L’Italie prend très au sérieux la menace terroriste

Luciana talibans
Luciana Lamorgese, ministre italienne de l'Intérieur. D. R.

De Rome, Mourad R. – Le retrait précipité de l’OTAN d’Afghanistan et la mainmise totale des talibans sur le pays ont, selon les experts italiens, accru le risque de terrorisme en Occident et galvanisé toute la galaxie djihadiste, surtout celle agissant au Sahel, qui se promet de frapper fort un peu partout en Europe pour se rappeler au bon souvenir de ses ennemis. Et le chaos qui règne désormais en Afghanistan a élevé le degré d’attention des forces de l’ordre italiennes sur la sécurité intérieure.

Pour le renseignement italien, la situation est décrite comme étant «évolutive et imprévisible» et l’alerte doit toujours rester élevée.

Car ce retour des talibans, conséquence du repli occidental en catastrophe, laisse se profiler des scénarios d’alerte pris très au sérieux à Rome, qui craint que les rangs djihadistes ne relancent les loups solitaires et les cellules dormantes, y compris parmi les citoyens européens de deuxième et troisième générations.

«L’occupation de Kaboul a été largement caractérisée par la propagande djihadiste, et cela constitue en soi un danger car cela peut affecter les processus de radicalisation violente même sur des questions qui ne sont pas liées à des contextes organisés», a notamment déclaré la ministre de l’Intérieur, Luciana Lamorgese.

C’est pourquoi, a-t-elle précisé, l’attention a été augmentée, en activant un plus grand partage d’informations au niveau international, en direction de tous les milieux potentiellement sensibles aux appels d’une organisation terroriste.

A cet effet, le renseignement italien, par la voix de son coordinateur général Franco Gabrielli, ne manque aucune occasion pour exprimer sa forte préoccupation de la tournure prise par le scénario afghan et dit avoir fixé des outils d’approche ciblés : renforcer la coopération contre le terrorisme, lutter contre la migration irrégulière et les réseaux de trafic, coopérer avec les pays de la région où sont accueillis les réfugiés afghans et tant d’autres initiatives voulues dans ce sens.

De son côté, le chef de la Police, Lamberto Giannini, se montre beaucoup plus explicite : «La menace est réelle, indistincte et aveugle, et le policier est une cible et après ce qui s’est passé en Afghanistan, la menace terroriste d’une matrice radicale-religieuse apparaît imminente et concrète.»

Enfin, la récente élimination du numéro un de Daech au Grand Sahara, Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, est de nature à alarmer ultérieurement des renseignements européens, déjà sur le qui-vive.

M. R.

Comment (5)

    le terrorisme au sahel c'est la france et le maroc! pour les algériens et africains il n'y a aucun doute
    21 septembre 2021 - 13 h 19 min

    quand la france finance les terroristes du sahel et tue des terroristes, avec beaucoup de tapage médiatique, avec de soi disant des terroristes qui viennent du polisario ou même d’algérie, alors qu’il sont du MUJAO créé par le maroc pour discréditer le polisario en le faisant passer par tous les moyens possibles pour une organisation terroriste. le MUJAO attaquent, en plus, que les intérêts de l’algérie et des pays amis de l’algérie.
    l’algérie nouvelle se comporte comme les USA; sachant que c’est le maroc et la france qui commanditent les assassinats et crimes au sahel, si l’algérie est attaquée, pour nous c’est le maroc et la france et ON NE VA PAS RESTER LES BRAS CROISES, CAR SI ON NE RÉAGIT PAS FACE A CES DEUX PAYS ALORS ILS DOMINERONT LE SAHEL ET L’EUROPE AVEC LEUR CHANTAGE

    anonyme
    21 septembre 2021 - 8 h 25 min

    Ils ne veulent le terrorisme que hors de chez eux dans des pays musulmans

    Elephant Man
    20 septembre 2021 - 18 h 42 min

    Je rajoute que DAECH a revendiqué des attaques contre les talibans à Jalalabad.

    Elephant Man
    20 septembre 2021 - 17 h 56 min

    Une question y-a-il eu des attentats en Europe à l’époque où les talibans étaient déjà au gouvernement de 1996 à 2001….
    En France 1998 assassinat Claude Erignac mais ça c’était pas les talibans …..
    Loin de moi l’idée de sous-estimer la menace mais pourquoi faire le lien avec les talibans qui sont à 100 lieux…
    Pour le reste les Front Al Nosra qui font du bon boulot dixit Fabius pour ne citer que ceux-ci pour faire court peuvent revenir tel le boomerang auprès de leurs maîtres.

      Elephant Man
      20 septembre 2021 - 20 h 14 min

      100 lieues c’est plus french 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.