La révélation sur la DGSE qui explique la lune de miel entre Mitterrand et le FIS

France Mitterrand
François Mitterrand. D. R.

Par Karim B. – Les révélations fracassantes faites par d’anciens hauts responsables des services spéciaux français – SDECE, DGSE et DST – ont mis à nu la collusion entre l’ancien président socialiste français François Mitterrand et les extrémistes religieux algériens.

La lune de miel entre l’ancien locataire de l’Elysée et les fanatiques du FIS et son bras armé a commencé en Afghanistan, comprend-on à travers des témoignages accablants d’officiers du renseignement et de l’espionnage dans un documentaire sur l’histoire secrète des services secrets français diffusé sur la chaîne Planet+.

On apprend, en effet, qu’en Afghanistan des agents secrets français avaient été dépêchés sur place pour apporter leur soutien aux djihadistes qui combattaient l’armée soviétique. Selon un ancien responsable de la DGSE, la France avait tout fait pour contrer une opération de l’ex-Union soviétique visant à évacuer les civils des zones de combats, en mettant en avant l’argument selon lequel la France avait besoin que ces populations demeurent sur place pour apporter leur aide aux hommes armés d’Ahmed Shah Massoud, Gulbuddin Hekmatyar et autre Abdul Rassul Sayyaf. La France mettait ainsi en péril la vie de citoyens afghans pour appuyer ses alliés contre l’«ennemi soviétique».

Cette relation avec les «afghans» – les islamistes armés – ne cessera pas pour autant avec le retrait de l’armée russe d’Afghanistan. Au contraire, elle se renforcera même après le retour des djihadistes algériens en Algérie où ils ne tarderont pas à «reprendre du service». Le soutien de François Mitterrand au FIS sera total au point où il sera le premier à «exiger» (sic) le rétablissement du «processus démocratique» dès l’interruption des élections en janvier 1992. Une interruption du processus électoral qui visait, justement, à sauver la démocratie. Mais l’ancien ministre de l’Intérieur sous la colonisation ne l’entendait pas de cette oreille. Son plan échafaudé pour amener le FIS au pouvoir avec la complicité négligente de Chadli Bendjedid est tombé à l’eau et son projet d’afghanisation de l’Algérie échouait lamentablement grâce à la vigilance de l’armée algérienne.

Il aura fallu l’avènement de la droite au pouvoir pour que le gouvernement français décide, enfin, de contrer la politique hasardeuse de François Mitterrand dont l’acharnement à faire tomber le «régime des généraux d’Alger» a fait qu’il est allé jusqu’à accueillir sur le territoire français ses alliés «afghans algériens». Charles Pasqua lancera alors une vaste opération de démantèlements des réseaux dormants au lendemain d’une série d’attentats à Paris.

Enfin, cette réplique de l’ancien Premier ministre, Laurent Fabius, au ministre de la Défense, Charles Hernu, pris dans le tourbillon de l’affaire Greenpeace, dévoile l’implication des autorités politiques françaises dans toutes les actions commises par les services de l’action extérieure, que ce soit en Afghanistan, au Liban ou en Algérie. Fabius rétorquait à Hernu, lorsque l’implication de la DGSE dans l’opération contre le Rainbow Warrior avait été dévoilée : «Je ne vous couvrirai pas.» Preuve que l’Elysée a couvert, et couvre toujours, de nombreuses autres actions non révélées.

K. B.

Comment (61)

    Anonymeplus
    15 mai 2019 - 11 h 10 min

    Mitterand ! Regardez bien sa tête, c’est lui qui étant ministre de l’intérieur de la france durant notre guerre de libération nationale, a signé toutes les condamnations à mort par guillotine de tous nos valeureux martyrs.
    Les socialistes français sont la pire espèce, c’est eux qui ont fait le plus de mal à l’Algérie et aux algériens, les autres ne sont pas en reste, toute la classe politique francaise voue une haine viscérale à l’égard de l’Algérie, ceux qui parlent d’amitié avec ce pays sont de pauvres cons qui n’ont absolument rien retenu de l’histoire contemporaine et de la politique actuelle.

    8
    1
    صالح/ الجزائر
    15 mai 2019 - 10 h 38 min

    « l’impérialisme est un mauvais élève » .
    La France n’a malheureusement pas su retenir la leçon reçue en Algérie , durant la Guerre de libération nationale , entre 01 Novembre 1954 et 19 Mars 1962 , quand l’ancien président socialiste français était ministre de l’intérieur , sinon elle n’aurait pas recommandé , aux hommes armés d’Ahmed Shah Massoud, Gulbuddin Hekmatyar et autre Abdul Rassul Sayyaf , la politique d’évacuation des civils des zones de combats pour ne pas apporter leur aide aux hommes armés de l’ALN (car «Le rebelle vit parmi la population comme un poisson dans l’eau ; évacuez l’eau et le poisson mourra.») , qui a échoué?.
    Le projet , d’amener du FIS au pouvoir , le renversement du «régime des généraux d’Alger», et d’afghanisation de l’Algérie …., a échoué , parce l’ancien président socialiste , avait oublié que la France était devenue, lors de la guerre de libération nationale victorieuse, en 7e Wilaya « historique » (La 7e Wilaya. La guerre du FLN en France 1954-1962 . Ali Haroun) .
    L’interruption du processus électoral a non seulement sauvé la démocratie, mais surtout l’Algérie .

    3
    3
    SaidZ
    15 mai 2019 - 5 h 19 min

    Mitterrand et le Fis sont morts et enterrés. Parlez nous de nos généraux, de makri, de said de qatar qui gère nos ports, des français qui gèrent nos aéroports, le métro , de nos jeunes et vieux qui font la chaîne au consultât de fafa, de chourouktv et nahartv qui abrutissent la société, de ces arrestations sélectives. y a tellement de sujets. dommage je n’ai pas une belle plume!

    18
    2
    B.M
    15 mai 2019 - 2 h 30 min

    Mitterrand était friands d’agneaux algériens, il est mort repu. Homme d’une culture et d’un esprit complexes, pervers quand il peut, doux quand il y est obligé, il a raté la bonne leçon, il est mort en ignorant, il a ignoré que les saints ne sont pas des agneaux. Les Algériens tombés dans son escarcelle étaient des agneaux pour lui… Ils ont pactisé avec Satan pour faire la guerre aux vrais saints d’Algérie, la France reste friandes d’agneaux algériens, il en sera ainsi jusqu’à la fin des temps, mais nos saints veillent au grain !

    10
    1
    Vroum Vroum 😤..
    15 mai 2019 - 2 h 21 min

    @Samir….C’est faux ce que tu racontes , déjà pour les Islamistes Frères Musulman (Wahabites ) , une Élection par Vote Populaire est interdite , « non Islamique » , Donc cher Samir , l’hypocrisie des Islamistes Fis est de faire croire qu’ils ont gagné l’ Élection 1992 à laquelle ils ne croient pas puisque non Islamique selon la Croyance Wahabite…Leur seul objectif est de créer le Califat dans lequel le mot « Démocratie ou Élection  » sont Haram . .Donc @Samir , ton Fis Wahabites s’est servi de l’Election « Democatique » uniquement pour prendre le Pouvoir et ne plus le lacher …Ali Belhadj (et Abassi Madani ) a déclaré qu’une Élection Démocratique est non Islamique donc interdite …Quand à Mitterrand le sinistre ministre de l’intérieur Colonial en intervenant en Afghanistan , suivait L’Agenda de L’OTAN Sionisme , celui déjà à l’époque mettait les base du Plan Moyen-Orient élargit jusqu’en Afrique du Nord inclus un Califat islamiste..puisque aussitôt après Afghanistan ce fut le tour de l’Irak , puis Algérie décennie noir , et plus tard la Libye et Syrie et Yémen ..
    Le tout avec le bras armé de L’OTAN que sont les Harkis Islamistes Frères Musulman Wahabites du Faux Djihad . .Déjà à l’époque L’alliance OTAN Sionisme /Frères Musulman car chacun y avait son agenda , chaque camp se sert de l’autre pour atteindre leurs objectifs respectifs , Otan et Vaste Zone Géographique , puis les Islamistes Frères Musulman pour leur Califat…inclus dans la Vaste Zone Géographique allant du Moyen-Orient Élargit jusqu’en Afrique du Nord Sahel . .Mon Analyse explique la raison d’une Alliance contre nature , l’OTAN Sionisme sont ennemis de l’islam et Monde Musulman qu’ils veulent contrôler sinon le détruire de l’intérieur par le Wahabisme Égaré qui considère tout Musulman refusant leur croyance Antropomorphiste est Mécréant ou Appostat . ..La Doctrine Wahabites dit Salafistes est de Wahabiser le Monde Musulman d’où la volonté du Califat partant du Moyen-Orient à l’Afrique du Nord ce qui correspond au Plan Bush Otan « Remodelage du Moyen-Orient Élargit… » le Bras armé sont les Islamistes aveugles… Le soutient de Mitterrand aux Islamistes va dans ce sens , l’agenda de L’OTAN (Vaste Zone Géographique ) . .Un soutient ou Alliance est toujours motivé par un Agenda non avoué .

    9
    3
    Blakel
    15 mai 2019 - 0 h 12 min

    Le cynique Mitterand souhaitait une cohabitation entre les islamistes et Chadli. Un gouvernement islamiste, avec le maintien de Chadli comme président. Une sorte de compromis entre le pouvoir représenté par Chadli (qui s’entendait plutôt bien avec la France) et les islamistes.

    5
    2
    Anonyme
    14 mai 2019 - 23 h 13 min

    La sinistre DGSE est elle devenue fréquentable et subitement, conseillère avisée des algériens?????,…..
    La sinistre DGSE n’a pas d’amis, mais, par contre elle a beaucoup d’ennemis, et de concurrents
    la sinistre DGSE défend les interets stratégiques, et géo-stratégiques de l’état français, à l’étranger
    Espionnages, subversions, sabotages (Rainbow Warrior de Green Peace coulé en Nouvelle Zélande en Juillet 1985, responsables: DGSE de Pierre Costa, Charles Hernu ministre de la Défense,
    Et ……l’approbation secrète, bien sur, du président F. Mitterrand)), Interventions, coups d’états,
    La sinistre DGSE prépare t elle des plans pour nous duper, nous narguer, et à nous soudoyer
    Feu Président Houari Boumédienne, attentif, et fin observateur, connait bien les comportements
    Les réactions hostiles, et les sentiments complexes des responsables français,
    Envers l’état, et les responsables algériens
    Les responsables français agissent par la raison des interets,
    Malheureusement, les algériens réagissent par les sentiments, les émotions, et les passions

    12
      Vroum Vroum 😤..
      15 mai 2019 - 10 h 33 min

      @Annonyme 23h13..a chaque État son Service de Renseignement , c’est normal , ces Yeux et ces Oreilles…mais dire que le Pouvoir Algérien (État ) est mou , il y répond par les sentiments ou émotions ou les passions , c’est sous estimer la realite qui est que les services Algériens sont très efficaces , Patriotes et Craints , et une très bonne réputation . .Alors cher @Annonyme si tu veux écrire un Roman à l’eau de rose sur l’état et son Service de Renseignement (Drs ) tu ne trouveras jamais d’éditeur en Algérie . .Tu rêves Annonyme , Donc pour toi DGSE ou CIA ou Mossad sont des bons , très Proffessionel et en Algérie des sentimentaux !!??.. Ah ! Ah !.. merci pour ta Blague cher Annonyme 😁😂🤣…

      4
      3
    Moskosdz
    14 mai 2019 - 21 h 37 min

    Pas besoin de la DGSE pour le savoir,vu le mode opératoire des nazis du Fis,on comprend vite que le vrai parrain de ce parti fasciste,n’était autre que l’ex.OAS.

    10
    2
    Cheikh
    14 mai 2019 - 19 h 40 min

    Il a tous employé pour déstabiliser l’Algérie , ses complots dates de 1954 et sa prise de bec : » Le dernier quart d’heure des fellaga ». Finalement c’est l’Algérie qui l’a déstabilisé jusqu’à son enterrement. Roger Hanin a balancé toutes ses menaces et ses complots. Voilà un des arguments qui ont favorisés son enterrement à Alger.

    9
    1
    Zaatar
    14 mai 2019 - 19 h 15 min

    Dans les années 60/70 il y avait plein de cinémas dans Alger ainsi que dans les principales villes du pays comme orange, constantine et son célèbre cirta…etc.
    Il y avait plein de bars aussi, au novelti , hôtel suisse, au bar des artistes….on pouvait siroter une bière à n’importe quelle heure de la journée.
    Depuis, je pense qu’on ne sort plus sauf pour aller au boulot ou faire des courses.
    Et si on compare les habitudes vestimentaires de cette époque avec celle d’aujourd’hui il n y a pas photo. Les hidjabs, les foulards et autres kamis sont la nouvelle mode chez nous. Dire ainsi que le projet d’Afghanisation de l’algerie a échoué…. ma foi.

    16
    2
      malade
      15 mai 2019 - 15 h 01 min

      Tu me rends malade, j’ai mis ton commentaire sur Facebook, et dans 3 cartiers, le résultats, ils sont tous aller vomire, el hamdoulilah l’Algérie ne pense pas comme toi. Mais je t’en veux pas, meskine ntaya, stp reste en France ne vient pas chez nous en Algérie stp, stp

    Samir
    14 mai 2019 - 18 h 13 min

    la vérité ,c ‘est le fis qui a gagner les élections législatives ,démocratique ,et les généraux au service de fafa ,ont interrompu le processus électoral,et provoqué un bain de sang 200,000 morts et disparus ,on peut pas leurrer l’histoire ,parce que la vérité refait toujours surface

    15
    60
      anti FIS
      14 mai 2019 - 18 h 41 min

      samir

      Vous semblez naif, le FIS n’a jamais gagné les élections il a utilisé la terreur et s’est imposé au nom de l’islam pour gagner quelques bulletins de vote avec un taux de participation trés faible. Les barbus ont tout fait pour que les algériens votent pour l’islam mais maintenant tout le monde vomit ces égorgeurs. Nous sommes anti FIS car abassi le criminel avait écrit dans le ciel au laser Allah Ouakbar pour se moquer des jeunes, les abrutir et les endoctriner pour qu’ils égorgent sans pitié de jeunes militaires au service qui faisant leur service, des médecins, tout cela c’est le FIS on ne l’oubliera jamais, on n’oubliera jamais leurs maudits discours plein de terreur, les têtes de gendarme coupées et placées dans des sacs poubelles …….

      52
      11
      Anonyme
      14 mai 2019 - 19 h 15 min

      Ton FIS a gagné dans tes rêves.
      Les barbus ont menacé tout le monde devant les bureaux de vote. Même les morts ont voté pour ton FIS, de peur de se retrouver dans l’enfer des barbus.

      16
      3
      Iwen
      14 mai 2019 - 23 h 11 min

      //.. .
      Samir
      14 mai 2019 – 18 h 13 min
      . ..//
      Dans les années 60 et 70, l’Algérie était le centre du monde, c’est la bas qu’il fallait Être pour changer le monde, celui qui devait voir émerger ce que l’on appelle le « TIERS MONDE » dans ce pays qu’on appelle l’Algérie.
      Ton occident, avait eu pour ruse de s’allier avec les islamistes afin (officiellement) battre la RUSSIE, mais en vérité, ce que les occidentaux avaient fait, c’était de créer une contre révolution en utilisant les groupes islamistes et en faisant d’eux, des acteurs principaux dans chaque société.
      Penses-tu vraiment que la présence de ces groupes était un bien pour la société (Algérienne ou ailleurs ?!), qui elle, recherchait par cette révolution, à améliorer la condition humaine, et non pas tomber dans une société aux méthodes « archaïques » !!
      Alors, ne confonds pas parti Religieux avec parti révolutionnaire.
      RELIGIEUX = guerre de religion ! les occidentaux cela les arrange, c’est une seule cause, un seule slogan, pour un seul but (une histoire sans fin, impossible de relever la tête)!
      REVOLUTION = améliorer sa condition humaine, et ceci fait mal aux néocolonialistes, car plusieurs chantiers et de nombreuses personnes impliqués, voir tout la société qui tend à aller vers un objectif, celui d’améliorer sa condition, et celle du pays dans son ensemble.
      Une société qui se met en avant, qui s’améliore dans le temps, dans la durée et donc, plusieurs générations en bénéficieront de cette révolution. ..Chose qui fait peur, car ceci oblige les autres néocolonialistes à revoir le rapport avec nous.

      SAMIR, mon gamin, j’espère que tu sais faire la différence ? !

      8
      1
      Kharroubi
      15 mai 2019 - 13 h 01 min

      A t-on connu la fédération de France ? La wilaya 7 le lire n’est pas suffisant pour comprendre l’histoire politique. Quant à Mitterrand et le FIS c’est une question qui relève de la géopolitique. Mitterrand est arrivé, compte tenu de la confusion qui régnait dans les arcanes politiques algériennes, à avoir la certitude que les islamistes ( sémantique mal venu ) allaient s’emparer du pouvoir et, politique stratégique oblige, le pouvoir Français commençait à faire les yeux doux aux éventuels maîtres de l’Algérie. Qu’il s’agisse de la droite ou de la gauche, seule l’intérêt de la France comptait. La France, sous Mitterrand, a accueilli bon nombre de militants du FIS à commencer par Moussa Kaoua, informaticien, asile et emploi en mairie de …Sans l’avoir cherché je me suis trouvé avec ces militants, que j’ignorais, à discuter sur la situation algérienne … jusqu’à ce que j’apprenne par une dame le vrai visage de ces personnes et la raison de leur séjour, avec des allers et retours, sur le sol français.
      Maintenant, l’algérien vit dans le mal être et sans réel prise de conscience il n’est pas au bout de ses peines.
      – << Il faut s'aimer à autrui ce qu'on aime pour soi-même < L'Homme, pour qu'il construise la république dans l'esprit démocratique, il doit lui même être démocrate. La notion d'autrui …n'est pas un vain mot elle l'essence de toute chose qui dit AMOUR
      Talleyrand disait : lorsque je me regarde je m'inquiète ; quand je vois l'autre je me compare.

    Felfel Har
    14 mai 2019 - 16 h 57 min

    Il y a longtemps que je n’ai plus de respect pour Mittérrand, et ce, pour différentes raisons:
    1- Il a collaboré avec les pétainistes, peu de Français le lui reprochent (mémoire sélectice?)
    2-Il a ordonné l’exécution de nombreux nationalistes algériens et même certains de ses compatriotes, favorables à l’indépendance de l’Algérie,
    3- il a participé à 1ère coalition contre l’Irak contre l’avis de son ministre de la défense Chevènement,
    4- il a rapatrié, accueilli et protégé les éléments du FIS qui collaboraient déja avec la DGSE et la DST,
    5- il a agi en coulisse pour tenter de faire passer nos généraux par le TPI en invoquant lui-aussi le « qui tue qui », thème repris plus tard par Bouteflika pour neutraliser les officiers qui s’opposaient à son rappel aux commandes du pays.
    Il ne nous nuira plus. Par contre, Macron, si. Lui aussi a recours aux coups tordus en multipliant les discours moralisateurs qu’il n’applique même pas quand il a affaire aux GJ.

    33
    3
      Anonyme
      14 mai 2019 - 19 h 25 min

      Salut à toi Felfel Har, mais tu a oublier d’ajouter qu’il été le grand maitre des frères 3 points.

    Tinhinane-DZ
    14 mai 2019 - 16 h 53 min

    Quand on parle de la France, il faut citer les autres prédateurs des pays du Golf. Les émiratis et les wahhabites.
    Il n’y a pas d’ennemi hallal et d’ennemi non Hallal.
    Le FIS était la girouette de tous les prédateurs qui voulaient dévorer l’Algérie. Et il l’est encore à date.

    40
    2
    Ahvach
    14 mai 2019 - 16 h 45 min

    Avouez aussi que Mitterrand et la France ont couvert le pouvoir qui à son tour les a généreusement bien servi

    18
    5
    Ahvach
    14 mai 2019 - 16 h 43 min

    Avouez aussi que La France et Mitterrand ont aussi couvert le pouvoir corrompu qui les servilement et généreusement servi

    8
    4
    DYHIA-DZ
    14 mai 2019 - 16 h 38 min

    Mitterand n’a jamais avalé l’indépendance de l’Algérie…LE FIS et ses afghans étaient son arme contre l’Algérie.
    Il ne faut jamais oublier que la France coloniale a bien manipulé les Zaouïas pendant 130 ans pour faire accepter sa présence en Algérie. L’esprit colonial français coloré du charlatanisme religieux ne changera jamais.

    30
    2
      ZORO
      14 mai 2019 - 19 h 53 min

      TU AS RAISON DIHYA LES VIDEO SONT TOUJOURS SUR U TUBE POUR NOUS RAPPELER QUE C EST A
      ABBASSI MADANI ET ALI BENHAJ QUE LA FRANCE ASSASINE DE AMIROUCH ET ZABANA A OUVERT SES ¨PLATEAUX DE TV POUR VERSER LEUR VENIN SUR L ALGERIE L ARABE ET LE MUSULMAN ET NON A MEHENNI ET MATOUB CES DOUX CANARIS .
      SIGNEZORO….Z…..

    karimdz
    14 mai 2019 - 16 h 19 min

    Mitterrand ancien ministre de l intérieur durant l occupation française de l’Algérie qui s est illustré avec barbarie, n est pas le seul président qui était hostile à notre pays.

    Il y en a eu avant et après. L important c est que notre pays devienne plus fort plus développé pour dissuader nos ennemis.

    25
    3
    Kahina-DZ
    14 mai 2019 - 16 h 10 min

    Mitterant voulait une dictature religieuse qui défende les intérêts français en Algérie. L’obscurantisme pour le peuple Algérien, les richesses du sous-sol Algérien pour la France …

    Le FIS a toujours été la carte AS de PIQUE que les ennemis de l’Algérie font jouer/sortir… LE FIS restera toujours cette carte anti-Algérie Algérienne.
    Ce n’est pas nouveau, la France a toujours été du côté des intégristes obscurantistes au nom des droits de leurs alliés sanguinaires des années 90. Les sanguinaires sont des patriotes selon la charte de la France coloniale. Même politique de l’Élysée en Syrie et en Libye.

    38
    6
    Abou Muppet Show
    14 mai 2019 - 15 h 40 min

    Bon……quand est il de la responsabilité établie, claire et évidente de Hmida ??
    Parce que je veux bien qu’on parle de main étrangère, Miterrand, les sionistes,etc…Mais le responsable de tout cela c’est Hmida !
    Hmida, sa marabunta et la rente ! Le reste n’est que chimère !
    Alors, quid de Hmida dans cette affaire ? ne nous cachez rien, même si nous ne sommes que des tubes diegestifs sur pattes..

    6
    23
      Anonyme
      14 mai 2019 - 16 h 29 min

      N’importe quoi.
      Et si on parlait de Abassi Madani et ses alliés.

      16
    Anonyme
    14 mai 2019 - 14 h 26 min

    C’est le changement des paradigmes à marche forcée du parti socialiste par le chaman François Mitterrand, dès l’entame de son second mandat, qui a conduit la France là où elle se trouve en ces temps. Une voie suivie doctement par tous ses successeurs à la poursuite de l’euro.

    Il a convertie sa famille politique, le parti socialiste, au culte de l’entreprise du jour au lendemain -en choisissant comme coqueluche Bernard Tapie-, ce qui a fait conduire son pays par glissement progressif, vers une remise en cause de sa politique fiscale. Qui a fait conduire aussi au sentiment, par de larges populations, de délaissement d’une grande partie des territoires et à la défiance à l’égard du fonctionnement des institutions françaises, ce qui a conduit au concept des… gilets jaunes.

    8
    1
    Tin-Hinane
    14 mai 2019 - 13 h 47 min

    Nah, nah, nah c’est pas vrai du tout. Les français à travers leurs services essaient de se donner le premier rôle alors que dans l’affaire de l’islamisme, salafisme, fis, el qaida etc… la france n’a eu qu’un tout petit rôle. Ce sont les anglo-saxons qui ont mené cette affaire de bout en bout, du machrek au maghreb, jusqu’à la défaite finale qui est survenue mais pas encore annoncée, pas encore clamée, ça viendra inshallah et leur défaite la plus cinglante ils l’ont prise en Algérie. L’Angleterre avaient inclus toute l’europe dans ce projet et la france faisait partie du cortège, les pays scandinaves avaient un rôle plus important que celui de la france, ces cher pays scandinaves les rois de la démocratie, les plus grands défenseurs du monde des droits de l’homme recevaient chez eux les bouchers sanguinaires du GIA. Les anglais ne laissaient pas les français approcher de trop près le projet islamiste car ils les connaissent et savent qu’ils sont mauvais et qu’ils risquaient de leur saloper le travail, ils leur ont laissé un peu d’intendance à gérer et c’est tout . Les membres du de l’ex. Fis honni recevaient leurs ordres directement de Londres, Paris n’était qu’une escale. Les français mentent et se racontent des histoires pour se donner de l’importance mais ce n’est que de la mythomanie, les pauvres ils en sont là !

    27
    5
      Elephant Man
      14 mai 2019 - 16 h 27 min

      @Tin-Hinane
      En aparté : Roland Dumas ex-MAE français a déclaré avoir été informé in UK de la guerre terroriste sioniste par procuration en Syrie 5 ans avant que celle-ci ne soit déclenché en 2011.

      13
      2
    K. DZ
    14 mai 2019 - 13 h 34 min

    En 2019 on continue à s’offusquer de ce que la France, ennemi de toujours, a fait, et continue de faire subir à notre pays, mais on oublie que si nous ne présentions pas des prédispositions à la division, à la corruption, au régionalisme etc…ni la France ni aucune autre puissance ne nous atteindrait. Pourrions nous faire que la Corse ou la bretagne se révoltent contre l’autorité française ? J’en doute fort ! Alors occupons-nous d’abord de nos tares ci-dessus au lieu de philosopher sur la cruauté de ce monde qui est, et restera, une jungle impitoyable qui dévore les faibles sans une once de remord. Alors la seule solution, restons Unis et traitons-nous les uns les autres avec respect, solidarité et équité, autrement la dislocation du pays sera inéluctable.

    37
    Anonyme16
    14 mai 2019 - 13 h 16 min

    c’était le projet ou c’est encore d’afghanisation puis de la catastrophique subsaharianisation de l’Algérie. Les 2 cas sont gravement néfastes pour cette pauvre Algérie si malmenée par tous.

    22
    1
    Brahms
    14 mai 2019 - 12 h 10 min

    Les Français aiment bien faire la merde dans les autres pays mais chez eux c’est pas touche. Malgré tout, on a vu que le Bataclan à Paris et Nice, la politique française avait montré ses limites. Pactisez avec le diable n’est jamais bon. La France fait toujours semblant d’aimer les islamistes car derrière, elle signe des accords commerciaux en milliards de dollars avec l’Arabie Saoudite, Qatar, Koweït. Elle ménage donc la chèvre et le chou.

    34
    2
      Lyes-DZ
      14 mai 2019 - 13 h 01 min

      Mitterand l’homme à la rose empoisonnée, vient de l’extrême droite française, fourbe notoire de la pire espèce humaine, partisan de l’Algérie française, il a mis des habits de gauchiste gauchisant en créant le parti socialiste en s’inspirant du Maitre à penser Rocard pour prendre le pouvoir en France, sachant que la droite traditionnelle française incarnée par Giscard était en pleine déconfiture; il n’en demeure pas moins, il a fait du mal à l »Algérie en soutenant un parti islamiste le FIS pour la déstabiliser et la détruire, mon oncle m’a dit qu’il avait refusé de gracier des prisonniers politiques algériens condamnés à mort, le malheur de l »Algérie vient de la gauche française, c’est celle ci qui a concocté un plan diabolique pour la conquête
      Ne jamais l’oublier ………….!!!!!!.!!!!

      34
      3
        Afrite
        14 mai 2019 - 17 h 03 min

        Le miterrand est une créature abjecte ,opportuniste, il est passé de l’extrême droite, de vichysiste à la gauche soit disant socialiste qu’il a d’ailleurs saboté (voir ce qu’est devenu le PS). Sur le plan privé, il a même trahi sa propre famille !…alors vis à vis de l’Algérie il ne fallait pas s’attendre à ce qu’il fasse mieux. N’oublions pas ce qu’il proclamait en ce qui concerne notre pays lorsqu’il était ministre de l’intérieur et ses propos sur les soldats allemands (de la période nazi) lors d’un de ses derniers discours en présence du chancelier allemand et qui a surpris plus d’un.

        10
      SoyonsLogiques
      14 mai 2019 - 13 h 01 min

      Waoo un bel article,de belles revelations.Merci AP.
      Revelations qui tombent à pic au moment meme ou on tente à travers le Hirak de réhabiliter le FIS tout en diabolisant les generaux de l’ANP (qui ont su et eu le courage de dejouer le complot islamo-franco-sioniste-emirati.) qu’on presente comme des criminels.Toute une campagne qui vise à blanchir le FIS dont le chef qu’on presente comme un martyr,et à imputer aux generaux tout le malheur qui s’est abattu sur notre pays dans les années 90.
      Le FIS,à l’époque a rejeté l’emblème national symbole de notre revolution pour le remplacer par celui de l’Arabie saoudite que ses troupes arboraient fierement avec des tenues afghanes.Et lors des obsteques de Abassi Madani,ses fideles ont eu le culot de salir notre emblèmes en l’utilisant pour couvrir son linceul.
      Avec le Fis on erait de venu un califat sous tutelle du qatar et des emiratis.Les jeunes d’aujourd’hui doivent savoir

      29
      4
        passager
        14 mai 2019 - 13 h 30 min

        Mais ce qui est étonnant Monsieur , est que ceux qui , entre l’armée et le Fis en 1990 , ont choisi l’armée sont à quelques virgule prés les mêmes , qui aujourd’hui entre l’armée et le reseau Saido-Toufikiste pro français , choisissent ces derniers….voilà l’enjeu ……, Gaid n’est qu’un détail de l’histoire comme dirait l’autre.

        7
        3
    Zombretto
    14 mai 2019 - 11 h 28 min

    « …et son projet d’afghanisation de l’Algérie échouait lamentablement… »
    Si le projet d’afghanisation a échoué, alors comment se fait-il qu’il y ait tant de hidjabs et de mosquées en Algérie aujourd’hui alors que le hidjab n’avait jamais existé auparavant et les mosquées étaient beaucoup moins nombreuses que les bars ?
    J’espère que l’Algérie sera dé-kaboulisée dans le futur, mais pour le moment on ne peut pas échapper à la conclusion que l’Algérie est beaucoup plus proche de l’Afghanistan qu’elle ne l’a jamais été dans son histoire.

    24
    21
      Abou Stroff
      14 mai 2019 - 14 h 17 min

      Mister Zombretto, je te salue!
      le projet d’afghanisation a échoué pour la simple raison que la marabunta qui nous gouverne a pris en charge le projet de la vermine islamiste qui voulait nous afghaniser.
      j’ajoute que la vermine a baissé les armes dès que la marabunta qui monopolise la distribution de la rente a permis (grâce à la réconciliation fumeuse de fakhamatouhoum) à la vermine d’en récolter une part via son quasi-monopole sur les commerces formel et informel.
      moralité de l’histoire: il n’y en a aucune, à part le fait que les algériens, dans leur grande majorité, voient tout à travers des « lunettes religieuses ». si ceci n’est pas une afghanisation, qu’est elle alors?

      13
      4
        Zombretto
        14 mai 2019 - 18 h 11 min

        Salut, Abou Stroff !… Il ne reste qu’à espérer qu’un changement des conditions objectives de la vie des algériens dans le proche futur engendrera un changement de cap de l’idéologie. Comme l’islamisme a fait irruption en Algérie en quelques courtes années, il est possible qu’il disparaisse aussi rapidement si les conditions objectives s’y prêtent. Si le « mode de production » (ou plutôt de distribution) rentier se transforme en vrai mode de production, l’idéologie suivra ou précédera de peu.

        8
        1
      VIP
      14 mai 2019 - 15 h 06 min

      Zombreto, tu préfère les bars aux mosquées ? juste une question es-tu algérien ou tu viens ici pour donner des idées noires, comme quoi on aime pas être musulman en Algérie ? n’oublies pas une chose, les tueurs d’algériens en 90 ne sont pas des musulmans, mais les algériens morts le sont, et lorsque tu parles parle en ton nom car tu ne représente nullement aucun algérien. SVP restez en France ta patrie et on est pas si mauvais amis. Merci.
      Oui oui je le sais aussi Zombreto ou abou strof ou camarazof c’est la même personne, c’est la même adresse IP.

      12
      9
        Zombretto
        14 mai 2019 - 18 h 17 min

        @VIP : Mais bien évidemment que les bars sont meilleurs que les mosquées, mon ami !…
        Quant à l’adresse IP, comment as-tu fait pour conclure que c’est la même ? Tu travailles au journal Algérie Patriotique ? Bien sûr que non ! Alors, comment diable pourrais-tu bien avoir accès à l’adresse IP des commentateurs ? Tu nous prends pour des imbéciles nés avant-hier ou quoi ?

        5
        2
        ZORO
        14 mai 2019 - 19 h 27 min

        De ZORO A VIP .
        Tu te trompes VIP, Zombretto est plus proche de zaatar que de tous les autres ,je le trouve romantique sauf lorsqu il est sous l effet du black russian il commence a divaguer,
        ABOU STROFF c esf le boucher de ce site il ne voit que des oesophages ambulants qui hantent son imaginaire .
        Qaramazov ou caranta fel kharedj ,il aimerait bien finir ses jours dans le djurjura mais le jura a juré qu il ne le laisserait jamais faire.
        SigneZORO. ..Z….

        6
        2
        Moskodz
        14 mai 2019 - 21 h 55 min

        @VIP 15 h 06 min//Les nazis du Fis ne sont sortis ni des bars,ni des cabarets et encore moins des maisons closes,mais bel et bien des mosquées.

        4
        4
          VIP
          15 mai 2019 - 19 h 30 min

          Exacte Mosko, mais le FIS infiltré oui, au contraire, ils viennent tous de là, en plus ils ne connaissent ni leur mère et encore moins leurs pères. des vidéo à l’appui et des témoignages concernant ces harkis et les agents doubles occidentaux qui ont tué en Algérie, Malheureusement, ce n’est pas dans vos bars adorés que l’on veut apprenne le vrai du faux. Vive selecto et vive Hamoud. Dès que le gouvernement partira, toute la vérité sera déballée à ta santé ou pas

        Anonyme
        15 mai 2019 - 11 h 06 min

        Pourquoi ce choix cornélien entre aller au bar ou à la mosquée ?
        Au contraire chacun doit être libre de fréquenter l endroit qu il veut!!!
        Ceux qui vont à la mosquée ne sont pas toujours les meilleurs……
        Moi quand je vois une tâche brune sur le front de quelqu’un c est là où je méfie le plus car en fait c est les plus hypocrites et les plus grands voleurs…

        3
        2
    skoupi
    14 mai 2019 - 11 h 17 min

    …..On oublie pas que la guillotine,c’est ce socialiste Mitterrand vecteur de la terre brulée…

    24
    dal G ri
    14 mai 2019 - 10 h 59 min

    PEUT ÊTRE QU IL Y A ENCORE DES BARBUS A LA SOLDE DE LA FRANCE INFILTRES DES LEURS RANGS ?? ,MAIS QUOI QU IL EN SOIT NOUS NE LAISSERA JAMAIS LE PAYS TOMBER AUX DE CES ISLAMISTES,,,,, TROP DANGEREUX
    IL FERAIT MIEUX D ALLER SE RASÉ

    33
    7
    Djamel BOUNOUH
    14 mai 2019 - 10 h 48 min

    Comment établir une vraie démocratie par un Référendum d’initiative Populaire : (R.I.P) et choisir ainsi ses représentants

    Prenant comme exemple l’endroit d’où je viens, à savoir BENI-OURTILANE:

    Béni-Ourtilane est une Daïra rattaché à la Willaya de Sétif.

    Beni Ourtilane est le chef-lieu de la daïra de Beni Ourtilane composée de quatre communes : Beni Ourtilane, Beni Chebana, Ain legradj, Beni Mouhli.

    La Daïra compte en outre les villages suivants :

    – Fintikelt

    – Ledjemaa

    – Ighil Oufella

    – Tighilt n Taqewin

    – Ighil krim

    – Anou,

    – Amegroud

    – Lghers

    – Tizi Ouatou (Tizi wuzal)

    – Kaa Ouzrou

    – Ighil Nait Malek

    – M’zien

    – Talmats

    – Oulmouten

    – Ait Moussa

    – Lekhouabi

    – Igheldane

    – Aourir i Cheniouin

    -Arassa (Ageni Ketrane)

    – Tighilt Ali Oussiamer

    – J’berni

    – Ighil Ouaghbal

    – Amdoune

    – Tagrainout

    – Tirzit

    – Tiaouinine

    – Abad Cherif

    – Aguemoune nait Aissa

    – Tazrout

    – Tigounatine

    – Frehat

    – Aourir Iloulen

    – Boughroum.

    Donc pour commencé, il faut désigné pour chaque village un représentant de village et 2 conseillés d’un niveau scolaire minimum terminal.

    Celui-ci doit être désigné parmi d’autres candidat dans son village par un tirage au sort. de même pour les conseillés

    Les représentants et conseillés tirés au sort pour chaque village seront officiellement fonctionnaires de la commune dont ils sont rattaché en qualité de représentant et conseillés de village.

    Celui-ci représentera son village au niveau de la commune pour un mandat de 3 ans. autrement dit, chaque 3 ans, un tirage au sort sera établie pour lequel lui même pourra à nouveau se représenté et participé. de même pour les conseillés

    Le représentant du village pourra être démit à tout moment de ses fonctions de représentant du village par les villageois du village concerné en cas de faute grave et avéré et ne pourra plus jamais ce représenté.
    Celui-ci pourra faire appel à la justice s’il ce sent victime.
    Toute décision judiciaire après épuisement de tous recours serait opposable à la communauté. Cette règle s’applique également aux conseillés

    Les villageois qui le souhaitent ce réuniront en assemblée de village une fois toutes les 2 semaines au niveau de leur village pour inscrire à l’ordre du jour les doléance des villageois pour l’assemblée générale qui devra ce tenir trimestriellement.

    C’est à dire qu’il doit y avoir obligatoirement 4 assemblées Générales annuelle dans lesquelles l’ensemble des habitants sont conviés pour débattre de l’ordre du jour au niveau de chaque village.

    Le représentant du village transmet le PV de l’Assemblée Générale à la commune qui doit s’exécutée et accéder à l’ensembles des demandes.

    Ceci est le rôle du représentant du village.

    Pour ce qui est de la commune celle-ci étant représentée par un maire.

    Le maire de la commune doit lui aussi être élut par le voie du tirage au sort.

    Le chois de ce maire devra ce faire par la voie du tirage au sort.

    Les candidats pour cette mairie seront les représentants de villages rattachés à cette commune.

    Le représentant venant à être tiré au sort en qualité de maire de commune, devra automatiquement démissionné de son poste de représentant de village.

    Un nouveau tirage au sort dans son village viendra à désigné son successeur.

    Cette règle s’applique également pour le chef de Daïra.

    C’est à dire que dans le cas de Béni-Ourtilane, il y a 4 communes donc 4 maires.

    Un tirage au sort parmi les 4 candidats désignera le chef de Daïra.

    Celui qui sera désigné chef de Daïra démissionnera de son poste de maire de sa commune et les représentants de villages rattaché à cette commune effectueront un nouveau tirage au sort entre eux pour désigné le nouveau maire au niveau de cette commune.

    Ce nouveau maire devra démissionné de son poste de représentant de son village pour qu’un nouveau tirage au sort désigne un nouveau représentant et qui le succède.

    Donc voilà que nous avons désigné les Représentant de Villages, les Maires de Communes et le Chef de Daïra.

    Cette règle doit s’appliqué pour l’ensemble des Villages, Commune et Daïras.

    Une fois ceci établie, il convient de désigné le Wali.

    Pour désigné le Wali qui représentera la Willaya (par exemple de Sétif) , l’ensemble des chefs de Daïra choisis grâce au tirage au sort respectivement détaillé ci-dessus, ce réuniront pour désigné le Wali , quelqu’un parmi eux qui sera tiré au sort.

    C’est à dire que les Chefs de Daïra seront candidats au poste de Wali. et l’un parmi eux sera tiré au sort et deviendra ainsi Wali de Sétif.

    Celui qui sera désigné Wali, devra démissionné de son poste de chef de Daïra, qui sera remplacé par tirage au sort parmi les maires des communes respectivement issue de cette Daïra.

    Celui qui viendrait à être tiré au sort, démissionnera de son poste de Maire de la Commune en question et sera remplacé par l’un des représentant des villages respectivement issue de celle-ci.

    Celui qui sera tiré au sort pour le poste de Maire de cette commune démissionnera de son poste de représentant de village pour ainsi refaire un nouveau tirage au sort parmi les villageois du village pour tiré au sort son représentant.

    Cette règle doit s’appliqué au niveau national pour enfin une fois les 48 Walis désignés par voie du tirage au sort, il faudra créé 47 ministères et le 48ème ministère étant le bureau du 1er ministre.

    Pour chaque ministère le Ministre sera élut par la voie du tirage au sort parmi les Walis.

    Le Wali qui sera Ministre démissionnera de son poste de Wali pour refaire toute la procédure décrite ci-dessus et en désigné une autre.

    La Wilaya aillant son Ministre désigné, ne peut représenté de candidat pour les autres ministères.

    Chaque Ministre devra être issu d’une Wilaya distincte.

    Il y a 48 Wilayas , il doit y avoir 48 Ministres y compris le 1er Ministre chaque Ministre venant d’une Wilaya différente.

    Le Président de la République sera tiré au sort parmi les Ministres.

    Une fois le Président de la République désigné par l’un des Ministres le nouveau Ministre du ministère vacant sera le Wali qui n’aura pas de ministre c’est à dire que ce Wali viendra forcément de la même Wilaya d’où le Président est originaire.

    Cette opération doit être faite simultanément sur tous le territoire national !

    Autrement dit, les démarches ce feront comme suite:

    la 1er semaine :La désignation des représentants de villages.
    la 2ème semaine : la désignation des maires de communes.
    la 3ème semaine : la désignation des chefs de Daïras.
    la 4ème semaine : la désignation des walis.
    la 5ème semaine : la désignation des ministres.
    la 6ème semaine : la désignation du président de la République.

    Arrivé à ce stade, nous avons notre gouvernance populaire désigné en à peine 6 semaine..

    Sachant que les walis devenu ministres, leurs postes étant vacant, il faudra refaire l’ensemble de la procédure 1 – 2 – 3 – et 4 décrite ci-dessus pour à nouveau désigné les nouveaux walis, les différents chefs de Darias, les Maires de communes et représentants de villages vacants.

    Le Ministre devenu Président de la République voit son ministère vacant, alors comme dit ci-dessus, chaque ministre doit être issu d’une wilaya distincte, c’est pourquoi ce ministère sera occupé par le wali issu de la même wilaya du Président de la République.

    En suite et pour que la perfection soit de mise, il va falloir que la wilaya concerné refasse toute la procédure 1- 2- 3 et 4 pour désigné leur wali, le chef de daïre, le maire de commune et le représentant du village.

    Nous avons ainsi réussi à formé le socle de la nation en à peine 1 trimestre.

    Dans un autre poste je vous parlerai de comment désigné la hiérarchies des ministères et de fonctions publique.

    14
    12
      Karim
      14 mai 2019 - 11 h 53 min

      Ceci existe déjà en grand Kabylie depuis des siècles jusqu’à maintenant, mais limité a la Kabylie seulement, malheureusement sans réel pouvoir juridique chaque village se réunissent chaque semaine pour discuter des problèmes social en essayant de trouver des solutions chaque famille cotise 300 Dinard par an.

      ça s’appelle Thajmaith.

      Avant la colonisation s’était un système qui était utilisé dans tout le centre de l’Algérie, on avait une vrais démocratie. ça serait peut être une bonne idée de récupérer ça et lui donné un pouvoir juridique.

      13
      Alatriste
      14 mai 2019 - 12 h 23 min

      Je crois qu’il est prématuré d’aborder le sujet du  » Ric en toute matière » d’ Etienne Chouard. Ce système n’a jamais été expérimenté dans des pays à densité de population comparable à celle de la L'(Italie, la France ou l’Algérie. Seulement dans les États maffieux comme la Suisse et autres paradis fiscaux. En revanche, je suis partisan inconditionnel du  » Ric Révocatoire ». c’est une option plus réaliste.

      B.M
      14 mai 2019 - 21 h 43 min

      @Djamel BOUNOUH
      14 mai 2019 – 10 h 48 min
      ———————————————————————
      Petite remarque : Qui choisit qui ? Que ce soit dans une commune, une daira ou une wilaya. Comment écarter les loups déguisés en grand-mère ? Donner quelques exemples en jugeant les corrompus notoires, de toutes les structures, ceux qui ont pollué la vie sociale, ceux qui ont monnayé de simples droits. Etc. Bref, une opération de justice, de « nettoyage », pour embellir l’horizon.

    Kerboub
    14 mai 2019 - 10 h 23 min

    L’ancienne puissance coloniale n’avait pas besoin de tout ce charivari et autres ENFUMEUSE mises en scène !! Depuis le début elle a préparé (stratégie oblige) une prétendue indépendance , en réalité de façade, en mettant en œuvre son plan de main mise durable sur le pays!! Avec sa FAMEUSE CINQUIÈME COLONNE communément appelée  » promotion lacoste » l’ancienne puissance coloniale tente vaille que vaille de garder la main sur le pays…Sauf que depuis le 22 février il y a maldonne !! LE PEUPLE ALGÉRIEN NE VEUT PLUS QUE L’ON JOUE AVEC L’AVENIR DE SES ENFANTS il est devenu depuis 12 semaines un ACTEUR MAJEUR et INCONTOURNABLE!! PLUS PERSONNE AUJOURD’HUI ne pourra lui faire AVALER des couleuvres!! la main intérieure autant que celle extérieure ont bien reçu le message…
    GLOIRE à NOS CHOUHADAS HONNEUR eu PEUPLE ALGERIEN

    32
    1
    Anonyme
    14 mai 2019 - 10 h 21 min

    LA FRANCE C EST LE GRAND MALHEUR DE L ALGÉRIE

    41
    4
      ben
      14 mai 2019 - 11 h 43 min

      Mr Anonyme la France est partie il y a 57 ans.non notre malheur nous l’ avons voulu et il vient de nous car depuis 1962 nous avons étais des moutons de Panurge

      45
      17
    Kif Kif
    14 mai 2019 - 10 h 17 min

    C’est vrai Mitterand était aimé et apprécier par nos intégristes du FIS, est Sarkozy de même par le FLN et le clan d’oujda, un soumis reste un soumis et un lâche de mémé

    27
    5
    ZORO
    14 mai 2019 - 9 h 40 min

    LES ENVAHISSEURS SONT LA.
    SI LA FRANCE PERD LA KABYLIE (CELLE DE MEHENNI) ELLE PERDRAIT SA MAIN MISE SUR
    TOUTE L AFRIQUE DU NORD Dixit (MEHENNI ).
    SIGNEZORO. ..Z….

    26
    23
    passager
    14 mai 2019 - 9 h 39 min

    il faut avoir le courage de dénoncer la politique Française en Algerie , mais pas de manière sélective : la France n’est pas seulement intervenu lors de l’épisode du Fis , vous avez oublié toute leur politique depuis la fin 78 et la mort de Boumedienne , via leur 1er représentant dans le pays ,celui qu’on appelais le cardinal et qui était le véritable patron , rappelez vous les épisodes Belloucif , l’annulation des contrats gaziers avec les Etats unis au profit des Français , l’ancien tortionnaire Bigeard qui fit honoré par l’hebdomadaire « Algérie Actualités « ..

    26
    6
    Juge et partie
    14 mai 2019 - 9 h 23 min

    La lecture unilaterale de l’histoire fait que le régime fasse le role de juge et partie. L’arabislamisme est né dans le baath fln et a grandi dans les rangs du régime, l’utilisation par Mitterrand est secondaire dans la mesure où tout le régime avait toujours été au service de Faffache

    18
    10
    Anonyme
    14 mai 2019 - 9 h 00 min

    Mitterant est l homme principal qui a aide et encourage les transferts d armes et de munitions pour les terroristes en Algerie..il a ete aussi la plaque tournante de la culture de la corruption en Algerie…il avait cette mission de detruire l economie Algerienne ,destabiliser le pays ,attiser les haines et la division en Algerie…En Europe il a aide les chefs des GIA a s implanter dans les pays Europeens …surtout en Allemagne et en France.. .Mitterant a aussi ete responsable des executions des Choudas par la guillotine dans la guerre d independance Algerienne….

    42
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.