc les partenaires de la france en Algerie, ailleurs c.a.d. en Arabie, les Arabes ont troque’ avec les Anglais.
      Les 80% de Amazighs(arabophones ou pas) ont dit Niet, dans le centre, Est et Sud en particulier. Comme je l’ai souvent rappele’ l’Arabisation a ete’ commence’ par les Francais, moyennant leurs « hommes de main » dont le language est voisin… vous savez de qui je parle.
      Ne me dites pas que les Arabes ne s’enttendent pas avec leurs freres? surtout quand il s’agit de noyer quelqu’un d’autre… de l’Africain par example, car Africains les Algeriens le sont et le resteront – car ca, c’est l’oeuvre de Dieu, bien avant tous ses prophetes sans exceptions.

        Lghoul
        23 juin 2021 - 16 h 22 min

        @Qui dit tout: « Les 80% de Amazighs (arabophones ou pas) ont dit Niet, dans le centre, Est et Sud en particulier. » – L’histoire s’est étrangement répétée le 12 juin 2021 dernier.

    Karamazov
    23 juin 2021 - 8 h 35 min

    Il y lonta , Maurice Marechal fondateur du « Canard enchainé » convoqua un de ses journaliste qui avait reçu la légion d’honneur. Il lui tint apipri ce langage:

    – Tu es viré! lui dit-il .
    – Mais pourquoi , qu’ai-je fais ?
    – Tu as reçu la légion d’honneur.
    – Mêêê! je ne l’ai pas acceptée .
    – je m’en fiche , il ne fallait pas la mériter

    Par contre notre Emir , il les a mérité, lui.

    Jackez Le Navenec
    23 juin 2021 - 7 h 37 min

    Comme le dit Kader, les générations actuelles parlent beaucoup. Alors quand on lit les réinterprétations faites sur l’action de personnage VRAIMENT hors norme ayant vécu près d’un siècle auparavant dans un système de valeurs qui lui était propre. Ce qui est sûr c’est que beaucoup parlent sans références scientifiques historiques réelles. Cirta25 l’exprime très bien. Quand au traité de Tafta il suffit de lire ce que dise Krimo et droit de réponse. L’histoire ne peut pas être refaite. Le Maghreb a vu passer nombre de civilisations et de peuples phéniciens grecs romains, espagnols, arabes, français. Il a embrassé nombre de religions. Les ancêtres actuels ont été juifs, chrétiens, arabes ou autre. Comme les nations premières n’ont pas accueillis les occupants les bras ouverts. Cela a été vrai pour les français mais aussi les arabes qui ont ravagés la péninsule alors grenier à blé du monde romain. Une chose est certaine c’est que l’Algérie n’existait pas en tant qu’état avant ces combats, et d’une certaine façon le combat de l’Emir a débouché sur sa création. Comme le dit Le Rustre il faut aller de l’avant pour relever un pays qui n’est pas le mien mais auquel je suis très attaché.

      Urfane
      23 juin 2021 - 8 h 23 min

      je vous cite : « Le Maghreb a vu passer nombre de civilisations et de peuples phéniciens grecs romains, espagnols, arabes, français. » A votre avis, tout ce beau monde est passé par-là, ont vu de la lumière (fantomatique probablement) et s’y sont installés! en quelque sorte une terre promise! Votre raisonnement sur ces mouvements de population ne souffre-t-il pas d’un oubli (omission?) originel? Je ne comprends pas cette façon d’évacuer d’un revers de la main des vérités historiques factuelles, indéniables et consacrées!

        Jackez Le Navenec
        24 juin 2021 - 23 h 51 min

        Mais justement monsieur, la vérité historique est faite de ces migrations de populations qui se sont faites sur des millénaires. Les numides et Carthage la présence romaine sont des réalités pour le maghreb. C’est comme cela. Il n’y a aucun oubli. Migrations du Nord vers le sud mais aussi migrations du sud vers le nord. L’histoire de l’Espagne et du sud de la France en atteste tout autant. Je n’ai pas dit que tout ceci se déroulait de manière idyllique. Il n’est pas bon de réinterpréter ces événements à l’aune de la pensée des XXème et XXIème siècle.

    Mouloud F
    23 juin 2021 - 7 h 35 min

    Que de polémique pour rien ! L’Emir AEK a subi les lois imposées par son vainqueur, personne ne remet en cause ni son courage ni sa probité ni rien d’autre.
    Les Médailles lui ont été décernées pour avoir sauvé des chrétiens syriens, point barre.

    On reste encore au stade primitif et absurde qui consiste toujours a écrire l’histoire selon la région d’où en vient. REVEILLEZ en est 2021. C’est le présent qui est important même si le passé fait partie intégrante de nous-mêmes, critiquer les HEROS d’hier et CEUX qui ont organisé et combattu le colonialisme ne nous rend pas service.
    RENDONS LEUR HOMMAGE EN TRANSFORMANT L’ALGERIE EN PAYS DEVELOPPE, ET EN PAYS DE LIBERTE ET DE CONVIVIALITE, LE RESTE C’EST COMME PISSER DANS LE MER;

    Lghoul
    23 juin 2021 - 7 h 20 min

    Ils ont meme cree la loge maconnique L’Emir Abdelkader qui porte le numero 1176 en France. Ne dites pas que c’est faux car ca se verifie.

      Lghoul
      23 juin 2021 - 8 h 54 min

      Dans son magistral ouvrage « Abd el-Kader et la franc-maçonnerie », le regretté Bruno Etienne a donné tous les détails de l’initiation d’Abd El-Kader à la Franc-Maçonnerie.
      Tout commence en 1860.
      L’Emir est alors en exil à Damas. Le chef de la résistance algérienne, après sa reddition avait en effet été retenu prisonnier d’abord en France, puis en Syrie.

      En 1860, avec l’accord du pouvoir ottoman (ou grace à l’incurie du gouverneur Ahmed Köprülü Pasha ), des massacres de chrétiens sont perpétrés par les Druzes dans le mont Liban (de mars à juillet) puis à Damas par des sunnites (9 au 18 juillet).
      L’Emir est attaché à la protection des Gens du Livre (Ahl al-Kitab : juifs, chrétiens, sabéens puis zoroastriens) qui était prévu dans le régime particulier juridico-religieux du Dhimma impliquant une certaine protection des non-musulmans.

        Krimo
        23 juin 2021 - 15 h 12 min

        Lghoul

        « …..le regretté Bruno Etienne…….  » et l’on s’étonne que …..

        Puisque t’as lu Bruno Etienne, daignerais-tu accorder un peu de ton temps a ce monsieur (neuro chirurgien de son etat) qui dissèque ce que t’avances sur l’emir.
        Voici le lien, juste l’effort d’écouter : https://www.youtube.com/watch?v=4XZPZxSMTtI

          Souk-Ahras
          23 juin 2021 - 18 h 26 min

          Krimo,

          Comme à l’école, il y a des « leçons » qui sont apprises par cœur sans tenir en compte des utiles annotations en marge. La compréhension s’en trouve ainsi larguée par la « suffisance » au rang du superflu.
          Merci pour le lien. Édifiant à plus d’un titre.

          Krimo
          23 juin 2021 - 22 h 05 min

          Souk Ahras,
          Bien le bonjour,

          Vraiment démonté et démontré avec « style fene oua aklia ».

          Et c’est la larme a l’œil que j’ai relu cet extrait :

           » En pays chrétien, mon frère, la croix est un signe qui désigne aussi le cimetière. C’est le sceptre de la mort. Dans un pays colonisé, la colonisation est aussi un sceptre qui désigne la colonisabilité. Pourtant, je ne t’entends jamais parler de ta colonisabilité, mais seulement de la colonisation. Tu ne dis pas « pourquoi je suis colonisé » ? Tu dis seulement : « je suis colonisé ». Tu ne parles pas de tes « devoirs » mais seulement de tes « droits ». Je sais que ton attitude stérile découle de l’absence d’un critère et d’une méthode. Tu écoutes tes erreurs et leurs mensonges. Car les voleurs de prestige te mentent, eux qui n’ont pas le souci de t’éclairer mais de t’éblouir, de te servir mais de se servir de toi pour détenir et garder une parcelle de pouvoir. Et pourtant, il est clair que pour détruire la plante vénéneuse, il faut l’atteindre dans son germe, à la racine. Or la colonisation prend racine dans la colonisabilité. Là où un peuple n’est pas colonisable, la colonisation ne peut s’établir sur son sol. Le peuple allemand n’est pas colonisé aujourd’hui, bien que le sol allemand soit occupé. Le colonialisme ne peut planter son sceptre que là où il y a le cimetière d’une civilisation, donc l’homme colonisable. » Malek Bennabi 1951.

          Bien des choses

          Lghoul
          23 juin 2021 - 22 h 46 min

          Tout d’abord tout ce qui est ecrit sous mon pseudo n’est que ce qui a ete affirme par sa loge 1176. J’ai oublie de mettre les guillemets. Pour le reste, on peut toujours halaliser la franc maconnerie en refusant de reconnaitre qui sont derriere elle et qui la manipule mondialement. Pour le monsieur, « chirurgien de son etat », la franc maconnerie en raffole tout ce qui a de la valeur et de l’influence. Je vous prie de lire « Mein kampf » du vrai regrette Adolf pour voir plus clair. On ne peut halaliser une societe secrete transformee en organisation d’influence et de domination mondiale. Aujourd’hui, ils ont reussi sur tous les plans et les neo-conservateurs qui ne sont en fait qu’une de leur branche sont leur fer de lance de la domination mondiale et de la destruction de toutes les cultures et les diversites pour converter vers la globalisation. L’Emir a ete un eut etre un peu naif et son epoque ne coincide plus avec ce qui se passe dans le monde aujourd’hui.

          Krimo
          24 juin 2021 - 6 h 34 min

          Lghoul,

          Jules Renard serait aussi une excellente lecture .

          Le Dr Benaissa te l’explique de sa creation et de son passage dans le temps et fournit moult arguments quant a cette supposee loge. Sur tu vas me dire les archives. De par l’histoire, il y a archive et canular.
          Cette citation est suffisament explicite « Tout l’art du canular est de rendre vrai ce qui est faux  »

          Le regrette Bruno Etienne ne suffit plus et tu me renvois vers l’oeuvre du petit caporal pour dehalaliser ……. Le syndrome September 11th ………….. quand tu tiens ……

          Lghoul
          24 juin 2021 - 8 h 35 min

          @Krimo – 24 juin 2021 – 6 h 34 min: J’ai parlé de Bruno Etienne, un franc macon qui a parlé de l’Emir
          « en connaissance de cause ». Pour le reste tout le monde sait que la franc maconnerie a des adeptes fideles meme en Algerie. Alors, qui ne halalisera pas sa société secrete meme si on on chirurgien du cerveau tant qu’elle suce les ressources du pays.

    Urfane
    23 juin 2021 - 7 h 12 min

    Bou! admettons à sidi que l’émir soit ultra décoré et pas que par fafa! admettons à sidi que l’humanisme de l’émir ait forcé le respect des européens de l’époque (principalement les français avide encore de conquêtes du coté de l’orient). Mais alors, qu’est ce qui peut justifier le décision de l’émir d’accepter l’asile en Syrie pendant qu’au même moment (1870) la résistance battait son plein de toute part en Algérie : Ahmed Bey (un turc pour rappel) dans le constantinois, Bouammama dans le sud et fadhma n’soumer, chikh ahedadh en Kabylie (rappelons qu’au même moment ou l’émir intercédait auprès des émirs orientaux en faveur de la France, fadma N’soumer subissait la torture au pénitencier de TABLAT où elle en est ressortie folle). Bref, la sagesse nous recommande de laisser ce débat aux historiens (c’est ce que dit le petit fils de l’émir lui-même depuis la Syrie où il vit. L’heure est plutôt à l’unité, un impératif vital pour la survie de ce pays que nous partageons.

      Souk-Ahras
      23 juin 2021 - 8 h 25 min

      Urfane

      « Mais alors, qu’est ce qui peut justifier le décision de l’émir d’accepter l’asile en Syrie pendant qu’au même moment (1870)… »

      « Pendant qu’au même moment (1870) »……… ???
      Après sa libération par Napoléon III, et établissement d’une « convention » stipulant son interdiction de retour au pays natal, l’émir est parti en exil en 1852 en Turquie. Il s’installa ensuite en Syrie en 1855.

      Bien dater les événements sert à bien cerner le sujet sur lequel on se penche.

        Urfane
        23 juin 2021 - 10 h 25 min

        @ souk ahras « thagaste en berbère », bien que la chronologie ne soit pas le sujet du débat, celui-ci étant la reddition, sans condition, en 1847, de l’émir et sa volteface inexplicable (bien que j’ai mon opinion là-dessus) face au mouvement de résistance contre Bugeaud, la chronologie est connue de presque tous les algériens : première vague dans les années 30 avec l’émir à l’ouest et Ahmed BEY à l’est; 2ème vague dans les années 70 en Kabylie et dans le sud. la n’est donc pas la questiou @ miss tmourth!

          Souk-Ahras
          23 juin 2021 - 15 h 02 min

          Urfane,

          1/ Tagilt est le nom berbère (chaoui) de Souk-Ahras. Thagaste est le nom qu’utilisaient l’occupant romain.

          2/ Je reprends :
          « Mais alors, qu’est ce qui peut justifier le décision de l’émir d’accepter l’asile en Syrie pendant qu’au même moment (1870) la résistance battait son plein de toute part en Algérie. »
          C’est bien Urfane qui a écrit ces mots n’est-ce-pas ? Il y a bien confusion dans les dates.

          Je répète donc : La « clause » libératoire de l’émir de son emprisonnement français stipulait son interdiction de retour au pays natal. Cela se passait en 1852.

          3/ Des mots, des mots, rien que des mots
          « … la reddition, sans condition, en 1847, de l’émir et sa volteface inexplicable (bien que j’ai mon opinion là-dessus) face au mouvement de résistance contre Bugeaud… »
          Les mots utilisés sont dénués de rigueur analytique, éthique et intellectuelle. Le sujet semble vous échapper. La « prise de la smala » vous renseignerait-t-elle sur certains faits et actes ? No unnecessary comments.
          1847 ? Là encore il y a confusion dans la chronologie des faits : En 1847, l’émir combattait le colonisateur seul, seul, seul… ne jamais l’oublier.
          Comme je ne suis pas d’humeur polémiste, j’arrête là mon échange.
          Quant à @ miss tmourth, vous n’y êtes pas, il y a de nouveau confusion, de « genre » cette fois-ci. En outre, je ne parle pas berbère et n’ai aucune envie de l’apprendre. Ma darja me suffit merveilleusement bien.

          ALGÉRIEN ET RIEN D'AUTRES
          23 juin 2021 - 22 h 42 min

          Si la chronologie ne soit pas le sujet du débat………!!!!! Alors là……..je ne vois pas qu’est ce qui peut l’être pour retracer des évènement aussi important, mais bon c’est comme l’histoire d’ibn badis pourtant décédé 1940 et que les haineux racistes l’ont accusé de la trahison de la guerre de liberation y compris de la déclaration du 1 novembre 1954. On ne peut pas faire mieux en malhonnêteté intellectuelle et de haine.

    L'ami de la France et le traité de Tafna
    23 juin 2021 - 6 h 56 min

    Le traité de Tafna dans toute sa lassitude:

    Emir Abdelkader : et le traité de la tafna
    souidi
    free.fr
    Tafna “ Siga ” petite rivière du département d’Oran se jette dans la Méditerranée au golfe de Rachgoum par 3°40’ de longitude Ouest après un cours d’environ 50 km Elle est renommée par le Traité de la Tafna conclu sur ses bords en 1837 entre le Général Bugeaud et l’Emir Abd-el-Kader et dont l’objet était de fixer les limites de l’Afrique française et des Etats concédés à l’Emir. Ce traité qui fut vivement blâmé fut rompu en 1839 par Abd el Kader lui-même.

    Le traité qui suit a été convenu, entre le lieutenant-général Bugeaud et l’Emir Abd el Kader.
    · – Article 1: L’Emir Abd el Kader reconnaît la souveraineté de la France.
    · – Article 2: La France se réserve, dans la province d’Oran, Mostaganem, Mazagran, et leurs territoires, Oran Arzew, et un territoire, limité comme suit : A l’Est par la rivière Macta, et les marais dont elle sort ; au Sud, par une ligne partant des marrais précités, passant par les rives sud du lac, et se prolongeant jusqu’à l’oued Maleh dans la direction de Sidi Saïd ; et de cette rivière jusqu’à la mer, appartiendra aux Français. Dans la province d’Alger, Alger, le sahel, la plaine de la Metidja – limité à l’Est par l’oued Khuddra, en aval ; au Sud par la crête de la première chaîne du petit Atlas, jusqu’à la Chiffa jusq’au saillant de Mazafran, et de là par une ligne directe jusqu’à la mer, y compris Coleah et son territoire – seront français.
    · – Article 3: L’Emir aura l’administration de la province d’Oran, de celle du Tittery, et de cette partie de la province d’Alger qui n’est pas comprise, à l’Est, à l’intérieur des limites indiquées par l’article 2. Il ne pourra pénétrer dans aucune autre partie de la régence.
    · – Article 4: L’Emir n’aura aucune autorité sur les Musulmans qui désirent résider sur le territoire réservé à la France ; mais ceux-ci seront libres d’aller résider sur le territoire sous l’administration de l’Emir ; de la même façon, les habitants vivant sous l’administration de l’Emir pourront s’établir sur le territoire français.
    · – Article 5: Les Arabes habitant sur le territoire français jouiront du libre exercice de leur religion. Ils pourront construire des mosquées, et accomplir leurs devoirs religieux en tous points, sous l’autorité de leurs chefs spirituels.
    · – Article 6: L’Emir livrera à l’armée française 30.000 mesures de blés, 30.000 mesures d’orge et 5.000 bœufs.
    · – Article 7: L’Emir aura la faculté d’acheter en France, la poudre, le souffre, et les armes qu’il demandera.
    · – Article 8: Les kolouglis désirant rester à Tlemcen , ou ailleurs, y auront la libre possession de leurs propriétés, et seront traités comme des citoyens. Ceux qui désirent se retirer dans le territoire français, pourront vendre ou louer librement leurs propriétés.
    · – Article 9: La France cède à l’Emir, Rachgoun, Tlemcen, sa citadelle, et tous les canons qui s’y trouvaient primitivement. L’Emir s’engage à convoyer jusqu’à Oran tous les bagages, aussi bien que les munitions de guerre, appartenant à la garnison de Tlemcen.
    · – Article 10: Le commerce sera libre entre les Arabes et les Français. Ils pourront réciproquement aller s’établir sur chacun de leurs territoires.
    · – Article 11: Les Français seront respectés parmi les Arabes, comme les Arabes parmi les Français. Les fermes et les propriétés que les français ont acquises, ou pourront acquérir, sur le territoire Arabe, leur seront garanties : ils en jouiront librement, et l’Emir s’engage à les indemniser pour tous les dommages que les Arabes pourront leur causer.
    · – Article 12: Les criminels, sur les deux territoires, seront réciproquement livrés.
    · – Article 13: L’Emir s’engage à ne remettre aucun point de la côte à aucune puissance étrangère, quelle qu’elle soit, sans l’autorisation de la France.
    · – Article 14: Le commerce de la Régence ne passera que par les ports français
    · – Article 15: La France maintiendra des agents auprès de l’Emir, et dans les villes sous sa juridiction, pour servir d’intermédiaires aux sujets français, dans tous les différends commerciaux qu’ils pourront avoir avec les Arabes. L’Emir aura le même privilège dans les villes et ports français.
    ilisaq Production\l  »
    https://tamurt.info/fr/wp-content/uploads/2021/06/LEmir-Abdelkadera-Amboise-640×400.jpg

      Boumediene
      23 juin 2021 - 9 h 08 min

      C’est faux la France avait falsifié le traité de tafna,l’émir Abdelkader n’a jamais signé un ou tel accord et traité de 08 mai 1937,la France la culture du mensonge

        Anonyme
        23 juin 2021 - 11 h 00 min

        Alors pourquoi avait il excommunié Ahaddad qui sollicitait son adhésion à la révolte, que dire de son rôle actif au service de Napoléon3 dans le cadre de l’Empire islamique. Vous dites la même quant à la bible, que les juifs l’aurait falcifiée sauf vous lavez plus blanc, les votres bien entendu. Les 150 000 francs perçus alors!

        Quand le ridicule ne tue pas!
        23 juin 2021 - 11 h 47 min

        Laver plus blanc! Que dire de « l’excommunion » de Haddad qui l’avait sollicité pour participer à la révolte de 1871? Il defendi la France en montrant Orgeuilleusement les médailles de Napoléon.

          Les MAKISTES enfants de Bellounis ?
          23 juin 2021 - 12 h 45 min

          Calmez vous les Mhennistes, la traîtrise dans le sang….!
          …Ils DONNENT DES LEÇONS DE NATIONALISME ?
          ….On croit RÊVER
          …Allez, Retourner dans (…) de Traitres a la Nation….Les héritiers du MNA de Bellounis.
          …Le Feu de la Génération précédente a produits de la Cendre qui vient Salir tout ce qu’ils touchent.
          Ils Mangent chez Mama la FRANCE, prennent les Honneurs, s’Allient avec les pires Ennemis de la Nation et Viennent donner des Leçons aux Héros de la NATION.
          Vous êtes bien les Descendants de BELLOUNIS LE TRAÎTRE du MNA…

          Tahya El Djazair

          Souk-Ahras
          23 juin 2021 - 15 h 44 min

          « l’excommunion » de Haddad qui l’avait sollicité pour participer à la révolte de 1871?»

          Petit rappel : l’émir était déjà en exil en Syrie depuis 1855 !
          Quid de cette « excommunion » ?

          Le renard ne pouvant attraper la grappe déclara avec haine qu’elle n’était pas mûre.

    Anonyme
    23 juin 2021 - 6 h 45 min

    Il est arrivé à l’Emir Abdelkader ce qui arrive à tous les mystiques. Sa défaite est interprétée comme une volonté divine, ce qui facilite la reddition, « on ne peut rien contre la volonté de Dieu »

    Ch'ha Alias ELEPHANT MAN
    23 juin 2021 - 6 h 10 min

    L’Émir Abdelkader Allah Yarhmou a su s’illustrer par le courage l’élégance intellectuelle l’humanisme et surtout Il a incarné au peuple Algérien l’idée d’une
    Nation Libre. Voilà pourquoi l’Histoire est intéressante dans la mesure où elle remet les pendules à l’heure. Tout le monde sait que l’Islam est avant tout Justice.
    Aux USA, une ville porte son nom El Kader.
    Pour reprendre encore une fois @Un Passant :
    Les Algériens sont soudés par leur passé révolutionnaire, leurs symboles que sont les chouhadas les martyrs et grands Hommes comme l’Emir Abdelkader, Boumedienne et tant d’autres qui ont laissé leur noms dans l’Histoire.

      CAFTAN ALGÉRIEN
      23 juin 2021 - 12 h 30 min

      @Ch’ha Alias ELEPHANT MAN je vous prie de ne pas reprendre mes commentaires ou de me siter. Je hais tout ce qui est Ch’ha.
      Vous aurez largement de quoi reprendre vos amis politiques. Je me demande maintenant que vous dévoilez votre couleur si ce n’est pas vous le sans neurones qui me harcele sur AP.
      AP publiez moi svp pour rappel merci

    Anonyme3.
    22 juin 2021 - 23 h 07 min

    Une chose est sure ,on ne peut pas recevoir des médailles de je ne sais quoi par des gens qui ont envahit son pays ,assassinés lâchement dès populations et même violés des petites fillettes .je crois que l’emir AEK avait fait une grave erreur de recevoir dès médailles de la main dès assassins d’Algeriens.pour les autres ils l’ont remercié pour avoir sauvé les chrétiens et lès aidés a recruté de la main d’oeuvres pour la construction du canal de suez. Oui L’émir est un grand homme sauf qu’il faut reconnaître qu’il s’est trompé et si aujourdhui il est vivant et verra ce que lès enfants de Napoléon et leurs alliés sont entrain de faire au peuples musulmans ou même sont propre pays est visé.j’en suis sur qu’il regrettera.

      Ch'ha Alias ELEPHANT MAN
      23 juin 2021 - 7 h 23 min

      @Anonyme3. je comprend votre position tres emotive mais il nous faut construire notre histoire et si elle se fait sur les reglements de compte nous n’y arriveront pas. Boutiflika avait fait le bon choix en graciant les Algériens à la fin des années noires. C’était pour la bonne cause.

    Kantar
    22 juin 2021 - 22 h 05 min

    Ce qu’il faut eclaircir aujourd’hui c’est non pas ce que a fait l’emir, car ses actes sont ceux d’un heros national et s’inscrivent dans les batailles et la guerilla qu’il a menees contre l’armee d’invasion francaise durant 17 ans et qui sont connues de tous, mais c’est de reveler pourquoi sa lutte n’a pas aboutit. En effet, malgres l’enorme disproportion des forces en presence, l’emir aurait pu resister encore davantage s’il avait ete soutenu par tous les algeriens. Ce qui ne fut pas le cas malheureusement, car des tribus nombreuses n’ont pas repondu a son appel a la lutte contre l’ennemi malgres ses appels soutenus et meme ses deplacements aupres de ces populations. Que le Bey de Constantine aie refuse de s’allier a lui c’est le moindre mal car il etait un potentat local debarasse de la sujetion au pouvoir ottoman, mais que des tribus l’aient ignore voila un des problemes qui ont marque la deliquescence du sentiment national qui helas n’a jamais ete analyse et pris en compte.

    kader
    22 juin 2021 - 21 h 52 min

    C’est sure que notre generation parle et critique beucoup …
    Laissons les morts tranquilles et montrons ce que notre génération a fait pour l’Algérie.

    Hmed hamou
    22 juin 2021 - 20 h 29 min

    [«Que cela soit écrit, appris et accompli pour combattre la falsification et le mensonge», conseille notre source.]

    Et comment !
    Cela, toutes ces médailles largement méritées et tous ces honneurs de la part des grands du monde de son temps et toutes ses prouesses de sauveteurs et de de défenseurs de chrétiens d’orient ont sûrement fait de belles jambes aux Algériens occupées faute de les sauver de massacres par milliers, de misères et d’humiliations un siècle durant…
    Autrement dit, toutes ses médailles, ses prouesses diplomatiques et humanitaires , les admiration, les sympathies qu’ils avait suscité et sa position auprès des grands et des puissants de son époques n’ont pas servi et n’ont aucunement intercédé en faveur de son peuple, ne serait-ce que pour allègé ses souffrances et ses peines, encore moins libéré.
    Cela aussi doit être écrit, ou pas.
    Disons qu’Il avait fait ce qu’il avait fait ou ce qu’il avait pu. On ne critique pas, on ne juge pas notamment avec le regard d’aujourd’hui. Mais si c’est pour en faire un symbole sacré et irréprochable, alors bonne chance.

    gt
    22 juin 2021 - 20 h 17 min

    L’emir a été décoré par Napoléon III, voila la vérité.

    Anonyme
    22 juin 2021 - 20 h 14 min

    Tout Algeriens conscient avaient deja fait des recherches sur les médailles en bandoulière sur le grand et sublime homme qu’etait l’Emir Abdelkader.
    Le saviez vous ? L’Emir qui devait porter le titre de Sultan l’a refusé pour la considération qu’il avait du Sultan du Maroc chose que les voisins ont oubliés volontairement.
    Je rajouterais également car l’humanisme et l’altruisme de l’Emir n’est plus a démontré que son code du prisonnier ( le traité avec soin, respecter sa dignité, aucune violence a don egard) a été reprise par la convention de Genève sur les droits des prisonniers en 1929.
    C’était un homme cultivé amoureux de la poésie.
    La France quand a elle a été indigne a l’encontre de ce grand Monsieur.
    Des promesses non tenues , humiliation et arrogance .
    Il faut connaître l’histoire de l’Emir non seulement fondateur d’une nation mais également le porteur de valeur Algerienne que tout Algerien se doit de connaitre.

    L'infantilisme continue
    22 juin 2021 - 19 h 45 min

    Khazzat: le traité de Tafna est une vraie traitrise! 150 000 francs- ce que vous dites être «  »un dédomagement » d’un colonialisme dont les modus opreandi étaient connus: il enfumait dans les grottes des dizaines de personnes et voilà par hasard se faire dans la droiture!

      Krimo
      22 juin 2021 - 23 h 35 min

      L’infantilisme Continue,

      Puisque tu sais lire, voici ce qu’en dit en temps et heure, l’un des plus concerne par le Traite de la Tafna, le comte Damrémont alors Gouverneur General des possessions françaises dans le nord de l’Afrique :

      « Cette convention, disait-il, rend l’émir souverain de fait de toute l’ancienne régence d’Alger, moins la province de Constantine et l’espace étroit qu’il lui a plu de nous laisser sur le littoral autour d’Alger et d’Oran. Elle le rend souverain indépendant, puisqu’il est affranchi de tout tribut ; que les criminels des deux territoires sont rendus réciproquement; que les droits relatifs à la monnaie et à la prière ne sont pas réservés, et qu’il entretiendra des agents diplomatiques chez nous comme nous en entretiendrons chez lui. Et c’est lorsqu’on a réuni à Oran quinze mille hommes de bonnes troupes, bien commandées, abondamment pourvues de toutes choses, lorsque des dépenses considérables ont été faites, lorsqu’une guerre terrible, une guerre d’extermination a été annoncée avec éclat, que, sans sortir l’épée du fourreau, au moment où tout était prêt pour que la campagne s’ouvrît avec vigueur à Oran comme à Alger; c’est alors, dis-je, que tout à coup on apprend la conclusion d’un traité plus favorable à l’émir que s’il avait remporté les plus brillants avantages, que si notre armée avait essuyé les plus honteux revers. Il y a peu de jours que l’on ne voulait permettre sous aucun prétexte à Abd-el-Kader de sortir de la province d’Oran, et voilà que, d’un seul trait de plume, on lui cède la province de Tittery, Cherchell, une partie de la Mitidja, et tout le territoire de la province d’Alger qui se trouve hors des limites qu’il nous a fixées, et sur lequel il n’avait encore ni autorité ni prétention. Enfin on abandonne sans pitié des alliés qui se sont compromis pour nous et qui paieront de leur tête leur dévouement !
      Si j’examine la délimitation qui résulte de l’art. 2, je vois que, dans la province d’Oran, Mostaganem et Mazagran resteront sépares d’Oran et d’Arzew, c’est-à-dire qu’ils seront en état constant de blocus. Puisqu’on gardait ces deux villes, il était naturel de les lier à la zone que nous conservons; pour cet effet, au lieu de se borner à la Macta, il fallait garder les montagnes au-dessous de cette rivière, qui s’étendent le long de la mer, et leurs versants dans la plaine, et ne s’arrêter qu’h l’embouchure du Chélif. Cette extension valait mieux que le Rio Salado et ses environs.
      Dans la province d’Alger, la délimitation est plus défectueuse encore. Qu’est-ce qu’une limite comme la Chiffa, qui, les trois quarts de l’année, n’a pas d’eau, qu’on peut franchir partout, et dont la rive opposée est habitée par la population la plus pillarde et la plus turbulente de la régence ? Pourquoi ne pas garder au moins toute la Mitidja ? Pourquoi en abandonner une des parties les plus riches, sans avantage et sans nécessité ?
      Enfin, quelle est la garantie de ce traité ? Quel gage Abd-el-Kader donne-t-il à la France, de son désir d’en observer les conditions, de sa sincérité et de sa bonne foi ? Aucun. Le général Bugeaud le dit lui-même, l’exécution du traité ne repose que sur le caractère religieux et moral de l’émir. C’est la première fois, sans doute, qu’une pareille garantie fait partie d’une convention diplomatique. Mais alors, comment serons-nous h l’abri d’une rupture imprévue, d’une invasion subite et générale qui ruinerait nos colons, et coûterait la vie d’un grand nombre d’entre eux ? »

      Si tu serais mieux placé que Damremont …… alors que vogue l’infantilisme !!!!!

        La traîtrise y est bel et bien
        23 juin 2021 - 4 h 52 min

        Lis le traité et pas ce que lisent les parties, surtout adversaires!
        Il reconnaît l’autorité française sur tout le territoire! La traîtrise y est assumée dans le traité.

          kalatouss
          23 juin 2021 - 11 h 26 min

          oui, il y a bien eu traitrise, mais bien avant la signature du traité.
          lorsque l’émir AEK combattait l’envahisseur français, les « autres », bien « d’autres » se terraient, qui dans leurs montagnes ou vallées, qui derrière leurs dunes, se sentant non concernés. akhti rassi disaient-ils.
          alors, la sagesse dicte : khali l’bir begh’tah, on évite ainsi de voir ce qui trouble l’eau contenue, ce contenu réel qui risque de fortement troubler les fondements de certaines « croyances » mal acquises.

          Krimo
          23 juin 2021 - 14 h 37 min

          @ La Traîtrise Y Est Bel Et Bien et Droit de Reponse

          A la Zapata, deux en un.
          Considération somme toute, similaire et colportée par les Marsiens de la première heure en 1962 ….. et là ce n’est pas du LU mais du VECU. Forcement cela a fait ecole depuis.

          Autrement
          Avant de parler de traitrise, faudrait d’abord la considérer en interne puis le rapport de force entre antagonistes.

          A ses débuts, en 1832, l’Emir déclare :
          « Nous avons assumé cette lourde charge, proclame-t-il, dans l’espoir que nous pourrions être le moyen D’UNIR LA GRANDE COMMUNAUTÉ DES MUSULMANS, D’ÉTEINDRE LEURS QUERELLES INTESTINES, d’apporter une sécurité générale à tous les habitants de ce pays, de mettre fin à tous les actes illégaux perpétrés par les fauteurs de désordre contre les honnêtes gens, de refouler et battre l’ennemi qui envahit notre patrie dans l’espoir de nous faire passer sous son joug. »

          Selon votre propre logique de dénégateur une bataille qui n’aurait pas dû avoir lieu … et pourtant :  » Le 12 juillet 1834, au combat de Meharaz, près de Tlemcen, l’armée de l’Emir écrase celle de l’agha des Douair, Mustapha ben Ismaël, réputée comme la plus puissante de la région. Les Douair constituaient en effet, à l’époque turque, une tribu makhzen, c’est-à-dire une force militaire permanente au service du bey d’Oran. »

          Et il n’y avait pas que les Douairs. Pour asseoir leur pouvoir les ottomans ont bien travaillé en conséquence le tribalisme à l’échelles de tout le pays.

          Conséquence du Traite de la Tafna, une d’entre-elles : faites un saut a Beni Allel prés de Miliana, et procédez a vos propres recherches au lieu de faire écho a l’incurie.

        Droit de reponse
        23 juin 2021 - 6 h 43 min

        Voilà le traitè de Tafna et votre « emir » ami de la France:

        Emir Abdelkader : et le traité de la tafna
        souidi
        free.fr
        Tafna “ Siga ” petite rivière du département d’Oran se jette dans la Méditerranée au golfe de Rachgoum par 3°40’ de longitude Ouest après un cours d’environ 50 km Elle est renommée par le Traité de la Tafna conclu sur ses bords en 1837 entre le Général Bugeaud et l’Emir Abd-el-Kader et dont l’objet était de fixer les limites de l’Afrique française et des Etats concédés à l’Emir. Ce traité qui fut vivement blâmé fut rompu en 1839 par Abd el Kader lui-même.

        Le traité qui suit a été convenu, entre le lieutenant-général Bugeaud et l’Emir Abd el Kader.
        · – Article 1: L’Emir Abd el Kader reconnaît la souveraineté de la France.
        · – Article 2: La France se réserve, dans la province d’Oran, Mostaganem, Mazagran, et leurs territoires, Oran Arzew, et un territoire, limité comme suit : A l’Est par la rivière Macta, et les marais dont elle sort ; au Sud, par une ligne partant des marrais précités, passant par les rives sud du lac, et se prolongeant jusqu’à l’oued Maleh dans la direction de Sidi Saïd ; et de cette rivière jusqu’à la mer, appartiendra aux Français. Dans la province d’Alger, Alger, le sahel, la plaine de la Metidja – limité à l’Est par l’oued Khuddra, en aval ; au Sud par la crête de la première chaîne du petit Atlas, jusqu’à la Chiffa jusq’au saillant de Mazafran, et de là par une ligne directe jusqu’à la mer, y compris Coleah et son territoire – seront français.
        · – Article 3: L’Emir aura l’administration de la province d’Oran, de celle du Tittery, et de cette partie de la province d’Alger qui n’est pas comprise, à l’Est, à l’intérieur des limites indiquées par l’article 2. Il ne pourra pénétrer dans aucune autre partie de la régence.
        · – Article 4: L’Emir n’aura aucune autorité sur les Musulmans qui désirent résider sur le territoire réservé à la France ; mais ceux-ci seront libres d’aller résider sur le territoire sous l’administration de l’Emir ; de la même façon, les habitants vivant sous l’administration de l’Emir pourront s’établir sur le territoire français.
        · – Article 5: Les Arabes habitant sur le territoire français jouiront du libre exercice de leur religion. Ils pourront construire des mosquées, et accomplir leurs devoirs religieux en tous points, sous l’autorité de leurs chefs spirituels.
        · – Article 6: L’Emir livrera à l’armée française 30.000 mesures de blés, 30.000 mesures d’orge et 5.000 bœufs.
        · – Article 7: L’Emir aura la faculté d’acheter en France, la poudre, le souffre, et les armes qu’il demandera.
        · – Article 8: Les kolouglis désirant rester à Tlemcen , ou ailleurs, y auront la libre possession de leurs propriétés, et seront traités comme des citoyens. Ceux qui désirent se retirer dans le territoire français, pourront vendre ou louer librement leurs propriétés.
        · – Article 9: La France cède à l’Emir, Rachgoun, Tlemcen, sa citadelle, et tous les canons qui s’y trouvaient primitivement. L’Emir s’engage à convoyer jusqu’à Oran tous les bagages, aussi bien que les munitions de guerre, appartenant à la garnison de Tlemcen.
        · – Article 10: Le commerce sera libre entre les Arabes et les Français. Ils pourront réciproquement aller s’établir sur chacun de leurs territoires.
        · – Article 11: Les Français seront respectés parmi les Arabes, comme les Arabes parmi les Français. Les fermes et les propriétés que les français ont acquises, ou pourront acquérir, sur le territoire Arabe, leur seront garanties : ils en jouiront librement, et l’Emir s’engage à les indemniser pour tous les dommages que les Arabes pourront leur causer.
        · – Article 12: Les criminels, sur les deux territoires, seront réciproquement livrés.
        · – Article 13: L’Emir s’engage à ne remettre aucun point de la côte à aucune puissance étrangère, quelle qu’elle soit, sans l’autorisation de la France.
        · – Article 14: Le commerce de la Régence ne passera que par les ports français
        · – Article 15: La France maintiendra des agents auprès de l’Emir, et dans les villes sous sa juridiction, pour servir d’intermédiaires aux sujets français, dans tous les différends commerciaux qu’ils pourront avoir avec les Arabes. L’Emir aura le même privilège dans les villes et ports français.
        ilisaq Production\l « 

          LALGERINO
          23 juin 2021 - 8 h 31 min

          Comment pouvez-vous, en qq secondes traité un acte de traîtrise?Un acte qui est signé en 1837!!
          Les traîtres sont les Algériens qui ont pris les armes contre les autres Algériens, avec l’aide de la France.La signature
          de l’Emir est tout au plus une ruse plus ou moins réussie, pour poursuivre le combat contre la France.De toute fâçon,il était en position de faiblesse.

          Avoir raisons sans savoir pourquoi
          23 juin 2021 - 8 h 49 min

          Une ruse qui lui a valu 150 000 francs anciens. Il y a qui veut avoir raison malgré les actes!

      kalatouss
      23 juin 2021 - 8 h 04 min

      L’infantilisme continue

      lorsque l’émir AEK combattait l’envahisseur français, les « autres », bien « d’autres » se terraient, qui dans leurs montagnes ou vallées, qui derrière leurs dunes, se sentant non concernés. akhti rassi disaient-ils.
      alors, la sagesse dicte : khali l’bir begh’tah, on évite ainsi de voir ce qui trouble l’eau contenue, ce contenu réel qui risque de fortement troubler les fondements de certaines « croyances » mal acquises.

      l’Histoire, la Grande, est réalisée et bâtie par les Grands Hommes.
      l’histoire, la petite, mesquine, l’historiette à 150 000 francs, est racontée par les petits hommes. AEK n’a rien demandé

      l’émir AEK est connu dans les coins les plus reculés de la planète terre. tu ne l’es que sur les quelques lignes haineuses que tu exposes ici. Son message est universel. Le tien ne dépasse pas tes écrits.

        Oh, les MAKISTES !
        23 juin 2021 - 13 h 22 min

        Mêlez vous de vos Charlatans..
        les Facistes COLLABOS.
        Le Burnous ne cache pas vos Trahisons.
        Désolé vous n’êtes pas Autorisés a parler d’und NATION que vous ne reconnaissez pas et qui vous à instinctivement Vomit comme un poison.
        Ni Bourdieu, ni le Makhzen, ne seront suffisants.
        AYEZ AU MOINS Un MINIMUM de FIERTÉ

        ASSUMEZ SEULS VOS TRAHISONS!

    Cirta25
    22 juin 2021 - 19 h 34 min

    Du coup, l’émir Abdelkader redevient le grand ennemi de la France coloniale. Est-ce quelqu’un s’occupe de l’enseignement de l’histoire à l’éducation nationale ? On entend les politiques, les médias, les réseaux sociaux et personne de ceux en charge de l’enseignement. Existe t-il une filière de l’enseignement et de la recherche dans les sciences de l’histoire en Algérie ? Existe t-il une filière en charge de la préhistoire, de l’antiquité en Algérie ? Faudra t-il se méfier des musées construits par le colon ? Timgad, est-ce bien les romains ? Les phéniciens sont-ils réellement arrivés jusqu’en Algérie ? Les vandales, est-ce une fiction ou réalité ? Les arabes étaient-ils déjà là avant la tectonique ? Et la représentation nationale siège t-elle encore dans le biotope de la colonisation ? Est-ce que quelqu’un a déjà vu les archives ? Les décorations de l’émir ont-elles une signification pour les musulmans ? C’est halal ou haram ? Les éloges des occidentaux valent-elles le niveau d’instruction en Algérie pour que l’on se réjouisse ? L’émir a sauvé les chrétiens en Syrie et Constantine est tombée. En fait, c’était toute l’Algérie. Et, aujourd’hui, elle se réveille sans réellement savoir ce qui s’est passé. Ce sont les secrets de famille, qui construisent le roman familial. La transmission transgénérationnelle continue son œuvre. Qui a décidé de raconter la mauvaise histoire ? Et que deviennent les zouaves ? Qui prendra le pouvoir pour nous dire la vérité ? Oui mais laquelle ?

    ĹA DIPLOMATIE EXPLIQUÉE AUX ALGÉRIENS
    22 juin 2021 - 18 h 57 min

    ما يعاب على الٱمير عبد القادر هو نفسه ما يحمد عليه و هو ٱنه لم يرض أن يضحي ب 50 ٱلف فارس كانوا معه محاصَرين من قبل 150 ألف فرنسي شرقًا و 100 ألف مروكي غربًا. فالأمير بتقواه و رحمته أشفق على جيشه و فضل الإستسلام لا خوفًا على نفسه بل شفقةً بجنده أمام هلاك وشيك. و لنفس الغرض اختار الأمير أن يستسلم لفرنسا و لم يختر المراركا لٱنه كان يعرف جد المعرفة طبيعة المراركا مايتامنوش.
    فما يعاب في موقف الأمير هذا هو أنه حساب خاطئ، فال50 ألف الذين نجوا في 1847، تلتهم إلى غاية 1962 مجازر و جرائم ذهب ضحيتها آلاف بل ملايين الجزائريين. فجبهة التحرير نجحت حيث فشل الأمير، فلم يرض الأمير ب50 ألف قتيل و رضت الجبهة بمليون و نصف قتيل!
    و لو رضي الٱمير أن يضحي ب50 ألف فربما كان ذلك يُجنِّب للجبهة أن تضحي بمليون و نص!

      Anonyme
      22 juin 2021 - 19 h 50 min

      بل لم يرد ان يضحي بكل الاهالي اللذين ساندوه من الشعب وليس فقط الجند، فلا تزيدوا الطين بلة مماهو عليه بلعاب المغرضيين والمنافقين
      L Emir a préféré se rendre pour éviter le carnage de toute une population et non seulement de ses 50 000 soldats.

        Anonyme
        23 juin 2021 - 11 h 52 min

        Si en 56 nos martyrs avaient arrêté la guerre pour éviter le carnage du napalm et des bombes, les français seraient encore en Algérie…

          Anonyme
          23 juin 2021 - 13 h 01 min

          L Emir et ses adeptes vous ont appris à ne pas traiter avec les traîtres.

    Brahms
    22 juin 2021 - 18 h 54 min

    Sur AP tous le monde savait cette information et est reprise dans l’article précedent.
    Helas certain lecteur n’ont pas le même niveau de culture et de comprehension et il comprennent les informations à l’envers.
    C’est pareil sur la polemique sur Boumedienne ou à aucun moment il n’est dit du mal mais seulement du bien.
    Certain ne comprenne pas ce qu’il lise tout simplement.
    L’Emir et Boumedienne sont deux mithes pour nous les algériens.
    Ils devraient avoir leur place au pantheon au lieu d’être critiquer comme certain le fond maladroitement.

      Mythe ? Selon Larousse
      22 juin 2021 - 20 h 06 min

      Attention à l’utilisation des mots Sir Brahms,

      Mythe : Récit mettant en scène des êtres surnaturels, des actions imaginaires, des fantasmes collectifs, etc.
      Allégorie philosophique (par exemple le mythe de la caverne).
      Personnage imaginaire dont plusieurs traits correspondent à un idéal humain, un modèle exemplaire (par exemple Don Juan).
      Ensemble de croyances, de représentations idéalisées autour d’un personnage, d’un phénomène, d’un événement historique, d’une technique et qui leur donnent une force, une importance particulières : Le mythe napoléonien. Le mythe de l’argent.
      Ce qui est imaginaire, dénué de valeur et de réalité : La justice, la liberté, autant de mythes.

        Mites
        23 juin 2021 - 7 h 24 min

        Oui Brahms, ce sont des mythes et des mites même!

      LE RUSTRE
      22 juin 2021 - 21 h 03 min

      A mon sens de campagnard je vous dirai que si ces personnages que vous voulez a tout prix prendre pour des symboles méritent un panthéon il faut qu’ ils aient fait quelque chose de constructif a leur pays. Dites nous peu. Regardez dans quel état de délabrement se trouve notre nation.
      POUR PROGRESSER ET ALLER DE L AVANTIL FAUT TOUJOURS ACCEPTER TOUTES LES VERITES MEME SI ELLES SONT AMERES.

        Brahms
        24 juin 2021 - 7 h 06 min

        « Ces personnages » ont consrtuit la nation algérienne.

      Amsevrid
      22 juin 2021 - 21 h 17 min

      Vous avez tout résumé sans le vouloir …
      En effet, ce sont des mythes. Contrairement à Ben M’hidi, Abane, Amirouche et Si El Houes, eux sont de vrais héros.

      Bravo.

        Anonyme
        22 juin 2021 - 23 h 07 min

        Où bien est ce peut être intentionnel…?

        Anonyme
        22 juin 2021 - 23 h 53 min

        En gros tu dis qu il n y’a que les kabyles qui sont patriotes et ce ne sont Qu eux qui ont donné à la révolution

          Amsevrid
          23 juin 2021 - 4 h 28 min

          Renseigne toi sur les origines ethniques de Ben M’hidi et Si El Houes et le colonel Lotfi avant de m’accuser de régionalisme. Les Kabyles, j’en ai cité que Amirouche et Abane…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.