Choix pragmatique

Macron élection
Emmanuel Macron, le choix le moins mauvais ? D. R.

Par Ramdane Ahemouth – Sans jouer les pythies, la campagne pour l’élection présidentielle française du 10 avril 2022 sera la pire de toutes encore jamais organisée depuis l’instauration de la Ve République. Celles qui ont précédé avaient été plus ou moins marquées par les affaires en tous genres et par un grand nombre de boules puantes, venant polluer l’atmosphère. C’est l’avis unanime des correspondants des médias étrangers présents en France dès l’automne.

En cause, la surenchère des discours racistes qui dominent les débats. Bien que, sondages après une nuée d’études d’opinion, les Français aient placé le pouvoir d’achat et la santé principaux sujets de leurs préoccupations face auxquelles les présidents successifs étaient restés insensibles.

Après les vœux adressés aux Français par les candidats et le Président – pour l’heure non encore déclaré, à l’occasion des fêtes de fin d’année, il faut s’attendre dès les tout premiers jours de l’an neuf à un démarrage à bride abattue de la campagne, sans retenue et sans mesure : une campagne nauséabonde, d’un niveau au ras des pâquerettes, dominée par une montée fulgurante du variant Omicron et par une harangue nationale-raciste assumée sous des oripeaux patriotiques.

Emmanuel Macron ne pouvait espérer mieux. Lui qui avait minutieusement préparé le contexte dans lequel allait se dérouler l’élection du 10 avril prochain : en venir à parler de tout, surtout des sujets qui clivent, divisent, enfument, pour mieux éclipser et mettre ainsi son bilan à l’abri des critiques des concurrents.

Mais vue sous le regard de l’Union européenne et d’un certain nombre de pays partenaires, occidentaux ou autres, la réélection d’Emmanuel Macron serait, de loin, la plus souhaitable, voire requise. Il faut même y travailler, préconisent d’aucuns.

Car, entre l’extrême droite haineuse, xénophobe, qui a atteint un niveau inédit et préoccupant, et un candidat se disant résolument européen, partisan du multilatéralisme, favorable au dialogue apaisé avec la Russie et la Chine, en capacité de dissiper les malentendus inutiles et les préjugés qui ont dû blesser, entre ces deux options donc, le choix ne doit souffrir aucune ambiguïté, estiment les plus avertis du danger extrémiste.

Les Français, logiquement échaudés par les erreurs du passé, sauront-ils faire le bon choix, au printemps ? Un choix pragmatique, judicieux pour la France et ses intérêts dans le monde et dans l’intérêt de tous, dirons-nous.

M. A.

Comment (21)

    Chicago92
    6 janvier 2022 - 18 h 23 min

    Le seule soucis dès Algériens c’est la communauté , sinon who cares de ces gens de leur.politique et leurs problèmes qui sont nombreux et veulent lès jetés tous sur les musulmans , l’immigration. même l’islam et son prophète ne sont pas épargnés. Si nous voulons avancé et prendre nôtre destin entre nos mains il ne faut pas attendre qui va être élu, Ils sont tous de la même graine ils serrent la main avec la droite et poignardent sur le dos avec la main gauche.

    047a
    5 janvier 2022 - 0 h 39 min

    MÉLENCHON le PCF
    voire leur politique une fois pour toute

    la gauche la droite c’est les mêmes
    créé le ko envahir volé et être soumis au sionisme voilà leur programme international pour fructifier leur économie

    Le PCF reconnais le polisario état sous occupation et respecteront les droits international
    le PCF donnera du pouvoir achat au ouvrier
    il faut leur donner

      Anonyme
      6 janvier 2022 - 12 h 37 min

      Qu’est ce que le polisario a a voir dans ce sujet ?

    Anonyme
    4 janvier 2022 - 23 h 47 min

    Vous avez tout dit Ap. Merci
    J’ajoute que la Real politique est une grande valeur que les plus grands de ce monde appliquent

      Anonyme
      5 janvier 2022 - 12 h 59 min

      On appelle ça du pragmatisme
      Il vaut mille fois mieux Macron que Pecresse
      Qui fait des allers retours vers l’extrême droite

    Dz mon amour
    4 janvier 2022 - 23 h 45 min

    Macron va finir par dire Algériens je vous ai compris. Alors votez pour lui nos amis et frères Algériens de France pour dire à notre ami Zemmour la France n’est pas concerné par le passé glorieux que tu ressasses

    Souad
    4 janvier 2022 - 23 h 22 min

    Macron sera réélu parce que il n’a de concurrence mais il faut que lui comprenne que l’Algérie est la meilleure allié pour aller ou se maintenir à l’Élysée

    Anonyme
    4 janvier 2022 - 23 h 02 min

    Ramdane Ahemouth écrit comme M.S en gros une délectation
    Cela dit oui l’Algérie doit soutenir le moins mauvais des candidats . De toutes façons on le verra prochainement car ils vont venir quémander une oble et la bénédiction pour être élu. En gros Alger décide pour la Paris après plus de 60 ans.

    Endi rectde Créteil
    4 janvier 2022 - 22 h 57 min

    Macron vaut bien mieux que Zemmour et Lepen. C’est sûr. Mais il faut appeler nos compatriotes à voter massivement en faveur du moins mauvais : Macron

    En direct de Créteil
    4 janvier 2022 - 21 h 34 min

    Les analyses de AP sont plus qu’éclairantes., la France a plus à gagner si elle veut réussir à gagner la confiance des pays amis qui plus est sont des anciennes colonies. Vive une France apaisée qui reconnaît les torts commis. Il faut se référer à Benjamin.

      Anonyme
      5 janvier 2022 - 11 h 55 min

      Il y a mieux que Macron chers amis. Mélenchon est un bon candidat respectueux de l’islam et défenseur des immigrés. Macron joue son jeu mais pas très fiable

    Anonyme
    4 janvier 2022 - 21 h 23 min

    Il ne faut pas oublier que Macron est le seul qui a déclaré que la colonisation est un crime pour l’humanité.cest important et a prendre en compte pour nos compatriotes.

    Anonyme
    4 janvier 2022 - 21 h 15 min

    Le moins mauvais pour les Algériens de France c’est Macron. Mélenchon peut aussi être capable de défendre les Algériens.

    Anonyme
    4 janvier 2022 - 21 h 11 min

    Excellente analyse.
    L’Algérie devrait soutenir Macron pour éviter des problèmes à nos compatriotes.

    Anonyme
    4 janvier 2022 - 20 h 53 min

    Franchement oui.il faut a tout prix participer à l’élection de Macron. C’est le moins mauvais pour la France pour nos compatriotes et pour le monde. Imaginez un Zemmour président français ! C’est une catastrophe pour la France, pour nos compatriotes et pour aussi l’Europe et le monde. Alors aux urnes nos amis.

      Algérie avant tout
      4 janvier 2022 - 23 h 16 min

      L’Algérie doit pour ses intérêts œuvrer à l’élection de Macron pour l’intérêt des deux côtés de la Méditerranée
      C’est une approche pragmatique responsable

      4 janvier 2022 - 23 h 20 min

      Un bon éditorial comme d’habitude digne de AP

      Tamurt
      4 janvier 2022 - 23 h 25 min

      Analyse plausible avec d3z détails et une preuve qui va dans le sens de l’analyse convaincante

      Mohand
      4 janvier 2022 - 23 h 27 min

      … les Algériens de France doivent voter massivement Macron

        Anonyme
        5 janvier 2022 - 20 h 44 min

        Notre ambassadeur en France reprend le chemin de Paris demain. … La question est s’achemine t on vers un apaisement des relations Algero/françaises? C’est peut-être quand même

      Salah
      4 janvier 2022 - 23 h 38 min

      …e. L’Algérie gagnerait à soutenir le moins mauvais des candidats pour protéger nos compatriotes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.