Exercice naval interarmées : un détachement de navires de guerre de la marine russe accoste au port d’Alger

Russie marine russe
Navire russe au port d'Alger. D. R.

Un détachement de navires de guerre de la marine russe a accosté, vendredi, au port d’Alger pour participer à l’exercice international «Exercice naval interarmées, 2021» avec des navires de la marine algérienne afin de promouvoir des actions conjointes des forces maritimes algéro-russes, a indiqué, samedi, le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

«Dans le cadre de la concrétisation de la coopération militaire algéro-russe au titre de l’exercice 2021, un détachement de navires de la flotte de la Mer noire, composé de la frégate de l’Amiral Grigorovitch, du patrouilleur Dmitri Rogatchev et du bateau de sauvetage SB-742, est arrivé, vendredi 12 novembre 2021, au port d’Alger pour participer à l’exercice international Exercice naval interarmées, 2021 avec des navires de la marine algérienne», précise la même source.

L’exercice se poursuivra jusqu’au 20 novembre prochain, note le communiqué, précisant que les équipages de navires russes et algériens mèneront des exercices de communication, des séances opération conjointes, une formation des équipes d’inspection, un exercice de démonstration sur le contrôle des dommages, l’objectif étant d’échanger les expériences et de consolider la coordination commune».

La délégation russe a été reçue par le commandant de la façade maritime centre, le général Noureddine Kaïd, avant de donner le coup d’envoi officiel de l’exercice maritime conjoint, conclut la même source.

Comment (5)

    Mellah hocine
    15 novembre 2021 - 12 h 40 min

    Avec ces operations , l’Algérie doit , sans plus attendre , rejoindre le groupement économique BRICS. Le Bresil , la Russie, l’Inde , la Chine et l’Afrique du Sud . Les résultats enregistres par ce groupement dépassent les espérances individuelles de ces pays .
    Rejoindre ce groupement et laisser tomber ou abandonner toutes ces négociations stériles avec l’Union Européenne, aura pour effet de booster notre économie et en faire des alliés en tout point de vue.
    La présence de la marine Russe , l’une des plus performantes au monde, est un signe d’une relation amicale d’ou emerge une relation gagnant-gagnant . Le rapprochement avec la Russie fera de l’Algérie un acteur majeur et prépondérant dans cette region soumise aux perturbations occidentales, notamment l’axe Etats unis-France -Israel pour lequel toutes les portes sont ouvertes par notre voisin de l’Ouest. Spaciba Poutine.

    SI MOUH
    15 novembre 2021 - 10 h 04 min

    Au XXI ème siècle aucun pays, quelque soit sa puissance stratégique et militaire, ne peut mener une guerre contre l’ennemi proche ou éloigné géographiquement, que par une alliance militaire et tactique conséquente.
    L’Algérie n’est pas en reste de ces pays et les puissances militaires les mieux placées sont évidemment nos alliés depuis la guerre d’indépendance et bien avant, à savoir la Russie et la Chine. Quoi de plus normal ?
    La coopération avec ces deux puissances n’est pas née d’hier mais très ancienne comme chacun peut le vérifier.
    Par ailleurs, ces deux pays sont aussi menacés par l’occident que nous et en cas de conflit mondial l’Algérie se rangera évidemment dans leur camps auquel s’ajoute l’Iran (puissance nucléaire) et autres pays moins influents.
    C’est une coopération à double sens et non un « protectorat militaire » à sens unique comme le conçoit la narco-monarchie vieillissante et démodée de l’ouest !!!
    Aussi, et au vu de la menace persistante de l’occident prédateur à l’endroit de notre territoire, l’Algérie doit se doter de l’arme nucléaire dissuasive dans les meilleurs délais avec l’aide de la Russie. La matière première, l’uranium, est une de nos richesses, elle doit servir à cet objectif à moindres frais.
    Nous pouvons faire confiance à la Russie et à la Chine, tout en restant indépendant et maîtres de nos principes et décisions sur tous les plans – Une vraie coopération gagnant-gagnant – contrairement à celle pratiquée par les pays occidentaux adeptes du néocolonialisme qui veulent nous imposer une « coopération » « gagnant-perdant ».

    Malekdzhore
    14 novembre 2021 - 23 h 42 min

    Bienvenue aux Russes, aux Chinois, et l’Iran en Algérie … Je suis tout à fait d’accord avec toi (« Shark ») Espérant que l’Algérie fera comme l’Iran de ce promouvoir une capacité Nucléaire face aum la france et leurs amis les poulleux de juifs, qui cherche la petite bête à l’Algérie, mais l’Algérie tient Tête à ces fachos d’anti-islam. Et que l’Algérie Aura des Armes de la 6ème Génération car l’armee marocaine à qu’aujourd’hui la 3 ème Génération car les usa ne veulent pas vendent, demande 4eme Génération au maroc, au bedoins d’ émiratis et au saoudiens . Tehya Eldjazaïr 🇩🇿🇩🇿🇩🇿 et sa Glorieuse Armée Grâce à l’aide des Russes 🇷🇺 et la Chine 🇨🇳.

    WELCOME AUX RUSSES
    13 novembre 2021 - 22 h 48 min

    BIENVENUE À NOS AMIS RUSSES.
    LES RUSSES SONT EN ALGÉRIE COMME CHEZ EUX

    Chark
    13 novembre 2021 - 21 h 21 min

    C’est une méga base aeronavale Algero/Russe avec stationnement permanent de navires à capacité nucleaire que je voudrai voir en Algerie , compte tenu de l’encerclement de notre pays par les bases franco/us/sioniste , la menace est bien réelle , je rappelle que la base Syro/Russe de Tartous ( Syrie ) à permis à Bachar el Assad d’avoir rapidement à ses cotés un allié fiable qui à évité le démembrement de la Syrie sans oublier la précieuse aide de l’Iran et du Hezbollah Libanais . N’oublions pas aussi l’énorme erreur qui à été fatale à feu M Kadhafi et à son pays , lui qui se voyait puissant avec ses quatre missiles sol/air , l’absence de l’intervention Russe en Lybie doit servir de leçon aux stratégies Algeriens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.