La France dirigée par des ballots et envahie d’antiques tacots

France vieillissement
Le paysage automobile français est congestionné de quincailleries motorisées polluantes. D. R.

Par Khider Mesloub – A l’image de sa population affligée par la sénescence et de sa classe politique en pleine dégénérescence, le parc automobile de la France est en butte également au vieillissement. Signe des temps, au moment où la France investit des milliards dans la haute technologie spatiale pour ambitionner encombrer le ciel d’engins futuristes, son territoire est réduit à accueillir sur son réseau routier, aux chaussées crevassées, principalement des obsolètes tacots, ces asticots motorisés qui défigurent son paysage urbain, dévorent ses centre-villes, polluent son écosystème.

S’il fallait une preuve de la tiers-mondisation de la France, elle nous est administrée par l’appauvrissement de son parc automobile, corollaire de l’avilissement de sa classe dirigeante à la pensée politique affligeante et à la conduite flétrissante, illustrée par ses exécrables agissements à l’égard des populations immigrées, notamment d’origine arabe et de confession musulmane, transformées en auto-tamponneuses politiques servant d’attraction aux chauffards de la République française qui écrasent le débat avec leurs nauséabonds discours véhiculant les plus abjects préjugés racistes, et accidentent la vie des Maghrébins avec leurs mesures de rétorsion en matière de visas dont la vitesse de délivrance est désormais réduite de moitié, entraînant une baisse drastique de la circulation entre les territoires algérien et français, en particulier pour les Algériens privés de ce fameux permis de sortie.

Pourtant, la France fait partie des pays privilégiés outillés encore (provisoirement) de constructeurs de voitures mondialement célèbres : Renault, Peugeot, Citroën.

Autre paradoxe : quoiqu’elle dispose de trois grands constructeurs d’automobiles, la majorité des voitures françaises sont produites hors Hexagone, dans des pays étrangers (à la main-d’œuvre bon marché). Autre bizarrerie : en dépit de la fabrication de véhicules de haute cylindrée, presque les deux-tiers des voitures neuves immatriculées en France sont de petits modèles d’entrée de gamme, comme sa classe dirigeante, de piètre qualité morale, formée sur le modèle sioniste réputé pour son racisme institutionnel, son esprit de domination, sa mentalité de colonisateur, son tempérament belliqueux, son arrogance. N’est-ce pas un sioniste invétéré, fraîchement naturalisé français, l’inénarrable Zemmour, renégat algérien, qui donne le tempo à la campagne électorale présidentielle, avec sa thématique politique pestilentielle.

Globalement, les ventes des voitures moins de deux ans, sans jeu de mots, reculent, tandis que le segment des véhicules âgés de plus de dix ans ne cesse d’accélérer son emprise sur le marché. Comme la France de la culture dégringole, doublée par l’extrême-droite, par la France de la rancissure, cette culture rongée par la moisissure.

En effet, le marché des véhicules d’occasion connaît une progression exponentielle, signe de l’appauvrissement de la France, de la montée du chômage, de la baisse du pouvoir d’achat de nombreuses catégories socioprofessionnelles. En 2020, les ventes de véhicules âgés de plus de 16 ans ont progressé de presque 25%, à l’image de la population française vieillissante constamment en progression et, surtout, en régression sociale. Selon de nombreuses études, il s’agit d’une tendance structurelle et durable.

Aussi la France emprunte-elle la voie des pays pauvres encombrés de véhicules bas de gamme, à l’image de ses médiocres dirigeants aux idées politiques congestionnées de xénophobie. Nul doute, les voitures de catégorie supérieure ont majoritairement déserté les routes françaises, transformées en fourrières ambulantes, comme le progrès a disparu du paysage culturel français, paysage transformé en rase campagne économique, en champ de ruine social, en champ de bataille islamophobique. A l’instar de ses hôpitaux délabrés transformés en mouroirs, le souffreteux paysage automobile français est pathologiquement congestionné de quincailleries motorisées polluantes et dangereuses. Pour un pays qui a érigé l’écologie en emblème de lutte nationale, la circulation de ces antiques carcasses toxiques écorne l’image de la France politiquement moderne et verte (en vrai réactionnaire et brune). Sans conteste, la dégradation du parc automobile français contrecarre les objectifs de modernisation et de dépollution de ce secteur, défendu par le gouvernement Macron, comme les prétentions de rénovation morale de la France affichées par sa polluante classe politique sont démenties par l’émission toxique d’une rhétorique xénophobe, foncièrement antimusulmane.

Aujourd’hui, le parc automobile français se départage entre deux catégories de voitures, comme la population est désormais politiquement départagée entre les authentiques Français aux consonances patronymiques chrétiennes et les «apocryphes» citoyens affublés de prénoms islamiques. Les modèles d’occasion et low cost, accessibles aux travailleurs impécunieux, et la voiture neuve, apanage des classes privilégiées. Cependant, si le premier secteur est en plein expansion, le marché des véhicules neufs est en chute libre. En effet, le marché automobile français dérape. Il est sur une pente glissante. Toutes les marques françaises sont dans le rouge. La production est en plein ralentissement, aggravée par la hausse des matières premières, du prix du transport du fret et, surtout, la pénurie de composants électroniques.

En l’espace d’une année, entre février 2020 et février 2021, les immatriculations de voitures particulières neuves ont chuté de 21%. Les ventes de voitures neuves de l’année 2020 sont pour la première fois équivalentes à celles de l’année 1975. Cette crise dans le secteur de l’automobile devrait également menacer 60 000 emplois sur tout le territoire chez les constructeurs. En outre, l’effondrement des ventes de véhicules neufs menace nombre de sous-traitants de la filière automobile. Près de 15 000 emplois pourraient disparaître à court terme.

Avec l’aggravation de la crise économique actuelle, la paupérisation généralisée de la population française, la contraction des salaires, l’augmentation des tarifs des matières énergétiques, un prix moyen de la voiture estimé à 26 000 euros, tout porte à croire que l’automobile neuve va devenir un luxe. Comme à l’époque de l’entre-deux-guerres, au moment de l’invention de la voiture thermique, avant la démocratisation de la consommation, seules les élites pourraient s’octroyer une automobile neuve. Et le réseau routier sinistré français va poursuivre sa métamorphose en devenant un cimetière à ciel ouvert asphyxié par la circulation de cercueils ambulants. Car, en matière d’insécurité routière, nul n’ignore que les voitures anciennes sont plus accidentogènes, autrement dit plus meurtrières (comme les vieux pays en pleine décadence, à l’instar de la France, deviennent socialement pathogènes, culturellement criminogènes, politiquement belliqueux). Mais aussi, plus dégradantes aux yeux de l’humanité, offensée par le hideux spectacle véhiculaire, comme pour la nature, souillée par les dépôts de pollution automobile.

K. M.

Comment (15)

    Anonyme
    3 octobre 2021 - 21 h 47 min

    Excellente contribution.
    Le thème du vieux tacot qui pollue mis en parallèle avec l’avilissement de sa classe dirigeante française à la pensée politique affligeante et à la conduite flétrissante, illustrée par ses exécrables agissements à l’égard des populations immigrées, notamment d’origine arabe et de confession musulmane… est une figure de style vraiment originale.

    En bref, on aurait pu faire beaucoup plus court en disant tout simplement… j’em…la France et les français. Oups ! Heureusement que je me suis repris, j’allais dire une grossièreté. Disons plutôt que la France est un pays de gros c… Zut et zut! Je me laisse aller à des insultes ce qui n’est pas mon genre. Voilà j’ai trouvé une expression adéquate: Le France est un pays de gros mecs bêêêêêtes à en pleurer.
    Ouf, je me sens mieux après ce petit quart d’heure occidental pendant lequel j’ai pu me défouler et me libérer de mes soucis quotidiens. Et puis savoir que même en Europe, et en France en particulier, savoir qu’eux aussi ont des routes pourries et des vieux tacots ça me console beaucoup. A bas la France!
    Et continuons à positiver comme nous l’avons toujours fait avec les merveilleuses réussites que l’on connait.

    Nacer
    3 octobre 2021 - 18 h 50 min

    La France, à l’instar des autres pays de l’UE, souffre du vieillissement de sa population. Certes, elle a le taux de natalité le plus élevé en Europe, mais c’est graces aux étrangers. Ils sont conscient qu’ils sont en voie de disparition et ils paniquent. En 1998, la France voulait chasser toux les médecins Maghrébins (et surtout Algériens, et j’en fais partie!) et les remplacer par des médecins ds pays de l’est, notamment de Roumains. Mais rapidement, ils se sont rendu compte qu’ils faisaient une erreur, surtout quand ils ont vu que les médecins Maghrébins commençaient à quitter la France vers d’autres pays (Belgique, UK, Canada, USA…); alors, la france a fini par rappeler tous les Médecins étrangers en leur donnant l’autorisation d’exercer en France. Actuellement, elle est contente de voire ses hopitaux tourner avec plus de 25% de Médecins étrangers qu’elle n’a pas débourser un euros pour les former.
    Moralité: apres les élections la France se retourne vers ses AMIS Algériens pour leur vendre des CLIO et des DACIA et surtout ses véhicules DIESEL d’occasion

    Anonyme
    3 octobre 2021 - 8 h 50 min

    La création d’établissements scolaires privés se multiplie. Le créneau semble porteur, constatent des observateurs avertis. Plus de 500 demandes de création d’écoles privées sont enregistrées cette année dans la seule région d’Alger-Ouest. Plus de la moitié des demandes, soit 257, ont été retenues.
    Les heureux bénéficiaires de l’agrément ministériel sont souvent des anciens responsables du secteur public, à savoir des ex-directeurs de l’éducation nationale et des ex-cadres du ministère.

    Malgré une bonne retraite dorée, ils veulent encore se remplir les poches au détriment d’une population meurtrie
    Il faut supprimer ces écoles privées
    Elle est bien belle Djzair jadida
    arretez de nous prendre pour des cons rien n’a changé

    Le chat Botté
    2 octobre 2021 - 20 h 03 min

    Mr. MK, il fallait venir en Algérie et faire le même constat.
    Au moment ou on se parle et on est au 21eme siècle par DIEU les voitures à destination de l’Algérie sont les moins équipé dans le monde entier en matières de technologie automobile.
    Comment peut-on concevoir qu’en 2021 un véhicule automobile ne possède pas de transmission automatique muni d’une chaine de distribution faire en plastique, d’un cerveau direction inexistant, il faudrait avoir des muscles d’un culturiste pour arriver à tourner le volant etc….
    Il y a plus de 1000 accidents d’automobile par semaine sans compter les morts et les blessés et tout ça c’est à cause de la vétusté et du racolage en matière de mécanique auto.
    Pièces de rechange non homologué par le fournisseur/distributaire/concessionnaire avec une mécanique à l’emporte pièce etc…..
    Votre article est obsolète vous êtes entrain de comparer l’incomparable

      Trinita
      3 octobre 2021 - 8 h 58 min

      Les articles et contributions ainsi que les commentaires visibles maintenant sur AP prennent une tournure de plus en plus anti France. Je commente rarement mais il fallait que je le note. Certains commentent, installés, confortablement en France. J’en suis. Tous ce qui est exessif, est insignifiant. J’atteste (peut-etre malheuresement pour certains), que pour des millions d’algériens, bi-nationnaux ou pas, la France et l’Algérie sont comme une mère et un père. Ils ne veulent que la réussite de ces 2 pays, ils aiment les 2 pays, ils ne pourraient pas choisir entre les 2. C’est comme ça, vous ne les ferez pas choisir. La critique est possible, mais elle doit etre faite en toute lucidité.

    Anonyme
    2 octobre 2021 - 18 h 07 min

    En lisant cet article je me suis rappelé de l’escroc Franco Libanais Carlos Ghosn quand il répétait lors de ses visites au Maroc a côté de la (…) Rachida Dati  » Nous irons en Algérie quand nous l’auront décidé ! »
    Macron se mord les doigts depuis que les minables traitres et naturalisés de Bouteflika ne sont plus là car il avait le Trésor public a sa disposition.

      Elephant Man
      2 octobre 2021 - 23 h 38 min

      @Anonyme
      Exactement, Ghosn qui a fui ses responsabilités pénales et la Justice Japonaise pour s’exiler au Liban et se faire interviewer par sa congénères naturalisée french sur fance inter hala salamé zemmourisée en léa salamé 😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Anonyme
    2 octobre 2021 - 15 h 35 min

    Attention, Il n y a que les veaux qui votent pour leurs bouchers!!!

    Algérien et patriote
    2 octobre 2021 - 15 h 19 min

    L’Allemagne va régulariser 400000 étrangers (hors union européenne) par an jusqu’en 2050 plus de 12 millions d’étrangers pour faire tourner son économie et payer les retraites dorée de ses ressortissants ,du fait de la chute de natalité et partout en Europe, voilà la réalité ! Quand la france dit qu’elle va réduire les visas comprendre qu’elle va faire le contraire, c’est politicard n’ose pas dire à ses dames d’arrêter de travailler et faire des bébés… quand à marine, zemmour et consorts ils peuvent continuer à aboyer . Mon prochain livre les Africains à la conquête du Nord mdrrrr

    Anonyme
    2 octobre 2021 - 14 h 48 min

    Habitant en Allemagne, Il m´arrive parfois, pour rentrer en Algérie de passer par la France.
    Je me dis à chaque fois que finalement, le sous-développement commence déjà en France!
    Un contraste frappant entre l´Allemagne, avec ses belles maisons individuelles aux jardins fleuris et bien entretenus, les routes et autoroutes impécables, les voitures reluisantes et de grande qualité sa population bien éduquée etc..
    Tout le contraire de la France!
    Ne pas oublier aussi, sans l´Allemagne dans l´EU, la France serait encore plus bas et son franc francais ne vaudrait presque rien!!!!

      Elephant Man
      2 octobre 2021 - 23 h 43 min

      @Anonyme
      Merci pour ce témoignage et commentaire.
      L’Algérie doit créer des partenariats win-win avec Volkswagen notamment.
      Belle contribution de Mesloub Khider.

    babar
    2 octobre 2021 - 14 h 40 min

    Voilà une autre preuve
    macaron et son dernier discours

    Il dis à nos représentant qu’il va soutenir
    M6 quoi qu’il arrive
    et la gifle qui a étais émis par le tribunal européenne contre les entreprise qui travaille au Sahara la toucher
    et qui réfléchit comme nuire à l algerie
    et il a commencé avec les visas et que c’est que le début.
    Il y aurait un veto a l onu de la pars de la Françoise
    plus le sous marins débusqué parmi nos services
    leur services on étais touché
    ALGERIE il faut continuer
    VIVE MON PAYS ALGÉRIE
    a nos compatriotes ils faut sortir ce sioniste et élire le PCF
    a nos compatriotes la Françoise continue sa guerre contre nous

    HANNIBAL
    2 octobre 2021 - 13 h 50 min

    Mr Mesloub ya de quoi décourager un demandeur de visa ; la france va devenir
    une république pour cul de jat te si ça continue .la crise est partout !!

    Anonyme
    2 octobre 2021 - 13 h 50 min

    La question c est qui amplifie cette degringolade de la souverainete de la France afin de permettre la suprematie de l Allemagne sur l Europe et la dependance de la France vis a vis de l Allemagne…??? Tout simplement il faut revoir avec minutie le comportement des presidents elus depuis l election de Nicolas Sarkosy…et leurs proches entourages…Tous ont agi contre les interets de la France et du peuple francais…tous ont approuve la politique d agression contre l Irak,la lybie et la Syrie..

    Zemoura
    2 octobre 2021 - 13 h 31 min

    Absolument d’accord sur tout ! j’adore votre article …. vous méritez autant de cœurs ❤❤❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.